Partagez | .
 

 [Terminé] - Sympathy For The Devil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Terminé] - Sympathy For The Devil Ven 30 Sep - 17:09



     Sympathy For The Devil
   Pv : Lucifer

M

es doigts se seraient un peu plus forts autour du manche de ma lame. J’avais peur, mon cœur battait un peu plus fort. Je savais que ce démon était maléfique, j’en avais déjà croisé un ou deux et je n’avais jamais vraiment compris leurs intentions. Je suppose que le côté maléfique de la chose devait sans doute aider. J’étais persuadé qu’il venait pour moi, j’avais déjà eu des soucis avec un démon par le passé. En dehors de celui qui me donnait mes pouvoirs, j’en avais déjà croisé certain et ce ne ce n’était jamais vraiment bien passé. Je me rappellerais sans doute comme si c’était hier du dernier qui avait essayé de me posséder, je crois que je ne remercierais sans doute jamais assez mon délire de jeunesse et le tatouage que je m’étais fait dans le dos.

Nick semblait bien plus au courant que moi des intentions du démon. Il s’agissait sans doute d’un chasseur et il avait déjà fait affaire à eux par le passé. Il semblait un peu plus vieux que moi et avait sans doute déjà eu le temps de s’expérimenter dans le milieu. Pendant ce temps, j’avais toujours cet air sceptique et inquiet. Reprendre un démon sur sa politesse n’était sans doute pas la meilleure façon de montrer sa volonté de rester en vie. À moins que… Peut-être que Nick était la clé de toute cette histoire, il avait peut-être des pouvoirs et c’était lui que les gens avaient ressenti. Mais pourquoi Crowley s’intéressait à lui dans ce cas-là ?

Je m’approchais à mon tour du démon qui ne trouvait rien à redire et arborer une expression de frayeur sur son visage. Il avait peur, j’avais beau avoir une lame d’ange à la main. Je sentais bien que ce n’était pas moi la menace. Mon cerveau mettait doucement les pièces les uns après les autres dans ma tête. J’en étais sûre maintenant, j’observais son petit jeu, Nick était puissant, malin et presque malsain. Le regard qu’il lançait à la créature était presque à tomber par terre. Je fis de mon mieux pour me ressaisir alors que j’entendais le démon reprendre.

- Non, c’est juste le meat suit que j’ai pris…

Mon cerveau était toujours en train de réfléchir, les paroles de Nick ne faisaient que confirmer cette folle théorie qui était en train d’apparaitre dans ma tête. Il connaissait vraiment trop bien l’enfer pour être un simple chasseur et la description qui correspondait parfaitement à l’homme de Supernatural. Je pense que tout était confirmé maintenant. Lorsqu’il se tourna vers moi pour me demander ce que j’en pensais, j’étais simplement incapable de dire quoi que ce soit dans un premier temps. J’avais toujours ma lame dans les mains, les jointures blanchies parce que je la serrais comme si c’était la dernière chose qui me tenait à la vie. Finalement, un son finit par sortir de ma bouche.

- Lucifer…

J’avais prononcé ce mot dans un murmure sans savoir vraiment m’en rendre compte. Je n’avais pas encore le courage de le dire à voix haute, j’avais peur de sa réaction, peur d’avoir raison, mais aussi d’avoir tort. De devoir reprendre ma petite vie d’humaine après avoir cru pendant quelques minutes que Lucifer pouvait exister.

- Vous êtes Lucifer, c’est vous que les gens ont ressenti…

Mon corps tout entier ne répondait plus. J’étais simplement incapable de réagir. La terre était en train de se dérober sous mes pieds, j’étais incapable de respirer. J’étais tétanisé, je savais parfaitement que je n’avais pas répondu à sa question et qu’il allait certainement s’énerve vis-à-vis de ça. Je deviendrais sans doute une humaine inutile, mais je n’arrivais pas à me battre contre ce sentiment qui était en train de m’envahir.

- Elle ne te connaissait même pas, tu fais croire que c’est ton ami. Maintenant qu’elle sait, elle va se retourner contre toi et m’aider.

Faire des plans sur la comète, c’était exactement ce que le démon était en train de faire. En aucun cas, je n’allais me retourner contre Lucifer, maintenant que je savais que c’était lui, j’avais un éclat dans les yeux, celui avec lequel on regarde un roi ou même mieux, un dieu. Je m’avançais alors dans la direction du démon jouant négligemment avec ma lame et le pointant avec.

- Je commence par quoi ? Je n’ai jamais torturé personne encore, mais je suppose qu’il y a un début à tout.

J’affichais un petit sourire sadique. Je n’avais pas peur. J’étais prête, j’avais tué des gens pour que mon démon me laisse en vie, j’étais bien capable de torturer quelqu’un pour Lucifer, ça ne devait pas être trop dur. Maintenant, la raison de la présence de ce démon ici était déjà toute trouvée.

