Partagez | .
 

 # Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Age : Inconnu
Métier : Platypus de compagine
Situation : Mère (Célibataire) de tous les platypus
Localisation : Heaven, chambre de Gabriel
Feat. : Platypus
Copyright : Shadow & TUMBLR
Je suis aussi : //
Date d'inscription : 10/11/2015
Messages : 531

Message Sujet: # Contexte Dim 13 Déc - 18:49

Contexte


I'm on the Highway to Hell

Décembre 2015 à février 2016

Abaddon est morte, et avec elle l'ordre des Chevaliers de l'Enfer. Son bourreau ? Dean Winchester, tout nouveau porteur de la Première Lame et de la Marque de Caïn. Sans plus aucun obstacle se trouvant sur sa route, Crowley a enfin repris sa place de Roi de l'Enfer incontesté, et règne sur la Fosse d'une main de fer. Les Tablettes Sacrées sont retournées dans un sanctuaire sûr, hors d'atteinte de toute volonté mal intentionnée. Au Paradis, le calme et l'ordre semblent être enfin revenus, pour le plus grand plaisir de tous, ou presque. Pour la première fois depuis longtemps, les choses semblent enfin être redevenues normales.

Et pourtant… Des rumeurs commencent à circuler. Ce sont les Sorciers et Sorcières d'abord qui ont répandu la nouvelle. Le Livre des Damnés aurait été volé aux Styne mi décembre 2015. Autant vous dire que c'est la panique parmi les communautés magiques, car cette très ancienne famille originaire d'Europe n'est pas du genre à plaisanter avec ceux ou celles qui leur dérobent leurs biens, et d'autant plus quand il s'agit d'un ouvrage aussi précieux. Peu après, début janvier 2016, c'est le Codex -ancien grimoire renfermant des codes perdus- qui disparaît de la cachette où les Hommes de Lettres l'avaient mis à l'abri. Là, le doute n'est plus permis, le voleur veut user des immenses pouvoirs qui dorment dans ces pages. Mais à quelle fin, pourquoi ?

La réponse est en fait on ne peut plus simple : le 10 janvier, la Cage où étaient enfermés les Archanges Michael et Lucifer est réouverte. Heureusement pour l'Humanité, il semblerait qu'à force de se voler dans les plumes, ils soient fortement affaiblis et se soient contentés de se séparer à leur sortie de prison, allant se cacher dans un coin pour reprendre des forces. Déjà au courant de toute l'affaire, le Ciel s'est lancé à la recherche des deux Archanges, tout comme l'Enfer. Pour l'instant, Lucifer et Michael sont cependant introuvables. Néanmoins, nul doute qu'on entendra très vite parler d'eux, chaque heure qui passe leur rendant lentement mais sûrement leurs forces.
Quant au responsable de cette libération, il ne s'agit ni plus ni moins que de Caïn. Le premier des Chevaliers de l'Enfer, dépouillé de sa malédiction, a perdu la raison et rongé par la culpabilité d'avoir apporté le meurtre sur Terre, a décidé de partir en croisade contre chacun de ses descendants, afin d'éradiquer tout les assassins potentiels existants. Cependant, devant l'ampleur de la tâche qui l'attendait, Caïn a réalisé que ce serait impossible, même en y passant des siècles et des siècles. C'est là que l'idée de remettre l'Apocalypse à l'ordre du jour lui caressa l'esprit. C'est dans ce but qu'il déroba le Livre des Damnés puis le Codex, réunissant progressivement les éléments nécessaires pour lancer le sortilège qui lui permettrait de briser les barreaux de la Cage. Mais a-t-il vraiment pu faire tout ça seul ? Certaines rumeurs prétendent qu'on lui aurait donné un sérieux coup de main, mais de la part de qui, impossible de le savoir... Simple on dit ou réalité ? Personne ne peut l'affirmer.

Contrairement à ce que voudrait Caïn, Michael et Lucifer ne paraissent pas si pressés que ça de s'affronter, et on commence même à murmurer qu'ils ne le feront jamais. De son côté, bien qu'il ne veuille pas l'admettre, Crowley devient nerveux et tient la bride très serrée aux Démons, déployant autant de moyens pour supprimer les derniers fidèles de Lucifer qui lui auraient encore échappé que pour retrouver ce dernier. Pour ce qui est du Paradis, l'avis général est de retrouver au plus Michael pour le mettre à l'abri, et les Anges ne comprennent pas pourquoi leur aîné se cache et n'est pas revenu immédiatement au Ciel.

