Partagez | .
 

 Tyko Steel - The law ain’t never been a friend of mine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Age : 38 ans
Métier : Receleur d'objets surnaturels
Situation : Célibataire
Localisation : Un peu partout, selon où le business me mène
Feat. : Tom Hardy
Copyright : Valkyries (ava) Tumblr (gifs) et anaëlle (sign)
Je suis aussi : Aaron D. Styne - Daniel L. Richmond et Kirk D. Talbot
Date d'inscription : 12/05/2017
Messages : 3

Message Sujet: Tyko Steel - The law ain’t never been a friend of mine Ven 12 Mai - 21:47

Tyko Steel


ft. Tom Hardy

ANECDOTE UNE ❖ A cause de ce que lui faisait subir son père et ses propres batailles plus tard, il possède de nombreuses cicatrices, majoritairement sur le haut du corps, mais quelques unes aussi sur les jambes. Il les cache un maximum, mais parfois il est bien obligé de se mettre en t-shirt. Il en a couvert certaines par des tatouages (l'un d'eux étant un tatouage anti-possession), mais une grande majorité restent visible si on le voit sans son haut. ANECDOTE DEUX ❖ Il adore le citron, sous toute ses formes. Sorbet, bonbon, boisson...Bref, tout y passe. Il a d'ailleurs toujours sur lui des bonbons acidulés au citron. Il aime aussi beaucoup les puzzles de type casse-tête quand il s'ennuie. Ca ne demande pas de matériel ou presque, ça fait chier les 3/4 du monde et lui ça lui permet de faire travailler ses méninges ANECDOTE TROIS ❖ Même si sa mère n'est restée que cinq ans avec lui, elle a eu le temps de lui apprendre une bonne base de finlandais, il a continué de lui-même par la suite. Aujourd'hui, il est un peu rouillé, mais il peut encore parler cette langue qui est son seul lien avec sa mère ANECDOTE QUATRE ❖ Il ne boit pas une seule goutte d'alcool, pas quand il a vu et subi ce qu'il a subi à cause de cette merde. Le premier qui le traite de chochotte quand il commande son cocktail sans alcool, il lui fera vite comprendre qu'il aurait mieux fait de fermer sa mouille. ANECDOTE CINQ ❖ Depuis tout gosse, il a le sommeil très léger. On pourrait pourtant croire qu'il dort comme une souche, vu son immobilité cadavérique quand il dort, mais que nenni mes bons. Il dort, oui, mais le moindre bruit qui ne soient pas l'un dont il est habitué dans son camping car, et il se réveille en moins de trois secondes. Top chrono ANECDOTE SIX ❖ A la manie de compter les secondes quand il est stressé. Il ne le fait pas consciemment, ça s'enclenche dans son cerveau sans qu'il ne demande rien à personne. Mais ce qui fait de lui quelqu'un qu'il est difficile de berner en terme de temps ANECDOTE SEPT ❖ Durant ses années à bosser (bon gré mal gré) pour son père, il a appris à conduire pas mal de trucs. Voitures, motos, camionettes et, évidemment, camping car. C'est aussi un combattant. Il sait se battre et pas qu'un peu, mais il sait aussi se servir d'armes blanches et à feu (bien qu'il soit plus doué avec ses poings qu'avec autre chose) ANECDOTE HUIT ❖ Aussi étrange que cela puisse paraître, il est doué avec les gosses et les aime bien. Seulement, il n'en veut pas à lui, même pas en rêve. Il sait très bien que ce qu'il s'est passé avec son père, un jour ou l'autre, il finirait par le reproduire avec son propre enfant, même sans l'alcool. Et il refuse de faire passer un gosse par ce qu'il est passé. De toute façon, avec la vie qu'il mène, il doute de passer son quarantième anniversaire ANECDOTE NEUF ❖ Jamais, au grand jamais, vous ne ferez monter Ty dans un avion. Ou en haut d'une tour type tour eiffel. Il a peur des hauteurs et refuse catégoriquement de voyager autrement que par la route pour ses trajets. Nope, même pas en rêve. S'il a peur des hauteurs, il a aussi une sainte horreur des serpents et autres reptiles rampants. Il n'en n'a pas peur; il les redoute parce qu'il sait de quoi ces bestioles sont capables, mais il n'en n'a pas peur; il ne les aime juste pas ANECDOTE DIX ❖ S'il sait que le surnaturel existe, il ne connaît au final que quelques être surnaturels: les fanômes (quand on deal des objets ça peut arriver), les démons, les sorciers et les vampires pour avoir déjà fait affaire avec; mais c'est tout. Il se doute qu'il n'y a pas que cela, mais tant qu'il n'en n'a pas rencontré, il avait d'autres trucs à faire que de passer ses après-midi à faire une thèse sur les créatures surnaturelles. De même, il connaît les faiblesses principales de chaque créatures qu'il a rencontré, mais n'est pas allé plus loin.