- Je pense qu’il est ici simplement parce qu’il a été trop curieux.

Je pouvais le comprendre, bon nombre de personnes avaient envie de voir Lucifer en chair et en os. Vérifier qu’il était bien sorti de la cage, un peu comme une rock star qui sort de cure de désintoxication.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : vieux
Métier : diable et bouc émissaire
Situation : à la recherche de mon vaisseau
Localisation : New York City
Feat. : mark pellegrino
Copyright : avatar rose noire et gifs mostunclean tumblr, signature merci Emy et le staff pour les teams!
Je suis aussi : Heather & Matthew
Date d'inscription : 02/03/2016
Messages : 452

Message Sujet: Re: [Terminé] - Sympathy For The Devil Sam 1 Oct - 8:46




Sympathy for the Devil


J'aime la façon de penser de cette demoiselle. Enfin une personne qui me comprend... Ou du moins qui a des idées allant dans la même direction que moi. Je compte bien apprendre qui elle est vraiment, mais au moment où la discussion devient intéressante, mon interview coupe au court alors qu'un démon en costume fait irruption dans le centre commercial en chantier. Je suis loin d'être heureux de cette interruption. On ne me laisse jamais tranquille ! Et se faire interrompre par... ça ! Vraiment, la politesse se perd de nos jours ! Je vais devoir tout reprendre à zéro, depuis les bases, il semblerait. Crowley a vraiment laissé l'enfer tomber bien bas pour que la chair à canon n'ait même plus peur de leur roi... Enfin... Cela confirme ce que je sais de cet arriviste ambitieux à l'ego de la taille des tours jumelles, mais à la compétence beaucoup plus douteuse.

Bien, il semblerait qu'il soit temps pour moi de rappeler qui je suis aux yeux des habitants des enfers : leur roi et créateur. Ce spécimen fera l'affaire en attendant que je mette la main sur un autre un poil plus utile et puissant.  Un geste imperceptible de la main plus tard, le grand nigaud se retrouve immobilisé et incapable de se téléporter, ou même de sortir de son costume de chair. Bien sûr, la sorcière ne sait pas qu'il est maintenant incapable de se défendre, je peux la sentir se tendre, arme à la main, prête à en découdre. Elle ne sait pas ne rien avoir à craindre du démon. Un comble qui me fait rire doucement, quand on y pense. N'avoir rien à craindre de la part d'un démon, et tout de la part d'un ange... L'ironie ! Quoi qu'il en soit elle est armée et prête à en découdre. Donc, elle sait ce qu'il est et a déjà survécu à ceux de cette espèce. Sans compter la lame qu'elle exhibe fièrement...

Je m'approche du démon, lui faisant savoir qu'il a beaucoup de choses à apprendre, dont la politesse. Je lui demande où s'est taillé son costume ; cette mode me déprime, elle me fait penser à celle de mes frères au paradis, et ça c'est démoralisant. Tous taillés dans le même moule, pas d'originalité, pas un seul pour penser à se vêtir autrement. Enfin, plus depuis que les archanges ont quitté le navire, je veux dire. Quoi que Michael et Raphael soient très classiques dans leurs choix vestimentaires. Fort dommage. A changer quand j'aurai à nouveau accès au Paradis.

Je hausse un sourcil alors que le démon me répond. J'avais posé la question de façon purement rhétorique, je n'avais pas besoin d'une réponse, et elle ne m'intéressait pas.

« Mon grand, il va falloir que tu apprennes à causer quand on te dit de causer et à te taire quand ce n'est pas le cas. »  

Je demande à la sorcière ce qu'elle pense de mon projet de laisser son côté artistique s'exprimer pleinement sur le démon. Il y en a qui aiment les natures mortes, moi je préfère travailler sur du vivant. C'est tellement plus difficile d'arriver à un résultat satisfaisant, mais aussi tellement plus gratifiant ! Elle a l'air plus que surprise du manque de violence de mon copain aux yeux noirs, je regarde les rouages tourner à pleine vitesse derrière ses yeux clairs, et un sourire vient lentement illuminer mes traits. Elle finit par souffler mon nom, estomaquée. Je souris plus largement, plissant les yeux à la manière d'un chat à qui on aurait offert un bol de crème. Même sans me nommer directement, on me reconnaît.

Légère courbette à la manière d'un artiste, avant d'effectuer un axel et de retomber sur mes pieds, « En chair et en os ! »

Elle est toujours immobile, paralysée par mon magnétisme. Le type aux yeux noirs espère, prie sans doute le créateur, qu'elle viendra l'aider maintenant qu'elle sait à qui elle a affaire. Je lève les yeux au ciel, il doit savoir que prier Papa est inutile, Il a débranché le téléphone et n'est pas prêt de se ramener pour lui sauver la peau. Je m'approche du démon et pose mon coude sur son épaule, comme si j'étais accoudé à un bar, en regardant dans la direction de Mélisandre et toujours sans me départir ni de mon sourire, ni de mon ton satisfait alors que je déclare à son oreille,

« C'est là que tu commets une grosse erreur, vois-tu. Observe-là bien. Elle est surprise, oui. Elle a  un peu peur aussi, mais elle elle a compris lequel de nous deux va ressortir en un seul morceau de cet endroit... »
Je m'écarte et le regarde en grimaçant un sourire d'excuses « et ce n'est pas toi, pal. »

J'avais vu juste, elle finit tout de même par se ressaisir. Elle prend même plaisir au jeu, je dirais, à la voir s'avancer en jouant de la lame. Elle ne veut pas me décevoir. Normal, mais aussi satisfaisant. Elle ne le fait pas par peur de moi, mais par envie de me plaire. Je crois que je suis tombé su une groupie...

Je hausse les épaules, « Commence par où tu veux. Tant que tu me laisses un espace pour écrire un petit message. Pourquoi ne pas commencer par un piège pour démon ? Tu sais comment en dessiner un ? » Cela empêchera définitivement le démon se sortir de son costume, et il me sera plus facile de l'utiliser pour ce que j'ai en tête.

J'opine du chef quand elle déclare que ce démon-ci a été trop curieux. Bien sûr. Mais je ne peux pas laisser des paparazzis me  ruiner la vie, n'est-ce pas ? Autant envoyer directement une notice à la maison d'édition...

« Pourquoi ne pas le dessiner sur le front... Comme ça... » Doucement, j'attrape la main de Mélisandre et l'aide à tracer le pentacle, prenant soin de ne pas rater mon dessin. Le démon hurle, mais ne peut pas bouger, je ralentis notre geste pour ne pas qu'il y a ait de faux pli dans la peau. Ce serait dommage de gâcher notre toile, non ? Je la relâche et recule pour admirer mon œuvre. L'autre souffle, et si je ne me trompe pas, il est au bord des larmes. Oh ! C'est un sensible ! Le sang coule dans les yeux et le long du visage du démon, avant de venir tacher ses vêtements... Il pourra passer au pressing celui-là!

« Voilà. Il aura un peu plus de mal à voyager comme ça. » Je me tourne vers Mélisandre,« OK. Maintenant que tu as vu comment procéder, à ton tour. Dessine-moi un mouton ! » Je conjure un dé à 13 faces (parce que c'est tellement plus improbable) et le lance en l'air. Une fois qu'il est tombé par terre, j'observe le résultat et annonce, « Sur l'abdomen ! » Le démon se remet à hurler...

Tant qu'elle me laisse un morceau de poitrine suffisant pour écrire un petit message pour Crowley, je serai satisfait. Je compte bien lui renvoyer son valet de pied et lui faire un petit cadeau pour qu'il se souvienne de moi... Transformer ce démon en bombe artisanale ne sera pas très difficile. Et je suis certain que ma sorcière sera contente d'apprendre à en fabriquer.

Je l'observe commencer son œuvre et lui demande, « Je suis curieux. Comment as-tu mis la main sur une lame angélique? Je pensais que les sorcières préféraient les yeux noirs aux yeux bleus... »

(c) Alyss ( Kanade A. J. Rye )


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t124-lucifer-if-they-won-t-accept-i-m-right-i-ll-rub-their-nose-in-it-til-they-choke-on-the-truth http://solemnhour.forumactif.org/t127-journal-bord-de-lucifer
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Terminé] - Sympathy For The Devil Dim 2 Oct - 17:17



     Sympathy For The Devil
   Pv : Lucifer

M

on corps battait toujours aussi vite, j’avais compris, j’avais réalisé qu’il s’agissait de Satan en personne, mais j’avais encore du mal à admettre que tout c’était bel et bien réel. Dire qu’il y a encore quelque année je n’étais qu’une fille sans aucune spécificité, une de celle qui n’aimait pas sa vie et qui allait à l’école. Il y avait tellement de choses qui m’étaient tombés dessus, d’abord les démons ensuite les créatures maintenant même les archanges déchut était réel. Je m’étais discrètement pincé l’avant-bras comme pour vérifier que ce n’était pas un rêve. Je n’avais pas du tout envie de me réveiller de ça. J’avais envie de réaliser que tout ça n’était qu’un rêve, un superbe rêve d’ailleurs.

Tout mon être était en train de fondre au moment où il me fit une petite courbette. J’avais sans doute l’air d’une grosse groupie bien que j’essaye de me contrôler, mais qu’importe, il ne pouvait pas lire dans ma tête. Enfin du moins j’avais l’espoir qu’il n’arrive pas à trouver le nombre de fans fiction que j’avais lu le mettant en scène avec des pauvres filles parfaitement consentantes prêtes à entendre et supporter tout un tas de choses. Enfin, il valait mieux que je sorte tout ça de ma tête avant que je commence à baver et à rougir.

