Partagez | .
 

 [Abandonné] love always win... right ? - ft. Crowley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: [Abandonné] love always win... right ? - ft. Crowley Ven 26 Aoû - 18:19


RP Abandonné

SUJET PRIVÉ : FT. CROWLEY
# TYPE : temps présent
# DATE : 12 Février
# MOMENT DE LA JOURNÉE & TEMPS APPROXIMATIF : Un après-midi ensoleillé au jardin botanique

# PRÉSENCE DU MJ : pourquoi pas.

# AUTRE : une autre info, un commentaire ?
SHADOW



Haziel passait une mauvaise semaine. Pour cette ange connue pour son optimisme, ce simple constat était un aveu d'échec mais elle n'y pouvait rien. Depuis lundi matin, les difficultés s'étaient enchaînées. Et le pire restait peut-être que blâmer le hasard et la malchance n'était pas une option. Non, tous ses malheurs étaient le fait d'une seule personne. Et elle avait enfin retrouvé sa trace.

Tout avait commencé par un événement des plus étranges. L'un de ses couples, un de ceux qu'elle avait rassemblé, s'était soudain mis à traverser une crise cataclysmique. Avec des hurlements et de la vaisselle cassée. Cela n'était jamais arrivé. Rien de cette envergure en tout cas. Haziel n'avait guère de motifs de fierté à part lorsqu'on en venait à son travail. Quand elle rassemblait deux mortels, ils restaient ensemble. Oh bien sûr ça ne voulait pas dire qu'on y vivait sur un petit nuage tous les jours. Toutes les relations avaient leurs hauts et leurs bas. Mieux valait d'ailleurs. Ceux qui ne se disputaient jamais étaient ceux qui ne se parlaient pas. Mais jamais au grand jamais, elle n'aurait cru voir deux de ses protégés s'écharper de la sorte. Quand elle était arrivée, les dégâts étaient à deux doigts de devenir irréparables. Elle avait agi dans l'urgence en créant une diversion et s'était assurée qu'après son passage il reste le moins de séquelles possibles entre les tourtereaux.

Elle avait mis cette première occurence sur le compte du hasard. Après tout, ce genre de choses arrivait. Après plusieurs millénaires de bons et loyaux service, peut-être avait-elle eu une baisse de régime. Au deuxième couple, elle s'était inquiétée. Était-ce elle qui perdait la main ? Ou bien devait-elle mettre ça sur le compte des événements récents ? La haine déversée dans le monde pouvait-elle rendre ses pouvoirs moins opérants ? Se pouvait-il que l'Amour soit en train de perdre face... à tout le reste ? La perspective lui avait arraché des larmes un instant avant qu'elle ne se resaisisse... Non. Elle se refusait à le croire. Un Chérubin ne perdait pas espoir ainsi. Un rapide inventaire de ses dernières missions lui confirma ses soupçons. Seuls les couples de New York étaient impactés. Quelque chose dans cette zone avait un effet délétère sur ses protégés. Elle pensa d'abord que le pouvoir d'un archange pouvait en être à l'origine. Avait-elle sans le vouloir mis la main sur l'un de ses deux grands frères en fuite ? Une rapide vérification auprès des autorités angéliques la convainquit qu'elle se trompait.

Une autre journée, un autre couple à réconcilier. Haziel était peut-être dotée d'une patience d'ange mais elle commençait à se lasser. Ses discussions avec les autres Chérubins lui avaient prouvé que seuls ses mortels étaient touchés. Une seule explication s'imposait. Quelqu'un sabotait méthodiquement son travail. SON travail à elle. Quelqu'un utilisait des moyens surnaturels pour ruiner des relations saines qui fonctionnaient et qui rendaient les gens heureux. Ce n'était pas gentil. Pas gentil du tout. Il n'y avait qu'un seul genre de créature pour se complaire dans ce genre de comportements et elle pouvait presque sentir le souffre qui s'attachait aux pas de cette dernière.

Dès lors, l'ange avait un plan. Il lui suffisait d'attendre que son ennemi s'attaque au prochain couple de la liste. Et elle n'avait pas de mal à imaginer de QUI il s'agissait, le démon ayant remonté sa piste à elle comme un chien limier d'une façon surprenante. Comment avait-il réussi à la repérer elle ferait partie des questions qu'elle lui poserait avant de devoir l'éliminer. Elle fronça le nez à cette pensée. Éliminer une créature vivante même pervertie comme pouvait l'être un démon lui posait un problème moral d'importance. N'éliminait-elle pas techniquement un humain ? Elle serait toujours à temps de se poser la question lorsqu'elle le croiserait.