CARACTERE
Intelligent + Protecteur + Courageux + Sûr de lui + Prudent + Observateur + Débrouillard + Résilient + Adaptable + Patient + Excellent négociateur + Menteur + Sarcastique + Impitoyable + Provocateur + Secret + Fouineur + Egoïste + Compliqué + Paranoïaque + Tempétueux
Hello Darling ! Ici Tyo Steel, aka The Finder. J'arbore fièrement mes 38 ans années depuis le 31/04/1977. Si tu fouillais mon dossier entièrement, tu saurais que je suis un humain lambda (ou presque) né(e) à New-York, et que je suis présentement une personne Célibataire ayant une préférence pour les deux genres. J'exerce présentement le métier de recéleur d'objets surnaturels, mais qui sait ? Il se pourrait que ça change.

Armes & cie

Il possède évidemment des armes, car son métier est loin d'être le plus paisible du monde.

Armes blanches ❖ Dans son camping car, il possède (outre les couteaux pour cuisiner) un machète et un long couteau. Plus un petit couteau suisse et un poing américain qu'il emporte partout.

Armes à feux ❖ Il possède deux pistolets; un qu'il garde près de son lit, un autre de secours. De plus il possède un fusil à pompe ainsi qu'un fusil plus classique. Ces deux derniers ne lui servent qu'en cas d'attaques prévus. En termes de munitions, il a des balles classiques ainsi que des balles de sel, contre les fantômes. Un pistolet à fusées de détresses se trouve près du siège passager, mais ça, c'est plus du bon sens qu'autre chose.

Armes contre le surnaturel ❖ Hormis les balles de sel, il a aussi des grenades de sel et de limaille de fer contre les fantômes (et démons au pire des cas mais bon), ainsi que d'eau bénite contre les démons. Il possède aussi des menottes en fer pur pour incapaciter les sorciers.

Défense contre le surnaturel ❖ Il a de quoi se défendre contre ce qu'il connaît; à savoir: les démons, les vampires, les sorciers et les fantômes. S'il va de base tenter d'éviter le conflit avec les premier, ça ne l'a pas empêcher de faire graver puis remplir de sel compact puis de métal un piège à démon dans le sol de son camping-car, le tout planquer sous un tapis (ça fait double usage: piège et cercle de protection). De même, toutes les jointure donnant vers l'extérieur cachent du sel, créant des barrières permanentes contre les esprits.


Asylum

Connue sous le pseudonyme de Tesla, j'ai présentement 25 pommes depuis le 23/09. Cependant, vous me reconnaîtrez peut-être sous le visage de Daniel L. Richmond et Kirk D. Talbot. J'ai connu SH grâce à Gabounet et j'ai pris connaissance du règlement. La preuve Gabounet valide. What a Face

Au passage, je crédite Songbird pour mon avatar, Tumblr pour mes gifs & CREDIT pour mon icon. Pour finir, il est savoir que je me suis arrêté(e) à la saison 9 de SPN.

© HELLOPAINFUL; revisité par SHADOW



Bad Company, I can't deny...
Don't send me no angel, this city's too cold. Cause I need a man with a black heart of gold. Don't give me no lover, if he ain't got the stones. Cause I need a man who will fight for his own. Can't take the fire, 'til you've fallen from grace. Cause I need a man who's got blood on his hands and the truth on his face. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Age : 38 ans
Métier : Receleur d'objets surnaturels
Situation : Célibataire
Localisation : Un peu partout, selon où le business me mène
Feat. : Tom Hardy
Copyright : Valkyries (ava) Tumblr (gifs) et anaëlle (sign)
Je suis aussi : Aaron D. Styne - Daniel L. Richmond et Kirk D. Talbot
Date d'inscription : 12/05/2017
Messages : 3

Message Sujet: Re: Tyko Steel - The law ain’t never been a friend of mine Ven 12 Mai - 21:47

