Partagez | .
 

 [Abandonné] The night is dark and full of terrors - Ft. George McGregor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: [Abandonné] The night is dark and full of terrors - Ft. George McGregor Lun 30 Mai - 17:04


RP EN COURS

SUJET  PRIVÉ : FT. George McGregor
# TYPE : Temps présent
# DATE : 18 Février
# MOMENT DE LA JOURNÉE & TEMPS APPROXIMATIF : Fin de soirée, la nuit est tombée depuis plusieurs heures. Temps calme.

# PRÉSENCE DU MJ : Non merci :51:

# AUTRE : En espérant que ça conviendra !  :28:
SHADOW



George

ft. Jesse

The night is dark and full of terrors

Moi qui pensais que ce serait une bonne soirée... Enfin elle l'a été jusqu'à maintenant. Nous étions au milieu du mois de Février, et avec les examens du premier semestre qui venaient de s'achever, j'avais décidé de sortir fêter ça avec des amis rencontrés à la fac. C'était important pour moi que d'entretenir une forme de vie sociale. Depuis que je m'étais installé à Chicago, je m'étais plutôt bien intégré dans la communauté sorcière de la ville. Je souhaitais apprendre à maîtriser mes pouvoirs, et usant de mon don de déformation de la réalité, j'avais jusqu'à présent réussi à me faire passer pour un sorcier naturel. Le fait d'être l'Antéchrist attirait trop l'attention, donc j'avais choisi cette couverture qui me permettait à la fois d'être en sécurité mais aussi de pouvoir assumer mon appartenance au monde du surnaturel.
Mais je désirais aussi conserver un semblant de vie normale, donc je côtoyais aussi des humains tout à fait normaux, comme ce soir.

La fête touchait à sa fin, et mes amis étaient déjà partis. Moi-même j'étais sur le départ. Et alors que je sortais dans la rue, c'est à ce moment que je fus abordé par un groupe de quatre mecs un peu plus âgés que moi et également plus costauds. Ils avaient l'air d'avoir bu et souhaitaient s'en prendre à moi pour me racketter apparemment. Une des brutes me plaqua violemment contre un mur. Ma tête heurta si fort les briques que je fus sonné quelques instants. Cet acte eut aussi pour effet de réveiller une colère terrible en moi, mais je me forçai alors à la refréner. Après tout en me laissant aller je risquai de provoquer un séisme en plein Chicago ! Le cœur battant à toute vitesse, je parvins à trouver une issue et à me dégager de leur emprise. Voyant que je fuyais, ils me prirent aussitôt en chasse. Malheureusement je ne connaissais pas assez bien le quartier pour retrouver mon chemin, et je débouchai alors dans une impasse sombre et crade. Les brutes arboraient un sourire mauvais, me sachant pris au piège. Ils m'encerclèrent. Celui qui semblait le chef prit la parole.

« Vide tes poches ! Donne nous ton fric ! »

Pour que tout se passe bien il aurait fallu que je leur donne satisfaction, mais je me sentais comme un animal pris au piège, mes pensées n'étaient pas claires. Voyant que j'obéissais pas, l'un d'eux m'empoigna brutalement le bras. C'était trop pour moi, un puissant courant de rejet traversa tout mon corps. Je voulais que l'on me laisse en paix.

« Lâchez moi ! Laissez moi tranquille ! »

Sur la fin, mon ordre se transforma en une forme de rugissement alors que les quatre brutes étaient littéralement propulsés loin de moi par mon pouvoir de télékinésie qui venait de jaillir d'un coup. Ils étaient à présent tous à terre, tentant tant bien que mal de se relever.
Je commençais à marcher pour sortir de l'impasse. Mais à l'intérieur de moi, je sentais que je n'avais pas assouvi ma colère. Je pouvais leur faire tellement plus, ils en méritaient tellement plus... L'adrénaline coulait toujours dans mon sang, je me sentais fort, indestructible. Un sourire mauvais vit le jour sur mon visage alors que mon regard s'emplissait d'une cruauté que j'avais depuis toujours en moi mais que je n'assumais pas habituellement. Pourquoi devrais-je avoir honte de cette part de moi-même ? Habité d'une sombre détermination, je serrais les poings et me retournai vers eux. Ils étaient là, maintenant debout et effrayés dans cette allée sordide. Mes yeux se baissèrent vers le sol plein de saleté. Si seulement ils pouvaient s'y noyer pour que le monde n'entende plus jamais parler d'eux. Alors que je visualisais la scène, ma puissance surgit. Je suffoquai légèrement alors que je sentais la réalité autour de moi horriblement déformée et corrompue par ma colère et ma volonté.

