Partagez | .
 

 Lenka Eilhart | Often, what we cannot change, eventually changed us.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Lenka Eilhart | Often, what we cannot change, eventually changed us. Sam 11 Juin - 0:31


LENKA EILHART
Always aim at the moon. If you fail, you will land among stars

FT. EMILY RUDD
# TYPE : personnage inventé.
# NOM : Eilhart.
# PRÉNOMS : Lenka.
# SURNOMS : souvent appelée "Le Hobbit" en raison de sa petite taille.. glorieux, en effet.
# AGE & DATE DE NAISSANCE : née le 29 décembre 1994, et âgée de 21 ans.
# LIEU DE NAISSANCE : Leavenworth, Kansas.
# RACE : êtes-vous un poney ? oui. Sérieusement, skinwalker.
# GROUPE : créature surnaturelle.
# SITUATION MARITALE : célibataire.
# PROFESSION : étudiante en biologie, mais travaillant à temps partiel au Zoo de New York en tant que soigneuse.
# ORIENTATION SEXUELLE : hétéro.
# AUTRES INFORMATIONS : on peut la qualifier d'orpheline vu que son père l'a magistralement chassée de la maison familiale. Elle vit actuellement dans un studio en plein centre de New York en compagnie de sa soeur, Cathleen.
# ANECDOTE 1 : Passionnée depuis son enfance par les animaux, Lenka a suivi un parcours en ce sens. La jeune fille a une ambition sans limite et souhaiterait poursuivre un doctorat de biologie afin de participer à l'amélioration des écosystèmes. Déjà en possession de sa licence, elle est une fille brillante, adorant apprendre de nouvelles choses. Un parfait atout pour la chasse.

# ANECDOTE 2 : L'océan a toujours impressionné Lenka de part les innombrables secrets qu'il cache, et aussi profond et impénétrable qu'il soit, elle aurait voulu s'évader là-bas. Un peu comme Cousteau. Mais ces longs voyages l'éloigneraient de sa sœur, ce qui lui était inenvisageable.

# ANECDOTE 3 : Lenka possède une moto, la fameuse Suzuki GSX-S750A, dont elle ne se séparera sûrement jamais. La sensation de liberté qu'elle éprouve en l'enfourchant est, selon elle, irremplaçable. Elle possède également le permis voiture, et emprunte parfois celle de sa soeur.

# ANECDOTE 4 : Lenka n'est pas quelqu'un qui arrive à tenir facilement un secret. Quelle que soit la situation, elle finira toujours par en informer sa sœur. En effet, cacher quelque chose à Cathleen reviendrait pour elle à trahir sa confiance.

# ANECDOTE 5 : La brune a une peur totale du vide. Se retrouver face à un précipice pourra la paralyser complètement, si bien qu'elle se refuse à certaines activités comme le saut en parachute ou à l'élastique. À vrai dire, celle-ci prend peur dès qu'elle se trouve sur le troisième barreau d'une échelle.

# ANECDOTE 6 : Sa plus grande tristesse en découvrant les créatures surnaturelles qui peuplaient notre monde fut de savoir que les licornes n'en faisaient pas parties.

# ANECDOTE 7 : Quand Lenka prend forme animale, celle-ci se retrouve sous l’apparence d’un beau berger suisse. Fait étonnant puisque sa chevelure est aussi noire que son pelage est blanc. D’ailleurs, sous cette forme, elle a du mal à retenir ses pulsions canines et se retrouve souvent à courir après la balle, ou rapporter le bâton… Quelle adorable bête !    


LES DESCRIPTIFS
# QUALITÉS & DÉFAUTS : Lenka a parfois des difficultés à se lier, sûrement parce qu'elle n'était rien d'autre qu'une ratée comme lui rappelait souvent son paternel. Froide de nature et distante, on la considère parfois comme hautaine et prétentieuse. Ce qui n'était pas vraiment le cas. Lenka a juste pour habitude de mettre des barrières vis à vis d’autrui, pour se protéger des jugements des autres, qui ne comprennent pas toujours. Alors il lui faut du temps avant qu'un individu puisse entrer dans son cercle de confiance. Une fois qu'elle accorde son amitié, c'est quelqu'un de loyale et fidèle. Et de complètement déjantée, qui ne rate jamais une occasion de sourire à pleines dents.