Story of your life


une citation de votre choix

La route est devenue ma vie. Je n’ai plus de maison fixe, je vis dans ce camping-car qui est devenu une maison à plus d’un titre. Seul endroit où je me sente en sécurité. Mais ça n’a pas toujours été le cas. Fut un temps où j’étais chef de gang dans le Bronx, à New-York. Peut-être suis-je lié au surnaturel, mais mes dons pour l’arnaque et le vol ne sont pas apparus sans raisons…

Je me plais à penser que je n'était pas un chef trop tyrannique. Je sais me faire respecter, je sais même être magnanime et offrir une seconde chance parfois, mais ne tentez pas de me rouler, car ça finirait mal pour vous. Je suis peut-être plus un loup solitaire qu’autre chose, mais j’ai mes connexions, des gens qui me doivent des faveurs, d’autres qui sont à ma botte en espérant un jour percer le secret de mon business et me renverser (bon courage à eux par ailleurs), alors j’ai de la ressource pour vous faire tomber et vous amener plus bas que terre sans même avoir à vous approcher. Certains, encore, me sont loyaux de par les liens qui les liaient à mon flic de père. Et là, je vous vois vous triturer les méninges pour comprendre le paradoxe que je viens de sortir. Les connexions dans la pègre d’un flic, comment ça ?

Oh, allons, ne soyez pas si naïf, je me doute que vous savez ce qu’il peut se tramer dans certains quartiers entre les gangs et la police, il n’y a qu’à regarder Hell’s Kitchen. Eh bien le Bronx, ce n’est pas mieux et mon père avait très vite compris que s’il voulait s’en sortir dans le coin…il valait mieux se laisser graisser la patte. Encore, si ça n’avait été que des pots de vin…Mais non. Bientôt, il a fallu qu’il rentre dans l’engrenage et de là...Tout fut différent. La pression d’avoir deux vies professionnelles et le stress de continuer à faire son travail de flic tout en trempant dans des affaires sordides ont eu raison de sa détermination seule et il s’est mis à boire, beaucoup. L’alcool, il l’avait mauvais. C’est probablement pour cela que ma mère s’est tirée quand j’avais cinq ans sans même regarder en arrière qu’elle laissait son fils avec cette brute corrompue jusqu’à la moelle et incapable de remords dans ses actions. Il faut aussi préciser que pour lui, les coups qu’il administrait n’étaient pas dans un but de méchanceté, mais pour « m’apprendre une leçon ». A croire que j’étais lent à la détente, puisqu’il n’a jamais cessé.

J’ai donc grandis entre coups et mauvais traitements chez moi et la violence ambiante régnant dans le Bronx. Dans ces histoires, il y a toujours la gentille institutrice ou le gentil professeur inquiet qui essaie de sortir le gamin d’une situation familiale partant en vrille, n’est-ce pas ? Mais essayez donc de rapporter la maltraitance d’un enfant dont le père est flic. Le dossier est vite relayé par son réseau et passé à la déchiqueteuse. Je ne vous parle même pas des fois où j’ai essayé, moi-même, d’aller voir les flics pour le faire tomber et sortir de cet enfer qu’était l’appartement au troisième étage que nous occupions. Ce soir-là j’ai dormi dans le placard sous l’escalier, entre l’aspirateur et le seau pour nettoyer le sol ; avec des côtes douloureuses et un dos brûlant des coups de ceinturons qu’il avait reçu. Non, je n’avais pas de moyens « classiques » pour me sortir de là. Fuguer ? Croyez-moi, ça n’aurait pas servi à grand-chose, j’étais mineur, sans argent, et avec un père qui avait le bras long en un sens. Il m’aurait retrouvé en un rien de temps. Alors j’ai encaissé, refusant de laisser cet enfoiré alcoolique me briser corps et âme. A l’adolescence, pas encore assez grand pour devenir un membre actif de son petit gang underground mais suffisamment jeune pour avoir mon utilité, il a commencé à m’utiliser dans certains coups et trafics. D’où mon implication dans la pègre du Bronx, où j’ai grandis. Puis il est tombé, trop idiot pour savoir couvrir ses traces correctement, ou bien trop abruti par l’alcool pour comprendre que parler à tort à travers de ses idées de casses à des pseudo « partenaires » de coups n’était pas une bonne idée. En tout cas, il est tombé suite à un cambriolage qui a mal tourné, parti en prison, alors que j’avais vingt ans. J'ai même réussi à aggraver son cas en étant témoin à son procès. Son avocat a voulu me faire tomber avec lui pour complicité mais je suis plus malin qu'eux. Avec les cicatrices que je suis allé montrer à un médecin et les récits - poignants et légèrement exagérés - de mon enfance désastreuse, on a vite accepté la contrainte dans l'action. Il faut aussi dire que la réaction violente de mon père quand il a compris que je venais de l'enfoncer un peu plus n'a pas aidé son cas. Presque majeur et aux vues de mon enfance, je fus émancipé.

