Partagez | .
 

 # Intrigue 1 - San Francisco [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: # Intrigue 1 - San Francisco [terminé] Ven 7 Juil - 21:04

Intrigue #01
Je me demandais vraiment ce que je foutais à cette soirée sachant que le type que je voulais buter venait de se barrer avant que je ne puisse l'intercepter. Et je dois dire que toute cette mascarade avec les vampires et leur garde manger qui avait fini par s'étaler partout dans la salle, était un spectacle lamentable et lassant. La blonde effrayée avait fini par me lâcher la grappe, tant mieux, je n'allais pas supporter qu'elle me pleure dans les jupons encore plus longtemps, vous voyez ma patience à atteint ses limites depuis un bon moment maintenant. J'étais totalement las d'essayer de continuer à jouer à l'humain alors qu'il n'en était rien du tout. Ces faux sourire à Bailey m'avaient presque déformés les joues,  c'est pour dire. Et que dire de ces essais d'échange de politesse avec le chasseur tellement courageux et performant qu'il fini au sol et inconscient.

Mon regard passa par chaque recoins de cette pièce dans laquelle les gens hurlaient et se précipitaient dans tous les sens à cause de la panique. Je soupirais - merde qu'est ce que je me faisais chier ici - Ma seule distraction avait été celle de trouver mon frère ici. Frère que j'avais nargué et toisé de la plus misérable des façons possible. Alors le grand Moose pataud voulait faire quoi ? Récupérer son grand frère chéri en lui disant que le démon est méchant et.. oh merde je vais vomir devant ces niaiseries. Dean est mort espèce de crétin ... je dois t'éclater le reste de cervelle qu'il te reste pour que tu puisses le comprendre ou bien ? Gardant ma fierté démoniaque je m'étais approché de lui, la tête haute, les yeux aussi noirs que les ténèbres qui faisaient maintenant partis de mon être. "Ouch ... Sammy" - Je dois avouer que je ne m'étais pas préparé à recevoir un coup de poing en pleine face. C'est qu'il à gardé la forme le grand crétin -  Malgré la surprise et la légère douleur du choc j'esquissais alors un petit sourire. Vous savez ce petit sourire de merde en coin qui vous donnerez envie de m'éclater la gueule contre le premier mur ? Oui voilà ... et bien il est pour toi Sammy.

"J'aurais presque eu mal tu sais ... donc tu veux qu'on échange ce genre de salutations?" dis-je alors que je m'approchais de lui et lui colla mon poing dans la figure. En plein centre ! 1000 points pile dans le nez!  Je me délectais alors du liquide chaud et rouge qui coulait le long de mes phalanges "Bonjour Sammy .. " dis-je avant de le prendre par le col et de le jeter le violemment sur le sol pour être certain qu'il me fiche la paix le temps que je sorte de cette boîte de nuit.

"Moi aussi  j'ai été ravi de te revoir ... je t'ai déjà dit que le rouge t'allais bien au teint ?" commentais-je avec un air narquois alors que je le poussais du bout du pied un petit peu plus loin. Lui faisant un dernier clin d'oeil je fis donc demi tour, souriant par la même occasion notre amie la rousse en espérant de tout coeur qu'elle ai vu le spectacle. Tu étais aux premières loges chérie j'espère que tu as apprécié.  - Puis je continuais ma route jusqu'à tomber sur ma magnifique démone. Oui la blondasse que je m'étais tapé avant d'entrer ici. Elle comptait aller où exactement comme ça ?

-" Hey chérie ... ta soirée s'arrête ici je crois ... tu m'en veux pas j'espère?" . Son visage exprimait la surprise - tout du moins je crois que c'était de la surprise - Avant d'exprimer avec brio celle de la jeune femme morte en retenant un cri. C'est ce qui arrive quand on se fait briser le cou et que l'on tombe sur la piste de danse. Satisfait de mon travail je restais alors quelques instants à admirer mon oeuvre. Au moins elle n'ira pas comploter dans mon dos, elle savait trop de choses et j'aime pas les filles bavardes, c'est chiant à crever.

ps : J'espère que ça ira >x<  


- crooner curves
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : 27 ans
Métier : Chasseuse débutante durant 1 mois, écrivaine
Situation : Mère célibataire
Localisation : San Francisco
Feat. : Jane Levy
Copyright : Shiya (avatar) TUMBLR, shadow (sign)
Je suis aussi : Gabriel » Lyov A. Winston » Annabelle J. Graham » Elizabeth W. Rochester » Yehuiah
Date d'inscription : 23/06/2016
Messages : 376

