Partagez | .
 

 [Terminé] - Sympathy For The Devil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: [Terminé] - Sympathy For The Devil Ven 23 Sep - 17:44


RP TERMINÉ

SUJET PRIVÉ : FT. Lucifer
# TYPE : Présent
# DATE : 15 Mars
# MOMENT DE LA JOURNÉE & TEMPS APPROXIMATIF : L'action se déroule en fin d'après midi. Le température est froide, elle dépasse à peine le zéro et le ciel est couvert ce qui ne présage rien de bon.

# PRÉSENCE DU MJ : Non merci, on devrait se débrouiller sans xD

# AUTRE : Ne pas faire la groupie...
SHADOW




     Sympathy For The Devil
   Pv : Lucifer

J

e venais de poser mon premier pied sur le pont de Brooklyn. Sentir l’air de chez moi ça me faisait un bien fou. J’avais besoin de me ressourcer quelque temps avant de repartir à travers le pays. Je n’étais rentrée que pour quelques jours. Je savais parfaitement que je devrais bouger rapidement pour aller dans le Maine. Enfin, j’allais quand même profiter de ma soirée dans le coin et j’étais bien décidé d’avoir deux ou trois infos sur ce qui s’était passé pendant mon absence. Je n’étais pas revenue dans le coin depuis un petit moment, il devait certainement s’être passé un truc important ou cool.

C’est les mains vissées dans les poches de mon jean, mon sac à bandoulière sur le dos que je marchais d’un air distrait, mais avec une démarche rapide dans les différentes rues de New York. Je faisais peut-être un peu tache dans le décor, mais les gens étaient bien trop occupés par leurs propres vies pour faire attention à moi. Je regardais à droite et à gauche. Il était tous avec leurs téléphones à l’oreille et leur démarche pressée. L’heure de la débauche des employés de bureau, l’heure d’aller chercher les enfants chez la nounou. Enfin une des heures de plus grande affluence de la ville, bien qu’elle ne se désemplissait pour ainsi dire jamais…

Enfin, je trouvais l’endroit que je cherchais, à l’angle de la cinquième et de la quarante-deuxième rue. Une des plus grandes bibliothèques du pays. Lorsque j’avais besoin d’info, c’est ici que je venais. Il y avait toujours quelqu’un qui s’y connaissait un peu sur le surnaturel lorsqu’on savait à qui s’adressait. Comme toujours, j’attrapais le livre de Supernatural que j’étais en train de relire et qui se trouvait au fond de mon sac. Ce livre qui n'existait même pas et que j'avais fait relier moi même grâce à un manuscrit que j'avais trouvé en ligne. Je relisais distraitement les quelques pages supplémentaires avant de me plonger sur mes recherches. C’était mon petit rituel. Je ne saurais pas vraiment comment l’expliquer, mais c’était ma façon de me concentrer. J’appris qu’un évènement étrange avait eu lieu pendant le mois de février. Il n’y avait malheureusement aucune photo pour décrire l’article, mais il parlait de cœur arraché et de témoin attaché sans que personne ne bouge le petit doigt.

Je devais savoir ce qui s’était passé ce jour-là. Je savais que les démons avaient ce genre de pouvoir. J’en avais plus ou moins étais victime. Cependant, si ça avait été le cas est-ce qu’il n’aurait pas tué tout le monde ? Il y avait peut-être trop de témoins ou simplement, il s’agissait peut-être d’un autre type de créature. Est-ce que les anges existaient réellement ? Est-ce que c’était l’œuvre d’un des leurs ? Tout un tas de questions était en train de se bousculer dans ma tête, j’avais besoin de réponse et le plus tôt serait sans doute le mieux. Je n’avais pas trop le choix. Je devais partir à la recherche de cet endroit et essayer d’en savoir plus. C’est la tête en l’air que je me procurais une version papier de l’article avant de rassembler mes affaires.

Je gardais le livre ouvert devant le nez, à défaut, je pourrais toujours occuper mes yeux pendant que je prenais le métro pour me déplacer. Ce serait toujours plus intéressant de relire les mêmes lignes que de dévisager les gens qui m’entourent. Surtout que j’avais l’impression que les gens étaient toujours aussi mornes qu’à leurs habitudes. Il ne me fallut pas très longtemps pour arriver à la station la plus proche. J’avais toujours le nez dans mon livre que je bousculais un passant. D’habitude, je faisais toujours attention ou je mettais les pieds, mais visiblement, aujourd’hui dérogeait à la règle. Je me suis retrouvé le cul par terre la fraction de seconde plus tard. Rapidement, je me remets sur pied et récupère mon livre et l’article sur le Fu Dog qui avaient fini un peu plus loin. Mes yeux dévisageaient un instant l’homme que j’avais percuté.

- C’est ma faute, je ne vous avais pas vu.

Je levais légèrement le livre que j’avais dans les mains, comme pour expliquer mon absence de réflexe. Il allait sans doute me prendre pour une adolescente étrange puisqu’on pouvait y voir écrire en gros Sympathy For The Devil par Carver Edlund. Je fronçais pratiquement instantanément les sourcils. Il me faisait penser aux lignes que j’étais en train de lire. Si j’avais dû mettre un visage sur cet homme qui était en train de marcher de façon inquiète à Pike Creek dans le Delaware, j’aurais certainement choisi ce passant. J'avais l'impression que c'était sa description physique que j'avais lue. Ce n’était qu’un livre qui n’était pas censé représentait la réalité. Après tout, le monde le saurait si Sam et Dean Winchester étaient réels, mais jusqu’à maintenant il avait raison sur beaucoup de choses…

- Vous êtes connu ? J’ai l’impression que vous m’êtes familier.

Il allait certainement me dire que mon imagination me jouait de tour, mais comme dit l’expression, qui ne tente rien n’a rien. J’étais un peu mal à l’aise en sa présence, mais je devais me raviser, après tout il ne représentait pas vraiment une menace si ? Il semblait surtout être un homme comme un autre, comme on peut en croiser des dizaines dans cette ville.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : vieux
Métier : diable et bouc émissaire
Situation : à la recherche de mon vaisseau
Localisation : New York City
Feat. : mark pellegrino
Copyright : avatar rose noire et gifs mostunclean tumblr, signature merci Emy et le staff pour les teams!
Je suis aussi : Heather & Matthew
Date d'inscription : 02/03/2016
Messages : 452

Message Sujet: Re: [Terminé] - Sympathy For The Devil Sam 24 Sep - 10:20




Sympathy for the Devil



Je commence à bien connaître New-York, même si je ne m'y plaît pas spécialement beaucoup. Ce ne sont pas les voitures qui me dérangent, mais le fait de devoir attendre des informations. Attendre encore et toujours. Je suis passé maître dans cet art durant mon séjour à l'ombre, mais maintenant que je suis dehors je compte bien ne pas m'éterniser avant de retrouver la place qui est la mienne. C'est à cette fin que je suis un type en costard cravate griffé qui se dirige d'un pas décidé vers la bouche de métro la plus proche. Peut-être a t-il senti mon aura ou bien simplement que quelqu'un le traque ? Un des sbires de celui qui prétend au titre de roi des enfers... Qu'il me garde le trône au chaud, bientôt, je viendrai le lui réclamer. Je marche sans faire attention à la foule qui sort du véhicule et garde mes yeux sur a proie... Jusqu'à ce qu'une humaine ose venir buter contre moi et me faire perdre mon gibier, qui s'engouffre dans le métro.