Maintenant que mon père était hors du tableau et que j'étais légalement libre de figures d'autorités, j'aurais pu reprendre des études, devenir quelqu'un de bien en sommes. Mais hey, qui j'allais duper? Élevé par un gangster, ayant déjà fait mes armes dans ce milieu...que pouvais-je espérer devenir d'autre qu'un des leurs? Restant à New-York, j'ai commencé à travailler comme mécanicien dans un petit garage du Bronx ayant fait partie du réseau de mon père. J'y traînais beaucoup gamin; je me suis même pris de passion pour les mécaniques là-bas. Ayant appris à conduire à 16 ans, j'ai rapidement voulu en faire plus. J'ai appris à conduire aussi bien voiture que moto ou encore semi-remorque. Et le patron, le vieux Artie, comme on l'appelait, il a vite compris que j'en avais dans la tête, capable de reprendre et même améliorer le réseau de mon père (et je ne parle pas seulement de relations...); c'est aussi lui qui m'amenait à un club de boxe quand il a découvert ce que mon père me faisait subir...il a cru que je pourrais peut-être me défendre un jour, mais il a vite compris que la peur que j'avais pour mon père me tétanisait. Ce n'était pourtant pas l'envie qui manquait. Vous savez ce qu'il m'a dit?

"A défaut de pouvoir te défendre, ça t'apprendra au moins à encaisser avec le moins de dégât possible"

A dire vrai, je considère Artie comme un oncle que je n'ai jamais eu. Alors quand il m'a démontré la confiance qu'il avait en mes capacités et sa loyauté...j'ai pris les choses en main.

Si je peux travailler avec d'autres en de nombreuses circonstances, je ne ferais pas les mêmes erreurs que mon père; je ne donnerais pas ma confiance à des gens plus que capables de me poignarder dans le dos. Non. Je ne peux, évidemment, pas gérer un quartier comme le Bronx à moi tout seul, mais je ne suis pas obligé de devenir dépendants d'eux. Premièrement, personne ne sait jamais plus que sa part à jouer dans un coup. Deuxièmement, les seuls qui me sont "proches", dirons-nous, sont ceux que je paye. Les employés du garage bossent pour moi et je les paies de façon à ce qu'ils gardent leurs langues dans leur poche. Ils savent de toute façon: s'ils parlent un peu trop...vous voyez le tableau, non? Et ce n'est pas comme s'ils avaient accès à de réelles informations pouvant me faire tomber. La plupart sont des repris de justices, qui les croiraient sans preuves? Enfin, ils ne valent pas mieux que moi. Trois ans de prisons. Voilà ce que j'ai fait dans ma vie, non consécutif. Toujours pour la même chose: coups et blessures. La première fois, c'était pour me défendre, mais j'ai eu la main un peu lourde apparemment. Etant donné que c'était la première fois, j'ai simplement eu une amende à payer. Les trois fois suivantes en revanche...mais ils le savent pourtant, je l'ai annoncé clairement: les enfants sont à épargner, toujours. C'est pourtant simple, non? Mais non, il faut qu'il y ait des petits malins qui décident de défier mon autorité. Quelle bande de petits cons. Oh, ils ont vite compris que ce n'était pas une bonne idée et ont filé faire les caïds dans d'autres quartiers de New-York. Tant mieux.

Mais surveiller et protéger mon territoire n’était pas la seule chose que je faisais. Oh non. Je continuais toujours à monter des casses et à les mener à bien d’une main de maître ; des banques, des endroits réputés inviolables, des bijouteries…Ce fut d’ailleurs l’une de ces bijouteries volées qui me fit prendre un tournant fatidique dans ma vie. Honnêtement, au départ, on ne voyait pas la différence avec les autres coups dans des bijouteries. On retrouvait les classiques parures de perles, l’or, l’argent, le platine et diverse pierres précieuses. On faisait l’inventaire pour ensuite les receler comme on le pouvait, mais on avait un contact pour cela, quand je tombai sur un anneau qui semblait si simple : une anneau en metal qui était semblable à l’or blanc sans pour autant en être, sans réelle finesse ou autre. Etrange. Je ne m’en formalisais pas pour autant, il était dans le coffre-fort celui-là, peut-être un héritage familiale du propriétaire, allez savoir.

