Partagez | .
 

 # Intrigue 1 - Paradis [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar

Age : Inconnu
Métier : Platypus de compagine
Situation : Mère (Célibataire) de tous les platypus
Localisation : Heaven, chambre de Gabriel
Feat. : Platypus
Copyright : Asmodée ♥; Shadow & TUMBLR
Je suis aussi : //
Date d'inscription : 10/11/2015
Messages : 660

Message Sujet: Re: # Intrigue 1 - Paradis [terminé] Mar 15 Nov - 15:11

Intrigue Une - Paradis


No more stupids angels.






»Metatron jubilait. Oui, il s'amusait de la réaction de ses frères et soeurs à chacune de ses paroles. Il les choisissait d'ailleurs avec soin.  On avait l'impression qu'il s'évertuait à choisir celles qui feraient le plus mal, et quelque part, c'était un peu vrai. Cependant, il savait qu'il ne devait pas s'amuser trop longtemps, non, il ne le pouvait pas. S'il n'y avait eu que lui, si la situation n'était pas si catastrophique, alors peut-être qu'il aurait pris encore un peu de temps pour asticoter Castiel par exemple, chien de garde des Winchester qui réagissait si facilement ou bien il aurait pu pousser Pahaliah dans ses derniers retranchements,  oui. Peut-être qu'il aurait fait cela, mais celui qui tire les ficelles de tout ceci commence à perdre patience, celui qui a demandé à Metatron de rappeler tout le monde en a plus qu'assez de voir le Scribe faire son numéro, ce n'est pas pour cela qu'il l'a libéré et Metatron sait que ce n'est pas une bonne idée d'épuiser les réserves de patience d'une personne.

Metatron se contentait de lancer des petits regards amusés vers Alariel, Castiel, Pahaliah et Yehuiah, les seuls à l'invectiver. En d'autres temps il aurait réagit, une "bagarre" serait certainement intervenu, mais là, il n'avait pas le temps. Soudain, alors que Yehuiah menaça encore Metatron, ce dernier ouvrit des yeux ronds, se mit à hurler et se tint la tête entre les mains.

" Fermez-là...tous !"

Oh, Métatron n'avait pas l'habitude d'invectiver de la sorte ses frères et soeurs, mais là la douleur qui le saisissait était intenable. Il savait qui en était l'auteur bien sûr, mais Metatron aurait bien aimé qu'Il choisisse autre chose pour faire diversion. D'ailleurs, il ne pu ajouter quoi que ce soit que déjà, Il entrait. Le responsable de tout ceci, celui qui avait demandé au Scribe de faire venir tous ses frères et soeurs. Il s'avança dans la pièce, rayonnant, écrasant tout le monde de sa puissance. Que faisait-il ici ? Comment était-il venu jusque-là ? Tant de questions se soulevaient d'elles-même par sa simple présence; des murmures de terreur s’élevaient déjà. Est-ce leur Père ? Une nouvelle voix tonna, impérieuse, hargneuse, presque, les obligeant au silence.

" Regardez-vous ... Vous êtes une disgrâce, tous autant que vous êtes. Une insulte à votre rôle, à votre nature, à votre mission. Toi le premier, Métatron. Tu n'es utile que parce que tu pouvais tous les ramener, tous vous ramener. Je m'attendais à rassembler l'armée céleste, et voilà ce qu'il est advenu de ceux à qui il incombait de protéger la création de Père... N'avez-vous plus aucun honneur, plus aucune parole, pour vous parjurer ainsi ? Vous êtes devenus des faibles. Tous. La traîtrise de certains ne fait qu'ajouter à vos fautes."

Soudain le rayonnement de son aura diminua, permettant à tous de confirmer l'impensable. Il était revenu.

L'archange Michael était là.

© HELLOPAINFUL; revisité par SHADOW
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org
avatar
.
Age : Indéfini
Métier : Ange
Situation : Célibataire
Localisation : Sur Terre
Feat. : Misha Collins
Copyright : Tumblr pour les gifs et merci à Asmodeus pour l'avatar ♥
Je suis aussi : Jonas Sanders
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 764

Message Sujet: Re: # Intrigue 1 - Paradis [terminé] Jeu 17 Nov - 21:16


Paradis
RP Intrigue
Cela ne s'arrangeait vraiment pas, non, c'était le moins que l'on puisse dire et Métatron ne faisait absolument rien pour calmer les esprits. De mon côté, j'observais, je m'étais placé à côté de Pahaliah pour lui montrer que bien que silencieux, j'étais néanmoins d'accord avec tout ce qu'elle disait. Alariel s'en prit également à Métatron et je ne fus pas en reste. Suite à l'intervention du Grigori, les choses ne se calmèrent pas non plus, bien au contraire. Une bataille semblait même se profiler à l'horizon. Il ne fallait pas que nous nous dispersion, non, nous devions absolument savoir pourquoi on nous avait tous rappelé, il ne fallait pas perdre de vue l'objectif premier de notre présence ici. A l'instar de Pahaliah, je vins me placer entre le Grigori et nos autres frères et soeurs.

