Partagez | .
 

 # Intrigue 1 - Pakistan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: # Intrigue 1 - Pakistan Dim 19 Mar - 18:25



« Entends-tu la rumeur dans le vent? Viens mon ami, viens prendre part à l'apocalypse»


«  Tu cherches les ennuis, empereur. Mais tu n'as d'autre camp que le tiens, tu le sais. » Réplique pour lui-même la déesse dans sa langue originelle

Mais après cela tout bascule. Kali n'a que le temps de se reculer, surprise. Elle ici ? La frustration surgit, vexation cinglante d'être ainsi assimilée au Porteur de Lumière. La Mère n'a pas tourné le dos aux siens, pas plus qu'elle n'a l'intention de s'allier à lui. C'est plutôt le contraire. Mais à peine a-t-elle esquissé un geste pour répliquer à ces accusations qu'Elle s'en est allée. Sans qu'elle ait pu se justifier ni se récrier. La chute est longue et la salle dans laquelle ils se retrouve lui est tout à fait inconnue. Un mausolée comme beaucoup d'autres sur ces terres, peuplé de ténèbres et de quelque chose de plus vieux que les âges eux-même. Fidèle à son intuition, la déesse prend bien garde à s'assurer que la mortelle est à ses côtéS, indemne après une telle chute.

Mais le temps est compté et le décor prend vie, sentinelles de pierre prêtes à défendre ce que cache ces arches séculaires. Quoi que ce soit, la gardienne des lieux n'a pas l'intention de le leur céder sans riposter. Ses yeux ont parcouru le décor, détaillant les fresques, assemblant les pièces du puzzle. Qui es-tu ô Monarque ? Mais la Mère découvre enfin l'origine de son pressentiment et sait qu'elle a eut raison de garder l'humaine auprès d'elle. Elle est la clé qui pourra lui ouvrir toutes les portes. Ils font mine de l'encercler.

« Arrière ! » Gronde-t-elle à l'adresse des guerriers de pierre

Son rugissement a résonné bien plus fortement qu'il est humainement possible de le supporter et dans un flamboiement formidable, ses véritables traits se dessinent, effaçant l'apparence humaine. Elle se tient devant eux, guerrière implacable, silhouette meurtrière dont la peau aux reflets indigo rougeoie de sa force contenu. Son arme en main, elle les observe, impérieuse.

« Abandonnez là votre garde, sentinelles, ce n'est pas contre moi que vous devez protéger ce tombeau. » Menace-t-elle dans son dialecte originel

Mais l'hésitation de l'un d'entre eux faiblit et il fait mine d'agir. Quelques secondes, le calme avant la tempête et une partie de ses membres explose dans un nuage de poussière. Mais quelque chose étouffe les pouvoirs de la déesse, elle ne règne pas en ces lieux et la véritable gardienne n'a pas l'intention de la laisser faire. Elle ne doit qu'à sa rapidité surhumaine de s'extraire de ce traquenard, entraînant la mortelle sans lui demander son avis. Quelque chose est en train de drainer son énergie, elle doit faire vite. Plus elle se rapproche du centre, plus Kali sent qu'elle n'est pas la bienvenue, ses forces et sa magie l'abandonnent tout doucement et avancer devient de plus en plus difficile.

« Je t'ai ouvert la voie mortelle, réplique-t-elle à l'adresse de Serena, mais ces lieux sont inhospitaliers pour les gens de ma race. Fait bon usage de ma protection, il y a quelque chose ici qui ne peut être approché que par un humain. »

Son regard appuyé en direction de la seule autre mortelle des lieux, toujours aux prises avec ses adversaires achève de relayer le message silencieux qu'elle lui adresse. Ils sont pourtant si loin, la déesse sait que tout ceci n'est qu'un avant-goût de ce qui les attend. Viendra le moment où la blonde ne pourra plus compter sur sa protection. Elle le peut encore mais jusqu'à quand ? Quelque chose s'en vient qui risque d'être plus terrible que quelques gardiens de roche. Elle se sent, il y a comme une grondement dans l'air. La riposte est en approche.

