Partagez | .
 

 [terminé] You Remind Me Juliet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [terminé] You Remind Me Juliet Jeu 6 Oct - 19:22



     You Remind Me Juliet
   Pv : Evan

L

e chien loup qui était devant lui ne l’intéressait vraiment plus du tout, il avait aussi d’importance à ses yeux qu’un meuble cassé. Encore que, même un meuble cassé aurait sans doute pu avoir plus d’utilité que lui à ce moment présent. Pour le démon, il ne représentait pas une menace alors il pouvait se contenter de l’ignorer. Il n’allait pas se prendre la tête, après tout, il n’avait pas craint de le menacer avant lorsqu’il faisait une tête de plus que lui. Il n’avait pas peur de simple skinwalker, même s’ils étaient plusieurs. La pique qu’il venait de recevoir était sans doute un peu légitime. Il ne se formalisa pas pour autant et répondit sur un ton neutre.

- Je ne l’ai pas perdu. Ce n’est pas comme si un jour, il avait été dans ma possession…

En réalité, c’était un peu plus compliqué que ça, étant donné que ce dernier était dans la cage et que cette dernière était un peu adjacente à l’enfer, on pouvait plus ou moins en déduire que Lucifer avait été dans sa possession et que l’ouverture de la cage était la faute d’un de ses démons de pacotille qui avait choisi le camp de l’ennemie plutôt que le sien. Il se renfrogna un instant. Les deux toutous n’avaient pas besoin de savoir ce genre de détail après tout, il s’agissait en plus d’une simple formalité administrative. Il décida donc de reprendre son histoire pour expliquer un peu mieux de quoi il était question.

- On va dire qu’il se cache volontairement de mes radars pour que je ne le retrouve pas. Nous avons comment dire, un léger passé en commun qui fait que je préférais le retrouver avant qu’il ne me tombe dessus avec l’armé de démon qu’il est en train de créer. Bon évidemment, j’ai déjà tout prévu si ça devait arriver, mais j’espère quand même que ce ne sera pas le cas.

Le démon remarquait bien le chien était un train de s’impatienter plus ou moins et il devait bien admettre que c’était on ne peut plus marrant. Il souriait toujours avec son petit air satisfait, il devait bien admettre que ce qu’il était en train de le voir lui réchauffer presque le cœur. On aurait presque dit un vieux couple marié. D’une certaine façon, ils lui faisaient presque penser à Sam et Dean. Il se demandait l’espace d’un instant si eux aussi se cacher tout un tas de choses qui compliquait les choses. Enfin, il n’allait tout de même pas sérieusement poser la question, c’était leur vie et en réalité, il n’en avait rien à foutre. Il jeta un regard noir vers le chien qui avait ouvert la gueule pour ramener son grain de sel et couper court à la discussion.

- Bon le chien, si tu pouvais arrêter de t’immiscer dans les affaires des grands ça serait bien. Tu as perdu le droit de parler le moment où tu t’es transformé. Surtout qu’on parle, bisness et je n’aime pas me faire interrompre dans des moments pareils.

Après avoir fini de parler, tout en continuant de lui lancer un regard condescendant. Il reportait un peu son attention sur l’autre qui n’avait même pas compris pourquoi il venait d’en prendre pour son grade. Au final Croc-blanc c’était un bon surnom surtout qu’il ne connaissait même pas son prénom alors il ne pouvait même pas l’appeler autrement en réalité. Il souriait toujours, il était plus moins satisfait de ce qui était en train de se passer. Il faut dire aussi que c’était toujours agréable d’avoir son mot à dire. Il sentait déjà que sa réplique aller faire mouche, il s’en délectait presque par avance. Parler de fourrure faisait déjà frémir les écolos alors il était presque sûr qu’il en serait de même pour un petit skinwalker.

- Si je peux me permettre, et évidement je peux… Je ne me plaindrais pas tant que ça si j’étais toi, Croc-Blanc c’est mignon, il aurait pu choisir de t’appeler Chaussette. J’aurais certainement préféré descente de lit. Je suis persuadé que si j’avais un lit, je serais content de poser mes pieds sur ta fourrure qui m’a l’air bien douce.