J’écoutais le discours du démon, évidemment, il avait tort. Il ne semblait pas très malin, j’avais toujours pensé qu’il l’était bien plus intelligent que ça. Les apparences étaient visiblement trompeuses, mais Lucifer avait compris. Il savait ce que j’étais prête à faire pour lui, il suffisait de me parler trois minutes pour comprendre que je ne portais pas vraiment les démons dans mon cœur, mais l’archange déchu ce n’était pas la même histoire. Je savais très bien que Lucifer s’en rendrait compte qu’il me testerait qu’il jouerait avec moi. En même temps c’était normal, il devait s’entourer de personnel fort, intelligent et utile.

Je ne savais pas, je n’avais jamais eu l’occasion d’affronter des démons sur un terrain d’égalité, jusqu’à maintenant, il avait toujours eu l’avantage sur moi et c’était d’ailleurs pour ça que j’avais fini par me procurer cette arme. Je voulais être assez forte pour pouvoir me battre. C’est avec un petit regard désolé que je me tournais vers lui pour lui répondre. Je n’osais plus le regarder dans les yeux comme je l’avais fait à plusieurs reprises lorsqu’il n’était qu’un simple humain ayant vu des choses intéressantes.

- Je suis désolé… Je n’ai pas eu l’occasion de beaucoup m’entrainer sur les démons. Je ne suis une sorcière que depuis quelques années. J’ai négocié un pacte plutôt intéressant d’ailleurs. Cependant, je suis prête à apprendre, je suis toujours en vie ce qui prouve bien que je suis débrouillarde.

J’étais clairement en train de me vendre. Je voulais faire pardonner mon manque de savoir. Est-ce que cela suffirait sans doute un peu puisqu’il attrapait ma main et me guidait pour dessiner l’œuvre d’art sur la tête du démon. Un pentacle, oui j’aurais dû m’en douter. Il y avait du sang qui coulait, je sentais la douleur du démon sous ma main, mais je ne tremblais pas sans doute grâce à l’aide de Lucifer. Le tracé était net, précis, dessiner sur le corps d’un homme, je ne l’avais jamais fait avant aujourd’hui et je devais bien me rendre compte que c’était particulier. Alors que Lucifer me lâchait, je glissais une main dans ma poche pour prendre une photo du front de cette victime. Il faudrait que je note ça dans mon grimoire alors tant qu’à faire, je préférais en garder un exemplaire.

- Est-ce qu’il pourrait éventuellement lancer ses pouvoirs avec un logo comme ça de tatoué sur la peau, je veux dire dans l’éventualité ou vous ne seriez pas là pour l’en empêcher.

Il fallait éviter d’être trop pompeux tout en montrant mon respect, un juste milieu. Un mélange de courtoisie et d’asservissement. Il voulait que je lui dessine un mouton, ça me paraissait être plutôt marrant. J’attendais de voir ou je devrais faire mon dessin. Tirer le résultat au dé, je trouvais ça plutôt très intéressant. L’abdomen donc c’était parti.

- Avec plaisir donc !

Je m’approchais du démon et tira sur sa cravate rouge avant de la retirer et de me la mettre autour du cou. Ensuite je tirais violemment sur le col de la chemise, les boutons sautèrent et je pouvais voir le torse du démon. Je sentais le regard plein de désespoir du démon se poser sur moi. Doucement, j’enfonçais la pointe de la lame dans le corps de ma victime, juste assez pour faire suinter le sang de la blessure. Je déplaçais doucement la lame dans le corps de la victime, tirant légèrement la langue pour me concentrer sur les traits que j’étais en train de tracer sur sa peau. On pouvait lire son visage une concentration extrême, je ne voulais pas me louper, il n’y avait pas la fonction effacer.

- Comme je disais, je suis une sorcière depuis quelques années et on va dire que quand les anges se foutent sur la gueule, ils ont oublié de nettoyer les scènes de crime. Il existe des armes du genre qui se baladent dans le marché noir des sorcières, avec suffisamment d’argent et quand on n’a pas peur de tuer les bonnes personnes on se retrouve avec un objet comme ça entre les mains.

Oui j’avais tué des gens pour me la procurer et je ne le regrettais pas, même pas quelques secondes. Je voulais être capable de me défendre et j’avais fait tout ce qui était possible. Je souriais un instant alors que je reculais d’un pas pour voir le résultat, c’était un peu ensanglanté et les traits pas toujours fait à la perfection, mais on arrivait à comprendre qu’il s’agissait d'un mouton. J’étais plutôt fière, pour une première dans le dessin sur le corps de quelqu’un.

- Je ne me débrouille pas trop mal au final ? C’est la première fois que je tente l’exercice, mais je ne suis pas déçu du résultat en tout cas. Est-ce que je dois laisser un message amical sur son corps à l’attention du destinataire ?

J’avais compris qu’il voulait le renvoyer à quelqu’un, sans doute à Crowley d’ailleurs. Vu qu’ils avaient parlé de lui quelques instants avant. J’affichais un petit sourire satisfait alors que je m’approchais doucement de ma victime lui retirant définitivement sa veste et sa chemise pour pouvoir faire glisser ma lame angélique sur sa peau. Sans pour autant l’enfoncer, juste qu’il sente le froid contre sa peau, qui sache qu’à tout moment, je pourrais l’enfoncer à la demande de Lucifer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : vieux
Métier : diable et bouc émissaire
Situation : à la recherche de mon vaisseau
Localisation : New York City
Feat. : mark pellegrino
Copyright : avatar rose noire et gifs mostunclean tumblr, signature merci Emy et le staff pour les teams!
Je suis aussi : Heather & Matthew
Date d'inscription : 02/03/2016
Messages : 452

Message Sujet: Re: [Terminé] - Sympathy For The Devil Lun 10 Oct - 13:11




Sympathy for the Devil



Mélisandre a du mal à réaliser ce qui lui arrive, je peux aisément le voir – et le comprendre. Ce n'est pas tous les jours qu'on se retrouve face à un archange, déchu qui plus est. Pour peu j'aurais peur de la voir hyperventiler. Mais elle fait des efforts pour rester calme, ce qui est une très bonne chose de mon point de vue. Je n'ai pas besoin d'une groupie à genoux devant moi en train de baver sur mes chaussures... Par contre une sorcière, ça ça peut être utile. Le tout est de voir sa puissance et si elle est capable de garder la tête froide en situation de stress. Elle est jeune, mais je peux lui apprendre quelques tours et lui montrer quelques pistes à suivre pour devenir plus forte rapidement. Le tout est de savoir si elle vaut la peine que je fasse les efforts que cela me coûtera.

Elle semble déçue de ne pas pouvoir m'annoncer qu'elle est expérimentée et parée à toutes les situations... Je cache un sourire, et me contente de hocher la tête. Elle parle pour ne rien dire, essaie de me séduire du mieux qu'elle le peut. Elle n'a pas besoin d'en dire plus, et je sais qu'elle serait prête à se sacrifier pour moi et ma cause si je le lui demandais. Les fanatiques ont cela de bon. Même si parfois ils sont un peu trop motivés et n'ont pas assez de vue à long terme. Ce qui n'est pas un problème, puisque je suis là pour penser à leur place... Mais elle possède une lame angélique, elle est effectivement astucieuse.

« La survie, c'est le début de la connaissance. » Je ne mets guère de temps à me décider à lui montrer comment on fait pour torturer quelqu'un... Ce qui n'est pas vraiment difficile, quand il s'agit de torture physique. En ce qui concerne l'esprit, c'est plus complexe. Mais aussi tellement plus gratifiant...

Je m'approche de Mélisandre et saisis sa main afin de l'aider à tracer le pentacle qui empêchera le démon de sortir de son costume de chair. Bien sûr il sera plus difficile à la sorcière d'appliquer le pentacle si le démon n'était pas immobilisé par mes soins, mais c'est possible. Je l'aide à tracer un pentacle correct, elle est appliquée, bien sûr, et le dessin est parfait. Par contre, je ne m'attendais pas  ce qu'elle prenne une photo du démon... Est-ce là si difficile à retenir qu'elle doivent en graver l'image sur pellicule, ou plutôt sur circuit ?

« Il n'a plus l'usage de ses pouvoirs, ni ne peut sortir de son hôte. Par contre, si je le laisse aller, il pourra toujours essayer de s'échapper en courant. Ce qui serait ridicule et inutile, bien sûr. » J'ajoute les derniers mots pour expliquer au démon qu'il lui est inutile de fuir. Même s'il le tentera sans doute. Stupide démon !

Elle a l'air enthousiasmée par mon idée de dessiner un moutons sur le bide du démon, et s'applique. Je recule d'un pas pour lui laisser de l'espace et observe ma sorcière au travail, bras croisés, et un doigt sous le menton, comme un expert en art en train d'inspecter un tableau. Ce qui est le cas, bien entendu. En attendant, je lui demande où elle s'est procurée sa lame. Un objet fort utile pour ceux qui en connaissent l'existence, et n'ont pas peur de la manier... Encore une fois, elle essaie de se vendre, alors qu'elle devrait avoir compris qu'elle serait déjà morte si je n'étais pas intéressé. De quoi me faire sourire. J'aurai besoin du nom de son fournisseur, histoire de m'assurer qu'il ne fournisse plus que les bonnes personnes à l'avenir. J'observe le résultat, un mouton pas trop mal dessiné, pour une première. Je me demande ce que va penser Crowley de cette bestiole scarifiée sur son messager...

« Bien. Par contre, je vois que tu ne connais pas Saint-Exupéry... tu aurais pu te simplifier la vie en dessinant une boîte... »
Je m'approche pour tapoter d'une main sur son épaule. « Bon boulot. » Je réfléchis un instant de plus avant de répondre à la question de ma petite sorcière. « Non, tu n'as pas besoin de signer. Je vais m'en charger. » Je tends une main dans sa direction, paume ouverte, afin qu'elle me donne son arme, et une fois cela fait, je m'approche du démon qui tente de reculer sans le pouvoir. Je lui souris doucement, et m'adresse à lui d'une voix douce, presque tendre, « Ne t'en fais pas, tout va bien ? Ce sera bientôt fini. » puis, je me mets à graver mon message :
« Now comes the day when I am free
Kneel and serve or dead you'll be
 I AM COMING »

Oui, je sas, c'est un peu basique comme poésie et je pourrais faire tellement mieux. Mais Crowley ne mérite pas l'effort que cela me prendrait. Je recule à nouveau pour admirer, avant de faire le tour de ma toile et de m'attaquer à son dos. Parce que le message et le mouton ne sont qu'une parte du paquet que je vais lui envoyer... Je grave délicatement (aussi délicatement que faire se peut) dans la chair du démon un symbole enochien , avant d'enfoncer ma lame en direction du cœur. Pas complètement, pas assez pour le tuer, mais suffisamment pour que l'âme soit en connexion avec le symbole. Deux âmes même, si on compte celle de l'humain et celle du démon. Voilà ! Ma petite bombe artisanale est prête. « Recule un peu, Mélisandre. Tu ne veux pas être expédiée avec lui. » Un autre petit symbole, et je relâche le démon une fraction de seconde avant qu'il ne disparaisse de notre vue et du bâtiment. Direction : l'enfer. La salle du trône, plus précisément. Je regarde ma montre et compte à voix haute. « Dix secondes avant l'explosion... 9... 8... 7... 6... 5... 4... 3... 2... 1... BOUM !!!! » Je lance sa lame à Mélisandre, la prend par le bras et l'escorte galamment hors du centre commercial. Je ne doute pas que Crowley reçoive le message. Ni qu'il se rebelle aussi. Mais on ne pourra pas dire que je ne lui ai pas donné le choix. Je me demande ce qu'il fera du mouton.

« Cela manque sans doute de panache, mais je viens d'envoyer notre démon au régent des enfers. Il a maintenant la main, à lui de décider ce qu'il veut faire. Nous serons tranquille un temps, pendant qu'il réfléchit à son prochain geste... Or donc, où en es-tu dans tes études de sorcellerie ? Tu as un mentor, un coven ?... Et as-tu déjà suivi des cours de théâtre ? »
(c) Alyss ( Kanade A. J. Rye )


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t124-lucifer-if-they-won-t-accept-i-m-right-i-ll-rub-their-nose-in-it-til-they-choke-on-the-truth http://solemnhour.forumactif.org/t127-journal-bord-de-lucifer
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Terminé] - Sympathy For The Devil Mar 11 Oct - 12:35



     Sympathy For The Devil
   Pv : Lucifer

L

es explications qu’il me fournissait étaient claires et précises. Je me rendais compte qu’il y avait beaucoup de choses que j’ignorais sur le monde qui m’entourait. J’avais besoin de quelqu’un pour m’ouvrir les yeux sur tout ce que j’ignorais encore. Il était ma lumière, celui que je suivrais au bout du monde, je sentais bien qu’il l’avait compris. En même temps, je suppose que ce n’était pas si difficile que ça pour lui de lire en moi comme dans un livre ouvert. J’avais l’impression d’être prévisible et banal. Enfin, il m’expliqua comment marchait le sceau qu’il venait d’appliquer sur le démon, je me contentais de hocher la tête tout en notant l’information dans un coin de mon cerveau.

Il avait raison, ma culture était sans doute un peu limitée, j’aurais pu en rougir, mais il s’agissait d’un truc qui ne m’intéressait pas plus que ça alors tant pis. Je préférais ne pas le prendre comme un reproche et plutôt comme il était une constatation. Je ne pouvais sans doute pas être parfaite, j’étais une humaine et comme beaucoup j’avais des défauts. Surtout qu’en soi, il n’était pas si mécontent de mon boulot, il venait de me féliciter. Le diable en personne était en train de me féliciter, cette sensation avait un arrière-gout des plus étrange dans ma bouche. Je n’avais jamais eu la chance d’avoir des parents aimant qui étaient fier de ce que leur fille avait accompli, mais d’une certaine façon cette main sur mon épaule et les mots qu’il était en train de prononçait se rapprochait bien plus de ça que toutes les marques d’attention que j’avais eues jusqu’à maintenant. Si je n’étais pas déjà clairement fan de lui, ce serait sans doute le cas à partir de maintenant.

- Merci.

C’était simple, sobre et efficace. Je n’avais pas envie de me répandre comme une flaque à ses pieds. Il tendait la main pour que je lui donne mon arme ce que je fis sans hésiter plus d’une seconde. J’espérais qu’il me la rendrait ensuite, je ne savais même pas si un tel objet pouvait véritablement le blesser. Je préférais ne pas lui poser la question de peur de le vexer. Je ne voulais pas qu’il pense que c’était mon but, parce que c’était loin d’être le cas. J’avais hâte de voir ce qu’il va faire un peu comme une enfant devant un magicien. Je trouvais que cette comparaison lui allait plutôt bien, après tout, c’était ce qu’il était du moins en partie, le maître des illusions.

Je lisais le message que Lucifer était en train de laisser sur le torse du démon, c’était simple et efficace. J’avais bien compris que la créature allait servir de bombe artisanale alors autant lui laisser un message court pour laisser le temps au destinataire de lire. J’aimais sa façon de jouer avec cette victime, tout dans la subtilité. J’étais en train d’observer la douleur et la peur dans les yeux de cet homme qui devait sans doute regretter de s’être levé ce matin et d’avoir croisé notre route. C’est la voix de l’archange qui me tira de mes pensées, sans plus de cérémonie je reculais comme il me le demandait.

- Il a explosé où exactement ?

Une seconde question me venait en tête, concernant les dégâts qu’il avait possiblement faits, mais je me rendais bien compte que ce n’était que secondaire. Le but étant évidemment de marquer les esprits plus qu’autre chose. J'eus rapidement une réponse concernant la question. Il avait atterri devant le démon qui avait osé le remplacer. Il me lança ma lame que je réceptionnais sans trop de difficulté. J’aurais voulu l’essuyer avant de la ranger dans mon sac, mais déjà il me tirait par le bras pour m’entrainer ailleurs. Il n’avait aucune difficulté à me promener derrière lui tel un pantin. Je sentais bien qu’il avait quelque chose dans sa force qui était surnaturelle, mais je savais aussi qu’il n’avait pas besoin de ça pour me faire suivre le mouvement, déjà parce que je n’avais pas une résistance physique très élevée et ensuite parce que je le suivrais jusqu’au bout du monde s’il me le demandait.

- Qui a osé prendre l’intérim ? C’est Crowley ? Le même que celui des livres ?

J’étais un peu outré que quelqu’un puisse tourner le dos à Lucifer, c’était le créateur de tous les démons, mais bon je suppose que par définition les démons font des choses inexplicables. Un peu comme les méchants dans les films. Je n’avais jamais aimé le personnage de Crowley dans les livres, pour moi, il était absolument antipathique. C’était en partie à cause de lui si Lucifer avait fini dans la cage et j’avais l’impression qu’il avait un léger problème avec les hommes d’un certain âge si on en croyait ses différentes actions dans les livres. Il était loin d’avoir autant de charisme et de classe que Lucifer, et ce malgré son accent britannique qui avait sans doute pour but de lui donner un certain standing.

- Pour la sorcellerie, je n’ai pas fait grand-chose encore. Je me suis retrouvé bazardé dans la nature par un démon qui m’a donné des pouvoirs. Je n’ai pas vraiment de mentor, pas de coven, mais j’ai un modèle… Je veux devenir comme Rowena.

Cette information devait sans doute en dire beaucoup sur mes ambitions de sorcière. C’est vrai qu’elle était nombreuse et que je n’avais pas l’intention de m’en cacher. J’affichais un petit sourire à la dernière question. Je n’avais jamais suivi de cours dans cette dernière option, mais je suppose que cela pouvait toujours s’arranger.

- Absolument pas, mais je suppose qu’il y a bon nombre façon de trouver des cours du genre ici.

Après tout ce n’est pas comme si je vivais dans le trou du cul du monde, ici y a un Starbucks tous les vingt mètres et une bouche de métro tous les cent. Ne pas trouver de cours de théâtre serait simplement une hérésie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : vieux
Métier : diable et bouc émissaire
Situation : à la recherche de mon vaisseau
Localisation : New York City
Feat. : mark pellegrino
Copyright : avatar rose noire et gifs mostunclean tumblr, signature merci Emy et le staff pour les teams!
Je suis aussi : Heather & Matthew
Date d'inscription : 02/03/2016
Messages : 452

Message Sujet: Re: [Terminé] - Sympathy For The Devil Mer 12 Oct - 13:53




Sympathy for the Devil



Elle est restée seule bien longtemps avant de me rencontrer. Ou du moins, n'a jamais réussi à se faire d'amis. Une chose est sûre, son « merci » est d'une profondeur, d'une gratitude et d'une tristesse à fendre l'âme... si j'en avais une. Pauvre petite chose. On croirait un chiot perdu. Il me reste une seule chose à faire : la ramener à la maison, m'en occuper et en faire un bon toutou obéissant et fidèle. Ce qui ne sera pas bien difficile, elle me suit déjà partout.

Je m'applique à noter mon petit message par démon interposé, et bientôt, le timbre est collé et le paquet envoyé. Mélisandre est admirative, si je peux en juger par la façon dont elle se tient, sans bouger, le regard tourné en direction de là où le démon a disparu. Intriguée, elle me demande où j'ai envoyé mon colis piégé, et je lui réponds qu'il est parti en enfer. Je ne doute pas qu'il arrive, seulement que le destinataire ne soit pas présent lors de la réception. Quoi qu'il arrive, il y aura bien un ou l'autre témoin. Mais ce serait tellement mieux si Crowley se recevait le paquet dans le nez. Un léger sourire illumine mes traits alors que j'imagine le pseudo roi tomber de son trône et rouler par terre, le nez en sang, à la manière du clown qu'il est.

Je nous sors de cet endroit maintenant dénué d'intérêt, alors qu'elle me demande si Crowley est bien le destinataire du démon piégé. Oh, oui, elle a lu les livres, je ne saurais dire si c'est un avantage ou a damn nuisance, l'avenir me le dira. En attendant, je compte bien lui piquer sa petite collection pour me mettre à jour sur les derniers chapitres de la vie des frères W.

Je soupire en répondant à la question, « Le même que dans les livres, oui. En pire. En vrai il est plus dodu que ce que ne le décrivent les livres. Et encore moins bien élevé. J'espère que mon paquet lui donnera de quoi s'occuper. » Parce que le démon n'était pas qu'une déclaration de guerre, mais aussi une manière de lui faire croire que je vais l'attaquer immédiatement, alors que mes objectifs immédiats sont tout autres...

Alors que nous marchons en ville comme deux humains normaux ou presque, je demande à ma sorcière où elle en est dans ses apprentissages. Pas très loin je pense, mais elle m'a surpris avec sa lame, peut-être qu'elle cache bien son jeu.

Mains dans les poches je l'écoute me dire qu'elle débute, n'a cure des règles, et beaucoup d'ambition. Une page blanche sur laquelle je pourrai écrire ce qu'il me plaît, en somme.

« J'ai entendu dire qu'il y a une grande population de sorciers à Chicago, si tu veux apprendre d'eux. Pas les plus blancs qui soient, mais puissants. » Je me doute qu'elle se fiche de la couleur de sa magie sinon, elle n'aurait pas autant d'ambition.

Je lui demande aussi si elle a déjà fait du théâtre. Elle devrait vraiment apprendre à mentir et à jouer si elle veut survivre sur le long terme. Et mes projets prochains vont nécessiter l'aide d'humains... J'ai déjà l'archéologue, la sorcière l'aidera à ouvrir la cache. Mais elle doit d'abord apprendre à se taire et à feindre. Annabelle ne doit pas apprendre qui je suis vraiment. Elle et son frère sont des chasseurs, je ne veux pas me retrouver avec des distractions inutiles sur le chemin. Surtout que là, elle est bien décidée à m'aider, ce serait dommage de me priver de main d’œuvre motivée. Je l'observe de haut en bas un instant, elle n'a sans doute pas les moyens de se payer des études,  avant de sortir une liasse de Grants de ma poche,

« Tiens. Trouve-toi un professeur valable, et prends des cours accélérés. Je pourrais avoir besoin de toi dans les semaines à venir ; et d'ici là tu ferais bien d'apprendre à jouer un rôle et à mentir mieux que tu ne le fais. »

Nous ne devons pas traîner trop longtemps ensemble, si un démon m'a repéré, un ange pourrait fort bien surgir à son tour... et je n'ai pas envie de tuer mes frères inutilement, ce que je serais obligé de faire afin qu'il ne révèle pas mes intentions aux autres avant l'heure. Je caresse doucement sa joue du bout des doigts,

« Si tu en as besoin, adresse-moi une prière et je t'entendrai. Je viendrai te retrouver en temps voulu. »  

Ceci dit, je me téléporte à quelques rues de distance, disparaissant subitement de son champ de vision. Je lui ai dit que je l'entendrais, pas que je viendrais à la rescousse à tous prix. Contrairement aux anges normaux, j'ai pour philosophie que mes suivants apprennent à se débrouiller seuls rapidement et n'appellent pas inutilement. Moins de boulot pour moi et ils s'en sortent souvent mieux ainsi. Je dois continuer à préparer mes plans de bataille.

Spoiler:
 
(c) Alyss ( Kanade A. J. Rye )


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t124-lucifer-if-they-won-t-accept-i-m-right-i-ll-rub-their-nose-in-it-til-they-choke-on-the-truth http://solemnhour.forumactif.org/t127-journal-bord-de-lucifer
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: [Terminé] - Sympathy For The Devil

Revenir en haut Aller en bas
 

[Terminé] - Sympathy For The Devil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Supernatural;; Sympathy For The Devil
» Sympathy for the devil - Ambroise&Fauve (-16)
» Sympathy for the devil [Natalya]
» Mordecaï || Sympathy for the Devil
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: Rps-