Un calme, relatif et bref arriva, Yehuiah, puisque c'est ainsi que se nommait le Grigori, ramena un semblant de paix, mais très furtive. Je jetais un regard compatissant en direction de Pahaliah, je comprenais aisément ce qu'elle pouvait ressentir devant Yehuiah, ils semblaient très proches, cela me fit bizarrement penser à une situation presque similaire, et non, je ne dirais pas laquelle. Quoi qu'il en soit, Yehuiah invectiva de nouveau Métatron, je n'étais pas certain que c'était là la manière idéale de le faire parler, mais de toute manière, je crois qu'il n'y en avait pas. Soudain, quelque chose se produisit. Je fronçais les sourcils tandis que Métatron semblait souffir le martyr, que se passait-il donc ? Qui pouvait bien lui créer un tel mal de tête ? Nous, les anges, nous ne savions pas ce que c'était que la migraine, nos maux étaient forcément l'oeuvre de quelqu'un d'autre. Était-ce le responsable de notre venue ici qui faisait souffrir Métatron de la sorte ?

Je n'eus pas à me poser cette question trop longtemps, quelqu'un entra dans la pièce et là, l'atmosphère se fit plus lourde, je sentais comme un poids immense comme si...je ne sais pas, c'était vraiment indéfinissable. Et puis, je le vis, il était là, devant nous, grand, puissant, lumineux. Je lâchais son nom dans un murmure ébahi.

- Michaël.

Michaël était de retour parmi nous. Comment pouvais-je réagir à cela et surtout, comment allait-il me traiter, enfin nous traiter, tout ceux qui ont "trahi". Je ne regrettais pas ce que j'avais fait jusqu'ici bien sûr, mais les mots de Michaël étaient vraiment acides. Je lui avais trouvé un surnom il y a quelques années, mais c'était sous le coup de la colère et puis je voulais aider les Winchester et aussi...et bien vous savez, j'aimais beaucoup utiliser des mots que je venais d'apprendre, alors j'ai sorti celui-là "assbutt"...ce n'était pas très malin, j'en conviens. Maintenant, que va-t-il se passer ? Bon, il paraît que parfois je suis...comment on dit déjà ? Ah oui, suicidaire. Je me tournais vers Michaël, baissant tout de même un peu le regard, respect oblige, et lui adressais la parole en espérant ne pas exploser dans la seconde. Ma voix était calme et posée lorsque je m'exprimais.

- Michaël, je suppose que tu ne nous as pas réuni ici pour nous dire à quel point nous te décevons ? Chacun ici se doute que l'heure est grave, alors que pouvons-nous faire ?

C'était risqué comme intervention ou pas ? Bon, à cause de ma veste, je perdais beaucoup en crédibilité, mais tant pis.


Emi Burton



At the end, I would be by you side
No matter where you are


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t22-castiel-it-s-funnier-in-enochian http://solemnhour.forumactif.org/t798-carnet-d-adresse-de-castiel#9246
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: # Intrigue 1 - Paradis [terminé] Mar 22 Nov - 20:11

Le ton montait, inexorablement. Entre les interventions des uns et des autres, la tension se faisait de plus en plus palpable. Il semblait même qu'un certain nombres d'anges commençait à être tout disposé à en venir aux mains. Ou aux lames angéliques, ce qui serait pire. Pendant un bref instant, Alariel eut le sentiment de voir tout cela depuis l'extérieur, comme un spectateur. Métatron, Castiel, Pahaliah, Yehuiah et les autres, cette masse grondante que la colère commençait à aiguillonner... Presque avec cynisme, il songea que sur ce coup, ses frères et sœurs n'étaient pas bien mieux que les humains, ce qui lui faisait mal à admettre. À être prêts à se jeter à la gorge d'une cible désignée, comme une bande de chiens... Il en était encore à ces affligeantes constatations lorsque la colère du grigori explosa, jetant un froid temporaire avant d'exiger des réponses de la part du Scribe de Dieu. Pour le coup, il avait raison. Ils avaient assez attendu.
La réaction qui se manifesta ne fut toutefois pas celle qu'ils avaient espéré. Alariel eut l'impression de sentir un curieux frisson le parcourir jusqu'au bout des ailes lorsqu'il vit Métatron se mettre à hurler de douleur en se tenant le crâne. Voilà qui n'augurait rien de bon, encore que le séraphin n'ait ressenti une satisfaction sinistre à cette vue, l'espace d'un instant. Il était indigne d'un ange de se réjouir de la douleur des autres, sans doute... mais la haine qu'il avait accumulée à l'égard de celui qui les avait convoqués avait besoin de s'exprimer. La voix qui se fit alors entendre provoqua une vague de murmures. Alariel sentit une tension nouvelle s'emparer de lui. Il avait l'impression de reconnaître cette voix, quoique le timbre fut plus froid que dans le passé, plus impérieux...

