Partagez | .
 

 Fumée, rêverie du feu ▬ Calcifer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Fumée, rêverie du feu ▬ Calcifer Jeu 15 Sep - 16:54


Calcifer
“Enfer chrétien, du feu. Enfer païen, du feu. Enfer mahométan, du feu. Enfer hindou, des flammes. A en croire les religions, Dieu est né rôtisseur.”

FT. Brant Daugherty
# TYPE : Prédéfini
# NOM : On ne lui accorda pas le luxe d'avoir un patronyme, privilège reversé aux Sang Bleu, éternel " Fils De" sans titre ni richesse. Seul son hôte en possède un dont il use quelques fois : Wheeler.
# PRÉNOMS : Son paternel cru bon de nommer chaque marmot qu'il engendrait par une lettre de l'alphabet, commençant par le A et ainsi de suite. Il fut affublé du prénom de Ciàn. Court. Simple. Moche. Afin de se fondre dans le monde Humain, c'est sous l'identité de son pyjama qu'il déambule dans les rues, répondant au prénom de Benjamin. Des cendres de Ciàn est né Calcifer.
# SURNOMS :Calcifer étant au départ un surnom dont on l'avait gratifié, il se l'appropria pleinement. Donnant alors une ribambelle de sobriquets tels que Calci, flammèche, briquet et autres conneries.
# AGE & DATE DE NAISSANCE : 250 années démoniaques, né en 1766 et mort en 1794 . Fauché avant la Trentaine qu'il affichera au fil des ses possessions.
# LIEU DE NAISSANCE : A Aalborg , dans le  Jutland du Nord ( Danemark )
# RACE : Démon aux yeux rouges, démon des croisements.
# GROUPE : Démons
# SITUATION MARITALE : Ciàn fut marié, un ménage heureux d’apparence. Calcifer est plus volage, écoutant ses envies comme bon lui semble.
# PROFESSION : Son activité principale est de faire des pactes avec des gens désespérés en échange de leur âme, cela l'amuse beaucoup et n'hésite pas à... comment dire...amener les gens qui ne le sont pas à le devenir. Depuis peu, on lui a confier une tache tout autre qu'il doit effectuer de concert avec la première : surveiller un des Winchester , Dean , fraîchement passé du coté démoniaque. Le tout en tachant de consolider le règne de Crowley à coup de sales besognes et autres activités.
# ORIENTATION SEXUELLE : Il reste assez vieux jeu sur ce point là et ne conçoit pas la possibilité que deux personnes du même sexe puissent s'attirer. Il n'y a que les femmes qui trouvent grâce a ses yeux et le reste n'est qu'absurdité. On dit les démons pansexuels ... Et bien il vous emmerde. En toute amitié bien sûre.
# AUTRES INFORMATIONS : En enfer, le seul roi est Crowley. Que quelqu'un ose dire le contraire et il lui brûlement l'arrière train _ Il est un fin gourmet à sa façon , ne jurant que pas les Omelettes et le Bacon _ C'est une calamité derrière les fourneaux _ Féru de musique, il se plait à écouter du Classique ou des musiques plus rythmées dans Latinos, dégoûté des goûts musicaux modernes. C'est du Bruit et non de la Musique .véritable catastrophe en magie comme en cuisine, il se rattrape pourtant en excellant dans son domaine de prédilection : exaucer des vœux pour rapporter des âmes par la suite.Calcifer est polyglotte, comme tous les démons.Ce serait con de ne pas se faire comprendre durant un pacte nous ne trouvez pas ? Son petit plaisir , en Enfer comme sur Terre : faire des farces à ses comparses.
# ANECDOTE 1 :Il aime endosser un rôle, faire le clown, l'acteur, voir faire des imitations… C’est dernier temps il s’amuse à imiter la voix de Crowley en beuglant après d’autres démons – principalement les Yeux Noirs - c'est son petit délire et il n'est pas étonné qu'on le prenne pour un fou. Il se comporte comme un véritable con. Il n'arrive pas à s'arrêter et ses blagues, souvent mauvaises et mesquines, ne lui servent pas d’atout. Calcifer, il est comme le diablotin qui sort de sa boite. Ça ne fait rire que lui.

# ANECDOTE 2 : Calcifer s’est découvert une passion pour le Feu et a contrario, une phobie de l’eau. Chose étrange sachant que durant sa vie humaine ces deux éléments faillent lui coûter la vie, c’est en Enfer qu’il a appris à apprivoiser la fleur qui dévore. De cette manie à user de son pouvoir est né son nom. Il aime bien cramer les choses, les faire fondre, les explosions. Bref tout ce qu’on peut faire avec du Feu. C’est aussi son moyen de défense favori en dehors de son cimeterre. Si tu chauffes Calcifer, il te crame la gueule.

# ANECDOTE 3 : Il n’aime guère changer de « piaule » et fait très attention à ses pyjamas de chairs pour ne pas à avoir à changer régulièrement. Calcifer a ses habitudes et peu passer très longtemps à bien choisir sa future possession. Difficile lui ? Par l’Enfer, vous ne pouvez imaginer. Benjamin, il le possède depuis bientôt 7 ans et il s’y s’en bien. Il était fraîchement diplômé en Littérature quand il a fait son « Toc Toc qui est là ? Pouf t’es possédé ! ». Avant lui, c’était un employé de bureau sans histoire qui est en train de moisir en prison pour l’Incendie d’un centre commercial. Il hurle son innocence, plaidant la démence. Pauvre petite chose. Calcifer, lui, à bien rigolé !

# ANECDOTE 4 : Grace à Benjamin, Calcifer apprécie la Bonne Littérature autant qu’il s’extase en écoutant un bon morceau de musique classique. L’Enfer de Dante, il le connait sur le bout des doigts et vous sortira des passages entiers si vous lui en donnez l’occasion. Côté musique, lorsqu’il décide de prendre du bon temps en se faisant passer pour un simple humain, il aime bien caresser les Noires et Blanches des pianos.

