Partagez | .
 

 I order, you obey - Fiche de Gareth E. Styne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: I order, you obey - Fiche de Gareth E. Styne Dim 6 Nov - 20:15


Gareth Edward Styne
The measure of a man is what he does with power.

FT. Luke Evans
# TYPE : Prédéfini
# NOM : Styne
# PRÉNOMS : Gareth, Edward, Anthony
# SURNOMS : Aucun connu, et désormais personne ne se risquerait à lui en donner un...
# AGE & DATE DE NAISSANCE : 100 ans – Né le 26/05/1916
# LIEU DE NAISSANCE : Bavière, Allemagne
# RACE : Humain – Sorcier naturel
# GROUPE : Sorciers
# SITUATION MARITALE : Célibataire et libre comme l'air
# PROFESSION : Chef de la branche familiale anglaise
# ORIENTATION SEXUELLE : Pansexuel
# AUTRES INFORMATIONS : La plupart du temps, Gareth réside en Angleterre, dans le manoir de la famille Styne. C'est de là qu'il a tendance à tout diriger d'une main de fer, se servant de son réseau de subalternes pour exécuter la plupart des besognes. S'il est amené à se déplacer, et parfois n'importe où dans le monde, c'est forcément pour une affaire d'importance. Il n'a plus guère d'attaches au niveau familial, si l'on excepte son cousin et sa fille. Il cherche actuellement à engendrer un héritier, de préférence mâle, qui ait des dispositions de sorcier naturel pour qu'il puisse lui transmettre un jour les rênes de la famille s'il venait à disparaître.
# ANECDOTE 1 : Gareth est un conquérant dans l'âme, dans tous les sens du terme, et notamment dans sa vie amoureuse. Il a toujours pris le soin de garder les coudées franches et de ne pas s'enchaîner à quelqu'un par le mariage. Cela lui permet, à l'image de son père, d'avoir une vie intime pour le moins libre et riche, tant avec des hommes qu'avec des femmes.

# ANECDOTE 2 : Il apprécie les plaisirs coupables tels que l'alcool ou le fait de fumer, mais attention, comme un gentleman de haut standing. Il a ainsi un faible pour le vin et les alcools forts dont il est friand, et il est par ailleurs difficile à enivrer. Pour ce qui est de fumer, même s'il ne s'y adonne pas souvent, il dédaigne la cigarette au profit du cigare, qui sied bien davantage à quelqu'un de sa classe.

# ANECDOTE 3 : Amateur de musique, il joue lui-même de la viole de gambe, du piano et du clavecin, qui ont sa nette préférence. Il apprécie la musique classique, avec une faiblesse avouée pour Mozart et Beethoven, peut-être en lien lointain avec ses origines...

# ANECDOTE 4 : Un de ses passe-temps préférés est de se rendre au théâtre ou à l'opéra. Comme tout bon Anglais qui se respecte, il apprécie tout particulièrement les pièces de Shakespeare, même s'il ne dédaigne pas un large panel d'oeuvres. Il a une préférence pour les pièces classiques et anciennes plutôt que pour le théâtre contemporain qui a tendance à partir en vrille, selon lui. Pour ce qui est de l'opéra, il a déjà dû voir chaque œuvre de Mozart une bonne dizaine de fois, mais bien d'autres sont également dans son répertoire.

# ANECDOTE 5 : Il a un tempérament calme, posé, voire froid. Pourtant, dès que l'étincelle de l'envie de se battre s'allume en lui, elle est très difficile à éteindre. Escrimeur de talent, Gareth adore combattre pour l'art et pour la victoire, surtout lorsque cela implique d'utiliser un large panel d'armes.

# ANECDOTE 6 : Un de ses passe-temps favoris est de manipuler les autres pour qu'ils le servent et pour parvenir à ses fins. Cela va d'une simple personne sans importance jusqu'aux plus gros bonnets à la tête de divers pays... Du moment que sa famille et lui peuvent en tirer un profit, il n'hésite pas à entrer en scène et à se prêter au jeu. Et parfois, c'est juste pour le sport. Le meilleur, c'est que souvent les victimes ne s'en rendent même pas compte...

# ANECDOTE 7 : De par sa mère et sa famille maternelle, qu'il n'a jamais connues, il a des origines autrichiennes. Cependant, il n'a jamais poussé trop loin les recherches dans ce sens. Son seul intérêt pour l'Autriche est purement culturel, notamment en ce qui concerne la musique et les arts.

# ANECDOTE 8 : Il possède une rapière anglaise du XVIIe siècle, qu'il a affectueusement surnommée Elizabeth en mémoire de sa mère adoptive. La lame s'appelle Lizzie, pour les intimes. Et généralement, s'il veut vous faire faire connaissance avec Lizzie, attendez-vous à passer un moment moyennement agréable.

# ANECDOTE 9 : Il est bon cavalier et s'intéresse à l'équitation, notamment de dressage et de haute école. Après tout, cela sied parfaitement à quelqu'un de son rang. Il s'y connaît bien en chevaux de race.