La réponse s'imposa lorsque Michael apparut devant eux. Nimbé d'une sorte d'aura palpable de colère glacée, il les invectiva avec des mots particulièrement durs. Pour tout avouer, ceux-ci firent mouche dans l'esprit d'Alariel. Il avait des défauts, naturellement, mais une pointe d'amour propre et d'orgueil venaient d'être froissés par les mots de l'archange. Cela faisait des siècles, des millénaires qu'il poursuivait la mission que leur Père lui avait confié sur Terre, peu importait son avis dans l'histoire. Et il trouvait injuste de récolter ces mots pour seule récompense de son dévouement et de sa loyauté. Serrant les mâchoires, il se redressa légèrement en bombant le torse. Il observa celui qui l'avait élevé, qui avait fini par s'échapper de la prison qu'il partageait avec Lucifer... Ce frère aîné qu'il estimait, mais dont il se méfiait curieusement en cet instant. Adoptant également une attitude humble, le séraphin vint se tenir aux côtés de Castiel. Tâchant de taire ce qu'il avait pu ressentir vis-à-vis de l'invective, il ne put qu'abonder dans le sens des mots de son frère.

« Le temps n'a pas beaucoup d'importance pour nous, mais Castiel a raison. S'il nous est compté et précieux, nous attendons des instructions. Si nous avons été appelés ici pour cela, nous devons savoir de quoi il retourne. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: # Intrigue 1 - Paradis [terminé] Lun 5 Déc - 13:40

fiat voluntas tua
Hey, brother, do you still believe in one another? Hey, sister, do you still believe in love, I wonder? Oh, if the sky comes falling down for you, there’s nothing in this world I wouldn’t do. What if I'm far from home? Oh, brother, I will hear you call. What if I lose it all? Oh, sister, I will help you out! Oh, if the sky comes falling down for you, there’s nothing in this world I wouldn’t do. Δ Avicii

Il fallait le reconnaître. Si l’on faisait un bilan de cette journée, elle pourrait sans doute être inscrite à la liste des journées les plus merdiques de son existence. Et croyez-là sur parole, elle en avait déjà vécu un paquet, des journées. Mais celle-ci l’avait amenée à cet instant précis, où plus ou moins cachée derrière son mentor et père d’adoption soudain revenu à la vie, elle voyait un archange lui aussi supposé mort soudain leur faire un grand discours sur l’honneur tombé du ciel, façon dernier samouraï.

Non, vraiment, cette journée était la pire depuis très, très longtemps. Toujours abritée derrière un Yehuiah visiblement… agacé, elle écouta attentivement le petit discours d’un Michou visiblement pas content. Elle avait perdu depuis longtemps le respect et l’admiration qu’il lui inspirait autrefois. Depuis qu’il avait assassiné sans ciller et au son désespéré de ses suppliques celui qui l’avait élevée, avant d’ordonner l’extermination d’une classe entière d’anges, l’admiration sans bornes que suscitait normalement leurs quatre frères aînés s’était éteinte. Ils n’étaient pas différents d’eux. Pas tant qu’ils le croyaient, en tous cas. Il s’avérait finalement que le Grigori en question n’avait pas été aussi assassiné que ça, mais elle réservait sa colère pour plus tard. Ils avaient d’autres soucis plus pressants.  

Castiel fit une fois plus d’une bravoure suicidaire à l’encontre d’un Michaël en forme – mais l’était-il tant que ça ? Pahaliah plissa légèrement les yeux, toute son attention concentrée sur cette grâce d’archange qui ne semblait, passé l’effet de surprise, plus si écrasante qu’elle avait pu l’être. Elle tourna la tête quand Alariel prit la parole – tiens, il avait finalement décidé de participer, et visiblement rejoignait leur petit groupe d’anges pas-contents-pas-contents.

Un détail lui revint brusquement en mémoire, et sa parole lui échappa avant que son esprit n’ait le temps de réaliser l’immensité de ce qu’elle venait de dire. « Lucifer. » Elle releva le regard, réalisant – trop tard – l’énormité de ce qu’elle venait de lâcher, l’absence d’explication à cette soudain exclamation n’aidant certainement pas à calmer des esprits déjà échauffé. Emergeant de derrière Yehuiah, elle s’avança d’un pas, s’alignant avec ses trois frères frondeurs, et osant regarder l’archange dans les yeux – malgré ce reste de peur qui lui serrait le ventre. « Lucifer est revenu. Je le sais, je l'ai... » Elle réalisa, trop tard, ce qu'elle allait ajouter. « Voilà la raison de cette convocation soudaine, n’est-ce pas ? »





© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : Très très vieux
Métier : Tueur de Dragon, Majordome & Détective Privé
Situation : Compliqué
Localisation : Chicago la majeur partie du temps
Feat. : Harry Lloyd
Copyright : lady Azraël (ava); TUMBLR ; Michaël pour le gif du profil ♥
Je suis aussi : Gabriel ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Annabelle J. Graham ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 127