La jeune femme déteste qu'on la prenne en pitié ou qu'on la croit faible. Bien qu'elle connaisse très bien sa fragilité, elle ne laisse rien paraître. La jeune brune a développé une grande détermination, une volonté de fer et peut se montrer très malicieuse. Espiègle, l'ironie et le sarcasme font souvent partie de son langage, pouvant même jusqu'à essayer de faire de l'humour parfois. Un rien pouvait lui déplaire, le sourire se remplaçait par une froideur ou une indifférence immédiate. Têtue, c'est une quête presque vaine que de tenter de lui retirer une idée qu'elle aura en tête.

Discrète de nature, elle n'aime pas attirer l'attention, même si c'est souvent le cas malgré elle. Curieuse, Lenka adore apprendre de nouvelles choses et est, depuis sa transformation, très sensible aux odeurs et saveurs. Cela lui permet de s'évader, de partir dans son imagination qui est parfois trop fertile. La jeune femme est également très maladroite, attention aux catastrophes quand elle est dans les parages.



# POUVOIRS :
Ceux des Skinwalkers :

Super Force ▬ J'avais acquit, malgré ma petite taille et mon corps menu, une force redoutable. Bien sûr, je n'avais pas testé ce nouveau don au combat, mais j'arrivais à déplacer et soulever des choses qui me semblaient pourtant bien trop lourdes pour moi, comme... un sac de courses ? Ouais, bon...


Super vitesse ▬ Aussi rapide qu'un escargot sous forme humaine, je pouvais pourtant dépasser un étalon sous forme canine. Bon, d'accord, je l'admets, peut-être pas à ce point. Bande de rabats-joies !


Guérison accélérée ▬ Fini les petits bobos, maintenant, je guéris illico !  


Invulnérabilité ▬ D'après les bouquins de ma sœur, on peut me faire mal avec une arme traditionnelle, mais jamais on ne pourra en venir à bout. Mais bon, on évitera d'aller vérifier.


Super sens ▬ Vous connaissez les singes de la sagesse ? Je n'entends rien, je ne vois rien, je ne dis rien... ? Eh bien, moi, c'est l'inverse ! Sauf qu'en bonus, je renifle pas mal, aussi.


Métamorphose ▬ Je peux avoir des gratouilles à tout moment de la journée. Quel paradis !



# ARMES : Bien avant sa transformation, Lenka avait pris pour habitude de toujours garder sur elle un couteau de chasse pliable qu'elle avait obtenu de son père, ancien militaire. Elle le glissait dans son sac chaque fois qu'elle sortait, et ne s'en était jamais servi. Elle se disait toujours simplement: "au cas où". Même si maintenant, elle avait des crocs pour se défendre, cette habitude ne l'avait jamais quitté.


SHADOW
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Lenka Eilhart | Often, what we cannot change, eventually changed us. Sam 11 Juin - 0:38


Historique du personnage
Stop hurting me inside. Stop taking from me my mind. Stop killing me slowly. Just shut up and give me a chance.



# Comment avez-vous vécut le bref retour de Eve ? : Pour tout vous dire, j'étais encore humaine à l'époque, si bien que je n'avais jamais eu vent de la créatrice. C'est, bien entendu, Cathleen qui était tombée par pur hasard sur un chapitre l'évoquant mais nous ne nous sommes pas réellement attardées sur le sujet. Quoi qu'il en soit, cette femme me fout les jetons, et si j'avais été transformée plus tôt, j'aurais sûrement fui à toutes jambes dans une autre dimension.

# Que pensez-vous des êtres-humains et comment vivez-vous le fait de devoir vous cacher d'eux ? : J'étais encore humaine, il y a quelques mois de ça, et je me rends compte que cette race est bien naïve et sourde au monde qui l'entoure. Cela fait des millénaires qu'ils cohabitent avec toutes sortes de créatures fascinantes sans même s'en rendre compte. Mais il en va de leur sécurité. Il n'est clairement pas difficile pour moi de me cacher d'eux, si on omets certains moments délicats et cet incident avec mon père. Quand on sent le danger venir, il est parfois difficile de contrôler ses émotions. Pourtant, je pense qu'il est préférable de se contenir et de n'agir qu'en cas d'extrême nécessité. Qui sait ce qu'il pourrait arriver dans le cas contraire ? Quoi qu'il en soit, me cacher des autres aurait sûrement été plus dur si ma sœur, toujours humaine et Dieu merci, ne me soutenait pas quotidiennement.