# ANECDOTE 5 : Lorsque Calcifer doit récupérer une âme, il a un gout très prononcer pour le théâtrale. Oh non pas qu’il rechigne à envoyer ses toutous infernaux faire le boulot, juste qu’il a ce côté m’as-tu-vu qui lui donne une tendance mégalo un peu malsaine. Ses âmes, il va les chercher lui. Avec ou sans ses chiens. C’est tellement plus drôle de faire que de dire « Rapporte ». Il ne le cachera pas, souvent il y a des victimes collatérales. Et alors ? Ce n’est jamais rien de bien méchant. Un mort et Dix autres en plus, qu’est-ce que ça change ? Le boulot est fait nan ? Et puis il est bien fait. On ne dirait même pas qu’il est passé par là.

# ANECDOTE 6 :Entre Calcifer et la Sorcellerie, c’est une histoire d’amour vache. De son vivant, il avait décidé de se vouer corps et âme à cette occulte pratique, jusqu’à se faire passer pour un prêtre et rallia l’Italie tantôt à pieds, tantôt à cheval. Pourquoi s'en aller à l'autre bout de l'Europe ? Les rumeurs qu’il avait entendues de-ci de-là. Concernant quelques praticiens et praticiennes ayant survécu aux Grandes Chasses aux Sorcières. Piste mince qu’il suivi la fleur au fusil.  Calcifer peina à rendre concret le Pourquoi de son « Pèlerinage » en ces terres hostiles. S’il trouva enfin un instructeur après moult recherches, il ne fut guère brillant.

# ANECDOTE 7 : C’est son obstination à vouloir maîtriser cet Art qui le conduisit à l’aube de ses dix-huit années au centre d’un croisement. Le pacte fut établi. Calcifer demanda le Savoir en sorcellerie, le Démon son âme dans dix ans. Ni avant. Ni après. S’il avait su à cette époque, sans doute se serait-il montré plus précis sur sa demande. De la Connaissance ne découle pas FORCEMENT la Capacité. Il l’apprendra à ses dépens. Il se verra Incapable de réaliser des sorts qu’il Connait, accumulant les échecs au point de s’en ruiner la santé et l’esprit.

# ANECDOTE 8 :Le démon avec qui il fit le pacte tint parole. Calcifer eu ses connaissances et périt bien 10 ans plus tard. Comme convenu. Un engagement à double tranchant qui lui pourri l’existence jusqu’à sa mort. Ni le Feu, la Maladie, les Accidents ou toutes autres actions qui auraient dues attenter à sa vie furent vaines. La mort lui refusait cet honneur. Dix ans à se voir mourir sans jamais y parvenir. Sa santé mentale déjà défaillante se brisa un peu plus. On le qualifia de Fou lorsqu’il parlait seul. Souvent d'hérétique quand il mentionnait les démons. Il fut mis au Fer, accusé du meurtre de sa femme – possédé d’après lui - . Il disparut à l’âge de 28 Ans.

# ANECDOTE 9 :Calcifer ne montra pas une grande résistance a la torture une fois son âme en Enfer. Une dizaine d’années tout au plus. A quoi bon tenter de supporter pareil traitement ? Il avait échappé à la pendaison en terminant bouffer par des chiens, il rôtissait tel un poulet en Enfer… Que gagnerait il a resté planter sur sa potence ? Que dalle. N’allez pas croire que le petit n’avait aucune volonté, loin de là. Preuve est faite :  il grimpa rapidement dans l’échelle hiérarchique démoniaque, sans trop attirer l’attention sur lui. En fait, il prit rapidement plaisir à « vivre cette nouvelle vie » jusqu’à passer yeux rouges et le retrouver Lui. Seamus. Le démon qui l’avait conduit ici. La raison véritable pour laquelle il avait lâcher vite prise. Dans sa petite tête qui tournait plus très rond, Calcifer avait décidé qu’il n’y avait pas assez de place en Enfer pour eux deux. Plusieurs tentatives vaines pour lui faire passer l’arme à gauche sans passer par la case Enfer se succédèrent. Clairement moins puissant à l’époque que le vieux Seamus – chose qui mit un certain temps à rentrer dans son crane – il décida de la jouer autrement. Soit Seamus y passait. Soit Lui. Ou avec un peu de chance, ils y passaient tous les deux.


LES DESCRIPTIFS
# QUALITÉS & DÉFAUTS : Difficile de saisir le réel caractère de Calcifer qui peut tout aussi bien apparaître flegmatique puis passionné ; il en est très déconcertant. Extraverti avec une large ouverture sur l'extérieur, il a une grande confiance en lui et dans certains cas, fort satisfait de sa personne ,peu influençable et assez subjectif, il voit le monde, les choses, comme lui veut le voir. Il est très possessif et tout comme le cobra, lorsqu'il « s'enroule » autour d'une idée, d'une personne, il est très difficile de l'en faire changer d'avis .Brillant avec arrogance, autoritaire sans agressivité, il ne triche pas avec sa conscience et possède une moralité de militant, cela se fait ou non ! Il croit en lui, en sa mission, aux principes qui le guident. Son intuition est remarquable et d'une justesse impressionnante. Calcifer l'utilise exactement comme il utilise sa séduction, en jouant de ses deux personnalités : le passionné qu'il peut paraître et flegmatique qu'il semble être. Très volontaire aussi bien dans l'action que dans l'allure. C'est avant tout une activité motivée, c'est-à-dire que Calcifer a besoin de savoir pourquoi et pour qui il agit, dans quel but précis. Une volonté à éclipse, montagnes russes caractérielles, il peut être très volontaire, ou limite têtu d'autant qu'il aime s'opposer par principe ou tout aussi bien être souple. Synchronisée avec sa volonté, il alterne des périodes de calme brusquement compromises par des périodes déconcertantes. Tout comme sa volonté et sa moralité, capricieuses, le côté sociable du Démon dépend des circonstances. Un jour il rêve de solitude et le lendemain il souhaite rencontrer le monde entier. Là encore on retrouve une certaine dualité. Calcifer donne parfois l'impression de se « laisser vivre » alors qu'il est tout aussi capable d'efforts, de combativité s'il en ressent le besoin. Indépendant et combatif, il n'est pas facile à manier et possède une grande obstination. Elle est bonne, même si elle est assez changeante en fonction des événements. Sa sociabilité est parfois à la limite de la tyrannie ,un dynamisme excessif qui le pousse à faire son cirque, à être extravagant, au risque de déplaire voir même d'énerver son entourage. Il est capable de bien des choses quand ses intérêts en jeu. Cela dit, et contrairement l’image qu’il renvoi, il n'aurait jamais de scrupules à écraser les siens pour atteindre les sommets. il sait bouffer les agneaux un peu trop nuisibles et montrer les dents lorsqu'il s'agit de défendre ses plates bandes.