# ANECDOTE 10 : Gareth a une faiblesse déplorable pour les enseignes Starbucks. Ce n'est clairement pas quelque chose d'adapté à son standing, mais... C'est plus fort que lui. Toutefois, cela ne veut pas dire qu'il s'abaisse forcément à se mêler à la plèbe pour aller faire la queue. Il envoie plutôt quelques larbins lui rapporter le café de son choix, qui a intérêt à être encore chaud et impeccablement assaisonné (et n'oubliez pas le prénom sur le gobelet, non plus...).


LES DESCRIPTIFS
# QUALITÉS & DÉFAUTS : En premier lieu, Gareth a toujours été quelqu'un de passionné, prêt à s'investir à fond dans ce qui lui plaît, et donc à viser l'excellence. Cela s'est vu dès son plus jeune âge avec l'équitation, domaine dans lequel il a largement approfondi ses compétences. Par la suite, c'est dans le maniement des armes blanches qu'il a montré un véritable talent. Sans oublier qu'il peut également se montrer passionné par quelque chose de tout à fait intellectuel et culturel, l'amenant à engranger d'importantes connaissances pour son profit ou pour sa seule satisfaction personnelle. Il est également charmeur, sachant comment captiver quelqu'un par son attitude et son aura, ce qui lui sert beaucoup lorsqu'il veut parvenir à ses fins. Cependant, c'est également un trait tout à fait naturel, qui fait également office sans qu'il ait besoin de forcer la chose. Il n'est pas quelqu'un qui laisse indifférent, quelle que soit la manière dont il fait réagir les autres. Par ailleurs, étant calme et introverti, Gareth sait comment maîtriser ses émotions pour rester maître de lui-même et ne pas tout laisser déraper. C'est une condition sine qua non pour être un chef d'envergure et être capable de mener la famille Styne vers les plus hautes sphères. De sa prime enfance, il a gardé un côté curieux et observateur, qui l'amène à toujours volontiers s'intéresser à de nouvelles choses et vouloir approfondir toujours plus ses connaissances. Par ailleurs, le fait d'être observateur lui sert beaucoup pour collecter des informations et cerner la personnalité des gens qui l'entourent. Une autre qualité fondamentale pour pouvoir gérer la branche anglaise de la famille Styne est la prudence. Gareth n'est pas deux ceux qui font preuve de précipitation et se lancent tête baissée dans des actions qu'ils peuvent regretter par la suite. Il préfère se monter mesuré et réfléchi, afin d'agir toujours au mieux et en ayant bien pesé le pour et le contre de ses actions. Enfin, c'est quelqu'un d'autoritaire et pragmatique, qui n'aime pas que l'on remette ses ordres en question, et qui a une capacité naturelle à se faire obéir. Il est également réaliste et parfois terre-à-terre, sachant utiliser les atouts qu'il a à sa disposition pour agir.

Gareth a également un certain nombre de défauts, comme tout un chacun. Calculateur et mystérieux, il laisse l'impression de ne rien laisser au hasard, et que le moindre détail peut se retourner contre quelqu'un. Il est difficile à cerner, s'entourant d'une aura nébuleuse encore renforcée par son côté introverti. On a du mal à savoir ce qu'il pense, et il a tendance à mettre les autres mal à l'aise, parfois même lorsqu'on le connaît. Et pour cause. Gareth a indéniablement un côté sadique, ce qui a généralement tendance à se développer naturellement chez un Styne. Il aime voir souffrir ses victimes et sentir d'autant plus le pouvoir et l'ascendant qu'il peut avoir sur eux. Que cette souffrance soit physique ou psychologique, peu lui importe. Rien ne le fait se sentir plus vivant que voir quelqu'un d'autre dans les affres de l'agonie. Et mieux vaut ne pas s'en faire un ennemi, car en plus du reste, il est rancunier et possessif, gardant très bien en mémoire tout ce qu'on a pu lui faire, pardonnant très difficilement, et ne supportant pas qu'on s'en prenne à ce qu'il considère comme sien. Borné, il a tendance à rester fixé sur une idée quand elle lui vient, et il est très difficile de l'en faire démordre. Il n'est pas du genre à changer d'avis, et il faut vraiment être capable de déployer des trésors de persuasion et de diplomatie pour qu'il envisage les choses sous un nouveau jour. Sans oublier que tout le monde ne peut pas se permettre de lui donner son avis... Par ailleurs, il ne faut pas oublier que le centre des préoccupations de Gareth reste sa famille, et en particulier la branche dont il a la charge. De ce fait, il peut se montrer presque psychopathe lorsque l'on fait du tort aux siens. Enfin, en dépit de sa capacité à se montrer calme et réfléchi, il est également d'une nature colérique, et très difficile à calmer une fois que le feu a été bouté aux poudres. Dès lors, mieux vaut ne pas se trouver sur son chemin ou être la cible de sa rage...