# Appartenez-vous a un clan ? Si oui, lequel et quelle y est votre place ? Quel est votre but ? : Venant fraîchement d'arriver à New York City, je n'appartiens à aucun clan. Je n'ai d'ailleurs jamais eu l'occasion d'en croiser tant ce monde est nouveau pour moi. Il est pourtant clair que cette situation ne durera pas éternellement. Et à vrai dire, je suis à la fois excitée et nerveuse de rencontrer des personnes comme moi. Toutefois, s'ils sont plus amicaux que mon créateur.  


Histoire
Une vie pour une autre. C'était ce qui c'était produit le jour de ma naissance, lorsque ma mère, en me mettant au monde, rendit son dernier souffle. Je ne veux pas savoir à quel point mon père fut anéanti ce jour-là, ni ce que le petit trésor qu'il attendait depuis neuf mois représentait maintenant à ses yeux. Sûrement du dégoût, de la colère. Ma sœur, Cathleen, encore petite à l'époque, eut du mal à comprendre pourquoi maman n'était pas rentrée à la maison le soir même. Allez expliquer à une fillette de cinq ans que sa mère est morte à cause de sa nouvelle sœur...

Pourtant, malgré cette entrée en scène peu commune, les années étaient passées sans événement particulier. J’avais eu une enfance normale, si on omettait un père peu aimant et alcoolique. Ses accès de rage et de violence devaient être sa manière à lui d’extérioriser ce qu’il pouvait ressentir. Mais qui étais-je pour lui en vouloir ? Beaucoup plus tendre avec ma sœur qu’il aimait d’un amour sincère, celle-ci s’évertuait, malgré tout, à me protéger sans vergogne, et qu’importe étaient les conséquences. Et Dieu savait que jamais je ne pourrais assez la remercier de tout ce qu’elle avait fait pour moi. Cathleen et moi étions unies comme les cinq doigts d'une main. Malgré notre différence d'âge, nous fréquentions toujours le même groupe d'amis, ne supportant pas de nous passer l'une de l'autre plus de quelques heures. Elle était ma confidente ; comme j'étais la sienne, et jamais nous n'avions quelconque secret l'une pour l'autre. À mon entrée à l’Université de biologie, j'avais su me démarquer, de par mes résultats plus que satisfaisants mais aussi par ma bonne humeur parfois excessive. Mes journées passaient et ne se ressemblaient pas, si bien que je vivais chaque jour pleinement, comme toute petite humaine qui se respecte.

J'avais une vie dont je ne me plaignais pas. J'étais née d'une bonne famille, j'avais un super groupe d'amis, une sœur en or, et un avenir qui semblait fait de velours. Mais la vie semblait vouloir constamment me rappeler que tout n'était qu'éphémère, et qu'après avoir pris une vie aussi précieuse, je ne pouvais être heureuse. Le drame se déroula le 29 décembre, jour de mes vingt-et-un ans. Mes amis m’avaient préparé un programme d’enfer : un petit restau sympa suivi d’une soirée interminable en boîte de nuit. C’était réussi ! Je m’éclatais, oubliant toute pensée et me laissant parfaitement aller. Peut-être même un peu trop, mais malheureusement, je ne l’avais compris que bien trop tard. Il était vrai que suivre, hors de ce bruyant bâtiment, un parfait inconnu en pleine nuit s’avérait être une mauvaise idée. Stupide comme j’étais à l’époque, je m’étais laissée envoûter par ses yeux d’un gris transperçant, et sa beauté inégalable. Je l’avais suivi dans une ruelle vide, et l’avait vu, impuissante, perdre sa forme humaine. À première vue, j’aurais cru voir un simple chien, mais, son regard était inamical, sauvage. Je tentais comme je le pouvais de me défendre, avec le peu de force que je possédais, mais sa musculature de bête était bien trop imposante, et sa mâchoire bien trop puissante. Je ne sais absolument pas ce qui m’avait sauvé ce soir-là. Un ange gardien, un animal ou même un simple passant ? Le fait est que mon assaillant avait pris peur et s’était enfui, me laissant pour morte. Je n’avais gardé aucun souvenir de la suite de cette soirée. Je savais juste que ma sœur m’avait trouvée pleine de sang et inconsciente, et que je m’étais réveillée le lendemain, sans plus aucune égratignure.