Suivant à bonne distance ses protégés, invisible aux yeux des humains, Haziel faisait de son mieux pour se rendre indétectable. Dans ces moments-là, même les autres anges avaient du mal à les repérer alors un démon... De toute façon, elle ne doutait pas un instant que si la chose avait su où la trouver, elle se serait contentée de l'attaquer.

Elle faillit le manquer. La dernière chose à laquelle elle s'attendait fut que son démon ressembla à un homme d'affaires d'âge moyen. La plupart adoptaient le look "sexe, drogue et rock'n'roll" en volant le corps de jeunes hommes et femmes considérés comme des canons de beauté. Le choix de cet hôte et la proximité inquiétante avec son couple de mortels lui firent oublier toute prudence. Elle s'étonna bien un instant de l'apparence putride de la chose dans le vaisseau mais n'ayant pas croisé de démons depuis longtemps, elle repoussa l'argument en se disant qu'ils avaient du inventer de nouvelles tortures en bas. Se déplaçant d'un plan pour se rendre visible aux autres créatures surnaturelles, elle se précipita dans sa direction en brailant. "Hé vous ! Oui vous monsieur ! " On ne se refaisait pas. Après 11 milliards d'années, la politesse était autant partie intégrante d'Haziel que ses ailes. "Ne vous faites pas ça! Vous n'avez pas le droit !" Elle n'avait même pas dégainé sa lame angélique et se contentait de se diriger vers son interlocuteur, terriblement vulnérable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Abandonné] love always win... right ? - ft. Crowley Sam 27 Aoû - 11:41



     Love Always Win... Right ?
   Pv : Haziel

Ê

tre le roi en haut de la montagne avait bon nombre d’avantages. Tel que le pouvoir, la renommée, mais il ne fallait pas en oublier les responsabilités… Devoir servir de nounou à tous les démons du coin sonnait peut-être bien sur le papier, mais la réalité était bien différente. Lorsqu’il avait pris le pouvoir il avait eu l’espoir de faire quelque chose de bien dans la fausse, mais plus le temps avançait plus il comprenait ce qui n’allait pas. Les démons étaient imprévisibles, changeants et surtout incroyablement désobéissants. Après avoir passé ce qui semblait être une journée incroyablement longue à donner des ordres, il s’était bien dit qu’il devait trouver une autre occupation. Et puis tant qu’à trouver quelques choses à faire, s’il pouvait faire chier quelqu’un autant que lui ça lui redonnerait peut-être le plaisir.

Il avait commencé par choisir une ville au hasard aux États-Unis, c’était un des endroits qu’il préférait sur Terre. Toute forme de luxure y était bien présente, ce qui en faisait un terrain de jeu bien plus acceptable. Sans compter l’argent, que l’on trouvait à profusion dans le coin. Bon pas la peine d’en faire un dessin plus longtemps, il aimait ce pays tout comme le japon. Est-ce que cela avait un rapport avec le fait que Bobby Singer y avait fait un tour ? Absolument pas, la folie ambiante qu’il y avait là-bas y était bien plus pour quelques choses. Tout ça pour dire qu’il avait porté son dévolu sur New York City. Il avait fait vaguement le tour de la ville et avait décidé d’emmerder un chérubin au pif. C’était bientôt la Saint Valentin ce qui le ferait certainement encore plus s’énerver.

Il avait pris en grippe le premier couple qu’il avait trouvé, puis le second que l’ange avait fait et ainsi de suite. Manipuler l’esprit des gens c’était comme une seconde nature chez lui. C’était un démon tout de même il ne faut pas l’oublier. Il avait l’impression d’avoir perdu un peu la main lorsqu’il s’en était pris au premier couple, mais à force d’entrainement, il arrivait à des résultats plutôt spectaculaires. Il était fier de lui et ricanait un peu bêtement en regardant le désastre qu’il avait engendré. Crowley, aurait bien aimé réussir à faire un des couples s’entretuer, mais il n’avait pas encore réussi, il n’avait pas non plus beaucoup essayé. Il faut croire que l’ange faisait tout de même bien son travail, même s’il prenait un malin plaisir à tout saccagé.

