Partagez | .
 

 Cathleen Eilhart | Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Cathleen Eilhart | Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving. Sam 11 Juin - 0:48


CATHLEEN  EILHART
A wise girl knows her limits, a smart girl knows she has none.

FT. HOLLAND RODEN
# TYPE : Personnage inventé
# NOM : Eilhart
# PRÉNOMS : Cathleen
# SURNOMS : Cat' - Cati
# AGE & DATE DE NAISSANCE : 26 ans, 15/07/1990
# LIEU DE NAISSANCE : Kansas, Etats-Unis.
# RACE : Humaine
# GROUPE : Humain
# SITUATION MARITALE : Célibataire
# PROFESSION : Chasseuse amatrice et Bibliothécaire
# ORIENTATION SEXUELLE : Hétéro
# AUTRES INFORMATIONS : Vit dans un petit studio au cœur de New-York, en compagnie de sa sœur. - En temps que chasseuse débutante et amatrice, elle travaille en solo et reste beaucoup plus compétente en recherche d'informations. Mais qui sait, peut être qu'elle croisera la route d'un chasseur ou d'une chasseuse qui deviendra son mentor ?  
# ANECDOTE 1 : L'anecdote la plus importante, sa sœur est une Skinwalker. Malgré ses pouvoirs et sa forme animale, elle la chérit par dessus tout. D'après certaines personnes, Cathleen sur-protégerai un peu trop sa jeune sœur, Lenka.

# ANECDOTE 2 : Cathlen passe son temps à lire. De jour, de nuit. En mangeant, en marchant. Si elle avait la capacité de dormir et de lire en même temps, elle le ferait H24 7j/7. Et un conseil, n'essayez jamais de lui prendre son livre. Elle n'est peut être pas dotée des capacités de sa soeur mais ses morsures sont aussi douloureuses !

# ANECDOTE 3 : Lorsque Cathleen est en grande période de stress ou que l'anxiété a pris possession de son corps, manger est la seule chose qui la calme. De plus, elle a la faculté de ne pas prendre un seul gramme malgré les tonnes de confiseries ingérées. De quoi rendre beaucoup de femme jalouse de ce pouvoir tant convoité !

# ANECDOTE 4 : Depuis qu'elle a appris l'autre facette de sa sœur -à savoir son côté animal-, une passion dévorante pour le monde du surnaturelle a vit le jour chez la jolie rousse. Elle mange Démons, dors Wendigos et rêve Vampire ! Elle est presque incollable à ce sujet ! Mais il lui reste beaucoup de lacunes qu'elle espère combler en rencontrant d'autres chasseurs. Cependant si demain elle se retrouvait devant un lycanthrope affamé, elle ne saurait se défendre. Elle désire par dessus tout apprendre à se battre, se défendre afin de protéger les innocents des griffes des vilaines crétures.

# ANECDOTE 5 : Sa gentillesse excessive pourrait courir à sa perte. D'autant plus que Cathleen pense éperdument que toutes les créatures surnaturelles ne sont pas forcément dangereuse et meurtrière, prenant sa sœur comme exemple.

# ANECDOTE 6 : Malgré sa passion pour l'odeur des vieux bouquins, elle reste tout de même douée sur un ordinateur et connait des contacts en cas de nécessité de piratage... Cela peut être utile !

# ANECDOTE 7 : Au niveau de ses études, elle a obtenu son master en lettres anciennes avec brio ! Elle s'est cependant arrêtée au cours de son Doctorat pour se consacrer au monde paranormal mais également pour fuir le Kansas et démarrer un nouvelle vie à New-York accompagnée de sa soeur.


