Partagez | .
 

 Yehuiah || Do what you have to do, not waht you want to do.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Age : Très très vieux
Métier : Tueur de Dragon, Majordome & Détective Privé
Situation : Compliqué
Localisation : Chicago la majeur partie du temps
Feat. : Harry LLoyd
Copyright : Lady Azraël; TUMBLR
Je suis aussi : Gabriel ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Annabelle J. Graham ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 55

Message Sujet: Yehuiah || Do what you have to do, not waht you want to do. Mar 15 Déc - 0:44

Yehuiah


harry lloyd

ANECDOTE UNE ❖ Son prénom peut également s'orthographier Iehuiah et signifie « Dieu Qui Connaît Toutes Choses ». ANECDOTE DEUX ❖ Iehuiah était autrefois un fier guerrier Grigori au service de l'Archange Michaël et avait pour ordre, avec ses frères Grigoris, de protéger l'Humanité, qu'il n'appréciait pourtant guère à l'époque. Il est actuellement troisième de son ordre à avoir vu le jour mais, contrairement à ses frères et soeurs Girgoris, il n'a jamais faillit à sa tâche mais a tout de même été déchu. ANECDOTE TROIS ❖ Il a notamment combattu les dragons à la demande du premier archange : son épée fut d'ailleurs fondue et reforgée dans le sang de l'un d'entre eux dans ce but. ANECDOTE QUATRE ❖  il a perdu une grande partie de sa mémoire (retrouvée par la suite peu à peu) ainsi que son épée Ascalon au cours du IVième siècle. ANECDOTE CINQ ❖ il n'a de cesse de se racheter pour la faute des siens, servant l'Humanité comme il le peut, traquant parfois ses propres frères pour les tuer. ANECDOTE SIX ❖  Son véhicule était un écuyer avant qu'il ne soit promu chevalier par les actions héroïques de l'ange. Il a parcouru les âges en servant les hommes bons et méritants comme un chevalier sert un roi : avec justesse, droiture et bravoure. Au cours des siècles, il a emprunté bien des formes et bien des métiers, mais celui qui lui sied le mieux reste celui de majordome. Il fut à ce titre la majordome de la famille d'Arundel (anciennement au service de Her Grace The Duchess Mary Blount Howard d'Arundel of Norfolk) au alentours de l'année 1710, jusqu'au massacre de la famille en 1762.ANECDOTE SEPT ❖  Il est toujours très bien vêtu. En effet, un chevalier se doit de représenter son roi : il s'efforce donc de faire honneur à celui qu'il défend et reste aussi impeccable et irréprochable (au niveau de sa conduite comme au niveau vestimentaire) que possible. Il porte donc majoritairement des costards et des cravates, et si il trouve que cela lui va bien c'est avant tout parce qu'il ne sait pas comment se vêtir autrement – notamment depuis la fin du XVIIIeme siècle. Il est même réputé pour être maniaque avec son apparence (pour ne pas dire maniaque tout court en réalité), et ne supporte pas de se tâcher par exemple – sauf lorsqu'il s'agit de protéger son maître bien entendu, là c'est une autre histoire, et vous vous retrouvez alors face à l'ex-Grigori dans toute sa splendeur impartiale. ANECDOTE HUIT ❖ En plus d'être bien vêtu, c'est un être très raffiné : un gentilhomme digne d'un roman de Jane Austen. A force de côtoyer les humains, il a fini par développer un petit coté bourgeois lorsque cela concerne les êtres qu'il protège : il veut le meilleur pour eux et fera tout pour y parvenir. Il cherche à plaire et à mettre à l'aise et est doté de nombreux talents : il sait par exemple jouer de nombreux instruments de musique, il chante et danse, il excelle à l'escrime, sait monter à cheval et conduire une voiture, un bateau et serait bien fichu de faire voler un hélico si on le lui demandait. Cependant il reste bougrement nul dès que cela concerne le bricolage, et se débrouille donc pour que la voiture ne tombe jamais en panne (par exemple), ou que les ampoules soient changées juste en claquant des doigts. Il faut dire qu'être un ange est parfois utile … ANECDOTE NEUF ❖  Son véhicule avait, de son vivant, une sacro sainte peur des poules. Allez savoir pourquoi cependant, il semblerait malheureusement que cette véritable phobie ait déteint sur l'ange. Si les préparer et les faire cuire ne le dérange nullement (au contraire même), il déteste sensiblement en voir une vivante, se figeant lorsqu'il doit en confronter une, allant même jusqu'à regretter d'être désarmé et finissant souvent par se téléporter pour y échapper. ANECDOTE DIX ❖ Il reste un grand fan de littérature : notamment romans et histoires de capes et d'épées. Il s'évade donc souvent dans les librairies et bibliothèques pour ingurgiter autant d'informations que possible. Si il le faisait autrefois inconsciemment car à la recherche de son propre passé, cela est par la suite devenu une habitude. Son plus grand plaisir est de raconter des aventures imaginaires aux enfants qu'il croise en ces lieux, se prêtant à jouer le personnage principal avec de grands gestes sous les yeux émerveillés des petits - habitude qu'il a gardé, cette fois-ci, du temps où il était connu au Paradis comme étant la nounou de trois garnements. ANECDOTE ONZE ❖ Bien qu'il ne possède plus son épée Ascalon (pourfendeuse de dragons), il sait encore se battre à la perfection à main nue comme armé d'une simple fourchette. Cependant il préfère se battre avec une épée ou un objet servant de lance lorsqu'il peut avoir le choix : un peu comme au Moyen Age; détestant les armes à feu.

