Partagez | .
 

 [Terminé] /!\ It's raining men + Abigail Lynch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: [Terminé] /! It's raining men + Abigail Lynch Lun 6 Juin - 0:37


RP Terminé

SUJET PRIVÉ : FT Abigail Lynch
# TYPE : temps présent
# DATE : je sais pas quel jour on est
# MOMENT DE LA JOURNÉE & TEMPS APPROXIMATIF : Il fait nuit noire, il est entre minuit et une heure du matin et le temps est pluvieux et humide même si apparement la pluie se tape encore un peu avant de venir nous arroser

# PRÉSENCE DU MJ : nope :)

# AUTRE : Bon les gars, y a du sexe au bout d'un moment, je vous mettrai un petit /!\ dans les réponses un peu chaude et censuré au moins de 18 ans ^^
SHADOW





It's raining men

Des gens



Morrigan était encore à San Francisco, pourquoi ?
Bah mine de rien, ok, elle n’avait plus rien à faire ici, mais son hôtel était déjà payé et elle n’était pas vraiment pressée de reprendre l’avion. Ces machines étaient affreuses, mais en même temps ça lui permettait d’économiser de l’énergie. Mais elles étaient affreuses.
On avait aucun plaisir à voyager dedans, on ne sentait pas le vent vous porter et glisser sur vous.
Voler sans ressentir de liberté était un sentiment relativement horrible que la brune expérimentait depuis ces dernières années. C’était la faute du Dieu des Crétins, pardon, des Chrétiens et des Juifs.
Oui, elle avait appris à rejeter tout ses malheurs sur Dieu, en même temps ce connard n’avait qu’à lui laisser ses croyants Irlandais !
Du coup, la jeune femme était dans un bar, parce qu’aujourd’hui elle avait envie de se bourrer la gueule… même si l’alcool n’avait pas trop, trop d’effet sur elle, enfin si, mais pas celui des humains. Elle en était d’ailleurs à son cinquième verre gratuit.
Elle aimait bien les humains pour leur croyances idiotes, beaucoup croyez qu’en offrant un verre à une femme ils allaient l’avoir dans leur lit.
Bon, il lui arrivait souvent de dire oui, mais pas du premier coup.
Mais pas ce soir, ce soir, elle avait du travail.
Elle sortit un carnet noir et ses stylos, non ce n’était pas un Death Book, même si l’idée d’en fabriquer un lui avait peut-être traversé l’esprit plusieurs fois.  Merde, tuer les gens d’un coup de crayon, ça serai tellement plus simple et marrant !
Mais bon, là elle avait un carnet noir qui n’était pas un Death Note, mais son carnet des Plans Diabolique Mais Pas Trop Parce Qu’on Est Pas un Démon.  
Elle l’ouvrit sur l’une des pages du plan qu’elle était en train de faire en ce moment.
Celui qui lui ferait regagner des fidèles.
Ouais, la femme était déterminée à retrouver sa force d’antan et pour ça elle avait un plan minutieux, quoique légèrement aléatoire.
De toute façon, elle pouvait y arriver, elle avait déjà les bretons dans sa poche, même si ils se rappelaient plus d’elle en temps que la fée Morgan que la meuf qui bottait des culs.
C’était quand même déjà ça de pris.
Elle allait barrer soigneusement les tâches qu’elle avait durement accomplit aujourd’hui lorsqu’elle sentit un bras s’enrouler autour de ses épaules et un poids s’affaisser sur elle.
Morrigan se tournant vers l’homme avec l’haleine chargée d’alcool qui venait de poser ses mains sur elle.
Les yeux de la déesse semblèrent rougeoyer un instant. Elle savait reconnaitre un violeur quand elle en voyait un. Et dire qu’elle devait se faire passer pour une humaine.


-Alors ma jolie, on est seule ?

-A vrai dire j’attends quelqu’un
, répondit-elle poliment.

La main sur son épaule commença à glisser.


-Ton p’tit-ami t’as posé un lapin ? Alors que tu es une fille si jolie.

Ce gars était redondant. Et maintenant elle avait atterrit sur son sein, mais vraiment ?

-Ma petite-amie finie tard, fit-elle en insistant sur le féminin.

Le rire gars de l’homme lui apprit que ça ne changerait pas grand-chose. Il lui saisit le bras avec force et colla sa bouche sur son oreille.


-Tu vas gentiment me suivre dehors où ça ira très mal pour toi.


Elle baisa le regard en voyant la lame d’un couteau luire.
Bon, bah ça tombait très bien ! Elle allait pouvoir le tuer facilement celui-là !
Elle rangea ses affaires et pris son sac avant de sortir.
Le gars était plutôt volumineux, elle s’en rendit compte lorsqu’elle se fit plaquer contre le mur d’une ruelle sombre.
Franchement, c’était d’un prévisible! Ca serait quoi la prochaine étape “Je suis ton père”? « Morri, ma chère Morri, qui est le plus con et le plus gros sur cette Terre » ?
Elle allait tuer le Bidendum sans plus de cérémonie, parce qu’avec cette histoire elle n’avait pas pu railler les trucs à faire qui était fait de sa liste lorsqu’elle entendit un bruit dans la ruelle.
Et merde ! Comment les gens voulaient-ils qu’elle arrête de se faire peloter si on ne lui laissait même pas la chance de laisser tomber sa couverture !?
Du coup elle fit ce que toute jeune fille en détresse aurait fait à sa place.

-Au secouuuuuuur.