Je ne mis pas longtemps à comprendre que je m’étais changée en une créature. La même qui m’avait mordu. Cathleen passa sous silence mon comportement agressif de cette nuit, envers elle mais aussi envers les médecins qui avaient tenté de me sauver de mes blessures, n’ayant pas d’autres choix que de me bourrer le sang de sédatifs. Heureusement pour moi, je n’étais pas seule, et Cathleen m’avait aidé à accepter ma condition et à m’adapter, et ce, grâce à ses méticuleuses recherches. C’est ainsi que nous sommes venues à m’attacher les quatre pattes à des chaînes, au beau milieu de la cave, les soirs de pleine lune. Je ne dis pas que cette technique fut fiable à tous les coups, et aussi dur que cela a pu être pour moi, cette technique avait évité bien des malheurs. Je ne savais pas ce dont je pouvais être capable quand mon côté animal prenait le dessus. Concernant ma faim, je la calmais du mieux que je pouvais grâce à des cœurs de bœuf achetés en boucherie… J’avais toujours été claire, jamais je ne toucherais à un être humain de plein gré, et je me dégoutais de trouver parfois ma sœur appétissante. Je me laissais parfois tenter aux plaisirs de la chasse, et je savais que rien ne valait le bon goût d’un cœur frais. Mais une fois l’euphorie passée, ma sensibilité reprenait le dessus pour me faire regretter amèrement d’être la responsable du corps sans vie d’un pauvre animal dont la seule erreur fut de croiser mon chemin. C’est ensemble que Cathleen et moi avions découvert le monde surnaturel qui nous était auparavant inconnu grâce aux heures perdues de ma sœur à la bibliothèque : démons, loups-garous, vampires, et j’en passe ! Je nous croirais folles si je n’en étais pas la preuve.

Presque deux mois avaient passés, et je commençais doucement à m’habituer à ce nouveau moi, et à le contrôler. Je me sentais moins vulnérable, et je prenais parfois du plaisir à flâner sous forme animale ; je n’étais d’ailleurs pas insensible à quelques gratouilles sur le ventre. Je n’avais jamais eu l’occasion de rencontrer quelqu’un comme moi ; et vu mes conditions de transformation, je me disais que ça n’était pas plus mal ; ou même un quelconque être surnaturel, et mon entourage se constituait surtout de ma sœur. Elle aurait pu quitter la maison familiale depuis longtemps, mais je savais qu’elle ne l’avait pas fait pour ne pas me laisser seule avec notre père. Elle était d’ailleurs la seule à savoir pour ma condition. Tout du moins, jusqu’à ce soir. Mon paternel avait encore une fois succombé aux désirs de l’alcool, et c’est encore une fois Cathleen qui en payait les pots cassés. Je ne sais pas quel démon avait pris possession de moi en cet instant, ni même quelle mouche m’avait piqué, mais je m’étais, pour la première fois de ma vie, interposée. J’essayais de ne pas flancher devant la masse de muscles que lui avaient forgé ses nombreuses années au service de l’armée. Pris d’un élan de colère, il m’avait poussé de l’objet de son désir, comme si j’étais aussi légère qu’une plume. Le passage était dégagé, et je le vis lever le poing en direction de ma sœur. Ne voyant pas d’autres solutions, c’est sous ses yeux que je pris forme canine. Il fut tellement choqué par ce qu’il venait de voir qu’il s’était immédiatement calmé. Je regrettais à la seconde mon geste, réalisant l’ampleur de la situation, et priait pour qu’il mette ça sur le compte de l’alcool. Pourtant…
« Cathleen, il me semblait t’avoir dit : Pas de chien dans cette maison. Alors, dehors, sale clébard ! »  
C’est ainsi que je fus mise à la porte. Ma sœur m’avait suivi, malgré mes protestations. Je m’en voulais d’avoir à ce point gâché sa vie, mais je ne me sentais que rassurée de sa présence à mes côtés. En à peine une semaine, nous avions toutes deux rebondies suite à cette situation difficile. Cathleen avait arrêté ses études de Lettres et avait été embauchée à la grande bibliothèque de New York. Pour ma part, je continuais mes études de Biologie tout en travaillant en tant que soigneuse animalière au Zoo de New York, pour aider ma sœur à finir les fins de mois difficiles. Mon métier était passionnant, et j’avais l’impression qu’être une skinwalker aidait les animaux du parc à m’offrir leur confiance. Cela atténuait sûrement ce manque qui s’était installé en moi depuis ma transformation, et dont je ne décelais toujours pas l’origine. Peut-être l'envie d'avoir un être semblable à mes côtés ?Pourtant, malgré cette nouvelle vie agréable, j’étais, dans cette ville, moins sourde des éventuels phénomènes surnaturels qui s’y produisaient. Et je savais, au fond de moi, que je finirais tôt ou tard à y être mêlée, entraînant Cathleen dans ma chute.    