# POUVOIRS : Gareth est doué en ce qui concerne la magie et le fait de lancer des sorts. En revanche, cela l'intéresse nettement moins que d'user de ses capacités intellectuelles pour manipuler et corrompre les gens. De fait, il ne fait appel à ses capacités en matière de sorcellerie que lorsque cela peut servir ses desseins. Au vu des tendances actuelles, il se pourrait qu'il se retrouve tôt ou tard à devoir y faire appel.
On pourra toutefois noter qu'il est doté d'une force herculéenne, bien supérieure à ce qu'un humain normal pourrait déployer. Par ailleurs, il a également une endurance et une agilité qui dépassent de beaucoup ce qu'une personne normale pourrait être capable de faire. Il faut probablement en chercher la cause dans les manipulations corporelles qu'il a déjà eues à subir. Quelques petites améliorations, en quelque sorte.
Par ailleurs, il faut également mentionner qu'il est immortel, ce qui veut donc dire qu'il ne peut mourir par la simple action du temps... mais qu'il reste vulnérable aux autres causes de mortalité liées par exemple à la maladie ou aux armes.

# COMPÉTENCES DIVERSES : Escrimeur professionnel ▬ Gareth est avant tout une fine lame, capable de faire de véritables prouesses à l'arme blanche, et il a bien peu de rivaux dans ce domaine. Il connaît chacune de ses armes par cœur, avec ses forces et ses faiblesses, comme s'il s'agissait de véritables alliées. Il semble capable de deviner pour chaque combat quelle sera celle qui lui offrira l'avantage.

Erudit ▬ Gareth a été professeur d'histoire à l'université de Munich durant de longues années, et il possède également un doctorat en relations internationales. Il use volontiers des deux comme d'appuis pour parvenir à ses fins.

Danseur ▬ Du fait d'avoir été partiellement élevé par Elizabeth, Gareth partage avec celle-ci et son demi-frère des talents de danseur, notamment pour la valse qui a sa préférence de par son raffinement. Il ne rate jamais une occasion de faire valoir ses talents lors de soirées mondaines.

Manipulateur ▬ Gareth est quelqu'un de naturellement au fait de la psychologie humaine. Sans même avoir à user de magie, il sait comment entrer dans la tête des gens pour y faire sa tambouille et manipuler sa victime à sa guise. Certains lui demandent plus d'efforts que d'autres, mais globalement il parvient toujours à ses fins.

Polyglotte ▬ Gareth maîtrise environ une dizaine de langues, couramment, sans parler des notions qu'il peut avoir dans d'autres dialectes... C'est une absolue nécessité lorsque, comme lui, on trempe dans des machinations à échelle planétaire, et qu'on voyage beaucoup.

Cavalier ▬ Gareth est un cavalier depuis son plus jeune âge, et en tant que tel il a acquis d'excellentes capacités en matière d'équitation. Il semble qu'il soit capable de monter à peu près n'importe quel cheval, peu importe son origine et son caractère. Il comprendra rapidement comment sa monture fonctionne.


# ARMES : Gareth possède une collection personnelle d'armes blanches proprement impressionnante, et en faire l'inventaire prendrait des jours... Mieux vaut dès lors se cantonner aux plus remarquables de ses possessions. En premier lieu, il possède deux dagues de trente centimètres. Depuis son dix-huitième anniversaire, il a également en sa possession une rapière anglaise du XVIIe siècle, qu'il a baptisée Elizabeth, ou Lizzie, en l'honneur de sa mère adoptive disparue. Il possède toute une pléthore d'armes en argent, pour faire face à la menace que peuvent représenter certaines créatures. Il y a une dizaine d'années, il est entré en possession d'Ascalon, une épée réputée pour être pourfendeuse de dragon mais dont il ignore la provenance exacte. On notera également la présence dans son arsenal d'un sabre ottoman, d'une épée ayant appartenu à son père, de divers couteaux... Et bien que n'étant pas un amateur d'armes à feu, il en possède une malgré tout, un revolver qu'il accompagne souvent d'une réserve de balles en argent, au cas où.
Il est à noter qu'il sort toujours en étant bien armé, tant de lames d'argent que de lames classiques, qu'il porte dissimulées sur lui.

SHADOW
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: I order, you obey - Fiche de Gareth E. Styne Dim 6 Nov - 20:16


Historique du personnage
Nearly all men can stand adversity, but if you want to test a man's character, give him power.  



# Que pensez-vous du Grand Coven (et de ses règles) et du fait que certains défient encore son autorité ? Y avez-vous une place ou faites-vous partis des rebelles (dans le dernier cas, quelle est votre team?) : Gareth se moque bien du Grand Coven et de ses règles idiotes. Pour lui, la seule valeur sûre en matière de magie est sa propre famille, les Styne. De son point de vue, suivre les décisions du Grand Coven revient bien souvent à limiter ses possibilités pour des raisons absurdes. Néanmoins, il est conscient de l'impact de cette organisation sur les sorciers non rebelles, et c'est pour cette raison qu'il a récemment envoyé sa fille Kaitlyn l'infiltrer, afin d'avoir des informations depuis l'intérieur. On ne sait jamais ce que l'avenir peut réserver, et Gareth ne néglige jamais aucune source de pouvoir ou d'influence.