C'est au milieu de cette grande agitation, alors que Février pointe tout juste le bout de son nez, que vous devrez trouver votre place, que vous soyez Chasseur, Ange, Démon ou Monstre. Tâchez de survivre et de conserver intacts vos idéaux, car il se pourrait que dans quelques temps, ce soit tout ce qu'il vous reste.

© HELLOPAINFUL; revisité par SHADOW
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org
avatar

Age : Inconnu
Métier : Platypus de compagine
Situation : Mère (Célibataire) de tous les platypus
Localisation : Heaven, chambre de Gabriel
Feat. : Platypus
Copyright : Shadow & TUMBLR
Je suis aussi : //
Date d'inscription : 10/11/2015
Messages : 531

Message Sujet: Re: # Contexte Dim 11 Déc - 3:51

Intrigue #1 - trailers


Vous allez regretter nous aimer autant.

Introduction


« Il y avait encore une semaine, il fixait les informations défilantes sur l’écran plat d’un bar miteux avec un désintérêt non fin, sourcils froncés, avant de prendre entre ses doigts son verre de whisky à demi vidé et le terminer d’un geste brusque. Agacé, il avait retenu un soupir, finissant par se lever de sa banquette sanglante, poings serrés, la colère froissant ses traits et bandant ses muscles. Deux mois étaient passés. Cela faisait deux mois qu’il patientait, dans l’ombre, drapé d’un lourd silence, lui qui avait été à l’origine de leur libération. Deux longs mois qu’il planifiait chaque détail, qu’il espérait secrètement mais que rien de concret ne s’était produit, outre quelques meurtres dont il n’était pour une fois pas le coupable. Les archanges auraient dû depuis longtemps s’occuper de mettre le monde en pièce. Il aurait dû sentir la satisfaction couler dans ses veines, ses oreilles auraient dû apprécier un mélodieux concert de hurlements. Mais il fallait croire qu’une fois encore, la carcasse qui était sienne avait sous estimé leur potentiel. Il les avait craint, pourtant, avant que tout ceci ne commence. Il se souvenait avoir prié pour son frère, avant de passer un pacte et le tuer lui-même pour son salut. Le premier meurtre de l’humanité portait encore sa signature, et s’il est vrai qu’il avait commencé l’Histoire, il comptait bien la terminer aujourd’hui.

C’est avec détermination qu’il avait poussé la porte du taudis dans lequel il s’était abrité quelques heures. La nuit, fraîche, avait frappé son visage, tandis que les reflets des lampadaires clignotants avaient éclairé son passage jusqu’à la sortie de la bourgade. Cette fois, il n’était pas redescendu en Enfer en usant d’une formule du précieux livre, profitant de l’absence de l’imminence royal. Non. Il avait fait pire. Aidé de quelques démons opposés au règne du roi bâtard, il avait rassemblé les habitants et les avait sacrifiés, usant d’un autre maléfice connu que du possesseur du Livre des Damnés. Car Mort parcourait déjà la terre, libéré il y avait six ou sept ans par Lucifer. Et ce n’était pas lui qu’il souhaitait ramener. Ce n'était pas lui qui serait l'instrument de sa haute vengeance. Oh, non. Cette fois, se serait ses trois autres frères. »


CHICAGO



Place du Grand Coven(Lundi 28 Mars)  Le tonnerre déchirait le ciel de Chicago tandis que le conseil plus d’une fois centenaire se réunissait. En lien avec la nature, ils furent les premier à goûter le changement et voir la terre s’ouvrir, se déchirer par le biais de vision, d’études, de par leur dons innés. Ils ont entendu le vent annoncer la mort avant que le reste des mortels n’en prennent conscience, ils ont senti l’espace temps pleurer les ravages à venir avant même que Cain n’enclenche les terribles événements. En ce jour, le Grand Coven s’est réuni de façon exceptionnelle pour appeler tous les enfants de la nature à venir les rejoindre. Ils ont envoyé des invitations par centaines et, si chaque sorcier a reçu la sienne, ils ne se sont pour autant pas tous déplacés. Dommage. Tant pis. Il faudra faire avec. L’heure est toutefois assez grave pour que les plus renégats soient pardonnés, les minutes séparant le monde de l’Apocalypse s’amenuisant de plus en plus. Mais si les plus sages ont pu sentir le danger venir, ils se sont trompés sur leur messager.

Cain n’y sera pour rien. Pas cette fois. Et tandis qu'un sourire satisfait éclaire les lèvres du futur fauteur de troubles, le communauté sorcière de Chicago se rassemble, prête à faire la guerre, avec un seul but ultime : retrouver le livre des Damnés. Une seule question se pose à présent. Vous, sorcier, rebelle ou loyal, élève, emprunteur ou naturel. Vous, enfant de la nature. En serez-vous ?


SAN FRANCISCO



Bloody Mary(Vendredi 1er Avril)  Trois jours plus tôt, Caïn avait aimé fracturer la beauté froide et hautaine de New York, lâchant sur elle la première ombre et ses ravages - qui n'étaient pour le moment point visibles. Les batailles intestines avaient déjà commencé à gangrener la ville, et la guérilla était proche. Si Mort avait apprécié Chicago pour ses tartes fruitées, Cain l’avait pour le moment épargné simplement car le carnage à venir ne serait pas de son fait. Une autre ombre menaçait la communauté sorcière, et il se délecterait à distance du spectacle. Non. Chicago ne serait pas épargnée. Mais en ce jour, aujourd’hui, Jeudi 31 mars, c’est la sordide San Francisco qui venait de frapper ses iris, alors que la ville s’apprêtait justement à faire sonner minuit et à fêter le premier Avril, journée de farces.
Un sourire cruel se dessine sur ses lèvres, tandis qu’il s’évapore dans la noirceur de la nuit. Un établissement l’attend quelques rues plus loin, qui saura ravir son standing. Après tout, n’est-ce point là une invitation que d’apercevoir les néons flamboyants crever le ciel, illuminant les ténèbres du sanglant nom du Bloody Mary ?


New-york City



Dans les rues de Mahattan(Lundi 4 Avril)Stewart N. Carter s’est réveillé cette nuit, en sueur et agité, à la même heure que depuis les sept derniers jours. Derrière ses yeux, des images sombres, ombres de terreurs, se sont succédées : trop vite pour qu’il n’en comprenne le véritable message caché, trop floues pour qu’il n’en ait de clairs souvenirs. Pourtant, un sentiment s’est, comme à chaque fois, emparé de sa poitrine. Une sensation a emprisonné ses chevilles, puis ses mollets et ses cuisses, s’aventurant ensuite sur son ventre clair et remontant jusqu’à sa poitrine. Elle a enserré sa gorge et il aurait voulu hurler, mais l'effroyable vide s’est une fois de plus engouffré dans sa bouche et ses poumons lorsqu’il a desserré les lèvres. La peur a envahit ses iris tandis qu’il se débattait dans les draps bleuté, sans comprendre ce qui se produisait, sans pouvoir mettre en lien ses cauchemars décousus et la récente tension ressentie dans la ville de New York City. Aujourd’hui, Stew se rendort, inconscient que son don est peut-être le seul rempart au prochain cataclysme. Une seule certitude pulsera dans sa tête à son réveil : le danger est devenu réel. Ce qu'il ne sait pas, c'est qu'il est déjà là, présent depuis quatre jours, accompagné d’une flambante décapotable rouge et du tant connu air d’AC/DC : Highway to hell.