Calcifer. Ou comment être aussi changeant que la lune, aussi instable qu'un volcan, et aussi paisible que le court d'une rivière... Un paradoxe à lui seul.Magnifiquement détestable...



# POUVOIRS :
Possession Démoniaque ▬ Calci étant un démon, il peut utiliser des humains comme hôtes sans leur consentement. Cependant très attaché à son hôte actuel, il n'aime pas en changer.
Immortalité ▬ En tant que démon, il peut vivre éternellement, le temps et les maladies n'ayant pas d'emprise sur lui.
Vol ▬ Lorsqu'il est sous sa forme de fumée noire désincarnée, il est capable de voler.
Invulnérabilité ▬ Les blessures qui seraient normalement mortelles pour un homme (comme la nuque brisée ou les blessures par balle, par exemple) ont très peu d’effet sur les démons. Ils ne peuvent être tués que par des armes spéciales ou des rituels. Contrairement aux Anges, ils ne peuvent pas toujours soigner leur véhicule, et si celui-ci reçoit trop de dégâts, ils se trouveront simplement un autre véhicule et laisseront l’ancien mourir.
Endurance accrue ▬ Les démons ne se fatiguent pas, n’ont pas besoin de manger, de boire, de respirer ou de dormir pour rester en forme. Sam déclare ne pas ressentir ni le froid, ni le chaud, et Dean dit n’avoir pas besoin d’uriner non plus.
Force accrue ▬ Les démons possède une force physique supérieure à celle d’un Homme, et ils peuvent dominer la plupart des monstres. (Par exemple, dans la saison 1, un démon a arraché la porte d’un avion qui malgré les plus de 2 tonnes de pressions et 1000 kilomètre d’altitude). Plus un démon possède un rang élevé, plus il est fort. Les démons les plus forts peuvent maîtriser les anges les plus faibles.
Perception du Surnaturel ▬ Les Démons sont capables de voir les êtres surnaturels invisibles aux yeux des Hommes, comme les Faucheuses, les fantômes, les chiens de l’Enfer…
Sens surnaturel ▬ Les démons ont les sens de l’odorat et du goût accru ; Crowley peut identifier Castiel dans l’Impala de Dean, et qu’ils avaient utilisé du sang de chien avec Raphaël. Un autre démon a affirmé pouvoir sentir l’âme de Sam.
Télékinésie ▬ Un Démon peut déplacer ou fait léviter des objets ou d’autres êtres vivants grâce à leur esprit. Calci peut utiliser cette capacité pour plaquer et maintenir leurs victimes aux murs, ou tuer des gens en brisant leur nuque.
Extraction d’Âme ▬ Les Démons ont la capacité de forcer l’âme d’une personne à quitter son corps.

Interférences électromagnétiques / Electrokinesie ▬ Comme les esprits, les démons peuvent perturber les réseaux électriques et tout ce qui est électronique autour d’eux. Un grand nombre de démons sont capables de provoquer des orages et Calcifer se plaît particulièrement à jouer avec ce pouvoir. Cependant, à l'instar de ses pairs, il pousse le jeu plus loin en allant jusqu'à rendre folle n'importe qu'elle machine électronique.
Pyrokinésie / Thermokinésie ▬ Capacité de générer et manipuler le feu, ainsi que de contrôler la chaleur d'un objet ou d'une pièce. Calcifer tient son nom de démon à cette capacité, qui reste tout de même assez rare et qu'il maîtrise comme un petit chef.
Invisibilité ▬ Certains démons peuvent devenir invisibles aux yeux des Humains. Calcifer adore utiliser ce pouvoir pour espionner autrui.
Sortilèges ▬ Certains démons peuvent pratiquer la sorcellerie, un peu comme les sorcières. C'est le cas de Calcifer, bien qu'il reste un petit novice en la matière ... Au point de régulièrement foirer ses expériences.
Mimétisme vocale ▬ Certains démons sont capables d’imiter la voix originale de leur hôte. Calci aimant particulièrement faire tourner les gens en bourrique, il aime le faire lorsqu'il change d'hôte. Cependant cela reste rare.

Téléportation ▬ Les démons aux yeux rouges sont capables de se téléporter d’un endroit à un autre.
Lecture de l’Âme ▬ Certain démons, en particulier les démons des croisements, peuvent évaluer l’état de l’âme de quelqu’un.
Pactes ▬ Les démons des carrefours et quelques autres peuvent accorder un « vœu » aux Humains, en échange de leur âme. Ils ont généralement 10 ans de répit avant qu’on ne vienne reprendre leur âme.
Soin/Régénération ▬ Dans le cadre d’un pacte, les démons des carrefours peuvent se soigner, ou soigner d’autres démons. En Enfer, les démons peuvent guérir les blessures infligées à leur victime afin de pouvoir les torturer encore et encore.
Résurrection ▬ Les démons des carrefours peuvent ressusciter un être cher si tel est le vœux du contractant.

