AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 

# Event 01 ▬ San Francisco [terminé]
No matter what we breed, we still are made of greed

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Fondator Count
Platy Almighty
avatar

Platy The First
Watch this madness burning out the way


Age : Inconnu
Job : Platypus de compagnie
Situation : Mère (Célibataire) de tous les platypus
Localisation : Heaven, chambre de Gabriel
Feat. : Platypus
Copyright : Asmodeus (ava, gif profil) ♥; Shadow & TUMBLR
Otherself : //
Date d'inscription : 10/11/2015
Messages : 835
Fondator CountPlaty Almighty
MessageSujet: # Event 01 ▬ San Francisco [terminé] ⚝ Mer 18 Mai - 17:54

Event 01 ▬ San Francisco

Moi j'aime bien les paillettes


Il est onze heure. Tic tac, tic tac fredonnent les aiguilles de vos montres – à moins que vous ne soyez le genre digital – tandis que vous vous promenez dans la rue, mine de rien, le nez en l'air. Certains seront du genre à faire du lèche vitrine même si, à vrai dire, vous misez plutôt sur la mauvaise boutique. Un magasin de farces et attrapes se tient devant vous, fièrement dressé et décoré avec soin pour la saint valentin qui approche. Si vous vous admirez dans la glace ou si vous vous situez de l'autre coté de la rue, à la terrasse d'un café par exemple, vous pourrez tout du moins stopper net toute activité à la vu de l'animal qui vient de débarquer. En effet, devant vos yeux ébahis une licorne apparaît, renâclant, tête baissée. L'animal aux crins roses et à la robe blanche, magnifique, regarde à  gauche puis à droite, avant de soudainement charger un homme et l'empaler tout bonnement … pour ensuite disparaître sous vos yeux en une explosion de paillettes argentées. Qu'était-ce donc que tout ceci ? Avez-vous seulement rêvé ? Qu'importe, car le cadavre de l'homme est bien réel, et se vide présentement de son sang devant vos yeux.


SHADOW
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org
Guest Count
I'm gonna be eaten.
avatar

Gabriel
Watch this madness burning out the way


Age : Très vieux ; physiquement 47 ans
Job : uc
Situation : Célibataire & Père de Platypus Ier
Localisation : En voyage constant.
Feat. : Richard Speight Jr.
Copyright : Aloa (ava), TUMBLR & Asmodeus (gifs)
Otherself : Yehuiah ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Annabelle J. Graham ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 855
Guest CountI'm gonna be eaten.
MessageSujet: Re: # Event 01 ▬ San Francisco [terminé] ⚝ Dim 29 Mai - 16:11
ft. des gens. Tout plein de gens.Event n°1 - San FranciscoUne sucette dans la bouche, je me balade dans la rue, mine de rien, depuis 10h ce matin. L'endroit où je me trouve présentement est fréquenté, mais quoi de plus normal pour un mardi ensoleillé ? Surtout que nous sommes en fin de matinée et, bien que cela ne soit pas encore les vacances, les terrasses ne désemplissent pas : l'heure de la pause a sonné pour certains, d'autres au contraire ont réservé des tables pour pouvoir manger dehors en profitant du temps. Mains dans les poches et journal du jour sous le bras, je m'en vais tranquillement m’asseoir à l'une d'entre elles par ailleurs – en face du magasin de farces et attrapes. Il s'agit d'une terrasse de café tout ce qu'il y a de plus lambda, mais elle m'a l'air sympathique. J'ouvre mon journal pour m'enquérir des nouveautés – rien d'anomal jusque là – tout en réajustant mes lunettes de soleil d'un simple mouvement de la main, avant de soupirer quant aux derniers faits. Un mec mort déguisé en bugs bunny ? Sérieusement ? Les gens ne savent plus quoi inventer. Mais pourquoi pas, après tout ? Les humains sont connus pour cela : leur coté risible. Cependant, je dois l'admettre, je ne m'attendais pas à la suite des événements. En effet, une demi-heure plus tard, alors que je sirote un coca sans avoir quitté ma sucette, la vie bascule en quelques secondes.

Si la police montée n'est pas rare dans ce pays – bien qu'elle se trouve surtout au Canada ou en Angleterre –, le bruit de sabots sur le sol bétonné a tout de même le mérite de me faire lever les yeux de mon journal pour une minute. Ou deux. D'autant plus lorsqu'il ne s'agit pas d'un cheval, mais bel et bien d'une … licorne. … Oui. Une licorne. Doux. Jésus. Une licorne. Blanche. Pailletée. Avec des crins ... Des crins roses. ... Mhm. Pourquoi je n'en ai jamais eu pour mes noëls ? Papa, je veux être remboursé.
Enfin toujours est-il que je n'ai pas le temps de bouger, car voilà l'animal charger un passant. Vu le bruit écœurant que la corne féerique émet en empalant le corps gras de l'homme, elle n'a pas dû avoir trop de mal à le transpercer. Je grimace pour ce badaud, néanmoins, car même si il ne sent désormais plus rien, sur le moment il a du douiller. Ne pouvant détourner mes yeux du spectacle, je me retiens pourtant d'applaudir lorsque la licorne explose en un million de paillettes argentées tachées de sang. Je ne sais pas qui est à l'origine de ce subterfuge, mais j'admets adorer. J'en laisse même tomber ma sucette par terre, coi de surprise avant de me reprendre. Tout de même. Restons professionnel.

Je me lève de ma chaise, tandis que les hurlements de frayeur se succèdent aux « aaah » admiratifs, pour m'approcher du cadavre tranquillement.
« Pas de panique, j'ai été médecin ! » Je lance, au milieu de la rue, avant de m'agenouiller près du cadavre. Il ne me reste plus qu'à relever mes lunettes de soleil sur mon front comme un mauvais flic de série B, puis palper mollement le pou inexistant du malheureux avant de déclarer, d'un ton neutre : « Heure du décès, 11h04. Avez-vous vu ce qui s'est produit ? Il semblerait s'être fait … empalé. » Et par papa, quel merveilleux spectacle cela était !
© 2981 12289 0, remanié par SHADOW






Let's ship it ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t77-gabriel-you-can-t-take-the-trick-out-the-trickster http://solemnhour.forumactif.org/t799-carnet-d-adresses-de-gabriel-luci-i-m-home
Civilian
Hate mondays.
avatar

Jonas E. Sanders
Watch this madness burning out the way

.
Age : 45 ans
Job : Ex-chasseur redevenu simple Barman
Situation : Célibataire. Peut-il à nouveau s'autoriser à aimer ?
Localisation : San Francisco
Feat. : Jeremy Renner
Copyright : Shiya pour l'avatar et Tumblr pour les gifs
Otherself : Castiel
Date d'inscription : 20/01/2016
Messages : 212
CivilianHate mondays.
MessageSujet: Re: # Event 01 ▬ San Francisco [terminé] ⚝ Dim 29 Mai - 18:25


