Partagez | .
 

 Lucia - You're thinking, it's annoying!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Lucia - You're thinking, it's annoying! Sam 21 Jan - 17:00

Lucia Scarlett König
I've never begged for mercy in my life.

FT. Eva Green
# TYPE : Personnage inventé
# NOM : Köning
# PRÉNOMS : Lucia, Scarlett
# SURNOMS : Luce
# AGE & DATE DE NAISSANCE : 92 ans, né le 26 Juillet 1920
# LIEU DE NAISSANCE : München, Allemagne
# RACE : Humain
# GROUPE : Sorcier élève
# SITUATION MARITALE : Veuve, mon mari n'a pas su faire le poids.
# PROFESSION : Bijoutière & Gemmologue
# ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel
# AUTRES INFORMATIONS : Je ne suis plus propriétaire terrien depuis un moment maintenant. Je loue un appartement dans le centre Chicago juste au dessus de ma boutique. Ma famille est morte depuis de nombreuses années et je préfère largement défendre mes propres intérêts que ceux des autres.
# ANECDOTE 1 : J'ai un gout prononcé pour le luxe et le faste. Ce qui par la même occasion fait que j'ai un faible pour les soirées mondaines, la danse de salon et les interactions sociales. Il est inimaginable que je passe inaperçu dans ce genre de moment, j'aurais toujours la plus belle robe et je danserais toujours mieux que tout le monde.

# ANECDOTE 2 : J'ai un faible pour la musique, ce qui est d'autant plus vrai pour le classique, j'ai donc appris à jouer de quelques instruments, je ne suis pas une virtuose, mais je m’en sors plutôt bien avec un piano entre les mains, un violon ou une flute traversière.

# ANECDOTE 3 : Je ne fais confiance à personne lorsqu'il est question de mon apparence, seul mon miroir est mon allier. Je porte toujours de magnifiques tenues finement ouvrager. Il n'est pas rare que mes robes soient faites par mes petits soins.

# ANECDOTE 4 : Je porte toujours une petite améthyste autour du cou. La chaîne est assez lâche et fine pour qu'on ne la repère pas, sauf si on me détaille avec attention. Il s'agit de la première bijoux que j'ai créé.

# ANECDOTE 5 : Le soleil n'est pas mon ami, je l'évite dans la mesure du possible. Comme les femmes de la "vieille" époque, il n'est pas rare de me voir sortir l'été avec une ombrelle. Objet dont la poignée se dévisse pour me laisser sortir une fine lame de rapière du manche.

# ANECDOTE 6 : Je sais apprécier occasionnellement un peu d’alcool ou une cigarette. Il ne serait pas bienvenue de ma part de le refuser lorsqu’un homme me tend un verre.

# ANECDOTE 7 : Je suis toujours en jupe ou en robe. Enfin, il existe tout de même des exceptions, je vous conseille donc lorsque vous me voyez en pantalon, de ne pas vous approcher de moi à moins de trois mètres sous peine de mourir dans d'atroce souffrance. Si je porte un de ses vêtements que je considère masculins c'est que j'en suis soit contrainte, soit de mauvaise humeur alors méfiance est mère de sûreté.

# ANECDOTE 8 : J'excelle dans l'art de la cuisine. Je suis par conséquent très difficile à contenter dans ce domaine. Il n'est pas rare de me voir refuser de manger un plat et sauter un repas plutôt que de manger quelque chose que je considère médiocre. Exit les fast-foods et les plats surgelés donc…

# ANECDOTE 9 : Je n'ai pas eu trop de mal à me faire à la technologie et pour tout dire, je cache honteusement mon abonnement à Netflix. Quand on a l'éternité à vivre, on peut bien s'accorder une pause de temps à autre non? Je ne saurais pas dire combien de séries j'ai regardées, mais la réponse est sans doute beaucoup trop.


