Partagez | .
 

 [Abandonné] Let The Show Begins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: [Abandonné] Let The Show Begins Mar 13 Déc - 19:35


RP ABANDONNE

SUJET PRIVÉ : FT. DEAN WINCHESTER
# TYPE :Présent
# DATE : 25 Mars
# MOMENT DE LA JOURNÉE & TEMPS APPROXIMATIF : On est au alentour de 20h15 dans un bar-karaoké d'une ville non défini xD

# PRÉSENCE DU MJ : Non Merci

# AUTRE : Un stip-tease pour Deano?
SHADOW


Let The Show Begins

Pv : Dean Winchester

P
as mal de temps s’était écoulé depuis la dernière fois qu’il avait vu Dean. Jusqu’à présent, il s’était appliqué à l’éviter. Visiblement ce dernier l’avait sans doute bien compris puisqu’il ne lui avait toujours pas donné de nouvelle. Il ne saurait pas vraiment dire combien de temps c’était écoulé depuis la dernière fois qu’il lui avait parlé. Un mois ? Peut-être même deux… En tout cas, il n’avait pas du tout apprécié comment la situation c’était terminé.

Il avait encore le gout amer de la défaite dans sa bouche. Pourquoi est-ce que diable, il avait fait une proposition aussi stupide, certes la situation lui avait couru sur le système après plus d’une heure en tête à tête avec Dean, mais ce n’était pas pour autant qu’il aurait dû jouer tout ça sur une victoire. Un coup de chance. Il n’était plus question de faire de bluff, ni de jouer au plus malin. C’était simplement de la chance, celui qui aurait le meilleur jeu en main et malheureusement ce n’était pas lui à ce moment-là de la partie peut être que s’il avait attendu une tour de plus avant de faire la proposition, il aurait gagné et il aurait pu observer Dean en train de laver Juliet.

Crowley n’avait pas eu besoin de chercher longtemps pour trouver quelqu’un d’autre capable de le faire et il avait même fini le travail tout seul. Il n’y avait que lui qui savait comment rendre les poils de son chien préféré parfaitement brillant. Il aimait sa petite et il l’avait déjà prouvé à de nombreuses reprises, déjà rien que sa peluche préférée avait été conçue avec les poils qu’il lui retirait à chaque fois qu’il la brossait. Il était d’ailleurs assis à un bar lambda en train d’observait les humains avec ladite peluche sur les jambes, malheureusement, personne ne pouvait voir cet ours en peluche noir à qui il manquait un œil en dehors de lui. Il donnait l’impression de caresser le vide depuis quelques instants déjà, mais ça n’avait pas vraiment d’importance.

La sonnerie de son téléphone sonnait alors et il sortait le dernier de sa poche pour voir de quoi il était question. Il appuya sur un bouton pour allumer l’écran et constat qu’il avait un message de "Not Moose", il se demandait bien ce que lui voulait le Winchester, il se surpris même à regretter d’avoir pensé à lui un petit peu plus tôt. Est-ce qu’il l’avait senti et que c’était pour ça qu’il lui en envoyait un message. Il finit par déverrouiller l’appareil pour en savoir un peu plus sur la question et le message qu’il avait sous les yeux ne lui plaisait pas. Dean n’avait malheureusement pas oublié le karaoké qui lui avait promis, il le convoquait justement ce soir même. Le smiley qu’il avait ajouté au SMS lui donnait presque envie de jeter son téléphone à l’autre bout du bar, enfin il avait joué et perdu, il fallait bien qu’il assume maintenant. Il en profita pour regarder l’heure qu’il était, rendez-vous dans une demi-heure donc. Il attendrait patiemment ici que l’heure arrive. Il allait même sans doute le faire poireauter un peu plus longtemps pour laisser croire qu’il ne viendrait pas.

Pour passer le temps, il commanda un petit whisky. Restait seul devant son verre ne lui posait pas de problème, ce n’était comme s’il passait son temps à boire tout seul. Le temps filait assez vite, il ne s’en rendait même pas vraiment compte, il finit par regarder à nouveau sa montre, il était en retard comme il le voulait. Il affichait un petit sourire content avant de finir son verre, mettre la peluche dans la poche intérieure de son manteau qu’il n’avait pas quitté. Il laissa un billet sur le comptoir avant de se téléporter d’un claquement de doigts.

Il venait d’apparaitre devant l’établissement où Dean lui avait donné rendez-vous une poignée de minutes plus tôt. Il ouvrait les portes d’un geste un peu théâtral, même s’il n’était pas si content d’être là, il n’allait pas donner à Dean la satisfaction de faire une tête de cinq pieds de long. Il trouva Dean sans trop de problèmes et s’approcha doucement de lui. Il retira son manteau pour se mettre à l’aise. Il savait qu’il allait passer une bonne partie de la soirée ici et tant que faire ce peu de paraitre à peu près normal.

- J’avais des affaires à régler et des fourbes à débusquer, mais je tiens toujours parole alors me voici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Abandonné] Let The Show Begins Jeu 22 Déc - 12:10


THE SHOW MUST GO ON!. LET'S GET ROCKED

Depuis la charmante soirée au casino de Vegas de nombreuses choses s’étaient passées pour moi. J’avais un peu mis Crowley de côté pour me consacrer à des affaires plus importantes que d’aller lui tenir compagnie lorsqu’il s’ennuyait.  De toute manière j’étais connu un peu comme un électron libre il n’est pas du genre à me courir après, et puis même si cela avait été le cas, je suis assez grand pour décider de ce que je veux faire.  Je me souviens parfaitement de la fin de notre soirée poker et de l’ambiance quelque peu tendue qui avait régnée à la table de jeu. Je me souviens également de la victoire dont je me délectais encore avec un certain plaisir. Mais ce qui me reste en tête reste principalement les sujets de conversations que nous avions eues avant qu’il ne quitte l’établissement avec sa petite moue vexée de perdant qu’il avait été. Notamment des passages concernant Lucifer ainsi que ceux incluant Caïn. Bien évidemment les deux sujets me tenaient encore à cœur si je puis dire. Je n’avais encore strictement aucune idée de quels étaient les plans que notre roi des enfers avaient pour contrecarrer ceux du déchu. Je dois avouer que j’étais un peu resté sur ma faim et que suspens m’avais quelque peu froissé. Mais passons, je n’allais pas en faire toute une histoire, car dans le cas où nous devrions nous allier contre lui j’aurais vent de ces intentions.  Concernant la seconde partie des sujets : Caïn. Cet espèce de fils de pute était lui bel et bien d’actualité et j’étais plus que jamais déterminé à le retrouver. Le retrouver et lui éclater sa petite gueule comme il le méritait si bien. Il représentait à ce jour ma seule et unique menace et il était encore aujourd’hui mon ennemi publique numéro un. Je n’avais pas décidé encore de quelle manière je le tuerais. Oh ... je prendrais mon temps. Tout le temps qu’il faudra pour que cette dernière reste un véritable plaisir du début à la fin. Rien qu’en pensant à cela un long frisson parcours mon échine, c’est pour dire à quel point j’ai envie de le briser et d’en finir avec lui. Je voulais réduire cette petite ordure à l’état de souvenir dont l’humanité ne connaîtrait son nom que dans cet abruti de bouquin dont les humains raffolent.