❝Event n°1 - San Fransisco❞
Aujourd'hui, j'étais à San Francisco et je ne travaillais pas, mon patron m'avait filé un jour de congé et j'en avais profité pour aller voir un collègue à moi dans un autre établissement de la ville. Notre sujet de conversation était le même que celui qui était sur toutes les lèvres des clients de l'établissement. On avait retrouvé un type mort. Vous me direz que cela n'a rien d'extraordinaire en soit, certes, mais il avait sur lui un costume de Bugs Bunny. Qui avait bien pu faire une chose pareille ? Un type trop fan de Disney et qui ne supportait pas la concurrence ? Sincèrement, je n'en avais aucune idée. Alors que je tournais la tête vers l'extérieur, je vis un client installé à la terrasse, devant un coca, Gregory Richardson. Un sourire se dessina sur mon visage, cela me faisait bizarre de le voir en dehors de sa boutique. M'excusant auprès de mon collègue, je sortais pour aller saluer mon ami, mais avant que je puisse le voir, il se passa quelque chose que je n'aurais jamais crû voir. Une licorne sortit de nulle part et empala un pauvre type qui n'avait rien demandé à personne, puis l'animal explosa. Je tentais de reprendre rapidement mes esprits et fonçais ensuite vers l'endroit où se trouvait le corps. Je fronçais les sourcils aux dires de Gregory qui ne m'avait pas encore vu.

- Tu as eu combien de vie toi exactement ?

Bah quoi, c'est vrai : médecin, tenancier de sex-shop...je ne sais pas combien de métiers il a fait. A dire vrai, je ne connaissais pas grand-chose de sa vie finalement. Je me secouais et tentais de répondre intelligemment à ce qu'il venait de demander.

- Je ne sais pas pour les autres, mais personnellement, j'ai vu ce pauvre type se faire empaler par une licorne...non, mais tu te rends compte, une foutue licorne en plein San Francisco et après...pouf elle a explosé. A quoi ça rime tout ça hein ? Et je t'assures que je n'ai absolument rien bu et je ne me drogue  pas non plus.

J'avais décidé de croire Gregory, après tout, il avait l'air de savoir ce qu'il faisait. Je percerais le mystère de sa vie un peu plus tard. Je m'approchais de lui.

- Tu veux de l'aide ? Je peux faire quelque chose ? Une licorne...c'était une licorne...ou alors un cheval avec une corne en rouleau de sopalin sur le front ? Ouais, ça doit être ça, parce que les  licornes ça n'existe pas hein ?

Oui, j'avais du mal à m'en remettre, mais il y avait de quoi, non ?



© Pando


Teams:
 


Récompenses - Participations:
 


Je suis la poutre furtive:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t103-once-upon-a-time-tu-ne-peux-pas-dire-il-etait-une-fois-comme-tout-le-monde-jonas http://solemnhour.forumactif.org/t105-journal-de-bord-de-jonas-e-sanders
Invité
avatar

Invité
Watch this madness burning out the way

MessageSujet: Re: # Event 01 ▬ San Francisco [terminé] ⚝ Lun 30 Mai - 17:49


Event n°1 - San Francisco; ft. des abrutis et un con mort


Unicorn ? My ass !

Qu'est-ce que c'est que cette merde ? Je veux dire, vous l'avez vu, n'est-ce pas ? Tout le monde l'a vu, je ne suis pas folle ! Une maudite saloperie de licorne à paillettes vient d'exploser là, juste devant mes yeux ! Nom de dieu de bordel ! Oui, bon, d'accord, je jure comme un charretier, mais merde ! Une. Fichue. Licorne. Vient. D'exploser. Alors que j'étais en train de refaire mon rouge à lèvres. Il y a de quoi devenir dingue, au prix du tube de rouge ! Me voilà défigurée. Oui, bon. Soit. Certes. Y'a un mort sur le parterre. Et alors ? Des gens qui crèvent y'en a tous les jours mon coco, je ne vois pas où est le problème là-dedans. Il s'est fait empalé par une licorne, excusez-moi de vous dire qu'il y a pire que finir encorné par le cheval de barbie. Il aurait pu se faire encorner par une chèvre, par exemple. Tout de suite, c'est moins classe, avouez.
Bon. Donc. Où j'en étais ? Ah oui ! A cause de ça, j'ai foiré mon make up. Ou remake-up, au choix. La vitrine de cette boutique de farce et attrape faisait pourtant furieusement l'affaire comme miroir géant … J'ai l'air de quoi maintenant ? D'un clown. Oui. Et en prime … AH MAIS BORDEL ! Mais c'est dégueulasse ! Mais tu peux pas te vider de ton sang autre part que sur mes louboutins neufs ? RUSTRE ! Et l'autre, là, le charmant mignon petit mec qui dit être médecin … Médecin mes fesses oui. Il respire l'honnêteté autant que je me récure au savon de Marseille – aucune foutue chance. Je m'écarte, passablement énervée, fixant mes chaussures. Mais c'est pas vrai … Et voilà, elle est foutue. Journée de merde. « Une licorne, oui oui. C'est ça. Excusez-moi mais vous n'auriez pas un mouchoir à tout hasard ? Ce trou du cul m'a fait louper mon rouge et je suis censée bosser d'ici 30 minutes. » Je demande, tout à trac, toujours furax, sans jeter un seul coup d'oeil au corps troué. Il aurait pu mourir plus proprement, franchement ! Car il est bel et bien hors de questions que je me pointe au boulot dans mon état.

.SHADOW
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
Watch this madness burning out the way

MessageSujet: Re: # Event 01 ▬ San Francisco [terminé] ⚝ Mer 1 Juin - 17:15





“… Mon royaume pour cette licorne !”




Onze heure. Il était onze heure, le 9 Février, et Jim s’était retrouvé à San Francisco. Son nouveau « chez lui », depuis qu’il avait quitté son Canada tant aimé. Depuis combien de temps ne s’y était-il pas rendu ? Pas que l’envie lui manque, mais il y avait tellement à faire, ici, sur le sol américain. Sans compter qu’il y avait aussi Valtiel – ah, Valtiel ! Quel choc lorsqu’un mois plus tôt, il avait appris que l’homme qui hantait un peu trop son esprit (et qui semblait totalement insensible à son charme) était en réalité un ange. Un ange se faisant passer pour humain, et chasseur. Et le voilà à devoir garder le secret – Oh, il serait muet comme une tombe, et y emporterait ce secret. Il hébergeait Valtiel, d’ailleurs, ayant une petite maison dans le coin, et… Vous savez quoi ? C’était bientôt la Saint Valentin. C’était ce que Jim regardait ; les décorations, dans la vitrine d’un magasin de farces et attrapes. Savoir que Valtiel était un ange l’avait, quelque part, rassuré sur le fait que son insensibilité n’était peut-être pas dû à Jim en lui-même… Mais de là à oser tenter quelque chose ? Jim ne savait pas, il ne voulait pas risquer de le perdre, totalement. Son amitié était déjà quelque chose de précieux.