Les jours avaient passé, sans que l’ange ne pointe le bout de son nez. Il était presque déçu de ne pas l’avoir encore vue. Mais il était patient et ne désespérait pas pour autant. Les prochaines victimes de son ennui étaient dans un parc. Il trouvait la scène absolument niaise, il ne savait pas vraiment ce qu’ils étaient en train de faire ici à part donner à manger au canard main dans la main. Une grimace de dégout se dessinait sur son visage alors qu’il s’approchait de plus en plus des deux tourtereaux pour détruire leurs amours à tout jamais.

Il entendit alors une voix derrière lui. Personne n’était censé le voir. Il s’était rendu invisible aux yeux des humains. Il fit mine de rien, mais elle continuait de lui parler, pendant un instant il jubilait, enfin il avait réussi et l’ange avait fini par le trouver à son tour. C’est avec une lenteur extrême qu’il se détourna de ses cibles. Il avait un magnifique rictus de dessiné sur son visage. Il haussa légèrement un sourcil alors qu’il dévisageait la créature devant lui avant de lui répondre.

- Hello Darling ! Je trouve l’appellation Monsieur est un peu trop banal pour quelqu'un comme moi…

Il souriait toujours en regardant l’ange. Son véhicule ressemblait à une petite chose fragile ce qui d’une certaine façon lui faisait un peu penser au toutou des Winchester. Qu’est-ce qu’il avait tout à prendre des vaisseaux qui ressemblaient à des chrétiens coincés ? Ah oui ! Ce sont des anges c’est vrai… Eux, ils ont besoin qu’on leur dise oui. Le sourire sur les visages de Crowley s’étirait un peu plus alors qu’elle était en train de lui dire qu’il n’avait pas le droit.

- Haziel, c’est bien ça ? Et bien tu sais Haziel, le droit je le prends. Tu penses vraiment qu’un petit chérubin de ton espèce peut m’arrêter ?

D’un geste nonchalant, il glissa ses mains dans les poches de son manteau. Il se mit à faire quelques pas en direction de la brune devant lui. Son regard était perçant ce qui lui donnait un air menaçant. Il aurait pu faire à beaucoup d’humains avec une telle attitude, mais c’était un ange qu’il avait en face de lui ce qui changeait beaucoup de chose. Il avait remarqué l’allure étonnée de l’ange devant lui lorsqu’elle l’avait vu pour la première fois.

- Alors, Sweety, dis-moi tout. Qu’est-ce qui t’étonne chez moi ? On ne reconnait plus le roi de l’enfer ? Tu n’as pas suivi les cours de frangin Castiel ? D’ailleurs comment il va lui ? Je ne l'ai pas vu depuis bien longtemps...

Il devait sans doute être encore occupé à suivre les Winchesters à la trace. Voir même trouver ses frères récemment échappés de la cage…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Abandonné] love always win... right ? - ft. Crowley Lun 12 Sep - 3:47

À la seconde où le démon se retourna, Haziel réalisa qu’elle avait peut-être fait une erreur. Elle aurait du avertir sa hiérarchie. Qu’un suppôt de Satan en personne soit capable de la trouver si facilement, là où ses frères et sœurs avaient tant de mal à la localiser, était déjà inhabituel. La décontraction qu’il affichait en la saluant ne faisait que le confirmer, ce client-là était du genre costaud.

Le Chérubin n’avait eu que deux fois l’occasion de se confronter à des démons. La plupart d’entre eux se dépêchaient de vider les lieux au premier signe d’une plume. Lorsqu’ils ne le faisaient pas l’on pouvait s’attendre à des ennuis. Lorsqu’en plus ils affichaient la décontraction du touriste en plein mois d’août, l’on pouvait envisager de fuir à tire d’aile sans perdre sa dignité. Haziel avait bêtement attiré l’attention sur elle et pouvait donc dire adieu à cette option. Elle fit de son mieux pour empêcher ses mains de trembler, redressa le menton et tâcha de retrouver un peu de contenance. « Vous n’avez pas à me dire ce que je dois faire. » Une pause pour rassembler un peu de courage, puis. « Monsieur. » Certains anges avaient de la répartie, et puis il y avait Haziel.