LES DESCRIPTIFS
# QUALITÉS & DÉFAUTS : Le destin n’est pas quelques choses de linéaire, il y a souvent des embardés, des choix plus ou moins dur s’offre à nous ainsi que des occasions à saisir. Il faut savoir tendre la main et prendre ce que la vie nous offre. J’ai toujours était une opportuniste, j’ai toujours été capable de choisir rapidement l’attitude à adopter et comment agir dans mon intérêt. Evidemment, je privilégie mon bien être sur le reste, je suis prête à tout pour obtenir ce que je veux, c’est sans aucun scrupule que je deviens manipulatrice. Je peux sans aucun problème que je mens pour dire à la personne en face de moi ce qu’elle veut entendre au plus profond de son être. Je camouffle la vérité grâce à des compliments que je ne pense même pas. Je sais parfaitement passer la pommade et être hypocrite, ce n'est pas parce que je dis blanc que je ne pense pas l'inverse. Ce trait de caractère peut se montrer de bien des façons, mais principalement par mon obsession sur le paraitre. Je me préoccupe beaucoup de moi et de mon apparence, ce qui me donne des airs très superficiels que j’assume à la perfection. Je sais mettre mes courbes en valeur et jouer avec les personnes autour de moi. Il est facile d’être provocatrice et séductrice lorsqu’on a un corps comme le mien, il suffit de balancer suffisamment les hanches et de parler avec une voix suffisamment mielleuse. Je m’arrange pour que personne n’arrive à me résister.

Il est vrai que j'ai parfaitement su coupler mes défauts avec mes qualités, j'arrive sans problème à endormir les soupçons qui pèse sur moi en me montrant avenante.  Je suis une hôte exceptionnelle, avec moi vous n’aurez pas le temps de réclamer à boire que déjà un verre avec votre boisson préféré sera dans votre main. Il est important de mettre quelqu’un dans les meilleurs disposition possible est pour pouvoir en tirer un avantage. Il est plus facile de demander une faveur lorsque son interlocuteur est de bonne humeur. Je fais preuve d'inventivité et je redouble d'intelligence que ce soit le cas. Tant que vous êtes sous mon toit, je m’occupe de tout et je vous traiterais comme un roi. C’est avec plaisir de je mettrais les petits plat dans les grands. Je sais faire les choses dans l'ordre et ne pas sauter les étapes, il faut se montrer méthodique et organisée pour devenir une sorcière lorsqu'on n'en a pas les compétences innées. J'étais bien décidé à ne pas baisser les bras et continuer de battre le fer tant qu'il était chaud. Il n'était pas question de laisser tomber. Il m’a fallu beaucoup de persévérance, mais c'est une qualité qui ne manque pas, loin de là. J’ai toujours eu un caractère assez affirmé, mais c’est d’autant plus vrai ses dernières années. Je me suis laisser pousser des ailes de femme forte et j’ai un caractère bien trempé qui fait que je ne me tais pas facilement. Par le passé, une femme devait rester en retrait et se taire, mais cela à bien changer et je m’y suis accoutumé avec facilité.


# POUVOIRS :
IMMORTALITÉ ▬ Qui ne reverrait pas de la jeunesse éternelle? Et bien moi, puisque je la possède déjà. Il est évident que ce n'est pas moi qui est fait ce miracle, mais bien mon mentor. Je l'ai sans doute suffisamment remercié pour ça.

SORCELLERIE ▬ Je manque encore d'expérience dans l'utilisation des sortilèges complexes, mais j'ai déjà assez de compétence pour faire souffrir mes victimes et les tuer.

ILLUSIONS ▬ Il est évident que l'illusion et mon domaine. J'arrive à faire apparaître des petits objets ou modifier légèrement la réalité. Tout ce que je fais apparaître et palpable, mais j'arrive difficilement à maintenir le sort plus de quinze minutes. Je m'entraîne pour rentre mes illusions mobiles en utilisant l'apparence d'une souris.

SORT PARALYSANT ▬ Je peux me faire geôlier en paralysant ma victime, que ce soit le corps complet, ou juste une partie désignée. Je n'arrive cependant pas à maintenir ce sort trop longtemps.

TÉLÉKINÉSIE ▬ Je peux déplacer des choses d'un simple regard, je n'ai cependant beaucoup de difficulté avec les objets lourds.