Mais le jeune chasseur fut soudainement sorti de ses pensées par un reflet dans la vitrine… Il se tourna, lentement. Non. Si ? Mon dieu. Vous auriez pu voir la galaxie entière briller dans ses yeux, tant il était ébahie et ému devant la vision merveilleuse qui s’offrait à lui – une licorne. Une licorne, magnifique, brillante, créature magnifique, l’une des plus belles choses qu’il lui fut donné de voir… Jusqu’à ce que la bête charge un homme, et l’empale. Jim se figea, quelques instants, mais… Merde, une LICORNE ! Il ne parvenait pas à oublier la magnifique vision – ayant certes tourné au cauchemar – et Ariane lui avait déjà dit qu’il était malade pour ça. Ne pas savoir faire la part des choses entre le beau et ce qu’ils chassent… Mais ce qu’ils chassent est beau, aux yeux du canadien !

Un homme réagit plus vite que les autres, annonçant qu’il était médecin – et Jim amorça enfin un mouvement pour traverser la rue, captant par la même occasion les bribes de conversations dudit médecin et… D’un camarade chasseur, Jonas.

« C’était une licorne. Magnifique créature… » souffla-t-il en s’approchant. « C’est incroyable, n’est-ce pas ?… Je pensais aussi que ça n’existait pas mais… Elle a disparu, comme la sirène devenue écume, la licorne est devenue paillette… »

Il lui semblait presque rêver. Jusqu’à ce qu’une demoiselle blonde n’arrive à leur hauteur, visiblement agacée… Et loin de les croire. Ce que le chasseur pouvait comprendre, après tout ; et retombant quelque peu de son nuage, il sortit un mouchoir de soie de sa poche – propre, évidemment – avant de le lui tendre ;

« Hum… Tenez, voilà. Désolé pour votre… Rouge à lèvre. »

Il ne savait pas vraiment pourquoi il s’excusait mais… Vous savez, les femmes, il fallait éviter de trop les mettre en colère. Surtout quand elles l’étaient déjà.

HRP.
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
Watch this madness burning out the way

MessageSujet: Re: # Event 01 ▬ San Francisco [terminé] ⚝ Dim 5 Juin - 17:21
C'était un jour comme les autres. Je m'étais levé, j'avais fait des cours, je m'étais occupé... Tout devait être normal. Du moins, ça aurait dû l'être vraiment. ça aurait été tellement bien qu'il le soit. Mais non, il avait fallu qu'une licorne empale quelqu'un avant d'exploser. Une licorne. Je m'étais un moment demandé si je n'avais pas trop fumé, mais de un je n'avais encore rien pris et de deux, je n'étais pas le seul à l'avoir vue.

Je m'étais donc approché de la foule, sans rien dire, observant en silence que qu'il se passait. Je ne connaissais personne, si ce n'était Gregory - tenancier de Casa Erotica - et Jonas - client de ce même magasin, tout comme moi - à ses côtés. Je m'apprétais à me diriger vers eux parce qu'ils étaient les seuls que je connaissais parmi la foule, lorsqu'une femme réagit au sang sur ses chaussure. je lâche un petit rire moqueur. Ne se sent-elle pas un poil désobligeante ? Un homme vient quand même de mourir. De manière violente en plus. Je m'apprête à faire un remarque mais un homme lui tend son mouchoir. En voilà un homme bien sympathique. je ne peux m'empêcher de faire une remarque légèrement moqueuse.

- Mademoiselle, je vois que l'état de vos chaussures vous semble plus important qu'une vie qui vient de s'éteindre... C'est bien dommage...

En soi ce n'est pas mon problème mais il fallait vraiment que quelqu'un lui fasse la remarque. Je me tourne ensuite vers l'homme au mouchoir.

- Hum... ça n'existe pas, vous savez. Les licornes. On aura probablement droit à une explication très sérieuse dans les heures qui suivent...

Je dis cela d'un ton ouvertement moqueur. Comment les autorités pourraient bien expliquer cela. Clairement il y a de la magie dans l'air, mais ce n'est certainement pas quelque chose que je vais pouvoir dire à voix haute, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
Watch this madness burning out the way

MessageSujet: Re: # Event 01 ▬ San Francisco [terminé] ⚝ Dim 5 Juin - 18:19

Une licorne c'est une corne avec un cheval au bout

Des gens


Morrigan aurait bien aimé savoir, pourquoi San-Francisco?
Elle venait de débarquer à New-York hier, en avion et elle avait du repartir aussi sec parce que "Je suis désolée Madame mais il y a un travail urgent à San-Francisco", elle avait donc demandé évidemment quel était le travail. Retrouver un assassin. Sérieusement, il y avait bien des gens payé pour ça, alors pourquoi ne pas laisser la police gérer tout ce merdier? Mais bon, le client était roi alors ok, elle était parti pour enquêter sur la mort de Bug Bunny... Elle avait l'impression que depuis la série Dexter, les humains essayaient de nouveau de la surprendre, enfin, elle aurait préféré que l'homme soit déguisé en Licorne ou en panda, ou en un truc plus cool que "Quoi d'neuf Docteur?".
La femme était donc en train de marcher dans la rue, un gobelet de thé dans la main, sa cigarette dans la bouche et une allure conquérante et surtout hostile. Elle détestait la Saint-Valentin, les hommes désespéraient se mettaient tous à la draguer, comme si, elle, elle était désespérée!
Elle passa devant un magasin de Farce et Attrape, merde si seulement c'était celui de Fred et George... Et soudainement une licorne sauvage apparu dans son champ de vision. Par les Putes de Moscou! Morrigan avait passé son enfance à chercher des licornes dans la forêt de Brocéliande et c'était seulement maintenant qu'une d'entre elle daignait apparaitre? En plein San-Francisco en plus! Elle réclamait qu'on lui rende son enfance!
Elle aurait bien poursuivit la bête si celle-ci n'avait pas disparu dans un nuage de paillette. Merde, qu'est-ce qu'elle était cool.
Soudainement elle entendit un hurlement et elle tourna la tête. Ah visiblement la licorne n'avait pas sa corne naturellement rouge, elle avait du la colorer à l'ancienne en fonçant dans un type.
Elle aimait bien son style.
Attendez, cette odeur de sucre et cette tignasse brune qui hurlait qu'elle était docteur... Franchement, elle se foutait du mort, mais elle devait en avoir le coeur net pour le brun. Elle s'approcha donc de la foule et levant la main par dessus la foule pour de faire remarquer et elle ébouillanta peut-être quelques passants dans la foulé mais qui s'en foutait?

Excusez-moi, je suis docteur aussi et il a peut-être besoin d'aide!

Putain, elle espérait qu'il était déjà mort parce qu'elle n'avait pas envie de tacher son manteau blanc. Elle arriva enfin

Kiki?

Elle s'exclama, alors que le docteur venait tout juste de prononcer l'heure de la mort. Elle lui aurait bien tiré une balle dans la tête pour être sûre qu'elle n'hallucinait pas, mais elle était en publique.

Merde, espèce de connard!