J’avais d’ailleurs commencé à faire mes recherches moi-même puisque Crowley semblait ne rien en avoir à foutre et qu’on ne peut compter que sur soit même si on ne veut pas finir par devoir des choses à quelqu’un d’autre. Et autant dire que rendre la pareille me ferait royalement chier. Comme à ma grande habitude je suis allé à la pêche aux informations. Et tous les démons savent à quel point je peux exceller à cet exercice. Malheureusement pour eux, aucun d’entre eux n’est là pour en parler ... c’est tellement dommage, personne d’assez résistant pour conter mes exploits. Quoi que ... non en fait j’en ai rien à foutre. Je m’étais donc attelé à aller rendre visite à de nombreux démons et créatures susceptibles de me donner quelques précieuses informations. Non pas que voyager me dérange, mais me faire trimballer d’un état à un autre comme une vulgaire balle de ping pong avait eu tendance à me faire perdre ma patience. Ce qui avait entraîné un « petit » excès de violence dont Crowley aura sûrement entend parler. Mais ça aussi je m’en touche profond. D’après les récentes informations que j’avais réussies à obtenir, cette ordure se trouverait entre le sud du Michigan et l’Illinois. Bon c’était pas très précis mais au moins on approchait de quelque chose et je préférais ça à « Plus vers le sud .... ». Depuis quand j’ai une gueule de GPS ? Il était sans dire que j’avais fouillé méticuleusement le premier état mentionné, mais rien de très convainquant, cependant quelque chose me disait que je n’étais pas non plus dans la mauvaise direction ce qui en soit, ne faisait qu’intensifier ma volonté de recherche.

Des semaines s’étaient écoulées sans réelles autres information digne de mon intérêt. J’avais donc quitté le Michigan pour me rendre un peu plus au Sud. Ha... l’Illinois, que de souvenirs. Nous avions beaucoup posé notre cul ici lorsque j’étais encore en train de chasser avec ce trou du cul d’élan maladroit. Rockford ... première ville du Nord de l’état dans lequel j’avais décidé de me poser. Bon, ces semaines à chercher et chercher étaient devenues plus que chiantes surtout lorsque l’on ne trouve rien. Et je connaissais un bon moyen de me détendre. Autant si moi je ne devais rien à personne, la réciproque était loin d’être vraie. C’est donc avec un malin plaisir que je conviais mon cher « ami » à venir honorer sa dette. Je tenais toujours à trainer le roi des enfers dans un karaoké et de lui faire chanter des chansons toutes plus ridicules les unes que les autres durant la soirée. Rien que de voir son petit cul dans son pantalon de costume mal à l’aise me rendait dingue de joie. Comme à mon habitude je lui avais fixé un rendez-vous par message, il était hors de question que je perde du temps à bavarder pour ne rien dire. D’autant plus que j’étais particulièrement occupé à préparer mes plans pour les prochains jours. Mon plan actuel à de grandes habilités à faire la gymnastique de lit ou de canapé ou de ... de tous les endroits possibles et imaginables. Elle était la seule que j’avais épargnée durant ma phase de recherche car elle allait m’aider à obtenir quelque chose de très important pour la suite. Passons, cela ne regarde que moi vu que mes affaires concernant Caïn ne semble pas intéresser mon futur petit passe-temps de la soirée.
Je lui avais donc donné rendez-vous dans un salon de karaoké assez huppé de la ville histoire d’avoir un minimum d’ambiance. Rien de plus chiant qu’un karaoké avec une seule personne qui s’amuse. Je m’étais pour une fois montré ponctuel, et il m’avait visiblement renvoyé la balle en ne me faisant pas attendre. Rien à dire, il honorait toujours ses contrats avec une rigidité que je n’arrivais toujours pas à comprendre. Je ne pu retenir un large sourire qui s’était étendu jusqu’à chacune de mes oreilles. La soirée allait commencer et j’espérais juste qu’elle se termine un peu mieux que la précédente.

« Aucune affaire n’est plus importante que moi ou qu’un contrat à ce que je vois. Comme tu le vois j’ai sélectionné le must pour passer la soirée. » j’affichais un grand sourire alors que j’entrais à sa suite dans l’établissement déjà bondé pour cette heure.

HARLEY-
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Abandonné] Let The Show Begins Sam 24 Déc - 11:59

Let The Show Begins

Pv : Dean Winchester

L
a remarque fit légèrement tiquer le démon qui ne pouvait évidemment pas rester silencieux. Il était vrai qu’il n’y avait pas beaucoup de choses plus importantes qu’un contrat supplémentaire à céder, mais il fallait qu’il se rende à l’évidence, il y avait beaucoup d’autres choses à faire qu’être ici. Il aurait pu par exemple essayer d’en savoir plus sur ce que Lucifer avait prévu déjà parce que la petite bombe qu’il avait reçue dans son bureau l’autre jour ne lui plaisait pas du tout et qu’en plus de ça, il était toujours dehors avec le livre des damnés et le codex et qu’il pouvait faire tout basculer sur la Terre du jour au lendemain. Simplement, il en avait marre de tourner et retourner le peu d’information qu’il avait et avais choisi de se détendre un peu. Il avait choisi de se détendre et même si cette histoire de karaoké était ridicule, il était bien décidé de ne pas donner la satisfaction à Dean de se décomposer.

- Ne te crois pas être le pilier de mon existence Dean, tu pourrais être déçu de te rendre compte que ce n’est pas le cas.

Il était content d’avoir un compagnon avec qui passer de bonne soirée, même si tout ne se passait pas toujours comme prévu. Il était fier de pouvoir dire à n’importe qui et tout particulièrement au Moose qu’il passait du temps à voir des coups avec le grand Dean Winchester. Le chasseur de monstre et démon n’était plus depuis longtemps, enfin sauf quand il s’énervait un peu trop et passer ses nerfs sur la première chose qu’il croisait. Crowley avait bien eu vent de la rumeur comme quoi il avait encore fait un trou dans ses troupes, mais il était las de cette histoire et que pouvait-il faire de plus ? Ils étaient morts depuis longtemps maintenant. Enfin, le démon décida qu’expliquer une fois pour toutes les raisons de sa présence ici.

- Disons plutôt qu’il était temps pour moi d’honorer un pacte qui date de quelque temps, tu me connais… Je suis très à cheval sur mes principes.

Ses principes n’étaient plus à prouver, il avait toujours respecté ses contrats avec beaucoup d’attention. Ce soir-là, il regrettait de ne pas y avoir réfléchi un peu plus avant d’annoncer les paris. Il savait parfaitement que Dean ne l’aurait de toute façon pas laissé faire. Il était tellement habitué à ses entourloupes qu’il n’était plus si facile que ça à berner. L’endroit avec une certaine classe, il devait bien l’admettre, il ne mettait pas les pieds dans un endroit miteux qui comptait deux piliers de bar complètement ivres et trois clients qui se battaient pour chanter. Il remarquait sans trop de problèmes la scène dans un coin de la pièce. Il fit de son mieux pour garder la même expression sur son visage pour ne pas montrer son désarroi. Il sentait par avance que le plus vieux des Winchester avait déjà prévu ce qu’il allait lui faire chanter. Il espérait que cette soirée ne se finirait pas de la même façon que leurs dernières soirées, mine de rien ce n’était pas pour rien s’il ne lui avait pas donné de nouvelle depuis la dernière fois.

- Surtout qu’en ce moment c’est silence radio pour tout le monde, alors il faut bien se divertir un peu quand on a l’occasion.

Ne pas avoir de nouvelle de qui que ce soit était en vérité un léger soulagement. Il aimait bien ne plus avoir à se préoccuper des différents problèmes qui le hantaient. Devoir uniquement s’occuper de l’enfer c’était déjà suffisant. Les démons étaient vraiment les champions en ce qui concernait les problèmes. Ils savaient parfaitement comment faire dériver n’importe qu’elle situation en une catastrophe sans nom. Il voyait une serveuse venir en leurs directions. Il était sans doute temps pour eux de commander de quoi boire. Il était de toute façon inadmissible qu’il commence à chanter sans avoir bu assez. L’alcool ne pouvait pas l’affecter autant qu’un être humain, mais s’il était en permanence en train de boire c’était bien pour une raison… Pouvoir sentir les effets plus ou moins tout le temps. Il avait fini un verre il y avait quelques minutes plus tôt dans un autre bar, mais Dean ne le savait pas et il allait bien se garder de lui dire.

- Tu as choisi un établissement plutôt huppé avec beaucoup de monde… Le but étant que je me ridiculise un peu plus, je suppose.

Il avait prononcé ses mots avec une pointe de mauvaise humeur sans pour autant en faire des tonnes. Juste assez pour que ça sonne comme un reproche tout en faisant comprendre qu’il ne se défilerait pas pour autant. Il était venu c’était déjà une preuve de sa bonne volonté, cependant c’était à Dean de mener la soirée aujourd’hui, lui n’en avait pas envie. Il s’installa sur une chaise à une table alors qu’il regardait l’homme. Il fallait qu’il ouvre la discussion ou n’importe quoi, sinon ils allaient se regarder dans le blanc des yeux un long moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Abandonné] Let The Show Begins Mar 27 Déc - 15:29


THE SHOW MUST GO ON!. LET'S GET ROCKED

Je ne sais pas ce qui m’amuse le plus entre voir Crowley qui essaye de faire comme si cette soirée n’était pas si horrible que ça ou bien sa petite moue lorsque j’affirmais que je lui étais indispensable. Bien évidemment je n’en pensais pas un mot mais je prenais plaisir à le tiquer à certains endroits. Moi aussi j’avais bien mieux à faire de mon côté que d’honorer ce pari à la con, mais une partie de moi tenait tout de même à le voir chanter. Mes dernières semaines n’avaient pas été de tout repos et si lui préférait gérer ses petites affaires le cul posé sur son trône moi je me devais de retrouver l’autre fils de pute pour aller tout simplement le rayer de la carte. Je savais de source assez certaine qu’il n’était pas très loin d’où je me trouvais et cela me laissais le temps de me « reposer » un peu. Je lui avais seulement adressé un léger sourire en coin à sa réponse ne prenant même pas la peine d’animer cette conversation plus longtemps, nous avions mieux à faire pour ce soir. J’avançais alors dans ce bar karaoké comme si je connaissais les lieux sur le bout des doigts. Mon visage s’éclairait alors des multiples lumières qui dansaient juste au dessus de nos tête, et nous pouvions déjà entendre les premiers chanteurs d’un soir s’amuser sur différents morceaux qui pour moi sonnaient un peu comme une hérésie. Mais passons, tout le monde n’a pas de bons goûts musicaux... Sam si tu m’entends. Cependant, ce soir je n’étais pas spécialement là pour répondre positivement à ceux de Crowley, j’étais bien décidé à lui refiler les pires musiques qu’ils avaient en stock. Ce que mon très cher ami ne savait pas c’est que la plus grande scène se trouvant dans la salle principale nous était réservée pour la fin de soirée.

« Oh tu as raison et je suis épaté que tu parviennes à honorer toutes tes affaires avec le même soin et la même attention. Bien que celles-ci ne soient pas toutes bonnes à prendre. N’est-ce-pas ?»J’avais relevé un sourcil, bien décidé à jouer sur le fait qu’il était à cheval sur ses principes comme il le disait si bien. « C’est toujours un plaisir de faire affaire avec toi Crowley »

Je me félicitais moi-même d’avoir trouvé cet endroit. Hormis le fait que Crowley semblait décidé à masquer son manque d’entrain toute la soirée au moins les autres personnes faisaient un peu grimper l’ambiance. De toute manière depuis que j’étais devenu ce que je suis actuellement je passais régulièrement mon temps dans ce genre d’établissement lorsque j’avais terminé de m’amuser un peu avec des démons. D’ailleurs je soulignais le fait qu’il n’en ai pas encore parlé. A mon humble avis ce sujet n’aurait eu de toute manière pas de meilleures issues que lors de notre soirée casino.

« Je suis loin d’être un exemple de conversation tu devrais le savoir depuis le temps ... et de plus je suis à peu près aussi saisissable que le vent alors ne jouons pas aux personnes surprises quand on n’a pas de nouvelles de l’un ou de l’autre. Je me trompe Crowley ? » je finis par hoche les épaules d’accord avec lui sur le fond des choses « Les petits divertissements occasionnels sont les plus agréables selon moi. Et je dois avouer que même si parfois l’ambiance n’est pas toujours au rendez-vous, j’apprécie ta compagnie tout de même. » Je me fichais la manière dont il prendrait cette remarque mais pour une fois elle était sincère et sans aucun double sens douteux qui pourrait le tourner en ridicule d’une quelconque manière. J’étais aussi assez content qu’on passe un peu de temps ensemble pour qu’il puisse le raconter à mon cher petit frère. Le faire enrager sur cette relation entre moi et le roi des enfers qu’il n’arrivait pas spécialement à comprendre et qu’il ne tolérait pas du tout.  C’était idiot mais cela me faisait jubiler intérieurement de savoir que le Moose était furax contre ce que j’étais devenu et ce que je faisais de ma nouvelle petite vie.

D’un geste de la main j’avais attiré une charmante serveuse qui vint prendre notre commande. Sans grande surprise un Whiskey chacun comme toujours. Je m’accoudais ensuite au comptoir, mon regard vissé dans celui de mon ami de la soirée.  Si Crowley préférait une petite mise en bouche dégustative avant d’aller se trémousser sur scène je lui accorderais ce petit plaisir. Je n’étai pas un.... si j’en étais un mais tout de même. Crowley voulait voir ce qu’était de passer une soirée organisé par mes soins. J’avais un peu hâte qu’il découvre tout cela mais je devais apprendre la patience, une fois de plus. Une fois les boissons arrivées jusqu’à nous, je saisis mon verre qui trouva le chemin jusqu’à mes lèvres presque instinctivement. Il me pensait si méchant avec lui ? Certes je lui avais préparé une petite surprise mais tout de même. Je ne tenais pas à ce qu’il tire la gueule toute la soirée ainsi.

