Partagez | .
 

 Anna J. Graham ▬ C'est pas moi, j'étais occupée à trébucher sur mes lacets °^°'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Age : 36 ans
Métier : Chasseuse, Femme de Lettre, Archéologue
Situation : Mariée à sa collection de théières
Localisation : Paumée dans un trou, encore.
Feat. : Rachel Weisz
Copyright : Ellaenys (ava); bibi ♥ & TUMBLR (gifs), Alaska (signature)
Je suis aussi : Gabriel ◈ Yehuiah ◈ Brooke Milligan ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 11/01/2016
Messages : 276

Message Sujet: Anna J. Graham ▬ C'est pas moi, j'étais occupée à trébucher sur mes lacets °^°' Lun 11 Jan - 18:42

Annabelle J. Graham


rachel weisz

ANECDOTE UNE ❖ Oups, c'est mon second prénom, pour ne pas dire mon mot préféré. Il faut dire que je suis très maladroite – je mets toujours les pieds dans le plat, à un point maladif. Cela en devient presque un cartoon : une peau de banane par terre et hop je glisse dessus ; une grand-mère décédée tout juste et comptez sur moi pour demander comment elle va. Ce n'est pourtant lié à de la malchance, du moins je ne le pense pas, dans le sens où si je tombe la tête la première dans les pièges j'en ressors toujours vivante à la fin … sans compter sur le fait que si je foire mes entrée en matière, j'arrive toujours à récupérer des indices qu'on ne m'aurait pas donné autrement. Mon frère a tendance à dire que j'ai un ange gardien, quelque part, mais j'avoue ne pas y croire pour le moment. ANECDOTE DEUX ❖ J'adore les vieilleries, breloques qui brillent, trucs un peu / beaucoup glauques, dangereux et carrément dépassés. Je suis ainsi donc raide dingue des brocantes, par exemple, et au fil du temps j'ai acquis une compétence de négociation imbattable. Je suis également une mordue de connaissances historiques – surtout antiques. Les anciennes civilisations, celles disparues ou oubliées sont mon dada – avec une préférence pour les Egyptiens, les Incas, Mayas, Aztèques et Babyloniens – la façon dont ils traitaient leur morts est si fascinantes ! Pour tout avouer, dès que j'entends parler de cadavre mutilé, de momies, pyramide, maison hantée, ancien asile … c'est plus fort moi, il faut que j'aille et que j'explore, les yeux brillants et humides. C'est peut-être pour cela que je détiens un doctorat en Histoire Antique, spécialisée en Égypte Ancienne et en Mythes, ceci dit, en prime d'être polyglotte. Le problème ? Hé bien … En fait … Je suis claustrophobe. ANECDOTE TROIS ❖ J'aime également énormément l'époque victorienne – un point en commun avec mon frère. Mais si lui adore la facette historique et culturelle de l'époque, moi je m'y intéresse surtout pour ses avancées en matière de communication et d'hygiène. En fait, pour tout dire, l'anatomie est une autre de mes passions. C'est aussi pour cela que je suis devenue archéologue : pouvoir exhumer des corps et les étudier, les identifier et les imaginer vivre et se déplacer. ANECDOTE QUATRE ❖ Vous allez rire mais j'ai un très mauvais sens de l'orientation. Enfin, sauf lorsque je me balade dans des endroits dis creepy pour le commun des mortels – je préfère le mot fascinant pour ma part –, ou dans des pyramides par exemple. Là je sais où je vais, avec comme sans un plan. Mais sinon … Ne me demandez pas où est le Nord. J'ai déjà du mal à différencier ma gauche de ma droite alors pour ce qui est des points cardinaux …  C'est l'une des raisons pour laquelle moi et les centres commerciaux nous ne sommes pas amis. Heureusement je sais me repérer avec une bonne carte, mais ça reste tout de même compliqué – mais cela ne sert pas vraiment dans les petits villages. ANECDOTE CINQ ❖ Physiquement, je ressemble trait pour trait à mon frère et, tout comme lui d'ailleurs, je possède un tatouage anti possession – le mien se trouvant dans mon dos, au milieu de mes omoplates. Cependant, je suis bien plus souvent couverte de bleus que lui … lié à mon coté aventureux et maladroit. A part ça … Je possède une tripotée de bracelets et j'ai les oreilles percées. Je ne pense pas avoir quelque chose à rajouter à ce sujet, outre mon poids plume 67kg, pour 1m70. ANECDOTE SIX ❖ Je ne sais pas conduire. Enfin … En fait, je sais monter à cheval et monter à chameau. Ca, pas de problème, je conduis une caravane en plein désert les doigts dans le nez … Mais quand il s'agit d'un volant et d'un moteur – oh la la ! En fait, je l'ai passé six fois. Et bout de la sixième, mon moniteur n'a plus voulu me revoir, soit disant que j'étais un danger public. Est-ce de ma faute si les panneaux se ressemblent tous ? Et puis la priorité à droite, je dis que c'est une bêtise. Enfin, voilà. Du coup, pas de permis, pas de moyen de locomotion outre une bicyclette … Heureusement que les transports en commun existent – le train quelle merveille ! - et que les gens s'arrêtent toujours lorsque je fais du stop ! ANECDOTE SEPT ❖ J'ai plusieurs problèmes dans ma vie, outre le fait d'être claustrophobe. Par exemple, je ne tiens pas l'alcool du tout et je ne sais pas dire non à un pari. A part ça, étant hyperactive, je suis également insomniaque. Enfin, je crois que mon cerveau déraille car depuis que je suis gamine, je vois certaines choses hors normes. ANECDOTE HUIT ❖ Je n'aime pas le café. Pas du tout, en fait. Non, voyez-vous, je suis une anglaise pure souche et donc j'aime le thé à la folie : une vraie tasse de thé et je suis au paradis. Si vous rajoutez une part de cheese cake il se peut que je vous épouse, mais n'y voyez rien de personnel. A ce propos d'ailleurs, je collectionne les théières. ANECDOTE NEUF ❖ A l'inverse de Matthew, je ne sais ni jouer d'un instrument, ni danser - je dois avouer l'envier à ce sujet. En même temps lorsque l'on voit ma maladresse, on comprend bien vite pourquoi j'évite les planches. En revanche, je sais très bien conter les histoires, en inventant souvent certaines pour obtenir des informations et je suis bien plus aventureuse que lui. ANECDOTE DIX ❖ J'ai sur moi deux poignards et je trimballe toujours mon épée dans ma valise. Il s'agit d'une lame datant de l'époque victorienne, un héritage de famille, en argent massif. Bien je sache également tirer à la carabine, je n'en possède pas sur moi – mais mon frère en a une dans la voiture. A part cela … Étant maladroite, en fait, tout est une arme potentielle mais ce ne sera pas forcément voulu ou contre vous sur l'instant. D'ailleurs, je préfère utiliser mes connaissances pour annihiler les créatures plutôt que la force brute, même si, je l'avoue, je suis très douée lorsqu'il s'agit d'assommer et ligoter les gens.