TOI, TA LIFE


# Pseudo : Lunee.
# Date de naissance : le 16 mai 1996.
# Fréquence de connexion : régulière, et quotidienne.
# Ta route jusqu'ici : par Cathleen.
# Code de validation : Lyov valide  :amour:
# Schizophrénie : nulle.

# Commentaires : envie de dire quelques mots supplémentaires ? YOU'RE MY CANDY GIRL IN THE WORLD JUST LIKE A UNICOOOORN !  :102:

SHADOW
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : 38
Métier : Alpha de sa meute, en reconversion. Ex Barman. Ex-boxeur de rue. Egalement médecin à ses heures et conteur pour enfants.
Situation : Célibataire
Localisation : En vadrouille.
Feat. : Matthias Schoenaerts
Copyright : TUMBLR (gif),morphine (ava), Shadow (signature)
Je suis aussi : Gabriel ◈ Yehuiah ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Annabelle J. Graham ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 20/01/2016
Messages : 188

Message Sujet: Re: Lenka Eilhart | Often, what we cannot change, eventually changed us. Sam 11 Juin - 0:39

:7: Une Skin' une skin', une skiiiiiiiiiiiiin :52: ♥ :bwah:

Bienvenue parmi nous, noble beauté Emily Rudd, quel bon choix ... What a Face
Tu as désormais 7 jours pour finir ta fichette :amour: Si tu as des questions, suggestions ou encore besoin d'un délai, n'hésite surtout pas à contacter le staff - nous nous ferons un plaisir de t'aiguiller :calinou:

J'aime beaucoup le début de ta fichette et j'ai hâte d'en savoir plus. D'ailleurs à ce propos, à quelle meute appartiens-tu ?  Il en existe deux à NYC pour le moment : celle du cimetière Greenwood - dirigée par Lowell (prédéfini) & Ivy; celle de Willowbrooke - dirigée par Lys (prédéfini) & Daniel, une meute pacifiste (mangeur de coeurs d'animaux) :v: Si tu veux en créer une troisième c'est tout à fait possible cependant.

Dans tous les cas, courage pour la suite :amour: et au plaisir de te recroiser bientôt - que ce soit en CB ou ailleurs dean


Edit : ... Les unicorn domineront le monde :28:


Do you remember ?
Some folk we never forget, Some kind we never forgive. Haven’t seen the back of us yet, We’ll fight as long as we live
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t118-andrew-m-winston-wait-for-me-to-come-home http://solemnhour.forumactif.org/t947-carnet-d-adresses-de-lyov-winston#11721
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Lenka Eilhart | Often, what we cannot change, eventually changed us. Sam 11 Juin - 0:52

Eh bien, quel accueil...
Concernant les meutes, Lenka venant fraîchement d'arriver à New York, elle n'en a donc pas. Du moins, pour l'instant. Je comptais doucement lui faire découvrir ses semblables au cours des RPs. En tout cas, je suis plus attirée par la meute pacifiste. tank (oui, ce smiley est parfaitement adapté... Suspect ) Je te laisse découvrir son histoire pour que tu y vois plus clair. :chuck:
En tout cas, merci  ♥

Je n'aurais pas dit mieux! Je sens qu'on va bien s'entendre, krkrkr. weed
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : 38
Métier : Alpha de sa meute, en reconversion. Ex Barman. Ex-boxeur de rue. Egalement médecin à ses heures et conteur pour enfants.
Situation : Célibataire
Localisation : En vadrouille.
Feat. : Matthias Schoenaerts
Copyright : TUMBLR (gif),morphine (ava), Shadow (signature)
Je suis aussi : Gabriel ◈ Yehuiah ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Annabelle J. Graham ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 20/01/2016
Messages : 188