Les conséquences de mon pouvoir prirent effet immédiatement, le sol sembla s'ouvrir sous les pieds de mes agresseurs. Ils s'enfonçaient lentement, comme s'ils étaient pris dans des sables mouvants. Paniqués, leurs efforts pour s'échapper du goudron les engluaient encore plus.

« Putain de merde que se passe t'il ? Au sec...  »

Instinctivement, je voulais les faire taire pour pas qu'ils n'alertent pas tout le pâté de maison. Et répondant à ma volonté une grosse bande de scotch maintenait à présent leur bouche fermée. Je me délectai de leur peur et de leurs efforts vains pour échapper à la mort. Car bientôt ils seraient littéralement enterrés vivants... Je pouvais les détruire, c'était si facile !

Une sensation de présence interrompit le fil de mes pensées. On dirait que quelqu'un d'autre était ici. J'étais à présent apeuré qu'une personne puisse découvrir de quoi j'étais capable. Je n'étais plus aussi sûr de vouloir la mort de mes agresseurs. Il fallait que je prenne vite une décision, bientôt ils seraient complètement avalés par le sol sous eux... Je dis d'une voix tremblotante :

« Il y a quelqu'un ? Qui est là ? »

Je me retournai pour tenter d'apercevoir ce nouvel arrivant. Mon regard était maintenant plus effrayé que menaçant, mais il y brillait toujours cette sombre lueur démoniaque...



(c) black.pineapple
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : Très très vieux
Métier : Tueur de Dragon, Majordome & Détective Privé
Situation : Compliqué
Localisation : Chicago la majeur partie du temps
Feat. : Harry Lloyd
Copyright : Sugar Slaughter (ava); TUMBLR ; Michaël pour le gif du profil ♥
Je suis aussi : Gabriel ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Annabelle J. Graham ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 163

Message Sujet: Re: [Abandonné] The night is dark and full of terrors - Ft. George McGregor Mer 1 Juin - 1:20

The night is dark

and full of terrors
George & Jesse

   
Je déambule dans les rues sombres, comme toujours depuis que je suis au service de Rafe. La nuit est tombée depuis un moment maintenant, mais peu m'importe : la solitude est une amie précieuse, et j'ai quartier libre jusque demain matin, 5h. Je regarde les étoiles – ou tout du moins je tente de les apercevoir, cachées telles qu'elles sont derrière les nuages –, continuant de marcher sans réel but ... outre celui de découvrir de nouveaux horizons. J'aime tellement ça … Le fait de me sentir libre. Même si au fond de moi-même je ne cesse de m'interroger : ai-je fais le bon choix ? Je sais que protéger Rafe est la bonne chose à faire. Il m'a appelé, après tout, inconsciemment. Mais pour le reste … Je cherche encore mon identité, au fond de moi-même. George n'est là que le nom de ce corps, je le sais, je le sens, mais dès que je tente d'attraper les sensations qui frôlent ma grâce – brides de souvenirs, murmures sourds – tout se volatilise avant que je n'en ai pu goûter les saveurs. Mon passé m'échappe, ce qui est somme toute très frustrant. Serais-je damné ainsi encore longtemps ? Oh Père … Mes ailes s'étirent dans l'obscurité, invisibles à l'oeil humain mais pourtant bien présentes, s'arquant en direction du ciel comme suppliantes. Je ne désire qu'une seule véritable chose : finir ma mission, pour enfin pouvoir me faire pardonner.