Message Sujet: Re: # Intrigue 1 - Paradis [terminé] Mer 14 Déc - 2:12



INTRIGUE UNE

feat des frères et soeurs

La guerre. C’est ce que le Grigori redoutait, à présent. La guerre entre les siens, comme autrefois, lorsqu’il était encore accepté aux Cieux, lorsque les êtres humains avaient commencé à pulluler. Il avait dû se battre et contempler la chute des plus grands, impuissant, dégoûté. Pour autant, c’était là sa plus ancienne mission et il ne pouvait reculer. Ni maintenant. Ni jamais. Et si mourir pouvait ramener son désir le plus cher, alors il s’y soumettait. Il acceptait, comme il avait plié le genou devant Michael, des milliers d’années auparavant. Mais pas tout de suite, non, pas maintenant. Avant de capituler, avant de se laisser aller, il souhaitait comprendre, écouter. Pourquoi l’avait-on ramené ici, lui plus que tout autre ? Pourquoi était-ce Métatron et non Michael en personne qui se tenait devant lui ? La colère irradiait tout son être, et si Yehuiah était autrefois réputé pour sa sainte patience, il ne semblait pas vouloir la mettre à profit à cet instant – pas pour Métatron toujours.

Cependant, et à la surprise générale, le félon se mit à paniquer, et surtout à se prendre la tête entre les mains, semblant à présent souffrir atrocement. Yehuiah fronça les sourcils, se remettant en garde par simple réflexe, ses yeux se plissant de méfiance et d’incompréhension. Il n’y était pour rien. Mais alors que son cerveau tournait à toute allure, son essence même le reconnu alors même qu’il entrait. Cette radiance. Cette force. Cette brillance. Les yeux du Grigori s’écarquillèrent et, alors que la voix de leur ainé grondait, menaçante, il plia le genou sans un mot, en signe de soumission. Comme à l’époque. Comme à ce jour. Comme un chevalier se soumettant à son roi sans broncher, les ailes de l’ange se replièrent et il ferma les yeux un instant, éblouit – bien que toujours placé entre la menace et celle qu’il avait toujours protégé.
« Michael. » Souffle murmuré se perdant dans les exclamations de stupeur et de peur de ses frères et sœurs, il ne releva les yeux qu’après le sermon que l’archange daignait leur passer. Et il avait raison. Ils se comportaient comme des enfants, et le Grigori eu soudainement honte – bien qu’il assumait pleinement chaque geste, chaque parole énoncée plus tôt – d’autant plus qu’il n’avait pas pu mener à bien sa la mission qu’on lui avait confié.
Il jeta par la suite un regard inquiet à sa petite sœur tandis que Castiel suivit d’Alariel invectivaient leur ainé miraculeusement de retour – espérant pour elle qu’elle n’avait pas fait trop de bêtises en son absence. Il ne bougea pas plus toutefois, un genou toujours à terre. Lui aussi attendait. Il attendait la suite, il attendait les ordres. Tout simplement.

Pourtant, un autre détail vint lui glacer le sang. Un murmure, une parole, un mot. Un nom. Le frisson qui le traversa et l’horreur qu’il ressentit le frappa en plein cœur, et il se redressa net pour attraper sa sœur par les épaules tandis qu’elle mettait en lumière l’évidence même – tandis que ses mots le torturaient lentement, sûrement, détruisant sa raison. « Qu’as-tu fait ? » Il la fixa, droit dans les yeux, semblant à présent oublier tous les autres anges présents. « Que s’est-il passé, Pahaliah ? » As-tu rencontré Lucifer, demandaient ses yeux inquiets. T-a-t’il demandé de le suivre ? As-tu trahit le Ciel, ma mémoire, ta propre famille ? Il aurait pu te tuer. Avais-tu perdu la raison ?
Lèvres pincées, tremblant presque, il la lâcha pour se retourner ensuite vers Michaël, incertain, le doute planant dans ses pupilles. Ainsi, la confrontation semblait inévitable, à nouveau. « Que devons-nous faire, Michaël ? Souhaites-tu réamorcer l’Apocalypse ? Faut-il … tuer Lucifer ? » Il pencha la tête sur le coté, les yeux soudain vides. En lui, chaque vie prise revenait subitement le hanter, et sa mâchoire se contracta, se durcit. « Doit-on à nouveau nous entre tuer pour le bien être des Cieux ? » Il releva la tête, et s’avança finalement. « Michaël. Ordonne et j’obéirais … cependant … soit conscient, je t’en prie, que le sang a déjà assez coulé. Pardonne-moi pour ce que je m’apprête à te dire … Mais ces histoires entre vous ne nous concernent pas, ne nous ont jamais concerné. Tant que cela ne touche pas directement l’Humanité, nous ne devrions pas nous en mêler. »
Sûrement son frère allait-il lui faire regretter ses mots par lui suite. Qu'importe. Yehuiah avait la sensation que Michaël devait entendre raison et si sa voix, douce bien que ferme, ne remettait pas la position de leur aîné en question, c'était autre chose quant à ses choix et ses décisions.

fiche (c) MISS YELLOW




We are problems that want to be solved. We are children that need to be loved. We were willing, we came when you called ! And now, tell me ... What about us ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t41-yehuiah-do-what-you-have-to-do-not-waht-you-want-to-do#69 http://solemnhour.forumactif.org/t116-carnet-d-adresse-de-yehuiah#395
avatar

Age : Inconnu
Métier : Platypus de compagine
Situation : Mère (Célibataire) de tous les platypus
Localisation : Heaven, chambre de Gabriel
Feat. : Platypus
Copyright : Asmodée ♥; Shadow & TUMBLR
Je suis aussi : //
Date d'inscription : 10/11/2015
Messages : 660

Message Sujet: Re: # Intrigue 1 - Paradis [terminé] Jeu 29 Déc - 10:45

Intrigue Une - Paradis


Let's fight.






»Michaël est de retour, alléluia...ou pas. Oui, comment prendre le retour du premier Archange ? Comment réagir ? Fallait-il sauter de joie ? Les avis devaient certainement être partagés. Combien parmi les anges présents s'en réjouissaient ? Beaucoup devaient avoir peur. Quoi qu'il en soit, cette arrivée ne passa pas inaperçue, bien au contraire. Elle relégua Métatron et ses maux de tête au second plan, sachant à présent qui les avait occasionnés. Les radiations de l'aura de l'archange se firent par ailleurs plus douce : non pas qu'il le souhaitait réellement, mais il ne voulait pas épuiser ses forces inutilement. Car oui, il était de retour, néanmoins, il était quelque peu "diminué" après avoir passé autant de temps dans cette cage aux Enfers avec Lucifer.

Parlant de Lucifer, Pahaliah avait raison, l'Etoile du Matin était belle et bien de retour et c'était là la raison de cette "réunion extraordinaire". Bien qu'étant en colère contre certains traîtres parmi ses frères et soeurs, Michaël n'était pas stupide et il savait qu'il avait besoin d'eux pour renvoyer Lucifer d'où il venait. Il regarda Castiel quand celui-ci l'invectiva, haussant un sourcil à la veste quelque peu étrange qu'il portait. Castiel, Castiel, Castiel ... Il avait encore en mémoire leur dernière "rencontre" et il avait bien l'intention de se venger, mais pas aujourd'hui, non, ou pas tout de suite du moins, Castiel faisait parti de ces anges dont Michaël avait encore besoin. Il s'exprima d'une voix ou perçait une pointe d'agacement et un soupçon de colère.

" Me décevoir ? Si ce n'était que ça, je ne vous aurais pas tous convoqué, effectivement."

Lorsqu'Alariel s'en mêla à son tour, Michaël se contenta de plisser les yeux aux déclarations de l'ange. Ils attendaient des instructions, naturellement qu'ils en attendaient. Michaël allait répondre lorsque Pahaliah laissa échapper un nom. L'archange porta son attention sur sa soeur et fronça les sourcils. Comment était-elle au courant ? Que s'était-il passé ? Inutile de nier plus longtemps qu'elle avait effectivement trouvé la raison de cette convocation.

" Finis ta phrase ma soeur. Qu'as-tu fait ? "

Sa voix, bien que douce, laissa trahir un nouveau soupçon de colère. Etait-elle passée à l'ennemi ? Fallait-il la tuer ? Michaël posa son regard sur Yehuiah par la suite. Si ce dernier avait posé un genou à terre en signe de soumission, il semblait à présent se rebeller et si Michaël avait été heureux de revoir le Grigori, il se crispa cependant à la suite de ses mots. Le Grigori semblait clairement défier son autorité, et il ne pouvait pas laisser passer cela. Son regard transperça Yehuiah aussi sûrement qu'une lame.

" Comment oses-tu défier mon autorité mon frère ? L'apocalypse est déjà en marche et cela nous concerne tous depuis le commencement, tout au contraire. Depuis que ses insectes sont nés, nous sommes passés de fils à soldats fidèles, combattant pour la Gloire de Père. Lucifer a beau être notre frère, son châtiment n'a pas changé sa vision des choses : la preuve en est qu'il cherche désormais une arme divine pour reconquérir les Cieux. Il désire la Guerre et c'est ce que nous allons lui offrir. "

Il se tût soudain, fixant chaque être avec intensité, avant de s'avancer, glorieux dans sa splendeur malgré sa fatigue, jusqu'à se trouver en face d'Alariel, Castiel et Pahaliah, écrasant de suprématie.

"Voici mes ordres, mes frères. Combattez avec moi Lucifer. Ou soyez des traîtres ... et mourrez."