Altération de la réalité ▬ En Enfer, les démons peuvent altérer la réalité afin de torturer les gens selon des procédés qui vont au-delà de l’imagination humaine.
Métamorphose ▬ Un démon peut prendre la forme qu’il souhaite quand il est en Enfer (c’est comme ça que certain démons allaient torturer l’âme de Bobby en se changeant en Sam ou Dean).
Accès à/de l’Enfer ▬ Les démons de haut rang peuvent facilement faire des allers-retours entre la Terre et l’Enfer, sans passer par les rituels d’invocations complexes ou sans avoir besoin d’aide. Cependant, il apparaît que certain démons puissants ont été retenu prisonniers pour des raisons et par des méthodes inconnues.


# ARMES :  Il possède un cimeterre. Oui parfaitement. Un cimeterre. Ça vous pose un problème ? Il déteste les armes à feu, soit-disant que la poudre à canon n'aurait aucun savoir vivre, et n'hésite pas à les faire fondre en utilisant ses pouvoirs. Il fait également collection d'ustensile de cuisine, qu'il peut utiliser comme armes potentielles. Pourquoi ? Parce que l'inox, ça brille.

SHADOW
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Fumée, rêverie du feu ▬ Calcifer Jeu 15 Sep - 16:54


Historique du personnage
"GAME OF THRONES EST COMPLIQUÉ ! TROP DE SEXE, C'EST COMPLIQUÉ. L'ENFER N'EST PAS COMPLIQUÉ"



# Qu'avez-vous pensé du règne de Lilith et de la tentative avortée de l'Apocalypse ? Que faisiez-vous à cette époque ? :Ce qu’il faisait à cette époque ? Ce qu’il fait de mieux :  Des Pactes. Au milieu de ce chaos qu’était devenu l’Enfer, il tentait de maintenant sa Barque à Flots. Lilith fut souveraine de la Terreur six pieds sous Terre, s’occupant de manière définitive ceux qui osait broncher devant elle. Calcifer n’est pas suicidaire au point de lui balancer au Nez qu’elle n’est qu’une Garce. Il tenait à sa vie et la crainte qu’elle lui inspira l’incitait à garder ses distances avec elle. Il dit Amen quand elle lui demanda, il baisa le regard et s’aligna. Brave petit soldat qu’il est non ? Concernant l’Apocalypse, il ne se prononcera pas, même s’il sentait que ça pouvait particulièrement puer pour lui et les autres démons. Calcifer ne pipa mot à personne. « Reste à tes croisements Calcifer. Laisse faire. » Lilith fut aveuglée par son égocentrisme sur-développé et ne remarqua ce qui pouvait se faire sous son nez. C’était discret. Bien pensé. La Peur est une bien mauvaise alliée pour un(e) Souverain(ne). Pendant qu’elle distillait la crainte chez les démons, d’autres surent en tirer partis. Crowley mieux que quiconque. Et où Crowley va, Calcifer n’est guère loin.

# Actuellement, comment vivez-vous le règne Crowley et son copinage avec les Winchester ? Êtes-vous pour ou contre ce roi et ses méthodes et pourquoi ? Aimeriez-vous que quelqu'un d'autre prenne sa place ? : Calcifer est sans doute l’un des plus fervents partisans du nouveau Roi des Enfers. Il a courbé l’échine devant Lilith pour sortir du radar mortel sans pour autant cesser de mettre d’aider le Roi à mettre en place sa prise de Pouvoir. La seule chose qu’il pourrait reprocher à son règne est ce nouvel enfer mis en place. La Paperasse remplace le dépeçage ? Mais c’est quoi cette connerie ? Il y avait tellement de possibilité…Ne pouvait-il donc pas s’inspirer du Sacre Saint Dante et son Enfer ? Quelle imagination ! Et quel amusement cela pourrait être de voir ces nouvelles âmes fraîchement débarquées se perdre dans les Cercles. Oui voilà, ça manque d’un peu d’originalité et de peps. Mais il lui pardonne cela. Contrairement à son copinage avec les Winchester. Pourquoi ? Qu’est ce qu’il trouve à ces deux abrutis pas finis qui pleurnichent l’une sur l’autre à coup de « je t’aime, tu m’as trahi, crèves en enfer mais reviens ! » C’est à vomir. Ça passe un peu moins pour Calcifer sans qu’il chouine pour autant dans les jupons de Crowley. Le roi fait ce que bon lui chante. Si le Roi veut deux chasseurs de compagnies pour faire mumuse, grand bien lui fasse. Calcifer préfère ses chiens de l’Enfer qu’il trouve bien mieux éduquer.

# Que pensez-vous du retour de Lucifer et quels sont vos plans pour l'avenir ? : Lucifer n’est qu’un archange refoulé par son Père qui se souhaite qu’une chose : écraser les humaines comme un gosse qui fait son caprice afin d’attirer l’attention paternel. Calcifer le hait autant qu’il le craint. Il se doute bien que si Lucifer remonte sur le trône, ça va chauffer pour les démons. Oh il n’en doute pas une seconde. Il en mettrait sa main au feu. Cela ne doit pas arriver. Et n’arrivera pas. Lucifer restera loin de ce trône. Certes ce ne sera pas Calcifer qui l’en empêchera mais rien ne lui interdit de donner de sa personne pour contrecarré cette éventualité. Quitte à s’associer avec des personnes qu’il a en horreur. Quitte à faire des choses qu’il répugne. Crowley restera au pouvoir coûte que coûte. C’est un démon des croisements qui vous le dit.


Histoire


Neque porro quisquam est qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit...