La déesse s'exclama en jetant sa clope qui tomba sous l'oeil ébahit de la foule dans la bouche du mort.

Il y eut un silence et elle se retourna, il lui fallait une excuse autre que le fait qu'elle venait de dénigrer un cadavre en publique.

C'est une technique cubaine pour attester de la mort d'un homme, là au moins on est sûr qu'il l'est.


Elle observa un peu plus les gens, la blonde qui pestait avait toute sa sympathie, rater son rouge-à-lèvre à cause d'un connard qui ne faisait pas attention aux licornes qui passaient par là. Mais c'était quoi cette ahurie de blond qui leur sortait du Baudelaire version Licorne?
La déesse se permit de boire un peu de thé.
Bon faisons le point, un cadavre, un zombi et Loki Kitty serait considéré comme tel tant qu'elle n'aurait pas d’explications et qu'elle ne lui aurait pas vidé un chargeur dans le cul, merde, elle avait vraiment cru que ce con était mort! Une blonde qui semblait être sur la même longueur d'onde qu'elle, un blond chelou, un brun... un brun, elle n'allait pas non plus trouver un adjectif à tout le monde et... Un gars qui ressemblait foutrement à Hawkeye dans les Avengers.

Toi, tu es mignon


Et elle se retourna vers Loki en regardant le cadavre. Est-ce que par hasard ça n'aurait pas un rapport avec ce connard de Bug Bunny? Parce que ça ne pouvait pas vraiment être une coïncidence.

Putain vous faites chier les Américains, on peut pas passer un jour sans tomber sur un cadavre.


Et pour une fois ce n'était même pas elle qui les laissait trainer.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Fondator Count
Platy Almighty
avatar

Platy The First
Watch this madness burning out the way


Age : Inconnu
Job : Platypus de compagnie
Situation : Mère (Célibataire) de tous les platypus
Localisation : Heaven, chambre de Gabriel
Feat. : Platypus
Copyright : Asmodeus (ava, gif profil) ♥; Shadow & TUMBLR
Otherself : //
Date d'inscription : 10/11/2015
Messages : 835
Fondator CountPlaty Almighty
MessageSujet: Re: # Event 01 ▬ San Francisco [terminé] ⚝ Lun 6 Juin - 10:47

Event 01 ▬ San Francisco

COUPEZ !


La foule s'approche, les cris fusent, la panique prend le pas. La panique ou l'émerveillement ? N'était-ce point une licorne ? A moins que tout le monde soit sous LSD, vous avez bel et bien tous vu la même chose. Des ricanements nerveux fusent dans les rangs de civils amassés, tandis que votre petit groupe cherche une solution – quand l'un de ses membres ne râle pas à propos de chaussures souillées. Soudain, un coup de sifflet vous fait tourner la tête, et la foule s'écarte promptement sur son passage. Ce n'est pas la police, non mais un homme en noir, ressemblant fortement à Woody Allen avec un porte voix, qui porte merveilleusement des lunettes de soleil signées Dolce & Gabana. « Coupez ! » Hurle t-il. « C'était parfait ! Très bonne prise. On reprend, acte 2, scène 3. Je veux un baiser torride devant le cadavre sous la pluie, exécuté par … » Il se stoppe, fixe la foule … Avant de pointer soudainement Jonas et Declan. « Vous deux : le mari infidèle et l'amant » Il sourit de toutes ses dents, des dents bien blanches par ailleurs. « Ensuite, bien entendu, la femme meurtrière et jalouse et en colère entre en scène. » Il fixe à présent Morrigan sérieusement « Souvenez-vous du script, vous avez tiré sur le mauvais type ». Il hoche la tête, avant de reporter son regard sur Jim, Gabriel et Liv « Vous trois, on se bouge aller ! Les décors ne vont pas se mettre en place tout seul. Bougez-moi le cadavre ! Et Jim, par pitié, change donc de costume ! Tu n'y es pas du tout. Gregory, le médecin était parfait. Liv, il faut refaire ton maquillage, tu ne fais pas assez pute. » Il frappe dans ses mains et le décor change soudain. De la foule paniquée comme du sosie de Woody, il n'en reste plus rien et vous voici en prime affublés de nouvelles fripes … Mais qu'est-ce que c'est que ce cirque ?


SHADOW
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org
Invité
avatar

Invité
Watch this madness burning out the way

MessageSujet: Re: # Event 01 ▬ San Francisco [terminé] ⚝ Lun 6 Juin - 12:00





“… Mon royaume pour cette licorne !”




Jim esquissait un sourire timide et un brin gêné lorsqu’il tendit le mouchoir à la jeune femme blonde qui pestait contre le sang sur ses chaussures et son maquillage qui avait… Dérapé sur son visage ; sa peau de porcelaine tâchée d’une coulée rouge, grasse, de ce qu’on appelait « rouge à lèvre ». Avant qu’un nouvel arrivant, l’air sûr de lui, ne les invective ; d’abord pour faire remarquer à la jeune femme qu’elle se souciait plus de l’état de ses talons que du cadavre – ce qui était vrai, maintenant qu’il y pensait – avant que l’homme ne s’adresse à lui, à propos de la non-existence des licornes…

« Je le pensais aussi, mais… N’avez-vous pas vu la même chose ? Vous savez, ils disaient, sur le vieux continent, que ces créatures sylvestres étaient… Féroces. Certes, elles symbolisaient la pureté, mais elles étaient également attirées par… Hum… Il était dit ‘‘l’odeur de la virginité’’… »

Il laissait glisser son regard sur les personnes autour de lui, avant qu’une femme n’arrive, se présentant elle aussi comme docteur avant de… D’exploser, en quelque sorte – mais pas comme la licorne, par contre – et de balancer son mégot dans la bouche du mort… Ca, c’était moche, par contre. Et quelque chose ne tournait pas rond. Il écarquilla les yeux lorsque tout cela s’avéra en réalité être… Un tournage ? Oups. Il était dedans. Il allait s’écarter, doucement, l’air de rien, lorsque… « Et Jim, par pitié, change donc de costume ! Tu n'y es pas du tout. »

Il se figea. Lui ? Pardon ? Il jeta un coup d’œil à ses vêtements ; le pantalon noir près du corps, gilet de costume noir, chemise blanche, col français mais peut-être avec un vague style de 18ème siècle… Ce qu’il mettait habituellement, en somme. Qu’est-ce qui clochait, chez lui ? Il ne faisait partie d’aucun film ! Quand il raconterait ça à Valtiel…

« Je… Je ne fais partie d’aucun film, je ne suis pas… Comment connaissez-vous mon nom ? »

Merde. Il était perdu. Il se sentait perdu. Il ne comprenait plus grand-chose à ce qu’il lui arrivait… Il recula de quelques pas, rata le trottoir et manqua de tomber sous les roues d’une voiture. Dat shit. Sa dague, toujours battante contre sa cuisse, était actuellement son seul réconfort. Il se passait quelque chose, ici.


° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
Watch this madness burning out the way

MessageSujet: Re: # Event 01 ▬ San Francisco [terminé] ⚝ Mer 15 Juin - 17:23


Event n°1 - San Francisco; ft. des abrutis et un con mort


Unicorn ? My ass !

Je me retiens furieusement de taper du pied, parce que ça flinguerais encore plus mes merveilleuses chaussures. En revanche, je roule clairement des yeux lorsque l'autre mignon qui respire l'homosexualité à plein nez parle de la licorne comme de la neuvième merveille du monde. Sérieusement ? C'était un cheval ! Enfin presque. Je veux dire, quatre sabots, des crins qui brillent, deux oreilles et un cornet de glace au milieu du front, d'accord, on a saisit. Mais y'a pas de quoi fantasmer dessus 150 ans … Sauf si le type en fait collection. Je suis sûr qu'il le genre prude un peu coincé qui aime les soirées déguisées – il en a tout l'air du moins, et son mouchoir en soie qui sent le lilas est la preuve supplémentaire qu'il me fallait.

« Merci. » Je lui réponds tout du moins avec un sourire reconnaissant, avant de prendre le mouchoir et m'essuyer délicatement la joue, sans me soucier de l'autre con qui ricane comme une hyène. Bordel. Si je choppe le responsable de ce bordel je l'étrangle, d'autant plus si il s'agit de Ken.
« Mademoiselle, je vois que l'état de vos chaussures vous semble plus important qu'une vie qui vient de s'éteindre... C'est bien dommage... » repend le type qui ricane – un sorcier, d'après l'odeur … Et de sûr ce n'est pas lui que je choisirais comme compagnon. J'arque un sourcil avant de lui faire mon plus grand sourire à la fois ironique et froid. « Un peu que mes chaussures sont plus importantes ! Vous savez le prix qu'elles valent ? Une fortune. Je ne vois pas pourquoi je m'inquiéterais pour un mec qui vient de mourir sans se soucier du fait qu'il gâche la vie des autres en le faisait de cette manière. Vous me trouvez égoïste ? Et lui alors ? Je veux dire, pour lui la vie s'arrête mais pour nous, elle continue, n'est-ce pas ? Et par sa faute, je vais être en retard au boulot. Non vraiment. Aucune raison de me soucier de cet énergumène qui ne savait en prime pas s'habiller. »  Je rétorque, d'une voix assurée et plus moqueuse encore que la sienne, tout en donnant ensuite raison à la femme qui peste contre les américains – elle, médecin ? Mes deux seins, oui, mais elle n'a aucunement l'odeur des hôpitaux, blocs opératoires et petits vieux en train de crever de pneumonie … Et il en va de même pour l'autre. Borde lsur qui je suis tombée encore ? « C'est bien vrai, je me croirais en Russie. » Je murmure pourtant, pour moi-même, avant de me figer net soudainement. Un homme vient de débouler, ressemblant fort à ce connard de Woody, tout en aboyant des ordres stupides. Mais qu'est-ce que … Un tournage ? Mais je n'ai pas vu de cam.. « Comment ça pas 'assez' pute ? MAIS JE VAIS ME LE FAIRE ! »  Je hurle, après m'être remise du choc, tandis que tout disparaît soudain … et que je me retrouve en tenue de french cancan avec une ombrelle. …. Quoi ? Mais … MES LOUBOUTINS, CONNARD ! Je fulmine, tapant rageusement du pied, fixant les autres du regard avant de fixer le dénommé .. Jim. « Rassurez-moi en me disant que vous ne l'êtes pas, vierge. » Nan franchement, il ne manquerait plus que ça.
« Bordel, on se croirait dans une mauvaise série B ... »  je grogne, réprimant un frisson de terreur. Car aucun doute à ce sujet, le malin est soit un sorcier … ou un être doué pour joué avec la réalité.

.SHADOW
Revenir en haut Aller en bas
Guest Count
I'm gonna be eaten.
avatar

Gabriel
Watch this madness burning out the way


Age : Très vieux ; physiquement 47 ans
Job : uc
Situation : Célibataire & Père de Platypus Ier
Localisation : En voyage constant.
Feat. : Richard Speight Jr.
Copyright : Aloa (ava), TUMBLR & Asmodeus (gifs)
Otherself : Yehuiah ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Annabelle J. Graham ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 855
Guest CountI'm gonna be eaten.
MessageSujet: Re: # Event 01 ▬ San Francisco [terminé] ⚝ Sam 18 Juin - 14:08
ft. des gens. Tout plein de gens.Event n°1 - San FranciscoIl est toujours amusant de contempler les réactions des humains. Les curieux qui ne s'approchent pas ont une moue dégoûtée qui leur verdit le teint, leur donnant un je ne sais quoi d'extra-terrestres. Personnellement, voir l'état du type me fait rire – ci gît untel, empalé par une licorne. Avouez que comme épitaphe il y a pire ! Et comme situation également. Je veux dire : tout est sous contrôle, ou presque – si ce n'est que je suis dans une situation délicate. Je ne m'attendais pas à ce que Jonas soit dans le coin, ni même Declan – deux habitués de ma boite de sexshop. Bon. Bien. Cela pourrait être pire, d'autant plus que j'aurais réellement pu être médecin. « Si tu savais. » Je lance à Jonas en simple réponse, avant de secouer la tête au mot licorne. Il y a des sceptiques et quelques illuminés apparemment, mais la chose était belle et bien réelle – je n'ai aucune hésitation quant à ce sujet. Si la réaction de la blonde en colère me fait sourire, c'est le gamin blond qui remporte ma préférence et qui fait sortir les éclats de rires contenus dans ma gorge. Il faut être fou pour aduler autant une choix pareille avec tant d'emphase ! Même si je le comprends – après tout, pour moi les ornithorynques sont les créatures les plus mignonnes au monde. Enfin. Au moment où je vais pour en placer une je me fige soudain, reconnaissant une voix que je n'ai pas entendu depuis un fort long moment … Et que j'aurais aimé ne plus réentendre avant un millénaire ou deux. Pourquoi ? Et bien parce que l'on fait le mort, tomber sur une vieille connaissance n'est jamais une bonne idée. Voilà pourquoi je me fige soudainement au « Kiki ? » lancé par dessus les contestations – licorne ou pas licorne, telle est la question –, avant de sourire quelque peu à son « Merde, espèce de connard ». Surtout, ne pas grimacer à ce surnom peu flatteur qu'elle m'a donné. Surtout, ne pas rire à son geste injurieux de clope qui tombe dans la bouche du crétin mort. Surtout, ne pas ricaner à son excuse foireuse qui s'en suit. « Mignon et gay. » Je murmure doucement pour épargner à Jonas la probable future tentative de drague de Morrigan – j'ai de la sympathie pour mon plus vieux client, hé. En revanche pour ce qui est de m'excuser ou quoi que ce soit, je passe.