Ok, ça semblait faux, en même temps c’était la première fois qu’elle le disait.
Bordel maintenant elle avait envie de vomir, pas parce qu’elle venait de se faire entailler la hanche par un couteau ni parce que le baisé forcé qu’on lui donnait avait goût de bile, de vodka et de cendre froide, mais plutôt parce qu’elle c’était réellement abaissé à demander de l’aide ! La bonne blague !





DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Terminé] /!\ It's raining men + Abigail Lynch Lun 6 Juin - 5:08

It's raining men
C’était une belle nuit, une de ces nuits bercer par une profonde obscurité, l’air lui-même semblait en être chargé, il allait pleuvoir, ce n’était qu’une question de minutes, d’heures, il pleuvrait. C’était une belle nuit sans étoiles, elles restaient loin des Hommes là-haut dans leur royaume, cacher par la lumière de la métropole, par les nuages humides, j’aimais ces nuits. Ce qu’elles manquaient en beauté cosmique, elles le compensaient en poésie, voir ainsi de tels astres brûlant à travers l’Univers être couvert par de la simple eau évaporer. C’est avec plaisir que je sortais sous une telle nuit, arpentant les rues d’un pas enjoué, profitant de l’atmosphère, de l’humidité et du panorama, un petit plaisir personnel dans une vie éternelle. Devant moi s’étendait les ruelles vidées de leurs piétons, les routes de leurs véhicules, à une telle heure peu de gens marchaient dans les rues, peu appréciaient la beauté d’un tel paysage.

En effet les visiteurs nocturnes comme moi préféraient l’amusement, la débauche d’alcool, de drogue et de sexe, bien que ceci m’avait passionnée il y a des décennies, ceci n’avait plus autant de charme qu’une simple plante. Je les voyais vagabonder d’un lieu à l’autre, errant sans but autre que la recherche d’un éphémère plaisir, ils ne connaissaient pas la véritable grâce, Sa grâce, mais leur vie pouvait trouver un sens. Celui de me nourrir, de m’abreuver de la source la vie elle-même, un tel présent est inestimable, mais ma soirée n’en était pas encore à cette étape. Je marchais à travers les parcs vides de toute vie, me contentant comme compagnon que des animaux de la nuit ainsi que d’une pure musique retentissant dans mon être. Je m’étais assise dans l’herbe, sortant mon calepin, dessinant le contenu de mon âme tout en écoutant un morceau de ma jeunesse grâce à des écouteurs.

La technologie de l’Homme ne cessait de m’impressionner alors que ma main se mouvait de part et d’autre de la feuille, immortalisant chaque instant, reproduisant à ma manière un onirique paysage. Mon sourire était complet tandis que la brise nocturne caressait ma peau, pourtant il s’était rapidement éteint, mon regard devenant de plus en plus préoccuper, il n’était pas complet, pas authentique. J’observais avec attention mon œuvre, la frustration se propageant dans chacun de mes muscles, que lui manquait-il ? Mon âme semblait désormais hermétique à toute création, c’est donc après un long soupire que je me relevais, continuant ma promenade nocturne, la marche aidait toujours à se mettre l’esprit au clair. Ma posture n’avait pas changé, un dessin ne devait pas miner mon enthousiasme, nul ne peut forcer l’inspiration, celle-ci s’insinuerait à nouveau en moi bien assez tôt. Je pouvais attendre toute l’éternité pour la retrouver.

J'avais ainsi continué ma marche, passant entre les ruelles et les véhicules inertes, portant mon calepin d'une main, baladant l'autre dans le vide, la musique était désormais éteinte. C'est là alors que je me tenais au milieu d'une ruelle des plus sombres que ma tranquillité avait été interrompue par un cri, une supplication à l'aide. Je m'étais dirigée vers le bruit, ne changeant pas mon rythme de marche alors que j'atteignais l'intersection, observant la situation avec une certaine curiosité. Deux personnes étaient rassemblées à quelques mètres de moi, une bien que frustrer était heureuse, l'autre en colère, une scène tellement banale dans ce monde, un vol ? Peut être un viol ? Je continuais à approcher, regardant la scène affubler de ma robe blanche et de mes sandales, je m'étais arrêtée à quelques mètres, sortant mon crayon et recommençant à dessiner.

-Eh toi ?  Qu’est-ce que tu regardes ? !

Je n’avais pas levé les yeux, continuant mon art, l’enthousiasme pouvait se lire dans chaque trait de mon visage, de la manière avec laquelle j’abattais mon crayon sur la feuille.

-Tu m’as pas entendu ? ! A moins que tu veuilles nous rejoindre.

Je relevais enfin le visage, tournant légèrement la tête sur le côté, observant tour à tour l’homme et la femme, il portait une lame, un sourire malicieux se formait sur mon visage alors que j’avançais.

-Je ne voulais pas déranger vos ébats, mais si tu proposes cela gentiment, je ne peux qu’accepter l’invitation d’un si bel être.

L’homme paraissait toujours aussi agressif, il grommelait un maigre « merci ma jolie » qui semblait plus être une menace de mort qu’un véritable remerciement. Un léger rire s’échappait de ma bouche tandis que seul quelques pas me séparaient de l’homme imbibé d’alcool.

-Je ne parlais pas au porc, mais au cygne, sa voix cristalline m’a appelé, laisse le déployer ses ailes avant que je ne t’arrache le groin.