Mais une semaine plus tard, je fus cambriolé. Ou plutôt, on tenta de me cambrioler. Ayant le sommeil extrêmement léger, dès que le pseudo cambrioleur fit un bruit de trop, je fus debout, poing américain à la main, pistolet dans mon autre main, et je sortais de ma chambre à pas feutrés, voulant prendre sur le fait celui qui osait essayer de me voler. Quand je le trouvais, dans mon bureau, je pointai mon arme sur l’intru.

"Je crois que tu t’es trompé d’endroit mon gars." Annonçai-je, calme. L’autre se figea avant de se tourner vers moi. Il ne prenait même pas la peine de dissimuler son visage. Dans sa main, l’anneau. "Soit tu n’as pas de goût, soit tu ne sais pas reconnaître les choses qui ont le plus de valeur dans ce coffre…Maintenant tu as dix secondes pour poser ce collier et te casser d’ici."
"Mr Steel, c’est vous qui vous fourvoyez complètement. Cet anneau a bien plus de valeur que vous ne pouvez l’imaginez. S’il tombait entre de mauvaises mains…" il s’arrêta alors, comme se rendant compte qu’il en avait trop dit et je m’avançai vers lui tranquillement. J’étais sur mon territoire, j’avais l’avantage
"Tu en as trop dit ou pas assez mon grand. Alors maintenant tu parles où tu finis ta courte vie ici. Et fais-moi confiance, je sais parfaitement cacher les corps…" Ca ne sembla pas le déphaser outre mesure. Alors j’en vins à une autre tactique "Combien serais-tu prêt à payer pour cet anneau, Mr le Cambrioleur du Dimanche ?"
"Je vous demande pardon ?"

"S’il t’es si précieux, il doit bien avoir un prix. Tu peux me l’acheter. Pour le prix juste."

S’en suivit une longue négociation sur le prix, lui qui tentait de me faire comprendre l’importance de cet objet sans pour autant me dire clairement pourquoi. Nous finissons par trouver un arrangement et c’est avec une belle somme en poche que je lui donne le collier. Par inadvertance, il me confie son nom : Andvaranaut. Ma curiosité piquée, je fis des recherches approfondies sur ce bien si précieux. Bon, hormis trouver des histoires de la mythologie Nordique, rien ne semblait changer grand-chose. Mais une intuition me titillait l’esprit. Il était dit maudit, chacun de ses possesseurs ayant trouvé un destin funeste. Je n’y croyais pas, la preuve, il ne m’est rien arrivé de fâcheux. Pourtant, je ne pus m’empêcher de faire quelques recherches sur le type qui me l’avait racheté. Kendrick qu’il s’appelait. Il a bien été forcé de me dire son nom lors de la vente, car je fais tout avec contrat, histoire de ne pas risquer de me faire rouler par la suite. Et là, surprise, apparemment, son corps a été retrouvé chez lui, clairement assassiné et l’anneau ? Disparu. De là, mes recherches me menèrent dans des endroits et à des profondeurs que je n’aurais jamais cru effleuré de ma vie. Ce fut un véritable nouveau monde qui s’ouvrit à moi. Un monde de choses dont l’être humain lambda n’a pas conscience et qui vit pourtant avec lui, sur cette Terre. Le monde du Surnaturel. Bon, je vais être honnête, je m’intéressai surtout aux reliques et artefacts pouvant se revendre. Sauf que j’en ai fait tellement et tellement bien que…Eh bien j’ai attiré l’attention de chasseurs. L’un d’eux m’a approché afin de savoir si j’étais un nouveau dans la profession ou bien juste un fanatique dérangé. Un peu des deux mon Capitaine ! Mais plus sérieusement, j’ai vu une opportunité, je l’ai saisie sans une once d’hésitation.