« Bonjour Mouchette. Tu m'as manquée, toi aussi. » Grand sourire – elle va me le faire payer au centuple et je vais certainement devoir déménager dans les prochaines 24h, mais je n'ai pas envie de mentir pour le moment, non. Je suis bien trop occupé à dévisager Woody Allen faire son show – quel acteur, ce type, presque aussi bon que moi. Je fronce les sourcils cependant – nous sommes manifestement en train de nous faire avoir, surtout lorsque nous voilà à changer de costume et de décor … Mais il est hors de question que j'utilise mon mojo pour des conneries pareilles – pas devant autant de témoins. J'ai déjà ma couverture de grillée (il va encore falloir que je me fasse un nouveau lifting) et à moins d'acheter le silence de Morrigan d'une façon ou d'une autre – la connaissant, elle va me faire casquer le prix fort – … je suis dans la panade. Je me redresse donc et soupire, avant de sortir une autre sucette de ma poche, la dépiauter de son emballage criard que je laisse tomber à terre et la manger. « Il ne nous reste qu'à jouer je suppose ? Un peu comme au cluedo, mais façon drama à la Roméo & Juliette. » Je me moque ouvertement de Jonas et Declan à ce sujet – un baiser ? Et bien, on ne s'emmerde pas ! - même si je me retrouve moi-même affublé d'une salopette et d'une casquette bleu jean, rappelant les tenues ouvrières – ne me manque que la bière pour terminer le cliché. Pourquoi pas après tout ? Je rattrape au passage le jeune licornophile qui se casse la figure – et qui a une odeur rappelant l'un de mes petits frères – peut-être pas si licornophile que ça finalement. « Tout va bien gamin ? Mauvaise série B, peut-être, mais enfin de vous à moi ça manque tout de même d'actrices porno. »
Tu entends Woody ?! Quoi que j'ai cru comprendre que l'on avait là une prostituée ... « Quoi que. Non, oubliez. Tout ce qui manque à présent, c'est de la bière, une grosse pizza et un lit. »
© 2981 12289 0, remanié par SHADOW






Let's ship it ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t77-gabriel-you-can-t-take-the-trick-out-the-trickster http://solemnhour.forumactif.org/t799-carnet-d-adresses-de-gabriel-luci-i-m-home
Invité
avatar

Invité
Watch this madness burning out the way

MessageSujet: Re: # Event 01 ▬ San Francisco [terminé] ⚝ Dim 19 Juin - 12:04

Une licorne c'est une corne avec un cheval au bout

Des gens



Elle pouvait entendre le blond parler… lui il était définitivement bizarre, plus personne ne pourrait dire qu’elle, elle était bizarre ! Elle au moins elle ne parlait jamais d’odeur de virginité !
… Ok, peut-être une fois, y a super longtemps, genre quand le sacrifice des vierges étaient encore à la mode. Et ooooooh la blonde connaissait la Russie! Elle l'amait bien! Elle l'adoptait.
A la réponse de Gaby, sur la gayttitude du gars mignon, Morrigan fit un moulinet de la main pour signifier qu’elle s’en foutait totalement, après tout ce n’était pas comme si ça l’avait déjà arrêté, et comme si elle ne pouvait pas avoir de pénis en moins de dix secondes.
Et quant au fait qu’elle lui avait manqué… C’était évident ! Et lui aussi lui avait manqué !
Ca ne l’empêchait pas de devoir lui faire la gueule ! Elle avait des principes bon sang ! Et on faisait totalement la gueule au gars qui se faisait passer pour mort ! Et pourquoi Mouchette ? Elle n’avait aucune affiliation avec les mouches !
Mais Woody Allen apparu, l’empêchant de faire un geste d’obscène à Kiki. Enfin, c’était sûrement un faux parce que le vrai était à Hollywood en ce moment. Ouais elle avait peut-être une légère obsession pour certaine célébrités… Puis de toute façon si Allen avait été un des leurs ou une créature, ils auraient bien fini par le savoir.
Non, par contre ça ressemblait vachement à un coup de Kiki, les références aux films et tout, surtout qu’elle avait lu Supernatural, elle avait lu le passage du machin TV !
Bon, elle ne l’avouerait jamais parce que l’écriture était quand même assez merdique et les fans bizarres, quoi Castiel et Dean ensemble ? Dean et Sam à la limite ! Quoi ? L’inceste était un truc dégueu depuis quelques siècles seulement, ça finirait bien par revenir à la mode et à ce moment-là, plus personne ne pourra se moquer des gens du Nord-Pas-de-Calais.  

Bref, plus important, ça ressemblait vachement à du Kiki tout craché ce coup, mais en même temps c’était légèrement pas crédible dans le sens où le con essayait d’être discret.
Mais bon, pour connaitre ce genre de délire un minimum, elle savait que le mieux était encore de suivre le scénario.
Puis elle entendit qu’elle était censée être mariée, au gars mignon. Etait-il utile de préciser son idée sur le mariage alors qu’elle fuyait son vrai marie depuis genre six mille ans ?
Franchement ça la gênait pas trop d’être meurtrière, mais en colère et jalouse…
Woody la regarda, elle le regarda… Comment ça elle avait tiré sur le mauvais type ? Elle n’avait encore tiré sur personne aujourd’hui… Ah, l’expression ! Tout s’expliquait ! Elle se retient de dire que quitte à tirer le mauvais gars autant se faire tirer par lui mais ce n’était pas vraiment le moment pour faire des blagues salaces, principalement parce qu’on venait de lui échanger ses fringues de marque contre une robe pull en laine, des gros collants, une veste en cuire et des… Moon Boots. Elle ne savait pas si le pire c’était ça, ou les moufles, ou les lunettes à triple foyer avec les tresses.
Franchement, Morrigan savait ce qu’elle valait, même avec ça elle devait rester un minimum mignonne, mais était-ce bien la peine de tenter de faire un Ugly Betty inversé !?
Là, c’était clair qu’elle avait tiré le mauvais gars, elle aurait du canarder Woody Allen quand elle en avait l’occasion ! Mais ce con avait disparu !
Ok, faire avancer le scénario, attendre que ce bâtard réapparaisse, et le tuer lentement.
Un grand sourire apparu sur ses lèvres avant qu’elle s’approche de son soi-disant mari et son amant.
Ah et avant elle se tourna vers Loki pour lui piquer sa sucette et la mettre dans sa bouche, c’était petit et mesquin mais elle s’en foutait, en plus c’était son goût favori !


-Dis-toi que c’est le commencement vers le long chemin de ta rédemption, lui dit-elle avant de lui tendre sa flasque de vodka.

Elle n’avait pas vraiment de bière sur elle, elle n'était une plouc non plus!


-Et commande une pizza quatre fromage, je commence à avoir la dalle moi aussi.


Puis elle arriva devant le brun et le blond en enlevant l’un de ses moufles.
Elle s’arrêta devant eux avec aplomb.


-Ah la la, je suis une femme jalouse et en colère,
commença-t-elle avec trop d'entrain pour que ça fasse vrai.

La suite fut par contre beaucoup plus marrante, elle gifla doucement le brun, histoire de pas lui faire trop mal, avec sa moufle.