Il fulminait, son visage rougissant sous l'effet de la colère et de l'alcool perceptible à des lieus, heureusement une odeur bien agréable s'offrait à moi, offerte par la femme non loin. Son liquide carmin ruisselait le long de sa hanche, délivrant une alléchante odeur, mon regard s'était rapidement porté sur les hanches de cette femme alors que je m'humectais les lèvres avec envie. La colère de l'homme réussissait néanmoins à gâcher un tel spectacle, je retournais donc à ce qu'il pensait être l'attraction principale de cette ruelle, les insultes fusaient de sa bouche. Je n'y prêtais pas attention, ses menaces comme ses insultes étaient vides d'intérêts, un vulgaire criminel de plus se tenait devant moi, aussi insignifiant du premier jour de sa vie à son dernier. Il avait relevé sa lame, relâchant complètement son étreinte sur la femme et portant son attention sur moi.

Il avait enfin décidé de mettre à exécution ses menaces devant ma persistance à avancer, avançant lui aussi avec force son bras et sa lame vers mon corps. Je m’étais simplement décaler sur la droite, évitant son gros corps saoul sous le poids de l’alcool, la suite avait été moins gentille alors que je poussais avec force l’homme contre le mur. Saisissant son bras  et le serrant avec violence, écoutant les gémissements du fier criminel comme une nouvelle mélodie à mes oreilles, je prenais pourtant le temps de lui parler d’une douce voix.

-Tout sera bientôt finit.

Un craquement provenant de la main de l'homme s'était fait entendre, ses os n'avaient pas apprécié la pression que j'exerçais sur eux, la réaction fut rapide, un cri de douleur. Celui-ci fut néanmoins écourté lorsque je plantais la lame du criminel dans sa propre gorge, j'avais juste eu à récupérer la lame tombant de sa main au moment où celle-ci s'était ouverte dans la douleur. Le rouge ruisselait un peu partout sur son corps, propageant cette douce couleur sous toutes ses teintes à mesure que le liquide atteignait de nouveaux vêtements. L'homme s'était à son tour effondrer comme le mur, se vidant progressivement de son sang et de sa vie devant mes yeux, je m'étais ensuite baissée, caressant du bout des doigts la plaie béante. Je plaçais ensuite les doigts ensanglantés sur le dessin incomplet, lui donnant une nouvelle teinte, une âme, il était enfin complet.

-Il ne peut plus te faire du mal.

J’avais tendu ma main vers la femme, l’enjoignant à la prendre, mon visage et mon sourire n’étant que bienveillance

acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Terminé] /!\ It's raining men + Abigail Lynch Lun 6 Juin - 11:28

It's raining men



Morrigan pencha la tête sur le côté pour découvrir l’abrutie qui était censé venir à son secoure… Une gamine, une gamine en train de dessiner en plus ! Elle n’arriva pas à croire qu’elle avait perdu sa première fois de jouvencelle en détresse avec une gamine en pleine psychose.
En plus ça acceptait un plan à trois. Vraiment, elle était déçue. Elle n’irait pas dire « choquée et déçue » mais elle l’était un peu quand même. Merde qui sur cette planète était assez chaud pour rejoindre un viol en cours ? Surtout une femme ? Avec toute la chance qu’elle avait Morrigan était tombée sur un démon. C’était son petit côté chanceuse, oui parce que la chance avait tendance à sourire aux dieux, principalement à elle, enfin, elle pouvait s’estimer heureuse d’avoir échappé à la tuerie de Lucifer, mais cette merde avait du épuiser son quota de chance pour la décennie.
Au pire ça lui ferait simplement un corps en plus à cacher, il n’y avait pas l’air d’avoir quelqu’un d’autre sur la rue principale alors ça irait.
Ah, autant pour elle, le cygne c’était elle. Finalement elle aimait bien cette fille.
Ah autant pour elle, au vu de son regard sur sa hanche, ça devait plus être l’option vampire.
En même temps le doute était permis de prime abord ! Ou alors c’était une simple humaine avec un trip chelou pour le sang.
Elle ne savait pas ce qui était le mieux.
En même temps tant qu’elle était « sauvée » elle s’en foutait un peu, puis au pire ce n’était pas vraiment comme si il y avait une réelle menace contre elle dans cette ruelle.
Ah merde, dans tout ça elle avait un peu oublié qu’elle avait une main autour de la gorge qui l’agitait comme un paquet de chips à chaque insulte. Oui on pouvait être secoué comme un paquet de chips, elle ne voyait pas pourquoi on secouerait un paquet de chips mais c’était totalement possible… Peut-être qu’elle avait confondu un paquet de chips avec un paquet cadeau ? Le paquet de chips restait plus cool.
L’homme la lâcha, et elle puis à niveau respirer normalement. La brune s’appuya tranquillement sur le mur pour regarder le combat.
Elle espérait que ça serait intéressant mais elle avait comme un léger doute. Le léger doute se confirma lorsque la jeune femme n’eut pas vraiment d’effort à faire pour esquiver le gros tas.
Elle soupira en levant les yeux au ciel, les ravages de l’alcool.
Par contre la gamine avait un beau style ! Morrigan avait d’abord pensé que la brune était un genre de hippie totalement défoncé et donc plutôt dans le style pacifiste mais franchement, si le gars n’avait pas une commotion cérébrale après ça ! Ah et visiblement plus de bras. Ah et visiblement plus de vie non plus. Tant mieux ! Bon par contre la nana qui tue des gens sans trop de pression… Elle espérait vraiment qu’elle ne soit pas humaine. Bah quoi ? Les humains qui tuaient sans trop de colère ou sans en être horrifié avaient tendance à être frappa-dingue, surtout depuis ce dernier siècle.
Attendez… Est-ce qu’elle était en train de dessiner avec du sang ? Si ça se trouvait son carnet était un foutu carnet de bord d’une psychopathe en herbe !
Elle allait s’éloigner discrètement et faire comme si de rien n’était, ce n’était pas très polie mais au moins elle n’aurait pas à trainer avec des gens bizarres plus longtemps.
Mais son plan de fuite fut avorté lorsque la jeune fille se tourna vers elle en lui disant qu’il ne lui ferait plus de mal.
Elle avait envie de répondre que ce n’était pas vraiment comme si il ne pouvait déjà pas lui faire en étant vivant, mais ça serait craché au visage de sa première sauveuse, en soit, ça ne se faisait pas vraiment.
Est-ce qu’elle lui tendait la main pour qu’elle la prenne ?
Ok, définitivement chelou, cette meuf n’était pas normale.
Mais ça l’a rendait plutôt curieuse et puis, c’était elle qui voulait être touchée.

