Partagez | .
 

 Mary Lincoln ▬ L'humour c'est comme le bacon, gras, et double face.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar

Age : 18 ans
Métier : Sans emploi fixe
Situation : Célibataire en général
Localisation : Dernièrement, San Francisco
Feat. : Abby Ross
Copyright : Maewan
Je suis aussi : Un piaf nommé Balthazar
Date d'inscription : 28/09/2016
Messages : 152

Message Sujet: Mary Lincoln ▬ L'humour c'est comme le bacon, gras, et double face. Mer 28 Sep - 17:59

Mary Lincoln


ft. Abby Ross

compétences (polyglotte, possède une arme, etc) ou anecdotes (allergies, goûts ...) concernant votre personnage, 20 max

ANECDOTE UNE ❖ Elle ment sur son âge en prétendant avoir 21 ans, bizarrement, quand il s'agit de le prouver, elle ne retrouve jamais sa carte d'identité.  ANECDOTE DEUX ❖ La première fois qu'elle a utilisé ses dons, elle s'est pincée très fort, pensant halluciner. ANECDOTE TROIS ❖ Elle a une cicatrice à la main droite, après qu'un chien l'ait mordu quand elle était petite. ANECDOTE QUATRE ❖ Malgré son âge, a une peur panique du noir. ANECDOTE CINQ ❖ Elle est somnambule, si bien qu'une fois, son voisin l'a retrouvé dans son jardin, et ramené à la maison. Ses parents lui ont raconté, pour sa part, tout ne semblait être qu'un rêve.

CARACTERE
serviable + opportuniste + rancunière + bonne vivante + autonome + menteuse + manipulatrice + Fidèle + Studieuse
Hello Darling ! Ici Mary Ann Lincoln, aka May. J'arbore fièrement mes 18 années depuis le 15/03. Si tu fouillais mon dossier entièrement, tu saurais que je suis un(e) sorcière né(e) à quelque part à la Nouvelle-Orléans, et que je suis présentement une personne célibataire ayant une préférence pour les hommes, mais sans plus. J'exerce présentement le métier de vagabonde, pour découvrir le monde est ses mystère, mais qui sait ? Il se pourrait que ça change.

pouvoirs

(Section non obligatoire => seulement si vous en avez. Ne recopiez que les pouvoirs qui vous intéressent + demandez l'avis du staff si vous voulez en inventer au besoin)

Télékinésiefaible Un don sur lequel elle s'entraîne encore et encore. Pour l'instant, les petits objets sont les seuls à lui répondre, comme des clés, des pièces de monnaies... ce genre de chose. Autant dire que son usage est donc assez limité en l'état, uniquement durant ses heures de pratiques avec Alisa, ou un autre sorcier. Mais sur le long terme, elle espère bien s'améliorer.

Sort Paralysanten apprentissage Un sort que Alisa lui a appris en lui disant qu'il pourrait, au besoin, la tirer de quelques mauvais pas si elle se retrouvait un jour dans une situation délicate. Espérons que la situation d'urgence n'arrive pas de si tôt, parce que pour l'instant, elle arrive à peine à paralyser la patte d'un hamster. Bien entendu, ordre formel de ne pas faire l'idiote avec, pour faire des blagues par exemple.

Torturerapprentissage Le dernier pouvoir connu en sa possession. Elle ne s'en est servi qu'une fois, quand une vague de rage l'a gagné et elle a vu longuement la personne souffrir, avant de comprendre que cela venait d'elle. Depuis, elle évite de s'en servir en attendant de savoir le maîtriser. La peur de devenir un monstre si jamais elle ressent encore ce plaisir malsain à voir un autre être à ses pieds, et sa vie entre ses mains.


Asylum

Connue sous le pseudonyme de Mae, j'ai présentement 25 pommes depuis le 17 juillet. Cependant, vous me reconnaîtrez peut-être sous le visage de Balthazar. J'ai connu SH grâce à Je ne sais plus et j'ai pris connaissance du règlement. La preuve :21: .

Au passage, je crédite CREDIT pour mon avatar, CREDIT pour mes gifs & CREDIT pour mon icon. Pour finir, il est savoir que je me suis arrêté(e) à la saison 7 de SPN.

