Partagez | .
 

 [TERMINÉ] like an open book (calyran)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
avatar

Age : 121, si ça se trouve j'suis papi…
Métier : Infirmier alors qu'il jouit d'un doctorat en médecine. 3ème année en Lettres Classiques, parce qu'il a du fric à claquer et une soif de connaissances à assouvir.
Situation : Célibataire, même si veuf serait aussi juste.
Localisation : Chicago, IL
Feat. : Jack Falahee
Copyright : (c)eriarnis (av) + sian (code sign)
Je suis aussi : youri matin
Date d'inscription : 01/03/2017
Messages : 385

Message Sujet: Re: [TERMINÉ] like an open book (calyran) Ven 19 Mai - 12:06



❝like an open book❞
calyran
C’est avec soulagement qu’il la voit reprendre des scones. La nausée n’était qu’illusoire, elle dissimulait une faim et pas n’importe laquelle. Calypso avait besoin d’énergie, et c’était là le premier pas pour espérer se relever. Difficile, mais il fallait tenter de raisonner autrement, ne pas se laisser malmener par son propre corps. Il passa sa main sur la face latérale de son tibia, une petite caresse succincte avec un sourire. Vraiment soulagé.
L’aspect donné, sous forme de devinette, sembla lui plaire. Bien sûr, il ne se fourvoyait pas trop sur la suite, qui serait on ne peut plus aléatoire. Elle devrait avoir beaucoup à digérer, (en plus des scones on est d’accord), mais Ciaran n’aurait pas pu lui dresser un mur alors qu’elle cherchait à en savoir un peu plus. Même si ce « un peu » pouvait être « trop ». Il avait jaugé au mieux, en fonction de ses propres inquiétudes, ce qu’il pouvait dire ou non à la jeune femme. La bombe posée, sa réaction ne se fit pas attendre. Le renard attrapa un autre scones et l’enfourna dans sa bouche, puis souda son regard au sien, alors qu’elle tentait d’appréhender cette nouvelle. Le mensonge s’efface, percé à jour. Louise… elle lui ressemble. Il a toujours craint une réaction agressive, défensive, où le déni serait maître et rejet une arme primordiale. À la différence que Caly avait un pied dans le surnaturel, et ça n’avait pas été de sa ‘faute’ à lui. N’était-ce pas un peu plus rassurant, en fin de compte, qu’elle se sente ainsi entourée ? Comprise ? Sans connaître ses tourments et ce qu’elle pouvait vivre en tant que Prophète, le fait qu’un de ses amis proches soit capable de l’entendre est certainement quelque chose de positif pour elle. Peut-être saura t-elle le prendre… ou pas du tout. Lequel des deux avait donc le plus peur ?

Doucement, il acquiesce, finissant sa pâtisserie dévorée vitesse grand V. La bouche vide, il lui offre un petit sourire affectueux. « C’est pas grave. », en gaélique. Parce qu’il ne lui en veut pas de ne pas réussir à entendre d’autres choses. Lui aussi a beaucoup trop souffert de tout ça. (L’homme se passe le dos d’une main sur un œil, puis le second, des larmes s’y étaient accrochées sans vouloir s’échapper.) « Je suis encore jeune dans ma tête aussi… je crois ? » se défendit-il. Il ne pouvait lui dire qu’il finirait par mourir bientôt, comme tout le monde. Que son espérance de vie allait être calquée sur celle d’Aaron, son sorcier, et qu’il allait vieillir comme n’importe qui en ce bas monde à partir de ce moment-là. Aaron… (il soupire en fermant un peu les yeux, l’air affecté par cette simple pensée) c’est toi que je voulais près de moi.

Clôturant la séance de confidences, il hoche la tête à nouveau et perçoit bien évidemment cette tristesse qui émane d’elle. Une tristesse qui la froisse, et lui aussi. Une main sur son genou, une petite caresse. Ciaran change de sujet, lui lançant. « Force-toi à manger comme ça les prochaines fois… si je suis pas là. Tu ferais ça pour moi ? Parce qu’ils sont foutrement bons ces scones ! » Il tire le bras et lui présente la tasse de thé, prête à être consommée. Il la lui présente sans la forcer, sans insister : ce n’est qu’une proposition. Et il se soumet à sa réponse, le boirait si elle n’y comptait pas. Le renard se leva un peu par la suite, laissant l’assiette sur la table basse.

Lui demande de lui lire cet ouvrage qu’il chérissait tant, et dont elle n’avait pas encore pu goûter la substantifique moelle. L’homme va se passer les mains sous l’eau (le soignant qu’il est est aussi rapide que méticuleux) et revient, attrapant le livre sur lequel il pose un regard appuyé. « Si tu veux. » Un sourire réapparaît sur ses traits alors que la mélancolie noie ses petits yeux doux. Ces yeux qui remontent vers elle lorsqu’il est à nouveau près du sofa, où il se réinstalle.
Sa situation est différente, il s’est placé un peu plus vers l’autre extrémité, pour qu’elle puisse étaler ses jambes si elle en avait envie… ou même changer de position à son tour, ne serait-ce que pour être plus à l’aise, ou proche du lecteur. « Je… » commence t-il, s’arrêtant lui-même dans son élan. Il allait dire quelque chose qui le concernait. Qui était loin, très lointain, qui concernait cet ouvrage. L’irlandais se muselle, se passe une main sur le front pour faire diversion en expirant un peu. Lui offre un petit regard et un sourire un peu plus prononcé encore, avant de reporter son attention sur le livre, passant sa paume sur la couverture de ce dernier.
Un petit soupir avant de l’ouvrir. Quelques secondes suffisant aux dernières ajustements de dernière minute pour Caly, quelques secondes avant qu’il ne se mette à lire… dans leur langue natale, et pour de longues minutes.


