Partagez | .
 

 [Terminé] Burn It To The Ground

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Terminé] Burn It To The Ground Dim 23 Oct - 10:27



Burn It To The Ground
   Pv : Dean Winchester

D

ans d’autres circonstances, le roi aurait sans doute été un peu blasé de voir que sa couverture venait d’être corrompue, mais aujourd’hui, il n’en avait rien à faire. Il était là pour passer un bon moment, ils avaient de l’argent bien réel le casino ne pouvait donc pas les virer sous prétexte qu’un mec les avait entendu parler d’âme. Surtout que, qui serait assez fou pour les dénoncer ? Les deux magnifiques plantes sur leurs genoux ne voyaient que le chèque qu’elles verraient en plus sur leurs payes grâce au moment qu’elles allaient passer avec nous. Le casino voyait qu’ils leur rapportaient de l’argent puisqu’il prenait un petit pourcentage sur la mise de chacun et qu’en plus de ça ils avaient loué des chambres. Chambre qui avait couté un petit budget, mais qui ne représentait presque rien aux yeux du Roi des Enfers, pour le moment, il avait encore un nom et une fonction et il était bien question d’en profiter le plus longtemps possible.

- Tu marques un point, la journée ne serait pas totalement perdue surtout après le meeting déplorable que j’ai eu avec mes sbires concernant leurs rendements. Sauf que je suis ici surtout pour me détendre un peu et m’amuser, alors si tu pouvais les ménager un peu ça m’arrangerait un peu. Je suppose qu’on pourra toujours trouver une autre occupation après.

Son regard dévia lentement sur Crystal qui était sur sa jambe. Elle n’était pas aussi tactile que la femme qui était avec Dean et ce n’était pas plus mal. De son côté, Crowley était plus dans la discrétion et la finesse, ce qui n’était sans doute qu’une façade qui ne prenait pas en compte les différents endroits où se placer ses mains sur le corps de la sublime créature. Pour faire simple, sous la table, il se passait des choses. Mais c’était avec la plus grande discrétion qu’il lui avait glissée dans un murmure de se taire et de profiter du moment. Si elle n’arrivait pas à le faire, il l’aiderait magiquement, ce n’était pas un problème. Il était le maître dans l’art de la luxure et l’exhibitionnisme dans toute ses formes lui plaisaient surtout quand il était le bourreau. Son regard passait de Dean à l’homme, il avait fini par comprendre le Squirrel, il était fier de lui, il aurait le droit à une gommette, enfin il aurait pu lui en offrir une si ce n’était pas un chevalier de l’enfer qui allait mal le prendre et si lui-même n’était pas un roi de l’enfer. Il souriait alors un peu plus quand Dean lui posa une question. Il avait l’impression que son ami avait oublié à qui appartenait l’argent qu’il était en train de miser sur la table.

- Rien de plus ni moins que ce que je fais dans mon quotidien. L’argent sur cette table ne représente même pas un dixième de mes possessions. C’est ça l’avantage quand on a un rang comme le mien, on peut tout acheter et tout visiter.

C’est malheureux, mais quand on a tout, plus rien n’est vraiment fou. Il avait tout fait et même presque tout vu. Enfin pas vraiment, parce qu’il y a toujours des choses nouvelles qui se créer sur Terre, mais il avait vu tout ce qui pour lui semblait intéressant. Il avait même fini par acheter la Lune. Il ne se rappelait plus vraiment des détails concernant cette acquisition, mais il avait un joli certificat accroché sur un mur qui disait que l’astre lui appartenait. Il faudrait qu’il pense à y organiser des petites rencontres cela pourrait sans doute être assez distrayant. Le manque d’oxygène n’était pas vraiment un problème puisque les démons n’avaient pas besoin de respirer. Il nota l’idée dans un coin de sa tête alors qu’il retourna la question à l’intention de Dean.

- Et toi si tu gagnes tu vas faire quoi ? Une grande beuverie avec beaucoup de jolies filles ? Tu m’inviteras ?

Jusqu’à maintenant c’était lui qui payer tout, mais il avait les moyens et ne le prenait absolument pas pour lui. C’était juste parce qu’il était curieux de voir à quoi pourrait ressembler une soirée organisée par Dean Winchester. Il savait que ce dernier avait un sens développé pour la fête. Il était peut-être temps pour lui de le voir en meneur de soirées cela le changerait de ses habitudes, cela n’aurait peut-être pas le même standing quoiqu’il c’était bien rendu compte que ce dernier avait acquis des gouts un peu plus développer ses derniers temps.

- Abandonner maintenant, c’est tellement sûr fait. Ce n’est peut-être pas honteux de se montrer mauvais au poker, mais quand c’est la chose à laquelle on se croit le meilleur c’est sans doute un autre souci. Après si quelqu’un est prêt à perdre un petit truc pour gagner cette partie, je suis sûr qu’on peut faire un deal.

Une espèce de grognement sortait alors de sa gorge, il aurait sans doute pu s’apparenter à un rire, mais il était sans doute un peu trop sinistre et froid pour que ce soit le cas. Évidemment personne ne semblait enclin à vouloir lui vendre son âme pour faciliter les choses. La loyale serait donc certainement entre Dean et lui.

- J’aurais essayé, mais en tout cas mon ami et moi, nous aurons essayé de vous simplifier les choses…

Finalement le dernier tour de paris arriva et ce fut au tour de tout le monde de dévoiler ses cartes. Crowley préféra ne pas montrer son jeu et laisser à ses adversaires l’opportunité de croire ce qu’ils voulaient concernant les cartes qu’il avait dans sa position. Le hasard avait voulu que Dean et la main la plus forte pour commencer. Un petit sourire satisfait apparu sur le visage du démon, évidement que son petit protéger allait les écraser un par un, il le savait, c’était une évidence. Il releva la tête alors que le croupier était déjà en train de distribuer les cartes pour la prochaine manche. D’un regard, il fit comprendre à Chrystal qu’elle pouvait lui prendre ses cartes et lui montrer.

- C’était plutôt une belle main Dean, je n’ai pas mieux. La première manche est pour toi. Une belle petite somme. Je dirais six mille dollars à vue d’œil. C’est un bon début pour se mettre en jambe.

Il attrapa alors les cartes qu’elle lui avait données, les regarda assez longtemps avant de les glisser dans le décolleté apparent de la blonde. Il profitait pour palper un peu le terrain. Comme il s’en était douté, elle n’opposa aucune réaction bien au contraire, il sentait que l’excitation était en train de monter en elle doucement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : 37 ans
Métier : Mangeur de tartes compulsif
Situation : Alone
Localisation : Dans un bar probablement
Feat. : Jensen Ackles
Copyright : ©koalavolant / moi / Percy
Je suis aussi : Pie-Curious -Pie-sexual (ça dépend de la journée)
Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 271

Message Sujet: Re: [Terminé] Burn It To The Ground Dim 23 Oct - 13:15


Burn it to the ground
× Crowley and Dean Winchester ×
J’avais haussé un sourcil à sa réponse, tiens il ne m’en avait pas parlé de ce fameux meeting avec ces crétins de démons. J’aurais parié une tournée de whisky qu’ils étaient prêt à donner allégeance à Lucifer pour être dans les bonnes grâces du roi originel des enfers. C’est bien à ça qu’on reconnaît les démons : des opportunistes. Prêt à saisir la moindre occasion pour se rallier au plus fort avant de l’abandonner lâchement pour une nouvelle personne si c’est possible. Bien que je ne prenne aucunement part à cet « affrontement » aux prétendants au trône des enfers il était absolument hors de question que j’aille ramper devant le déchu. Je préférais, et de loin même, être en association avec Crowley et ça il le savait très bien. Je ne me cachais pas que j’agissais parfois par simple intérêt avec lui mais la plupart du temps je faisais les choses que j’avais envie de faire, roi des enfers actuel ou non. Notre relation amicale est assez ambigüe, amis mais pas trop sans pour autant être ennemis ou indifférents l’un envers l’autre. J’en vint alors à aller me grattouiller le sommet de la tête en l’écoutant parler des événements récents et également de son besoin de se détendre actuel que je pouvais totalement concevoir.

« Très bien je vais me montrer un peu plus délicat si tu le souhaites. Après oui je suis toujours ouvert à des occupations diverses et variées tant qu’elles sont réellement distrayantes » Je sentis un regard lourd de sous entendus sur ma petite personne et je ne pus m’empêcher d’ajouter « Oui Babe, ce genre d’occupations mais tellement d’autres dont tu ne pourrais même pas imaginer l’existence et dont il est préférable que tu ne les connaisses jamais. »

Mon attention se reporta bien assez rapidement sur le jeu, occultant quelques instants Divina qui tentait d’attirer un peu mon regard en tortillant ses fesses sur mes cuisses. Patiente un peu, je suis là pour jouer mais je ne t’oublie pas pour autant. « Je le sais que c’est ton argent, mais celui-ci ne représente pas spécialement d’intérêt pour moi tu sais, je partagerais mes gains avec toi quelques soit l’issue ... je préfère le goût du challenge de te défier à ce jeu plutôt que de chercher à remporter le gros lot. » En soit j’en avais que faire de l’argent humain, sans être immensément riche je n’y portais absolument aucune attention ce soir. « Il n’est pas utile de me jeter ton rang à la figure je sais qui tu es et tu sais ce que je suis, je ne pense pas que démontrer qui à la plus grosse ce soir soit digne d’intérêt tu ne crois pas ? » En soit je savais que depuis le temps que Crowley arpentais la terre il avait dut en voir des choses et que les quelques billets de ce soir ne représentaient absolument rien pour lui, mais c’était de même pour moi. J’étais définitivement là pour jouer ce soir, bluffer et remporter la mise et ce que j’allais en faire n’avait même pas traversé mon esprit.

« Si je gagne ? Hum oui la beuverie est une idée plutôt sympathique. Une grosse tournée d’alcool et de jolies filles pour que tout soit parfait. Si je gagne je veux te voir participer à un karaoké avec moi histoire que l’on s’amuse un peu. » Cela sonnait un peu comme un défi car je savais très bien que ce n’étais pas du tout sa tasse de thé mais depuis quand je me préoccupe de ce qu’il à vraiment envie de faire lorsque je peux m’amuser sans compter ?  « Et évidemment tu seras invité, je ne ferais pas la fête seul comme ça »

Un petit sourire étira mes lèvres. Je ne savais pas ce qui me ravissait le plus. Imaginer cette potentielle soirée qui finirait probablement en une chouette orgie alcoolisée ou bien me représenter le roi des enfers chantonner sur une petite scène en ma compagnie. « Et si je perds, aurais-je droit à un petit défi à réaliser moi aussi ? » Quitte à s’amuser autant lancer des petits paris pendant que la partie battait son plein. Lorsque le tour se termina je déposais mes cartes sur la table, affichant un petit sourire bien satisfait. J’avais eu la meilleure main de ce tour et je voyais les jetons s’amasser juste devant moi.

« Je te remercie, on peut dire que la chance m’a sourit durant ce début de partie effectivement. » Cet air satisfait ne quittait pas mon visage, faisant soupirer l’un des joueurs présent d’une étrange sensation de dégoût. C’est dommage, la soirée vient de commencer tu vas devoir te préparer à te faire écraser par Crowley ou moi ... enfin nous deux. La nouvelle série de cartes arriva bien vite, comme toujours je jetais un air assez détaché à  ma main pour ne pas montrer une quelconque émotion qui pouvait trahir mon jeu. J’avais une main absolument affreuse pour ce tour, j’espérais que Crowley avait mieux de son côté. Une gorgée de Whisky au fond de ma gorge et je redéposais les cartes sur la table, cachées à la vue de tous. Après avoir libéré mes mains j’allais apporter un peu d’attention à Divina qui en réclamait depuis huit bonnes minutes « Tu aimes cette soirée ? » Je fus rapidement récompensé d’un baiser chaud au creux de mes lèvres et me contenta de ce dernier comme réponse.

Mon regard se reporta quelques instants sur Crowley et sa jolie créature et je ne pus m’empêcher d’esquisser un sourire. Sans connaître toutes ses aptitudes promptes à la luxure je me doutais qu’il se passait des messes basses sous la table de jeu. Mon sourire avait affiché cette petite curiosité malsaine mais que je ne souhaitais pas pour autant satisfaire. Chacun ses deals surtout ceux là. « Je mise $2000 ..  des volontaires ?» poussant d’un geste désintéressé une pile de jetons au centre du tapis de jeu. Il était hors de question que les autres ne se doutent ne serais-ce qu’une seule seconde que je puisse faillir à ce tour ci , je comptais sur mon très cher ami pour faire monter les enchères et accessoirement remporter cette manche. Bien que nous étions l’un contre l’autre il était facile de desceller une sorte d’alliance entre nous jusqu’à ce que nous finissions par nous retrouver ensemble.


©Ely



They were never, in fact, homeless

Squirrel Awards ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Terminé] Burn It To The Ground Mer 26 Oct - 18:39



Burn It To The Ground
   Pv : Dean Winchester

S

a mâchoire se crispa un peu. Il se demandait bien ou il pouvait avoir la tête quand il avait commencé à parler de son rang. Dean lui faisait sans doute perdre un peu trop son sang-froid, il pouvait également s’agir de la petite blonde qui se trémoussait un peu plus sur sa jambe. Il espérait surtout qu’elle ne ruinerait pas son costume flambant neuf. Il était vraiment difficile de trouver quelqu’un qui s’y connaissait en affaire. Il lui avait fallu un temps fou pour trouver quelqu’un digne de remplacer celui qui avait été mangé par les démons quelques années plus tôt. Le costume qu’il portait était le dernier que les divines mains de l’homme lui avaient fait. C’est avec un petit signe de tête qu’il acquiesça alors qu’il était question de son éloquence. Il fit un petit geste désolé alors qu’il accompagna son geste d’un simple discours.

- Mea-culpa, j’aime un peu trop m’exhiber devant tout le monde et j’en oublie que c’est avec toi que je suis ce soir. Je dirais qu’il s’agit d’une petite déformation professionnelle.

Être le Roi de l’Enfer ça change un homme, enfin plutôt un démon pour le coup, puisque Crowley n’avait plus rien d’humain et ceux depuis bien longtemps maintenant. Il lui restait les côtés qui étaient assimilés comme étant néfaste pour un être humain, enfin, il devait bien se rendre à l’évidence que depuis l’épisode dans l’église, il avait changé même s’il ne voulait pas se l’admettre. Il écoutait Dean parler de la fête qu’il organiserait sans doute grâce à l’argent qu’il mettrait ainsi à sa disposition. Tout sonnait plutôt bien à ses oreilles jusqu’à ce moment ou Dean prononça deux mots, participer et karaoké. Le frère Winchester voulait vraiment le voir chanter ? Sérieusement ? Est-ce que c’était une mauvaise blague ? C’est avec un regard un peu déconfit qu’il rétorqua à Dean.

- Moi, chanter avec toi ? Je suppose que tu vas faire de ton mieux pour trouver une chanson bien ridicule à me faire chanter en plus…

La voix du démon s’étrangla un peu. Est-ce qu’il avait bien entendu ce qui venait de se passer, il réfléchit un instant, il savait parfaitement que c’était le cas. Il avait presque envie de se réveiller de ce cauchemar. Il savait qu’être ami avec Dean Winchester ne lui apporterait pas que des choses positive. Il tenait toujours parole et c’était bien ça le problème… Il avait un honneur à respecter et s’il s’engageait dans ce terrain-là, il fallait que l’enjeu de son côté soit des plus intéressant. Crowley aurait bien aimé pouvoir pousser ça sous le tapis, mais il savait très bien que son ami était ne lâcherait pas prise si facilement. Il était réputé pour être aussi chiant qu’un chewing-gum collé à la semelle d’une chaussure et qu’il refusait de lâcher prise. C’est avec un air un peu désabusé qu’il se passait une main sur le visage. Il en oubliait même de s’amuser avec Crystal c’est dire à quel point cette idée l’avait ébranlé. Il était simplement inconcevable que cela arrive.

- De toute façon, si je dois chanter avec toi, vaux mieux que je sois invité sinon ce sera sans doute un peu compliqué à faire. Je relève le défi puisque visiblement, c’est la seule façon de rendre cette partie intéressante.

C’était clairement à contrecœur qu’il avait fini par accepter. Son regard se perdit alors dans la vague. Il fallait qu’il trouve quelques choses qui valaient bien qu’il risque de se retrouver contraint de chanter. Il savait que Dean n’était pas du genre à reculer devant des besognes simples, mais dégradantes. Il réfléchit un instant et son nouveau rang de Chevalier de l’enfer, lui permettait de voir les chiens de l’enfer des différents démons, il devrait sans doute en profiter pour lui coller une tache un peu ingrate, mais pas pour autant dégradante. L’idée lui plaisait bien, un petit sourire se dessina alors sur son visage alors qu’il dévoila son idée.

- Je te propose donc d’être celui qui lavera Juliet si tu perds. Le deal me parait être à la hauteur de celui que tu proposes et encore c’est sans doute moins humiliant de laver mon toutou que de chanter une stupide chanson, on dira que le temps nécessitant à l’action compense un peu…

Il se frottait les mains un instant plutôt satisfait de ce qui venait de se passer en même temps, il avait trouvé une contrepartie qui serait des plus intéressante. Juliet avait fini par se rouler dans un truc vraiment nauséabond en enfer. Il ne savait pas de quoi il était question, mais il n’était pas sûr de vouloir le savoir, sans doute les restes nauséabonds d’un démon décompensé. Il attendait de voir si Dean allait accepter les défis. En tout cas, il était plutôt satisfait.

La partie était en train de reprendre et déjà son ami était en train de faire les gros bras alors qu’il lui avait demandé un peu plus tôt d’y aller doucement, il faut croire qu’il n’arrive pas a retenir quelques choses plus de cinq minutes. Il affichait un petit sourire en coin, tant pis. Après tout, il fallait bien s’amuser et la soirée commençait déjà à avancer.

- En dehors de moi du veux dire ? Je l’espère bien, je compte sur eux pour suivre. Après tout, on ne va pas passer toute la nuit sur une simple partie de poker. Il y a tant d’autre chose à expérimenter dans ce monde, ce serait dommage de se contenter de si peu.

C’est sans surprise qu’il vit l’homme qui avait vendu son âme suivre les deux démons. Il n’avait rien à perdre lui. Il en serait sans doute différent pour les autres hommes présents à la table. Ils étaient tous en train de réfléchir ce qui était en train de se passer. Il n’était sans doute pas facile de prendre une décision. Ouvrir la mise à deux mille dollars ça commençait à faire beaucoup pour les mortels, Crowley avait appris à les comprendre et leur parler pour savoir parfaitement comment acheter une âme. Il savait ce qui se passait actuellement dans les différentes têtes. Deux hommes décidèrent donc de quitter la table avec leurs différents jetons.

- Je t’avais dit que tu allais trop loin pour eux. Il aurait fallu faire monter les enjeux en douceur plutôt que de multiplier la mise de base par vingt.

Un petit sourire goguenard apparut sur le visage du roi. Il était content de pouvoir se sentir supérieur qu’un ancien humain dans la lecture de ses derniers du moins c’était ce qu’il était en train de ressentir. Il était d’autant plus doué depuis qu’il avait entrevu de quoi il était question.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : 37 ans
Métier : Mangeur de tartes compulsif
Situation : Alone
Localisation : Dans un bar probablement
Feat. : Jensen Ackles
Copyright : ©koalavolant / moi / Percy
Je suis aussi : Pie-Curious -Pie-sexual (ça dépend de la journée)
Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 271

Message Sujet: Re: [Terminé] Burn It To The Ground Dim 30 Oct - 14:08


Burn it to the ground
× Crowley and Dean Winchester ×
J’avais levé les yeux au ciel en écoutant la réponse de Crowley. Comme si les humains avaient pu relever la subtilité de ses remarques et comme si j’en avait eu quelque chose à faire même si je les avaient comprises. Roi de l’enfer ... oui bon c’est un titre comme un autre. Et vu sa côte de popularité on ne peut pas vraiment dire qu’il puisse se vanter d’être ce qu’il est en ce moment. Pour ma part il était juste Crowley, le démon qui m’avait mis des bâtons dans les roues lors de ma vie humaine maintenant bien loin et le démon avec qui je prenais actuellement du bon temps pendant cette soirée poker. Mon regard se posa sur sa plante verte en robe courte qui elle n’avait pas l’allure de mon ami ni même de celle qui se trouvait sagement sur mes genoux. Quelle impatience ... Quoi que lorsqu’on se penche un peu sur la question, vu la durée de la vie humaine et la fragilité de leur petite existence, l’attente peut se révéler parfois irrémédiable. Passons, passons.

« C’est rien, je comprends moi aussi j’ai un peu tendance à rappeler qui je suis à ceux qui osent encore douter de mes capacités si tu vois ce que je veux dire. Mais nous ne sommes pas ici pour nous vanter de qui nous sommes ... jouons tant que c’est encore distrayant. »

Mon regard s’était ensuite pimenté d’un éclat de malice. Oh que oui, j’avais hâte de voir le roi des enfers perdre à son propre jeu et devoir se plier à mes règles pour la fin de soirée ou pour une autre que je prendrais plaisir à organiser rien que pour cela. Bien qu’en soit un karaoké ne soit pas une honte, celle-ci pouvait se montrer plus ou moins humiliante pour qui s’adonnerait à cet exercice. Me concernant même si j’ai conscience que ma voix n’a rien d’extraordinaire lorsque je pousse la chansonnette, je voulais entendre de mes propres oreilles autant que je souhaitais voir de mes propres yeux , Crowley à mes côtés en train de chanter devant une salle remplie de regards curieux et amusés. « Crois moi, pas besoin de trouver une chanson ridicule, la situation le sera bien assez. » M’amusais-je à faire remarquer à mon ami qui n’était pas plus enjoué que cela à l’idée de participer à mon défi. Cependant je savais à qui je m’étais adressé et connaissant son addiction pour les choses bien faites dans les règles de l’art avec toutes ses conneries de deal respectés, j’en aurais mis ma main à couper qu’il n’aurait pas pu refuser. Rien que pour ses principes à la mord moi le nœud il aurait dit oui. C’est donc avec satisfaction que je me délectais de ce nectar ambré en posant un regard satisfait sur mon partenaire de jeu «  Voilà qui est dit ... et un deal reste un deal n’est-ce-pas ? ... Prépare ta plus belle tenue et échauffe ta voix. »

J’étais alors sûr de moi et de l’issue de la partie. Quoi qu’il arrive je ferais de mon mieux pour gagner. J’étais même prêt à laisser tomber le masque du mec désinvolte pour celui de requin assoiffé de victoire. Alors que je déposais bien soigneusement mon verre sur le tapis et que je sentais les lèvres pulpeuses de ma chère Divina aller se déposer au creux de mon épaule, Crowley s’était bel et bien engouffré dans la brèche des paris idiots en acceptant donc de me donner une contrepartie. Contrepartie qui n’arriverait pas puisque je gagnerais, et ça je m’en donnerais tous les moyens pour. Moi laver son chien ? Surtout lorsqu’on sait où traîne ces bestioles j’imagine qu’elle doit être encore plus répugnante qu’à son habitude. Car oui, voir ces créatures de l’enfer ne m’empêchait pas de les trouver hideuses à souhaits. D’un léger mouvement de tête je fis craquer les os de ma nuque avant d’esquisser un sourire en coin.

« Moins humiliant ? Tu plaisantes j’espère ?  Je sais pas où ton « bébé » à pu poser ses pattes et connaissant plus ou moins les endroits où se trouvent ses bestioles je ne pense pas que ce soit des feuilles collées vois tu. Mais un deal reste un deal et je m’engage à laver Juliet si je perds... » Alors que je reprenais mes cartes en main j’esquissais un autre sourire « J’espère cependant que tu as eu le temps de t’habituer à son odeur ... quelque fois qu’elle ne disparaisse pas. » Sous entendant bien évidemment que je ne comptais pas lui laisser la satisfaction de m’obliger à savonner son horreur.

Une fois ces propositions faites je revins rapidement à la partie, sous les regards assez curieux des autres joueurs qui ne savaient définitivement pas quoi penser de notre relation à moi et Crowley. Et je comptais jouer sur cette ambigüité pour les faucher un à un afin d’avoir ce merveilleux et tant attendu en tête à tête avec mon démon préféré. Évidemment que cela était énorme mais j’aimais mettre la barre haute et voir quel humain serait tenté de relever le défi. Nous sommes à Las Vegas non ? Ville des vices, du jeu et de l’argent.. alors jouons. « S’ils ne sont pas capables de suivre qu’ils se rendent dans une ville perdue pour jouer ... je ne suis pas là pour enfiler un collier de perles. »  La subtilité et la douceur ne faisaient définitivement pas parti de mes attributions et surtout pas en tant que cavalier de l’enfer. Un avait été plus hésitant mais avait fini par céder sous ma remarque, déposant la totalité de ses jetons sur la table d’un air légèrement tremblant qui me fit vibrer d’excitation. Les deux autres eux avaient suivis avec plus ou moins d’entrain mais l’avaient fait tout de même.

« Tu vois ... nous avons des joueurs .... mais aurons nous des
vainqueurs ? »
 dans cette phrase j’étais persuadé que l’un d’eux allait nous quitter à ce tour par absence de jetons et donc d’argent.



©Ely



They were never, in fact, homeless

Squirrel Awards ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Terminé] Burn It To The Ground Mer 2 Nov - 1:18



Burn It To The Ground
   Pv : Dean Winchester

L

a tension était sans doute un peu palpable dans le regard du démon, mais il ne dit rien de plus au risque d’envenimer la situation plus que nécessaire. Évidemment, il n’avait pas envie de chanter, mais il l’avait donné sa parole et Dean venait en faire de même. Il aurait pu sortir une feuille et écrire un contrat, mais c’était long fastidieux et il n’en avait pas vraiment envie aujourd’hui, il était là pour arrêter de se prendre la tête avec le boulot et se serait se remettre au boulot que de faire ça. Il affichait un regard perçant, il passa un instant sa langue sur ses lèvres, c’était un tic qu’il avait beaucoup bien qu’il ne s’en rendait pas toujours compte.

- Ce genre de parole, c’est on ne peut plus rassurant, mais bon, j’ai déjà donné ma parole et je ne suis pas du genre à faire marche arrière.

Clairement, Dean n’avait pas l’âme d’un receleur d’âme ce qui était sans doute un jeu de mots un peu puéril. À aucun moment il n’a eu envie d’accepter le pacte, mais c’était son honneur qui était en jeu et on ne pouvait clairement pas le défier sans qu’il ne réplique. C’était le roi de l’enfer et même si on le surprenait en train de pousser la chansonnette, il trouverait toujours une explication rationnelle ou dans le pire des cas, il pourrait toujours mettre un terme à la vie de quiconque qui colportera la rumeur. C’était une solution tout aussi radicale. Il affichait un sourire presque satisfait en s’imagination torturer les malheureux. Enfin, il n’était pas là encore, il devait encore gagner, ce qui ne serait sans doute un peu ardu. Son sourire s’agrandit un peu alors que Dean parlait de Juliet.

- Oh ! Elle n’est pas partie trainer dans des endroits si étranges que ça, c’est juste que sa dernière boucherie à était un peu trop sanglante et que je n’ai pas retrouvé les corps à temps. Du coup, les cadavres sont restés en décomposition dans un coin et elle a dû se rouler dedans à plusieurs reprises après avoir déchiqueté quelques bouts. En théorie c’est que de l’humain qu’elle a emmêlé dans ses poils…

Il aimait son chien, vraiment. C’était sans doute la chose pour laquelle il avait le plus de respect, si Dean ne la lavait pas, il le ferait sans doute en lui lançant un bras humain dans un lac, ça devrait suffire pour qu’elle aille le cherchait et se débarrasse du plus gros, mais s’il pouvait avoir la satisfaction de voir Dean la laver, se serait encore plus fous. Dans le pire des cas, il pourrait toujours trouver un larbin, il était nombreux à lui lécher les bottes quasiment en permanence. Il y en aurait même certains qui se battraient pour le faire dans le but de finir dans ses bonnes grâces. Ils sont tellement facilement manipulables les démons aux yeux noirs…

- Je trouverais toujours quelqu’un pour faire ça dans le pire des cas. Les démons qui me lèchent les bottes, j’arrive toujours à en trouver un ou deux. Ils sont d’ailleurs d’un ennui mortel. Heureusement que je t’ai toi, parce que c’est lassant de ne pas pouvoir discuter tranquillement avec quelqu’un.

Dean marquait un point, le roi avait bien compris qu’il commençait doucement à s’impatienter, il faut croire que la compagnie qu’il avait et le verre qu’il était en train de boire ne commençaient plus à être assez distrayants, il fallait que la partie devienne véritablement intéressante. Il pouvait parfaitement le comprendre, lui aussi avait envie de voir les choses évoluer. Il avait déjà fait un tour, le deuxième avancer péniblement, mais il voulait que le tour fatidique qui opposerait Dean et lui arrive. Le plus tôt serait sans doute le mieux. C’est avec un petit sourire carnassier qu’il reprit la parole pour tous les autres.

- Maintenant, on a juste un peu moins de gens à plumer, c’est quand même malheureux. Enfin, pour le moment on a encore six adversaires potentiels, mais comme il est visiblement tant de passer aux choses sérieuses on ne vous retient pas.

Il se frottait alors les mains, il profitait du geste pour serrer un peu plus Crystal contre lui. Elle se laissait faire sans rien dire alors qu’elle était en train d’enfouir sa tête dans son cou, le mordillant par moment l’oreille et la nuque. C’était une sensation très agréable qui le détendait, s’il perdait il pourrait au moins dire que c’était de sa faute parce qu’elle l’avait un peu trop déconcentré. De toute façon, c’était lui qui cherchait les problèmes plutôt qu’autre chose donc il n’avait qu’à assumer un peu. Il regardait à son tour les jetons devant les personnes qui se tenaient à la table. Il comprit alors la remarque de son ami.

- On sait tous les deux qu’aucune des personnes à cette table ne gagnera, le jeu ne se fera qu’entre toi et moi. Je sens que tu veux passer à l’étape supérieure, je te sens impatient de savoir lequel d’entre nous aura la chance de décrocher la victoire.

Il commençait à son tour à enfoncer le couteau. Il avait envie de voir d’autre personne flancher, suivre les deux qui étaient partis. Après tout, il n’y avait pas de honte à déclarer forfait. Le pire c’était pour ceux qui étaient partis les premiers, eux ne seront plus que les deuxièmes. Il n’avait rien à se reprocher si ce n’est de s’être frotté au diable et d’avoir perdu quelques plumes. Il avait presque envie de les chasser d’un geste de main. Au lieu de ça, il se pencha en avant, profitant par la même occasion du décolleté de la blonde et avança quelques jetons sur la table.

- Je double la mise de départ, il vous reste encore l’occasion de vous coucher et de partir au prochain tour. Ce sera plus simple pour tout le monde. Ce serait dommage de perdre tout l’argent que vous avez accumulé durant votre vie pour une simple question d’honneur. Vous n’allez tout de même pas faire payer vos enfants et vos petits-enfants pour une dette aussi futile.

Dean voulait jouer et bien il était temps de le faire. Il avait encore son petit sourire satisfait, il n’avait pas vraiment peur de perdre parce que c’était le jeu qu’il l’importait, la tension, le hasard, l’adrénaline toute ses émotions qu’il ne ressentait pas vraiment avant mais qu’il trouvait pourtant très fascinantes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : 37 ans
Métier : Mangeur de tartes compulsif
Situation : Alone
Localisation : Dans un bar probablement
Feat. : Jensen Ackles
Copyright : ©koalavolant / moi / Percy
Je suis aussi : Pie-Curious -Pie-sexual (ça dépend de la journée)
Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 271

Message Sujet: Re: [Terminé] Burn It To The Ground Sam 5 Nov - 12:45


Burn it to the ground
× Crowley and Dean Winchester ×
J’esquissais un léger sourire lorsque Crowley avait accepté mon deal. Il était bien évident qu’il n’avait pas accepté par envie de pousser la chansonnette à mes côtés mais bien pour son honneur et honnêtement j’étais assez fier de l’avoir poussé jusqu’ici. Personne jusqu’ici ne peut se vanter d’avoir « obligé » le roi des enfers à se ridiculiser sur scène mais moi je le ferais car j’étais certain que la victoire serait mienne. Lâcher l’affaire n’a jamais été mon genre, que ce soit en tant qu’humain ou démon et je pense qu’il apprécie cette facette de ma personnalité autant qu’il doit la détester en ce moment même. Je laissais mes mains se balader de manière très possessive sur la brune toujours sagement assise sur mes genoux sans masquer mon air satisfait. Mon sourcil se releva légèrement lorsqu’il m’expliqua en quoi sa bestiole pouvait bien être sale. Je ne pu m’empêcher d’esquisser une moue de dégoût rien qu’à m’imaginer laver cette horreur après avoir su où elle avait laissé ses pattes trainer. Moi, chevalier de l’enfer, jamais je ne me laisserais avoir à un jeu et me faire obliger à passer la savonnette sur cet horrible chien puant.

« C’est bien ce que je dis, j’espère que tu t’es habitué à cette odeur d’humains en décomposition parce que tu risques de plonger tes mains dedans. Je ne compte pas perdre ce paris, peut importe le prix de la mise finale car l’argent je m’en moque complètement.» A mes mots je pu distinguer les airs choqués des joueurs en face ainsi que de la jolie créature sur mes genoux à qui je murmurais «Tu vois Babe... tu ne veux pas savoir comment j’occupe mon temps des fois. » Faisant disparaître sa moue surprise par des baisers au creux de son cou.

En réalité je ne savais pas à quoi j’étais réellement attaché hormis par ma propre liberté et mon propre plaisir. Être devenu un démon avait fait de moi une réelle enflure, un connard égoïste. Est-ce que  je regrettais ma vie d’avant pour ce côté humain qui était, soit disant si intéressant ? Non. Jamais je ne regretterais d’être devenu ce que je suis, ne plus être un misérable petit humain faible et si facilement manipulable. L’avantage d’être attaché à rien du tout c’est que le chantage affectif n’est pas une arme contre moi, à l’instar de ce crétin qui croit dur comme fer que son grand frère chéri est toujours là car il est incapable d’admettre sa mort. Regretter d’être une créature pitoyable ? ... Ce serait bien le comble de la stupidité. Plus je regardais les hommes en face de nous plus ces pensées étaient confirmées. Je ne pouvais maîtriser ce regard méprisant que je déposais sur chacun d’eux. Eux qui ont tellement à perdre et moi qui ai simplement tellement à gagner.

« Ces démons là je ne leur trouve honnêtement aucun intérêt, ils sont aussi passionnants que les humains si tu veux mon avis. De simples distractions sur pattes que j’ai envie de briser parfois, morceau par morceau. »
Dis-je en terminant mon verre de whisky, tapotant ce même récipient pour indiquer que je souhaitais qu’il soit de nouveau plein. «  Tu peux l’avouer, tu ne peux pas te passer de ma compagnie ... je le sais sinon tu n’aurais pas accepté aussi rapidement les soirées que je t’ai proposées. C’est bien d’avoir un « ami » sur qui compter. » Prenant bien soin d’appuyer sur le terme « ami » pour signifier que pour moi ce mot n’avait aucun sens réel.

Je laissais avec plaisir Crowley relancer le jeu de manière plus intense et largement plus intéressante. Je me lassais de cette partie, trop lente, trop facile et sans intérêt à par de faire mumuse avec des types qui de toute manière ne finiront pas la soirée avec le gain total. Je me concentrais par la suite à caresser les cuisses de la jolie brune avant de sourire à la remarque de Crowley. « J’ai surtout hâte de te voir un micro à la main après ma victoire ... comme tu l’as dit, il n’y a pas de honte à perdre surtout que nous savons tous les deux que nous sommes de bons joueurs. » Oh la modestie était belle et bien morte et j’aimais titiller mon cher ami avec ces sous entendus pas si sous entendus que cela. Dans tous les cas il le savait, je ne lâcherais pas l’affaire et je serais son pire adversaire de la soirée. Pour le moment je jouais stratégie et je m’alliais à lui afin d’éliminer chacun des autres participants avec une facilité presque déconcertante afin de précipiter un peu ce tête à tête tant attendu entre nous deux. Il laissa le roi des enfers doubler la mise qui était déjà à l’origine incroyablement élevée pour des hommes souhaitant simplement passer un moment de détente dans un casino sans grande prétention. « Je suis la mise .... » Dis-je poussant un lot de jetons au centre sans vraiment prendre la peine de calculer combien j’avais déposé sur le tapis.

« Je suis d’accord avec lui, déjà que votre vie est courte ce serait franchement stupide de gâcher celle de votre famille par simple égo. Comme il a déjà été dit, il n’y a pas de honte à perdre .... d’autant plus face à nous. Sachez que perdre une partie de poker n’est rien du tout comparé à ce que nous pouvons vous prendre. »
Laissant cette phrase flotter dans l’air avec une atmosphère assez angoissante et perturbante pour l’ensemble des joueurs qui commençaient sûrement à se poser une multitude de questions concernant Crowley et moi. C’était un peu le but recherché,  au moins si ils ne partaient pas par défaite ils auront sûrement peur.

« Il faudrait qu’on trouve une occupation pour les prochains jours, je vais essayer de moins massacrer tes factions mais il me faut d’autres objectifs passionnants à faire sinon je risque malheureusement de faire des choses regrettables à tes idiots de serviteurs. » Mon regard se reporta sur mon verre qui avait fini par être rempli par le serveur lui-même alerté par ma plante préférée.

« Non pas que je décide de m’assagir  loin de là, j’apprécie  également simplement passer un peu de temps en ta compagnie. » J’espère qu’il avait conscience que ce genre de phrases il ne l’entendrait pas une fois de plus durant toute ma vie, mais dans le fond c’était vrai. Je ne m’intéressais à personne en particulier mais la vie de cavalier solitaire, sans jeux de mots un peu naze, avait parfois un côté lassant donc je souhaitais tout de même me débarrasser. C’est vrai quoi ... une fois que j’ai fait un peu de massacre, que j’ai passé des nuits torrides et que j’ai écumé les trois quarts des meilleurs bars d’une ville ... je suis supposé faire quoi pour me passer le temps ?



©Ely



They were never, in fact, homeless

Squirrel Awards ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Terminé] Burn It To The Ground Lun 7 Nov - 10:54



Burn It To The Ground
   Pv : Dean Winchester

T

out ne se passait vraiment comme il le voulait, mais il s’était promis de jouer honnêtement pour une fois. Il fumait toujours son cigare qui arrivait doucement vers la fin. Il en avait tout de même bien profité jusqu’à maintenant, tout autant que la blonde sur ses genoux en réalité. Les paroles de Dean le laissaient quelque peu perplexe, pourquoi parler d’amis. Il savait très bien qu’il ne l’était pas pour le démon. Il avait beau dire de son côté qu’ils étaient "besties", il savait que ce n’était pas vraiment réciproque et de toute façon malgré la part de vérité qu’il y avait dans ses propos à cause des modifications qu’il avait subies contre son grès, il disait surtout ce genre de chose pour le faire rager. Il savait parfaitement qu’il n’aimait pas l’idée, même s’il était devenu un chevalier de l’enfer. Il revendiquait encore plus sa liberté ce qui aux yeux du roi le faisait passer pour un ado rebelle. Encore une chose qu’il gardait pour lui par précaution.

- Oh, Dean, arrête de me flatter, on sait tous les deux que tu ne me considères pas comme ton ami. Je dirais plutôt qu’on se supporte plus que bien et que le temps passé ensemble est des plus agréable.

Pour une fois c’était lui qui faisait marche arrière sur la question, il faut dire qu’il aimait bien rentrer en contradiction avec ce que Dean pouvait penser. C’était une occupation comme une autre et il aimait beaucoup celle-ci. Il n’arrivait pas à estimer si c’était par vengeance ou non, mais ce dernier rajoutait une couche concernant le gage, il se vantait sans la moindre vergogne ce qui aurait pu être presque agréable à entendre si le thème n’était pas son futur défait et le fait de le faire chanter au sens propre du terme. Il laissait son sourire s’étirer sur son visage alors qu’il finissait son verre de whisky. C’est avec un petit air inquisiteur qu’il finit par répondre au Winchester.

- Je sais que tu es bon, mais tu ne devrais pas crier victoire trop tôt. On sait tout les deux que le gagnant devra se battre et que ça ne se fera pas d’un claquement de doigts.

Par cette phrase il indiquait que la tricherie était tout simplement inacceptable, l’un comme l’autre pourrait renverser la suite de la partie d’un simplement claquement de doigts. Ils avaient suffisamment de pouvoir pour ça et le roi de l’enfer le savait parfaitement. Il préférait donc prévenir que guérir, d’un côté, il ne serait pas contre gagner par disqualification, même si ce n’était pas très loyal au moins, il ne subirait pas le gage de son adversaire, mais il savait que Dean était bien trop malin pour faire ce genre de chose et encore plus pour se faire prendre. En tant qu’humain, il avait passé son temps à mentir et à se jouer des autres, c’étaient des qualités qu’il avait conservées en tant que démon. Oui, il est question de qualités plus que de défaut, mais en même temps on parlait d’un démon maintenant.

- Tu es en train de dire que si je passe plus de temps en ta compagnie et que je t’occupe, tu arrêteras de tuer mes démons ? Tu sais que c’est une affirmation un peu tendancieuse ? Non pas que je suis contre loin de là, je pourrais sans doute bien plus te divertir qu’elle, mais je doute que tu sois de ce bord-là.

Pour la dernière fois, le visage de Crowley laissa apparaitre un petit sourire satisfait, il avait toujours aimé faire de petit sous-entendu sexuel à Dean. Certains étaient plus flagrants que d’autres et celui-ci était tout simplement magnifique. Il le savait parfaitement hétéro et cela n’avait clairement pas changé depuis qu’il était démon. Enfin, il avait fait son petit effet, maintenant il était temps de s’occuper de chose bien plus intéressante. La vraie partie de poker qu’il devait faire commencer, et ce le plus rapidement possible, lui-même était en train de doucement s’ennuyer. Il embraya la vitesse au-dessus et suivis Dean sans aucune hésitation.

- Je suis sûr que Lucifer est en train de préparer un truc, bientôt tu auras d’autres chats à fouetter c’est une certitude. J’ai quelques pistes sur ses projets et rien n’est vraiment très rassurant. Tant mieux si tu apprécies ma compagnie, mais je m’en doutais un peu, sinon tu n’aurais pas répondu présent à l’invitation que je t’ai envoyée.

Un petit sourire apparu sur le visage du démon qui pouvait encore se réjouir de la situation, il était encore nombreux à la table, mais il sentait que cela ne durerait pas. Les esprits étaient en train de s’échauffer du côté des vivants. Dean en avait rajouté une couche et lui aussi. Plusieurs tours de jeu avaient eu lieu et doucement, les joueurs restants étaient en train de s’enfuir, certain avait été plumées, d’autre avait eu la sagesse de partir avant. Il n’y avait plus personne à la table si ce n’est Dean et lui-même. Il aurait pu compter les deux potiches qui les occupait à ce moment-là, mais elles ne jouaient pas et ne compter donc pas. Le démon avait fini son cigare depuis quelque minute maintenant. Il était plutôt content d’avoir pu en profiter, il savait que cela serait rajouté à la note, mais il pourrait facilement payer alors il ne s’en faisait pas. Pour démarrer la nouvelle manche, il tendit son verre vide à Cristal et lui demanda d’un simple sourire d’aller lui chercher à boire. Il la regarda se lever de sa jambe pour partir en direction du bar avec un balancement de fessier tout simplement divin. Elle savait jouer de ses charmes à la perfection, il était bien obligé de le reconnaitre. Lorsqu’elle disparut de son champ de vision, il se tourna vers Dean devant lui.

- Visiblement, il ne reste plus que nous deux à cette table, c’est là que le vrai jeu va commencer…

Il n’était plus question de sourire ni d’avoir l’air enjoué. Il se devait d’être sûr de lui et d’affichait sa plus belle pokerface. C’était le cas de le dire vu le jeu auquel il était en train de jouer. Son regard fini par totalement se fermer, il fixer Dean avec une intensité qu’il n’avait pas eue jusqu’à maintenant, il devait sortir le beau jeu et c’était tout un processus. Il n’entendait plus le monde environnement, il n’y avait plus qu’eux deux, cette table et Cristal qui était revenue avec le verre qu’il lui avait demandé. Les jeux allaient être fait comme ça et même s’il devait se retrouver à faire un karaoké avec Dean et bien il n’aurait pas honte parce qu’il se serait battu jusqu’à la dernière seconde pour sortir victorieux de cette bataille et puis le poker et avant tout un jeu de hasard, s’il n’était pas de son côté, il ne pourrait pas l’inventer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : 37 ans
Métier : Mangeur de tartes compulsif
Situation : Alone
Localisation : Dans un bar probablement
Feat. : Jensen Ackles
Copyright : ©koalavolant / moi / Percy
Je suis aussi : Pie-Curious -Pie-sexual (ça dépend de la journée)
Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 271

Message Sujet: Re: [Terminé] Burn It To The Ground Sam 12 Nov - 11:13


Burn it to the ground
× Crowley and Dean Winchester ×
Ah Crowley, on ne lui fait pas à lui n’est-ce-pas ? J’avais tenté de lui jeter des fleurs comme on dit et de le prendre par les sentiments. Quoi que l’idée de prendre le roi de l’enfer par les sentiments fût à l’origine complètement stupide. Mais sa réponse eu au moins le mérite de me faire étirer un léger sourire au coin de mes lèvres. Il avait absolument raison, je supportais sa présence plutôt bien mais il n’y avait rien de plus « intime » entre nous. Et ce ne sera sans doute probablement jamais le cas, c’est dommage tout de même, enfin surtout pour lui, moi j’en ai tout simplement rien à foutre. Je secouais lascivement les épaules en lui lançant un simple regard, assez vide j’imagine. Les émotions tendres et les chick flick moments c’est plus trop d’actualités, déjà que je n’aimais pas ça avant ce n’est pas maintenant que je vais m’y faire. « J’aurais au moins essayé de flatter un peu ton égo tu ne vas pas m’en vouloir pour ça voyons ? ... Mais tu as raison tu es plus un agréable passe-temps qu’un réel ami, au moins tu en a conscience c’est ce qui est positif non ? » Evidemment c’était vexant et à la limite de la provocation, mais ça aussi je m’en fichais. Qu’il prenne bien ma remarque ou non avait à peu près autant d’importance que la potiche qui était sur mes genoux. Car on ne va pas se mentir, cette plante aux jolies courbes n’est qu’elle aussi un futur passe-temps très agréable, rien de plus.

« Bien évidemment que je sais que je suis bon Crowley, mais sache une chose j’ai toujours un brin d’honneur quelque part et je ne compte pas utiliser une quelconque astuce de triche. Je compte bien gagner dans les règles de l’art. »

Une fois de plus, l’option de défaite n’était même pas mentionnée. L’idée de ce petit duel entre nous avait réellement quelque chose d’excitant. Tout comme moi il ne lâcherait pas le morceau et tout comme moi il était un adversaire redoutable et j’en avais bien conscience. Cependant la peur de perdre était quelque chose que j’avais oublié, et même face au roi de l’enfer. Je pinçais légèrement mes lèvres retenant un sourire en coin,  j’étais plus que doué pour mentir et berner les autres et j’avais hâte de voir si mes habilités seraient assez bonnes pour prendre l’avantage à ce jeu face à Crowley. « Tu as ma parole que tout ce qui se passera entre nous deux sur ce tapis ne sera que du jeu sans aucune tricherie. » Que je sois un démon ou non, je tenais tout de même un minimum à tenir mes promesses, bien que, je dois l’avouer, depuis un certain temps elles ne sont qu’un moyen comme un autre pour amadouer mes proies que je prends un malin plaisir à tuer ensuite. Mais il était bien évidemment hors de question de considérer Crowley comme l’une d’elle, bien que je ne veuille pas réellement l’admettre j’ai une légère sympathie pour ce type et donc un peu de respect tout de même. Cependant, sa dernière « proposition » me fit relever un sourcil.

*Heu stop ... il me fait une proposition hasardeuse ou c’est mes oreilles qui déconnent ?*

« Crowley Crowley .... Ne va pas t’imaginer trop de choses non plus, je sais que tu as une imagination très fertile dans ce domaine et je partage ce défaut mais ça devient franchement dégueulasse. Je ne souhaite pas particulièrement me divertir en ta présence en dehors d’entendre ta voix durant une chanson ... et uniquement une chanson. » J’avais ainsi partagé un regard assez confus avec Divina qui venait de se retourner vers moi. Il va lui faire peur ce con ! Je veux mon coup de ce soir et pas avec lui moi. « Rien que pour ce que tu viens de dire je vais continuer à jouer un peu avec tes démons ... quoi que même si tu n’avais rien dit au final je l’aurais fait. C’est une occupation comme une autre, et tant que moi je me divertis tu sais le reste  ... » sous entendant que j’en avais juste rien à cirer que cela lui défrise la barbe.

S’il voulait me déstabiliser et bien je dois avouer qu’il avait presque réussi. Mais quel connard des fois. Bon plus qu’à me remettre dans la partie si je ne veux pas avoir les mains qui sentent le cadavre humain et le chien. Je me tassais donc un peu dans mon siège, pressant légèrement la brune contre moi avant de balayer la table de jeu du regard. « Lucifer est un peu un problème autant pour moi que pour toi tu sais. Je serais assez curieux d’écouter ce que tu sais.»

Mon attention était encore une fois quelque peu détournée du jeu, le déchu était tout de même plus important que ce tour ci qui était encore joué avec des humains. Je réfléchissais un peu à tout ça, laissant le plaisir d’expulser les autres à Crowley, de toute manière l’issue de la partie avait déjà été prévue avant même qu’elle ne commence. D’autant plus que les surprises ce n’est pas vraiment mon truc alors autant les mettre dehors rapidement pour commencer à s’amuser réellement. Mon attention avait été soudainement attirée par la jeune femme qui se dandinait sur Crowley. Bordel elle aussi elle était bien roulée quand même. J’avais relevé un petit sourcil curieux et à la fois satisfait en la voyant quitter les genoux de Crowley. Ce n’était pas le fait qu’elle s’en aille qui m’avait attiré mais la manière dont elle l’avait fait. Il y a des fessées qui se perdent c’est moi qui vous le dit. Crowley avait raison, nous n’étions que tous les deux à présent et les bonnes choses allaient enfin pouvoir commencer. C’est d’un geste lent que j’avais laissé quelques goutes du liquide ambré glisser au fond de ma gorge, me délectant de la fin de ce verre avec un plaisir tout particulier. Ce serait le dernier de la partie, il était hors de question que je laisse une simple distraction occuper mon esprit. En parlant de ça, je fis signe à Divina de quitter mes genoux, la laissant ainsi aller s’installer où elle le souhaitait. Son choix avait été rapidement fait, elle s’était placée derrière moi, laissant ses doigts doux glisser le long de mes épaules, massant ces dernières doucement. Qu’est ce que c’était agréable, je crois que je vais tout de même garder cette distraction là.

« On dirait bien oui ... mais n’étais-ce pas ce que nous attendions depuis le début de la partie ? » D’un léger mouvement de tête je laissais un os ou deux craquer avant de saisir le paquet de cartes qui venait d’être distribué. Un bref regard à celles-ci. J’étais chanceux, mais je tenais à savoir si Crowley l’avait été plus que moi ou non. Cette tension palpable me rendait fou d’excitation. J’aimais cette ambiance, j’avais une envie indescriptible de faire ce tour, de jouer, de bluffer.  J’avais remarqué que le visage de mon camarade de jeu venait de se refermer. Comme promis, aucune tricherie, rien. Je basculais très légèrement ma tête sur un côté, laissant les lèvres de la jeune femme dévorer mon cou de baisers brûlants. Elle ne disait rien, se contenant d’essayer de me mettre dans les meilleures dispositions possibles. Bien que ma concentration fût élevée je ne pouvais retenir un léger sourire. J’ignorais si cela serait déstabilisant pour lui ou non, et ce n’était pas le but. Je savourais tout simplement pleinement cette partie, imaginant tout simplement sa tête lorsqu’il découvrira mes cartes. J’espérais simplement que je n’avais pas flatté mon propre égo durant toute la soirée pour finir par déposer les armes à ses pieds. Mais je me faisais confiance. D’un geste presque désintéressé je poussais une pile de jetons au centre de la table. Je n’avais pas pris la peine de calculer le montant de la mise car je m’en moquais un peu.

« Je commence avec ceci ... » Dis –je d’une voix étrangement calme, celle-ci tranchant à merveille avec mon attitude presque trop décontractée pour la situation.




©Ely



They were never, in fact, homeless

Squirrel Awards ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Terminé] Burn It To The Ground Dim 13 Nov - 16:09



Burn It To The Ground
   Pv : Dean Winchester

V

isiblement, Dean avait soit des relents d’homophobie soit un second degré des plus douteux. Il savait parfaitement que la remarque ne passerait pas au moment où il l’avait formulé dans son esprit et c’est justement pour ça qu’il s’était empressé de le dire. Il était vraiment content à l’idée de mettre Dean mal à l’aise. Pousser ses interlocuteurs dans leur dernier retranchement était un passe-temps dont il ne se lasserait sans doute jamais. Il était loin de se douter que Dean aurait aussi mal pris sa réflexion ce qui rendait cette pseudo victoire encore plus savoureuse. Il avait bien compris qu’il était resté interdit pendant un moment. Un petit sourire victorieux était alors apparu sur le visage du roi. Il était satisfait de son petit jeu, évidemment, il ne pouvait pas s’arrêter là pour autant. Il fallait qu’il en rajoute une petite couche. C’était un truc qu’il ne savait vraiment pas faire, trouver le bon moment pour se stopper.

- Je ne vois pas en quoi c’est dégueulasse, comme tu dis. Tu ne devrais pas prendre les choses tant à cœur. Il y a des hommes qui aiment d’autres hommes, nous sommes des démons, ce n’est pas à nous de juger leurs penchants pour le vice. Au contraire, notre rôle c’est de les encourager et leur montrer à quel point le côté obscur de la force est attirant.

Son petit regard goguenard était encore plus marqué, c’était sans doute le moment ou les méchants dans les films ou les séries se mettaient à faire un rire sardonique. Celui qui hante le spectateur jusqu’à la fin de la vidéo. Tout en disant, il glissait un peu plus sa main sur le corps de Cristal. Il était le côté obscur, la tentation et le délire charnel, il avait tout de l’empereur Palpatine et il en était vraiment fier de sa référence que Dean pourrait sans doute connaitre étant donné qu’il ne s’agissait pas d’un livre et que sa culture cinématographique ne semblait pas trop mauvaise. De toute façon, il était inimaginable d’être passé à côté de ça lorsqu’on est un humain digne de ce nom, il y a que les emplumés qui ne devait pas comprendre de quoi il était question. En même temps, si on demandait à un ange d’aller voir ailleurs si on y était, ils étaient sans doute capables d’aller voir et revenir pour prévenir que ce n’était pas le cas. Le démon haussait vaguement les épaules à l’affirmation de Dean avant d’ajouter d’un air neutre.

- Je te connais assez pour savoir que tu n’avais pas sérieusement l’intention d’arrêter.  On ne change pas de passe-temps du jour au lendemain surtout quand on trouve un truc qui nous plait autant que la torture de démon. Tu sais, si ça te plait tant que ça, tu devrais retourner t’essayer à la torture d’âme je suis sûr que tu pourrais être un bon élément.

S’il avait le culot de lui, mentir pour lui faire croire le contraire, il le saurait. Il savait que de toute façon, Dean n’allait pas s’enquiquiner à lui mentir et se conterait de dire la vérité sur cette chose qui n’était qu’un détail sans véritable importance ce soir. Son sourire grandit un peu alors qu’il avait l’impression d’entendre Dean s’inquiéter à propos de Lucifer. Visiblement lui aussi était intéressé à l’idée de savoir ce qu’il manigance. Il prit alors grand soin d’esquiver la question pour le faire languir un peu. Il avait l’intention de lui répondre, mais pas tout de suite. Il saurait le faire réapparaitre dans la conversation au bon moment.

- En effet, la vraie partie va commencer maintenant. Plumer des pauvres humains c’est drôle un moment, mais ça ne fait pas passer l’éternité. La partie avec eux a déjà duré assez longtemps.

Il tendit alors le bras pour récupérer ses cartes. Il profitait de cet instant pour regarder l’heure sur la montre qu’il avait au poignet. Il avait facilement passé deux heures à jouer. Le temps était tout de même passé plus vite que pendant l’affreuse réunion qu’il avait dû supporter en enfer. Il réalisa que pour leurs humaines de compagnie il était tard et qu’elle n’avait pas vraiment mangé. Il en profita pour prendre quelques jetons. Il y avait la somme de cent cinquante dollars entre ses doigts. Il s’agissait sans doute de pas grand-chose pour lui ni pour tout l’argent qu’il avait sur le tapis, mais pour le commun des mortels c’était tout de même un chiffre de poids. Délicatement, il déposa le tout dans la main de Cristal avant de lui refermer avec sa main. C’est avec un regard bienveillant qu’on ne lui connaissait que trop peu qu’il lui dit avec un petit sourire les petits mots suivants.

- Honey, si tu as faim prend ses trois jetons et vas chercher à manger pour ton ami et toi, je pense que la partie va durer un moment, il serait dommage et malvenu que tu manques de quelques choses dans mes bras.

Il la libérait la laissant alors partir et regardant ses hanches balancer au rythme de ses pas. Habituellement, il n’était pas du genre à jouer le dragueur qui s’inquiétait pour le bienêtre de la femme qui passera la nuit avec lui. Mais aujourd’hui, il avait envie de faire l’âme charitable. C’était marrant et ça lui changeait un peu de toutes les habitudes qu’il avait prises au fil du temps. Il était en train de jouer la comédie en étant ici ce soir, il avait pris le pari de jouer jusqu’au bout. C’était bien plus divertissant ainsi. Son regard finit par se reporter sur la table de jeu et Dean qui venait de relancer la partie.

- C’est un bon début.

Il n’avait pas l’intention de se montrer déstabilisé aux yeux de son adversaire même si ce n’était que le début de la partie et que pour le moment ce n’était pas le cas. Il était donc le moment de reprendre la discussion à propos de l’archange, car il n’y avait plus grand monde pour les épier. Il affichait un petit sourire en coin avant de partager ce qu’il savait.

- Pour revenir à nos moutons avec Lucifer… Je sais de sources sûres que le livre des damnés et le codex on disparut des différents endroits où ils étaient gardés. Depuis ça s’agite un peu dans les chaumières. Je ne serais pas étonné que ce soit un travail fait par l’archange ou à défaut, un de ses larbins. Avec ses deux ouvrages, il a beaucoup de possibilités, mais rien de vraiment bon.

Ce n’était pas grand-chose, mais largement suffisant pour savoir qu’il fallait attendre et se tenir prêt à toute éventualité. Il aurait pu continuer à en parler, mais sa blonde venait de faire son apparition avec un plateau. Elle avait ramené ce qui semblait être des petits fours et des toasts au caviar et au saumon ainsi qu’une nouvelle bouteille de whisky. Malheureusement pour elle, il déclina l’invitation lorsqu’elle approcha un des toasts de sa bouche. Elle finit par oser les épaules avant de l’introduire dans sa bouche. Il ajouta dans un murmure.

- C’est très gentil à toi, mais je ne mange pas. Par contre, je suis très content que tu m’aies apporté un autre verre.

Il lui mit alors son verre dans les mains avant de relancer la partie d’un geste négligent préférant regarder sa potiche de compagnie s’escrimer sur la bouteille qu’elle ouvrit difficilement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : 37 ans
Métier : Mangeur de tartes compulsif
Situation : Alone
Localisation : Dans un bar probablement
Feat. : Jensen Ackles
Copyright : ©koalavolant / moi / Percy
Je suis aussi : Pie-Curious -Pie-sexual (ça dépend de la journée)
Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 271

Message Sujet: Re: [Terminé] Burn It To The Ground Dim 27 Nov - 11:59


Burn it to the ground
× Crowley and Dean Winchester ×
Bien qu’il se soit « expliqué » sur le sujet, je ne souhaitais pas plus que cela entrer dedans. Sans jeux de mots bien évidemment. Non je n’avais aucun problème avec la sexualité des autres, chacun fait ce qu’il veut de ses fesses. Et bien évidemment jusqu’à preuve du contraire je suis hétéro et ce n’est pas l’adorable jeune femme sur mes genoux qui osera dire le contraire ce soir après notre petite partie de poker. Mes sourcils s’étaient relevés d’un air mi blasé mi étonné. Qu’est ce qu’il lui prenait de sortir ça entre deux tours de cartes ? Sérieusement. Je n’ai rien contre le vice et encore moins la luxure mais si nous pouvions éviter de parler de ces choses là ainsi ça m’arrangerait plutôt bien. « Oh mais tu sais j’encourage la débauche, j’en suis même un fervent acteur... simplement deux hommes ensemble ne me répugnent pas simplement l’idée de toi et moi dans le même pieux si. Je ne te fais pas de dessin si ? J’aimerais juste ne pas explorer ton côté obscur autant que je ne veux pas que tu explores le mien. Le sujet est clos. »

Maintenant qu’on avait fini les sous entendus bien dégueulasses nous allions pouvoir enfin jouer et terminer cette partie pour savoir lequel de nous deux finirait avec un gage dans les pattes. Sans vraiment m’en préoccuper plus que cela je laissais mes doigts glisser sur les cuisses de ma jolie brune, allant quelque fois m’égarer un peu trop loin, mais peut importe elle ne disait rien. C’est un peu dommage d’ailleurs, j’aime bien quand les femmes ont un peu de caractère, là ce soir il était évident que la prise était bien trop facile et j’avais déjà gagné avant que notre petit jeu de séduction ne commence.  La proposition que Crowley venait de me faire me fit relever un sourcil. Curieux et étonnement intéressé par la situation proposée. Bon il est vrai que dans l’idéal je me complais parfaitement à aller dans le sens contraire de ce qu’il me dit uniquement par plaisir personnel et par simple fierté. Cependant j’étais forcé d’avouer que cette invitation sonnait étonnement bien pour une fois. La torture ...mmmh quelle meilleure mélodie que d’entendre sa victime hurler de douleur et supplier pour qu’on arrête son calvaire ?  Ha si j’ai peut-être une idée de ce qui peut être meilleur ou tout du moins tout aussi agréable à entendre...bref.

« Je serais assez curieux de prendre le rôle à mi temps du bon vieux Alastair. Tu dois te souvenir de lui n’est-ce-pas ? Torturer des âmes ... quel passe temps agréable quand on y pense. Dans mes souvenirs ce bâtard ne s’était pas gêné avec moi à l’époque alors j’ai envie de passer de l’autre côté de la barrière pour une fois. Tu vois je sais être conciliant des fois, et dis toi que cela fera une petit trêve dans le massacre de tes petits sujets. » Dis-je avec un léger sourire ne me préoccupant même pas de la moue choquée des deux jeunes filles qui logeaient sur nos genoux.

J’avais ensuite souhaité connaître un petit peu plus de détails concernant l’autre vieil emplumé qui veut reconquérir son trône. J’étais  pas particulièrement inquiet de l’issu des enfers mais je ne voulais pas avoir cette tête de con comme « chef référent » je préférais largement ce bon vieux Crowley. Au moins on peut boire un bon petit whisky avec lui sans trop se poser de questions. En parlant de question, il avait bien pris soin d’esquiver la mienne. J’osais espérer qu’il revienne dessus assez rapidement avant que je ne relance le sujet avec impatience. Mais bon si il souhaitait jouer qu’on le fasse car moi je voulais le voir chanter. « Oh je passerais volontiers mon éternité à jouer avec toi, tu es distrayant Crowley ... dans le bon sens du terme pour une fois ne t’en fais pas. » je m’étais un peu senti obligé de préciser le « pour une fois » car ce coup ci cela n’avait strictement rien d’une petite pique, mais simplement de mon ressenti. Il était distrayant, il était peut être le seul sur cette terre comme aux enfers à arriver à me faire passer un bon moment sans que j’ai envie de décapiter des innocents. Voyons le côté positif des choses, pour une fois j’étais calme et j’avais simplement envie de me détendre de manière classique.

« Babe, toi aussi si tu veux grignoter un truc fais toi plaisir ne m’attends pas je n’ai pas faim » ou besoin de manger au choix. « Par contre si tu te lève je prendrais bien un autre verre s’il te plait» tant qu’à faire autant faire d’une pierre deux coups. Tout comme la douce créature de Crowley, Divina était elle aussi terriblement attirante. Pas farouche mais tellement bien roulée que cela excusait le reste. Une fois cette dernière revenue avec quelques accompagnements pour elle et mon verre j’avais décidé que la partie pouvait officiellement commencer. Crowley était d’un calme olympien et son visage était tellement refermé que j’avais aucun moyen de déceler chez lui une quelconque information sur le jeu qu’il avait entre ses mains. En voilà une partie intéressante. Deviner ce que les autres ont c’est sympa mais ça en devient très vite lassant, au moins j’avais en face de moi un adversaire à ma taille et j’en était tout simplement comblé.

« Oh oui on va commencer tout doucement ... nous avons du temps devant nous n’est-ce-pas ? » dis-je alors que je déposais mon regard sur lui, ne portant pas vraiment d’attention particulières à mon jeu en ce début de premier tour.

« Le codex et le livre ont disparus ... ça pue un peu la merde cette affaire. Et que fait ta gentille mère dans tout ça ? J’espère au moins qu’elle remue ses fesses elle aussi pour nous aider un peu non ? Je ne serais pas vraiment pour la passation de pouvoir entre toi et lui tu sais. »  J’affichais un air pensif, ne réagissant presque pas aux baisers que la brune déposait au creux de mon cou. Ha oui les femmes ... en perpétuelle quête d’attention. Tant pis elle attendra, il y a plus urgent sur le tapis... si je puis dire. « Comme je te l’ai dit tout à l’heure tu as tout mon soutien pour lui botter le cul de l’emplumé et je prendrais un délicieux plaisir à tuer ceux qui se rallient à sa cause... »

Je regardais le petit plateau de petits fours qui était arrivé sur la table. Bon je n’avais pas faim mais c’est toujours sympa ou ça passe ces choses là. Je me penchais légèrement et attrapant un toast que je croquais tranquillement tout en poursuivant le fait de monter la mise lors de mon tour.

« Est-ce que tu aurais des nouvelles concernant la localisation de Caïn ? ... » Je sais que la question arrivait comme un cheveux sur la soupe et qu’il ne saurait probablement pas où il se trouve exactement mais on ne sait jamais, toute bribe  d’informations est bonne à prendre et je lui faisais confiance sur le sujet de leur véracité.





©Ely



They were never, in fact, homeless

Squirrel Awards ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: [Terminé] Burn It To The Ground

Revenir en haut Aller en bas
 

[Terminé] Burn It To The Ground

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Strike a match and I'll burn you to the ground •• Axel V. Blackwell
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: Rps-