© HELLOPAINFUL; revisité par SHADOW
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org
avatar
.
Age : Indéfini
Métier : Ange
Situation : Célibataire
Localisation : Sur Terre
Feat. : Misha Collins
Copyright : Tumblr pour les gifs et merci à Asmodeus pour l'avatar ♥
Je suis aussi : Jonas Sanders
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 764

Message Sujet: Re: # Intrigue 1 - Paradis [terminé] Jeu 29 Déc - 11:20


Paradis
RP Intrigue
Lorsque j'ai vu Michaël arriver, beaucoup de choses me sont venues en tête, beaucoup de souvenirs, d'actions que j'ai réalisé, pas franchement bonnes pour la plupart. Durant mon enfance, je n'avais jamais vraiment connu Michaël, j'avais dû le voir deux ou trois fois, mais j'étais plutôt sous la surveillance de Gabriel, jusqu'à son départ. De ce fait, je respectais Michaël, et me contentais de ce que j'avais entendu sur lui pour me faire une idée de qui il était réellement. La seule fois où j'ai passé un peu plus que trente secondes en sa compagnie, je lui ai lancé un cocktail molotov au visage. Il ne lui était pas destiné, mais je ne pouvais pas l'envoyer sur la véritable cible, Lucifer, car il possédait alors le corps de Sam Winchester et je ne voulais pas le  blesser. Aujourd'hui que Michaël se tient à nouveau devant nous, je dois avouer qu'une pointe de crainte me serre le coeur. Même diminué, il reste puissant et pourrait me faire exploser en un simple claquement de doigts...quoique...lui reste-t-il assez de force pour cela ? Je l'ignore, mais sincèrement je n'ai pas envie de tenter l'expérience. Je sens son regard sur moi alors que je lui ai adressé la parole, lui demandant, indirectement, la raison de cette réunion. Je ne réponds rien à ce qu'il me dit, il n'y avait d'ailleurs rien à répondre.

La présence d'Alariel à mes côtés me rassura, il n'y avait pas que Pahaliah et moi qui pensions ainsi, Alariel aussi. Michaël ne daigna apparemment pas répondre à Alariel. Puis Pahaliah prononça un nom...un nom qui me fit redresser si brutalement la tête que je senti quelques os de mon cou craquer : Lucifer. Non, cela ne se pouvait, il ne pouvait pas être libre, pas lui. Mon sang sembla alors se transformer en lave brûlante, la mention de ce nom me renvoya à l'image de Gabriel, mort. Oui, je sais, je ne l'ai pas vu, mais je sais que c'est lui qui l'a tué. Je tenais là une occasion idéale de faire, comme disent les humains, d'une pierre deux coups. J'allais aider à nous débarrasser de Lucifer et, dans le même temps, cela me permettrait de venger la mort de Gabriel. Une détermination sans faille s'empara de moi. Oui, j'allais me mettre aux ordres de Michaël et rien sur cette planète ne me détournerait de ma tâche.  Une question me vint en tête et la réponse me préoccupa énormément, comment Pahaliah le savait-elle ? L'avait-elle vu ? S'était-elle mise en danger ? Je ne l'espérais pas.

Perdu dans mes réflexions intérieures, je n'en émergeais que pour voir Michaël s'adresser à Yehuiah. Sa diatribe était enflammée.  Il passa ensuite devant nous, nous laissant un choix...qui n'en était pas vraiment un. Même sans sa menace sous-jacente, je lui aurais obéi. Voilà pourquoi à l'instar de Yehuiah tout à l'heure, je posais un genou à terre en signe de soumission à mon frère et baissant le regard, tentant de contrôler la fureur qui m'animait tandis que je pensais à Lucifer, je répondis d'une voix à peu près posée :

- Que devons-nous faire précisément Michaël ? Ordonne et je t'obéirai.

Parfois, des réminiscences de mon ancienne vie, celle où je n'étais qu'un bon soldat de Dieu bien obéissant qui agissait sans réfléchir, se contentant de suivre les ordres donnés, faisaient surface. Ici, il ne s'agissait pas vraiment de cela. Non, j'avais une revanche à prendre sur Lucifer et Michaël m'en donnait l'occasion...je n'avais pas l'intention de la rater, même si cela devait être la dernière chose que je ferai.


Emi Burton



At the end, I would be by you side
No matter where you are


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t22-castiel-it-s-funnier-in-enochian http://solemnhour.forumactif.org/t798-carnet-d-adresse-de-castiel#9246
avatar

Age : Très très vieux
Métier : Tueur de Dragon, Majordome & Détective Privé
Situation : Compliqué
Localisation : Chicago la majeur partie du temps
Feat. : Harry Lloyd
Copyright : lady Azraël (ava); TUMBLR ; Michaël pour le gif du profil ♥
Je suis aussi : Gabriel ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Annabelle J. Graham ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 127