© Pando


but something kept me standing by that hospital bed. I should have quit but instead, I took care of you. you made me sleep and uneven and I didn't believe them — when they told me that there was no saving you

Ça glapit en #B7950B !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t844-did-i-leave-the-world-behind-or-was-i-abandoned-c-o-flaherty http://solemnhour.forumactif.org/t847-carnet-d-adresses-de-ciaran-o-flaherty
avatar

Age : 35 ans.
Métier : Prophète. Professeur de Lettres Classiques.
Situation : Célibataire.
Localisation : Chicago.
Feat. : Jessica Stroup
Copyright : Neige + Tumblr+ Libella+ Sian.
Je suis aussi : X
Date d'inscription : 13/02/2017
Messages : 275

Message Sujet: Re: [TERMINÉ] like an open book (calyran) Ven 19 Mai - 14:57



.Like a open book.

Ft Ciaran


Je vois ces larmes dans ses yeux. Je ne sais pas qui est le plus émotif de nous deux ? La belle brochette tiens… J’ai encore cette pulsion de me jeter sur lui pour le serrer contre moi. Il m’attendri. Dans ses manières. Dans ses regards. Et de ce que je m’en souvienne, il a fourrure toute douce. Je bloque un instant. Le rouge aux pommettes. Pourquoi je pense à ça maintenant ? Je retiens un petit sourire. Ce n’est pas le moment… Il est tout aussi adorable en humain ou en renard. Je crois que je peux me faire à cette idée…

Il me pose une question, sans nul doute rhétorique mais j’acquiesce. Bien sûr qu’il fait jeune ! Je n’ai jamais eu de doute sur son âge. Il se comporte comme n’importe quel type de son âge… une certaine maturité en prime. Je comprends d’où elle vient à présent.

Il me caresse le genou. Un sourire est lâché en réponse. Doux et tendre.  Nos regards accrochés. Ah… Il remet ça sur le tapis. C’est l’infirmier qui me parle là. Comment lui en vouloir ? Comment refuser surtout ?! Impossible. Je pince ma bouche en une moue qui en dit long. Faut-il faire la promesse ? Dois-je cracher par terre ? J’ai envie de rire. Subitement. Mais je n’en fis rien. Parce c’est déplacé. Je me contente d’hocher encore une fois le crâne. A croire que je ne sais faire que ça. « D’accord… Je m’y forcerais. » Il a raison et ça m’énerve. Je n’ai pas envie de finir sur le carreau à vrai dire. Je sais que j’ai perdu quelques kilos en peu de temps mais l’angoisse du pèse-personne m’empêche de le constater. J’aime pas cette sensation d’être au pied du mur… comme j’évite les miroirs. Mes cheveux commencent à pousser également. Je me néglige de plus en plus. Et j’en suis l’entière fautive. « Merci… » Que je réponds dans un souffle. Je ne suis pas de celle qui se vante. Je ne suis pas la plus douée en cuisine, mais je me débrouille. Et je suis ravie de voir qu’il les apprécie. A l’occasion, j’irais leur porter une assiette… A l’occasion… Maintenant que je sais qu’Enat est sa fille, je ne sais pas comment je pourrais me comporter face à elle. N’y pense pas.

Il se lève suite à ma proposition. Je ne veux plus qu’on en parle pour l’instant. Il s’est assez confié sur le sujet et je ne veux plus revoir de larmes sur sa bouille adorable. Je me tortille encore pour trouver la bonne position, cherchant un peu de confort sur ce canapé sans chaleur. Il se rassoie à l’autre bout, encore dans une bonne intention. Je lui adresse un sourire encourageant, le dernier de la journée. Je me sens tellement las. Mon corps a souffert. Il est tellement affaibli que je n’ai pas la force de me bouger d’avantage. Je calle mon épaule contre le coussin sans le quitter des yeux. Je tire sur mes manches pour cacher mes poings que je ramène sous mon menton, tout comme mes genoux. Il ouvre la bouche et se ravise. Je ne lui pose pas de question. Je me contente simplement de le fixer. Suspendue à ces lèvres. Il se reprend pour commencer la lecture dans notre langue maternelle. J’écoute sa voix mélodieuse me lire les paragraphes, réchauffant mon cœur d’Irlandaise. Et phrase après phrase, mot après mot, je sens la lourdeur s’abattre sur mes paupières. Je finis par les fermer au bout d’une lutte acharnée pour ne pas sombrer dans le néant.


Mais le songe est doux.
Là.
Quelque part dans mon subconscient.
J’entends sa voix,
Son requiem…
Juste encore un peu…
Puis plus rien.

Code by Joy


Je remets ma vie à... Un plus tard abandonné. Pour simplement vivre. Tenter d'atteindre une humanité. Des lambeaux de terre, me regardaient disparaître. Et parmi les pierres, je vivais et j'espérais, tu sais...


Elle prédit en #D79F68
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Age : Inconnu
Métier : Platypus de compagine
Situation : Mère (Célibataire) de tous les platypus
Localisation : Heaven, chambre de Gabriel
Feat. : Platypus
Copyright : Asmodée ♥; Shadow & TUMBLR
Je suis aussi : //
Date d'inscription : 10/11/2015
Messages : 697

Message Sujet: Re: [TERMINÉ] like an open book (calyran) Ven 19 Mai - 20:00

Sujet terminé. J'archive




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: [TERMINÉ] like an open book (calyran)

Revenir en haut Aller en bas
 

[TERMINÉ] like an open book (calyran)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» I can read inside you like an open book - Min Jee
» i'm like a open book
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: Rps-