Je lui lance un regard contrarié avant de réaliser que celle qui me fait face n'est peut-être pas aussi humaine et stupide que je ne l'avais pensé au premier abord. Sorcière ? Je ne réponds pas à son affirmation, oui, c'est sa faute. Bien sûr. Mais se rend-elle compte de ce qui se trouve devant elle ? Elle ramasse un livre, dont je note e titre, Sympathy for the Devil. Ben tiens ! Une sorcière gothique en plus. Elle a sans doute un démon au train sans même se rendre compte que celui pour qui elle bosse la flique. Je me demande d'ailleurs de qui il s'agit... Et oh, un article sur ma petite virée au Fu Dog. Me demande bien ce qui est arrivé aux deux types que j'ai attaché d'ailleurs. Dehors pour bonne conduite sans doute. Mais au moins un des deux aboiera moins fort à l'avenir... Tiens, il y a même une photo, prise par téléphone portable, et pourtant presque nette. Dingue ce qu'on peut faire avec la technologie ! Je suis certain qu'il y a moyen de l'utiliser pour détruire l'humanité définitivement. L'idée des vaccins de Pestilence n'était pas mauvaise, et Guerre trop violent, mais je suis sûr qu'avec un informaticien doué je pourrai dominer le monde sans même que personne ne s'en rende compte. Il n'y a qu'à voir toutes les images qui défilent sur le net pour s'en rendre compte.  

Elle me demande ensuite si elle m'a déjà vu. Sur la photo, banane ! Bien qu'ici je porte un t-shirt noir avec une croix en feu inversée ; un jeans troué et des baskets trouées aussi. Mon regard s'adoucit et je lui demande d'un air surpris,

« Sympathy for the Devil ?! Tu lis les livres d'Edlund ? Il en a écrit de nouveaux, non ? Je n'ai pas suivi toue la collection, mais j'aimerais trouver la suite. Malheureusement les vendeurs de ce genre de livres sont rares. »

Peut-être qu'elle me dénicherait la dernière édition, et me dévoilerait ainsi la position actuelle du cadet Winchester... Du coup, rattraper le démon ne me sera plus d'aucune utilité, si je découvre cette info.

(c) Alyss ( Kanade A. J. Rye )


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t124-lucifer-if-they-won-t-accept-i-m-right-i-ll-rub-their-nose-in-it-til-they-choke-on-the-truth http://solemnhour.forumactif.org/t127-journal-bord-de-lucifer
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Terminé] - Sympathy For The Devil Sam 24 Sep - 17:02



     Sympathy For The Devil
   Pv : Lucifer

I

l avait l’air un peu pressé, je réalisais alors que je l’ai peut-être dérangé et qu’il avait un métro à prendre. Il avait l’air d’un mec plutôt normal, un petit sourire se dessina sur son visage quand je remarquais la croix de saint Pierre sur son t-shirt. Visiblement, lui non plus ne portait pas la religion chrétienne dans son cœur. Ce n’est pas moi qui allais lui donner tort pour le coup. Je remarquais bien que son regard se posa sur le livre que j’avais entre les mains et sur mes papiers. Il avait l’air de changer d’air presque instantanément. Peut-être que l’un ou l’autre lui parlait, j’espérais être rapidement mise au courant pour dissiper ce sentiment de malaise qui était en train de naître.

Il connaissait Carver Edlund ? De tous les hommes que j’aurais pu percuter, j’ai eu la chance de tomber sur un mec qui connaissait cette série de livre. Ce qui en soit était juste génial si on en croit le peu de lecteurs qu’il a. Mon sourire s’agrandit légèrement. Celui que j’avais dans les mains était juste un exemplaire pirate qui n’existait par réellement et malheureusement l’histoire s’arrêter sans vraiment avoir de suite. J’aurais sans doute donné cher pour pouvoir lire la suite et surtout savoir comment Sam avait réussi à quitter l’enfer. Enfin je suppose que la vie en avait décidé autrement…

- Vous connaissez ses ouvrages ? Vraiment ? Les lecteurs se font rares. Il n’y a eu que vingt-quatre tomes de publiés, mais l’histoire a continué un peu sur internet. Il doit avoir autant de livres non publiés, mais ça fait bien deux ans que nous n’avons plus de nouvelle de l’écrivain. Il a disparu du jour au lendemain.

J’étais vraiment excité à l’idée de trouver quelqu’un qui connaissait. J’avais envie de partir dans un grand débat avec lui pour lui expliquer mon analyse de ses bouquins. Je devais arrêter de m’emballer, je ne le connaissais pas, je ne m’étais même pas présenté encore. J’avais un sourire jusqu’aux oreilles et une mine plus que radieuse. Rencontrer quelqu’un qui connaissait un truc qui me tenait à cœur était toujours un peu compliquer.

- Je peux toujours envoyer un e-mail à Becky, peut-être qu’elle l'a revu depuis. Je n’ai pas eu le temps de la recontacter, j'avais des affaires à régler ailleurs. Je peux également vous envoyer par e-mail les manuscrits non publiés. Je parle, je parle, mais je ne me suis pas présenté, je m’appelle Melisandre.

Je lui tendais une main amical pour qu'il me la sert et me donne son prénom par la même occasion tout en fouillant dans mon sac à la recherche d’un stylo. Une fois se dernier trouvé, je lui tendais alors l’objet avec l’article de journal pour qu’il puisse écrire une adresse e-mail dessus. Je voyais alors la photo à côté de son visage. Il n’y avait pas de doute, c’était bien lui. Cet homme avait été présent ce jour-là. Mes yeux se mirent à briller d’une lueur incrédule. Je cherchais justement à comprendre ce qui c’était passé, peut-être qu’il pourrait m’aider. Est-ce que c’était lui l’être surnaturel qui avait été vu ? Je ne pouvais sans doute pas lui poser la question de but en blanc sans éveiller ses soupçons.

- Mais… C’est vous sur cet article non ? Vous étiez là-bas ? Vous avez tout vu ? Je cherche à comprendre ce qui s’est vraiment passé, vous pourriez me raconter ? Je fais des études sur le paranormal pour mes études.

Il fallait que je me calme au niveau des questions que j’étais en train de lui lancer. Si je ne lui laissais pas le temps d’en placer une, il ne pourrait jamais me fournir les réponses. J’étais sans doute un peu vieille pour faire des études, mais il n’allait tout de même pas lire dans mes pensées pour le savoir. Avoir un témoignage sans même avoir besoin de le chercher c’était absolument parfait, surtout qu’il faut l’avouer c’était loin d’être homme désagréable à regarder. J’essayais de cacher cette pensé dans un coin de mon cerveau, je devais arrêter de m’emballer et de draguer tous les hommes que je croisais dans la rue, la plupart du temps ça ne m’apporter rien de bon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : vieux
Métier : diable et bouc émissaire
Situation : à la recherche de mon vaisseau
Localisation : New York City
Feat. : mark pellegrino
Copyright : avatar rose noire et gifs mostunclean tumblr, signature merci Emy et le staff pour les teams!
Je suis aussi : Heather & Matthew
Date d'inscription : 02/03/2016
Messages : 452

Message Sujet: Re: [Terminé] - Sympathy For The Devil Sam 24 Sep - 22:17




Sympathy for the Devil



Je jette un coup d’œil en direction du démon qui a filé. Bien sûr qu'il a filé. A sa place j'en aurais fait de même. Bah. Un autre arrivera sans doute pour tenter lui aussi de m'épier. Je lui souhaite bien du courage – et un slip de rechange propre... J'étais en train de décider si j'allais la faire exploser dans un lieu si public ou si j'allais l'emmener plus loin pour se faire égorger quand je remarque les livres et articles qui ont chu avec elle. Tiens. Voilà qui pourrait être intéressant. Voyons si elle en sait plus que ce qu'elle ne dit. Je lui pose une question sur l'auteur, lui signifiant ainsi que je connais la série. Au moins quelques bribes...

Elle change complètement d'attitude et est totalement prise par surprise. Logique, ces merdes de livres ne doivent pas avoir un lectorat très élevé. Reste qu'ils sont utiles, puisque ce sont les mots d'un prophète. Il faut que j'en sache plus au sujet de ses dernières prédictions. J'entraîne la demoiselle – sorcière- un peu à l'écart du chemin de passage, pour discuter plus calmement sans être à nouveau bousculés. Une fois dans la journée cela suffit, quand bien même la rencontre m'aura permis de croiser une humaine un peu spéciale. Qui pourra ou non m'être utile, cela reste à déterminer, et je compte bien le faire le plus rapidement possible. Je n'ai aucune envie de m'encombrer d'un fardeau inutile. Mais pour l'heure : jouer le rôle du gentil humain, un poil intrigant et complètement fan de livres...

J'opine du chef d'un air aussi excité qu'elle  quand elle me demande si je connais vraiment.  

« Oui, je sais, j'ai essayé de prendre contact, mais on dirait qu'il a disparu de la surface de la terre ! » Ce qui n'est pas chose aisée quand on sait que les anges gardent un œil attentif sur les prophètes. Mais si la demoiselle a des contacts, je serais ravi de les utiliser. « Oh, oui ! Les manuscrits non publiés m'intéressent. J'ai dû arrêter de lire parce que mon entourage désapprouvait... Sataniste, qu'ils ont dit. Tu vas finir en prison, ou pire... Bref le genre de conneries que racontent les gens bien pensants... Je m'appelle Nicholas. Mes amis m'appellent Nick. » Je réponds à sa poignée de main, alors qu'elle farfouille dans son sac à la recherche de je ne sais quoi. Une arme ? Elle n'est pas du genre. Et il en faudrait plus que ça pour m'éliminer. Et puis Nick le gentil n'aurait pas peur d'une arme... Par contre son prénom peu commun m'offre une ouverture,

« Mélisandre. Comme la fée du conte ? Ou sorcière, je ne me souviens plus ? » Voilà de quoi peut-être en savoir plus sur ses pouvoirs, et leur étendue. Ou pas, mais au moins je verrai si le sujet est ouvert à discussion. J'attends qu'elle me tende le stylo et le papier pour écrire mon nom. Ou mon numéro de téléphone. Comme si j'étais son rencard du jour... Et voilà que la pièce tombe et qu'elle note ma ressemblance avec le type sur a photo. Normal, c'est moi. Je lui souris un peu timidement, et regarde autour de nous d'un air soudain inquiet, comme si le fait d'avoir prononcé cette évidence nous mettait en danger. J'acquiesce nerveusement, alors que ses yeux se mettent à briller plus avec plus d'éclat que le phare d'Alexandrie,

« Ne parlez pas si fort, on pourrai vous entendre ! Vous... » J'hésite volontairement sur mes mots, « Si je vous raconte, vous ne vous moquerez pas de moi ? Vous ne le répéterez à personne ? » J'attends son approbation, avant de me détendre visiblement, mais sans cesser de regarder autour de moi. Je jette un œil à ma montre. « De toute façon, je vais être en retard à mon rendez-vous. Et si nous allions ailleurs pour discuter ? Depuis... ça... je ne suis plus très à l'aise dans les lieux publics. J'ai l'impression d'être surveillé en permanence. » Je le suis, bien sûr ; ou du moins, les anges comme les démons essaient tant bien que mal. Qu'ils s'amusent encore un peu du spectacle que je vais leur proposer. Petit silence avant d'ajouter, « Vous faites quoi comme études ? » Des études du paranormal, cela me semble louche, mais il y a peut-être des classes qui étudient ça comme phénomène de société. Ou bien elle descend des hommes de lettres ? Ce qui me fait penser à mon cher Samuel. Il faut que je me procure ces livres !  

(c) Alyss ( Kanade A. J. Rye )


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t124-lucifer-if-they-won-t-accept-i-m-right-i-ll-rub-their-nose-in-it-til-they-choke-on-the-truth http://solemnhour.forumactif.org/t127-journal-bord-de-lucifer
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Terminé] - Sympathy For The Devil Dim 25 Sep - 16:59



     Sympathy For The Devil
   Pv : Lucifer

J

’affichais un air un peu triste alors qu’il m’affirmait lui aussi qu’il n’avait pas réussi à rentrer en contact avec lui. Enfin, il avait sans doute un peu exagéré quand il disait qu’il avait disparu de la surface de la Terre. Je ne connaissais pas encore mon interlocuteur alors je me contentais de penser qu’il était un petit peu excentrique. Après tout, on avait tous des façons de parler un peu différent, il m’arrivait bien de transformer le classique Oh My God par un joli Oh My Devil. J’espérais vraiment le retour de l’écrivain d’entre les morts, mais bon ce n’était pas utile de polémiquer plus longtemps sur la question. Je me laissais entrainer un peu à l’écart par l’inconnue qui avait fini par se présenter.

- Je comprends le ressenti. Enchanté de vous rencontrer Nick, vous pouvez m’appeler Mel ou Meli, c’est souvent plus pratique que mon prénom à rallonge.

Je supposais que s’il m’avait indiqué un surnom c’était justement pour que je l’utilise sinon il n’aurait eu aucune autre raison de le faire. Je regarde vaguement ce qu’il a écrit sur l’article avant de la ranger dans mon sac avec le prénom. Il faudrait vraiment que je pense à ranger tout ce qui s’y trouve un jour. Mais comme dit un sac à main de fille c’est toujours rempli de chose sinon ça ne remplirait pas sa fonction première, être prêt à n’importe quelle éventualité. Il choisit de rebondir sur mon prénom, parlant alors d’une fée ou d’une sorcière. La seule que je connaissais portant ce nom-là était un personnage de Game Of Thrones.

- Je ne sais pas vraiment si mon nom a un lien avec Melisandre d’Asshaï, la sorcière rouge. Je ne suis malheureusement pas née avec ses pouvoirs et mes parents ne sont plus là pour répondre à mes questions sur le sujet. Lorsqu’il était encore en vie, je ne m’intéressais pas autant à tout ce qui est paranormal et fantastique alors, je ne sais pas.

J’avais eu le besoin de préciser que je n’étais pas née avec des pouvoirs. Je crois que si  j’avais mis une pancarte sur mon front avec écrit :" Mais maintenant je suis une sorcière." se serait tout aussi discret. J’étais fière de ce que j’étais devenue, je n’avais pas envie de cacher même si bon nombre de personnes me prendraient pour une folle s’il le savait ce que j’étais. J’avais l’impression qu’il était différent.

- Journalisme, toutes les semaines on doit reprendre un article de fait divers et travailler autour. Faire des recherches de terrain, questionner les témoins, regrouper les informations, prendre des notes enfin, je vous laisse imaginer la suite de l’histoire. Enfin, ça me fatigue, me prend tout mon temps, en dehors d’avoir la chance de pouvoir fouiller dans les bibliothèques comme je veux, ça ne m’apporte plus grand-chose.

Son ton changeait, il était presque inquiet de m’entendre parlait de ça aussi fort. J’avoue que la discrétion n’avait jamais été mon fort c’est sans doute pour ça que je ferais un si mauvais journaliste. Je m’en voulais presque d’avoir était si rapide en besogne, il avait raison. Il avait l’impression que j’allais le prendre pour un fou alors que des choses étranges j’en avais vu et pas qu’un petit peu. Je souriais alors pour tenter de le rassurer avant de lui dire un demi-ton moins fort.

- J’ai déjà vu des choses étranges, je suis que je n’aurais aucune raison de me moquer de vous et qu’elle sera au contraire très intéressante et instructive.

Si c’était vraiment quelque chose de paranormal qui était arrivé devant ses yeux, je pouvais parfaitement concevoir qu’il avait du mal à en parler au milieu d’une rue ou dans un café. Il préférait un endroit plus intimiste, mais je n’avais rien sous la main. Je ne pouvais pas l’embarquer dans ma planque sans passer pour une fille encore plus folle. Il y avait des livres partout des traces d’invocations magiques un peu partout, il faudrait que je pense à ranger le bazar que j’y avais accumulé si un jour je compte y inviter quelqu'un sans passer pour plus excentrique que je ne suis déjà.

- Une idée de l’endroit où aller, parce que je suppose que les cafés ou bars c’est pas trop votre truc du coup. Je pourrais vous proposer ma chambre étudiante, mais elle ne fait même pas cinq mètres carrés et il y a des livres absolument partout. Ce n’est pas le meilleur endroit ou avoir une discussion sympathique.

Ce n’était qu’un demi-mensonge puisque ma planque était réellement un vrai capharnaüm. J’attendais de voir les propositions que celui-ci était capable de me donner pour pouvoir discuter de tout ça en paix. J’étais prête à le suivre juste parce qu’il me semblait cool et qu’il avait un super t-shirt c’était sans doute loin d’être la meilleure façon de survivre, mais j’étais une sorcière et je ne craignais pas grand-chose d’un être humain. Enfin, il me semble…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : vieux
Métier : diable et bouc émissaire
Situation : à la recherche de mon vaisseau
Localisation : New York City
Feat. : mark pellegrino
Copyright : avatar rose noire et gifs mostunclean tumblr, signature merci Emy et le staff pour les teams!
Je suis aussi : Heather & Matthew
Date d'inscription : 02/03/2016
Messages : 452

Message Sujet: Re: [Terminé] - Sympathy For The Devil Mar 27 Sep - 21:06




Sympathy for the Devil




Mélisandre me suit sans poser de question, elle est vraiment imprudente... Ou bien se pense assez puissante pour faire face à n'importe quel danger. Ce qui restera à vérifier, bien sûr. Elle me donne son diminutif, puisque je lui ai proposé le mien... Bah, dans mon cas, les étrangers connaissent mon diminutif, mais pas mon nom à rallonge, comme elle le dit si bien. Elle changerait sans doute de tête si je lui annonçais que je 'appelle Lucifer... Mais ce n'est pas l'endroit pour cela.

Elle me cite le nom d'un personnage de série tv (et de livres), et essaie de noyer le poisson en me disant qu'elle ne s'intéressait pas au surnaturel à l'époque. Donc, une sorcière qui a fait un pacte, et non une de naissance. A priori moins puissante, sauf si elle est parvenue à développer correctement ses dons. Le tutoiement me vient naturellement, après tout, elle m'avait donné son petit nom, pas de raison que je la vouvoie...

« Désolé je ne voulais pas te rappeler de mauvais souvenirs. » La perte de ses parents est en principe quelque chose de triste, il parait. Je lui demande ce qu'elle fait comme études paranormales, puisqu'elle doit l'étudier. Elle a bien cafouillé sur le sujet, je sais qu'elle ne veut pas dire de but en blanc que je l'intéresse... Et ses explications sont de plus en plus bidons. Un article de fait divers au hasard ? Et pourquoi justement celui-là, hein ?  

« Dis comme ça ce n'est pas très vendeur pour la profession... » Je continue à distiller des informations, pour voir si j'ai bien ferré le poisson et être sûr qu'il ne m'échappera pas. Elle est vraiment crédule, c'est dingue ce qu'on peut faire gober à des humains ! Anna est déjà comme ça aussi, elle prend tout ce que je dis pour parole d'évangile, enfin, elle a une excuse, elle a vu mon aura d'ange... sans se douter de mon nom, bien sûr.  Je m'arrange pour lui raconter une histoire qui n'aurait pas dépareillé chez un parano survivaliste traqué par des ovnis et elle avale le tout, ou du moins, elle accepte de s'éloigner des lieux publics. Si elle avait fait un minimum d'études de journalisme, elle m'aurait posé d'autres questions avant de me dire amen... Mais elle est une bien piètre menteuse, cette sorcière ! Elle avait déjà vu des choses étranges, ben tiens ! Je détourne la tête pour cacher un sourire. C'est presque trop facile.

Je continue mon manège, en hochant nerveusement de la tête, avant de réfléchir au meilleur endroit pour notre discussion. Il est vrai qu'un café ne sera pas le bon endroit, puisque « l'incident » s'est déroulé dans un bar... Un parc pourrait convenir, mais on pourrait nous épier. Je peux toujours lui proposer une de mes planques, une pièce dans un bâtiment en travaux, là je sais qu'on sera tranquille. Elle sera peut-être un peu dérangée par les rats mais c'est le prix à payer. Et s elle a fréquenté des démons un peu de vermine ne doit pas l'impressionner beaucoup. L'échelle de dangerosité prend un tout autre sens quand on a fait face au surnaturel.

« Je ne suis plus retourné chez moi depuis un moment, mais je peux peut-être proposer un endroit à l'abri des regards indiscrets... » Le Paradis est bien loin, et un cente commercial en plein travaux de rénovation ferait l'affaire. L'avantage : ce n'est pas très loin, les visiteurs n'y sont pas autorisés et je pourrai discuter tranquillement. Parce que bien entendu, je ne compte pas lui parler du Fu Dog mais plutôt obtenir des réponses de sa part. Et c'est mieux si personne n'est là pour l'entendre crier en cas de besoin. Mon petit coup d'éclat semble avoir attiré l'attention de certaines personnes, je pourrais donc me trouver face à des gens mal intentionnés, humains ou anges. Et je n'ai pas envie de tuer des frères que je pourrais autrement convaincre de rejoindre mes rangs. « Enfin, si tu n'as pas peur que je t’entraîne dans un guet-apens. »

Je commence à marcher et la guide à l'extérieur, je marche rapidement, mais en veillant à ce qu'elle ne se fasse pas distancer. Le centre n'est pas bien loin, et bientôt je me tiens devant un panneau servant à masquer la porte le temps du chantier. Pas d'ouvriers sur le chantier, il est à l'arrêt depuis quelques semaines faute d'argent. « Ici, on sera tranquille. » J'écarte le morceau de bois et avance dans e qui sera le hall d'entrée du centre. Un peu de lumière filtre par les futures fenêtres, à moitié obscurcie par les filets de sécurité des échafaudages de la façade. L'endroit n'est pas vraiment accueillant, mais pas aussi inquiétant que si la nuit était tombée. Je l'attends, pas complètement certain (mais confiant) qu'elle va me suivre. « Ici, nous ne serons pas dérangés. » Ma voix pourtant basse résonne un peu dans l'air, « Alors, que veux-tu savoir exactement ? » Je lui laisserais poser ses questions, pas certain que j'y réponde...


(c) Alyss ( Kanade A. J. Rye )


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t124-lucifer-if-they-won-t-accept-i-m-right-i-ll-rub-their-nose-in-it-til-they-choke-on-the-truth http://solemnhour.forumactif.org/t127-journal-bord-de-lucifer
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Terminé] - Sympathy For The Devil Mer 28 Sep - 10:31



     Sympathy For The Devil
   Pv : Lucifer

C

e n’est pas parce que je parlais de la mort de mes parents que j’étais perturbée pour autant. Ils étaient morts et puis c’est tout. J’ai eu du mal à m’y faire au début, il a fallu que je m’habitue à vivre seule, mais au final, j’étais bien heureuse de pouvoir ce que j’avais envie de faire et ne pas être obligée de les écouter et de suivre le petit chemin tout tracé qu’ils avaient construit pour moi. Je hochais la tête en signe d’approbation quand Nick s’excusa, je peux comprendre qu’il était dans les moeurs de s’excuser pour ce genre de chose, mais je n’en ressentais pas le besoin. Surtout pas maintenant que sept ans s’étaient écoulés.

- Le souvenir est sans doute étrange, mais loin d’être mauvais. Je vis très bien sans eux au contraire, j’ai eu l’impression d’avoir un poids en moins sur la conscience.

L’eau a coulé sous les ponts depuis et je ne suis plus capable d’éprouver quoi que ce soit les concernant, ils sont sous terre qu’ils y restent ça me fait une belle jambe. Je sentais bien que Nick était un peu sceptique concernant tous mes mensonges, j’en avais sans doute cumulé un petit peu trop. Il avait tout de même l’air de vouloir me parler, peut être que lui était réellement intrigué par le paranormal et qu’il se trouvait étrange qu’une autre personne lui pose des questions. Peut-être qu’il savait des choses qui le dépassaient. Enfin, des explications rationnelles, il y en avait des tas et j’estimais qu’il n’y avait aucune raison que je m’inquiète. J’étais sans doute beaucoup trop fière de moi et pas assez méfiante, mais j’aimais vivre dangereusement.

- On ne fait pas forcement les bons choix, visiblement, je me suis trompé et faut que je trouve ma voie dans une autre direction.

Direction qui en réalité était toute trouvée. Je voulais devenir une grande sorcière, rencontrer la grande Rowena MacLeod. C’était loin d’être fait, mais j’avais l’espoir qu’un jour nos chemins se croiseraient. Pour le moment, je n’avais aucune idée à propos de comment réaliser ce miracle, mais j’y arriverais, je n’avais pas le choix. J’arquais un sourcil interrogateur quand il me parlait d’un endroit à l’abri des regards. J’avais en moi un mélange d’excitation et d’inquiétude, l’adrénaline était en train de monter et j’adorais ça…

- Et bien, allons-y. J’aime vivre dangereusement, c’est ce qui me permet de me sentir vivante.

Faire des stupidités du soir au petit matin c’était devenu un peu ma façon de vivre. J’aimais tenter le diable pendant toute la nuit et ce n’est pas un homme qui me proposait une virée dans un endroit sans doute étrange et désert qui allait me faire peur. J’avais besoin de pire pour freiner des quatre fers. Peut-être était-il un dangereux psychopathe qui avait prévu de me tuer, mais ce ne serait sans doute pas pire que le vampire sur lequel j’étais tombée à San Francisco. Je lui souriais alors que je le suivais sans poser plus de questions que nécessaire. Il m’entrainait dans un chantier en construction, je trouvais l’initiative plutôt intéressante, je notais dans un coin de mon cerveau que ça pourrait être intéressant de trouver des endroits comme ça lors de mes soirées emplies de solitude, ça pourrait faire un joli terrain de jeu. Bien que sans doute un peu mortel.

- C’est sympa comme point de rendez-vous, on ne m’avait jamais trainé dans un endroit pareil avant aujourd’hui.

Je fouillais dans mon sac pour sortir mon petit calepin et un crayon. Je devais bien évidement prendre des notes pour ne rien perdre de ce qui me dirais dans les prochaines musiques. Il était prêt à entendre mes questions. Elles étaient nombreuses et j’espère qu’il y répondrait avec le plus de détail possible. Je réfléchissais un instant alors que je notais quelques mots sur ma feuille pour dater cette entrevue.

- Alors… Déjà j’aimerais savoir si vous aviez déjà était dans ce bar avant ce jour-là et pourquoi vous y avait mis les pieds.

C’était sans doute une question bateau, mais il fallait que je plante un peu le décor. Je n’allais pas tout de suite lui poser des questions sur ce qui s’était vraiment passé ce jour-là. J’aurais eu l’air d’une bien piètre journaliste, enfin même si c’était certainement le cas, puisque mes talents d’écrivains étaient bien mauvais. Je notais vaguement ce qu’il me répondait, j’alternais mon regard entre lui et la feuille que j’avais devant moi.

- Pour rentrer dans le vive du sujet, l’article parle d’une aura oppressante qui est apparue dans la pièce. Est-ce que vous êtes d’accord avec cet avis ? Est-ce vous l’avez vous-même ressenti ?

J’espérais qu’il me dirait oui, qu’il pourrait m’en dire plus. Je voulais retrouver cette personne, s’avoir ce qu’il ou elle était. Je faisais de mon mieux pour garder mon sang-froid, mais j’étais totalement suspendu à ses lèvres. J’avais hâte de connaitre ma réponse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : vieux
Métier : diable et bouc émissaire
Situation : à la recherche de mon vaisseau
Localisation : New York City
Feat. : mark pellegrino
Copyright : avatar rose noire et gifs mostunclean tumblr, signature merci Emy et le staff pour les teams!
Je suis aussi : Heather & Matthew
Date d'inscription : 02/03/2016
Messages : 452

Message Sujet: Re: [Terminé] - Sympathy For The Devil Mer 28 Sep - 21:36




Sympathy for the Devil



Le moins que l'on puisse dire c'est qu'effectivement, la demoiselle a bien été contaminée par des forces obscures... Pour se soucier aussi peu de sa famille, c'est peut-être même elle qui a demandé leur mort, allez savoir... Il y a bien quelque chose à garder de cette sorcière, si elle est assez puissante pour être utile et non un poids mort. Je cache un sourire en l'entendant, ce serait tout de même malvenu, surtout que je viens à peine de présenter mes condoléances.

J'écoute son ramassis de mensonges et lui fais tout de même remarquer que pour une fille qui fait des études de journaliste, elle n'a pas l'air fort intéressée par ses cours... Mais plutôt poussée par sa curiosité naturelle. Oh, bien sûr, ce moyen doit fonctionner avec certaines personnes, celles qui sont humaines ou ne sont pas de la profession, mais il est bien plus difficile de me berner.

« Tu veux changer d'option, mais tu continues tout de même à rentrer des devoirs alors que tes parents ne sont plus là pour t'emmerder avec leur besoin de résultats... Tu es plutôt bizarre comme fille, tu sais... » Une pointe d'humour vient ponctuer ma dernière phrase... Oh, oui, je sais ce qu'elle est et c'est bien plus étrange qu'une simple curieuse...

Je l'entraîne vers le chantier et à l'écart des regards indiscrets, là où on ne pourrait éventuellement même pas l'entendre crier si le besoin s'en faisait sentir. Bien sûr, il n'y en a pas besoin, je peux la supprimer d'un claquement de doigts, mais si je veux jouer mon rôle d'humain il est logique que je prenne des précautions pour ne pas être vu. Si elle aime les sensations fortes, elle va être servie ! Il m'est difficile de ne pas accélérer le pas, tant je suis curieux de voir sa réaction quand je lui aurai dévoilé qui je suis. Car oui, à mesure de notre entretien, je pense pouvoir dire que cette demoiselle ne se rangera pas du côté des humains, pas sans en avoir appris plus sur moi, du moins. Et je suis assez intéressant pour la subjuguer et lui promettre les réponses à toutes les questions qu'elle se pose. De quoi la tenir sous ma coupe, si sa curiosité et son mépris du danger sont bel et bien aussi puissants qu'elle ne l'affirme.

« Je n'ai jamais beaucoup fréquenté ce genre d'endroit, mais au moins c'est tranquille. »

Elle me suit à l'intérieur et je replace le panneau de la porte, nous assurant ainsi un peu plus de discrétion. Je lui demande alors de poser ses questions, et elle sort un crayon et un calepin. Elle joue tout de même son rôle de journaliste... Pendan qu'elle se prépare, je m'installe sur un escabeau, m'asseyant sur les marches, front posé contre les barres froides du métal de l'échelle. J'ai peut-être l'air un peu plus détendu, mais pas complètement. Après tout, nous allons parler d'un sujet sensible, non ? Au moins, elle aura ma version des faits, jusque-là, personne n'a pris le soin de me le demander...

« Je ne suis pas originaire de New-York, je suis simplement ici pour régler quelques affaires avant de retourner chez moi. J'avais envie d'un café et c'était le bar le plus proche. L'ambiance avait l'air sympa, et ils proposaient un café viennois. Je n'en avais jamais entendu parler alors j'ai voulu goûter. »  Jouer et garder encore un peu le suspense ? Se la jouer humain qui tente de trouver des réponses rationnelles ou bien faire exploser la vérité et observer le résultat ? Dilemme. Bah, faisons encore durer un peu. Elle n'est pas près de s'en aller, à voir comment elle m'écoute.

« A vrai dire, je n'ai pas senti d'aura oppressante, du moins pas jusqu'à ce qu'un idiot vienne se plaindre que sa copine était morte, le cœur arraché. Ca a bien plombé l'ambiance, ça oui. Il accusait le diable, et je lui ai fait remarquer que le Diable avait sans doute mieux à faire que d'arracher le cœur à des filles dans la rue. Surtout quand elles s'appellent Peggy... Le type, Mi' comme l'ont appelé ses copains, n'a pas apprécié et a balancé ma table et mon café contre le mur. J'avais à peine eu le temps d'y goûter... Ce n'est pas mauvais soit dit en passant... » Je fais une pause, attendant de voir si Mélisandre suit mon histoire, avant de continuer,

Puis Mi' s'est attaqué à un type avec un chapeau de cowboy, et ils ont atterri sur une autre table... C'est ce moment qu'à choisi une agent du FBI pour entrer. Ça n'a pas calmé les choses, Mi' devait avoir fumé quelque chose de pas net, il se comportait de manière grossière, bestiale même. »
Normal pour un gros toutou... « Bref, il a réussi à énerver beaucoup de monde, et c'est là que oui, il y a bien eu... Quelque chose. » Je la laisse mariner un peu, curieux de voir ce qu'elle va me demander ensuite. Ces idiots avaient eu de la chance que je veuille garder ma couverture intacte auprès d'Annabelle, sinon, ils seraient tous morts et sans regrets. A la place j'avais enchaîné les deux skinwalkers responsables du bazar, supprimé la langue de celui qui m'avait énervé et laissé les autres se débrouiller. Puis le chef de l'établissement, encore un clébard, était arrivé pour mettre tout le monde à la porte. Cela avait été charmant...  

« Ca t'es déjà arrivé, ce genre de situation bizarre ? »


(c) Alyss ( Kanade A. J. Rye )


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t124-lucifer-if-they-won-t-accept-i-m-right-i-ll-rub-their-nose-in-it-til-they-choke-on-the-truth http://solemnhour.forumactif.org/t127-journal-bord-de-lucifer
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Terminé] - Sympathy For The Devil Jeu 29 Sep - 10:03



     Sympathy For The Devil
   Pv : Lucifer

J

’étais à court d’options lorsqu’il était en train de me dire que je n’étais absolument pas logique, j’aurais pu avoir un tas d’explication rationnelle, comme la bourse d’études ou simplement que j’aimais bien le terrain, mais pas les cours, mais je devais me rendre à l’évidence, il avait gagné le round. Il était bien trop intelligent pour moi. Je ne pouvais pas lui dire la vérité, pas après mettre enfoncer dans mon mensonge aussi longtemps, je serais passé pour la dernière des abrutis. Cependant malgré sa remarque, je sens une pointe de je-ne-sais-quoi dans sa dernière phrase. Je n’arrive pas à la prendre mal, même si beaucoup de monde l’aurait sans doute fait. Moi, bizarre, je l’ai toujours plus ou moins était et ce n’est pas maintenant que les choses risquaient de changer.

- J’avoue, je suis étrange, mais ce n’est pas le cas de la plupart des filles ? Je suis sans doute dans le haut du panier dans cette catégorie…

J’assumais mes différences comment beaucoup, car je n’avais rien à cacher, rien que ma tenue vestimentaire était pratiquement une preuve que j’étais étrange. Est-ce qu’il fallait qu’on parle de mon jean noir complètement déchiré ou de mes New Rocks dernière génération avec des talons qui faisait presque la taille de mes avant-bras. Bon j’exagérais sans doute un peu, mais si on cumulait ça avec ma veste à capuche qui était surmontée par une seconde en cuir, j’avais sans doute l’air d’une ado rebelle plutôt qu’autre chose. Je le savais on m’avait déjà fait la réflexion plus d’une fois. Je faisais de mon mieux pour le prendre bien puisque ce n’était jamais vraiment un commentaire méchant et puis il n’y a pas vraiment de honte à être différent, si ?

Un sourire illumine plus ou moins mon visage quand il m’assure que ce genre d’endroit est tranquille. En même temps à part des rats, je ne vois pas trop ce qui pourrait venir nous distraire, je l’observe lorsqu’il s’installe sur un escabeau. Il me parait de plus en plus étrange avec certain de ses manies, enfin je remarque un tas de sacs de sable pratiquement en face de lui et décide d’y posait mes petites fesses avant de laissait choir mon sac à mes pieds. Il faut dire qu’il est un peu lourd avec tout ce qu’il contient, mais je finis par m’y habituer. Je note les réponses qu’il me donne avec une telle rapidité que je m’en étonne moi-même.

- D’accord, donc c’est par les plus grands des hasards que vous avez fini là-bas…

Je parlais plus pour moi-même qu’autre chose, c’était pour mettre mes idées en place, essayait de comprendre ce qui s’est passé. Je sentais vaguement qu’il me cachait un truc, même si je n’avais aucune idée de ce que c’était. Je le regardais toujours d’un air un peu suspicieux, autant lui laisser continuer son histoire pour voir ce qu’il avait à m’en dire. La partie intéressante allait sans doute arriver dans quelques instants.

- Il faut vraiment être con pour accuser le Diable, ou ne pas avoir de jugeote. C’est un peu le même principe que de demander de l’aide à Dieu, s’ils existent l’un comme l’autre ont des choses biens plus intéressante à faire que d’emmerder un être humain parmi les sept milliards qui peuple cette Terre.

J’étais persuadé de leurs existences à l’un comme à l’autre, mais est-ce que j’avais besoin de lui préciser ? Sans doute pas maintenant. Je l’avais presque coupé dans son explication quand il avait parlé de ça. Je ne pouvais pas comprendre pourquoi tout le monde était toujours en train de crier c’est la faute du Diable, mon expérience avec le surnaturel m’avait appris qu’il y avait plein d’autres possibilités. Il y avait quelques créatures, bien que je n’avais croisé qu’un vampire je pouvais presque être sûr qu’il y en avait d’autre qui me guettait. Je savais également qu’il y avait des démons. Je les avais rencontrées un peu sans le vouloir, mais je ne regrettais rien pour autant.

J’inspirais en continuant d’écouter son histoire en y notant les points importants. Il avait été témoin d’un truc. Un truc que je trouvais absolument génial. J’avais ce petit sourire sur mon visage, celui que la fille ultra contente. Enfin, j’avais l’air débile pour ne pas changer.

- Ressentir des choses qui n’existent pas ? J’ai souvent l’impression d’être surveillé, mais je pense plutôt que c’est de la paranoïa plutôt qu’autre chose…

Je n’ai pas vraiment eu le temps de dire autre chose, qu’un bruit se fit entendre dans l’infrastructure. Je ne savais pas vraiment de quoi il pouvait être question, car j’avais l’impression qu’il résonnait tout autour de nous à cause des pièces vides et à moitié finies. Sans vraiment réfléchir, je lâchais mon calepin et mon crayon pour récupérer dans mon sac ma lame d’ange. Si ça se trouve, c’était encore un démon qui voulait me faire chier.

Il ne lui fallut pas longtemps pour apparaitre devant nous. L’homme était grand, dans un costume noir impeccablement repassé. Il avait laissé apparaitre ses yeux noirs suffisamment longtemps pour qu’on puisse l’identifier. Il avait un peu de poussière sur l’épaule comme s’il venait de passer dans un endroit sale. Il l’épousseta d’un geste de la main alors qu’il fixait Nick avec un air de satisfaction. Je n’arrivais pas vraiment à comprendre pourquoi. Encore quand j’étais victime des assauts des démons je comprenais, mais là. Un petit rictus apparu alors sur son visage alors qu’il prit la parole avec une voix assez grave.

- Alors comme ça, tu es en vie ? C’est Crowley qui va être content d’en avoir la confirmation…

J'étais sûre qu'il ne parlait pas de moi. Je ne savais même pas qui était ce Crowley, enfin si je me fiais à la série de livres de Supernatural, c'était un démon des croisements qui avait eu un rôle important à jouer dans l'histoire. Cependant ce n'était qu'une fiction...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : vieux
Métier : diable et bouc émissaire
Situation : à la recherche de mon vaisseau
Localisation : New York City
Feat. : mark pellegrino
Copyright : avatar rose noire et gifs mostunclean tumblr, signature merci Emy et le staff pour les teams!
Je suis aussi : Heather & Matthew
Date d'inscription : 02/03/2016
Messages : 452

Message Sujet: Re: [Terminé] - Sympathy For The Devil Jeu 29 Sep - 18:09




Sympathy for the Devil



Elle semble avoir compris que j'ai compris qu'elle est loin de tout me dire. Une bonne chose qu'elle ne s'enfonce pas plus dans les mensonges, j'aurais fini par penser qu'elle n'est pas aussi maligne qu'elle en a l'air. J'aime la voir se tortiller et réfléchir à ce qu'elle pourrait bien répondre sans continuer.

« Je pense que ce sont les filles dans ton genre » des sorcières bien sûr, pas des originales droguées en manque de sensations fortes, « qui sont les plus intéressantes. On ne sait jamais vraiment à quoi s'attendre et ça, c'est amusant. » Son look est en effet rebelle à souhait, un poil gothique, même si on peut le dire. Je me demande si elle participe à des messes noires en mon honneur avec ses copines ? Quoi qu'il en soit, elle me suit sans poser d'autre question, et entre dans le bâtiment sans s'effrayer des rats.

Elle se trouve un tas de sacs de sable et s'installe, prête à noter tout ce que je pourrai lui dire. Dommage, la poussière sur ses vêtements noirs, ça va ruiner son look... Je me lance donc dans un récapitulatif de mes péripéties, et m'arrête au moment où ça pourrait devenir intéressant, au moment où j'ai rabattu son caquet à ce toutou trop bruyant. A la réflexion, j'aurai dû lui poser un collier anti-aboiements, ça aurait peut-être fait passer le message à Annabelle ce face à quoi elle avait affaire.

Je hoche la tête quand elle remarque que j'étais là par hasard. Bien sûr ! Comme si j'allais perdre mon temps à courir après des chiens enragés ou leurs fiancées ! Je sens qu'elle cherche à me faire cracher le morceau, ou du moins, qu'elle aimerait beaucoup en savoir plus sur moi. Normal, je suis extraordinaire, dans tout ce que cette définition a de plus littéral. Elle me fait part de son agrément concernant mon comportement, ce qui me conforte dans l'idée que peut-être je pourrai en faire quelque chose de cette petite.

« Exactement. Or donc,... » et je continue mes explications, jusqu'à en venir à lui demander si elle aussi a déjà vécu des situations étranges. Elle commence à me répondre, enfin je vais avoir plus d'informations à son sujet, quand un démon sorti de nulle part vient interrompre notre entretien. Je soupire un grand coup et retrousse le nez à l'odeur de soufre qui accompagne le nouvel arrivant.

C'est un autre démon que celui que je poursuivais qui fait son apparition. Je souris en le voyant s'approcher. Chassez un démon, un autre viendra prendre sa place. Elles sont collantes ces petites choses ! Ce qui m'arrange dans le cas présent, cela m'évitera de devoir à nouveau me balader sur l'avenue, le cœur ouvert à l'inconnu... dans l'espoir d'en croiser un nouveau. La sorcière se lève à son tour, surprise, et sort une arme angélique de son sac. Où a t-elle obtenu cet objet ?! Peut importe, elle me le dira en temps voulu. J'ai ici un invité dont il va me falloir m'occuper. Et il a l'effronterie d'oser m'adresser la parole et de me tutoyer par dessus le marché ! Je me lève et descends lentement de mon piédestal, sans le quitter du regard. Mélisandre possède une arme, mais pas assez puissante pour me faire du mal, même dans mon état actuel. Alors comme ça le roi actuel des enfers ne sait pas que je suis en vie ? Il s'imagine que je suis mort une fois la cage ouverte ?! Ou bien celui-ci est vraiment vraiment stupide de croire que Crowley a besoin de ce genre de confirmation. Je secoue la tête lentement et m'adresse au démon sur ton de douce réprimande, un doigt réprobateur levé en l'air pour ponctuer mon effet,

« Tutututut... Pas un bonjour ; pas un signe de la main, rien ! Quel manque d'éducation ! Ton maître ne t'a donc pas appris la politesse ? »  

Je m'approche du démon cloué sur place, mon sourire s'élargissant au fur et à mesure. L'inconnu a  remarqué qu'il lui est impossible de bouger ou de se téléporter, tant que je ne l'y autoriserai pas. La peur dans les yeux et aux tripes, je peux le sentir. Sans doute vient-il de réaliser qu'il s'est attaqué à un trop gros poisson pour lui. Il aurait été plus avisé d'observer et de partir rapporter à son cher maître, plutôt que de se montrer.

« Pas très confortable ici, n'est-ce pas ? Il vous habille tous en costume ou bien tu essaies de copier sa mode ? » Je tourne lentement autour du démon prisonnier, le regardant de haut en bas, en me frottant le menton, comme si je réfléchissais,

« Maintenant, dis-moi pourquoi je ne devrais pas laisser mon amie ici présente, » je désigne Mélisandre d'un pouce, « s’entraîner à l'art complexe de la scarification sur ta petite personne et envoyer tes restes à la maison dans une jolie boite emballée dans du papier cadeau ? »

Je me tourne vers la sorcière avec un sourire malicieux, « Tu en penses quoi, toi ? »

(c) Alyss ( Kanade A. J. Rye )


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t124-lucifer-if-they-won-t-accept-i-m-right-i-ll-rub-their-nose-in-it-til-they-choke-on-the-truth http://solemnhour.forumactif.org/t127-journal-bord-de-lucifer
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: [Terminé] - Sympathy For The Devil

Revenir en haut Aller en bas
 

[Terminé] - Sympathy For The Devil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Supernatural;; Sympathy For The Devil
» Sympathy for the devil - Ambroise&Fauve (-16)
» Sympathy for the devil [Natalya]
» Mordecaï || Sympathy for the Devil
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: Rps-