Laissant le réseau dans les mains, plus que  capables, d’Artie, je suis parti avec ce chasseur pour apprendre tout ce que je pouvais apprendre en quelques mois. Les bases en fait. Après c’était beaucoup de recherches et je savais très bien m’y prendre. On pourrait croire que sauver la veuve et l’orphelin de méchantes créatures bizarres pourrait me tenter, une façon de dire un dernier « merde » à mon père malgré tout. Il n’en fut rien. Après tout, je suis né, j’ai grandis et fait mes premières armes chez des criminels, que voulez-vous que je devienne d’autre ? Quand j’ai compris le nombre d’objets surnaturels qu’il existait, une idée germa dans mon cerveau. Avant cela, je devais me débarrasser de ce chasseur gênant pour la suite des opérations. Je l’ai abattu de sang-froid, dans le dos. Je sais que c’était déloyal, mais je n’avais pas le choix.

Pendant un temps j’ai utilisé la combine de rouler et de dormir dans des motels…Même pas en rêve. J’étais incapable de dormir dans ces endroits. Puis j’ai vu une annonce pour un camping-car, luxueux et avec tout ce qu’il fallait pour un long voyage. Chose qui s’avérait être…parfait. J’ai vendu ma voiture, et me suis acheté ce camping-car. Après y avoir effectué quelques changements (notamment en termes de protection), j’ai repris la route.

Depuis je traverse tout le pays à la recherche d’objet surnaturels que je pourrais revendre au plus offrant…

© HELLOPAINFUL; revisité par SHADOW



Bad Company, I can't deny...
Don't send me no angel, this city's too cold. Cause I need a man with a black heart of gold. Don't give me no lover, if he ain't got the stones. Cause I need a man who will fight for his own. Can't take the fire, 'til you've fallen from grace. Cause I need a man who's got blood on his hands and the truth on his face. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Age : Plus vieux que la Terre
Métier : Général de l'Armée Céleste, (ex) Commandant du Paradis
Situation : Célibataire
Localisation : Au Paradis majoritairement
Feat. : Jake Abel
Copyright : Me et tumblr
Je suis aussi : Melody Grant
Date d'inscription : 14/01/2017
Messages : 309

Message Sujet: Re: Tyko Steel - The law ain’t never been a friend of mine Ven 12 Mai - 23:10

Re-bienvenue par ici





I'm a big bro. I've thousands of brothers and sisters. But he's my favorite, my weakness. And one day Lucifer abandoned me, he broke my heart. I love him. I hate him. But he still my little bro.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t732-michael-enfin-libre http://solemnhour.forumactif.org/t735-journal-de-bord-de-michael-i-m-a-good-son
avatar

Age : 121, si ça se trouve j'suis papi…
Métier : Infirmier, même s'il a le diplôme de médecin sous le coude. 3ème année en Lettres Classiques, parce qu'il a du fric à claquer et une soif de connaissances à assouvir.
Situation : Célibataire, même si veuf serait aussi juste
Localisation : Chicago, IL
Feat. : Jack Falahee
Copyright : (c)freesia (av) + sian (code sign)
Je suis aussi : ø
Date d'inscription : 01/03/2017
Messages : 191

Message Sujet: Re: Tyko Steel - The law ain’t never been a friend of mine Ven 12 Mai - 23:28

Re-bienvenue, toi !


And meet me on the battlefield, even on the darkest night I'll be your sword and shield, your camouflage; and you will be mine. We may be the first to fall ; everything can stay the same or we can change it all.

Ça glapit en #B7950B !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t844-did-i-leave-the-world-behind-or-was-i-abandoned-c-o-flaherty http://solemnhour.forumactif.org/t847-carnet-d-adresses-de-ciaran-o-flaherty
avatar

Age : 243 ans
Métier : Libraire & gérante d'un petit magasin esothérique
Situation : Veuve 2 fois, célibataire endurcie
Localisation : Chicago
Feat. : Helena Bonham Carter
Copyright : Elf (avatar) & TUMBLR (gifs)
Je suis aussi : Gabriel ◈ Yehuiah ◈ Annabelle J. Graham ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 252

Message Sujet: Re: Tyko Steel - The law ain’t never been a friend of mine Ven 12 Mai - 23:33

TYTOUNET IS BAAAAAAAAAAAAAAAAAACK :7: :52:

Bon dieu Tom Hardy m'avait manquée. Olalala. Mes feels. Ma culotte. Aussi. #PAF

Bontuconnaislamaison,toutça,leverdictarrivesoon :42:

*repartfangirliseretcrierplusloin*


How can I say this without breaking ? How can I say this without taking over ? How can I put it down into words when it's almost too much for my soul alone ? I don't want them to know the secrets. I don't want them to know the way I loved you. I don't think they'd understand it, no, I don't think they would accept me, no ! I loved and I loved and I lost you. I loved and I loved and I lost you. I loved and I loved and I lost you ... and it hurts like hell


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t42-elizabeth-w-rochester-can-t-sleep-take-arsenic http://solemnhour.forumactif.org/t48-journal-de-bord-d-elizabeth-w-rochester
avatar

Age : Indéfini
Métier : Ange
Situation : Célibataire
Localisation : Sur Terre
Feat. : Misha Collins
Copyright : Tumblr pour les gifs et merci à Kali pour l'avatar ♥
Je suis aussi : Jonas Sanders
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 581

Message Sujet: Re: Tyko Steel - The law ain’t never been a friend of mine Dim 14 Mai - 16:37

Ow retour de Tykooooooo :7: :7: :7: :7:



Re-bienvenue What a Face


I MISS YOU
PLEASE FORGIVE ME

(c)XynPapple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t22-castiel-it-s-funnier-in-enochian http://solemnhour.forumactif.org/t798-carnet-d-adresse-de-castiel#9246
avatar

Age : Très vieux
Métier : Messager de Dieu (officiel), Fouteur de merde & Directeur du sexshop Casa Erotica à SF (officieux). Ca
Situation : Célibataire & Père de Platypus Ier du nom (1er ornithorinque ayant existé rendu immortel)
Localisation : Basé à San Francisco. NYC depuis mi février.
Feat. : Richard Speight Jr.
Copyright : Hela. (tu poutres Jésus), Shadow & TUMBLR (gifs)
Je suis aussi : Yehuiah ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Annabelle J. Graham ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 566

Message Sujet: Re: Tyko Steel - The law ain’t never been a friend of mine Sam 27 Mai - 2:25

Des nouvelles mon Titou ?






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t77-gabriel-you-can-t-take-the-trick-out-the-trickster http://solemnhour.forumactif.org/t799-carnet-d-adresses-de-gabriel-luci-i-m-home
avatar

Age : Très vieux
Métier : Messager de Dieu (officiel), Fouteur de merde & Directeur du sexshop Casa Erotica à SF (officieux). Ca
Situation : Célibataire & Père de Platypus Ier du nom (1er ornithorinque ayant existé rendu immortel)
Localisation : Basé à San Francisco. NYC depuis mi février.
Feat. : Richard Speight Jr.
Copyright : Hela. (tu poutres Jésus), Shadow & TUMBLR (gifs)
Je suis aussi : Yehuiah ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Annabelle J. Graham ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 566

Message Sujet: Re: Tyko Steel - The law ain’t never been a friend of mine Dim 4 Juin - 16:12

Hell yeah, you're in !


boom baby !

TYTY LE RETOUR What a Face Welcome back officiellement du coup :amour:
FELICITATIONS !

Tu es désormais validé(e) !
Tu peux dès à présent participer aux intrigues en cours, poster et demander des rps à gogo
N'hésite pas à contacter le staff au moindre problème et à venir nous voir de temps à autre sur la CB Pense enfin à voter de temps à autre sur les top-sites, mais surtout ... Amuse toi bien !


AUTRES LIENS UTILES

» coin administration du personnage ❖ pour te recenser, voir les missions proposées, zieuter les défis et les demandes de rps

» créer ton journal de bord ❖ pour permettre à ton personnage d'évoluer hors rp

» carnet d'adresse ❖ pour noter tes liens avec potes ainsi que tes rps en cours

» créer un scenario ou des pré-liens ❖ si jamais cela te tente

» lancer une rumeur ❖ anonymement sur le TUMBLR

» poster un petit mot ❖ sur notre fiche PRD


© HELLOPAINFUL; revisité par SHADOW






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t77-gabriel-you-can-t-take-the-trick-out-the-trickster http://solemnhour.forumactif.org/t799-carnet-d-adresses-de-gabriel-luci-i-m-home
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Tyko Steel - The law ain’t never been a friend of mine

Revenir en haut Aller en bas
 

Tyko Steel - The law ain’t never been a friend of mine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Gade impérial de la Steel legion
» Militaire et Mercenaire [PV John Steel]
» Besoin d'aide pour choisir une base!
» Shawn Michaels Vs Randy Orton
» Of steel and blood

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: come a get a life :: avant de prendre la route :: Ils parcourent la Terre-