parallèlement dans une boutique ❖ Tremblante, elle regarde autour d’elle nerveusement avant de traverser la rue d’un pas vif, ses talons claquants sur les pavés, la tension nouant ses muscles. La bouche sèche, un rictus déformant ses lèvres, elle pousse la porte d’entrée du petit salon de thé dont elle propriétaire qui affiche pourtant en toutes lettres l’inscription « fermé pour travaux ».
Bien sûr, elle était connue dans tout NYC pour vendre ses délicieuses pâtisseries. La fermeture exceptionnelle de sa boutique en avait intrigué plus d’un, surtout que rien n’était visible à l’intérieur. S’ils savaient. Dori Duncan ferme la porte derrière elle et enlève son long manteau, déchiré par endroit. Il s’en était fallut de peu. Sûrement sa couverture était-elle grillée, à présent. Qu’importe. Elle réglerait les détails avec le Grand Coven plus tard, il n’y avait désormais plus une minute à perdre. Lasse, elle s’installe à sa table favorite, avant de sortir son portable de son sac à main et composer à la hâte un premier numéro – celui d’un vieil ami, qu’elle n’a pas appelé depuis longtemps. Elle qui était contre la première réunion, elle sait désormais qu’elle n’a plus le choix. Elle doit les contacter, maintenant, et ils doivent venir. Tous. Il le faut.
La grande et exceptionnelle Dori Duncan ferme les yeux, l’épuisement et la colère se lisant sur ses traits. Attend que les trois premiers bips de la sonnerie retentissent, le cœur battant, avant qu’une voix morne ne lui réponde, apparemment ensommeillé.

« Thot ? C’est Mami Wata. Nous avons un problème. »


autour du monde



pendant ce temps au paradis(Lundi 4 Avril) Une chaise traverse le bureau avec perte et fracas, suivit de nombreux jurons, l’homme ne pouvant plus contrôler ni sa colère, ni son désespoir. Heureusement pour lui, le célèbre directeur de Love Actually se trouve être seul lorsque ce moment de faiblesse le traverse. Que deviendrait-il, si on apprenait sa véritable identité ? Lui, Lelahel, séraphin loyal aux Cieux depuis sa naissance, lui qui a tant fait pour l’Humanité et sauvegarde, lui, chef des Cupidons n’en a pourtant cure sur l’instant. Non. Il se retrouve désormais à un choix cornélien particulièrement cruel  qui retient toute son attention : celui d’aider une fois de plus l’humanité ou la renier. Car l’Apocalypse fait son come back, et le fait qu’aucun de ses frères et sœurs ne semble en être l’auteur le terrorise … autant que cela le met en colère. Cain. Toujours Cain. Ils auraient dû faire comme avec Lucifer : l’enfermer dans la cage et s’en débarrasser. Mais alors qu’il peste plus haut une fois de plus, un éclair d’une pureté inégalée zèbre la pièce, frappant l’ange. Lorsque la lumière aveuglante disparaît, ne reste que le silence et les dégâts déjà créés. Qu’est-ce que ? Lehalel est bien vivant, si cela peut vous rassurer. Comme chacun des enfants de Dieu, par ailleurs, qui ont disparut au même moment de la surface de la Terre – pour ceux qui s’y trouvaient. Le seul problème est que … et bien. Il n’est plus seul. Là, dans la salle immaculée où l’ange se tient désormais, se trouvent également tous ses frères sœurs à plumes, renégats comme loyaux, alliés comme inconnus. Terrorisés.


parallèlement au pakistan ❖ Vous avez tous pris connaissance des informations dernièrement. Vous avez vu le ciel s’obscurcir, senti la tension englober la terre. New York semble être en passe de tomber dans la Guerre Civile, et vous pressentez que les forces surnaturelles ne sont pas en reste. Cependant, vous ne prévoyiez peut-être pas de bouger de votre coin avant ce dernier fait. Que vous soyez chasseur, professeur d’histoire, homme de lettre ou simple curé, vous qui avez un lien fort avec le surnaturel avez reçu un appel étrange ces derniers jours. Pour ceux qui auraient décroché, vous n’avez pu entendre qu’un affreux grésillement doublé de quelques cris. Plus tard, le voyant de votre répondeur a clignoté, un message inquiétant vous attendant, vous mettant en alerte. Les mots « Pakistan », « aide », « monstres » et « contigu à Mehrgarh » furent les seuls mots que vous avez pu comprendre, mais la voix était claire, elle requérait votre aide. Quelques soient vos motivations profondes, vous voici désormais dans un avion en direction du Pakistan, prêt à en découdre … sans savoir que l’appel était un piège. Sans savoir que ce que vous trouverez là bas dépasse votre entendement et que l’enjeu est bien plus élevé que secourir une âme en détresse.

© HELLOPAINFUL; revisité par SHADOW
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org
 

# Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: God's Office :: Tablettes Sacrées-