LES DESCRIPTIFS
# QUALITÉS & DÉFAUTS :

Cathleen est une jeune femme dotée d’une extrême gentillesse pouvant à certain moment lui faire défaut mais cela l’importe peu. Ce qu’elle désire par-dessus tout c’est de se sentir utile, aider son semblable tout comme son prochain. Ne supportant pas voir des larmes perler sur les joues d’une personne, elle épaule, soutient et aide quiconque ayant quelque chose sur le cœur, c’est une personne sur qui compter ou épaule sur laquelle pleurer. Cathleen peut se jeter corps et âme dans une cause qu'elle estime juste et elle est prête à tout si elle sent quelqu’un en danger. Sa joie de vivre est communicative tout comme son adorable sourire.
Seule ou en compagnie de personne qu’elle apprécie, Cathleen pourrait en surprendre plus d’un. Elle est complètement différente de l’image d’une fille sage et sérieuse qu’on lui donne, bien au contraire, elle adore s’amuser et ne rate pas une occasion pour taquiner quelqu’un.

Elle est le genre de personne qui lorsque vous vous liez d’amitié avec elle, veillera sur vous. Extrêmement  protectrice envers ses proches et plus spécialement sa sœur, elle tentera de faire tout ce qui est en son pouvoir pour vous aider en cas de pétrin. Fidèle et dévoués, elle ne trahira jamais ceux qu’elle aime. Par contre, un seul faux pas de votre part et sa rancune vous suivra jusqu'en Enfer ou au Paradis.

Voulant trop bien faire, un côté anxieux peut animé la jeune femme en cas de doute de ses capacités. Ce manque de confiance en elle a toujours été présent au cours des années malgré une certaine assurance apparente. Elle sait parfaitement refouler ses sentiments et cela ne la dérange pas de passer ses journées seules le nez dans un bouquin (si Lenka est en cours ou occupée bien sûr !).

Concentrée sur une recherche, une tâche à réaliser ou sur un chapitre palpitant de son roman, personne ne peut la perturber, lui donnant un air sérieux et travailleur auprès ses employeurs. Cependant, il lui arrive de faire quelques maladresses. Surtout lorsque le fameux moment tant attendu du livre est parcouru par ses yeux alors que ses fines jambes foulent le bitume de la rue.. Attention aux carambolages et aux chutes, vous êtes prévenus !


# POUVOIRS :

Déchiffreuse de langues anciennes ▬ Même si ce n'est pas réellement un pouvoir, sa capacité à pouvoir lire du grec ancien, du latin ou autre langues disparues sans problème est assez remarquable et peut en étonner plus d'un.


# ARMES :
Ce qu'elle gade dans son sac à main ▬  Un peu de sel, de l'eau bénite et un poignard en argent trouvé dans un vide grenier. Et pour l'instant cela lui suffit. Elle est débutante après tout !


SHADOW
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Cathleen Eilhart | Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving. Sam 11 Juin - 0:49


Historique du personnage
WE STAY UP LATE AND DRAW THE LINES TO EVERY CONSTELLATION.



# Quelle relation entretenez-vous avec le surnaturel ? Y croyez-vous, et si oui comment cela se manifeste t-il ? : Je partage ma vie avec une Skinwalker ou accessoirement ma soeur et je lis d'innombrables livres sur le surnaturel... Je ne peux pas faire plus explicite ! Par contre, étant nouvelle dans ce domaine je n'ai pas eu connaissance des événements majeurs... Toujours un train de retard !

# Croyez-vous en un Dieu en particulier, si oui le(s)quel(s) ? Pourquoi ? : J'ai bien cru en Dieu pendant mon enfance, pensant qu'il ramènerait ma défunte mère, mais suite aux résultats obtenus, j'ai abandonné.

# Êtes-vous optimistes quant au devenir de l'humanité ? Quels sont vos projets pour l'avenir ? : J'ai pour conviction que toutes les créatures surnaturelles ne sont pas forcément meurtrière donc pourquoi ne pas espérer un monde en guimauve et peuplé de Bisousnours ? Comment ça je suis trop optimiste ? Sinon à part ça j'ai l'intention de devenir une chasseuse beaucoup plus expérimentée. Il me faut juste un peu de temps et d'entrainement !