Orlando 23h35 Les buches crépitaient joyeusement dans la cheminée lourdement décorée de boules à neige en tout genre, des branches de houx habillements tressées en guirlandes et de Chaussettes Géantes brodées Papa, Maman, Johanna, Aaron et Clarence. Un vieux tourne disque vomissait du Jazz déprimant, remplaçant les chants de Noël qu’elle avait dut trouver étrangement déplacés pour ce soir. Le sapin brillait de mille loupiotes clignotantes en rythmes et en son sommet, en lieu et place de l’Ange traditionnel trônait une chose ressemblant vaguement à une étoile de papier mâché – cadeau de fête des mères sans doute – violette surchargée de paillettes dorés. Une bonne odeur de pain d’épice flottait dans l’air… Un décor parfait pour une sitcom de merde Il continua sa visite de la maison, ne touchant à rien, regardant un à un les cadres photos montrant un gamin s’élancer joyeusement sur son vélo toi, t’as dû te ramasser juste après, une pré ado au sourire d’acier et un chien, un selfie mal cadré devant le Golden Gate que l’on devinait à peine. Un étalage de souvenirs en tout genre bien mis en évidence dans le salon, jetant leur bonheur familial à la tronche des visiteurs. Le reste de la pièce était sans grand intérêt une fois qu’il termina de mâchonner l’un des biscuits secs posé sur la table basse… Un bruit de verre brisé et une porte qui claque lui fit savoir qu’on avait enfin remarqué sa présence. Certes il était en avance. Très en avance même. Mais ne lui avait-il pas promis de venir plus tôt ? Il était un homme de parole. Enfin un Démon de parole. Quand il en avait envie.

Elle s’était écroulée sur une chaise, tremblant telle une feuille prise dans la tempête, ses mains s’entortillaient compulsivement autour de la ceinture de sa robe de chambre. Ses cheveux d’ordinaire tirés en un chignon impeccable, tombaient en cascade rousse sur ses épaules. Toute l’assurance et l’autorité de la femme d’affaire qu’elle était semblait s’être évaporé. Nul maquillage pour cacher ses cernes, nul rouge à lèvre pour masquer les séquelles de cette absurde manie de s’en arracher la peau. Elle fixait la porte avec une réelle terreur, celle qu’on ne peut imiter. La peur à une odeur particulière qu’on ne peut falsifier. Il s’éclaircit la gorge. Son sursaut manqua de la faire tomber de son siège, une main vint se plaquer sur sa bouche pour étouffer le cri qui avait galoper jusqu’à ses lèvres. Elle se retourna lentement, priant entre ses doigts. Il pouvait l’avait entendu tellement de fois ce «  Notre Père ». Tous tentaient de se cacher sous Ses jupons quand l’horloge sonnait minuit. Pathétique. N’était-il pas ici parce que justement ces mêmes prières étaient restées sans réponses ? Pourquoi la chose changerait elle maintenant ? « Il… Il n’est pas… » un hoquet vint lui enserrer la gorge. Elle plaqua son autre main comme pour l’emprisonner à l’intérieur. « Minuit ? Oui je sais. J’ai quelques bonnes raisons à ça. » Elle fronça les sourcils, lui jetant un regard accusateur alors qu’il arpentait la cuisine d’un air totalement détacher. « Vous m’aviez demandé de venir vous tenir la main et de tout vous expliquer comme dans votre Groupe de Parole. Ça vous revient ? Bien. Première raison. » Il posa son pied sur la pédale noire de la poubelle qui souleva le couvercle. Un nouveau hoquet s’échappa entre les doigts. Farfouillant un peu il trouva ce qu’il voulait. Tellement prévisible. « Sérieusement ?! » Il posa sur elle un regard dépité qui lui fit détourner le sien, baissant la tête comme une enfant prise à faire une bêtise. Il plongea la main dans le petit sachet blanc et en sorti une boite « Qu’avons-nous là… Du  Motrin IB , du Pepto-Bismol , de l’ Apprilon, du Periostat … Oh voilà la doxycycline ! » Il balança le sachet sur le plan de travail, arrachant un autre sursaut a son hôtesse. « Et je suppose qu’il n’y avait pas que du lait de Soja dans votre verre ? » Il pointa du doigt la flaque blanchâtre sur le sol. C’était souvent le même manège. Comme si le suicide allait l’empêcher de prendre ce qui lui était dû. L’âme d’un suicidé , d’un brûlé vif ou d’un écorché par ses chiens restait une âme. Le travail était juste beaucoup moins marrant si le client était en train de baver de la mousse en se tortillant comme un ver. Et puis merde, question de principe ! Assume la connerie de ton pacte et voilà.