CARACTERE
curieuse obsessionnelle + rigoureuse + minutieuse + maladroite + aventureuse + courageuse + passionnée + hyperactive + bordélique + frustrée + obstinée + impatiente + naïve + sensible
Hello Darling ! Ici Annabelle Jezabel Graham, aka Anna. J'aborde fièrement mes 36 années depuis le 07 / 03 / 1978. Si tu fouillais mon  dossier entièrement, tu saurais que je suis un(e) humaine né(e) à Plymouth (UK), et que je suis présentement une personne célibataire ayant une préférence pour les hommes et les femmes. J'exerce présentement le métier de chasseuse, femme de lettres et archéologue, mais qui sait ? Il se pourrait que ça change.

pouvoirs

Je possède une capacité étrange. En effet, depuis enfant l'étrange faculté d'entendre la véritable voix des anges, ainsi que de pouvoir voir leur véritable apparence physique. La première fois, j'ai d'ailleurs cru que je rêvais éveillée mais … non. De même, je peux reconnaître un démon à mille lieues même si ce dernier possède quelqu'un, puisque là encore je le vois tel qu'il est réellement - on dirait alors un mauvais trip sous acide. C'est notamment à cause d'eux que je suis devenue insomniaque.


Asilium

Connue sous le pseudonyme de shadow, j'ai présentement 23 pommes depuis le 24 / 02 . J'ai connu SH grâce à mon cerveau qui déconne et j'ai pris connaissance du règlement. La preuve j'l'ai bouffé. Au passage, vous me reconnaîtrez sous les bouilles de gabriel, bailey, elizabeth, yehuiah & lyov

Je crédite Cranberris pour mon avatar, tumblr pour mes gifs & google pour mon icon.

© HELLOPAINFUL; revisité par SHADOW



Indiana Girl
brave as a lioness, innocent as a lamb, adventurous as an escaped from mental hospital, clumsy as a person with Parkinson. She said "I manage, I manage, I manage" but she knows that the key to a happy life is to accept you're never in control.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t78-anna-j-graham-c-est-pas-moi-j-etais-occupee-a-trebucher-sur-mes-lacets#218 http://solemnhour.forumactif.org/t80-journal-de-bord-d-annabelle-j-graham
avatar

Age : 36 ans
Métier : Chasseuse, Femme de Lettre, Archéologue
Situation : Mariée à sa collection de théières
Localisation : Paumée dans un trou, encore.
Feat. : Rachel Weisz
Copyright : Ellaenys (ava); bibi ♥ & TUMBLR (gifs), Alaska (signature)
Je suis aussi : Gabriel ◈ Yehuiah ◈ Brooke Milligan ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 11/01/2016
Messages : 276

Message Sujet: Re: Anna J. Graham ▬ C'est pas moi, j'étais occupée à trébucher sur mes lacets °^°' Lun 11 Jan - 18:42

Story of your life


life is a long road.