Histoire
Chaque histoire commence par une naissance et bien entendu la mienne n’y fera pas exception. Je vis le jour en 1991, un soir d’été tout à fait banal. Sous leurs prunelles attendries, mes parents me regardaient m’épanouir, convenablement installés au beau milieu du Kansas. Ma chevelure avait hérité du majestueux roux qu’arborait ma mère, faisant la fierté de celle-ci. Du côté de mon paternel, j’avais reçu son extrême gentillesse et son intelligence.  J’étais donc une enfant tout à fait banale lors de mes premières années de vie et d’éveil. Je riais, gambadais dans le jardin familial, dessinais sur les murs mais, bien heureusement pour mes parents, le plus souvent sur n’importe quel bout de papier, pleurais la nuit et même le jour… J'étais une enfant aimée de ses parents. Celle qui leur donnait le sourire tous les matins quand ils se penchaient au-dessus du berceau…

Puis un beau jour, mes jeunes oreilles eurent l’écho de l’annonce d’un nouveau membre au sein de la petite chaumière. Notre famille s’agrandissait. Même si la déception qu’un canidé ne galoperait pas à mes côtés dans le jardin causa de nombreux chagrins de ma part, l’impatience de rencontrer mon futur complice en bêtises m’avait animé au fur et à mesure que le ventre de ma mère rondissait. Et au bout du neuvième mois de grossesse, ma petite sœur décida de pointer le bout de son nez. Cependant, ils ne furent que deux à revenir de l’Hôpital.

« Maman est partie rejoindre les étoiles… »

Ce fut la première réponse à mes incessantes questions au retour de mon père et de Lenka, ma sœur. À ce moment-là, âgée de cinq ans, je ne saisissais pas exactement le sous-entendu employé par mon paternel. Ce n’est que quelques temps plus tard que j’en compris le second sens. La dure loi de la vie avait frappé bien trop tôt et n’en resta pas à son coup d’essai. Complétement dévasté par la perte de sa femme, notre père sombra dans l’alcool au fil des années. Addiction qui le poussait à devenir violent et colérique à chaque faux pas de Lenka. Il restait cependant beaucoup plus compatissant et attentionné envers moi. Je trouvais que le favoritisme portait par mon père à mon égard était totalement injustifié et bien que toutes les raisons et excuses étaient en ma possession pour en vouloir à Lenka, jamais cette idée ne me vint à l’esprit. Bien au contraire. Je me promis de toujours veiller sur elle, comme l’aurait fait notre mère disparue.

C’est ainsi qu’un lien fort et indescriptible nous uni. Inséparable, nous passions la majeure partie de notre temps ensemble que ce soit dans nos relations, nos études ou encore nos sorties, malgré notre différence d’âge. Élève modèle au sein de l’Université de Littérature, les années passèrent sans grands encombres. Les événements tragiques du passé avaient été estompés par la vie qui nous donnaient un second souffle. Cependant tout fut chamboulé lors de la fête d’anniversaire de Lenka.


Les lumières reflétaient dans les verres de la discothèque où l’alcool coulait à flot, la musique résonnait et invitait à la danse sur la piste. À l’annonce du programme de la soirée de ses vingt-et-un ans, j’avais été sceptique au choix de la boîte. Mais l’engouement de ma sœur pour cette événement convint mon côté anxieux. Si seulement j’avais insisté, peut-être les choses se seraient déroulées autrement … Mon regard avait croisé les yeux du bel inconnu qui emmenait Lenka à l’extérieur. Mon instinct protecteur reprit le dessus et j’avais décidé de les suivre afin de remonter les bretelles de ce coureur de jupon. Mais le temps que je m’extirpe de la foule, le mal avait déjà été commis.