© HELLOPAINFUL; revisité par SHADOW
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t549-mary-lincoln-l-humour-c-est-comme-le-bacon-gras-et-double-face http://solemnhour.forumactif.org/t558-journal-de-bord-de-mary-lincoln-en-r-tard-en-r-tard
avatar

Age : 18 ans
Métier : Sans emploi fixe
Situation : Célibataire en général
Localisation : Dernièrement, San Francisco
Feat. : Abby Ross
Copyright : Maewan
Je suis aussi : Un piaf nommé Balthazar
Date d'inscription : 28/09/2016
Messages : 152

Message Sujet: Re: Mary Lincoln ▬ L'humour c'est comme le bacon, gras, et double face. Mer 28 Sep - 18:00

Story of your life


une citation de votre choix

à savoir:
 

Partie I : La découverte.

Née il y a environs 18 ans de cela – à quelques moins près – Mary passe en apparence pour une jeune adulte ordinaire. Rien ne la distingue en apparence des autres et pourtant… mais voyons son histoire depuis le début.

Son lieu de naissance se trouvait dans une maternité de Nouvelle-Orléans, le 15 mars, alors que la femme lui ayant permis de pousser son premier cri se refusait à lui adresser le moindre regard, cela pour une raison simple : elle avait confiée son enfant à l’adoption. La seule chose qu’elle obtenait de cette personne était son prénom, Mary, avant de se retrouver un peu moins d’un an plus tard dans les bras de ses parents adoptifs, un couple de trentenaires qui ne pouvaient pas avoir d’enfants. Elle ne comprenait pas la logique de sa mère biologique, qui ne voulait pas d’elle mais insistait tout de même pour lui attribuer un prénom.

C’est donc avec ces gens que Mary faisait l’expérience de ses premiers pas, les mots ayant commencé à se faire entendre quand elle se trouvait encore dans le système. Ils étaient sans conteste les parents que tout le monde rêvait d’avoir, les choses se passaient tout à fait normalement en réalité, en particulier parce que sa famille l’encourageait à cultiver ses centres intérêts, du moment que ses résultats scolaires n’en souffraient pas bien entendu. Heureusement, quand ils la jugèrent en âge de comprendre la vérité à son sujet, monsieur et madame Lincoln, aka Papa et Maman, lui annoncèrent la vérité à son sujet, avec comme introduction le fameux : « Il faut qu’on parle » qui fait frémir tous les adolescents, ou toute personne raisonnable en face de ses parents. Pourtant, elle prenait plutôt bien la nouvelle… bon, des tonnes de questions traversaient son esprit bien entendu, comme pourquoi elle avait été abandonnée, ce genre de chose, mais ses parents étaient compréhensifs et proposaient de l’aider à trouver toutes ces réponses une fois ses dix-huit ans atteints.

Tout cela relevait de la partie pour le moins ordinaire de sa vie. Ensuite, il y avait eut quelques petites choses étranges… par exemple, en travaillant tard sur un devoir, elle se rendait compte qu’elle avait oublié le feutre dont elle avait besoin – un peu maniaque la fille, il lui fallait ce feutre précis – et jurait avoir vu ce dernier se déplacer très légèrement. Généralement, une impression de ce genre chassait le sommeil qui la gagnait jusque-là, et elle plaçait cela sur l’heure tardive. Le phénomène se reproduisit cependant plus d’une fois, et parfois en étant parfaitement réveillée – au dîner par exemple – alors elle s’était mis à tenter de provoquer ces choses, sans chasser de son esprit le fait qu’elle avait sans doute trop lu le texte « Mathilda », enfin des explications rationnelles en sommes… des semaines furent nécessaires avant qu’un résultat ne se fasse voir, et pour tout dire, la blonde n’essayait que par orgueil, sans réellement y croire, quand la pièce qu’elle avait posée sur son bureau devant elle se mit enfin à s’élever quelques secondes avant de retomber. Bon, au moins elle n’avait pas rêvé cette fois, c’était le côté positif, le point négatif, en son sens, c’était qu’elle se découvrait de toute évidence anormale, ce qui lançait de son côté de nombreuses recherches pour tenter de découvrir s’il y en avait d’autres comme elle.


Partie II : Des sorciers, vraiment ?