Ce récit est un souvenir, un homme et une femme discutant au coin d'un feu, au milieu d'un campement perdu dans la cambrousse la plus rudimentaire, dans la région des grands lacs. Elle était partie vérifier certaines sources depuis deux semaines et était actuellement sur le chemin du retour - il lui restait deux jours de voyage avant de rentrer à la maison et retrouver son frère Matthew. L'inconnu avec qui elle se trouvait était plutôt grand, mais le type sac d'os malgré une fine musculature bien présente. Plutôt doux, il avait surtout un air torturé qu'elle n'avait pas pu ignorer. Elle lui avait sauvé la mise in-extrémis l'après-midi même et sa tête lui rappelait quelque chose, sorte de souvenir enfouis et oublié, qu'elle n'arrivait toutefois pas à resituer. Tandis qu'ils parlaient, une sorte de lumière irradiante et douce semblait provenir de lui et s'échapper de son corps, bien que vacillante pourtant, mais elle était la seule à s'en apercevoir véritablement et préfère encore aujourd'hui ne pas mentionner ce sujet. C'était il y a trois mois, à présent.


« Et donc, Anna … Comment en êtes-vous arrivée là ? Je veux dire, vous êtes native d'Angleterre, non ? »

« Oui. En fait, tout est lié à un drame. Mais je crois pouvoir affirmer que les chasseurs deviennent ce qu'ils sont à cause d'une peine ou d'un chagrin similaire. A vrai dire, je ne me souviens pas de grand-chose. J'étais … J'étais trop petite. Maman me racontait souvent l'histoire des vilains monstres que papa descendait. En fait, j'aimais plutôt ça. C'était rassurant … Et c'était surtout le seul moyen pour que je m'endorme. »

« Vous êtes orpheline, c'est bien ça? »

« Oui. Mes parents sont morts, j'avais quatre ans, mon frère huit. De nous deux, c'est lui qui fut le plus affecté par leur disparition – je me souviens si peu d'eux. A vrai dire, je dormais comme un bébé ce soir là. Lui était éveillé, comme à son habitude … Nous n'avons pas vu les corps. C'est mon oncle qui m'a réveillée, en sursaut. C'est … C'était le frère de mon père. Il était prêtre avant de se reconvertir en chasseur. Il vivait aux Etats-Unis et … Je crois qu'en fait, mon père avait fait appel à lui pour cette fameuse chasse. Mais ils sont morts avant qu'il n'ait eu le temps de faire quoi que ce soit. Il était couvert de sang lorsqu'il est venu nous prendre. Je n'ai jamais su si il avait eu le temps de régler le problème ou non, et je n'ai jamais cherché à le savoir. »

« Je ... Je vois. Et ensuite ? »

« Ensuite ? Et bien … Il nous a emmené aux USA, nous adoptant. Il ne pouvait pas rester en Angleterre, et nous étions plus sécurité avec qu'eux qu'avec nos grands-parents. Granny et Grappy, comme je les appelais, étaient les parents de ma mère. Ils descendaient des Hommes de Lettres et je dois avouer que je tiens plus d'eux que de Mamy et Papy – grands parents paternels, chasseurs. En réalité, je suis proche des recherches, comme mon frère. Cependant, je préfère l'action à l'inertie. C'est pour ça que j'ai décidé d'être archéologue : rester dans un bureau à lire des vieux bouquins H24 ce n'est pas ma tasse de thé, moi j'ai besoin d'action. Néanmoins, tuer des monstres n'est pas mon truc pour autant. Je n'éprouve aucun plaisir lorsque je dois tuer un Djinn, par exemple. D'une part parce que je manque régulièrement d'y laisser ma peau, et d'autre part … Je ne sais pas. Je n'aime pas tuer, voilà tout, même si j'y suis souvent forcée. Je reste convaincue que la majorité d'entre eux n'ont pas choisi leur voie, ils se défendent pour vivre. Une sorte de pulsion vous voyez ? Un peu comme nous lorsqu'il s'agit d'instinct de survie. J'espère d'ailleurs qu'ils peuvent, d'une façon ou d'une autre, avoir accès à une forme de rédemption. »

« Comment en êtes vous arrivée à la conclusion que vous seriez archéologue ? »