Il avait pris la défense du géant, en même temps, il n’avait pas l’air assez malin pour se défendre lui-même. Enfin qu’importe, il était plutôt fier de la remarque en tout cas et n’allais sans doute pas s’en cacher. Il regardait du coin de l’œil le chien pour pouvoir épier sa réaction. Il s’attendait à le voir passer par tous les états. Il levait alors les yeux vers le géant avant de reprendre la parole.

- Du coup, pour revenir à nos moutons, tu aimes les filles, l’alcool et la bagarre. Je persiste que c’est dommage que les portes de l’enfer te soient fermées. Je peux t’offrir des nuits inoubliables si tu le souhaites, trouver de valeureux combattant, trouver les plus belles filles du pays. Tu n’as qu’à demander et je te donnerais en échange de tout ce que tu sais sur la question évidemment.

Il ouvrait les bras comme pour montrer un signe de bienveillance. Il attendait de voir ce que lui allait lui proposer. Il n’y avait presque rien qu’il ne pouvait pas offrir à quelqu’un à condition d’en avoir envie et il était prêt tout pour avoir quelques informations supplémentaires sur Lucifer. Il remit distraitement les mains dans ses poches tout en regardant d’un air insistant l’autre, la balle était dans son camp.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [terminé] You Remind Me Juliet Ven 7 Oct - 18:48

Evan rongeait son frein en attendant de pouvoir retrouver sa forme humaine. Intérieurement, il s'insultait de tous les noms pour avoir perdu son calme. La présence de Jerry ne l'aidait en rien. Il avait le don pour le faire sortir de ses gonds. En attendant, il tâchait de reprendre le contrôle de lui-même. En tant qu'humain, il aurait sans doute froncé les sourcils en observant toute cette scène. Bon, ok, admettons que le dénommé Crowley soit un démon. Pourquoi pas après tout. Alors, puisqu'il n'en avait jamais vu avant, autant essayer d'engranger autant d'informations qu'il le pouvait... Sa tension n'en restait pas moins visible. Entre les poils de son dos qui se hérissaient légèrement, et ses babines qui avaient tendance à se soulever convulsivement... Le message était clair.
L'intervention du démon n'arrangea rien à l'affaire. Tout d'abord en le traitant comme quantité négligeable, ce qui avait de quoi réactiver la fureur du skinwalker. Puis, pire que tout, lorsqu'il utilisa le même surnom stupide que Jerry se plaisait à lui donner à tout va. Alors là, c'était la goutte d'eau en trop. Lorsqu'il fut comparé à une descente de lit, le chien-loup bondit sur ses pattes, un grondement de rage jaillissant de sa gorge, crocs découverts dans une attitude hautement menaçante. Nul doute qu'un autre qu'un démon aurait été impressionné. Son pelage était tellement hérissé qu'on aurait pu croire qu'il avait doublé de volume. Mais que pouvait-il bien faire face à Crowley ? Pas grand-chose, à part manifester sa mauvaise humeur... Son impulsivité avait des limites lorsqu'elle se heurtait à son instinct de survie. Ce qui ne l'empêcha pas de lancer une remarque bravache.

« Essaie un peu pour voir...

Au fond de lui, il savait qu'il ne pourrait rien faire pour l'en empêcher. Ni pour faire face. Nul doute que, malgré ses quelques années dans la peau d'un skinwalker, Evan avait encore beaucoup de choses à apprendre dans le monde du surnaturel. Jerry lui lança un regard qui semblait signifier qu'il n'avait pas la moindre chance de se rendre crédible. Et se faire toiser de cette façon par le colosse n'était pas pour le calmer. Sur un dernier grondement, le chien-loup se détourna et s'ébroua pour chasser la pluie qui s'accrochait à ses poils, avant de commencer à tourner en rond en essayant d'évacuer colère et frustration. Le géant en profita pour revenir à ses affaires avec le démon, ayant l'air sincèrement intéressé mais craignant de renifler un mauvais coup.