« Je sais que tu es là, lance-t-elle dans sa langue à la divinité des lieux, je ne suis pas venue te dépouiller de tes biens mais d'autres s'en chargeront à ma place si tu ne fais rien ! Le Seigneur de la Montagne m'envoie, lui refuseras tu assistance? »


AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : vieux
Métier : diable et bouc émissaire
Situation : à la recherche de mon vaisseau
Localisation : New York City
Feat. : mark pellegrino
Copyright : avatar rose noire et gifs mostunclean tumblr, signature merci Emy et le staff pour les teams!
Je suis aussi : Heather & Matthew
Date d'inscription : 02/03/2016
Messages : 452

Message Sujet: Re: # Intrigue 1 - Pakistan Sam 25 Mar - 8:28

Nero a gardé le goût du théâtral, c'est certain. Je ne l'en blâme pas, j'aime moi aussi me donner en spectacle. Sauf que là, il me volerait presque la vedette. Et ça, c'est nettement moins pardonnable. Je lance un regard noir au démon, et écarte Annabelle d'un geste du bras. « Bas les pattes ! » Bah quoi, il faut bien jouer le rôle de protecteur, non ? Sinon, à quoi me servirait le démon ? Je note au passage la justesse des propos de Nero, et pousse doucement Annabelle sur le côté, quand une voix se fait entendre, puis une silhouette apparaît pour révéler une femme, gardienne de ce lieu. Je fais mine de bailler, le blabla de cette bonne femme est tellement prévisible... Je m'apprête néanmoins à forcer le passage si elle nous en interdit l'accès. Je me demande par contre pourquoi Kali est assimilée à mon équipe... J'en éclaterais presque de rire, juste à voir la tête de la déesse. Je demande d'une voix douce mais néanmoins autoritaire, « Si notre venue était annoncée... tu sais comment elle va se terminer. Ouvre-moi la voie ! » Sous-entendu, ou je vais te détruire à l'instant. En réponse, la gardienne abaisse la main et le sol s'ouvre sous nos pieds pour nous laisser choir à l'étage d'en bas, tous autant que nous sommes.

La chute est rude, mais certainement moins pour moi que pour mon humaine de compagnie. Je me relève et observe les alentours, je me frotte les bras pour chasser la poussière des ans de mes vêtements. « Mmhh. Pittoresque. » Très joli dans le genre Mines de la Moria. Je pourrais peut-être m'en inspirer pour redécorer l'Enfer une fois mon retour accompli. Mais j'ai juste le temps de demander à mon humaine, « rien de cassé ? » que des formes ou plutôt des statues s'approchent et nous encerclent. Des guerriers de terre qui bien vite s'en prennent à nous, agrippant Annabelle et moi aussi quand je fais mine de m'approcher pour l'aider à s'extirper. Je reçois une gifle et je peux sentir la peau de mon véhicule se modifier, se durcir et se figer alors que d'autres tentent de m'immobiliser. Nous semblons tous logés à la même enseigne, si ce n'est ma chère Kali, et peut-être par hasard, l'humaine à ses côtés. Que fait Serena ici, d'ailleurs ? Cela pose question.... j'y répondrai plus tard, et lui ferai passer un interrogatoire dans les règles, une fois sorti de ce trou à rats. Inutile de dire que je me débats comme un beau diable, selon l'expression consacrée. Je parviens à libérer une de mes mains et l'utilise pour frapper tout ce qui passe à ma portée. Une fois la statue qui m'agrippe l'autre bras brisée, (d'ailleurs, c'est plutôt costaud ces trucs-là, faudra que je demande la recette à la gardienne une fois que j'aurai dévasté son sanctuaire et juste avant de la détruire à tout jamais...). Je claque des doigts, mais rien ne se passe. Étonné, j'ai à peine le temps de réaliser que quelque chose ici sape ma puissance que de nouvelles statues s'approchent et que je reçois un nouveau coup, alors que d'autres tentent de m'immobiliser. *Oh non, pas deux fois ! * Une chance qu'elles ne soient pas rapides. Je commence à me frayer un passage à travers les guerriers de terre à coups de poings, puisque ça au moins ça fonctionne encore. Étrangement, mes pouvoirs de régénérations sont ralentis, et j'ai l'impression de nager dans de la gelée quand j'avance. Mais cela n'a pas l'effet escompté. S'ils pensent me ralentir, c'est sans compter sur ma rage et ma détermination. Je vais montrer à ces païens ce qu'il en coûte de se dresser sur mon chemin ! Trop lentement à mon goût je me fraie un passage jusqu'à Annabelle, et je démolis les guerriers qui la maintenaient prisonnière.