Message Sujet: Re: # Intrigue 1 - San Francisco [terminé] Dim 6 Aoû - 15:49


Intrigue
« Fuck this shit. »
Parfois, tenter de faire du meilleur que l’on peut ne suffit pas. En un sens heureusement que le ridicule ne tue pas, bien qu’à l’heure actuelle la blague soit plutôt mal choisie. Mais qu’y puis-je ? Tout ce que je pouvais faire alors c’était de tenter de détourner l’attention. Je ne suis venue que deux fois dans le club d’Eliott, et à aucun moment je n’ai eu le temps en prime de l’intelligence d’esprit de repérer où se trouvaient les alarmes à incendies. L’aurais-je eu et fait, clairement, cela aurait fait gagner du temps à tout le monde mais … Hé. C’est l’intention qui compte, non ?
Visiblement pas lorsqu’il y a plusieurs vies en jeu.
A présent, le chaos est généralisé. Les gens courent vers la sortie, se bousculent, certains tombent, d’autres attaquent ou sont retenus. Dans la panique ambiante, je repère pourtant le jeune homme mordu quelque temps plus tôt, sauvé à la dernière minute et désormais inconscient. Jeune homme vers qui je me dirige avec difficulté, bravant les corps se précipitant vers la sortie, encouragés par la voix d’Eliott. Je pose mes deux doigts sur sa nuque et soupire de soulagement lorsque je sens son pouls pulser dans corps. Il est juste assommé et aura juste un très mauvais réveil. J’appelle à l’aide, Sam étant le premier prénom me venant, ne pouvant pas le tirer seule. Je ne peux pas moi-même rester là. Cependant Sam est lui-même trop occupé pour le moment à se battre avec son frère – qu’est-ce qui ne va donc pas chez eux pour qu’ils se battent dans un moment pareil ? Mais alors que je vais crier quelque chose dans l’espoir de les calmer, deux hommes apparaissent et m’aident avec l’inconnu inconscient, tirant le malheureux vers l’extérieur. Le temps de relever le regard vers les Winchester, Dean a cependant disparu et Sam est à terre, comme la blonde infecte de tout à l’heure. Mais que se passe t-il ici bon sang ?
A présent, la logique et le bon sens devraient me pousser à quitter moi-même la scène du crime, mais à la place, je lance un regard navré à Sam, priant pourqu’il aille à peu près bien. Habituellement je serais allée le chercher, je lui aurait demandé des explications. Mais il y avait plus grave. Il survivrait, je le savais, ce qui n’était peut-être pas le cas de ...

« Eliott. » Ma voix murmure, paniquée, et je tente d’apercevoir sa stature ou au moins celle de son frère. Heureusement, il est assez grand pour être reconnu rapidement, d’autant plus que la salle est nettement moins bondée. Il ne faudra plus longtemps avant que les pompiers n’arrivent et il ne pourra pas expliquer les meurtres si facilement. Alors je m’avance finalement vers lui, tournant le dos à Sam sans savoir si les personnes que je croise désormais sont des ennemis ou des alliés, pour aller attraper le bras du vampire, quitte à me faire repousser - qu’importe. Il faut qu’il parte. Il le faut, maintenant. « Il faut rentrer. Ils peuvent se débrouiller sans toi maintenant, tu es en danger. Vous êtes en danger. Je ne veux pas que tu meurs. S’il te plaît ! » je murmure, englobant dans le vous les vampires et la famille d’Arundel au complet. Et je prie, dans la cacophonie ambiante restante, pour qu’il écoute une fois dans sa longue vie - ou que Melchior réapparaisse et l’assomme pour le tirer hors de cet enfer. Mon propre sort m'importe peu alors, j'en oublie même Jack sur l'instant. J’aurais tout le loisir de repasser la soirée en boucle et de comprendre tout ce que j’ai manqué plus tard, j’aurais tout le loisir de m’interroger sur la présence des chasseurs ensuite, de m'inquiéter à leur sujet. Tout ce que je sais maintenant, c’est que Sam reste en capacité de lui nuire et si Dieu sait que je serais capable d’assommer moi-même mon ami, je ne peux pour le moment qu’au mieux lui coller la droite du siècle avec ma main valide – ce qui ne serait guère efficace contre un combattant aguerri. Il faut partir. Simplement partir.


code by ORICYA.




Come stop your crying, it will be alright ; just take my hand, hold it tight. I will protect you from all around you, I will be here, don't you cry; my arms will hold you keep you safe and warm. This bond between us can't be broken Cause you'll be in my heart from this day on now and forever more.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t351-go-fuck-yourself-with-a-cactus-bailey#2564 http://solemnhour.forumactif.org/t355-journal-de-bord-de-bailey-johnson#2600
 

# Intrigue 1 - San Francisco [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Intrigue 3 - Carnaval de Broadway [terminée]
» Mission Intrigue "Le Pacte des Loups" [Livre 1 - Terminé]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Résumé de l'intrigue
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: Intrigues & Events-