« Mon oncle, paix à son âme, adorait les vieux trucs. De part son métier de chasseur, certes, mais c'était aussi une sacrée passion. Il avait un tas de biblios, une bibliothèque plus fournit que vous n'oseriez le penser … Mon frère et moi avons bénéficié de cet enseignement privilégier. Je ne suis jamais allée sur les bancs de l'école. Je restais lire à la maison, sous l'oeil protecteur de mon frère et de la nounou que mon oncle avait engagé. C'était une nonne, donc l'éducation restait assez stricte … mais nous avions de grands moments de jeux et j'adorais rêver à une vie d'aventures. Je voulais explorer le monde comme mon oncle avait voyagé en Amérique, répandant la sainte parole, à la différence que je me voyais découvrir d'anciens monuments. Lorsque nous avons été en âge, il nous emmenait lors de ses chasses. Nous étions ados, mais pour ma part je ne souhaitais pas me trouver autre part. J'aimais sentir l'air dans mes cheveux dénoués et l'adrénaline, le danger dans mes membres. J'ai appris à tirer à la carabine, à jongler avec des couteaux. Étrangement je me blesse rarement moi-même dans ces occasions, moi qui suit pourtant si maladroite. »

« Êtes-vous par la suite retournée en Angleterre ? »

« Oui. Lorsque je suis entrée en âge, j'ai pris la décision la plus importante de ma vie. Je … La vie de chasse était trépidante mais ce n'est pas ce que je voulais, réellement. Comme je vous l'ai dit, tuer n'est pas mon truc. J'ai envoyé une lettre à l'université de Cambridge, où j'ai été acceptée. Mais je ne suivais les cours que par correspondance au départ. Je voulais bouger, je ne voulais me cantonner à aller en cours dans un seul endroit. Je me suis longuement disputée avec mon frère à ce sujet : il voulait ma sécurité, mais j'ai toujours été très indépendante. Ca ne m'a pas empêchée de partir en Afrique et en Égypte, plus d'une fois, et par déménager en Angleterre pour terminer mes études. Pour payer mon loyer, je bossais à la bibliothèque, et j'offrais quelques cours de littérature, d'histoire et de géographie, de latin et de grec. En réalité, j'ai complètement oublié la chasse à cette époque de ma vie. »

« Comment en êtes vous venue à reprendre contact avec votre frère ? »

« Nous n'avons jamais réellement perdu contact. Il m'en a toujours voulu pour mon coté volage, mais il s'est toujours beaucoup (trop) inquiété pour moi. L'inverse est également vrai. Nous ne savons juste pas comment …. communiquer efficacement, étant tous les deux assez réservés lorsqu'il s'agit de nos sentiments. Je lui écrivais régulièrement, et il faisait de même. L'écriture nous a toujours bien plus ressemblé que de longues conversations au coin du feu. Je ne l'ai revu qu'une seule fois à cette époque : pour la remise de diplôme. Il était présent, avec mon oncle, droit comme un i, un sourire fier, aussi mal à l'aise dans son costard que moi dans mon costume ridicule. Il avait même été jusqu'à porter un nœud papillon – je ne l'ai jamais vu aussi chic qu'en cet instant. Ensuite, il est reparti à ses occupations, et je suis repartie de mon coté. Je suis devenue assez connue, tout du moins j'ai enseigné l'archéologie et j'ai donné pas mal de conférences lorsque je ne fouillais pas. Ma dernière véritable fouille remonte à cinq ans. C'était en Egypte, une nouvelle pyramide … J'étais tellement excitée ! Et puis, un beau matin, j'ai reçu une lettre de sa personne. Il m'apprenait que notre oncle était mort au cours d'une chasse : un sorcier soit disant … Alors j'ai tout laissé tombé. J'ai remis le chantier dans les mains d'un de mes collègues, et je suis rentrée en Amérique pour intégrer la petite troupe de chasseur que ce grand dadais avait mis sur pied avec mon oncle. Nous n'avons toujours pas retrouvé le coupable mais nous y travaillons encore, lorsque nous ne sommes pas sur une affaire et lorsque je ne suis pas occupée à faire mes propres recherches … Et vous Castiel ? Comment en êtes-vous devenu à être chasseur ? Je vous assure que vous avez une tête familière. »

« Et bien en fait, c'est ... C'est une longue histoire. »

© HELLOPAINFUL; revisité par SHADOW
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t78-anna-j-graham-c-est-pas-moi-j-etais-occupee-a-trebucher-sur-mes-lacets#218 http://solemnhour.forumactif.org/t80-journal-de-bord-d-annabelle-j-graham
 

Anna J. Graham ▬ C'est pas moi, j'étais occupée à trébucher sur mes lacets °^°'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chez Graham, Maître d'armes
» Anna Preston - Are you talking to me ?
» [The Preston Sisters : Meet Anna, the one with the eyes that look ]
» 1st Round: Anna Kournikova vs Maria Kirilenko
» Anna Defontaine [End]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: come a get a life :: avant de prendre la route :: Ils parcourent la Terre-