CARACTERE
courageux + implacable + charismatique + à l'écoute + professionnel + ordonné + rigoureux + obéissant + ferme + compréhensif + têtu + fier + respectueux + curieux + méfiant + distant + patient + secret + possessif + créatif + fidèle
Hello Darling ! Ici Yehuiah, aka Yaya, George McGregor. J'aborde fièrement mes + de 13 000 000 000 années depuis le jour où papa m'a créé. Si tu fouillais mon  dossier entièrement, tu saurais que je suis un(e) grigori né(e) dans L'éther, et que je suis présentement une personne célibataire ayant une préférence pour les hommes comme les femmes. J'exerce présentement le métier de tueur de dragons, majordome, nounou … , mais qui sait ? Il se pourrait que ça change.

pouvoirs

Etant un Grigori, il possède de nombreux pouvoirs. Toutefois, sa classe ayant été reniée et les siens majoritairement tués en prime du fait qu'il soit amnésique, ses pouvoirs ont quelque peut diminués.

Ceux qu'il n'est plus capable / n'a jamais voulu / ne sait plus utiliser:
Spoiler:
 

Ceux qu'il usite peu :
Spoiler:
 

Ceux qu'il utilise lors d'une grande colère :
Spoiler:
 

Pouvoirs qu'il utilise souvent / sont liés à sa condition d'ange :
Spoiler:
 


Asilium

Connue sous le pseudonyme de shadow, j'ai présentement 24 pommes depuis le 24 / 02 . J'ai connu SH grâce à mon cerveau qui déconne et j'ai pris connaissance du règlement. La preuve j'l'ai bouffé. Enfin vous me trouverez également sous les bouilles de Bailey, Gabriel, Elizabeth, Lyov

Je crédite bazzart pour mon avatar, tumblr pour mes gifs & google pour mon icon.

© HELLOPAINFUL; revisité par SHADOW



Sometimes love needs to be hide. Sometimes, we have to suffer and struggle to understand the true meaning of our life's mission. Never forget what I have learned you. Have faith, little Sis, always. And fight darkness with all your light. Whatever happens, I will always be proud of you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t41-yehuiah-do-what-you-have-to-do-not-waht-you-want-to-do#69 http://solemnhour.forumactif.org/t116-carnet-d-adresse-de-yehuiah#395
avatar

Age : Très très vieux
Métier : Tueur de Dragon, Majordome & Détective Privé
Situation : Compliqué
Localisation : Chicago la majeur partie du temps
Feat. : Harry LLoyd
Copyright : Lady Azraël; TUMBLR
Je suis aussi : Gabriel ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Annabelle J. Graham ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 55

Message Sujet: Re: Yehuiah || Do what you have to do, not waht you want to do. Mar 15 Déc - 0:45

Story of your life


Be proud of what you are

Je le fixe, de mes yeux verts, s'enfiler whisky sur whisky, imperturbable. Jambes croisées sous la table tel un anglais de noble stature, je scrute par la suite les environs mine de rien, prenant de temps à autre une gorgée de vieux brandy pour me mêler à la foule d'ivrogne. Tous chattent avec entrain dans un jargon teinté de cet accent américain à couper au couteau, bien loin du bel accent que mon propre hôte traîne depuis des lustres et que je me suis efforcé d'entretenir pour le plaisir de l'oreille. Le plaisir des sens lui attendra, dans cette baraque pleine à craquer imprégnée de vapeurs toxiques et vieux relents de tabac froid. A une époque l'opium était omniprésente et tachait les murs de son encens, avant que lourd cigare ne vienne masquer ses effluves capiteuses. L'odeur âcre de l'alcool de mauvaise qualité règne à présent, mêlé à celle de l'attrape cancer. Le mobilier lui-même aurait besoin d'être décrassé en profondeur, et je me doucherais une fois rentré pour ne pas que ces excès ne m'avilissent encore une fois. Pour l'heure cependant, je suis en mission : une noble quête cruciale qui me fait frissonner de la pointe de mes racines au plus petit de mes orteils de doigts de pieds lorsque j'y pense : sauver une âme, ni plus ni moins.