-Je te défis en duel ! Faisons un plan à trois et laissons mon mari décider de qui il préfère entre toi et moi ! Le gagnant le garde et se fait offrir... du Pop corn, ou du vernis noir, j'en ais plus alors ça m'arrangerait.

Morrigan s’arrêta en souriant, elle était plutôt fière d’elle pour avoir était le plus jalouse possible, même si elle n’était pas vraiment sûre que c’était ce genre de réaction qu’une femme normal aurait eu. En même temps ils n’avaient qu’à lui laisser le rôle de la pute, s’ils n’étaient pas contents ! Elle s’en serait sortit à merveille ! Bon, elle n’était pas retournée sur le trottoir depuis Jack l’Eventreur, mais faire le tapin c’était comme le vélo, ça s’oubliait pas ! Même si elle ne savait pas en faire.


DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
Fondator Count
Platy Almighty
avatar

Platy The First
Watch this madness burning out the way


Age : Inconnu
Job : Platypus de compagnie
Situation : Mère (Célibataire) de tous les platypus
Localisation : Heaven, chambre de Gabriel
Feat. : Platypus
Copyright : Asmodeus (ava, gif profil) ♥; Shadow & TUMBLR
Otherself : //
Date d'inscription : 10/11/2015
Messages : 835
Fondator CountPlaty Almighty
MessageSujet: Re: # Event 01 ▬ San Francisco [terminé] ⚝ Mar 5 Juil - 23:20

Event 01 ▬ San Francisco

C'EST DANS LA BOITE


Bien que ses plans aient été contrariés un tant soit peu, Woody s’amuse comme un petit fou. Il regarde son script prendre vie, mémorisant les détails, appréciant les efforts de tout un chacun – particulièrement la déesse, qui est la seule à vraiment y mettre du sien. Il a bien évidemment remarqué que diverses énergies se mélangeaient dans ce rêve étrange, et compte désormais couper court à sa petite plaisanterie. On ne rigole pas avec des créatures aussi puissantes – et il est bien trop prudent pour accepter le risque d’y laisser sa peau.
Désormais situé devant la vitrine de la boutique de farces et attrapes, il croise les bras, ses lunettes toujours bien en place et le costume impeccable, alors même qu’il mange une glace à la framboise. Distordre la réalité est un don amusant, et il est vrai qu’il n’hésite pas à en jouer. « Coupé ! » clame t-il à nouveau la bouche pleine, avec un air ennuyé, tandis qu’il manipule une licorne en peluche aux crins roses de sa main libre. « La scène du baiser est un désastre et sera coupée au montage », reprend t’il de sa voix claire avec une grimace de déception. « Aucun sentiment, c’est plat, vaseux, finit à la pisse. Par contre la femme jalouse est parfaite, bravo, je vous engage ! » Termine t-il, ravi cette fois. Il fixe ensuite Liv, et un sourire étrange étirant ses traits. « Pour un chat farceur, vous n’avez décidément pas d’humour. C’est fort dommage, pour une bonne fée. » Il claque de la langue et la jeune femme qui portait l’ombrelle se volatilise soudainement sous un nuage de paillettes. Par la suite, il lance la peluche licorne à Jim – qui porte sur l’une de ses pattes une étiquette indiquant Walt Disney World Resort, Orlando. « Vous aviez raison pour les vierges mon ami, et je crois que celle-ci aura désormais un faible pour vous. » Enfin, il se retourne vers Morrigan une dernière fois, tout sourire. « Le tournage touche malheureusement à sa fin et le plan à trois est proscrit - c'est un compte de fée après tout. Comprenez que j'ai d'autres personnes talentueuses à aller voir pour des castings plus ... sanglants. Mais peut-être une autre fois ... Nous avons encore la scène de pardon à tourner. »
Il penche la tête avec un grand sourire puis tape dans ses mains, le décor disparaissant soudain, vous laissant désorienté dans un entrepôt situé sur les docks de San Francisco. Si vous avez effectivement retrouvé votre apparence normale, certaines choses demeures inchangées : telle que la peluche licorne – belle et bien réelle, ou encore le bâton de la glace à l’eau. Oh, dernières choses. Si Jonas et Declan fouillent leur poches, ils trouveront des préservatifs à la fraise, « try me » étant inscrit sur l'emballage, tandis que Morrigan trouvera sur sa tête une couronne de princesse. Gabriel, quant à lui, trouvera dans sa main le numéro d'une pizzeria inscrite sur un bout de papier.
Enfin, si vous préférez fixer le sol plutôt que vos biens, vous remarquerez que si Woody a une nouvelle fois de plus disparu, vous n’êtes pas seuls. En effet, le cadavre de l’homme assassiné par la licorne est bel et bien réel lui aussi, bien qu'il tienne dans ses mains une barbie emballée à moitié dans un papier cadeau pour enfants ... dont l'étiquette nominerait une certaine Mara. En y repensant clairement, il faudrait d'ailleurs peut-être mieux que vous déguerpissiez avant que la police n’arrive sur les lieux ... à moins que, en bon et honnêtes citoyens que vous êtes, vous n'ayez un plan B pour expliquer votre implication dans l'histoire.
Note du MJ : Libre à vous de réagir comme bon vous semble à ce dernier tour What a Face C’est d'ailleurs le moment de désigner le(s) coupable(s) dans ce sujet, ou tout du moins d'y écrire vos doutes, sachant que tout le monde est concerné (pnjs comme membres) ! N’oubliez pas d’y laisser vos commentaires à propos de l'event en lui même. :amour: Vous connaitrez peut-être qui est réellement le coupable lors du post récap de cloturation des events. En espérant que vous vous êtes bien amusés !


SHADOW
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org
Civilian
Hate mondays.
avatar

Jonas E. Sanders
Watch this madness burning out the way

.
Age : 45 ans
Job : Ex-chasseur redevenu simple Barman
Situation : Célibataire. Peut-il à nouveau s'autoriser à aimer ?
Localisation : San Francisco
Feat. : Jeremy Renner
Copyright : Shiya pour l'avatar et Tumblr pour les gifs
Otherself : Castiel
Date d'inscription : 20/01/2016
Messages : 212
CivilianHate mondays.
MessageSujet: Re: # Event 01 ▬ San Francisco [terminé] ⚝ Lun 18 Juil - 21:05


❝Event n°1 - San Fransisco❞
D'accord, Jonas, essaie de rester calme, tu viens de voir une licorne débouler en pleine rue et embrocher un type, puis Grégory dire qu'il était médecin puis tu l'as vu agir en tant que tel. Tout va bien, rien n'est anormal. Une fille arriva en pestant après ses chaussures ruinées, puis un type arriva à côté de moi pour me dire que "oui, les licornes existent", après quoi je l'avais fixé comme si une corne lui avait poussé sur le front. Sur ces entrefaites, Declan arriva et confirma ce que je pensais, à savoir que les licornes, ça n'existait pas. Enfin une autre femme arriva, docteur également, elle semblait connaître Grégory, même si le surnom qu'elle lui donna fut un peu étrange et surtout sans réelle explication...enfin disons plutôt que je n'ai pas envie d'en connaître l'explication. Cette femme sembla me trouver à son goût. Désolé beauté, mais aucun de tes atouts ne m'attire.