Mais alors que je me perds dans le monde obscur de mes pensées, quelque chose me ramène dans le monde des vivants, cri désespéré perçant mes ténèbres troubles. Quelque chose ou … plutôt quelqu'un. Je fronce les sourcils, me secouant, mes ailes se rétractant dans mon dos. Humant l'air, mes sens sont de nouveau en alerte, tel un oiseau de proie me voilà en chasse. Les anges sont des êtres célestes capables d'entendre des prières à des miles. Cependant, ce ne sont pas là des prières que mon oreille capte mais … Des gémissements ? Je sors mes mains de mon trench-coat sombre, me concentrant quelques secondes pour pouvoir localiser l'origine de cet appel en détresse. Étonnamment ce n'est pas si loin, mais mieux vaut-il que je m'y téléporte. Au besoin, je saurais convaincre les gens présents qu'ils sont victimes d'une hallucination collective dû au choc et à la fatigue. Je ferme donc les yeux, résolu et intrigué, laissant mon pouvoir agir. Si j'avais su ! Car bien entendu, je ne m'attendais pas à trouver une de mes dernières connaissances dans une impasse sombre … Et encore moins à la voir utiliser ses dons de cette façon. Jesse. C'est ainsi que se nomme l'enfant de dix-huit ans qui fait face à deux autres gamins, à peines plus agés que lui mais clairement en détresse, bastillonnés … et en train de se faire avaler par le sol. Mais qu'est-ce que ?

« Est-ce ainsi que tu remercies ton maître pour son enseignement ? » Évoquer Elizabeth est mon premier réflexe, pour lui faire comprendre qu'il se perd sur le mauvais chemin. Il est certain que si elle avait été là, elle n'aurait pas approuvé … Quoi que. Cette sorcière restait un véritable mystère et si ça se trouve elle aurait très certainement fait pire. Mais avaient-ils véritablement mérités un sort aussi violent ?
Je m'avance d'un pas ensuite, lui montrant le corps auquel appartient la voix calme qui détonne avec son attitude défensive – écho parfait de la panique qui paralyse les deux autres. Je ne leur adresse pas un regard par ailleurs. Tout mon être est concentré sur Jesse et uniquement Jesse,  mon instinct de préservation me mettant soudainement en garde. Car au fond de ses yeux, ce n'est pas l'enfant jovial que je vois mais la méfiance d'un être différent, bien plus sombre et plus retord. Je fronce quelque peu les sourcils, mais continue pourtant de m'avancer, comme si de rien n'était, bien que prêt à intervenir si jamais il refuse de faire marche arrière. J'ai beau être un déchu, après tout, il me reste encore assez de pouvoir pour maîtriser un humain … si toutefois il est ce qu'il prétend être. « Tu devrais les relâcher. Je ne pense que pas tu veuilles utiliser tes dons de cette façon, Jesse. » Ma voix, toujours aussi calme, vole vers lui. Dans mes yeux, une promesse : si tu ne t'arrêtes pas maintenant, je ferais ce qu'il faut pour le faire à ta place. Car le sang a assez coulé, qu'il soit de la couleur de l'innocence ou non … Et ce n'est pas à toi de faire justice en ce monde.

   
« If I told you what I was, would you turn your back on me ? Even if I seem dangerous, would you be scared ? I'm only a man with a chamber who's got me; I'm taking a stand to escape what's inside me ! A monster, a monster, I'm turning to a monster ! A monster, a monster and it keeps getting stronger » ► MONSTER - Imagine Dragons
Code by AMIANTE



HRP:
 



We are problems that want to be solved. We are children that need to be loved. We were willing, we came when you called ! And now, tell me ... What about us ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t41-yehuiah-do-what-you-have-to-do-not-waht-you-want-to-do#69 http://solemnhour.forumactif.org/t116-carnet-d-adresse-de-yehuiah#395
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: [Abandonné] The night is dark and full of terrors - Ft. George McGregor Dim 12 Juin - 0:34