- Ca a presque l'air trop beau. C'est quoi le piège ?

L'intelligence n'était clairement pas le trait de caractère dominant chez Jerry. Loin de là. Toutefois, il en savait assez sur les démons pour se souvenir au bon moment qu'il y avait souvent anguille sous roche. Il avait déjà vu des humains pactiser avec certains pour se faire voler leur âme quelques années plus tard... Quand on traînait aux bons endroits, surtout dans des bars louches fréquentés par des créatures, on apprenait pas mal de choses. Du coup, le brave imbécile se méfiait, tout en étant alléché par la proposition. Toisant Crowley, il fronça les sourcils, tâchant de deviner une quelconque trace d'arnaque dans la proposition, avant de se raviser. L'appât du gain, sans doute. Depuis son coin, Evan lui lança un regard dégoûté. Au fond, si Jerry finissait par se faire aplatir sec, cela le débarrasserait au moins de lui. Certes, ça le forcerait à fraterniser avec d'autres de ses semblables, mais il pourrait au moins avoir la satisfaction de voir cette enflure mourir. Il avait envie de le tuer lui-même depuis longtemps, mais il savait qu'il n'en avait pas la force, sous sa forme canine ou non. Plusieurs bagarres le lui avaient appris. En termes de force brute, il était largement surclassé. S'il devait passer à l'acte un jour, ce serait autrement.

- Bon... Des infos contre tout ça. Ça m'a l'air honnête, si on peut dire.

Jerry passa ses gros doigts sur son crâne, sur ses cheveux ras qui avaient déjà bien pris l'eau. C'était à croire que le fait d'être trempé ne le dérangeait pas, et d'ailleurs c'était sûrement le cas. Sur une grosse bête comme ça, les gouttes d'eau ne devaient pas avoir le moindre impact. En regardant attentivement son visage, le chien-loup avait l'impression de voir les rouages de son esprit fonctionner à plein régime. Comme quoi, réfléchir, ça pouvait être difficile quand on n'en avait pas l'habitude. Pourtant, le colosse n'avait pas menti, il avait quelques infos sur le sujet. Des choses glanées à gauche et à droite, mais qui faisaient au moins un aperçu des événements. Evan ne savait pas exactement à quoi Jerry occupait ses journées. Il ne lui connaissait pas de job, ou alors il l'avait déjà pris en train de faire quelques emplois pas très légaux. Mais le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il avait pas mal de relations dans le monde de l'underground.

- J'y étais pas, dans ce bar, mais j'ai entendu des trucs. À force de traîner un peu partout, on a facilement des contacts. Enfin bref. Y a des meutes de skin à New-York, et l'une d'elles c'est des végétariens. Ils bouffent que des cœurs d'animaux, un truc comme ça. Conneries si tu veux mon avis. Fin bref. Y a eu une histoire avec l'un des leurs qui a dégénéré et qui s'est mis à bouffer des gens. Tout ce bordel là, ça a fait monter la tension chez tous les skins, et c'est parti en couille dans le bar. Apparemment, y a des accusations qui ont volé et ça s'est battu. J'aurai bien aimé en être, mais bon... j'étais pas dans le secteur. Ça m'aurait bien fait marrer. Paraît qu'il y avait pas que des skins dans le bar à ce moment là. Au moins un homme et une femme. Je sais pas qui c'était exactement. Peut-être que c'est l'un de ceux-là que tu cherches ?

Jerry croisa ses bras musculeux sur son énorme torse. La tension que cela imprima dans son t-shirt et sa veste, tous deux mouillés, auraient mis le doute quant au fait qu'ils allaient résister à une explosion. Avec la tendance du tissu à rétrécir légèrement à l'eau... le géant tenait presque plus du minotaure que de l'être humain. Qu'il n'était plus vraiment, d'ailleurs... L'air relativement fier de lui, Jerry haussa les sourcils, interrogateur, une lueur intéressée au fond du regard.

- Du coup... on fait comment pour cette récompense ?

Evan était en train de gratter dans ses affaires empilées en tas dans un coin. Il avait entendu son téléphone sonner, craignant qu'il ne s'agisse de quelqu'un du boulot qui cherche à le joindre. Naturellement, avec une patte griffue, il était assez mal parti pour réussir à décrocher. Et pour dire quoi, au juste ? Ouaf ? Il farfouilla de son museau dans sa poche, mais se redressa pour grommeler sa mauvaise humeur sur Jerry, consterné par cette espèce de naïveté de simple d'esprit. Pour cogner, il était le premier, mais pour réfléchir, on repasserait.

- Si j'ai bien compris... Tu déboules ici en m'annonçant la bouche en choeur que ce mec est un démon, et juste derrière tu lui déballes tout sur la seule foi de sa parole ? Juste pour... des filles, de quoi boire et des mecs sur qui taper ? Mais sérieusement... T'as vraiment hérité que des muscles ? »

De son côté, on repasserait avant qu'il fasse confiance à un démon. Juste comme ça, par essence. Parce que dans son esprit tout à fait formaté dans une éducation judéo-chrétienne, un démon, ce n'était pas franchement l'être le plus fiable du monde. Pour un peu que tout ce qui était relaté dans les divers livres sacrés tiennent un peu de la vérité...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [terminé] You Remind Me Juliet Ven 7 Oct - 20:01



     You Remind Me Juliet
   Pv : Evan

U

n démon, ça a une sale réputation, il devait bien l’admettre, lui le premier n’avait pas toujours était très clean. Il pouvait comprendre la méfiance que les humains et les créatures avaient à son égard. Il devait tout de même rassurer son acolyte du jour s’il voulait vraiment avoir les informations qu’il était venu chercher. Il souriait alors tout en expliquant un peu certaines ficelles du monde démoniaque.

- C’est vrai que normalement, le speech c’est un ton âme dans dix ans contre ton rêve le plus précieux. Mais petit un, c’est moi qui demande les informations et comme je doute que je puisse les obtenir gratuitement, il faut bien que je t’offre quelques choses en retour. Ensuite, petit deux, tu es un skinwalker et par défaut, ton âme ne peut pas venir en enfer. De toute façon te connaissant, je suis sûr que tu trouveras ta place au purgatoire, contrairement à lui.

Il écouta avec attention tout ce qu’il avait à lui dire. Il hochait la tête pour l’encourage à continuer son discours quand il ne savait plus trop où aller. Il était content d’être tombé sur lui au moins sa journée ne serait pas cachée à deux cents pour cent. Il ne faisait vraiment plus cas du deuxième homme présent. Se contentant de l’ignorer définitivement, il fit une légère grimace quand la conclusion tomba. Il n’y avait pas de doute, c’était bien de Lucifer dont il était question.

- [color=#666666En effet, c’est l’homme que je cherche. Il a donc bel et bien était vu, ça correspond avec ce que je savais déjà. Il a été vu du coup, ce n’est pas juste un simple mythe…[/color]

Le truc à quatre pattes commençait sérieusement à lui courir sur le haricot, il avait commencé par rigoler de ses conneries, puis il l’avait engueulé, mais visiblement, il ne voulait rien retenir. Il était temps qu’il passe à l’offensive. C’est encore une fois un regard noir qu’il lui lança avant de lui répondre avec une pointe de colère.

- Tu sais, je suis peut-être un démon, mais j’ai une intégrité quand même. C’est l’enfer pas Wall Street, j’ai toujours une règle en affaire, faire un deal et m’y tenir. Je n’ai qu’une parole, et ce pour beaucoup de choses. D’ailleurs je n’aime pas qu’on se moque de moi. Je t’avais prévenu.

Avant que le chien n’est pu dire ou faire quoi que ce soit Crowley claqua des doigts et l’animal avait disparu. Un sourire machiavélique s’étirait doucement sur son visage. Il espérait lui avoir appris qu’il ne fallait pas jouer au con avec lui, mais il n’était pas sûr d’avoir vraiment était convainquant, il venait peut-être même de le convaincre de l’inverse. Tant pis après tout, c’était un démon et d’une certaine façon, c’était lui le méchant, même si c’est dernier temps il était un petit peu rouillé. Avant de devoir subir le mécontentement de la brute qui était toujours en face de lui, il crut bon de préciser la localisation de l’animal. Crowley s’imaginait très bien le chien en train de patauger dans une mare à Central Park. Il savait qu’il le maudirait pour le reste de sa vie, mais bon, ce ne serait pas le premier à vouloir le tuer, il devrait faire comme tout le monde, prendre un ticket et attendre son tour.

- Si jamais tu le cherches, je les téléporter au beau milieu de Central Park. Il doit être en train de patauger au milieu d’un des lacs si je ne me suis pas trop rouillé au niveau des coordonnées GPS, je te laisse le soin de gérer ses vêtements, peut-être qu’il en aura besoin.

Alors que Crowley se tournait dans la direction de Jerry ce dernier était en train de ramasser les vêtements de celui qui devait être son "ami" avant de les déposait dans la benne à ordure à côté. Avec un ami comme ça, il ne valait mieux pas avoir d’ennemie. Enfin, il haussa distraitement les épaules, cela ne le regardait pas vraiment, ils pouvaient bien faire ce qu’ils voulaient de leurs temps libres tout ça ne le regardait pas. Il leva son regard vers celui du géant, il n’avait pas encore répondu à sa question et pourtant elle était importante, c’est avec un petit regard satisfait qu’il dévoilât ses yeux rouges pour faire le show avant d’enfin exaucer son souhait.

- Je suppose que sa marche comme ça aussi… Alors, comment on s’arrange ? C’est très simple, comme ça…

Il affichait un petit sourire satisfait et leva sa main droite en l’air pour claquer des doigts. Donnant une fois de plus un vrai sens à l’expression. La perception de l’endroit et l’espace avait changé. Il n’avait pas eu besoin de lui poser la question pour comprendre quel était l’endroit que préféré la brute. Il venait de les y téléporter tous les deux. Il regarda autour de lui, c’était un peu trop rustique pour lui, mais son interlocuteur était loin de faire tache dans le décor. Le démon s’approchait du comptoir du bar. Il y déposa une carte prépayer qui affichait un montant exorbitant et montra au gérant de l’endroit son compagnon. Avant de retourner vers lui, il était déjà entouré de deux superbes plantes qu’il avait lui-même choisies. Il leva la tête en la direction du mastodonte comme pour vérifier s’il était satisfait de sa prestation avant de prendre la parole et de lui indiquer que ce ne serait pas qu’une nuit comme ça, mais pour les prochaines qu’il choisirait.

- Profite bien de ta soirée, j’espère que tu n’avais pas grand-chose de prévu pour le reste de ta journée, la nuit risque d’être longue mon petit. Je t’ai promis des nuits, alors la prochaine fois que tu veux t’amuser, appelle-moi. Je t’en dois encore au moins neuf pour faire un chiffre honorable.

Il tendait alors sa carte à l’homme qu’il avait en face de lui. Oui, il avait une carte avec ses coordonnées dessus, juste parce qu’il trouvait sa fichtrement cool. Il y avait écrit sur le papier le strict nécessaire, la sobriété avait du bon, il faut l’admettre. On pouvait voir en lettre d’or italique "Crowley King of Hell and King of The Crossroad" juste en dessous, il y avait le fameux numéro à trois chiffres qui laisser une impression toute particulière quand il appelait quelqu’un. Le nombre de la bête comme on dit. Le démon préféré largement donné son numéro plutôt que de se faire invoquer, la deuxième option était un peu moins gentillette on va dire. Il était obligé de se déplacer tout ça. Lorsque l’homme attrapa le petit bout de papier, le démon affichait une dernière fois un petit sourire satisfait avant de se volatiliser en un battement cil. Il était venu, il avait vu et maintenant il avait disparu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: [terminé] You Remind Me Juliet

Revenir en haut Aller en bas
 

[terminé] You Remind Me Juliet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: Rps-