Le vent glacial de Décembre me frappa de plein fouet en sortant du bâtiment et après quelques minutes de recherches, ce fut avec effroi que je vis le corps ensanglanté de ma jolie brune inconsciente allongée sur le sol d’une petite ruelle sombre. En pleure et anéantie, je composai le numéro des secours. Mais, à ce moment elle reprit conscience. Je m’attendais à devoir la consoler, la calmer mais ce ne fut le cas… Alors que j’essayais tant bien que mal de panser ses blessures, son comportement devint étrangement agressif. Son regard vide et animal me glaça le sang. Et les évènements s’envenimèrent à l’arrivée des secours qui durent lui injecter de grandes doses de sédatifs pour calmer ses pulsions.  Seul point positif, les ambulanciers conclurent qu’il s’agissait des effets de l’alcool. Si seulement ils connaissaient la vérité… J’avais passé le reste de la nuit au chevet de Lenka, mon ordinateur portable sur les genoux, cherchant désespérément une explication à ce qui venait de se passer. Mes recherches aboutirent à différentes légendes, qui furent confirmés par le récit de ma sœur à son réveil. Lenka était devenu selon mes sources, une Skinwalker.  C’est ainsi que nous découvrions le monde du surnaturel.

Depuis ce terrible jour, mon quotidien se résumait à faire des recherches aux différentes bibliothèques de la région et mes journées passaient le nez dans les bouquins nous avaient finalement ouvert les yeux. Les créatures de nos cauchemars étaient malheureusement bien réelles. Les premières transformations de ma sœur furent très mouvementées, la seule solution lors des soirs de pleine lune était d’enchainer ses membres et de lui donner des cœurs d’animaux achetés en boucherie pour estomper sa soif de sang humain. De plus, lorsque je faisais face au canidé, j’essayais de lui parler et d’observer ses réactions. En un mois elle avait fait beaucoup de progrès et commençait petit à petit à se contrôler.  Malgré les récits les plus horrifiques les uns que les autres à propos de ses changeurs de peau, je ne craignais pas la forme animale de Lenka. Au contraire, petite je souhaitais à tout prix une petite sœur et un animal. Et bien à présent j’avais les deux pour le prix d’un ! Nous avons essayé de cacher son autre facette aux yeux de tous et surtout ceux de notre père, dont l’état avait empiré avec le temps.

Puis un soir, alors qu’il passait une nouvelle fois ses nerfs sur moi, Lenka prit ma défense. Sous l’adrénaline, elle s’était interposée ce qui déplut à notre paternel qui l’envoya valser à sa guise à terre. Je n’eus pas le temps de voir le poing de l’homme qui nous a « élevé » se lever en ma direction que des grognements se firent entendre. Lenka nous faisait face sous sa forme de canidé, montrant les crocs. Mon sang ne fit qu’un tour. Son secret venait d’être dévoilé sous le regard de la dernière personne qui devait l’apprendre.

« - Cathleen, il me semblait t’avoir dit : Pas de chien dans cette maison. Alors, dehors sale clébard ! »


Je n’ai jamais su dire s’il avait mis la transformation de sa fille sur le compte des effets de sa liqueur préférée ou si, il avait réellement compris ce qu’il s’était passé.  Pour autant, ce soir-là, ma sœur et moi, avions quitté la maison familial -ou plutôt j’avais décidé de suivre Lenka pour mieux la protéger-et les protestations et les excuses bidons de notre père n’ayant pas entravé ma décision. C’est ainsi que nous avions échanger notre vie tranquille à la campagne pour une nouvelle plus mouvementée au sein de la grande ville de New-York. Malgré le refus de ma jeune sœur, je décida de m’arrêter aux portes de mon doctorat pour me concentrer au monde du surnaturel. À force de fréquenter la grande bibliothèque de New-York et de connaitre chaque recoin ou chaque emplacement des différents ouvrages proposés, je finis par faire partie du personnel dans le but d’approfondir mes recherches mais également d’arrondir les fins de mois… Notre appartement ne va pas se payer tout seul !