George

ft. Jesse

The night is dark and full of terrors

Moi et mes nouvelles victimes n'étions plus seuls. Un homme se tenait là, je le distinguai encore mal mais je pouvais sentir sa présence. Malgré mon absence de surprise je frissonnais lorsqu'il s'adressa à moi. Je réalisai qu'il me connaissait. Sa voix était calme et pleine d'assurance. Mais ce qui me déstabilisa le plus, c'est sa référence à Elizabeth. Ma couverture en tant que sorcier me revenait en pleine figure. Mon désarroi s'exprima sur mon visage alors que je baissai légèrement les yeux. Moi qui essayais toujours soit de me faire discret en m'efforçant de vivre une vie normale, soit d'user de mes pouvoirs pour faire le bien, étais-je en droit de faire cela ? En même temps, une part de moi se hérissait de voir qu'il se permettait de me faire la leçon. Qui était-il pour me prendre ainsi de haut ?
Je reportai mon regard sur le nouveau venu alors qu'il s'avançait vers moi. Je pouvais le reconnaître à présent. A vrai dire, c'était une personne que je ne connaissais que depuis peu. Comme la plupart de mes connaissances sur Chicago d'ailleurs... Il était majordome employé par un sorcier résidant en ville... Il me semblait qu'il s’appelait George... J'étais tout de même soulagé que ce soit lui sur qui je tombe plutôt qu'un humain lambda. Au moins, il était habitué au surnaturel...

Il marchait dans ma direction sans vouloir s'arrêter apparemment. Me mettant ainsi très mal à l'aise. Je me demandais soudainement si je devrais le considérer comme un potentiel ennemi. Je ne savais absolument pas s'il était sorcier ou non. Mais je ne souhaitais pas me battre. Je reculai d'un puis de deux pas pour tenter de préserver une certaine distance avec lui. Un coup d’œil en arrière m'informa que je ne pourrai reculer indéfiniment, car sinon j'allai moi aussi me retrouver dans la marre de goudron qui était en train d'engloutir les quatre connards. Mon cœur tambourinait dans ma poitrine, n'ayant pas encore décidé comment me sortir de cette situation ni de comment j'allais pouvoir gérer George. Sa nouvelle prise de parole me coupa dans le fil de mes pensées. Je trouvais sa voix étonnamment calme. Mais il fallait croire qu'elle était adaptée à ce genre de danger imminent. On dirai la ton de quelqu'un qui tente de calmer une personne sur le point de se suicider. Vous savez ce décalage entre l'hystérie de la situation et une question de vie ou de mort qui impose de réfléchir avec une forme de sérénité. Ou bien était-il calme car il savait que je ne pourrai pas aller au bout ? Que je n'en serais pas capable ? Me prenait-il pour un enfant ?

« Tu ne me crois pas capable de les enterrer vivants ? Et d'abord tu te prends pour qui à estimer de ce que je souhaite faire ou non de mes pouvoirs ? Fais gaffe je pourrais les envoyer six pieds sous terre en un clin d’œil...  »

Ma voix était venimeuse et pleine de défi. Ça aurait été un coup pour ma fierté que de céder trop facilement. Mais je réalisai vite que ma bravade d'ado n'était pas très crédible. En tout cas certainement pas assez pour ébranler George. Je vis une lueur dans le regard de mon interlocuteur, il semblait résolu à m'empêcher de les tuer. Ma respiration s’accéléra, je me sentais pris au piège. Ma tête se mit alors à effectuer des va et viens entre George et les quatre mecs. Il ne restait plus que la tête qui sortait du sol. Si ça continuait ils ne pourraient plus respirer !! Souhaitais-je vraiment les voir mourir ? Je devais prendre une décision car George n'était qu'à quelques pas de moi !
Mon instinct prit le dessus et par ma volonté je modifiai ce que j'avais créé. Les quatre mecs arrêtèrent de s'enfoncer. Leur tête dépassai toujours du sol. Ils n'étaient plus en danger de mort immédiat, mais je ne les relâchai pas encore pour le moment. Pensif, je me passai la main dans les cheveux tout en reportant mon regard sur George. Mes victimes ne méritaient pas de mourir pour ce qu'ils m'avaient fait, et pourtant l'espace d'un instant j'avais eu envie de les tuer, de les faire disparaître de la surface de la Terre...

« Mes parents étaient de puissants sorciers, mais ils étaient surtout redoutés car étant passés maîtres dans la maîtrise des sortilèges noirs. Le genre de magie vraiment infâme et effrayante tu vois ? La majorité des sorciers de cette ville s'évanouirait de frayeur rien qu'en entendant les premières syllabes de ce type de sortilège. Mes parents étaient sans pitié, et écrasaient leurs ennemis de la manière la plus terrible qui soit. Dis-moi... Pourquoi je ne serais pas condamné à être comme eux après tout ?   »

Cette fois-ci, c'est moi qui m'avançai vers lui. Je tenais à reprendre l'avantage dans cette discussion. Je venais de mentir à George, enfin juste en partie en vérité. Mes parents n'étaient pas sorciers, mais j'étais né d'une union contre-nature et démoniaque, ma naissance avait été exigée par Lucifer en personne... Étais-je destiné à faire le Mal quel que soient mes états d'âme ? Ma destinée était-elle celle qui était écrite dans les textes sacrés ? Je m'en voulais un peu de révéler ainsi cette fragilité à une personne que je connaissais peu au final...
Mon pouvoir pulsait dans mes veines. Je pouvais sentir comme une onde de puissance tournoyer tout autour de moi. Tel un serpent, mon pouvoir démoniaque n'attendait que ma volonté pour infliger une morsure mortelle. Si George était une créature surnaturelle, il pourrait certainement sentir cette impression de froid et de danger qui entourait mes dons. Je voulais l'intimider.

« Je suis curieux... Qu'est ce que tu es au juste ? Je t'ai révélé un de mes secrets tu me dois bien ça... »

J'étais très proche de lui à présent. Je restai quand même sur mes gardes, prêt à me téléporter au moindre danger. Mes yeux n'étaient pas noirs comme ceux des démons mais irradiaient d'une lueur obscure. Je le regardais dans les yeux comme si je cherchais à sonder son âme.

« Je les relâcherai si tu me dis ton histoire... »

Ma voix n'était qu'un chuchotement. Je faisais du bluff à George, j'étais maintenant résolu à délivrer mes quatre agresseurs. Mais je souhaitais juste jouer un peu avec mon interlocuteur. Même s'il m'avait fait prendre conscience de mon erreur, je lui en voulais un peu au fond de moi d'avoir gagné cette première bataille. Mais j'étais un mauvais perdant, et tenais à lui montrer que je ne me laissais pas facilement intimider...



(c) black.pineapple
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : Très très vieux
Métier : Tueur de Dragon, Majordome & Détective Privé
Situation : Compliqué
Localisation : Chicago la majeur partie du temps
Feat. : Harry Lloyd
Copyright : Sugar Slaughter (ava); TUMBLR ; Michaël pour le gif du profil ♥
Je suis aussi : Gabriel ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Annabelle J. Graham ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 163

Message Sujet: Re: [Abandonné] The night is dark and full of terrors - Ft. George McGregor Sam 18 Juin - 17:08

The night is dark

and full of terrors
George & Jesse

   
Allait-il m'écouter ? Je l'espérais pour lui. Honnêtement, cela m'aurait embêté d'utiliser mes pouvoirs devant lui – bien que je me doutais qu'il n'ira pas raconter cela au premier venu. Pour ma part, j'hésitais encore à raconter mon entrevue à Elizabeth. Peut-être pourrais-je monnayer son silence contre le mien, à voir encore. Pour l'heure je reste calme et silencieux, observant ses réactions, tentant de deviner ses futurs gestes – j'avais réussis à le déstabiliser, c'était au moins ça de pris. Je me stoppe net alors qu'il se met à reculer – suis-je en train de l'effrayer ? Ma foi, ce n'est pas une idée déplaisante, même si mes yeux bleus n'en sont pas encore à luire dans la nuit. Je sens la panique en lui mais n'en montre rien – je ne dois ni tendre la main, ni le pousser, seulement le laisser choisir – en quelque sorte. Une chose est sûre, son cerveau doit fonctionner à plein régime – et même doit-il m'insulter en ce moment. Ah, gamin, si tu savais.