« Suis l'autre fille. Je m'occupe de les retenir. Ramène-moi le trésor. »
Il faut qu'elle s'éloigne de moi, j'ai comme l'impression que ces statues convergent vers moi... Un geste en direction de Nero, qui j'espère le comprendra, *suis-les et protège-les tant que tu le peux...* Je me mets à rire et m'adresse à la divinité du lieu, « Il va falloir un peu plus que des statues mouvantes pour me barrer l'accès ! » Cela dit, j'effectue une retraite en bonne et due forme, me dirigeant vers Kali. Les statues n'ont pas l'air de l'affecter outre mesure, mais il n'y a pas de raison pour que je n'en entraîne pas quelques unes près d'elle, n'est-ce pas ? Elle aura sa part de combats aussi. Je souris à la déesse hindoue, « Alors Kali, quel effet cela fait-il de se faire trahir par les siens ?! » Alors même qu'elle tente de les protéger ! Je continue à frapper les guerriers, en veillant néanmoins à ne pas tourner le dos à la déesse vindicative... Un coup de trident est si vite arrivé...

Je me demande combien de temps je vais parvenir à tenir le rythme... Mais quelles que soient mes difficultés, je n'en laisse rien paraître aux autres.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t124-lucifer-if-they-won-t-accept-i-m-right-i-ll-rub-their-nose-in-it-til-they-choke-on-the-truth http://solemnhour.forumactif.org/t127-journal-bord-de-lucifer
avatar

Age : 36 ans
Métier : Chasseuse, Femme de Lettre, Archéologue
Situation : Mariée à sa collection de théières
Localisation : Paumée dans un trou, encore.
Feat. : Rachel Weisz
Copyright : Ellaenys (ava); bibi ♥ & TUMBLR (gifs), Alaska (signature)
Je suis aussi : Gabriel ◈ Yehuiah ◈ Brooke Milligan ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 11/01/2016
Messages : 288

Message Sujet: Re: # Intrigue 1 - Pakistan Lun 1 Mai - 18:04


De nombreux sentiments font rage dans ma poitrine tandis que les évènements s'enchainent. La peur, bien sûr. La peur d'y rester, mais également le désir d'aller jusqu'au bout. Je ne suis pas venue ici pour mourir en chemin - que deviendrais Matthew sans moi ? Quoi que, il serait fichu de ne pas remarquer ma disparition tout de suite. Se serait tout lui, trop plongé dans ses recherches. Et bien si je meurs j'espère qu'il saura se trouver une femme respectable - si possible Calypso - sinon et bien un homme correct - je le soupçonne de plus en plus d'être gay. Tant qu'il est heureux ceci dit, qu'importe. Heureusement pour moi, Nick est de mon coté - bien que préfère tourner la tête au carnage qu'il commet. Si tuer n'est pas véritablement un problème lorsqu'il s'agit de monstres, lorsqu'il s'agit d'humains c'est un autre sujet. Je l'attends donc, le regardant tracer un symbole trop connu avec du sang, et je frissonne. Les démons sont donc bien de la partie - respire Anna. Ce n'est pas le moment de blêmir à l'idée. Je me reprends donc, acquiesçant aux dires de Nick, cherchant désormais ma lampe torche avant de l'allumer pour nous éclairer. Quelle archélogue ferais-je sans mon matériel ? Nous débouchons rapidement dans une pièce, et je me fige soudain en voyant les êtres présents, sursautant par ailleurs lorsque une voix grave s'engouffre dans mon dos. Je n'ai pas le temps de me retourner du moins qu'il pause ses mains sur mes épaules pour murmurer à mon oreille - je n'ai que le temps d'apercevoir son ombre et surtout ... surtout ce qui lui sert actuellement de main. Et manquer de hurler.
Un démon. C'est un démon. Un démon énorme, gros, moche, très moche, très très très très très moche du peu que je peux voir, sur l'échelle de Richter je le placerais à +8000. J'avale ma salive difficilement soudain, me mettant à trembler, souhaitant attraper le bras de Nick et le secouer comme un prunier - il a heureusement la décence de m'éloigner lui-même. Qu'est-ce qu'il fiche là ? Par la barbe du tout puissant et de tous ses enfants nimbés de grâce, peut-on m'expliquer pourquoi Nick ne fait rien pour le désintégrer ? J'inspire, grondant soudain tandis que le poids sur mes épaules disparait. Mais je n'ai pas le temps de cracher mes mots latins, me doutant bien qu'il s'agit là d'un être d'une grande puissance pour ainsi pouvoir poser la barrière d'un ange, qu'il reprend déjà, me faisant froncer les sourcils.