De mon point de vue je me considérais plutôt comme une passionnée du monde obscure plutôt qu’à une chasseuse, mais je savais tôt ou tard j’allais y être confrontée et il fallait que j’y soit préparée afin de protéger les communs mortels et surtout ma petite sœur...



TOI, TA LIFE


# Pseudo : Cat'
# Date de naissance : 12 Août 1996
# Fréquence de connexion : Régulièrement !
# Ta route jusqu'ici : Par hasard grâce à un forum qui vous avez comme partenaire ! (mais je ne me souviens plus duquel  :10: )
# Code de validation : Lyov valide ♥
# Schizophrénie : Nulle !

# Commentaires : Petit poney, petit poney ! Tu es tous gris et tous petit, petit poney !  :87:  

SHADOW
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : 38
Métier : Alpha de sa meute, en reconversion. Ex Barman. Ex-boxeur de rue. Egalement médecin à ses heures et conteur pour enfants.
Situation : Célibataire
Localisation : En vadrouille.
Feat. : Matthias Schoenaerts
Copyright : TUMBLR (gif),morphine (ava), Shadow (signature)
Je suis aussi : Gabriel ◈ Yehuiah ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Annabelle J. Graham ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 20/01/2016
Messages : 188

Message Sujet: Re: Cathleen Eilhart | Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving. Sam 11 Juin - 0:58

Et la seconde frangine What a Face Holland est tellement chou - quel bon choix.

Bienvenue sur SPN ma jolie :52: Tu as désormais 7 jours pour finir ta fichette. Si tu as  besoin d'un délai, des questions ou des suggestions à nous faire part, n'hésite pas à faire signe, on ne mord pas ... Enfin moi pas, étant pacifiste What a Face

J'aime beaucoup le début de ton personnage, j'ai tellement hâte d'en savoir plus *_* (je suis gâtée ce soir, mein gott). Au plaisir de te revoir en CB et bon courage pour la suite ! :amour:


Do you remember ?
Some folk we never forget, Some kind we never forgive. Haven’t seen the back of us yet, We’ll fight as long as we live
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t118-andrew-m-winston-wait-for-me-to-come-home http://solemnhour.forumactif.org/t947-carnet-d-adresses-de-lyov-winston#11721
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Cathleen Eilhart | Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving. Sam 11 Juin - 1:14

Bon baaah... Lyov a déjà tout dit. Alors moi je lancerai juste...

BIENVENUUUUUE ! :21: ♥ weed Et bon courage pour ta fiche :43:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Cathleen Eilhart | Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving. Sam 11 Juin - 1:29

Lyov : Eh oui ! Jamais l'une sans l'autre :15: Je suis entièrement d'accord:102:, cela fait un moment que je la prend comme avatar et je ne peux plus m'en séparer XD
J'espère que la suite sera à la hauteur de tes espérances :peur:  
En tout cas merci pour cet accueil, si j'ai la moindre interrogation je n'hésiterais pas ! :21:


Ivy : Merci beaucoooooup  :67:  :102: Normalement ma fiche sera terminée demain  :56:   Je vous tiens au courant de toute manière !

encore merci *^*
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : 31 ans
Métier : employée à la fourrière
Situation : célibataire
Localisation : New York City
Feat. : Erica Cerra
Copyright : google
Je suis aussi : Lulustucru, Matthew Graham
Date d'inscription : 15/04/2016
Messages : 71

Message Sujet: Re: Cathleen Eilhart | Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving. Sam 11 Juin - 7:15

Bonjour et bienvenue! J'habite New York aussi on pourra se croiser!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Age : 38
Métier : Alpha de sa meute, en reconversion. Ex Barman. Ex-boxeur de rue. Egalement médecin à ses heures et conteur pour enfants.
Situation : Célibataire
Localisation : En vadrouille.
Feat. : Matthias Schoenaerts
Copyright : TUMBLR (gif),morphine (ava), Shadow (signature)
Je suis aussi : Gabriel ◈ Yehuiah ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Annabelle J. Graham ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 20/01/2016
Messages : 188