POTION ▬ L'art des potions et des poisons est vraiment un truc qui me plaît. J'arrive toujours à en faire ce que je veux. Je ne vois pas d'inconvénient à passer des heures autour de mon chaudron.

METAMORPHOSE ▬ J'ai toujours été fasciné par les sorts permettant de transformer les humains en animaux. Il était donc évident que je devais tenter cette expérience sur moi-même pour devenir un faucon, un gerfaut pour me démarquer des pèlerins trop fréquent. Il m'a fallu du temps et beaucoup d'entrainement pour y parvenir. Au départ j'arrivais difficilement à maintenir une transformation pendant plus de cinq minutes, mais aujourd'hui j'arrive à le rester pendant 45 min. Je travail toujours mon endurance.

# ARMES :
J'ai de nombreuse façon d'attaquer une personne même s'il n'est pas toujours question d'arme physique. J’ai tout de même un Luger dans mon sac à main et un couteau en argent accroché à mon porte-jarretelle. Je vous conseille égualeent de vous méfier de mes poisons. Peut-être que j’en ai glissé quelques gouttes dans votre nourriture. Il serait sans doute judicieux de réfléchir à deux fois avant de manger cette bouchée...

SHADOW
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Lucia - You're thinking, it's annoying! Sam 21 Jan - 17:00

Historique du personnage
Who cares about decent? The game is on!



# Que pensez-vous du Grand Coven (et de ces règles) et du fait que certains défient encore son autorité ? Y avez-vous une place ou faites-vous partis des rebelles (dans le dernier cas, quelle est votre team?) : Au début, j’ai rejoint le Grand Coven, j’étais une jeune sorcière et j’avais besoin de quelqu’un pour m’apprendre les bases du métier. J’ai courbé l’échine pour pouvoir avoir des connaissances et en apprendre plus sur le monde qui m’entourait. Cependant, j’ai vite pris conscience des réalités et je savais que si je voulais vraiment me perfectionner, il fallait que je parte en free-lance.

Je ne comprends pas comment certains sorciers acceptent encore de se plier à leurs volontés, il est clair que mes semblables manquent d’ambition, avec nos pouvoirs nous pourrions renverser des états. Cependant, le conseil préfère vivre caché, chose que je ne comprends pas. Pour le moment, je n’ai rejoint la cause de personne, même si j’admets que louche un peu du côté des Styne. Si je pouvais me faire une place parmi eux je ne dirais pas non, ils ont de l’argent et du pouvoir, tout ce que j’aime en soi.

# Que pensez-vous de la disparition du Livre des Damnés ? Avez-vous un quelconque soupçon au sujet du voleur ? : Lorsqu’il a disparu, j’ai vu la possibilité de le rapporter à leurs propriétaires. Si j’arrivais à mettre la main sur un tel ouvrage peut-être qu’on me donnerait une place au sein de la famille. Toute occasion est bonne à prendre. J’ai commencé à chercher, mais je n’avais si peu de moyen qu’au final je n’ai rien trouvé. Je ne sais pas qui a fait ça, mais c’est un travail de maître je dois bien le reconnaitre.

# Que pensez-vous du reste de l'humanité et quels sont vos projets pour l'avenir ? : J'aime ma vie, j'aime le fait d'être une sorcière, j'ai encore plus l'impression d'être au dessus des autres. Une vie reste une vie, mais je les trouve beaucoup plus insignifiant maintenant que je suis immortelle. Quant à mes projets, ils sont également inchangés. Je suis toujours en quête de savoir et de pouvoir, c’est sans doute un peu plus vrai ces derniers mois. Cependant, j’ai entendu dire que Monsieur Styne voulait un héritier masculin, peut être que j’ai une carte à jouer dans cette direction. Après tout, Lucia S. Styne, je ne trouve pas que ça sonne si mal…


Histoire
...................