Orlando 23h43 Elle semblait avoir accepté la situation – avait-elle le choix de toute manière ? – Apres tout ce démon avait raison en disant que le suicide avait été une idée stupide : elle aurait souffert elle ne sait combien de temps avant que, finalement, un ‘chien’ comme il disait, vienne mettre un terme à ses souffrances. Elle avait été sur le point de s’infliger une peine supplémentaire. Son psy avait sans toute raison. Elle avait peut-être une tendance à l’autodestruction ou un truc du genre. Calcifer attendait sagement qu’elle se décide enfin à ce qu’un mot sorte de sa bouche. Finalement la soirée était moins marrante qu’il l’avait espéré mais il était fier de lui. Il allait l’avoir lui-même sans envoyer les chiens et surtout sans s’offrir le spectacle désolant d’une pauvre femme vomissant tripes, boyaux et compagnie. C’était Beth qui avait conduit cette femme jusqu’à lui. Une patiente de son établissement, mentalement pas clean qui se bourrait en douce de pilule sans que cela se sache. Beth lui avait en quelque sorte donner le mode d’emploi d’un jouet qu’il allait utiliser ce soir. Passer pour un petit démon psychologue, c’était une première. Il n’avait rien d’autre à faire de toute façon, son prochain client était la semaine prochaine Pour le Nouvel an, oh que ça va être drôle ! alors sauf imprévu, il allait faire mumuse pendant encore quelques minutes. Cela changeait un peu même s’il avait toujours aimé faire des mises en scènes lorsqu’il venait récupérer ses âmes. Les Chiens de l’Enfer avaient un côté sacrement pratique mais il n’en tirait qu’un faible amusement. « J’irais en Enfer ? » La voix presque assurée de son hôtesse lui arrache un haussement de sourcils étonnés. En effet, elle avait repris du poils de la bête. « Etant donné que le Paradis est actuellement fermé pour travaux, que le Purgatoire est complet… Oui il ne reste que des chambres en Enfer. » Elle le regarda d’un air dubitatif, comme si elle cherchait à voir si le démon se moquait d’elle ou non. « Le Paradis ? En travaux ? Je ne comp… » « Cherchez pas à comprendre, c’est le bordel chez les emplumés depuis un moment. L’Enfer c’est relativement plus calme. Ça reste l’Enfer hein, mais c’est plus THE Enfer quoi. Bref. Détail technique. » Elle croisa les jambes et se redressa sur son fauteuil. Elle reprenait petit à petit cette confiance de façade qu’elle affichait fièrement dans sa vie professionnelle et familiale. Elle jouait un rôle qui lui allait comme un gant. La femme d’affaire qui voulait tout savoir et tout contrôler était de retour. « Et si je refuse ? » Calcifer grogna, amusé par sa fausse rébellion. Ils refusaient tous le moment venu. Même lui l’avait fait. Maintenant il comprenait que c’était complètement stupide. Les humains eux, pas encore. « Qui a dit que vous aviez le loisir de refuser ? » Elle se renfrogna un peu avant de se ressaisir « Je pourrais téléphoner à la police ! Ou a mon mari ! Il est en route ! » Le démon tapa dans ses mains, enjoué tel un enfant devant le père Noel «  Oh oui ! Téléphonez donc ! Ramenez du monde ici ! Enfin si la Police vous croit bien entendu ! Il s’éclaircit la gorge « Allô ?! Au secours il y a un démon dans mon Salon ! Au 4 Avenue Osman, Lake Terrace ! Vite il va me voler mon âme ! » Il avait parfaitement imité sa voix. Jusqu’à sa manie agaçante d’accentuer les ‘a’. Elle avait écarquiller les yeux sous l’effet de la surprise ou bien de la peur. Un rapide signe de croix et le ‘Notre Père’ vint de nouveau fleurir sur ses lèvres. Elle était réellement coincée. Aucun échappatoire possible. Durant ces dix années, elle avait occulté ce moment, pensant même à un moment que ce qu’il s’était passé ce soir-là n’avait été qu’un rêve, un effet secondaire de son nouveau traitement. Mais il était bien réel, assis dans le fauteuil de son époux, ses yeux verts brillant d’amusement posés sur elle. Depuis son enfance on lui avait dépeint les démons comme des êtres hideux, cornus et compagnie. Il n’était en rien hideux… Tout n’était que mensonge alors ? Elle allait à l’église tous les dimanches, elle avait prié Dieu pour sa fille et Il n’avait jamais répondu. Il devait bien exister pourtant puisque les démons l’étaient. Dieu aussi devait exister. « Oui Dieu existe mais c’est encore plus compliqué que le Paradis. Laissez tomber sérieusement ! Vous verrez, l’Enfer c’est pas si mal ! » Il se tenait bien de lui dire que les premiers temps le seraient peut être pas mais après oui, c’était pas trop mal. Et puis maintenant que Crowley avait changer les règles du jeu, franchement, ce qu’elle allait subir était une partie de plaisir à coté de ce que lui avait fait subir Azazel ou Nero. « Comment ça va se passer ? »

Orlando 23h52 Elle s’était montré plus curieuse qu’il ne l’aurait cru, il s’était plié avec plaisir au jeu des questions réponses tout en se disant qu’il n’allait pas repasser pour un démon psychologue de si peu. Certes il y avait un côté assez amusant à tout lui déballer mais il découvrit qu’il n’appréciait guère déballer sa propre ‘vie’ et se faire juger par une humaine shootée aux médocs. Calcifer l’avait promis, il répondrait à toutes ses questions, des plus stupides comme « vais-je avoir mal » à celle plus pointues concernant ce qui se passait en ce moment avec Lucifer et tout le bordel. Par contre il n’avait pas juré de dire la vérité. Il avait totalement inventé l’épisode de sa vie d’avant, lui racontant qu’il avait vécu sous le règne de Louis XIV et qu’il avait fait un pacte avec le démon par pure ambition politique. Mon cul oui. Calcifer et la politique, ça faisait bien deux ou dix. En réalité il n’avait que de très vague souvenir d’Avant. Des brides d’une période lointaine, comme lorsque les humains pensent avoir des souvenirs de leur petite enfance. Un mélange de ressentit et d’invention. Calcifer se souvenait de son prénom mais pas de celui de sa femme. Il se souvenait de sa mort mais pas du lieu. Il ignorait où il avait vécu et où il était mort. L’avantage c’est qu’ainsi il ignorait où se trouvait ses ossements. Sacrement pratique d’un côté. « Je ne comprends pas une chose… Ce Seamus… Qu’est ce qu’il est devenu alors ? » Oh oh la bonne question ! Seamus. Ce connard fini qui l’avait fait passer pour un fou Avant. Il était mort. Evaporé. Hors course depuis plus d’une centaine d’années. Calcifer réfléchit quelques secondes, hésitant à lui répondre. « Seamus, il n’existe plus ! Amen ! »

Il en avait fait des tentatives pour lui voler dans les plumes mais toutes s’étaient soldées par des échecs plus ou moins cuisants. Calcifer dû se rendre à l’évidence : il lui faudrait du temps, de la patience et un sacré coup de pouce pour lui fumer sa tronche. Alors il attendit. Nombreuses furent les occasions manquées mais il préférait en louper une centaine plutôt que d’échouer à nouveau. C’est qu’il est du genre à avoir la dent dur le petit. Et ça arriva. Ce fut le coup de chance le plus culoté du siècle. Cette fois si, il ne la laissa pas filer. « Comment elle s’appelait elle déjà … Paha… Palia … Bref une ange ». Aujourd’hui encore il se disait que les probabilités qu’un ange et deux démons des croisements se retrouvent dans un même secteur est infinitésimales ! D’ailleurs ce serait le début d’une blague parfaite : ‘deux démons et un ange entre dans un bar…’ Il ignore totalement ce qu’elle foutait là d’ailleurs, lui qui pensait alors que les Anges étaient des braves toutous à papa… Et bien non puisque celle-ci semblait étrangement…comment dire…moins formatée ? Compliqué à expliquer mais il revint à son histoire avant de trop s’éloigner du sujet. Montre en main, la chose fut pliée en cinq minutes. Calcifer n’était peut-être pas une lumière mais il était loin d’être assez con pour se jeter en premier sur un Pigeon Céleste. Seamus, lui, apparemment oui. Trop de confiance tue bah…celui qui a trop confiance ! Ce fut l’une des rares fois où il vécut l’expérience d’un ange en rogne. Et il n’est pas près de s’y frotter même aujourd’hui. Ce soir-là, il y laissa son corps humain et quelques plumes. Son retour en Enfer se fit ventre à terre sans demander son reste. Heureux comme jamais de savoir qu’enfin Seamus n’était plus et avec la trouille de sa vie. Juste une chose lui triture encore l’esprit : soit il s’est carapaté vraiment au bon moment avant de se faire réduire en charpie soit il a bien vu ce temps d’hésitation marqué par l’ange et qui lui a permis de prendre la clef des champs. Mais il se garde bien d’en parler à quiconque. Un ange qui hésite ? Et quoi encore ? Des Vampires qui brillent au soleil ?!