Message Sujet: Re: Cathleen Eilhart | Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving. Sam 11 Juin - 10:01

A que c'est re moi What a Face

J'adore ton histoire :52: Cependant il y a quelques détails à revoir avant que je te valide (trois fois rien, je te rassure ! :amour:)

Tu dis que Lenka s'est faite mordre pour son anniversaire - ok pas de soucis (la pauvre choute :77:  :37: ). Cependant, ta soeur a présentement 21 ans ... De ce fait j'aimerais savoir depuis combien de mois elle s'est faite mordre (pour rappel, nous sommes en Février sur le forum :v: ).
De plus, n'oublie pas que les skinwalkers sont des cousins des lycanthropes : ils se transforment quand bon leur semble, certes, mais lors de la pleine lune, la transformation reste inévitable. De même, puisqu'elle s'est faite mordre très récemment, elle contrôle pas son pouvoir ... Ni sa faim ! Elle ne fait partie d'aucune meute pour le moment, elle est encore jeune ... Elle va donc avoir souvent envie de bouffer le coeur des gens, le tient compris, surtout les soirs de pleine lune :77: - il est même étonnant que vu la façon dont tu l'as retrouvée, elle n'est pas cherché à te bouffer - toi où les médecins - dès son réveil à l'hosto : elle était en sale état, et donc, son instinct de monstre devrait prendre le contrôle sur ses réflexes humains.


Voilà voilà. Réglez ça ensemble (puisque vos histoires sont jointes ♥) et reviens me faire signe ! :<3:  J'ai fort hâte de te valider *_* Ton personnage a l'air tout bonnement adorable, et on a besoin de puppies dans ce monde de brutasses  :love:


Do you remember ?
Some folk we never forget, Some kind we never forgive. Haven’t seen the back of us yet, We’ll fight as long as we live
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t118-andrew-m-winston-wait-for-me-to-come-home http://solemnhour.forumactif.org/t947-carnet-d-adresses-de-lyov-winston#11721
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Cathleen Eilhart | Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving. Sam 11 Juin - 10:31

HIIII !
Bienvenue sur le forum jolie jeune demoiselle ! :7:

Une collègue chasseuse (pour Jim, pas pour moi... :51: Ouiiidésoléjesuisschizodebeaucoup!)
Prépare toi à te faire harceler quand tu seras validé, je viendrais te demander quelques liens :uhuh: :amour:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Cathleen Eilhart | Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving. Sam 11 Juin - 11:57

Bienvenue ma grande <3

Comment je suis censée pouvoir affronter une chasseuse aussi choupie ? Oo

Mais bonne chance pour ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Cathleen Eilhart | Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving. Sam 11 Juin - 12:40

Heather : Merciii :21:  ! Oui c'est inévitable :1:


Lyov : Merci pour tes précisions, on est entrain de rectifier ce passage ! En espérant que cela colle un peu mieux avec le mode de vie des Skinwalkers :51:
Je te tiens au courant en cas de question  :<3:


Temen : Merci beaucoup joli démon :21: Pas de soucis ce sera avec plaisir (pas de me faire harceler -quoi que-) d'autant plus qu'elle est novice donc l'aide d'un chasseur plus expérimenté ne sera pas de refus :27: J'ai hâte de pouvoir en discuter avec toi ! :102:


Abigail : Merci pour ton accueil :<3: Je pourrait dire la même chose ton vava est trop chou
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Cathleen Eilhart | Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving.

Revenir en haut Aller en bas
 

Cathleen Eilhart | Life is like riding a bicycle. In order to keep your balance, you must keep moving.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: come a get a life :: avant de prendre la route :: Bienvenue en Enfer-