« La première épreuve ? Comment cela ? » Je souffle, avant de remarquer l'escalier qui s'enfonce. La présence du démon me rend désormais plus que mal à l'aise, et j'en viens à me demander le bien fondé de cette mission. Il n'est pas en train de nous aider, n'est-ce pas ? Je lance un coup d'oeil paniqué à Nick, sentant le piège à plein nez, cependant il a raison. Cependant pourquoi un démon aurait-il besoin de s'abriter si il est l'auteur de tout ce manège ? Cependant, une voix, forte, faisant trembler le sol résonne, coupant court mon résonnement. « Nom de dieu ! » Je m'exclame, avant de porter ma main à ma bouche. « Hrm. Je voulais dire ... Qu'importe. » Je souffle, avant d'analyser la situation rapidement, tandis qu'une femme apparait soudainement, porteuse de mots étranges. Je fronce les sourcils à ses mots par ailleurs, bien consciente à présent que quelque chose cloche. Le Déchu ? Je fixe Nick, yeux écarquillés, avant d'inspirer. Non. Non impossible, pas vrai ? La Mère ? Qu'est-ce donc encore que ... Mais la créature reprend, et le malaise s'agrandit. Ce n'est plus le moment de prier ou de demander pardon - à vrai dire je n'ai même pas le temps de tenter d'en placer une que le vide accueille nos pieds et un nouveau cri de stupeur franchit mes lèvres de surprise. Si j'ai toujours adoré les manèges à sensation fortes, celui-ci n'en fait pas partie.
« Vous auriez peut-être dû montrer un peu plus de respect ! » Je lance à Nick, avant de subitement manquer de m'écraser sur le sol - heureusement que j'ai de bons réflexes, cela m'a au moins empêcher de me blesser trop grièvement. Tout du moins de me casser quelque chose. Je grimace sous la douleur qui vrille mon corps, tentant de remettre de l'ordre dans ma tête et compter mes membres. Je crois qu'ils sont tous là. Miraculeusement. Je relève ensuite les yeux et me fige de nouveau, avant de me déplacer à quatre pattes un peu plus loin, le souffle coupé. « C'est ... Ce sont .... Oh par les dieux ! » Je me redresse lentement, m'agrippant à une colonne pour me hisser finalement. Si seulement j'avais mon appareil photo, je pourrais photographier le lieux et en garder une trace. A la place, j'observe les lieux telle une enfant, bien que minutieusement, le coeur battant à tout rompre, oubliant presque la mise en garde de la Déesse auparavant - car cela ne peut être que cela même. Je m'approche des murs, avalant ma salive, cherchant une cohérence dans les dessins sur les murs, car ils racontent quelque chose, il n'y a pas à en douter.  « Quelque chose cloche. » Je murmure, me retournant, avant de me figer net. Ah bah ça pour clocher, c'est sûr. Dommage que ce soit un peu trop tard pour t'en rendre compte, Annabelle. A se demander à quoi tu sers. Je n'ai pas le temps de dire autre chose que des guerriers de pierre s'animent et commencent à nous encercler. « Tu n'as pas une formule contre cela ? » Je lance à Nick, tentant d'échapper à l'un d'entre eux. Peine perdue cependant, l'un d'entre eux parvient à m'attraper, et un couinement d'effroi et de colère mêlé sort de ma poitrine quand je sens ma peau durcir subitement, me brûlant, avant de se changer en ... En ... !  « Ils sont humains ! » Je crie, tentant de me défaire de ma prise, comprenant subitement, au moment même ou les traits de l'autre jeune femme d'une grande beauté deviennent flou pour laisser émerger un autre visage, bien plus imposant, et plus dangereux. Kali. Il s'agit de la déesse Kali. Pas le temps de faire une syncop ou de fangirliser cependant. Je sens le pouvoir des créatures gagner du terrain - mon bras droit se changeant en pierre tout comme mon épaule. Heureusement Nick est encore là pour me sauver la mise, pulvérisant mon adversaire - et les siens.