Le démon connaissait son nom. Son nom à elle. Là il avait fait plus fort que certains de ses frères et sœurs qui se contentaient de l’appeler Chérubin. La chose répondait à une de ses questions. C’était donc bien son travail qu’il visait. Pour autant, la tirade soulevait une autre interrogation bien plus importante. Pourquoi Diable, sans mauvais jeu de mot, elle ? Elle était au mieux une contractuelle du Paradis. Son travail était regardé de haut, voire de travers, par la plupart des anges. On se moquait d’elle. On ne la poursuivait pas pour lui gâcher la vie. À moins bien sûr que son interlocuteur n’ait visé un couple en particulier. Non, la chose était ridicule. Elle aurait nécessité le concours d’un ange et… Haziel réalisa qu’elle devait avoir l’air particulièrement stupide, plantée comme un arbre en face de son interlocuteur, la bouche ouverte, sans lui répondre. Elle s’apprêtait à lui demander la raison de son acharnement lorsqu’il reprit la parole. Et le Ciel lui tomba presque sur la tête.

En onze milliards d’années, elle avait eu l’occasion de voir et de vivre un paquet de choses. Elle avait vu des galaxies naître, avait littéralement tutoyé des Quasars – une perte de temps si on lui demandait, ces machins-là ne répondaient pas, assisté à tous les stades de l’évolution humaine ou presque. Pourtant, si on lui avait demandé de choisir LE moment de l’histoire avec un ou sans h majuscule le plus improbable, elle aurait choisi celui-ci. Ensuite, elle aurait fondu en larmes. Les Chérubins n’étaient pas faits pour affronter des situations de crise. Elle pas plus que les autres. Lorsque, enfin, la créature leva le dernier voile sur son identité, Haziel fit la seule chose qui s’imposait. Quelques pas en arrière pour se laisser tomber sur un banc et éviter la crise de nerfs. Ou la retarder un chouïa. Le regard vitreux et larmoyant, elle se tourna vers le Roi de l’Enfer, le patron du Pandémonium, pas moins pour lui demander. « Mais qu’est-ce que je vous ai fait, moi ? Et eux ? » Elle désigna le couple, heureux, ignorant du drame qui se jouait tout près, et ses épaules tressautèrent sous l’effet du premier sanglot..   «  Je fais juste mon travail. Nous n’embêtons personne. Même pas les démons. Je veux juste que mes protégés soient heureux et vous… vous… vous gâchez tout. Et maintenant vous allez me tuer. » Elle se mit à pleurer franchement, sans honte d’exposer ses émotions au Roi de l’Enfer. De toute façon, comme il l’avait dit ce n’était pas un Chérubin qui allait l’empêcher de faire ce qu’il voulait.

Elle tira un mouchoir de sa poche, se moucha sans aucune manière puis leva des yeux de lapin russe myxomatosé vers son interlocuteur. « Et puis comment vous savez qui je suis, d’abord ?» Son éternité arrivait peut-être à son terme mais Haziel ne partirait pas sans quelques réponses. « Et comment je suis censée vous reconnaître ? On se passe pas votre photo au Paradis. Surtout pas au petit chérubin de mon espèce. » Nouveau reniflement. Nouveau mouchage. Elle retrouva un peu de calme. «  Et puis si c’est à Castiel que vous voulez parler, vous avez mal choisi votre victime, monsieur. Je ne le connais pas. » Ce n’était pas tout à fait vrai. Tous les anges se connaissaient plus ou moins. Ils étaient pour ainsi dire une grande famille. Dans cette analogie, Haziel et le protecteur des Winchester étaient des cousins par alliance au 5ème degré. Ils s’étaient peut-être croisés à un repas sans se remarquer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Abandonné] love always win... right ? - ft. Crowley Lun 12 Sep - 17:12



     Love Always Win... Right ?
   Pv : Haziel

O

bserver son interlocuteur et comprendre ce qu’il voulait été un jeu d’enfant pour lui. Il savait lire en bien des personnes comme dans un livre ouvert. Il regardait Haziel et il comprenait bien qu’elle n’était pas du tout dangereuse, beaucoup aurait déjà essayé de le planter avec leurs lames d’anges. Il aurait presque pu se sentir peiné de la voir réagir de la sorte. Il était plutôt fier de lui en réalité. Son petit jeu avait plutôt bien fonctionné sur l’être à plumes. Peut être un peu trop, il aurait voulu trouver un peu de résistance, voir même un petit combat, ça lui aurait permis de se défouler un peu et de faire ressortir sa frustration, mais là c’était tout de même bien différent. Il affichait un petit sourire sadique quand elle lui affirma qu’il n’avait pas à lui dire ce qu’elle devait faire. En réalité, il était persuadé qu’à cet instant présent il aurait pu faire d’elle son pantin.

-  A quel moment je t’ai dit ce que tu devais faire ? J’ai beau réfléchir, je ne vois pas à quel moment je t’ai donné un ordre. Bon, je vais le faire maintenant, arrête de m’appeler monsieur, franchement ça me plait pas. Crowley, c’est mieux.