# Que pensez-vous de la disparition du Livre des Damnés ? Avez-vous un quelconque soupçon au sujet du voleur ? : Pour Gareth, la disparition du Livre des Damnés est un camouflet, un affront, une insulte qui ne pourra être lavée que dans le sang. Être à la tête d'une puissante famille connue et crainte dans le monde surnaturel a ça de malheureux que cela provoque une tendance à l'orgueil. S'il n'a pas de suspect clairement identifié à placer en tête de sa liste, il n'aura cependant de cesse qu'au moment où il tiendra le coupable et lui fera payer un crime de cette envergure. Sans oublier que chaque nouveau jour qui passe vient rallonger l'ardoise de la dette...

# Que pensez-vous du reste de l'humanité et quels sont vos projets pour l'avenir ? : L'humanité est un gigantesque terrain de jeu pour Gareth. Il y voit de multiples occasions de faire grandir encore davantage l'influence de la famille Styne dans le monde, et autant de possibilités d'exercer ses talents de manipulateur... Quelque part, il est fascinant de voir à quel point une pichenette dans le bon domino peut finir par provoquer un véritable tsunami... L'effet papillon, comme on appelle aussi ce phénomène. Pour lui, l'avenir est tout tracé. Il compte bien continuer à accroître l'influence et le pouvoir de sa famille, sans se fixer de quelque manière que ce soit une limite à atteindre.


Histoire
Gareth est né le 26 mai 1916 dans une chambre d'hôtel en Bavière, en Allemagne. Sa mère, une Autrichienne, est décédée en le mettant au monde. Au premier abord, on peut penser que c'est là un bien mauvais départ dans la vie. Surtout lorsque l'on pense que l'enfant était le fruit d'une union illégitime. Son père, coureur de jupons invétéré, avait ainsi imprimé une marque sur lui qui allait curieusement le poursuivre... comme si l'histoire était un éternel recommencement. Mais bref, pour l'heure, Gareth n'était qu'un nourrisson arraché aux entrailles de sa mère, qui avait laissé échapper son dernier soupir à cet instant, son cœur n'ayant supporté les douleurs de l'enfantement. Privé de mère, il fut ainsi remis à son géniteur qui dut très vite lui trouver les bons soins d'une nourrice. Pour quelques pièces, cela ne fut guère difficile, dans un contexte aussi troublé. En plein cœur de la première guerre mondiale, il fallut donc réussir à rapatrier tout ce petit monde en Angleterre. Mais pour un Styne, rien n'est réellement impossible, et ce fut donc chose faite.
Le père de Gareth n'avait peut-être pas exactement la fibre paternelle. Sans pour autant être dénué d'amour pour son fils, il préféra reléguer la question de son éducation à son propre père, le patriarche et chef de la branche familiale anglaise de l'époque. Cette éducation était plutôt dure, stricte, faite pour faire du petit garçon un Styne digne de ce nom. Le petit prit curieusement le pli de cette éducation, épousant le moule qu'on lui offrait. N'ayant par ailleurs pas de point de comparaison, il ne se posait pas beaucoup de questions. Ce qui lui manqua sans doute le plus durant ses jeunes années furent de véritables figures parentales. En l'absence de mère et avec un père souvent en voyage, le petit Gareth dut compenser comme il pouvait avec les membres de la famille Styne qui l'entouraient. Mais le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il n'eut pas droit à un vrai substitut parental avant longtemps. Son grand-père n'était pas quelqu'un de très doué avec les concepts d'affection et de paternité... ce qui forgea sans doute en partie le caractère de son petit-fils.