Morrigan s’approcha d’un pas chaloupé, le genre un brin trop confiant pour une fille qui vient d’échapper à un viol, mais pas non plus conquérant comme elle en avait l’habitude.
Elle fit glisser la plante de ses doigts sur ceux de la jeune fille, activant son charme par la même occasion, caressa doucement sa paume, remontant jusqu’à son poignet en traçant des arabesques sensuelles, elle finit par enserrer son poignet doucement, presque amoureusement.
Elle plongea ses yeux dans ceux marrons de sa sauveuse avant de pencher sa tête légèrement sur le côté dans une attitude presque fragile.


-Dis-moi, qu’est-ce que tu es ? demanda-t-elle d’une voix cajoleuse.

Elle avait bien pensé à dire merci tout d’abord mais ce n’était pas réellement comme si elle était reconnaissante, mais elle était réellement curieuse sur l'identité de la fille. Si ça se trouvait c’était juste la gamine de Bruce Lee et Jack l’Eventreur, même c’était fort peu probable. En même temps il n’avait pas qu’à essayer de la tuer, est-ce qu’il savait à quel point ça pouvait être épuisant de trouver des clients dehors, alors si en plus il terrorisait ses filles !
 


DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Terminé] /!\ It's raining men + Abigail Lynch Lun 6 Juin - 15:58

It's raining men
La sensation était inexplicable, les mots eux-mêmes ne quittaient plus ma bouche tandis que je fixais cette femme, d'innocente victime elle était passée tout autre à mes yeux. Son contact m'enivrait, je ne pouvais pas quitter des yeux ce regard qui se posait sur moi, qui m'envoûtait tel le chant des sirènes, que je sentais sa douce caresse sur ma peau. Je n'avais jamais ressenti une caresse de cette façon, une si belle femme se tenait devant moi, la plus belle pierre précieuse que mes longues années de vie avaient vu. Ce qui semblait être un supplice éternel avait enfin pris enfin alors que ma compagne laissait à nouveau exprimer sa voix cristalline, elle voulait savoir ce que j'étais. Ce que je n'étais n'avait aucune importance devant un tel parangon de grâce, mais si elle désirait connaître mon être, je ne pouvais pas lui refuser.

-Je suis Abigail, une enfant née de la grâce de Mère Nature, baptisée dans la douleur et le sang.

La Mère me manquait, j’aimais la servir, mais désormais il ne restait que Lui, pourtant je ne pensais pas à sa personne en ce moment, je ne pensais qu’à elle. C’est avec violence que je me mordais la lèvre inférieure, mon regard devenant incertain, confus, une certaine tension pouvait se lire dans mes traits tandis que je baissais les yeux. Je n’avais pas lâché la main de ma compagne, la caressant  tendrement du bout de mon pouce, l’autre main tendait mon calepin, ma voix était presque fébrile alors que je parlais enfin à nouveau.

-C’est un présent, un dessin de ton aura, douce et sanglante à la fois.

Je relevais les yeux vers elle,  cherchant son approbation, je me sentais inspirée à ses côtés, son aura me fascinait, elle qui criait à l’aide, prisonnière d’un monstre. Elle avait vu un monstre plus grand encore, pourtant ceci ne lui avait procuré qu’affection pour moi, elle aimait le sang, qu’était-elle ? Un mystère de plus en ce monde, un que je voulais découvrir avec exactitude je voulais ouvrir les portes de son âme et m’en abreuver, juste un instant. Ma main libre s’était posée sur l’épaule de ma compagne, descendant lentement jusqu’à sa hanche, le bout de mes doigts caressant chaque parcelle de son corps emplie de perfection. Je m’approchais également, un pas seulement, pouvoir admirer la femme de plus près était un tel honneur, un cadeau qu’elle me faisait, comment avais-je pu croire savoir ce qu’était l’art avant cette nuit-là ?

-Je veux encore te dessiner, écrire des poésies sur toi, des musiques, je me sens connecter, es-tu ma muse ?

Ma main avait fini son trajet sur sa hanche, caressant avec tendresse la plaie et le sang coulant à travers son habit déchiré, imprégnant ma peau de sa vie. Un soupir d'aise sortait de ma bouche tandis que je sentais le liquide carmin ruisseler le long de mes doigts, je remontais ma main, la plaçant entre nos deux visages. Je dévorais du regard ma compagne, profitant à la fois de sa perfection physique et de son odeur sortit droit d'un rêve, c'est avec douceur que j'effleurais la joue de ma muse. Plaçant ma main ensanglantée contre sa nuque, la caressant avec tendresse tandis que j'approchais mon visage de son cou avec un désir plus que perceptible.

-Ouvre-moi ton âme, laisse-moi te goûter, seulement un instant…

Mon étreinte sur la main et sur la nuque de ma compagne se resserrait, elle n’était pas violente, plutôt possessive, je ne voulais pas faire de mal à la femme. Je voulais qu’elle devienne une partie de moi, ma nature me le commandait, mon désir me l’ordonnait, ainsi mes crocs sortaient, recouvrant ma dentition, prêt à s’abreuver de l’âme de ma muse. Une scène onirique, idyllique, toujours bercer par les quelques balbutiements de l’homme égorger se noyant dans son propre sang, une telle poésie était un délice.

acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Terminé] /!\ It's raining men + Abigail Lynch Mar 7 Juin - 14:00

It's raining men



Une enfant née de la grâce de Mère Nature, baptisée dans la douleur et le sang ? C’était un code secret pour dire qu’elle était un vampire ? Parce que ça ressemblait vachement à un code secret pour dire qu’elle était un vampire. Nan parce que le titre de Mère Nature ça lui faisait quand même vachement penser à cette pute d’Eve ! Cette salope lui avait enlevé six filles ! Merci aux Winchester, elle était morte et ses employées étaient revenues vers elle comme par magie.
Morrigan pencha sa tête sur le côté.
Aaaaaaw elle voulait lui donner un dessin ! Elle prit le carnet de sa main libre pour le regarder, finalement c’était plutôt joli. La femme y trouvait un certain charme qui lui rappelait la période où elle s’amusait à créer des dessins avec des cadavres sur les champs de batailles.
Elle était alors si jeune.


-C’est plutôt sympa, donc tu es une artiste ?

Morrigan n’avait pas souvent affaire à des artistes, c’était le premier dessin qu’on lui offrait.
Vraiment très tactile la gamine par contre.
Mais elle était vraiment mignonne, et si elle la gardait ? En plus ça voulait lui faire des dessins, elle serait parfaite pour la partie marketing du plan !


-Et bien, si tu veux que je sois ta muse, je suppose que je peux l’être, répondit-elle en pesant ses mots.

C’était pas comme si elle était la première à se sentir connectée à elle.
Attendez… c’était bien un vampire du coup ? Elle allait peut-être rompre son sort alors, les vampires pouvaient être légèrement plus réceptifs et beaucoup plus dérangés sous l’emprise des charmes.
Le fait que la petite brune était en train de lui trifouiller sa blessure à la hanche était plutôt un signe.
Elle leva les yeux au ciel en entendant la dernière phrase de la jeune femme.
Définitivement une vampire.
Morrigan attrapa doucement mais fermement la mâchoire de la fille avant de la faire reculer.


-Désolé chérie, mais jamais le premier soir, répondit-elle avec un air malicieux.

Puis, parce qu’elle n’était tout de même pas un garce, elle brisa doucement le sortilège.


-Je m’appelle Ravena, tu sais que tu es le premier vampire que je vois Bella ?

Oui, oui, c’était bas et facile de faire des références à Twilight, très bas.
Elle lui tendit son carnet. Elle n’était pas vraiment sûre que la jeune femme ait toujours envie de lui faire don de son carnet à dessin.



DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Terminé] /!\ It's raining men + Abigail Lynch Mar 7 Juin - 22:22

It's raining men
La femme avait une odeur exceptionnelle, son sang également, il était dur de se concentrer sur autre chose que son doux toucher, son odeur, les battements réguliers de son cœur. Ma compagne ne ressentait pas la peur, elle ne craignait pas un monstre tel que moi, elle m’acceptait, elle m’inspirait, même alors qu’elle sentait mes mains ensanglantées contre son corps. Qu’elle voyait mes crocs s’approcher de sa jugulaire, elle était mienne, du moins c’est ce que je croyais, mes pensées revenaient doucement à moi tandis qu’elle me repoussait. Elle m’avait éloigné avec une facilité déconcertante, aucune violence n’était perceptible, mais elle ne voulait pas me laisser la goûter, sa force montrait néanmoins encore qu’elle était plus qu’une petite humaine. Etait-ce pour cela que la peur ne la terrassait pas, était t’elle aussi un monstre ? Elle me connaissait, tout du moins elle connaissait ma race, les enfants de la nuit.

J’extirpais mon visage de son étreinte, rétractant mes crocs, me rendant à nouveau belle et désirable pour le monde tendant la main, récupérant mon calepin avec une certaine déception dans mon regard.

-Ton présent ne te plait pas ? Je l’ai fait avec la vie de ton ennemi, elle est sur cette page pour l’éternité.

Je me reculais, échappant également à l’emprise que la femme avait sur mon poignet, un grognement sortant de ma bouche alors que je me dirigeais vers l’homme agonisant. Je m’accroupissais à ses côtés, le regardant avec tristesse, portant ma main sur sa plaie, beaucoup de sang coulait, il ne vivrait plus très longtemps. Je baladais mes doigts le long de sa plaie, jouant avec le sang comme un enfant pouvait jouer avec sa nourriture, portant ensuite les doigts dans ma bouche. Je les suçais lentement, les nettoyant du sang qui les recouvrait, une légère expression de dégoût était perceptible sur mon visage.

-Je suis triste, il est inutile, sans but, même son sang n’est pas goûteux, sa vie et sa mort ne profitent à personne…

Je posais ma main sur le manche du couteau toujours planté dans la gorge de l’homme, le retirant délicatement, faisant durer la douleur du criminel. L’arme était enfin dans ma main, la vie de l’agonisant n’était plus, je me relevais, un grand sourire ornant mon visage alors que j’effleurais la paume de ma main avec la lame. Je ne sourcillais pas tandis que le fer froid  taillader ma chair, laissant s’écouler un fin filet carmin, je plaçais ensuite un de mes doigts, l’imprégnant de  sang, le posant ensuite sur le calepin. Je jetais la lame juste à côté du corps, me rapprochant à nouveau de la femme, tendant à nouveau le calepin avec enthousiasme comme si la peine ne m’avait jamais habité,

-J’aime bien ton prénom, il est adapter à cette nuit, une si belle nuit, tu es sûre de ne pas vouloir de mon présent ? Je suis désormais dedans, comme ça tu ne m’oublieras pas.

Mon intérêt pour cette femme décroissait de secondes en secondes, c’était une chose étrange considérant l’affection que je lui portais quelques temps auparavant, mais elle restait tout de même intéressante. Ma main retrouvait ma position initiale, enserrant doucement celle de ma compagne alors que je commençais à marcher, tirant avec moi ma nouvelle amie.

-J’ai faim, veux-tu dîner avec moi ?

Je continuais à tirer le corbeau avec moi, sautillant d’un pas enjoué, humant l’air de la nuit.

-Qu’est-ce que tu es joli corbeau ?

acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Terminé] /!\ It's raining men + Abigail Lynch Mer 8 Juin - 21:04

It's raining men




Miss Vampire reprit son calepin et… merde, pourquoi elle lui faisait des yeux de chiens battus ? Qu’est-ce qu’avaient les gens avec les yeux de chiens battus, hein !? Surtout qu’elle avait déjà vu des yeux de chiens battus, ça n’avait rien de follement exceptionnel !
La déesse commença à paniquer, c’était exactement pour ça qu’elle n’aimait pas envouter les filles ! Et encore plus les vampires ! Et encore plus les fans de vampire !
Elle allait commencer à se justifier lorsque le vampire se retourna vers le corps. Ah, il n’était pas totalement mort ?


-Si, ça fait un déchet de moins sur cette planète, répliqua-t-elle avec un ton à la fois cruelle et totalement indifférent.

Morrigan n’était pas vraiment du genre à se sentir désolée pour ce genre de personne. Déjà qu’elle ne l’était pas pour beaucoup de monde, il ne fallait pas non plus pousser mémé dans les tapis comme le disais les humains !... Tapis ? Elle avait vraiment plus l’habitude de parler anglais, en même temps, il n’y  avait pas beaucoup de russes qui voulaient s’abaisser à parler la langue des Ricains et elle, elle était plus dévouée à la vodka qu’au Bourbon, c’était totalement la faute à Leshii.
Ce n’était peut-être pas le moment de parler de sa vie en Russie.
A vrai dire il n’y avait pas vraiment de bon sujet de conversation à avoir devant un mort, ou plutôt, il n’y avait que des bons sujets de conversations ! Comme la glace au chocolat !
Oh, Puppy’s Eyes lui retendait son carnet… Genre elle lui offrait vraiment son dessin.
La brune l’accepta volontiers en souriant doucement.


-Je n’étais pas sûre que tu voulais vraiment me le donner, mais ça me fait très plaisir, c’est la première fois qu’on m’offre un dessin, avoua-t-elle en le prenant.

Morrigan était une déesse de la guerre, les cadeaux qu’elle recevait étaient plus axés sur le combat, la mort, les animaux qu’elle incarnait, mais jamais de dessin. En plus, elle n’était qu’une déesse qui n’avait plus de fidèle, recevoir un cadeau, qui en plus n’avait plus l’air d’être dû à un sort, lui plaisait énormément. En plus elle se faisait complimenter sur son faux nom.
La jeune femme se laissa donc tirer par le vampire en acquiesçant vivement, ouais, elle avait envie de manger. Il fallait bien qu’elle s’occupe un peu.
Elle lança un regard malicieux à la brune.


-Ok, mais c’est un secret alors ne le crie pas sur tous les toits d’accord ? Mais je suis une sorcière.

Une puissante sorcière, mais elle n’aimait pas se vanter non plus.


-On va manger quoi? Parce que je suis pas très sang.


Bon, elle mentait un peu, mais elle n'avait pas vraiment envie de sang en ce moment.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Terminé] /!\ It's raining men + Abigail Lynch Mer 8 Juin - 23:56

It's raining men
Je tournais mon visage vers le joli corbeau, l’observant attentivement tandis que je continuais de marcher droit devant moi, elle était donc une pratiquante de la magie. La magie était une des mystérieuses choses de ce monde, une force que moi-même je ne comprenais pas, j’étais une enfant de la nuit, ce n’était pas mon rôle. Mais j’avais déjà rencontré des sorciers et sorcières à quelques occasions, mais ils n’étaient pas semblables à ma compagne, une chose particulière se dégageait de son aura, je l’aimais bien. Certaines personnes disent que j’ouvre trop facilement mon cœur à autrui, mais c’est dans ma nature, celle d’aimer mon prochain, jours après jours jusqu’à la fin des temps. Pour le moment mon amie était gentille avec moi, elle avait accepté mon dessin et m’avait complimenté, à l’époque les gens aimaient mes œuvres, mais le temps où je les présentais  était désormais éloigné.

-Je garderais ton secret, je ne veux pas blesser ma muse.

J'étais heureuse, ma compagne me confiait un secret, j'étais digne de confiance, je l'avais toujours été, c'était une belle nuit, je ne regrettais pas d'être sortie, mais la faim me rongeait. Elle n'était pas encore insoutenable, mais je voulais me nourrir, le corbeau pouvait sans doute faire l'affaire, mais manger ses amies contre leur consentement n'était pas une base saine pour une relation. Nous sortions enfin de cette sombre ruelle, l'odeur du sang de mauvaise qualité n'était plus qu'un lointain souvenir. Nous nous arrêtions à l'embranchement alors que j'observais toutes les options qui se posaient à nous, un diner était toujours une option légitime, prendre un petit quelque chose à manger n'y était pas difficile. Une station-service était également une option valide, mais toutes ces options n'offraient pas une grande offre pour satisfaire l'appétit de la sorcière, je n'avais plus l'habitude de penser comme une humaine concernant le sujet de l'alimentation.

Cette nuit était néanmoins  propice à l’inspiration, ainsi il ne m’avait fallu qu’une dizaine de secondes pour que je sache exactement où nous irions, j’avais attiré ma compagne dans l’intersection à gauche.

-Je connais un endroit où nous pourrons nous nourrir, ne t’inquiète pas, ta faim sera rassasié loin des fluides sanguins.

Un sourire malicieux se formait sur mon visage alors que nous approchions d'un bâtiment, un petit bar dans un coin de ruelle, assez fréquenté pour que nous trouvions de la vie. Mais également assez intimiste pour que nous soyons relativement tranquille, je n'avais pas lâché la main de mon amie, ce lieu possédait un certain charme. La liste des alcools était plutôt longue, l'éclairage agréable, une table de billard et un jeu de fléchette étaient disponibles pour la clientèle, hommes et femmes étaient réunies pour savourer la vie. Je m'étais assise à une table avec mon amie, mon regard se promenant sur chaque personne présente dans le bar.

-Une de ces personnes nous ouvrira son habitation ce soir, il nous faut seulement la trouver.

Je caressais doucement la main du joli corbeau, plongeant mon regard dans le sien.

-Je t’aime de tout mon cœur, toi aussi tu m’aimes, aujourd’hui est mon anniversaire, tu as décidé de m’offrit un magnifique cadeau, une nouvelle expérimentation, cela me rappelle ma jeunesse…

Un léger rire sortait de ma bouche alors que je pensais à l’excitante soirée qui nous attendait, j’aimais bien m’amuser, un petit jeu de rôle était une bonne chose pour resserrer les liens.

-Je préfère les filles, mais choisis ce que tu aimes.

acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Terminé] /!\ It's raining men + Abigail Lynch Jeu 9 Juin - 14:28

It's raining men



Cool, cette petite lui plaisait vraiment. Bon, de toute façon c'est pas comme si elle risquait de mourir si quelqu'un apprenait qu'elle était une sorcière, dans le sens où, elle n'était pas une sorcière!
De toute façon maintenant les nouvelles sorcières n'étaient plus ce qu'elles étaient.
A devenir sorcière à cause de Charmed ou de Sabrina l'apprentie sorcière.


-Génial, déclara-t-elle en suivant joyeusement Abigail jusqu'à un bar.

Il était pas mal, assez intimiste, et bon, Morrigan n'avait pas vraiment l'habitude de ce genre de bar mais elle pourrait s'y habituer. Elle passa un regard critique sur les gens qui composaient ce bar.
Elle ne repérait pas de potentiel violeur dans ce bar, en tout cas personne qui y ressemblait.
C'était plutôt dommage, elle serait bien partit sur un deuxième meurtre, maintenant qu'elle était officiellement une sorcière, ça ne serait pas bizarre qu'Abigail voit une personne vomir ses boyaux.
Elles s'assirent à une tables et la brune pouffa légèrement à la phrase de la vampire.
Décidément cette gamine lui plaisait de plus en plus, elle avait des idées lumineuses, ou plutôt sanglantes et sexuelles.
La jeune femme lui plaisait vraiment, elle se répétait un peu là, en même temps c'était rare qu'on lui propose un plan à trois, c'était plutôt elle qui gérait ça d'habitude.
Elle ne répondit cependant pas à la phrase d'Abigail, préférant laisser planer les paroles de la brune.
Elle dégagea doucement sa main et sourit doucement.
Elle préférait les femmes, hein? Soit, elle avait un plan pour la soirée plutôt tentant.

-Hey, tu veux voir comment marche un sort de charme? demanda-t-elle avec entrain.

Elle n'attendit pas sa réponse et se redressa.
Elle parcourra à nouveau le bar du regard et ses yeux s'accrochèrent sur une jolie blonde.
Quoi? Abi et elle étaient toutes les deux brunes, ils faillaient bien équilibrer un peu la balance avec une brune. Ca évitait des problèmes de discriminations.
Elle s'avança vers elle en souriant doucement avant de s'appuyer à sa table.


-Salut, je m'appelle Ravena.

Elle attrapa doucement la main de la blonde et plongea son regard dans le sien avant de se tourner vers Abigail.

-Et ça c'est mon amie Abigail, dit-elle sur un ton chantant.

Elle se retourna à nouveau vers la blonde.

-Ca te dirais que je te la présente?

La jeune femme hocha vigoureusement la tête et Morrigan l'accompagna jusqu'à leur table et se planta devant Abigail en la regardant en souriant.
Puis elle attrapa la mâchoire de la blonde et l'embrassa doucement.
Elle quémanda l'entrée de la bouche de la jeune femme qui lui accorda volontiers.
Le baiser dura de longues secondes, merde, cette fille embrassait plutôt bien, même si elle avait l'air un peu perdu.
La brune la mordit soudainement jusqu'au sang avant de se reculer avec un léger sourire, puis, elle se pencha vers Abigail et l'embrassa à son tour pour lui faire gouter le sang de la jeune femme.
Elle le stoppa et remonta jusqu'à l'oreille du vampire.

-Alors, elle te plait?    

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Terminé] /!\ It's raining men + Abigail Lynch Jeu 9 Juin - 18:42

It's raining men
C'était un bel endroit, je pouvais sentir toutes ces odeurs mélanger, les personnes, les objets, un lieu remplit d'histoires, des décennies de vie dans une ville telle que San Francisco. Je connaissais ce lieu depuis longtemps déjà, je n'y allais néanmoins que rarement, j'évitais d'aller régulièrement dans les mêmes lieux pendant 50 ans lorsque je pouvais me faire reconnaître. Mon attention n'était pourtant pas portée vers ce comptoir qui me rappelait furieusement ma folle jeunesse, mais sur le joli corbeau en face de moi, son rire était semblable à sa voix, cristallin. Un charme se dégageait des notes sortant de sa bouche, celui-ci ne faisait que devenir plus puissant alors que mon amie acceptait ma proposition, chasser en groupe me procurait toujours un grand plaisir. J'observais la sorcière se lever de sa place, cherchant avec elle aux alentours une personne adaptée à mes besoins particuliers.

Je recherchais en priorité une femme, leur corps si doux ainsi que leur sang m'étaient plus agréables, j'aimais également jouer avec ma nourriture, une jolie rousse était plus demandée qu'un grand brun. Mon regard passait de personne en personne, que ce soit les amis discutant autour d'un verre d'alcool, les gens recherchant de la compagnie sur les tabourets du comptoir ou ceux s'amusant au billard. Mon attention s'était très vite reportée sur la sorcière qui semblait avoir trouvé notre parfaite compagne pour la nuit, ainsi une blonde s'avançait vers moi, la joie pouvait se voir sur son visage. Un tel enthousiasme faisait plaisir à voir, les capacités de ma partenaire étaient impressionnantes, bien sûre séduire quelqu'un dans un bar était une tâche faisable, mais c'était un tout autre niveau. Un seul contact avait suffi et le sort volait de ses propres ailes, s'insinuant sous la peau de la femme, lui donnant envie de venir à notre table.

Ce petit jeu était bien plus facile que prévu si des pouvoirs entraient en lice, mais il n’était pas devenu inintéressant pour autant, notre nouvelle amie possédait un bien charmant sourire. Je lui rendais son sourire, l’observant avec attention, ne pouvant pas m’empêcher de me mordiller la lèvre inférieure avec intensité devant la suite du jeu, ce baiser me donnait envie. Les lèvres des deux femmes l’une contre elle étaient un panorama de choix pour moi, la suite ne faisait qu’encourager cela, c’est avec un profond désir que je voyais ce sanglant baiser. Mais je n’avais pas eu le temps d’y réagir, étant moi-même plonger dans mon propre ballet des langues, je laissais échapper un léger gémissement de plaisir dans la bouche du joli corbeau. Ma langue passait avec gourmandise sur chaque trace de sang présente dans la bouche de ma compagne, prolongeant le baiser autant que possible.

Le baiser était fini, un frisson parcourait à son tour mon corps tout entier en entendant la question de la sorcière, j'avais répondu à ses propos par une tendre caresse le long de sa joue. Mon autre main jouait avec ma propre chevelure, l'enroulant autour de mes doigts tandis que je dévorais du regard notre nouvelle amie.

- Comment t’appelles-tu chaton ?

La belle blonde aux yeux bleus était toujours aussi enthousiaste, bien que surprise qu’une telle  sauvagerie ait lieu dans sa bouche, elle continuait néanmoins de tenir la main de mon amie.

-Je…je m’appelle Susan.

Un grand sourire se formait sur mon visage alors que je me levais, m’approchant de la jeune femme et posant mes mains sur ses joues, collant mon front contre le sien.

-Un beau prénom, c’est mon anniversaire et on m’a offert un beau cadeau, veux-tu fêter mon anniversaire avec nous ?

J’approchais un peu plus mes lèvres des siennes, les effleurant, je pouvais sentir le sang dans sa bouche m’appeler de sa douce odeur, mais je ne goûtais pas encore à ses lèvres.

-Oh j’aimerais beaucoup fêter votre anniversaire, mais…

Je ne l'avais pas laissé finir sa phrase, ma main droite passant derrière sa nuque et attirant ses lèvres contre les miennes, profitant à ma tour de cette douce étreinte. Je m'affairais à nettoyer ma compagne de toute trace de sang avec un véritable soin, goûter à cette étreinte était bien meilleure qu'y assister, la peau et les lèvres de Susan étaient douces. Elle savait embrasser, mais montrait une certaine maladresse, une gêne, je me retirais, le visage amusé alors que je passais mes bras derrières le cou de ma nouvelle amie.

-Elle est vierge de l’amour d’une femme, j’aime ça.

Le visage de la blonde rougissait alors que j’exposais sa situation sexuelle, se contentant d’hocher avec timidité sa tête, continuant la conversation.

-Je n’ai rien d’important à faire, je suis disponible.

Elle s’était tournée vers mon amie, cherchant son approbation, la jeune femme était mignonne, je relâchais mon étreinte, m’approchant de la sorcière.

-Elle me plait, je la veux joli corbeau.

J’enfouissais mon visage dans le cou de ma compagne, y déposant un baiser avant de me tourner vers ma nouvelle amie.

- Amène-nous dans ton habitation.

acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: [Terminé] /!\ It's raining men + Abigail Lynch

Revenir en haut Aller en bas
 

[Terminé] /!\ It's raining men + Abigail Lynch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: Rps-