Les bibliothèques ont un côté pratique, elles ont des tonnes de bouquins, parfois plus vieux que Abraham Lincoln en personne et dans ce genre de situation, comme découvrir si des sorciers existaient et ce genre de chose, c’était plutôt pratique. Disons que cette fois, les témoignages de procès ayant eut lieu lors de la Chasse aux Sorcières – comme le trop célèbre procès de Salem – prenaient un tout autre sens, en se disant que ces noms qui défilaient cachaient peut-être un réel sorcier, quelqu’un qui, comme elle, était né ‘anormal’ aux yeux du commun des mortels. Mary avait alors cherché d’autres choses aussi, comme les créatures – loup-garou, fléau du Gange, ce genre de conneries – mais aussi les démons, incapable de chasser de son esprit que si elle était un genre de sorcière – ou en tout cas quelqu’un avec une capacité qui ne devrait pas exister dans son petit monde rationnel – le champ des possibles s’avérait plus large qu’avant.

Heureusement, le coin où elle vivait – la Nouvelle-Orléans, qu’elle n’avait jamais quitté – possédait une histoire longue comme le tour de taille du Père Noël en ce qui concernait la sorcellerie et au final, sa route venait à croiser le chemin d’une autre sorcière. Il faut dire, en entrant dans l’une des boutiques ésotériques qui pullulaient en ville, elle avait plus de chance d’en croiser qu’en rentrant dans une église… et c’est à force de discussions pleines de sous-entendus, à poser des questions l’air de rien sur la télékinésie, sur la possibilité d’avoir des livres à ce sujet… et après quelques temps à avoir eut la désagréable impression d’être observée sans jamais en avoir la preuve, que la vendeuse lui demandait de se parler à l’écart. La boutique était vide à ce moment là, alors elle avait tourné l’écriteau pour que ce dernier indique « fermé » pour l’extérieur, et une discussion s’était engagée entre elles.

Mary avait appris un tas de choses ce jour-là. En premier, que le monde était plus varié que ce que pouvait laisser penser les apparences. Il n’y avait pas d’un côté les humains, de l’autre le règne animal… mais plus encore. Des choses tout droit venues des films d’horreur, des démons, des monstres, bien entendu des sorciers… également des chasseurs, qui luttaient contre les actes malveillants de ce monde parallèle et inconnu du commun des mortels – en général en tout cas – et des fantômes. Les fantômes… Mary avait trouvé leur existence réellement cool… jusqu’à ce qu’elle en rencontre un en allant avec ses amis dans un lieu réputé hanté, dans un jeu d’ado stupides, où ils avaient tous eu la peur de leur vie en voyant une grand-mère d’apparence toute mignonne se changer en… well… en créature qui tentait de les tuer, sourire malsain et chicots pourris à la clé. L’un d’eux s’en était d’ailleurs tiré avec une belle plaie à la jambe quand même. Ils n’avaient jamais recommencé, et Alisa, la sorcière l’ayant prise en charge dans sa formation, lui apprenait – la sermonnait en réalité – en lui apprenant que l’on ne jouait pas avec ce genre de force d’une part, surtout quand on n’était pas en mesure de maîtriser la situation, et surtout que leur nature demandait aussi un certain sens des responsabilités, comme ne pas faire montre de ses dons en public d’une part, et surtout ne pas y mêler les gens en dehors de leur monde, à moins bien entendu de vouloir en tuer un en particulier.

« Tu as encore beaucoup à apprendre. Ta jeunesse sera ta pire ennemie. »

Parce qu’elle ne réfléchissait pas. Heureusement, le Grand Coven était là pour réguler les actions des sorciers. Bien entendu, Mary n’aimait pas forcément les règlements, mais de ce qu’elle savait, tant qu’elle ne serait pas plus mûre dans ses actions, et en meilleure possession de ses moyens concernant la magie, pas question de la lâcher dans la nature. Rien ne devait être plus dangereux qu’une personne ne se maîtrisant pas. Il suffisait de voir les loups-garous par exemple… eux, niveau contrôle… ils étaient clairement loin du compte. Dans cet apprentissage, Alisa lui apprenait également un sort très intéressant, quand elle progressait avec la télékinésie, un sort capable de paralyser une personne une fois maîtrisé. Autant dire qu’à ce niveau… ce n’était pas encore gagné… même les bestioles sur lesquelles elle s’entraînait – comme une coccinelle en train de cavaler sur la table de jardin – semblaient ne subir aucun effet, et la mouche sur laquelle elle finissait par réussir n’était pas une certitude, Alisa s’était gentiment moquée d’elle en disant que la pauvre bête devait juste être arrivée à la fin de sa vie le temps qu’elle s’évertue à la paralyser. Ce jour-là, Mary avait boudé, comme une gosse.


Partie III : J’suis majeure, j’fais c’que j’veux… ou pas.