Contraint par la force des choses à savoir s'occuper tout seul lorsqu'il n'était pas en train d'être éduqué à devenir un Styne, Gareth développa une imagination débordante qui lui permettait de pallier à sa solitude. La plupart du temps, ses aventures imaginaires mettaient en scène des héros tirés d'histoires de cape et d'épée, souvent de fines lames, ce qui eut peut-être un impact sur ses passions futures. Il eut également la chance de pouvoir apprendre à monter à cheval, et ce dès ses jeunes années. Son grand-père considérait que c'était un intérêt parfaitement en accord avec le rang familial qu'il fallait s'efforcer de tenir. À peine âgé de cinq ans, Gareth eut ses premières expériences de cavalier. On lui confia un poney de petite taille, qui lui permit d'apprendre sans se mettre en danger avec ses premières et nombreuses chutes. Il y prit goût, attendant ses leçons avec impatience, aimant même à s'occuper de l'animal lorsqu'il trouvait le moyen de le faire. Lorsqu'il grandit, il eut droit à des montures de plus en plus grandes, en adéquation avec sa taille. Côtoyer des chevaux lui permettait de se sentir moins seul lorsque son isolement devenait pesant.
Il avait huit ans lorsque son père revint au manoir familial accompagné de quelqu'un qui allait profondément marquer sa vie: Elizabeth, sa nouvelle compagne. Avec elle, Gareth ne sut exactement comment se comporter dans un premier temps... Il ne fallait toutefois pas croire qu'il se montra farouche pour autant. Une sorte d'affection immédiate l'attacha à cette femme, et curieux d'apprendre à la connaître, il se dirigea volontiers vers elle. Cela n'allait cependant pas sans une certaine réserve, par moments, comme s'il ne savait pas exactement comment se comporter. Le courant passa pourtant très bien entre ces deux-là, Elizabeth parvenant petit à petit à abattre les réserves du petit garçon. Un vrai lien se tissa entre eux, Gareth appréciant tout particulièrement qu'elle lui raconte des histoires. Il aurait pu rester avec elle des heures durant à l'écouter, s'il n'avait pas fallu interrompre ces moments pour parfaire son éducation... A mesure que le temps passait, le garçon finit même par considérer Elizabeth comme sa mère, bien que n'ayant jamais trouvé la force de l'appeler « maman ». Peut-être était-ce parce qu'il sentait une sorte de désapprobation ambiante vis-à-vis de cette femme, comme si sa famille ne partageait pas ses sentiments à son égard. Cela ne l'empêcha pas de l'aimer de toute sa sincérité enfantine, trouvant enfin en elle quelqu'un qui pouvait combler ce manque parental qui le hantait depuis son plus jeune âge... Et au fond de lui, il sentait qu'elle aussi le considérait comme son fils.

Les choses se compliquèrent légèrement trois ans plus tard, à la naissance de son demi-frère, Aaron. Gareth était déjà âgé de onze ans, il ne conçut donc pas de jalousie toute enfantine à l'égard du nouveau venu. Malgré tout, il ne put s'empêcher de ressentir une certaine tristesse, conscient qu'il était du fait que ce bébé allait accaparer sa mère adoptive... Cependant, cela ne fut pas autant le cas qu'il l'avait craint. Elizabeth continua à se montrer disponible et aimante à son égard, se comportant toujours comme la mère adoptive qui s'était fait une place de choix dans son cœur. Si c'était encore possible, son amour filial se renforça une fois de plus. On peut sans doute dire qu'Elizabeth est la première personne que Gareth ait véritablement aimée dans sa vie, de quelque manière que ce soit. Pour son grand-père, il éprouvait un respect mêlé de crainte et d'admiration. Pour son père, tout au plus une affection distante, plus par obligation que par choix. Aaron fut la seconde personne a s'attirer son affection, et même son amour fraternel, bien qu'étant peu doué pour montrer ses sentiments, Gareth ne le lui ait sans doute jamais pleinement fait voir. De sa relation avec Elizabeth, le jeune garçon hérita sans doute un intérêt immense pour la musique, la danse et les arts du spectacle, qui lui firent autant de centres d'intérêt à faire grandir et à enrichir.

Cette partie heureuse de sa vie devait cependant prendre fin brutalement quelques années plus tard. Depuis qu'il était entré dans l'adolescence, Gareth avait développé une très nette capacité à étudier. Ce trait de caractère l'avait donc peu à peu conduit à passer de longs moments à apprendre, étudier, notamment l'histoire qui devint une de ses matières favorites. Il aimait à décortiquer les événements relatés par les livres et les manuels, allant jusqu'à fouiller dans les moindres détails pour mieux comprendre les rouages politiques ou les mécaniques complexes d'une bataille, qui influençaient sur son dénouement.
L'année de ses seize ans, une tragédie survint. On vint le tirer de ses études pour lui apprendre qu'Elizabeth s'était tuée dans un accident alors qu'elle était sortie faire une course en ville. La nouvelle le frappa avec la force de la foudre, le clouant sur place. S'il n'était pas peu à peu entré dans le rôle que l'on avait préparé pour lui, à savoir celui d'héritier des Styne destiné à reprendre les rênes de la famille, il aurait peut-être pu mettre en doute les informations qu'on lui servit. Soupçonner quelque chose, se rappeler qu'Elizabeth n'avait pas fait l'unanimité parmi les siens... Mais il ne se posa pas la question. Il attendit d'être seul pour laisser filtrer quelque peu ses sentiments. Au-delà du gouffre qui venait de s'ouvrir en lui, les larmes qui coulèrent ne furent pas que de la tristesse. Ce fut aussi de la colère, de la rage, de l'indignation face à la fatalité. Il partit seul à cheval, ce jour-là, attendant de se retrouver seul en pleine campagne pour hurler au ciel son impuissance et sa douleur. Lorsqu'il fut de retour, il s'appliqua à dissimuler totalement ses sentiments, réagissant avec un calme presque indifférent. Personne ne sut à quel point cette perte l'avait profondément affecté. Et il ne s'en remit jamais réellement.