Je rencontrais alors chez lui un charmant jeune homme brun qui devait être légèrement plus vieux que moi. Je devais bien admettre que je le trouvais plutôt à mon gout et que mes hormones de femmes auraient bien eu envie de passer une nuit dans se bras. La fin de soirée s’était fait un peu trop intime et malgré tout l’alcool que j’avais bu, j’arrive encore à m’en rappeler aujourd’hui. C’est dire à quel point cette unique nuit avait marqué ma vie et c’est vraiment pour ça que je lui en voulais. J’aurais aimé en savoir plus sur lui, j’aurais voulu le connaitre enfin, je gardais cette rancœur dans un coin de ma tête tout en sachant pertinemment que je ne le rêverais sans doute jamais. J’étais celle qui plaquait au petit matin un homme et non pas l’inverse.

Nous avons vécu un moment tous les deux sous de fausse identité. Le jour, je travaillais chez un bijoutier et la nuit j’apprenais de nouveaux sortilèges en compagnie de Franz. Il était officiellement devenu mon mentor.

Il n’avait jamais été question de reparler de ma nuit d’un soir avec son contact. Je pouvais bien comprendre qu’il était jaloux. Je ne lui en avais donc jamais reparlé et lui non plus, je n’ai appris plus tard qu’il servait de contact à une famille anglaise de sorcier, les dénommés Styne. Il me parlait alors de tous les restes, tout le climat politique des sorciers incluant par la même occasion le Grand Coven, Olivette, le livre des damnées. Bref, il m’éduquait et faisait doucement de moi une vraie sorcière.

Nous sommes restés un long moment en Suisse, je dirais facilement une dizaine d’années, c’est d’ailleurs vers la fin de notre séjour dans ce pays que je finis par réaliser qu’il n’avait jamais vieilli. Il m’expliqua alors son secret et il m’annonça même qu’il était prêt à me lancer le sortilège lui-même pour que je puisse passer l’éternité à ses côtés. L’idée de lui être redevable de ça pour l’éternité ne m’enchanter pas vraiment, mais j’étais prête à lui dire oui. Je n’avais pas grand-chose à y perdre en réalité. J’étais vraiment prête à tout pour devenir immortelle. Il y avait tout de même quelques choses d’effrayantes là-dessous, j’avais l’impression d’être sa chose pendant les temps qui ont suivie, mais j’ai fini par faire disparaitre cette sensation alors qu’il m’entrainait à sa suite pour découvrir le monde. C’est durant cette période et un séjour particulièrement long en Angleterre que j’ai fini par apprendre l’anglais. Nous avons donc beaucoup voyagé en Europe de l’Ouest avant de retourner nous installer en Suisse ensemble. Nous avions la vie d’un couple presque normal pendant cette période.


Petit à petit la passion dévorante qui nous faisait vibrer l’un pour l’autre était en train de disparaitre. C’est toujours triste quand un moment comme celui-ci apparait dans un couple, mais l’un comme l’autre devions-nous rendre à l’évidence, nous avions besoin de prendre un peu de distance. J’étais bien décidé à prendre mon envol. Il était temps que je sois mon propre chef à bord. Grâce à lui, j’avais appris beaucoup de chose et j’étais vraiment heureuse de l’avoir croisée dans ma vie, mais il était temps de tourner la page. J’ai donc décidé au début des années quatre-vingt qu’il fallait que je parte pour découvrir autre chose. J’ai donc choisi de me rendre sur la terre promise de beaucoup, le nouveau continent.

Sur le territoire américain, j’ai pu apprendre de nouvelle chose, la ville de Chicago est un repère de sorcier et il est donc évident que j’y ai élu domicile. C’est d’ailleurs durant cette période que je me suis laissé submerger par l’art de la métamorphose. Je savais que certaine de mes semblables transformer les humains pour rire et j’avais envie d’être capable de le faire, mais je voulais me transformer moi, en faucon. Je savais que ce ne serait pas forcément agréable, mais je voulais vraiment pouvoir voler et sentir l’air dans mes plumes. J’ai donc fait des tests, pendant plus de cinq longues années avant d’enfin parvenir à quelques choses de concluantes. J’arrive à l’heure d’aujourd’hui à me transformer sans trop de difficulté, mais il ne faut pas oublier que lorsque je me transforme, je laisse tous mes vêtements derrière moi et que je réapparais totalement nue.