18 ans… l’âge de raison pour certain, pour d’autre simplement la période où on finit par se dire que la personne va enfin se décider à agir de manière adulte, bien que la majorité absolue ne soit qu’à vingt-et-un ans. Le lycée derrière elle, Mary ne savait pas réellement ce qu’elle voulait faire et après une discussion avec ses parents décidait de se lancer dans un road-trip le temps de trouver quoi faire de sa vie. L’université ? Elle avait loupé toutes les dates limites d’envoi des dossiers, et pas spécialement envie de se décider tout de suite pour son métier… trouver un job ? Maintenant qu’elle savait tout ce que le monde leur cachait encore, elle voulait rencontrer d’autres sorciers, d’autres êtres, et faire ses propres expériences. Pour obtenir plus que la permission de minuit, Mary avait montrer sa liste de « pour » son voyage. Le dernier point étant qu’elle serait accompagnée, d’autres jeunes de son lycée étant dans le même objectif, en jurant d’appeler régulièrement, de donner des nouvelles et :

« Promis, si un inconnu me propose des bonbons ou porte un imperméable et qu’il a l’air de l’ouvrir, je me sauve en criant ‘Stranger, Danger !’ »

Il y avait eut un rire dans le foyer, la partie était gagnée. Mary s’avérait fière de son petit mensonge, enfin… demi-mensonge, ils partaient à plusieurs, mais tous pour des destinations différentes et puis… ce n’est pas comme si une jeune sorcière pouvait réellement ne pas être surveillée, le Coven devait toujours garder un œil sur elle, d’une façon ou d’une autre. Un peu comme Big Brother qui surveille le monde… ou les Illuminatis…

Et là, un nouveau pouvoir a fait son apparition lors de ce petit voyage. Un type qui tentait de lui voler ses affaires alors qu’elle s’était posée quelques instants pour dévorer son sandwich. Affaires contenant ses vêtements, de l’argent, de quoi grignotter… mais aussi des bougies et athames, cadeau de Alisa. La surprise passée, la colère avait été plus forte et alors qu’elle commençait à fatiguer de courir derrière ce type et s’agaçait plus encore, le bougre s’était mis à se tordre de douleur sans raison apparente. Le regard rivé sur ce gars, en train de penser que le karma jouait vachement bien son rôle, Mary mettait un temps avant de comprendre que cela venait d’elle, et qu’elle était en train d’apprécier le spectacle. Choquée par son propre raisonnement, la plus jeune s’était enfuie en reprenant ses affaires, bien décidée à ne jamais refaire usage de ce don. Pas volontairement en tout cas… et d’en parler à son mentor, voir s’il n’y avait pas un moyen de se retirer cette capacité. On peut rêver non ? Parce que si elle torturait quelqu’un chaque fois qu’on lui courrait un peu trop sur le haricot, on n’était pas sortit du sable… et elle n’avait pas envie de devenir la cible d’un chasseur qui irait penser que l’acte était volontaire, alors que causer du tort aux autres s’avérait être la dernière de ses volontés.

D’ailleurs… en y pensant… un soir Mary se demandait si des sorciers étaient parfois chasseurs ou pas… ? Il faudrait qu’elle demande, ça pourrait être chouette comme boulot, et niveau routine, elle ne risquait pas d’en avoir… enfin, ce n’était peut-être pas l’idée du siècle, mais toujours très séduisant.

© HELLOPAINFUL; revisité par SHADOW
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t549-mary-lincoln-l-humour-c-est-comme-le-bacon-gras-et-double-face http://solemnhour.forumactif.org/t558-journal-de-bord-de-mary-lincoln-en-r-tard-en-r-tard
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Mary Lincoln ▬ L'humour c'est comme le bacon, gras, et double face. Mer 28 Sep - 18:11

OUIIIIII ! BIENVENUE ! :14: :14: :14: :17:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : 18 ans
Métier : Sans emploi fixe
Situation : Célibataire en général
Localisation : Dernièrement, San Francisco
Feat. : Abby Ross
Copyright : Maewan
Je suis aussi : Un piaf nommé Balthazar
Date d'inscription : 28/09/2016
Messages : 152

Message Sujet: Re: Mary Lincoln ▬ L'humour c'est comme le bacon, gras, et double face. Mer 28 Sep - 18:23

Je te déteste :8: je ne devais pas craquer :8:

Non plus sérieusement, merci *^*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t549-mary-lincoln-l-humour-c-est-comme-le-bacon-gras-et-double-face http://solemnhour.forumactif.org/t558-journal-de-bord-de-mary-lincoln-en-r-tard-en-r-tard
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Mary Lincoln ▬ L'humour c'est comme le bacon, gras, et double face. Mer 28 Sep - 18:28

Bienvenue !