Message Sujet: Re: # Intrigue 1 - Paradis [terminé] Jeu 19 Jan - 11:25



INTRIGUE UNE

feat des frères et soeurs

Après tant de temps sans voir sa grace, j’en avais oublié sa lumière divine, éblouissante, brûlante, douloureuse. Sa voix, abrupte et glacée, figeait mon corps éthéré dans son ensemble, et je baissais de nouveau les yeux, emplit de remords. Le déception. Voilà une chose que je redoutais – que j’avais toujours effectivement redouté. J’étais l’un des premiers anges à avoir vu le jour, certainement le plus vieux de cette assemblée à vrai dire, et si le fait d’avoir faillit à ma mission me poignardait littéralement le cœur, le fait de décevoir mon frère me mortifiait. C’était trop que je ne pouvais supporter. Je laissais mes ailes se rétracter, délaissant le corps de Pahaliah et lui enlevant leur protection.
« Nous avons juré d’aimer les humains plus que Père. » Un murmure sorti de ma gorge, tandis que je relevais le regard pour fixer Michaël droit dans les yeux. Quelque chose en lui avait changé, à moins que ce ne soit moi qui, coupé du paradis depuis trop longtemps, avait simplement changé de direction. Habituellement, il n’aurait jamais appelé les bipèdes d’insectes et cela m’inquiétait. Je jette un coup d’œil à Castiel ensuite, en qui je sens un allié de poids – bien que je ne le connaisse pas, il a l’âme d’un véritable chef -, mon regard passant ensuite sur Alariel que je sens réfractaire, puis terminant sur Pahaliah. Ma Pahaliah. J’en viens à prier Père qu’elle ne commette pas d’impairs de nouveau et qu’elle soit sage. Mieux, qu’elle s’explique. Qu’elle reste en vie, surtout. J’inspire doucement avant de finalement courber la tête en signe de soumission devant l’archange, donnant mon verdict – comme si je pouvais dire non de toute façon. « Je combattrais Lucifer, si cela peut les sauver. » Mais je le ferais pour eux, et non pour toi, Michaël, ni pour nous, pauvres anges que nous sommes. « Où se trouve t’il ? »
fiche (c) MISS YELLOW





We are problems that want to be solved. We are children that need to be loved. We were willing, we came when you called ! And now, tell me ... What about us ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t41-yehuiah-do-what-you-have-to-do-not-waht-you-want-to-do#69 http://solemnhour.forumactif.org/t116-carnet-d-adresse-de-yehuiah#395
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: # Intrigue 1 - Paradis [terminé] Sam 4 Fév - 18:54

fiat voluntas tua
Hey, brother, do you still believe in one another? Hey, sister, do you still believe in love, I wonder? Oh, if the sky comes falling down for you, there’s nothing in this world I wouldn’t do. What if I'm far from home? Oh, brother, I will hear you call. What if I lose it all? Oh, sister, I will help you out! Oh, if the sky comes falling down for you, there’s nothing in this world I wouldn’t do. Δ Avicii

Lâches. Tous autant qu'ils étaient. Tous à leur manière. Tous en même temps. Elle n'en revenait pas. Où étaient passés les grands discours, les grands principes, les grands idéaux ? L'aîné déboulait, gueulait un coup, et tout le monde mettait un genou en terre ? Pahaliah observa, incrédule, Yehuiah, celui qui lui avait tant appris, qui lui avait tout appris, alors qu'il la secouait, l'inquiétude dans ses yeux trahissant le sort qui lui serait réservé si on la prenait pour une partisane de l'autre camp. Oui, elle avait rencontré Lucifer. Et elle avait fui. La peur lui avait donné des ailes, et elle avait fui sans chercher à en savoir plus. Elle avait grandi avec la certitude que des quatre archanges, il était le malfaisant, celui qui avait trahi la mission. Cela avait été gravé en elle dès l'éveil de son être, dans chaque instant de son éducation, dans chaque principe qu'on lui avait inculqué.

Mais à présent qu'elle entendait Michael, à peine revenu, réclamer davantage de sang, elle commençait à se poser des questions. Lucifer était-il si malfaisant que cela ? Ou pire, Michael n'était-il pas meilleur que son cadet ? Oui, elle avait vu Lucifer. Et elle était là pour le raconter. Elle était vivante. Ce qui ne serait peut-être pas le cas en sortant de cet endroit. Elle se rendit compte avec brutalité que la peur qui s'instillait en elle était la même que celle, des mois plus tôt, qui lui avait fait fuir avec toute la force de son être ce pub fatidique. Et avec cette réalisation en vint une autre. Ils étaient les mêmes. Elle regarda de nouveau, autour d'elle, incrédule, tétanisée, alors que nombre de ses frères et soeurs baissaient la tête, se rendant en carpette devant l'autorité de leur frère aîné. Yehuiah. Le bon soldat, qui n'avait pas hésité à feindre son propre meurtre, brisant une partie d'elle qu'elle ne retrouverait jamais au passage. Castiel, toujours fort en gueule mais jamais en actes, qui aimait tant les humains mais apparement pas assez que pour défier l'autorité de l'archange. Ordonne et je t'obéirai. Davantage de sang. Voilà ce que Michael ordonnerait.

« De quel droit ? » Elle avait relevé la tête, plantant son regard dans celui de l'archange, la peur papillonnant dans son être mais la colère face à cette injustice lui offrant cette espèce de folie inconsciente qui est celle de tous les actes braves. « Nous avons toujours été fidèles. Nous avons combattu les monstres, protégé les Hommes, affronté l'Enfer. Nous avons toujours obéi. De quel droit nous réclames-tu davantage de sang, ô Michael ? Combien d'entre-nous, que tu prétends tes frères, doivent périr au nom d'une querelle puérile ? Combien ont péri pour ces querelles fraternelles entre les quatre archanges ? » Elle s'arrêta, juste un bref instant, consciente soudain de l'imminence probable de sa propre mort. Qu'à cela ne tienne. Elle mourrait la tête haute. « Gabriel lui-même a payé de sa vie sa tentative d'achever cette histoire. Peut-être que Lucifer n'est pas aussi malveillant qu'on nous le dit. Ou peut-être l'est-il. Qu'en savons-nous ? Nous vous connaissons à peine, tous. Vous êtes nos guides, nos aînés. Mais notre mission, celle pour laquelle Père nous a donné vie, est de protéger les Hommes. Et dis-moi, Michaël, combien d'humains mourront dans la guerre fratricide que tu réclames ? » Elle jeta un regard à Castiel, Alariel, Yehuiah, à tous les autres. « Et vous mes frères, mes soeurs, qui vous agenouillez sans poser davantage de questions. Qu'est-il advenu de la Mission, celle pour laquelle vous avez juré fidélité ? Qu'est-il advenu des Cieux sensés protéger et guider les Hommes ? Est-ce par lâcheté ou par peur que vous abandonnez les Hommes aux conséquences des caprices de deux archanges ? » D'un geste las, elle jeta l'arme qu'elle portait toujours sur elle, qui tinta en heurtant le sol. « L'Apocalypse n'est qu'une guerre entre frères, qu'aucun de vous deux ne semble vouloir affronter seul. Combien d'Hommes y périront ? Quand s'arrêteront les morts et la destruction ? Je suis lasse. Tu veux me tuer ? Fais. Déchaîne donc ta colère sur une autre de tes soeurs désarmées. Ou entends ma prière et ne déclenche pas une autre guerre destructrice et meurtrière. Mais je ne prendrai pas part à un autre massacre. »

______________


NB : Parce que quand on ouvre son clapet, il faut savoir affronter les conséquences, Palou peut être amochée, fort si besoin, mais pas mortellement siouplé ! ça va morfler :laught:


©️ GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: # Intrigue 1 - Paradis [terminé] Dim 5 Fév - 15:01

Alariel resta interdit devant le comportement de Michael. Les humains, des insectes ? Et depuis quand ? Il n'était lui-même certes pas l'ange le plus proche des humains... encore que ces faits se discutaient. Mais leur Père leur avaient donné une mission. Celle de protéger l'humanité, de veiller à ce que ces êtres si particuliers s'épanouissent et prennent leur place dans la Création. Ils l'avaient fait, de loin, et ces derniers siècles cela avait même eu tendance à déraper sacrément. Le séraphin en avait conçu une amertume puissante, une déception sans nom. Il était las des Hommes... et pourtant pour rien au monde il n'aurait tenté de se dresser contre la volonté de Dieu. Il avait fait un serment. Aujourd'hui encore, il avait repris sa place auprès des humains et arpentait la Terre en tâchant d'aider là où sa présence était utile. Il avait même repris des protégés sous ses ailes... Autant dire que de tels termes le dérangeaient.
Muet, il resta indécis en regardant ses frères et sœurs. Ainsi, il était question d'une guerre ouverte contre Lucifer. Rien qu'à la mention de ce nom, il sentit un frisson courir le long de son dos jusqu'au bout de ses ailes invisibles. Son instinct guerrier de bon petit soldat lui criait d'accepter, de s'agenouiller sans attendre et de jeter ses forces dans la bataille. Lucifer était un ennemi de toute la Création, et s'en défaire pour de bon serait sans doute salvateur. Mais alors, pourquoi ces doutes ? Castiel et Yehuiah avaient déjà ployé le genou. La sortie de Pahaliah acheva d'accentuer son malaise. Il aurait voulu adhérer sans conditions à la demande de Michael. Mais elle n'avait pas tort. Des anges mourraient, mais des humains également. Les dégâts collatéraux allaient être immenses. Et que dire des vaisseaux qui abriteraient les combattants ? Alariel avait encore une attitude hésitante, mais dans le silence qui avait suivi la diatribe de sa sœur, il prit la parole en regardant celui qui était son frère et son mentor.

« Michael... Est-ce vraiment la seule issue ? N'y a-t-il pas moyen de trouver une autre solution ? Quelque chose qui induiraient moins de pertes et de dégâts ? »

Même s'il n'avait pas ployé le genou, son attitude était celle de la soumission. Sa voix avait un timbre respectueux, et il parlait avec beaucoup de précautions. Il ne pouvait rien y faire. Il doutait. Cela faisait des siècles que les doutes avaient commencé à s'instiller dans son esprit. Il tâchait de l'oublier. Mais en cet instant, c'était impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: # Intrigue 1 - Paradis [terminé]

Revenir en haut Aller en bas
 

# Intrigue 1 - Paradis [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» maybe it's a cruel joke on me, whatever, whatever ◊ solène paradis (terminée)
» Intrigue 3 - Carnaval de Broadway [terminée]
» Mission Intrigue "Le Pacte des Loups" [Livre 1 - Terminé]
» ─ Intrigue n°1. - Terminée.
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: Intrigues & Events-