J'étouffe un sourire tandis que je vois l'être en perdition s'agiter. Je tends ma conscience vers la sienne, l'enveloppant tout entier : voilà plus d'une semaine que je le cherche, scrutant ses rêves, guêtrant un moyen d'y entrer. Il m'a fallut voyager encore, appelé par cet homme dont je ne connais rien et que j'observe pourtant depuis plusieurs mois déjà : lorsqu'il n'est pas en intimité du moins.
Pourquoi lui ? Me demanderez-vous. Pourquoi moi ? Je ne suis qu'un messager après tout, un fier soldat, et c'est en cette qualité que j'obéis aveuglément aux derniers ordres dont je me souviens. « Protégez les Humains et les aimer plus que Moi » est ce qu'il avait désiré ardemment, ce pour quoi nous avions été ma foi fait : entretenir un jardin sacré, bafoué par l'emprunte d'un Serpent Malin, même si j'avais été renié suite à ma trahison – laquelle ? Pas moyen de m'en souvenir en revanche. Depuis quelques centaines d'années je traînais en quête du Pardon, tâchant de faire de mon mieux pour servir sa Dernière Création, tout en cherchant parallèlement ce que l'on m'avait volé : mon arme, ma mémoire, mon identité la plus précieuse. Au fond de moi-même je la sentais effleurer ma conscience et m'appeler, un nom doux et douloureux à la fois : suave comme le miel, amer comme une sensation de traîtrise : elle me manquait horriblement.
Je secoue doucement la tête : il faut te reprendre mon grand. Lentement je déplie les doigts pour lâcher mon verre, me focalisant à nouveau sur l'être qui attire tant mon attention. Plutôt bel homme je dois dire, un visage angulaire comme on en croise peu, un regard à faire fondre la neige, une barbe de trois jours et des cheveux indisciplinées d'un brun tirant vers blond à mesure que les racines s'étirent vers le ciel. Ses traits masculins, bien que tirés et accablés, formaient un mélange plus harmonieux qu'on aurait pu le penser : malgré toute sa tristesse et les tourments qui abaissaient sa stature - démons fermement pressés contre ses épaules – il trouvait encore grâce à mes yeux.
Il levait un nouveau verre, piteux, un semi sourire sarcastique sur les lèvres : mon corps bougeait de lui même pour venir enfin à lui. Il serait mon nouveau maître, soufflait ma conscience, il serait le nouvel agneau de Dieu à sauver de l'autel sacrificiel.

« Rafe Lockwood ? » ma voix, profonde, gutturale, sort des abysses pour venir s'écraser dans sa boite crânienne, se répercutant contre chaque os, chaque cellule, chuchotant doucement à son oreille, lasse. « Bonsoir, Monsieur. » Sourire sur mes lèvres, incompréhension dans ses prunelles : il ne me voit pas mais perçoit ma présence : invisible aux autres je suis pourtant bel et bien là, bras croisés à ses cotés, debout, droit, fier ; ailes déployées l’entourant, je le berce dans ma chaleur. « Vous devriez arrêter pour ce soir. Demain est un autre jour mon seigneur. » Il ne sera plus seul à présent, je serais là pour lui, physiquement dès que le réveil sonnera, inconsciemment dès à présent. Doucement je prends le verre vide pour l'emmener plus loin sur le comptoir, me matérialisant peu à peu : me voyez-vous à présent très cher ? Les autres oublieront ma présence comme ils n'ont pas souvenirs du nombre de bières ingurgitées par leur estomac : vous-même oublierez cette rencontre étrange qui ne vous paraîtra plus que lors de vos rêves les plus flous. « George est mon nom, messire. Acceptez et je serais votre protecteur. » j'entonne d'une voix vibrante, véritable et divine louange qui tourne, brûlante, apaisante, comme le goût du whisky lorsqu'il dévale le fond de notre gorge. « ... Vous ne serez plus jamais seul ... » C'est une promesse : jusqu'à sa propre mort j'y veillerais, malgré ce qu'il pouvait être. Après tout je pouvais encore le faire changer d'avis, je me devais bien de sauver son âme des flammes de l'Enfer. Mes yeux cherchent les siens, s'y plongeant pour m'y noyer : je sonde son coeur, goûtant sur ma langue chacune des sensations permises. Oh, oui. Ce sera délicieux : enfin un challenge à ma mesure, un qui mérite la rédemption.

Père laissez-moi sauver cet homme, et puissiez-vous accepter que je sois sauvé à mon tour. Car lorsqu'il se réveillera dans son lit aux draps parme il sera trop tard pour refuser, l'ange que je suis sera déjà à l’œuvre, bienveillant sur son épaule, frappant ses démons avec la force de celui qui tuait autrefois les dragons.

© HELLOPAINFUL; revisité par SHADOW



Sometimes love needs to be hide. Sometimes, we have to suffer and struggle to understand the true meaning of our life's mission. Never forget what I have learned you. Have faith, little Sis, always. And fight darkness with all your light. Whatever happens, I will always be proud of you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t41-yehuiah-do-what-you-have-to-do-not-waht-you-want-to-do#69 http://solemnhour.forumactif.org/t116-carnet-d-adresse-de-yehuiah#395
 

Yehuiah || Do what you have to do, not waht you want to do.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hillary remporte la Virginie. So What !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: come a get a life :: avant de prendre la route :: Ils parcourent la Terre-