Gareth ignora toute sa vie que cet accident n'en était pas un, et qu'il avait été savamment orchestré sur ordre de son grand-père. De cet homme dur, il était devenu le chouchou, le favori, celui en qui le patriarche plaçait tous les espoirs de la famille. Retenu, responsable, studieux, il était l'exact opposé de ce que son frère Aaron devint. Également éduqué par leur grand-père, le cadet se montra volage, insouciant, bien moins facile à prendre en main et à modeler. En tant qu'aîné, Gareth commença à prendre son rôle très à cœur dans toute sa dimension protectrice à la mort présumée d'Elizabeth. Il tâcha cependant de toujours faire cela dans l'ombre, apprenant à mesure qu'il grandissait à utiliser les autres pour garder un œil sur son cadet, même à l'extérieur, et à lui servir d'ange gardien. Il s'agissait aussi bien de subalternes de la famille Styne que d'inconnus qu'il parvenait à ramasser au-dehors. En faisant miroiter les bonnes choses à quelqu'un, on parvenait toujours à ses fins... Gareth se découvrit peu à peu un véritable talent de manipulateur, prenant en compte le fait qu'il pouvait l'utiliser pour servir ses intérêts, quels qu'ils soient.
Durant ces années d'adolescence et de progression vers l'âge adulte, Gareth apprit également énormément de choses. Sur ordre de son grand-père et de son père, il voyagea pour découvrir le monde et engranger des connaissances. Ce fut également durant cette période qu'il découvrit réellement ses dons en matière de magie, en tant que sorcier naturel. Bien qu'en ayant conscience depuis des années déjà, il commença à étudier cet art une fois qu'il eut la maturité nécessaire pour le faire. De même, après la mort d'Elizabeth, sa passion ancienne pour les armes blanches et pour les arts de l'escrime se fit plus forte. Avec la bénédiction de son grand-père, il commença à prendre des cours avec différents maîtres d'armes, se révélant être un élève surdoué en la matière. Animé d'une véritable passion doublée d'une rage de vaincre, il apprenait vite, semblait avoir ça dans le sang, et ne laissait jamais passer une erreur, qu'elle soit de sa part ou de celle de son adversaire... Il commença très tôt à amasser et à acheter des armes pour s'en faire une véritable collection. Pour son dix-huitième anniversaire, il s'offrit lui-même une rapière anglaise du XVIIe siècle, qui devint très vite sa favorite. Il la nomma Elizabeth, souvent simplement dénommée Lizzie, en souvenir de sa mère adoptive disparue. Un tel nom reflétait très bien l'affection sans borne qui était la sienne pour cette femme, et le fait que la plaie de sa disparition n'avait jamais disparu.
Enfin, il ne faut pas oublier de mentionner qu'en tant que membre de la famille Styne, Gareth avait été très tôt formé à tout ce qui touchait à l'anatomie humaine, ceci dans le but de savoir comment prélever organes vitaux et parties du corps utiles à effectuer des réparations sur les membres de la famille... notamment lui-même. Il avait passé sa cérémonie d'initiation avec brio, tuant sans montrer le moindre état d'âme la personne qu'on lui avait livrée. Sans doute avait-il été trop bien formé... à moins qu'il n'ait tout cela dans le sang.

Gareth avait déjà bien pris sa place au sein de sa famille lorsque son frère décida de déserter. Alors âgé de quarante-et-un ans, l'aîné était déjà un homme suivant les traces de son père, vivant une vie personnelle sans attache en entretenant des idylles selon son bon vouloir. Sans doute avait-il des enfants nés de ces unions, mais il ne chercha jamais à manifester son intérêt vis-à-vis d'eux... à moins qu'ils ne montrent des dispositions particulières pour la sorcellerie, ce qui aurait alors pu servir les intérêts de sa famille. Par ailleurs, ayant pris le parti de l'immortalité, il ne vieillissait plus depuis qu'il avait atteint trente-huit ans. Aaron décida finalement de déserter les terres familiales pour se rendre en Amérique, afin de mener sa propre vie et de tourner le dos à tout ce que représentait sa famille. Dire que Gareth en fut blessé est un euphémisme. Pire, il en conçut une certaine rancoeur, vivant cet événement comme un nouvel abandon. Ceux qu'il avait aimés n'étaient plus auprès de lui. Elizabeth morte, son frère évaporé à l'étranger... Il se tourna plus que jamais vers les intérêts familiaux, avec une ferveur redoublée.
Quelques années plus tard, son père décéda. Ce fut à l'occasion de l'enterrement qu'Aaron choisit de faire son retour. Gareth aurait sans doute pu en être heureux, s'il n'avait pas continué à nourrir du ressentiment pour le comportement de son cadet, doublé d'une sensation d'infidélité à leur famille. Mais les événements qui suivirent ne firent que rendre les choses plus dramatiques encore. Les deux frères avaient passé un certain temps à trier les affaires de leur père défunt. Après cela, Aaron eut une violente dispute avec leur grand-père, qui se solda par l'assassinat de ce dernier. Gareth en fut stupéfait, incrédule... et entra dans une fureur noire. Il ne fit jamais le lien entre cet événement et ce que son cadet avait pu trouver. S'il avait su, il en serait probablement allé autrement. De cette dispute qui ne suscitait que son incompréhension naquit le début de son règne en tant que chef de la famille Styne, du moins en ce qui concernait la branche anglaise. Considérant désormais son frère comme un traître et un meurtrier à qui il veut faire payer ses crimes, il a fait le choix de ne plus jamais entendre parler de lui... officiellement. En réalité, il cherche encore à retrouver sa trace, restant à l'affût de toute piste le concernant. Au fond de lui, sans doute éprouve-t-il encore autre chose que de la haine à l'encontre de son cadet, sans doute une affection ancienne et bien cachée...