« Non Crowley je n’ai pas choisi ce club exprès pour te ridiculiser, n’importe lequel aurait fait l’affaire crois moi. Je l’ai pris car il est assez récent, que l’ambiance n’est pas trop mal, qu’on a de l’alcool et qu’il est situé à deux rues d’un joli club de strip-tease. » Je levais les yeux au ciel en buvant une autre gorgée. « Sache que j’ai prévue une bonne soirée pour nous deux et tu vas en aimer certains moments alors s’il te plait arrête d’être ronchons et amuses toi. »

Décidément l’ambiance était bien pourrie. Je n’avais pas du tout envie de passer ma soirée à le regarder dans le blanc des yeux. Cependant je savais que les seules conversations que je pouvais avoir avec lui allaient avoir une contre partie pas spécialement agréable pour l’un de nous à l’issue finale de celle-ci. Une fois mon verre reposé sur le comptoir en marbre, je pivotai légèrement pour faire face au roi de l’enfer. Il voulait que je lance une discussion apparemment. Soit.

« Tu passeras le bonjour au Moose si tu le vois, il en sera sûrement ravi » dis-je avec un léger sourire avant de reprendre mon sérieux « Si jamais cela t’intéresse, sache que j’ai « trouvé » de bonnes informations concernant Caïn et qu’il est la raison de ma présence dans le coin... tu vois je suis occupé moi aussi. »

Occupé à torturer ses démons oui, mais c’est une occupation comme une autre non ?  J’avais aucune idée de si cette nouvelle l’intéressait ou non mais au moins le silence n’aura pas tué ce début de soirée.


HARLEY-
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Abandonné] Let The Show Begins Jeu 5 Jan - 10:53

Let The Show Begins

Pv : Dean Winchester

U
n sourire apparu alors sur le visage du démon, rien de vraiment étonnant. Il s’agissait de celui qu’on lui connaissait si bien. Il savait parfaitement que ce n’était pas vraiment une déclaration d’amour de la part de Dean Winchester, mais c’était comme ça qu’il voulait le prendre. Il aimait dire à Sam qu’il était amant, acolyte ou n’importe quoi d’autre si ça pouvait le faire enragé dans son coin. S’il avait sur à l’avance qui lui aurait dit un truc comme ça, il l’aurait sans doute enregistré pour le faire écouter à L’Oréal. Il s’imaginait un instant la tête de Sam à ce moment-là. Il était persuadé que ça aurait voulu le détour et il aurait espérait ne pas être piégé dans un devil trap, parce qu’il savait que ça le mettrait sans doute dans une colère noire et qu’il n’était pas vraiment commode l’animal, surtout lorsqu’il était question de son grand frère. Pour une fois, il décida de bien prendre le commentaire de Dean, simplement parce qu’il savait qu’il était en train de lui passer de la pommade pour rendre le reste de la soirée moins horrible.

- C’est les désaccords qui font le piment dans une relation.

Phrase accompagnée d’un petit rire satisfait, il aimait sous-entendre des choses, il savait très bien que ça n’irait pas plus loin avec Dean. Mais, il ne cherchait pas ce genre de chose. Il avait toujours flirté avec n’importe qui alors pourquoi est-ce qu’il s’en priverait maintenant ? L’occasion était trop belle pour qu’il ne saisisse pas la perche au vol. Enfin, il avait des verres devant eux et Crowley devait admettre qu’il était plutôt content de ce qu’on venait de lui servir, il n’avait pas à se plaindre de la qualité, c’était assez rare pour être souligné. Le commentaire de son acolyte le fit alors sourire, il avait cette lueur dans le regard qui laisser entendre qu’une nouvelle idée venait de pointer dans son esprit. Il attrapa son verre d’une main et sorti son téléphone portable de l’autre, il pianota vaguement dessus quelque instant avant de prendre la parole avec beaucoup de fierté dans le ton qu’il utilisait.

- Tu veux que je le dise à ton frère ? Tu sais qu’on peut faire mieux… Prends ton verre. Toi là ! Prends-nous en photo.

L’homme qu’il avait interpellé ne se fit pas prier plus longtemps, en même temps aucun humain ne pouvait lui dire non, en tout cas pas quand il avait décidé d’être autoritaire. Il leva son verre et prit la pose sur la photo, choisissant de se montrer sous son plus beau jour. Sam n’avait pas besoin de savoir qu’il était là pour pousser la chansonnette. Tant qu’il savait, qu’il passait un bon moment avec son frère en son absence était suffisant. Il récupéra le téléphone et s’empressa de lui laisser un petit message en lui indiquant qu’il passait un excellent moment en compagnie d’un homme qu’il "devrait" sans doute reconnaitre.

- Et voilà, le moose est maintenant au courant qu’on passe notre soirée ensemble. Je ne sais pas vraiment où il se trouve, mais il doit possiblement dormir s’il est sur la côte est. Je t’accorde que le faire chier me met de bonne humeur.

C’est vrai que c’était un sujet qui les unissait plutôt qu’autre chose. Non pas qu’ils détestaient Sam. Se serait mentir pour l’un comme pour l’autre, mais plutôt que le chasseur avait tendance à toujours tout prendre au sérieux. Pour Crowley c’était sans doute devenu beaucoup plus personnel puisqu’il passait son temps à essayer de le tuer à cause de tout un tas de choses. Enfin, le démon trouvait sa plus ridicule qu’autre chose. La conversation arrivait de nouveau sur Cain. Il savait que Dean ne lâcherait pas l’affaire avant de l’avoir retrouvé et pourtant, Crowley était bien décidé à ne pas l’aider sur la question. Il savait que Dean n’avait rien à lui offrir pour le moment.

- Tu cours après le fils d’Adam et Eve, je m’occupe de Lucifer, on a tous les deux nos centres d’intérêt ici. Surtout que ce fourbe m’a envoyé un démon explosif en plein milieu de mon quartier général… Il faut que je trouve un moyen de venger ça. Enfin, je pense tout de même que tu as raison et qu’on devrait tâcher de passer un bon moment et de ne pas trop parler du boulot.

Se rappelait de ce moment parfaitement énervant lui fit serrer un peu plus le verre qu’il avait à la main. Nettoyer sa salle du trône avait pris une éternité aux démons qui avaient été chargés de la tâche. Crowley en gardait un souvenir très mauvais et il avait vraiment décidé à se venger ou du moins d’un jour faire payer cet affront à quelqu’un. Il ne cherchait pas la pitié, ce n’était pas son genre. Le seul but de tout ça c’est de faire comprendre que pendant que lui cherchait tant bien que mal à chasser un fantôme lui aussi avait des squelettes dans son placard et qu’ils étaient du genre tenace.

- La soirée que tu as préparée me parait bien. Je suis positivement surpris en tout cas. Je suis prêt à jouer le jeu. Tu me connais, je ne suis pas emballé plus que ça à l’idée de chanter, mais je respecte ce toujours ce que je dis…

Un soupir ponctuait la fin de sa phrase. Dean l’avait remis sur le tapis un peu plus tôt et il avait besoin de conclure cet échange maintenant que c’était fait, il pouvait passer à autre chose. Du moins, il espérait. Il était ici pour chanter et il savait que ça n’allait plus tarder maintenant. Peut-être à la fin de cette chanson où peut être la prochaine. Il avait promis une chanson à son ami, mais cela risquerait sans doute de durer un peu plus longtemps que ça. Il finit son verre avant de le poser sur la table devant lui.

- Ils servent du bon whisky en plus ici, je peux confirmer que tu es mon Winchester préféré, même si tu es celui qui a le surnom le moins mémorable. Je suis prêt à commencer la soirée…

En vérité, il ne l’était sans doute pas, enfin, il n’avait pas envie de l’être pour être exacte. Il regardait Dean avec un léger air de défis tout en attendant à ce qu’il prenne une fois de plus les choses en main. Il n’allait pas se téléporter au milieu de la scène prendre le micro des mains de celui qui était en train de chanter et pousser la chansonnette, ce n’était pas vraiment son genre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Abandonné] Let The Show Begins Dim 8 Jan - 13:00


THE SHOW MUST GO ON!. LET'S GET ROCKED

Si les désaccords pimentent une relation je dois donc en déduire que la notre est très intéressante alors, vu le nombre de piques qu’on peut s’envoyer tous les deux. J’avais simplement sourit sans chercher à continuer cette conversation. Les bons sentiments ce n’est pas trop pour moi alors lui fait des déclarations d’amitiés enflammées on va repousser ça à plus tard. J’étais devenu un peu silencieux après cet interlude de « confession amicale », portant sans grande surprise mon verre à mes lèvres, me délectant de ce goût si délicieux.  J’avais déjà bu un bon quart de ce liquide ambré, et ce n’était que le premier verre. La soirée allait donc s’annoncer plutôt agréable, je dis ça car le côté grumpy démoniaque de Crowley semblait s’être dissipé lorsque j’avais évoqué l’éventuelle possibilité d’aller emmerder le plus jeune des deux Winchester. Je dois avouer que j’avais aimé mon idée, mais j’étais resté modeste pour le coup. J’avais simplement relevé un sourcil lorsqu’il avait poursuivi mon idée en proposant de lui envoyer une photo de la soirée. Bordel. Crowley, dans ces moments là tu ne peux pas imaginer à quel point j’aime ton côté de gros connard. Bien évidemment tu fais les choses avec plus de style et de classe que moi, mais au fond tu restes une ordure qui saisit les opportunités lorsque tu en as l’occasion.

« Oh il va être ravi d’avoir de mes nouvelles j’imagine ... son grand frère doit lui manquer terriblement pour qu’il passe son temps à me chercher. » Dis-je alors que je reposais mon verre sur le comptoir. J’avais laissé à Crowley la tâche d’interpeller le premier mec du coin pour prendre la photo, il était hors de question qu’on se torde le cou pour faire un selfie à la con. Une fois la personne trouvée je me rapprochai légèrement de Crowley et esquissa un semblant de sourire pour la photo. Je n’aimais pas vraiment ça mais si ça pouvait faire chier Sam c’était tout gagnant pour moi. « Attends passes moi ça deux secondes.... » dis-je alors que j’avais lu la réponse que le Moose lui avait envoyé quelques minutes après la réception de notre photo entre amis.

« Bonjour Sam. Comme tu le vois je m’amuse très bien ainsi, regarde la bonne soirée que je vais passer en la compagnie de mon nouvel ami. Je sais que tu me cherches toujours ... c’est pas trop fatiguant de ramer dans le vide ?. Dean. »


Je rendis ensuite le téléphone à Crowley avec un petit air satisfait avant de commenter « Comme ça j’aurais fini de le mettre en rogne... il est mignon quand il grogne, on dirait un chiot pas content. » Bon il était temps de s’occuper de cette soirée que nous étions en train de vanter à « mon frère ». Je n’avais pas invité Crowley ici pour compter le nombre de jolis petits culs qu’on allait bien pouvoir croiser. Et il marquait un point, le fait d’emmerder Sam me mettait aussi d’une humeur excellente. J’imaginais déjà sa réaction en voyant cette photo suivi de nos messages. Bordel j’en aurais joui tellement cela me rendait fou d’excitation. « Je comprends, c’est tellement agréable de le faire chier ... j’entends de là sa voix et je vois déjà sa bouille de chiot qu’on agresse a coup de pantoufle ... bordel de merde ... » C’était extrêmement difficile de ne pas ressentir la joie dans ma voix tellement je prenais plaisir à être le parfait fils de pute que j’avais pu devenir en me transformant en démon.

J’avais ensuite relevé un sourcil lorsque la conversation était revenue sur nos occupations respectives. Ha oui, Lucifer, ça me fait penser que nous n’avions pas fini de parler de lui la dernière fois. Je savais très bien que Crowley ne manquait pas de ressources et qu’il serait stupide de ne pas avoir de plans de rechange pour contrer le déchu.  Bien que le pigeon ne soit pas ma principale source d’inquiétude, il en faisait tout de même partie. J’étais plus que jamais décidé à rester aux côtés de Crowley si une bataille devait avoir lieu entre nous. Il était tout simplement hors de question que je laisse son petit cul d’emplumé s’installer sur le trône des enfers, même si, d’un point de vue légitime, ce trône appartient à ses fesses.

« Je ne suis pas spécialement du genre à poser mon grain de sel dans tes affaires car on va pas se mentir en règle générale je m’en branle .. mais il cherche vraiment la merde. Quoi qu’il arrive tu sais que tu as tout mon soutien et que je serais là si tu as besoin. Mais oui, amusons nous. »

J’avais moi aussi conclu ce sujet, ne voulant pas vraiment m’embringuer dans cette histoire de Caïn et Lucifer avant d’aller chanter. On verra ça pour plus tard peut-être, si l’humeur est toujours là. Quoi qu’il en soit, nous allions maintenant nous amuser, et j’avais pris le parti de prendre la soirée en main. J’avais esquissé un léger sourire et avait conclu sa remarque par un « Je sais je sais que tu as un deal a respecté mais si on pouvait passer outre ce détail et simplement s’amuser ?  Je sais que cette soirée va être géniale et que tu risques d’être content au final ... allez »
J’avais tout de même laissé un rire quitter mes lèvres en l’écoutant vanter les mérites de ce Whiskey. N’avais-je pas dit que je choisissais toujours les meilleurs endroits pour faire la fête ? Mes sourcils se relevèrent à sa réflexion, me tirant par la même occasion un rire franc que je n’avais pas laissé s’échapper de ma gorge depuis bien longtemps.

« Oh je suis ton Winchester préféré maintenant ? Oh tu changes vite d’avis, moi qui était presque jaloux du Moose. Bon allez vient donc, sinon on va passer notre soirée à vider l’alcool du bar. » dis-je en me relevant avant de lui donner une petite tape sur l’épaule pour l’inviter à me suivre. Mes pas nous guidèrent assez rapidement à la plus grande scène de la salle que j’avais pris soin de privatiser pour nous. « Tu vois toi qui voulais un traitement VIP tout ça est rien qu’à nous ... alors content ? » Moi en tout cas je l’étais.



HARLEY-
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Abandonné] Let The Show Begins Mar 10 Jan - 13:17

Let The Show Begins

Pv : Dean Winchester

P
arler de Sam était une façon de s’unir lui et Dean en parlant d’un sujet qui les mettait d’accord. Peut-être que cette fois si personne ne serait vexé par la soirée qu’il était sur le point de passer. Du moins, il n’avait pas envie de devoir réparer les pots cassés. Il était fier de passer du temps avec Dean ces derniers temps, évidemment ça lui créait quelques problèmes avec les autres démons, mais pouvoir casser le Moose ça n’avait pas vraiment de prix. Il était tellement sur la défensive maintenant que son frère était si loin de lui, plus vulnérable et plus mordant aussi. Il ressemblait un peu aux animaux effrayés qui mordent quand ils ont peur.

D’un regard, il fit comprendre à Dean qu’il se demandait dans quel but il souhaitait obtenir le téléphone, mais il avait bien compris que le but de cette manœuvre était d’envoyer un sms à Sammy, il ne comprenait pas pourquoi il n’avait pas utilisé son propre téléphone, mais il ne se fit pas prier plus longtemps, qu’est-ce qu’était un smartphone quand d’un claquement de doigts on pouvait en récupérer autant qu’on le voulait ? Pas grand-chose en tout cas. D’un geste un peu dédaigneux il tendit le téléphone sans avoir lu auparavant le message de Sam. Ce dernier eut pour réaction de faire apparaitre un sourire sur son visage déjà bien assez démoniaque comme ça.

- Visiblement Sammy est très heureux de savoir que nous passons une soirée ensemble, je te laisse lire le message et voir pas toi-même. La jalousie c’est vraiment un défaut que je trouve tout simplement adorable.

Alors qu’il récupéra son téléphone, il ne put s’empêcher de lire celui que Dean avait envoyé. Il avait une fois de plus poussé le bouchon un peu plus loin, c’était tout simplement parfait, il était fier de son démon qui savait comment se faire respecter visiblement. Il l’avait sans doute bien éduqué ou il avait déjà tout ce dont il avait besoin au fond de son petit cœur. Il rajouta quelques mots à son tour sur le téléphone histoire de lui faire comprendre que le message était bel et bien passé mas qu’il n’aurait pas besoin de le transmettre étant donné que Dean avait pu le lire de ses propres yeux puisqu’il lui avait piqué le téléphone. Il remit l’objet dans sa poche tout en prenant bien soin de le laisser en mode vibreur histoire de voir le message de Sam si ce dernier lui répondait.

- Ce que je trouve le plus beau c’est quand il fait son regard tout triste, on vraiment l’impression qu’il y a une tête de chiot. Est-ce que c’est ce regard qui lui a permis de draguer ? Parce que si c’est le cas, je comprends mieux pourquoi c’est toi qui t’en sors le mieux avec les filles…

Encore une pique une agressive sur son frère placé au détour de la conversation. Crowley était plutôt fier de lui. Il fallait bien qu’il parle de chose qui le motivait un peu plus non ? Il savait que la soirée ne finirait pas comme il le souhaitait alors autant en profiteur encore un peu. Son regard se posait sur Dean avec un peu de surprise quand ce dernier affirmait que si Lucifer bougeait son petit doigt, il pourrait compter sur lui. Il était fier de ça vraiment, il savait au fond de lui que c’était le cas, mais l’entendre de la bouche de Dean c’était une sorte de victoire avec la guerre. Il faudrait qu’il évite de le décevoir s’il voulait le garder dans son camp.

- Il me cherche, c’est normal, pour le moment tant qu’il ne passe pas à l’offensive ça me va.

Il haussait les épaules. Il avait très mal pris l’agression en réalité, mais en comparaison, il savait que Lucifer avait encore moins bien pris le fait qu’il se soit installé sur son trône comme dit l’expression cette vengeance était de bonne guerre. Finalement son sourire s’estompa un peu plus alors que Dean lui demandait d’arrêter de parler du pacte qu’ils avaient créé. Il savait que le moment fatidique arrivait de plus en plus vite et qu’il ne pourrait pas le dévier.

- Admettons, je ne le rappellerais pas et je vais essayer de passer un bon moment…

Il n’avait pas vraiment envie de passer un bon moment, mais il était prêt à faire l’effort après tout c’était aussi pour ça qu’il était là. Il aurait très bien pu se défiler et dire que ce jour-là il avait autre chose de bien plus important de prévu. Dean l’aurait sans doute mal pris, mais si cela avait été la vérité cela n’aurait pas vraiment eu d’importance.

- Je t’ai toujours préféré au Moose. C’est lui qui a toujours essayé de me tuer, c’est lui qui m’a rendu à moitié humain… Bref, c’est lui qui en a toujours eu le plus après moi de vous deux et comme même si je suis étrange, je ne développe pas un syndrome de Stockholm, c’est toi que je préfère.

Il avait rapidement expliqué la situation avant de se concentrer un peu plus sur Dean, il était monté sur la scène et avait pris le micro entre ses mains. Pas la peine de faire la mauvaise tête et de faire marche arrière… Il restait devant lui et ajouta sans parler dans le micro quelques mots. Il attendait plus que Dean lui choisisse une chanson. Il pourrait toujours se volatiliser après…

- Moui… Enfin, je suppose qu’au moins, je n’aurais pas à attendre mon tour pour me faire ridiculiser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Abandonné] Let The Show Begins Sam 14 Jan - 11:54


THE SHOW MUST GO ON!. LET'S GET ROCKED

Mon sourire s’était élargi à la vue de la réponse de mon cher petit frère. J’aimerais bien voir sa tête en ce moment. Je n’arrive pas à déterminer qui de Crowley ou de moi il déteste le plus en cet instant.  Au moins nous avions, tous les deux un petit passe-temps commun : faire chier le Moose.  Pour être franc j’admire à quel point il s’accroche au fait de vouloir ramener son grand frère adoré au bercail. Il fait cela avec tant de conviction, d’implication que cela force à l’admiration dans un sens, mais d’un autre côté, sa stupidité m’épate elle aussi. Je pense ne pas lui avoir cogné dessus assez fort la dernière fois ... ou bien ai-je endommagé des neurones. Boaf... qu’est ce que j’en ai a foutre après tout. Qu’il soit là ou non ma vie ne change pas vraiment, disons que cela me rajoute seulement une petite excitation lorsque j’apprends des nouvelles choses au sujet de ses recherches. A croire que la torture de démons est une affaire de famille. Il excelle dans cette pratique d’après les échos que j’ai eu ... c’est dommage que les seuls démons qui savent réellement des choses à mon sujet soient soit morts soient tiennent un peu trop à leur vie pour réussir à se faire piéger par ce grand couillon.

« J’ai toujours trouvé cela adorable en effet. D’autant plus qu’il est persuadé que tu m’exploites ou je ne sais quoi. Le jour où quelqu’un me tiendra en laisse est loin d’arriver mais bon vu qu’il est persuadé du contraire.... »

Oui car les pauvres rapports que j’ai eu comme quoi Sam pensait que Crowley faisait de moi sa bestiole de compagnie m’avait simplement fait hurler de rire. Sérieusement. Moi, appartenir à quelqu’un ? Il est vraiment complètement con quand il veut. Je vais finir par penser que l’abus d’eau bénite est dangereux pour la santé. Mais bon passons, qu’il croit ce qu’il veut, dans le meilleur des cas il couine sur Crowley comme un chiot à qui on vole sa petite balle qui rebondie.  J’imagine que c’est la Saint-Samuel aujourd’hui, si le dicton est vrai, ses oreilles doivent siffler si fort qu’il doit mourir d’envie de se les arracher. Alors que je portais mon verre à mes lèvres je ne pu retenir un léger rire à la remarque de Crowley. Que c’est jouissif tout ça. Et va y qu’il en rajoute une couche. Bordel je ne me lasserais jamais de ces conversations. Ce n’est plus une petite pique mais des lances qu’on lui jette dessus. En même temps il avait raison. Bien que Sammy ai eu des petites amies, on ne peut pas dire que mon quota ne soit pas supérieur au sien. Et en tant que démon je fais exploser les records de sport de chambre.

« Tu sais que quand nous chassions ce regard de chiot perdu nous a quand même sauvé le cul pas mal de fois. Cependant je te l’accorde pour draguer  c’est loin d’être le must. Ouais il fait cette tronche la pour draguer, des fois ça marche mais bon on ne peut pas dire que ce soit un franc succès non plus. Il est inévitable qu’il doive prendre exemple sur moi concernant ça tout du moins. »

La conversation avait brièvement tourné autour de Lucifer. Bon pour le moment j m’en care un peu de ce qu’il peut faire mais qu’il ne devienne pas un trop grand problème car je serais obligé de m’en mêler moi aussi et c’est bien la dernière chose dont j’ai vraiment envie. « Si cela devient le cas je passerais moi aussi à la vitesse supérieure. Le voir diriger l’enfer est loin d’être quelque chose qui me botte vraiment. Ce trône est mieux avec ton cul dessus. » De toute manière lui plus que n’importe qui connaissait ma position dans cette affaire là. Je me demandais simplement comment se passerais une entrevue entre nous et le déchu si celle-ci devait arriver un jour. Je n’ai pas la prétention de pouvoir lui tenir tête, d’un point de vue de pouvoir mais à moins qu’il ne me tue, mon soutient il peut se le foutre au fond de son petit cul de plumé.

« Je suis ravi d’entendre ça. Il est vrai que tu es une sorte de petite obsession pour lui. J’sais pas si tu dois en être fier ou non, mais il n’a pas l’air de vouloir te lâcher. Et il est bien sûr évident que je suis le meilleur des deux, moi au moins je sais m’amuser comme il se doit. »

La transition avait été parfaite, car oui nous allions maintenant nous amuser. Enfin tout du moins, j’allais m’amuser. J’avais attrapé le premier micro qui traînait avant de me rendre sur la scène avec Crowley sur mes talons. Cache ta joie, j’ai une playlist d’enfer pour toi ... sans jeux de mots évidemment.  Je fis un rapide signe de la main au mec qui gérait tout ça,  tout avait déjà été préparé. La seule chose qui avait manqué avait été les fesses de mon ami sur les planches, mais maintenant que c’était chose faite nous n’avions plus qu’à nous lancer.

« Juste pour l’ironie de la situation nous allons commencer avec Stairway to Heaven. »

Je souris alors que les premières notes retentissaient dans la pièce. Mes paroles étaient notées en rouges et celles de Crowley elles étaient en bleues. Le début de la chanson commençait avec sa partie,  moi pendant ce temps je lui fit un petit signe de la tête pour l’encourager à y aller. J’avais prévu plusieurs petites chansons pour nous avant de finir la soirée dans un club de strip tease pour se mettre dans une forme optimale et boucler tout ça en beauté. Un Winchester aux commandes d’une soirée c’est ça mon cher ami.


HARLEY-
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Abandonné] Let The Show Begins Lun 16 Jan - 23:35

Let The Show Begins

Pv : Dean Winchester

I
l n’était pas question de se laisser abattre, le Moose était certainement en train de s’arracher les cheveux pendant qu’il attendait un message de la part de Crowley. Il n’allait cependant pas en rajouter une couche dans la discussion qu’il avait actuellement avec Dean. Il aurait pu continuer de casser du sucre sur le dos de son frère, mais il en avait déjà assez fait pour aujourd’hui. Évidemment il ne se lasserait sans doute jamais de s’en prendre à lui, mais toutes les bonnes choses ont une fin et il était temps pour lui de passer à autre chose.

Crowley fut cependant contraint de répondre à la dernière affirmation de Dean. Cela aurait sans doute était bien différent s’il n’était pas question de l’obsession mutuelle que Sam et lui entretenaient. Il avait bien compris qu’il était tenu pour responsable pour certaines actions qui avait été commise à l’encontre de Sam. C’était vraiment un gros malentendu puisqu’il n’avait rien fait directement si ? Bon, il devait bien admettre qu’il avait fait son maximum pour que les Winchester vivent un enfer sur Terre et il avait plus ou moins réussi sur certains points. Il en avait fait chose pour leur faire passer un bon moment. Il souriait un instant avec ce même regard qu’on lui connaissait si bien.

- Je suis l’obsession de beaucoup trop de monde. Ne t’en fais pas pour moi, je sais toujours comment m’en accommoder. C’est un peu plus rare de gérer l’hystérie d’un Moose, mais je sais faire avec ne t’en fais pas pour moi.

Beaucoup de monde, c’était une certitude, trop ? Peut-être bien… Il y avait tout un tas de gens qui voulait mettre sa tête au bout d’un pique et comme tout le monde Sam, devrait attendre son tour. Il savait très bien qui était la première personne sur cette liste et ça aurait sans doute déstabilisé beaucoup de monde de savoir qu’il s’agissait de Rowena MacLeod rien de plus ni moins. Tout le monde savait très bien qu’entre sa mère et lui ce n’était pas l’amour fou, enfin cette relation ne marchait que dans un sens et pas dans l’autre. Il s’agissait sans doute de quelques choses qui avaient le plus marqué son enfance humaine et qu’il préférait taire le plus possible… Il inspirait un grand coup alors qu’il mettait les pieds sur la scène à contrecœur. Dean en ajouta la touche finale au ridicule de la situation en annonçant le titre de la chanson…

Un regard noir de Crowley fusa en direction de son acolyte… Il n’allait pas sincèrement lui faire chanter une chanson d’amour aussi ridicule que celle-là. Est-ce qu’il avait vraiment la gueule de quelqu’un qui allait gravir les marches jusqu’au paradis ? Il n’avait rien contre Led Zeppelin en soi, bien qu’il préférait largement les chansons de David Bowie. Finalement le roi de l’enfer décida tout de même d’annoncer la couleur vis-à-vis de la chanson que le plus vieux des Winchesters venait de lui attribuer.

- Really? Je suis sûre que tu es fière de ta bêtise non ? J’avoue que tu aurais difficilement pu faire plus ironique comme chanson.

Il était de notoriété publique que Dean avait un faible pour se groupe, il s’attendait même à devoir chanter « Ramble On » ou « Traveling Riverside Blues », bon la soirée n’était pas vraiment finie et peut être que Dean avait bien trop peur qu’il massacre un de ses titres préférés. Sachant pertinemment qu’il se ferait sans doute un plaisir de mal les chanter juste pour voir sa tête déconfite. Enfin, il n’était plus le temps de bavasser plus que ça, la musique de la musique était déjà en train de commencer et sur le prompteur on voyait déjà les paroles défiler.

Il avait choisi de ne pas tenir son micro mais de l’installer sur un pied. Il avait toujours les mains dans les poches, il aurait pu commencer à raller avec le fait que c’est parole était en bleu alors qu’il aurait dû avoir le rouge parce que c’était lui qui avait les yeux rouges et pas lui, mais faire l’enfant ne l’aurait pas libéré de son pacte alors il commença à fredonner les paroles sans vraiment faire l’effort de vraiment chanter. Il avait sans doute l’espoir que cela fonctionne et que Dean le laisse tranquille mais ça n’avait pas vraiment marché.

There's a lady who's sure all that glitters is gold
And she's buying a stairway to heaven.

Le Winchester lui faisait signe de monter un peu le volume, ce qu’il finit par faire sans trop de difficulté. Il était temps de faire entendre sa voix de Barython voire même plutôt de Basse. Il avait une voix naturellement grave lorsqu’il parlait et c’était d’autant plus vrai lorsqu’il poussait la chansonnette.

When she gets there she knows, if the stores are all closed
With a word she can get what she came for.
Ooh, ooh, and she's buying a stairway to heaven.

Crowley avait commencé à chanter pour de vrai. Il ne faisait plus autant semblant. Il avait sorti les mains de ses poches, il avait pris de grande inspiration et plaçait sa voix presque correctement. Il ne c’était jamais vraiment entrainé à chanter, mais il fallait bien avouer qu’en étant démon il pouvait savoir faire des choses d’un simple claquement de doigt. Dean, voulait qu’il se ridiculise et bien ce ne serait pas le cas. Il chanterait bien, il subjuguerait les foules s’il le fallait. Il était hors de question pour lui de ne faire les choses qu’à moitié. Il s’attendait tout de même à avoir une remarque à la fin de la chanson, mais il était prêt à l’assumer. Surtout quand on sait que le Roi de l’Enfer était en train de chanter les louanges du Paradis. Ce n’est plus de l’ironie à ce stade la mais au moins cinq fois pire que ça. Une fois la chanson terminée, il se tourna vers Dean avec un petit air de défit.

- Rassure moi, on n’enchaine pas tout de suite ? J’ai au moins le droit à un petit whisky entre chacune des chansons pour m’hydrater la bouche et les gorge…

Il n’avait évidemment pas besoin de boire, il en avait juste l’envie ce qui était déjà pas mal. Un sourire apparue sur son visage alors qu’il fit comprendre à un serveur qu’il voulait de l’alcool d’un geste de la main. Il aurait pu claquer des doigts et faire apparaitre un verre, mais se serait tellement trop facile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Abandonné] Let The Show Begins Mar 14 Fév - 19:09


THE SHOW MUST GO ON!. LET'S GET ROCKED

Les choses s’étaient plutôt bien présentées, bien qu’il ai été un peu réticent Crowley avait fini par pousser la chansonnette. Pour dire vrai, je n’avais pas vraiment choisi l’ordre de la playlist, celle-ci était aléatoire, j’avais simplement sélectionné mes morceaux préférés. L’ironie avait placée Stairway to Heaven en premier, et bien il allait devoir faire avec. Bien évidemment il avait commencé à faire preuve d’une légère mauvaise volonté mais passons, qu’il le veuille ou non il allait la finir sa chanson. Rien que pour le taquiner je lui avais fait signe d’augmenter un peu le volume histoire qu’on profite un peu plus de cette chanson.

Your stairway lies on the whispering wind.
And as we wind on down the road
Our shadows taller than our soul.
There walks a lady we all know
Who shines white light and wants to show


Complétais-je alors les paroles lorsque ces dernières prirent ma couleur. Je lui laissais volontiers grappiller les quelques points de notes pour cette chanson car il le méritait amplement. Bordel c’est ça qu’il faut en enfer !! Un Karaoké ... et des jolies démones à côté.  Je souriais en écoutant mon cher ami pousser la chansonnette. Bon et bien quand il prend les choses au sérieux c’est tout de suite plus agréable. J’avais conscience que ma voix était un peu moins bonne pour cette chanson mais par chance elle n’était pas encore marquée par l’alcool et sonnait donc pas trop mal pour un début de soirée.

When all are one and one is all
To be a rock and not to roll.
And she's buying a stairway to heaven

J’avais conclu cette chanson en la terminant en duo avec lui, tout en lui lançant un regard étrangement complice. Pour une fois je n’étais pas le démon emmerdeur et casse couilles qui souhaitait l’humilier une fois de plus. Je me comportais exceptionnellement comme un réel ami qui passait une bonne soirée. J’avais déjà été un enflure pour le pousser à chanter autant profiter et m’amuser comme je le devais et le voulais. De timides applaudissements avaient été attribués à notre duo, mais personnellement je pense plutôt que Crowley les méritaient bien plus que moi pour ce coup là. J’étais un bon perdant, j’assumais totalement le fait qu’il avait été meilleur que moi. Je ne peux pas gagner à tous les coups voyons.

« Et bien si tu veux mon avis .. en dépit des paroles, cette chanson est faite pour toi. Bien joué, et oui tu mérites amplement ton petit verre. Je te laisse t’installer tranquillement la mienne va pas tarder à se lancer. »

En toute amitié je lui avais tapoté l’épaule et m’étais dirigé rapidement vers le comptoir pour boire une gorgée de mon verre qui était toujours rempli. Je ne sais pas si cela va arranger ma voix mais au moins ça entretien ma bonne humeur et ça c’est une bonne chose. Je lui souris, de toute évidence il n’avait pas vraiment à craindre un revirement négatif de mon humeur si les choses continuaient à se disposer de cette manière. D’ailleurs je me demande comment il va réagir si il apprends que je nous ai réservé deux jolies strip-teaseuses dans le meilleur club de la ville, rien que pour nous pour la fin de soirée. Aux notes de la prochaine musique je me dirigea alors d’un pas hâtif sur la scène pour ne pas me planter royalement au début de la chanson et avoir le temps de commencer calmement. "Still Loving You .. décidemment on se tape toutes les chansons d’amour"

Après un petit raclement de gorge hors micro pour faire disparaître tous petits désagréments vocaux dus au Whisky, je me sentais prêt à attaquer. Enfin prêt, disons que j’allais me jeter à l’eau. De toute façon les karaokés j’aime ça, et le fait que Crowley fasse parti de mon public je m’en foutais un peu au final, de toute façon il allait finir par se joindre à moi durant la chanson comme je l’avais fait durant la sienne. Cela le forcerait au moins à être attentif à l’écran et donc par conséquent à ce que je raconte pour ne pas louper le « Player 1 » qui allait clignoter quelque part au dessus du texte lorsque son tour allait venir. Ma voix se posa sans trop de soucis sur la chanson, bon je n’étais pas un chanteur non plus mais je n’étais pas non plus dégueulasse à en mourir. Je ne pu cependant pas m’empêcher de remuer brièvement mes fesses même si la chanson ne s’y prêtais pas, ça faisait une petite animation visuelle comme ça.


Time, it needs time
To win back your love again
I will be there, I will be there
Love, only love
Can bring back your love someday
I will be there, I will be there


ps : pardon pour le retaaaaard j'espère que ça ira >0<  :52:  :52:  :52:

HARLEY-
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: [Abandonné] Let The Show Begins

Revenir en haut Aller en bas
 

[Abandonné] Let The Show Begins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» The Hillywood Show
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» PACHA petit lhassa apso 9 ans abandonné (62)
» Retro Taco Show.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: Rps-