« Ils sont humains. Enfin étaient. » Je reprends à Nick, avant de désigner les murs. « Que diable cherches-tu qui soit si protégé ? » Je souffle, avant de filer cependant. Une arme, m'avait-il dit. Une arme ... Et si cela n'en avait pas l'air ? Je n'ai pas pu prendre le temps de regarder correctement les murs, cependant je n'ai rien vu qui ressemblait de près ou de loin à cela. Me dirigeant finalement vers Serena, louvoyant jusqu'à elle néanmoins, je parvins finalement à ses cotés. « Vous êtes une chasseuse, n'est-ce pas ? » Je souffle, avant de regarder autour de nous. « La salle est close. Soit il y'a un accès dérobé, soit ce que nous cherchons est ici même, simplement bien caché. Une arme. Un cadeau ... Un cadeau. » Je reprends, en murmurant. Quel genre que cadeau peut-on garder ? Lucifer a dit le mot trésor mais ... « Un objet. Peut-être de petite taille, je ne sais pas encore, sûrement en or ou dans une matière précieuse. C'est cela. Quelque chose de précieux. C'est ce que nous cherchons. Un peu comme Indiana Jones, en sorte. » J'inspire, avant de jeter un coup d'oeil aux statues de pierres, et à la salle à nouveau, me dirigeant vers son centre. Il faut faire vite.
« Je ne veux pas me battre contre vous, déesse ! » Je reprends, ma voix résonnant clairement dans la pièce, les yeux rivés sur les décors, là où se trouve. « Je ne suis pas venue pour vous voler, mais pour comprendre ! Je vous en prie, laissez-nous une chance ! Nous avons indéniablement besoin de ce que vous gardez, mais si un sacrifice doit être fait, je suis prête à le payer ! »



Indiana Girl
brave as a lioness, innocent as a lamb, adventurous as an escaped from mental hospital, clumsy as a person with Parkinson. She said "I manage, I manage, I manage" but she knows that the key to a happy life is to accept you're never in control.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t78-anna-j-graham-c-est-pas-moi-j-etais-occupee-a-trebucher-sur-mes-lacets#218 http://solemnhour.forumactif.org/t80-journal-de-bord-d-annabelle-j-graham
avatar

Age : Inconnu
Métier : Platypus de compagine
Situation : Mère (Célibataire) de tous les platypus
Localisation : Heaven, chambre de Gabriel
Feat. : Platypus
Copyright : Asmodée ♥; Shadow & TUMBLR
Je suis aussi : //
Date d'inscription : 10/11/2015
Messages : 660

Message Sujet: Re: # Intrigue 1 - Pakistan Sam 9 Sep - 14:13

Intrigue Une - Pakistan


Shitstom’s coming





Lundi 4 Avril 2016; Fort de Baltit, Vallée de Hunza, Gilgit-Baltistan, Nord du Pakistan
» Ni les rugissements de Kali qui reprend sa véritable forme ni les efforts conjugués de Lucifer n’arrêteront la machine en marche. La Gardienne est belle et bien décidée à garder pour elle son trésor, coûte que coûte. « Je ne laisserais personne approcher le cadeau. » répond par ailleurs cette dernière à Kali, dans cette langue ancienne qui les caractérise. « Affrontez les épreuves ou périssez. » Conclut-elle, compréhensible par tous, bien que sa voix se fasse soudain plus lointaine. Cependant, aucun des protagonistes présents ne s’attend à ce qui va suivre, la Gardienne elle-même n’ayant pas prévu ce plot twist.