A l'image de son grand-père, il dirigea la famille d'une main de fer. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il avait l'envergure d'un chef. Son éducation prit ici tout son sens. Comme il en avait pris l'habitude, Gareth continua à beaucoup voyager de par le monde, accentuant encore ses déplacements. Depuis qu'il avait pris la tête de la famille Styne, il avait d'ailleurs commencé à utiliser ses talents de manipulateur pour monter les grands de ce monde les uns contre les autres, quitte à déclencher des conflits entre les pays, du moment que sa famille pouvait en tirer des bénéfices... Autant dire que pour une entreprise versée dans le monde médical, le plus intéressant était souvent de susciter des catastrophes menant à un grand nombre de blessés et de pertes humaines. Ces procédés plus que discutables avaient pour avantage de faire grandir l'influence de la famille.
Lors d'un de ses voyages en Asie, dans les années 1960, Gareth chercha à établir des liens entre les Styne et la mafia de Singapour. Pour ce faire, il tenta d'atteindre le chef de la mafia en séduisant sa fille, avec qui il eut une relation qui dura quelques temps. Comme d'habitude, cela ne dura pas. Des liens entre les deux clans se créèrent, mais prirent fin au décès de cette femme, en 1966, pour des raisons que Gareth ne connut pas. En réalité, il n'en comprit tout les tenants et aboutissants qu'une dizaine d'années plus tard, lorsqu'il apprit qu'il avait une fille, Kaitlyn, née de cette union. Ayant eu une certaine affection pour sa mère, il décida d'aller la chercher et de la ramener en Angleterre. Lors de leur première rencontre, il eut un très bon pressentiment vis-à-vis d'elle. Elle n'était pas une sorcière naturelle... mais elle serait sans doute capable de grandes choses. Contrairement à ce qu'il avait connu, il s'investit dans son éducation en cherchant toujours à la pousser à l'excellence en toute chose. En contrepartie de cette pression, il avait tendance à la traiter en princesse et à lui passer tous ses caprices. À son adolescence, elle devint telle qu'il l'avait souhaité, prête à marcher sur ses traces et à se montrer digne de ses attentes. Lorsqu'elle grandit, il l'envoya étudier à Singapour, en faisant finalement un agent à son compte, une espionne de confiance et de talent. Malgré tout, Gareth éprouve une réelle affection pour sa fille, et il sait qu'elle est prête à tout pour leur famille. Il l'envoya aux États-Unis en 2015 pour qu'elle infiltre le Grand Coven, cette organisation méprisable qu'il ne portait pas dans son cœur... Toutefois, Gareth aime à avoir des espions un peu partout, et à se tenir informé de tout ce qui peut lui servir. Par ailleurs, ne dit-on pas « garde tes amis près de toi, et tes ennemis plus près encore » ?

Son habitude d'utiliser les autres pour s'occuper de ses affaires fut cependant ébranlée par un événement majeur. Mi-décembre 2015, le livre des Damnés en possession des Styne depuis déjà longtemps est volé par quelqu'un dont l'identité n'est pas connue. Gareth prend immédiatement des dispositions pour découvrir l'auteur de ce forfait, se rendant en personne aux États-Unis afin d'être au plus près de cette histoire. Poser le pied sur le sol américain lui permit par ailleurs de retrouver la trace d'Aaron, à qui il envoya deux sbires afin de jauger sa réaction. La rencontre se déroula dans un bar, et il ne fut pas présent, puisqu'il préférait largement rester en retrait dans l'ombre. Cela ne l'empêcha pas de tout savoir sur le déroulement des événements, et le moins que l'on puisse dire c'est que cela fut riche en surprise. En dehors de l'arrestation de ses sbires, il apprit notamment que sa mère adoptive était toujours en vie... et qu'elle vivait à Chicago. Alors que cette nouvelle aurait peut-être dû lui inspirer de la joie, il fut au contraire plongé dans une colère noire. Il la pleurait depuis des décennies déjà... et elle n'avait jamais trouvé le moyen de lui faire savoir qu'elle vivait. Peut-être alors qu'il s'était trompé sur le lien qui avait pu exister entre eux. Dorénavant, en plus de faire la lumière sur la disparition du livre des Damnés, Gareth a également l'intention de régler des comptes. Et Aaron ne figure plus en tête de sa liste...


TOI, TA LIFE


# Pseudo : Big Bad Wolf
# Date de naissance : 24 juillet 1991
# Fréquence de connexion : Quotidienne
# Ta route jusqu'ici : Via mes deux autres comptes !

# Code de validation : Eli valide :amour:
# Schizophrénie : Avancée (Evan H. Stark, Alariel)

# Commentaires : Comme on dit, jamais deux sans trois ?

SHADOW
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: I order, you obey - Fiche de Gareth E. Styne Dim 6 Nov - 20:19

WIIIII Encore un compte o/ Je l'aime bien celui la contrairement au deux autres o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Prends le temps de lire, c'est la source de la sagesse.
Age : 30 ans
Métier : Sorcier
Situation : En couple
Localisation : San Francisco
Feat. : Aidan Turner
Copyright : Hanae & Calcifer pour l'avatar
Je suis aussi : Personne, encore.
Date d'inscription : 01/05/2016
Messages : 210

Message Sujet: Re: I order, you obey - Fiche de Gareth E. Styne Dim 6 Nov - 20:44

Re-bienvenue, bel homme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t225-not-all-those-who-wander-are-lost http://solemnhour.forumactif.org/t239-journal-de-bord-de-declan-dunn
avatar

Age : 243 ans
Métier : Libraire & gérante d'un petit magasin esothérique
Situation : Veuve 2 fois, célibataire endurcie
Localisation : Chicago
Feat. : Helena Bonham Carter
Copyright : Elf (avatar) & TUMBLR (gifs)
Je suis aussi : Gabriel ◈ Yehuiah ◈ Annabelle J. Graham ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 252

Message Sujet: Re: I order, you obey - Fiche de Gareth E. Styne Dim 6 Nov - 20:54



HELL YEAH !

Welcome to the family ~


MY LOVELY IS HERE ! MY BEAUTIFUL BABY :7: :52: :amour: .... :37: i'msosorrymydarling.Iloveyousomuch,please,don'tbeangry.

Hrm. Cette fiche est merveilleuse. N'écoute pas Crowley, Alariel et Evan sont tout aussi fab :42: C'est donc avec un plaisir évident que je t'annonce ceci :

Félicitations, tu es Validé ! :7: :43: :amour:

Tu peux désormais participer aux intrigues en cours, poster et demander des rps à gogo, et tenter en prime de botter le fessier de Chuck ! :98:

Cependant, n'oublie pas de recenser ton avatar pour garder le monopole de l'acteur et recenser ton métier (ou créer ton entreprise).

Ceci mis à part, tu peux de même poster dès à présent ton journal intime pour décrire à quel point être pote avec des fous c'est génial, faire ton journal de bord pour demander des liens supplémentaires, ou encore poster ton propre carnet de route qui te permettra de rester à jour dans tes rps.

Pense enfin à voter de temps à autre sur les top-sites, mais surtout ... Amuse toi bien ! :bwah: :chuck: :36:

SHADOW


How can I say this without breaking ? How can I say this without taking over ? How can I put it down into words when it's almost too much for my soul alone ? I don't want them to know the secrets. I don't want them to know the way I loved you. I don't think they'd understand it, no, I don't think they would accept me, no ! I loved and I loved and I lost you. I loved and I loved and I lost you. I loved and I loved and I lost you ... and it hurts like hell


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t42-elizabeth-w-rochester-can-t-sleep-take-arsenic http://solemnhour.forumactif.org/t48-journal-de-bord-d-elizabeth-w-rochester
avatar

Age : vieux
Métier : diable et bouc émissaire
Situation : à la recherche de mon vaisseau
Localisation : New York City
Feat. : mark pellegrino
Copyright : avatar rose noire et gifs mostunclean tumblr, signature merci Emy et le staff pour les teams!
Je suis aussi : Heather & Matthew
Date d'inscription : 02/03/2016
Messages : 394

Message Sujet: Re: I order, you obey - Fiche de Gareth E. Styne Dim 6 Nov - 21:20

Félicitations!



Fallen Angel will rise again
I was a son. A brother... And I had an older brother who I loved. Idolized,... And one day, I went to him and I begged him to stand with me, and Michael...Michael turned on me. Called me a freak. A monster. And then he beat me down. All because I was different. Because I had a mind of my own.  © Joy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t124-lucifer-if-they-won-t-accept-i-m-right-i-ll-rub-their-nose-in-it-til-they-choke-on-the-truth http://solemnhour.forumactif.org/t127-journal-bord-de-lucifer
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: I order, you obey - Fiche de Gareth E. Styne Lun 7 Nov - 19:00

Merci à tous :21:

Moh Eli c'est gentil de dire qu'Evan et Alariel sont fab :14:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: I order, you obey - Fiche de Gareth E. Styne

Revenir en haut Aller en bas
 

I order, you obey - Fiche de Gareth E. Styne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Fiche Technique d'Ryuuma !
» [Validée]Fiche Technique de Krone Takeshi
» Fiche technique et news de Stay with me
» Fiche Technique de Minami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: come a get a life :: avant de prendre la route :: Bienvenue en Enfer-