J’ai également ouvert une petite boutique de bijoux de luxe en arrivant et j’ai recruté une jeune vendeuse pour travailler avec moi vers 2010. Elle n’avait que seize ans à l’époque, mais elle était motivée et curieuse d’apprendre. J’avais fini par m’attacher à elle et il fallait croire que c’était on ne peut plus réciproque. C’est grâce à elle que j’ai appris tout ce qui était rattaché à la technologie de l’époque qui me passait complètement au-dessus de la tête. Je ne suis toujours pas un cador dans le domaine, mais je sais sans trop de difficulté surfer sur le web envoyer un tweet ou poster une photo sur Instagram. J’ai toutes les bases nécessaires à l’utilisation d’un ordinateur, d’un smartphone ou n’importe qu’elle autre genre de technologie. J’ai aussi appris toutes les règles de bien séance américaine et la façon de penser de ce peuple. Elle m’a permis de me fondre dans la masse et devenir une Américaine. Je sais garder mes airs hautains de princesse, mais je sais que dans le pays où je me trouve cela n’est pas forcément bien vu et que je devais me libérer de ça.

Cette petite tête a jeté un doute dans ma façon de penser. Je me rendais compte qu’elle était bien trop généreuse et gentille pour rester parmi les ignorants. J’ai donc décidé, malgré le peu d’expérience que j’avais sur la magie de faire d’elle mon apprenti. C’était une décision prise sur un coup de tête que je ne regrettais pas pour autant. Je devais bien me rendre compte que je m’étais trop attaché à elle pour prendre le risque de la voir partir et se détacher de moi. Elle était devenue ma faiblesse comme l’avait été Franz avant. Je n’étais pas très heureuse de cette fatalité, mais j’étais prête à m’en accommoder de mon mieux.

En vérité à ce moment-là de mon histoire, j’avais presque oublié mes envies de vengeance à ce moment-là de mon existence, mais quelque temps plus tard, des informations concernant les Styne sont apparues à nouveau parmi les sorcières. Le livre des damnées avait disparu de chez eux et ils voulaient le récupérer. Ce n’était pas vraiment étonnant à vrai dire, c’était bien dans leurs caractères. En reprenant mes recherches et grâce à ce que je pouvais trouver chez les sorcières, je réussis sans trop de mal apprendre plus de choses sur cette famille. C’était donc Gareth qui était au pouvoir, d’un coup je ne savais plus ce que je voulais lui faire, il était devenu un homme puissant et intéressant. Il ne m’avait pas donné son véritablement nom à l’époque, mais je l’avais reconnue sans l’ombre d’une hésitation. Il n’avait pas vraiment changé, il avait vieilli un peu depuis la dernière fois que je l’avais vue, mais le temps n’avait pas vraiment d’emprise sur lui. Je ne savais pas vraiment ce que je ferais quand je l’aurais en face de moi, mais il était certain que je devrais croiser sa route…


TOI, TA LIFE


# Pseudo : Mellister
# Date de naissance : May the fourth be with you.
# Fréquence de connexion : Je dors sur le paillasson à l’entrée du forum
# Ta route jusqu'ici : Eli m'a "gluée" sur le forum.
# Code de validation : Try New Mexico I hear he's on tortilla
# Schizophrénie :  Je joue l’homme de lettres le plus peureux de toute la création, il a beau avoir été un Time Lord dans une autre vie, il n’en a gardé que le physique quoiqu’il a perdu un cœur. J’ai nommé Plutarque Poincaré… Ah non, son vrai nom c’est Lemmy Cooper. Et le second, mais non le moindre, voyez-vous, on garde toujours le meilleur pour la fin. Le grand, le puissant, le magnifique, le meilleur démon de tout le temps, celui qui fera de votre vie un enfer. Le magnifique Crowley.
Paye ton laïus là où Crowley et Lemmy Cooper aurait suffi…
# Commentaires : Je crois que mon personnage de Melissandre était maudit, j’ai trop muri pour garder mon premier personnage de RPG avec moi.

SHADOW
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Lucia - You're thinking, it's annoying! Sam 21 Jan - 17:12

Bonjour Milady, on s'est déjà vus quelque part non ?