La suite fut encore plus surprenante. Je ne sais pas vraiment ce qui m'étonne le plus, avoir vu une licorne ou bien voir Woody Allen s'exciter comme un dément et nous diriger...oui, nous diriger tous comme si nous étions des fichus acteurs. Je fronçais les sourcils. Je ne savais pas vraiment si c'était le vrai Woody Allen, mais ce n'était clairement pas fait pour me rassurer. Ah tiens, dans sa comédie ubuesque j'ai même un rôle. Le mari infidèle et l'amant ? Qui est le mari infidèle ? Declan ou moi ? Non, mais sérieusement, il a fumé quoi ? Ou plutôt...on a fumé quoi ? Parce que là c'est clairement un trip collectif. Je regarde de manière assez hagarde Gregory qui parla à ma place à la fille qui me trouvait mignon. Je le remerciais mentalement parce que je n'avais pas envie de subir les assauts de séductions de cette femme. Declan était plutôt pas mal...bon d'accord, j'étais amoureux de lui, mais je n'avais jamais réussi à le lui dire, en tout cas il semblait aussi abasourdi que moi. Je regardais mon accoutrement qui avait changé.

- Non, mais c'est quoi ce bazart sérieusement ? On est dans un foutu film ? Pourquoi on a pas été prévenus ?

Je regardais l'assemblée, la femme semblait amusé et entrait dans son rôle, celle aux chaussures onéreuses semblait perdre vraiment patience. Gregory quant à lui accueillait tout ça avec un certain calme, on dirait même que ça l'amusait. Je fermais les yeux. Pourquoi ? Je n'en avais aucune idée. Je tentais de me dire que c'était un rêve, que je n'étais pas vraiment là. J'entendis cependant la baffe que prit mon Declan et cela me fit rouvrir les yeux. Je regardais la femme.

- Ah bon...c'était dans le script ça ?

Alors que j'allais ajouter quelque chose, pseudo Woody intervint encore, déplorant la qualité du baiser. En même temps nous n'avions pas fait grand chose puis il félicita la "femme bafouée" et moi je restais là, sans rien dire. Je senti soudain un petit poids dans ma poche, comme si on venait de m'y glisser quelque chose. Ma curiosité prenant le dessus, je glissais ma main dans ma poche et me saisi de l'objet. Je le sorti et ouvris des yeux ronds.

- QUOI ! Non, mais il est cinglé ce type ? On est dans un film de cul en plus ? C'est quoi, "Ça glisse au pays des merveilles ?" ou alors "Blanche Fesse et les Sept mains" ?

Je me tournais en direction de pseudo Woody.

- Espèce de....merde, ce con n'est plus là.

Je regardais autour de nous. Woody avait disparu, mais le cadavre, lui, était bel et bien là. Il avait une poupée dans les mains. Je m'approchais pour tenter de voir ce qu'il y avait d'inscrit sur l'étiquette, il me semblait y lire un nom, Mara. Je me redressais et regardais l'assistance.

- Bon Greg, tu peux me dire ce qu'on fait maintenant ? Non, parce que je pense que les flics ne vont pas tarder, alors on leur dit quoi pour expliquer notre présence à tous ici ? Je doute qu'ils acceptent l'excuse de la licorne.



© Pando


Teams:
 


Récompenses - Participations:
 


Je suis la poutre furtive:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t103-once-upon-a-time-tu-ne-peux-pas-dire-il-etait-une-fois-comme-tout-le-monde-jonas http://solemnhour.forumactif.org/t105-journal-de-bord-de-jonas-e-sanders
Invité
avatar

Invité
Watch this madness burning out the way

MessageSujet: Re: # Event 01 ▬ San Francisco [terminé] ⚝ Mar 19 Juil - 15:34
J'étais resté en retrait le temps de l'affaire. Pas question de me faire prendre dans cette farce - c'était bien une farce n'est-ce pas, ça ne pouvait pas être vraiment réel - avec cet espèce de Woody complètement fou, qui semblait nous prendre pour des acteurs. Il y a un instant, j'avais un jeté un coup d'oeil perplexe à Jonas, avec qui je devais manifestement jouer une scène de baiser. Non mais ho ! Il n'en était pas question ! Je n'embrassais pas les gens comme cela moi, surtout pas sur une scène de crime. La plus part des personnes présentes avaient l'air d'oublier qu'un gars venait de se faire embrocher par une licorne. Lorsque Jonas avait demandé si nous étions dans un film, je n'avais pas pu m'empêcher de répondre.

- Je pense juste que quelqu'un s'amuse à se foutre de nous. Je ne sais juste ni comment, ni pourquoi. Quelqu'un pour nous éclairer ?

Le pourquoi de la question était réellement brumeux. En ce qui concernait le comment, c'était manifestement surnaturel. Mais pas question de dévoiler le fond de ma pensée face à des gens normaux. Enfin, que je pensais normaux mais peut-être qu'aucun d'entre nous n'était basiquement humain. Soudain, cette pensée me fit frémir. Il était vrai que j'avais tendance à considérer tous les gens autour de moi comme humains, mais je ne pouvais pas être certain que ce soit le cas, n'est-ce pas ? Je me mis à dévisager tous les gens autour de moi, légèrement suspicieux désormais.

je n'y réfléchis pas très longtemps, car Jonas donnait encore de la voix, sortant de sa poche des petits objets plats. sans réfléchir je plongeai une main dans ma propre poche pour en sortir la même chose : des préservatifs. Je laissai une ombre de sourire apparaître sur mon visage.

- Jonas, je suis certain que ça peut servir... Ne crache pas sur des capotes gratuites.

Je regardai autour de moi, remarquant que si Woody avait disparu, le cadavre était lui toujours là, une barbie entre les mains. je m'approchai légèrement pour lire l'inscription. Un seul mot. Mara. Cela ne me disait strictement rien mais peutêtre que quelqu'un d'autre savait ce que ça pouvait bien signifier. Ce qui était certain, c'est qu'on avait tous reçu quelque chose, comme pour ne pas oublier cette aventure. Quoique, on ne l'oublierait certainement pas, même sans cadeau. Surtout si comme Jonas venait de le faire remarquer, les flics nous tombaient dessus.

- Mais aucun de nous n'a rien à se reprocher, n'est-ce pas ? Nous étions juste au mauvais endroit au mauvais moment, non ?

Cela n'allait certes pas suffire aux flics. Je me tournai également vers Greg, qui depuis le début semblait le plus calme et peut-être le moins surpris par ce qu'il venait de se passer.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Watch this madness burning out the way

MessageSujet: Re: # Event 01 ▬ San Francisco [terminé] ⚝
Revenir en haut Aller en bas
 

# Event 01 ▬ San Francisco [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: In the further :: Archives :: Intrigues & Events-
Sauter vers: