Partagez | .
 

 [Abandonné] It was not generally realized that what children mostly wanted was to be left alone. ◊ Eliott

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: [Abandonné] It was not generally realized that what children mostly wanted was to be left alone. ◊ Eliott Lun 3 Oct - 13:07


RP ABANDONNE

SUJET PRIVÉ : FT. Eliott d'Arundel
# TYPE : temps passé
# DATE : juin 2001
# MOMENT DE LA JOURNÉE & TEMPS APPROXIMATIF : début de soirée chaude.

# PRÉSENCE DU MJ : Non

# AUTRE : #feelsdarundel
SHADOW
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Abandonné] It was not generally realized that what children mostly wanted was to be left alone. ◊ Eliott Lun 3 Oct - 13:07


It was not generally realized that what children mostly wanted was to be left alone.
“I don't know half of you half as well as I should like; and I like less than half of you half as well as you deserve.”  
Dix huit heures quarante-neuf. La pièce n’était désormais plus éclairée que par une bougie, flamme vacillante, courbes dessinées par l’air frais pénétrant la pièce par la baie du salon, ouverte et les rayons dorées d’un soleil couchant.
Par la fenêtre Louise pouvait apercevoir les lueurs du phare du port de Mandraki, s’écrasant sur une mer bleue, un peu grisée par l’obscurité naissante, ses yeux s’écarquillant un peu plus devant la beauté des toits s’étalant à perte de vue. Capturant cet instant merveilleux, d’un regard fasciné, Louise savoura la sensation étrange qui l’étreignit, quelques secondes tout au plus; celle d’être infiniment minuscule. Ses doigts fins caressèrent la rambarde du balcon, appréciant sa hauteur, admirant la domination du domaine sur le reste de l’île. Ce devait être un manoir, par le passé, ou quelque chose d’au moins aussi imposant. Aujourd’hui ce n’était plus qu’une grande maison, bâtit sur un point plus culminant que les autres demeures s’alignant sous ses yeux, se dressant majestueusement en surplombant les habitations plus modestes.
Elle ne l’avait pas retapée de ses mains, pas cette maison-ci, mais à force de la arpenter, Louise en connaissait chaque clou, chaque vis, chaque poutre, chaque recoin. Et pour cause, elle en avait fais modifié certains détails pour rappeler, dans un sentimentalisme presque écoeurant, le cocon familial qu’elle avait quitté par besoin, par désir, mais malgré tout à contre-coeur.

En quittant l’Amérique, Louise s’était sentie obligée d’emporter un petit peu de chez elle, de cette sécurité qu’elle avait toujours connu, pourtant cela n’en rendait pas les lieux plus réconfortant pour autant. L’enfant solitaire qu’elle avait été, des siècles plus tôt, trop pour qu’elle parvienne à les compter vraiment, s’était laissée mourir, étouffée par l’amour que lui avait porté Isobel et Melchior, par la chaleur du foyer qu’ils lui avaient offert. Aussi se retrouver ici, si loin et pourtant si proche, était un supplice autant qu’une félicité.
Depuis des semaines qu’elle était arrivée à Rhodes, Louise n’avait pas gardé un pied entre ces murs plus de quelques heures, préférant arpenter les rues, rencontrer les habitants, se lier à ses voisins; se donner l’impression de n’être là qu’en visite. Se dire que cette pierre pâle était son nouveau chez elle était quelque chose dont elle n’était pas encore capable et, malgré tout, cette dépendance aux d’Arundel la rendait malade, mauvaise et son humeur ne cessait de passer d’un état à son opposé contraire, le tout exacerbé par ses sens éclatés.

L’air marin s’engouffra dans la pièce, giflant sa peau d’une caresse salée qu’elle accueillit les paupières closes, se hasardant entre les meubles, ses pieds nus frôlant à peine la surface du sol. Aérienne mais appesanti par le poids du chagrin. Vacillante sous des émotions contradictoires, Louise instable, lunatique, agacée. Ses doigts accrochèrent le vieux tourne-disque qui la suivait depuis des années, depuis que son oncle le lui avait offert pour une raison particulière qui, aujourd’hui, lui échappait; l’important restait de savoir de qui il venait, mais surtout l’attachement qu’elle y portait. Chopin dévêtu de sa pochette, Louise glissa le vinyle, déposant délicatement la griffe sur les rainures et resta devant, interdite, patientant jusqu’à entendre les premières notes.

Si son coeur avait pu encore s’emporter, il se serait certainement débattu dans sa poitrine pour s’en extraire, moins pour la musique que pour l’ombre qui se dessina dans l’encadrement de la porte constamment ouverte, pour y faire entrer la vie alentour, les cris des jours de marché, les rires des enfants s’essoufflant dans des courses effrénées, s’abimant les genoux sur leur liberté. Elle ne l’admettrait surement jamais vraiment, sinon à demi-mots, mais depuis qu’on lui avait offert l’immortalité dans une étreinte paternelle, Louise avait appris à aimer l’humanité, surement plus qu’elle ne l’avait jamais fais de son propre vivant.
Bien qu’à cet instant, elle aima sans doute bien plus le visage d’Eliott, présence réconfortante et si chère à la compositrice. « Te serais-tu perdu en chemin ? » Traits déformés en une expression de colère factice, sourire perlant au coin des yeux; Louise préférait encore passer pour l’insatisfaite qu’admettre, dans une tendresse dévorante, que sa présence ici était surement la chose la plus délicieuse qui lui arrivait depuis qu’elle avait posé bagages ici.
(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : Inconnu
Métier : Platypus de compagine
Situation : Mère (Célibataire) de tous les platypus
Localisation : Heaven, chambre de Gabriel
Feat. : Platypus
Copyright : Shadow & TUMBLR
Je suis aussi : //
Date d'inscription : 10/11/2015
Messages : 515

Message Sujet: Re: [Abandonné] It was not generally realized that what children mostly wanted was to be left alone. ◊ Eliott Sam 25 Fév - 10:58

Abandonné




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: [Abandonné] It was not generally realized that what children mostly wanted was to be left alone. ◊ Eliott

Revenir en haut Aller en bas
 

[Abandonné] It was not generally realized that what children mostly wanted was to be left alone. ◊ Eliott

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» PACHA petit lhassa apso 9 ans abandonné (62)
» Rufus, caniche abricot de 4 ans, abandonné 2 fois ! (dép56)
» BENJI Shih tzu abandonné à 10 ans (02)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: Rps-