Trop hâte que tu sois validée :21:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Lucia - You're thinking, it's annoying! Sam 21 Jan - 17:13

Il parait qu'on c'est croisée pendant la WWII mais rien de vraiment certain ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : 243 ans
Métier : Libraire & gérante d'un petit magasin esothérique
Situation : Veuve 2 fois, célibataire endurcie
Localisation : Chicago
Feat. : Helena Bonham Carter
Copyright : Elf (avatar) & TUMBLR (gifs)
Je suis aussi : Gabriel ◈ Yehuiah ◈ Annabelle J. Graham ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 252

Message Sujet: Re: Lucia - You're thinking, it's annoying! Sam 21 Jan - 17:19

MISS PEREGRINE :7: ... Hrm.

Rebienvenue ma belle :amour: :52: Mon fils a définitivement bon goût. Il tient ça de sa mère :v: *proud*

Du coup on arrive soon XD (mais cet avataaaar)


How can I say this without breaking ? How can I say this without taking over ? How can I put it down into words when it's almost too much for my soul alone ? I don't want them to know the secrets. I don't want them to know the way I loved you. I don't think they'd understand it, no, I don't think they would accept me, no ! I loved and I loved and I lost you. I loved and I loved and I lost you. I loved and I loved and I lost you ... and it hurts like hell


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t42-elizabeth-w-rochester-can-t-sleep-take-arsenic http://solemnhour.forumactif.org/t48-journal-de-bord-d-elizabeth-w-rochester
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Lucia - You're thinking, it's annoying! Sam 21 Jan - 17:31

Merci Eli :D
J'avoue que ce film est juste méga génial :) et elle correspond trop à l'esthétique que je voulais pour mon perso.
On risque de se croisé bientôt futur belle maman ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : Plus vieux que la Terre
Métier : Général de l'Armée Céleste, (ex) Commandant du Paradis
Situation : Célibataire
Localisation : Au Paradis majoritairement
Feat. : Jake Abel
Copyright : Me et tumblr
Je suis aussi : Melody Grant
Date d'inscription : 14/01/2017
Messages : 309

Message Sujet: Re: Lucia - You're thinking, it's annoying! Sam 21 Jan - 17:34

Re bienvenue et cette actrice merveilleux choix *_*





I'm a big bro. I've thousands of brothers and sisters. But he's my favorite, my weakness. And one day Lucifer abandoned me, he broke my heart. I love him. I hate him. But he still my little bro.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t732-michael-enfin-libre http://solemnhour.forumactif.org/t735-journal-de-bord-de-michael-i-m-a-good-son
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Lucia - You're thinking, it's annoying! Sam 21 Jan - 18:05

Merci beaucoup :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : vieux
Métier : diable et bouc émissaire
Situation : à la recherche de mon vaisseau
Localisation : New York City
Feat. : mark pellegrino
Copyright : avatar rose noire et gifs mostunclean tumblr, signature merci Emy et le staff pour les teams!
Je suis aussi : Heather & Matthew
Date d'inscription : 02/03/2016
Messages : 394

Message Sujet: Re: Lucia - You're thinking, it's annoying! Dim 22 Jan - 19:55

un perso qui promet! :D



Fallen Angel will rise again
I was a son. A brother... And I had an older brother who I loved. Idolized,... And one day, I went to him and I begged him to stand with me, and Michael...Michael turned on me. Called me a freak. A monster. And then he beat me down. All because I was different. Because I had a mind of my own.  © Joy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t124-lucifer-if-they-won-t-accept-i-m-right-i-ll-rub-their-nose-in-it-til-they-choke-on-the-truth http://solemnhour.forumactif.org/t127-journal-bord-de-lucifer
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Lucia - You're thinking, it's annoying! Dim 22 Jan - 20:07

Merci :)
Il est superbe ton nouveau kit o/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Lucia - You're thinking, it's annoying!

Revenir en haut Aller en bas
 

Lucia - You're thinking, it's annoying!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» stop thinking it's annoying (ada)
» Chroniques de Lucia Sato
» Comtesse Anna-Lucia Giovanni
» I'm always thinking of you
» GM di Favara

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: come a get a life :: avant de prendre la route :: Bienvenue en Enfer-