« Tu ne me crois pas capable de les enterrer vivants ? Et d'abord tu te prends pour qui à estimer de ce que je souhaite faire ou non de mes pouvoirs ? Fais gaffe je pourrais les envoyer six pieds sous terre en un clin d’œil...  »

Sa voix, venimeuse et pleine de défi, me fait froncer les sourcils. Je regarde les êtres pris au piège, sondant leur âme – leur aura n'est pas terrible, sûrement finiront-ils en Enfer – avant de reporter mon regard sur Jesse. Regard qui s'illumine quelque chose, comme deux néons bleus clairs dans la nuit, tandis que je maîtrise sans peine l'envie de le remettre à sa place. Ce n'est pas un adulte, plutôt un enfant en plein crise d'adolescence que l'on prive de son jouet. Mhm. Cela n'explique pourtant pas cette aura si destructrice mais ce n'est pas ce soir que j'irais à la pêche aux informations. Je n'en ai pas le temps.

« Je te sais parfaitement capable de faire une pareille chose … mais si tu estimes que leur ôter la vie t'apportera une quelconque satisfaction à long terme, tu te trompes. Tout comme je sais que ton maître désapprouverait ta conduite,  je sais que tu finirais par t'en vouloir – ne serait-ce car ta conduite te mettrais en danger. Toi et ceux que tu aimes. Mais libre à toi d'agir en ton âme et conscience - tu es censé être un adulte réfléchis, après tout. »

Je souris quelque peu dans le noir. Ma pointe d'ironie ne se sent pas au ton de ma voix – qui reste égale au ton calme employé jusqu'à maintenant. Pour tout dire, je me retiens même de hausser un sourcil. Cependant, comme je m'en doutais, c'est un gosse intelligent qui comprend bien vite que ce n'est pas ainsi qu'il m'ébranlera. J'attends encore un peu, me tenant près au besoin … Jusqu'à ce qu'il ne prenne la bonne décision. Enfin, à moitié seulement. Tout du moins, les quatre gus respirent, et je me reconcentre sur Jesse, intrigué, restant sur mes gardes.

« La véritable question serait plutôt : pourquoi ferais-tu comme tes parents ? Après tout, il ne sont plus là pour te guider. Qu'est-ce que cela t'apporterait de suivre leur voie, sachant que tu en connais manifestement les risques ? » Je secoue doucement la tête de droite à gauche, avant de reprendre, sur un ton plus doux. « Chaque être est différent et je ne pense pas qu'Elizabeth t'aurait donné ta chance si tu n'en valais pas la peine. Je souhaite juste que tu ne fasses pas ce genre d'erreurs que bien des débutants commettent. N'es-tu pas plus intelligent que cela ? »

Je penche la tête, sans bouger tandis qu'il s'avance vers moi d'une démarche sûre. Bien sûr, il me ment. Enfin, c'est ainsi que je le ressens – bien que je n'ai pas parlé à Elizabeth, étant un ange je sais distinguer ce genre de choses. Mais si c'est ce qu'il croit être la vérité, je suis curieux de voir jusqu'où cela le mènera. Nous avons tous des secrets après tout, et lui plus que quiconque, si j'en juge la morsure froide de l'air ambiante qui me fait intérieurement grincer. Ce pouvoir que je n'ai jamais ressenti jusqu'à présent et qui me hérissait presque les cheveux sur la tête … Aurais-je peur ?  L'idée en elle-même est insultante, mais possible – de quoi me mortifier sur place. Lui, un sorcier ? Je n'en suis plus si sûr,  et cela ne ressemble en rien à l'aura que dégage Elizabeth ou Rafe – pour ne citer qu'eux. Non. Plus sombre. Plus dangereux. Presque comme ...

« Vraiment ? » Je lui souris malgré tout, amusé, tandis qu'il est assez proche de moi désormais pour que je puisse le saisir par le col. Chose que je ne fais pas, me contentant de croiser les bras contre mon torse. « Je ne réponds ni au chantage, ni aux menteurs, malheureusement. Mais c'était bien tenté. » J'inspire doucement, avant de regarder les hommes effrayés. Il faudra certainement effacer leur mémoire par la suite. Regrettable. Que je déteste faire ceci. Je fixe à nouveau Jesse, sérieux et sincère. « J'admire ton courage et ta hargne. Mais ça ne te servira à rien aujourd'hui. Je ne viens pas en ennemi, Jesse. Si tel était le cas, je ne discuterais pas avec toi de la sorte. » Je hausse un sourcil suggestif. Non. Si il était un ennemi – même si je ne sais plus véritablement comment le considérer à présent –, il serait déjà en train d'agoniser par terre. Cela fait certes un moment que je n'ai pas tué personne, il n'empêche que je reste un guerrier. Un guerrier sans épée ni mémoire, certes. Mais un guerrier tout de même, et au fond de moi pulse la sensation que j'étais le genre puissant et respecté - à l'époque. « Je reste néanmoins curieux. » Je reprends, mine de rien. « Qu'est-ce que ces gens ont pu te faire pour que tu uses de ta magie de la sorte ? Il y a d'autres moyens de se venger à long terme, qui sont bien plus jouissifs et moins dangereux pour toi. Imagine que ce soit quelqu'un d'autre qui te soit tombé dessus ? » Cela aurait été Eli, par exemple … Mais une fois encore, je suis bien incapable de savoir ce qu'elle aurait fait dans pareille situation, bien que je reste curieux à ce sujet. « Si tu veux discuter de ça ou d'autre chose, je connais l'endroit parfait. » Je m'aventure sur un terrain dangereux mais après tout … Qui ne tente rien n'a rien, n'est-ce pas ? Allons Jesse. Laisse-les vivre pour cette nuit. Tu vaux mieux que ça.

   
« If I told you what I was, would you turn your back on me ? Even if I seem dangerous, would you be scared ? I'm only a man with a chamber who's got me; I'm taking a stand to escape what's inside me ! A monster, a monster, I'm turning to a monster ! A monster, a monster and it keeps getting stronger » ► MONSTER - Imagine Dragons
Code by AMIANTE



We are problems that want to be solved. We are children that need to be loved. We were willing, we came when you called ! And now, tell me ... What about us ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t41-yehuiah-do-what-you-have-to-do-not-waht-you-want-to-do#69 http://solemnhour.forumactif.org/t116-carnet-d-adresse-de-yehuiah#395
avatar
.
Age : Indéfini
Métier : Ange
Situation : Célibataire
Localisation : Sur Terre
Feat. : Misha Collins
Copyright : Tumblr pour les gifs et merci à Bichon pour l'avatar ♥
Je suis aussi : Jonas Sanders et Judikaël
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 795

Message Sujet: Re: [Abandonné] The night is dark and full of terrors - Ft. George McGregor Lun 10 Oct - 20:39

RP Abandonné !



At the end, I would be by you side
No matter where you are


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t22-castiel-it-s-funnier-in-enochian http://solemnhour.forumactif.org/t798-carnet-d-adresse-de-castiel#9246
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: [Abandonné] The night is dark and full of terrors - Ft. George McGregor

Revenir en haut Aller en bas
 

[Abandonné] The night is dark and full of terrors - Ft. George McGregor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» IVAN ☩ night is dark and full of terrors
» The night is dark and full of terrors ~ Eliana & Calista
» [#6] Cause the night is dark and full of... Fantominus [Terminé]
» SUJET COMMUN N°4 - WHEN THE NIGHT IS DARK
» L'armée full boîte de conserve du métalkramé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: Rps-