Oooooow, une jeunette comme moi :52:

Impatiente de voir ce que tu nous réserve ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : 18 ans
Métier : Sans emploi fixe
Situation : Célibataire en général
Localisation : Dernièrement, San Francisco
Feat. : Abby Ross
Copyright : Maewan
Je suis aussi : Un piaf nommé Balthazar
Date d'inscription : 28/09/2016
Messages : 152

Message Sujet: Re: Mary Lincoln ▬ L'humour c'est comme le bacon, gras, et double face. Mer 28 Sep - 18:30

Merci Faith :15:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t549-mary-lincoln-l-humour-c-est-comme-le-bacon-gras-et-double-face http://solemnhour.forumactif.org/t558-journal-de-bord-de-mary-lincoln-en-r-tard-en-r-tard
avatar

Age : Indéfini
Métier : Ange
Situation : Célibataire
Localisation : Sur Terre
Feat. : Misha Collins
Copyright : Tumblr pour les gifs et merci à Kali pour l'avatar ♥
Je suis aussi : Jonas Sanders
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 648

Message Sujet: Re: Mary Lincoln ▬ L'humour c'est comme le bacon, gras, et double face. Mer 28 Sep - 18:36

Bienvenue parmi nous belle Mary :14:

Tu as désormais une semaine pour faire ta fiche et si tu as besoin d'un délai....n'hésite pas à le demander...nous ne sommes pas méchants :17: (parfois même je donne des crêpes :21: )

Bon courage à toi :12:


I MISS YOU
PLEASE FORGIVE ME

(c)XynPapple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t22-castiel-it-s-funnier-in-enochian http://solemnhour.forumactif.org/t798-carnet-d-adresse-de-castiel#9246
avatar

Age : 18 ans
Métier : Sans emploi fixe
Situation : Célibataire en général
Localisation : Dernièrement, San Francisco
Feat. : Abby Ross
Copyright : Maewan
Je suis aussi : Un piaf nommé Balthazar
Date d'inscription : 28/09/2016
Messages : 152

Message Sujet: Re: Mary Lincoln ▬ L'humour c'est comme le bacon, gras, et double face. Mer 28 Sep - 18:38

:13: Merci Cas' ^^ je pense que ça devrais aller, mais en cas de besoin je n'hésiterai pas à demander ce délai, merci :14: (ah, je ne suis pas contre quelques crêpes d'encouragement :P )


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t549-mary-lincoln-l-humour-c-est-comme-le-bacon-gras-et-double-face http://solemnhour.forumactif.org/t558-journal-de-bord-de-mary-lincoln-en-r-tard-en-r-tard
avatar

Age : Indéfini
Métier : Ange
Situation : Célibataire
Localisation : Sur Terre
Feat. : Misha Collins
Copyright : Tumblr pour les gifs et merci à Kali pour l'avatar ♥
Je suis aussi : Jonas Sanders
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 648

Message Sujet: Re: Mary Lincoln ▬ L'humour c'est comme le bacon, gras, et double face. Mer 28 Sep - 18:40

Aucun souci...et puis si tu veux des renseignements autre qu'un délai...tu peux nous sonner tout pareil, on arrivera :28:  (*Donne des crêpes d'encouragement* :52: )



Edit : J'adore ton titre de sujet :1:


I MISS YOU
PLEASE FORGIVE ME

(c)XynPapple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t22-castiel-it-s-funnier-in-enochian http://solemnhour.forumactif.org/t798-carnet-d-adresse-de-castiel#9246
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Mary Lincoln ▬ L'humour c'est comme le bacon, gras, et double face. Mer 28 Sep - 19:46

Hellcome :59:
Je t'offrirais bien un whisky pour t'encourager à faire ta fiche, mais tu ne semble pas avoir l'age légal...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Mary Lincoln ▬ L'humour c'est comme le bacon, gras, et double face.

Revenir en haut Aller en bas
 

Mary Lincoln ▬ L'humour c'est comme le bacon, gras, et double face.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» les bugnes comme chez le patissier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: come a get a life :: avant de prendre la route :: Ils parcourent la Terre-