Il aurait pu faire l’apologie de son nom de démon pendant une bonne partie de la journée, mais il savait très bien que ce n’était pas le bon moment. Il regardait le petit angelot qu’il avait trouvé sur la route, elle semblait tout simplement déboussolée. Crowley affichait un petit rictus dont il avait le secret alors qu’il la regarda s’effondrait sur le banc derrière elle. Il aurait pu lui souffler dessus et la voir disparaitre dans le néant, mais ce n’était pas son but, du moins il ne tirait aucune satisfaction à faire et c’était bien la le problème. Il soupira légèrement alors qu’il s’approcha de l’ange de sa démarche chaloupé. Il avait sans doute l’air d’un prédateur devant sa proie, mais c’était dans sa nature de paraitre méchant.

- Ils ne m’ont rien fait, pas plus que tu m’as fait quelques choses. Je m’ennuyais alors j’ai cherché une occupation. J’ai trouvé un couple et j’ai fait en sorte que ça se passe mal. Ensuite, j’ai eu l’idée d’emmerder le même chérubin. J’ai dut faire peur à un ange ou deux pour avoir la liste des couples géré par le même emplumé. C’est tombé sur toi comme ça aurait pu être n’importe lequel de tes frères.

Il était en train d’expliquer à sa victime comment elle en était devenu une, encore une chose qu’il ne faisait pas souvent et voir l’ange en pleure en répétant qu’il allait mettre un terme à son existence avait un petit quelque chose d’excitant. Il affichait toujours le même sourire satisfait alors qu’il fouiller dans une poche de veste. Il en sorti alors un mouchoir d’une couleur bleu pale avec un la lettre C brodé dessus d’une magnifique couleur rouge sang. Il y a de ça quelques temps il aurait certainement tué l’ange, mais il devait bien admettre que cette réaction des plus imprévisible avait réussi à le mettre de bonne humeur. Alors d’un geste tout aussi inattendu, il tendit le mouchoir à Haziel. Celle-ci choisi de l’ignore, ce qu’il pouvait comprendre et rangea rapidement l’objet.

- Ne pleure pas Haziel, je n’ai pas l’intention de te tuer. C’est vrai que je pourrait le faire maintenant et ce en quelques secondes, mais j’y gagnerais quoi ? Un ange de moins au paradis ? Tu n’es même pas une combattante.

Il s’asseyait sur le banc à coté d’elle et passa un bras par dessus ses épaules comme un proche l’aurait fait. Il aimait jouer avec les nerfs des gens, mais pour le coup, il n’avait pratiquement pas eu l’occasion de la titiller qu’elle était déjà en pleure. Alors il se montrait sous son plus beau jour. Après tout, elle venait de le mettre de bonne humeur. Son geste n’était pas fait pour la rassuré, mais plutôt pour jubiler un peu plus. Il avait dans ses bras un ange en pleure. Il avait presque envie de sortir son téléphone portable et de prendre un selfie. Il pourrait épingler la photo à coté de celle du pact qu’il a sellé avec Bobby.

- Pour connaitre ton nom, c’était plutôt facile, il suffi de savoir comment poser les bonnes questions.

Il avait parler dans un murmure au creux de son oreille, un peu comme s’il prononçait des mots doux à l’oreille de celle qu’il aime alors qu’en réalité il venait de lui avouer qu’il avait torturé ses frères pour avoir plus d’information sur elle. La situation était cocasse, mais lui plaisait de plus en plus.

- Je penserais à faire une petite apparition au paradis alors, comme ça tout le monde me connaitra…

Il relâcha l’ange mais resta assis sur le banc avec un air de vainqueur sur le visage. Il savait bien que tous les anges ne discutaient entre eux, mais il pensait tout de même qu’Haziel était un peu plus haut dans les échelons.

- C’était juste une façon de faire la discussion, tant pis si tu ne le connais pas. J’ai pas eu l’occasion de beaucoup le croiser et il me manquerait presque.

L’ironie était des plus présente dans le timbre de sa voix, il se demandait bien ce qu’il allait pouvoir faire d’elle maintenant qu’il avait réussi à lui faire peur et qu’elle c’était presque calmé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: [Abandonné] love always win... right ? - ft. Crowley

Revenir en haut Aller en bas
 

[Abandonné] love always win... right ? - ft. Crowley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» PACHA petit lhassa apso 9 ans abandonné (62)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: Rps-