» En effet, de nouveaux grondements se font entendre, loin d’être rassurants, venant de l’extérieur. La pression de l’air s’alourdit soudain et Nero est peut-être le seul à réellement pouvoir comprendre ce que cela signifie. Un traître s’est glissé parmi ses rangs recrutés à l’extérieur, et ce qui vous semblait n’être qu’une tempête se change bientôt en véritable cataclysme. En effet, avant même qu’Annabelle – devenue plus lente à cause de son épaule et son bras de pierre - et Serena n’aient pu trouver une voie par laquelle accéder au coeur même du temple, le sol gronde, les colonnes tremblent, quelques pierres s’effondrent et c’est avec brusquerie que des jets de fumées noirs et rouges fusent dans tous les sens par chaque interstice, détruisant les statues en les frappant au coeur, saccageant les murs qui semblent s’effriter, souillant de souffre et de douleur tout ce qu’ils touchent. De nouveaux démons que ceux que vous avez dû affronter au début se joignent à la fête, détruisant la sacralité des lieux, sans que personne ne puisse savoir que Crowley est celui qui, à l’abri aux Enfers, œuvre dans l’ombre cette fois pour empêcher la main mise sur le bijou. Alors, un rugissement effroyable se fait nouvellement entendre par dessus ce nouveau capharnaüm, la voix de la Gardienne grondant ricochant contre les murs. « Vous qui bafouez ainsi ces lieux, soyez maudits ! Vous avez choisi la voie de la mort, ainsi soit-il ! »
Et au milieu du tumulte la Gardienne réapparait, la colère déformant ses jeunes traits, avant de lever les bras vers le ciel, son manteau glissant au sol pour dévoiler un anneau brillant autour de son cou – qui jusque là était caché de tous. La Gardienne invoquant le pouvoir de l’étrangle bijou, tous les démons se figent alors, Nero compris, comme désormais incapables de moindre volonté, avant de soudain se mettre à hurler et, devant les yeux des présents, périr de la plus affreuse des façons. Elle disparaît ensuite comme elle est revenue, quittant cette fois son éternelle demeure et la dépouillant de sa magie qui vous oppressait, vous laissant seuls dans cette salle tandis que le sol gronde de nouveau et que les colonnes s’affaissent, les murs se lézardant dangereusement tandis que la terre elle-même semble se révolter. Vous n’avez désormais plus le choix : il vous faut partir, fuir à toute jambe par les interstices qui se sont agrandis avec l'éboulement si vous ne voulez pas mourir emmurés, écrasés par les roches qui s’écroulent sur vos têtes.

» Ainsi se termine cette quête : vous, prisonniers tentant de fuir, laissant derrière vos ombres affolées cette créature étrange, l’anneau de Salomon brillant autour du cou. C’est ce que vous étiez venus chercher sans le savoir, c’est malheureusement sans que vous devrez repartir, si toutefois vous parvenez à la sortie à temps.

Informations


!! La personne en charge de l’intrigue n’étant plus, ceci est donc le post de conclusion. Vous pouvez bien entendu poster à la suite, mais il n’y aura pas d’autre tour.

Merci à tous pour votre participation <3


© HELLOPAINFUL; revisité par SHADOW




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: # Intrigue 1 - Pakistan

Revenir en haut Aller en bas
 

# Intrigue 1 - Pakistan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Résumé de l'intrigue
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» ♣ intrigue oo5.
» "Une femme d'esprit est un diable en intrigue." [Eléonore - Emmanuelle]
» Intrigue 3 - Carnaval de Broadway [terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: Other places, other eras :: Reste du Monde-