Message Sujet: Re: Lenka Eilhart | Often, what we cannot change, eventually changed us. Sam 11 Juin - 1:08

Mais c'est normal What a Face

Oh je vois :52: A NYC y'a des gens cool en plus What a Face Fais juste attention au fait que le skinwalker ne peut pas survivre longtemps sans sa meute (il suit généralement la personne qui l'a mordu, lorsqu'il n'est pas né skinwalker). Il faudra donc voir depuis combien de temps elle l'est - si c'est encore récent elel doit tellement être paumée la pauvre chérie -, mais c'est un détail, tu as le temps de voir venir :v:

Je valide la meute pacifiste *_* Elle manque de membres, c'est so perfect. Tu n'y croiseras pas Lyov en revanche, mais ça n'empêche pas un petit lien What a Face Vivement la suite **


Do you remember ?
Some folk we never forget, Some kind we never forgive. Haven’t seen the back of us yet, We’ll fight as long as we live
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t118-andrew-m-winston-wait-for-me-to-come-home http://solemnhour.forumactif.org/t947-carnet-d-adresses-de-lyov-winston#11721
avatar

Age : 31 ans
Métier : employée à la fourrière
Situation : célibataire
Localisation : New York City
Feat. : Erica Cerra
Copyright : google
Je suis aussi : Lulustucru, Matthew Graham
Date d'inscription : 15/04/2016
Messages : 71

Message Sujet: Re: Lenka Eilhart | Often, what we cannot change, eventually changed us. Sam 11 Juin - 7:09

Willowbrooke! Willowbrooke! Willowbrooke! Yeaaaaaah! Rejoins-nous, on sera paumées ensemble! (Skinwalker débutante ici) XD

Ah et bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Lenka Eilhart | Often, what we cannot change, eventually changed us. Sam 11 Juin - 10:44

Hiiiiiiiiii bienvenue jolie petite Skinwalker !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Lenka Eilhart | Often, what we cannot change, eventually changed us. Sam 11 Juin - 11:20

Lyov: On est en train de peaufiner tout ça avec Cat, et j'espère que ça te plaira. mu
Parfait alors ! Je comptais bien te réserver un petit lien, ne t'en fais pas, krkrkr. :103:

Heather: Merci pour ton accueil ! :80:
Yeah, ravie de te rejoindre. Willowbrooke, ou le gang des paumées. :23:

Temen: Merci joli petit démon ! :39:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : 38
Métier : Alpha de sa meute, en reconversion. Ex Barman. Ex-boxeur de rue. Egalement médecin à ses heures et conteur pour enfants.
Situation : Célibataire
Localisation : En vadrouille.
Feat. : Matthias Schoenaerts
Copyright : TUMBLR (gif),morphine (ava), Shadow (signature)
Je suis aussi : Gabriel ◈ Yehuiah ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Annabelle J. Graham ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 20/01/2016
Messages : 188

Message Sujet: Re: Lenka Eilhart | Often, what we cannot change, eventually changed us. Sam 11 Juin - 11:24

Ca me plaît déjà :52: Je viendrais vous harceler toutes les deux :amour: #envoie des peluches et des cookies Courage ! :amour:


Do you remember ?
Some folk we never forget, Some kind we never forgive. Haven’t seen the back of us yet, We’ll fight as long as we live
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t118-andrew-m-winston-wait-for-me-to-come-home http://solemnhour.forumactif.org/t947-carnet-d-adresses-de-lyov-winston#11721
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Lenka Eilhart | Often, what we cannot change, eventually changed us. Sam 11 Juin - 11:51

Bienvenue choupie <3

Bonne chance pour ta fin de fiche, je suis impatiente de voir ta délicieuse Lenka parmi nous *-*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Lenka Eilhart | Often, what we cannot change, eventually changed us.

Revenir en haut Aller en bas
 

Lenka Eilhart | Often, what we cannot change, eventually changed us.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» On ne change pas une equipe qui gagne
» DOLLARISATION / À chaque entreprise son taux de change
» Faudrait que je change mon portable: que me conseillerz vous
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]
» Obama;Change is coming to america

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: come a get a life :: avant de prendre la route :: Bienvenue en Enfer-