« Qu’est-ce que vous avez fait après ça ? Personne n’a posé de question ? » Evidemment que certains ont posés des questions mais qu’est-ce que ça change ? Les querelles entre démons étaient monnaie courante et sans doute plus entre les yeux rouges qui se chamaillaient pour des contrats. « Après ? J’ai pris sa place. Une sorte de promotion en fait. Et j’ai fait mon job. On me siffle, je rapplique. Un vrai teckel de l’Enfer. » Elle reste muette, replongeant dans ses pensées et ses doutes. Oh elle pouvait bien rester sans rien dire, l’heure approchait. Qu’est ce qu’il pouvait lui raconter de plus ? Sa vie, aussi bien celle d’avant que maintenant n’avait rien d’intéressante. Il n’était qu’un démon des croisements après tout. Le bon vieux Metro Boulot Dodo s’appliquait bien pour lui, à quelques détails près.

Orlando 23h58 Elle s’était assise sur son lit, la plaquette de somnifères dans une main et son verre dans l’autre. Elle allait s’endormir et partirait sans douleur. Il lui avait dit. Pourquoi mentirait-il maintenant ? Il avait bien tenu sa promesse : sa fille avait vaincue sa leucémie sans subir de greffe et il avait répondu aux peu de questions qu’elle avait trouvé à lui poser. Mais en regardant l’heure, des nouvelles inquiétudes pointaient le bout de leur nez. Allait-elle vraiment souffrir en Enfer ? Qu’allait devenir sa famille ? Avait-elle bien payé la facture de la voiture ? Et si son Mari arrivait au mauvais moment ? Le démon avait bien insinué qu’il n’allait pas se formaliser si d’autres personnes étaient là. Elle mit les cachets dans sa bouche et les avala d’une traite, se couchant sur le lit défait et ferma les yeux. En bas, elle entendait les pas du Démon qui allait et venait dans le salon. Il avait même changé la musique. Que faisait-il ? Allait-il mettre le feu comme il l’avait dit ? A cette époque de l’Année, c’est courant … Une bougie qu’on oublie… Le feu de cheminée… Il se montrait si prévenant. C’en était troublant…

Dehors, des chiens hurlèrent mais elle n’y prêta pas attention. Les cachets commençaient à faire effet. Elle avait l’impression que son corps pesait des tonnes mais que sa tête était toute légère…

Calcifer s’amusa à allumer toutes les bougies dans la maison, raviva les flammes dans la cheminée et fit chauffer la gaine électrique des guirlandes. Il ne fit pas plus attention qu’elle aux hurlements des chiens. Après tout c’était les Siens qui arrivaient.

Orlando 23h59 L’incendie ne prendrait pas avant plusieurs longues minutes. Calcifer était assis sur le capot d’une voiture stationnée dans la rue, juste en face de la maison. Il entendait les grognements et le craquement des buissons derrière lui. Une masse sombre s’approchait. Visible aux yeux des mortels. « Rapporte. »

Orlando 00h00. Quelque part dans un maison, Minuit sonna sur la grosse horloge du salon. A l’étage du 4 Avenue Osman, Lake Terrace, une femme hurla. Trente minutes plus tard, les flammes étrangement attisées léchaient les murs devant un foule attroupée dans la rue, entendant le hurlement des sirènes des Pompiers au loin.



TOI, TA LIFE


# Pseudo : Delaetur
# Date de naissance :Tu aimerais savoir hein What a Face Entre le 1er Janvier et le 31 Décembre !
# Fréquence de connexion :Variable. Tout les jours à une fois par semaine
# Ta route jusqu'ici : En passant d'un partenaire à l'autre, je me suis paumée donc j'ai demandé mon chemin et voilà !

# Code de validation : La joueuse de gabe t'offre sa culotte.
# Schizophrénie : Pas encore victime

# Commentaires : ANANAS !
Sérieusement , je suis à la saison 9, ep 4 ou 5 je ne sais plus trop et j'ai un peu la flemme de me mettre à jour XD Heureusement, les résumés d'épisodes sont mes amis  :59:

SHADOW
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : 243 ans
Métier : Libraire & gérante d'un petit magasin esothérique
Situation : Veuve 2 fois, célibataire endurcie
Localisation : Chicago
Feat. : Helena Bonham Carter
Copyright : Elf (avatar) & TUMBLR (gifs)
Je suis aussi : Gabriel ◈ Yehuiah ◈ Annabelle J. Graham ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 252

Message Sujet: Re: Fumée, rêverie du feu ▬ Calcifer Jeu 15 Sep - 17:01

Ta citation m'as tuée J'adore XDD

Bienvenue officiellement parmi nous :amour: :52: J'ai hâte de voir ce que tu vas nous pondre du coup. Tu as une semaine pour finir ta fichette mais tu peux demander plusieurs délais si cela te parait trop court. Situ as des questions, n'hésite pas à contacter le staff, et même à venir en CB :v:

Des bisous sur ta bouille, et à très vite What a Face :love:


How can I say this without breaking ? How can I say this without taking over ? How can I put it down into words when it's almost too much for my soul alone ? I don't want them to know the secrets. I don't want them to know the way I loved you. I don't think they'd understand it, no, I don't think they would accept me, no ! I loved and I loved and I lost you. I loved and I loved and I lost you. I loved and I loved and I lost you ... and it hurts like hell


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t42-elizabeth-w-rochester-can-t-sleep-take-arsenic http://solemnhour.forumactif.org/t48-journal-de-bord-d-elizabeth-w-rochester
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Fumée, rêverie du feu ▬ Calcifer Jeu 15 Sep - 19:54

Hellcome Calcifer :23: :21:
Voir un démon de plus ici ça fait ultra plaisir, je me sentait un peu seul parmi tout les emplumés :37:
Si tu viens nous faire un coucou sur la cb, promis je t'offrirais un coup à boire :44:

Il parrait que tu m'aime bien en plus, alors on vas bien s'entendre :39:

Je rebondis sur une petite citation de Lucifer concernant l'enfer
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : 288 ans.
Métier : Homme d'affaires, philanthrope et leader du nid de vampires de San Francisco
Situation : Célibataire.
Localisation : San Francisco (US).
Feat. : Matthew Goode.
Copyright : Ira'beth.
Je suis aussi :


Date d'inscription : 01/06/2016
Messages : 110

Message Sujet: Re: Fumée, rêverie du feu ▬ Calcifer Jeu 15 Sep - 20:34

Un petit Calcifer ! Qu'il est mignon What a Face
Reste loin de moi surtout *sbaff*
J'approuve le second gif de la fiche, ça va me donner envie de revoir le film ça
BIENVENUE PARMI NOUS en tout cas.
Très bon choix de personnage et choix intéressant d'avatar, hâte de voir ça.
Bon courage pour ta fiche.



be thou the rainbow in the storms of life.
the evening beam that smiles the clouds away, and tints tomorrow with prophetic ray (lord byron)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t320-my-heart-in-passion-and-my-head-on-rhymes-eliott http://solemnhour.forumactif.org/t800-carnet-d-adresses-d-eliott-d-arundel#9277 http://sceneriesofhope.tumblr.com/
avatar

Age : Indéfini
Métier : Ange
Situation : Célibataire
Localisation : Sur Terre
Feat. : Misha Collins
Copyright : Tumblr pour les gifs et merci à Kali pour l'avatar ♥
Je suis aussi : Jonas Sanders
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 581

Message Sujet: Re: Fumée, rêverie du feu ▬ Calcifer Ven 16 Sep - 7:11

Bienvenue parmi nous Calcifer :52:

J'ai déjà ri à ce que tu as marqué dans tes infos de base sur ta fiche...ça promet :1:

Au fait....pour Dean...tu peux me le refiler, je m'occuperais très bien de lui What a Face De toute façon je ne vous le laisserais pas...na :boude: ^^

Bon courage pour ta fiche :14:


I MISS YOU
PLEASE FORGIVE ME

(c)XynPapple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t22-castiel-it-s-funnier-in-enochian http://solemnhour.forumactif.org/t798-carnet-d-adresse-de-castiel#9246
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Fumée, rêverie du feu ▬ Calcifer Mar 20 Sep - 19:49

Merciii :36:

J'avance ma fiche coup par coup mais elle devrait se finir d'ici ce soir ou demain :45:
Castiel , on va discuter d'un arrangement hein What a Face Tu veux Dean. Je le veux pas :v: On va bien trouver un terrain d'entente à mon avantage bien évidemment !
Eliott , et ouai je suis mignon ! Viens me faire un calin ... A moins que t'ais peur ? :59:
Crowley ( :52: ) , on va se les faire ces emplumés What a Face :64: ( je plussoie ta citation !! )


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : Indéfini
Métier : Ange
Situation : Célibataire
Localisation : Sur Terre
Feat. : Misha Collins
Copyright : Tumblr pour les gifs et merci à Kali pour l'avatar ♥
Je suis aussi : Jonas Sanders
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 581

Message Sujet: Re: Fumée, rêverie du feu ▬ Calcifer Mar 20 Sep - 20:15

Calcifer a écrit:
Castiel , on va discuter d'un arrangement hein What a Face Tu veux Dean. Je le veux pas :v: On va bien trouver un terrain d'entente à mon avantage bien évidemment !

Ah je savais que tu étais censé :1:

A ton avantage, à ton avantage....l'important c'est que tu le crois :ahah:


I MISS YOU
PLEASE FORGIVE ME

(c)XynPapple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t22-castiel-it-s-funnier-in-enochian http://solemnhour.forumactif.org/t798-carnet-d-adresse-de-castiel#9246
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Fumée, rêverie du feu ▬ Calcifer Mar 20 Sep - 20:42

Dis donc l'emplumé , de nous deux qui a le plus de ressemblance avec un pigeon hein What a Face ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : Indéfini
Métier : Ange
Situation : Célibataire
Localisation : Sur Terre
Feat. : Misha Collins
Copyright : Tumblr pour les gifs et merci à Kali pour l'avatar ♥
Je suis aussi : Jonas Sanders
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 581

Message Sujet: Re: Fumée, rêverie du feu ▬ Calcifer Mar 20 Sep - 20:46

J'aime bien les pigeons moi :v: ^^


I MISS YOU
PLEASE FORGIVE ME

(c)XynPapple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t22-castiel-it-s-funnier-in-enochian http://solemnhour.forumactif.org/t798-carnet-d-adresse-de-castiel#9246
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Fumée, rêverie du feu ▬ Calcifer

Revenir en haut Aller en bas
 

Fumée, rêverie du feu ▬ Calcifer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le cake au saumon fumé
» Rêverie solitaire
» Fumées des réacteurs dorsaux
» ? Toiles d'araignées et fumée...
» L'amour est une fumée faite de la vapeur des soupirs ♦ Hélène & Lilieth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: come a get a life :: avant de prendre la route :: Bienvenue en Enfer-