Partagez | .
 

 Like mom' always said : crapity crap crap [ABANDON]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Age : 36 ans
Métier : Chasseuse, Femme de Lettre, Archéologue
Situation : Mariée à sa collection de théières
Localisation : Paumée dans un trou, encore.
Feat. : Rachel Weisz
Copyright : TUMBLR (gifs), cranberry (avatar), Alaska (signature)
Je suis aussi : Gabriel ◈ Yehuiah ◈ Brooke Milligan ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 11/01/2016
Messages : 204

Message Sujet: Like mom' always said : crapity crap crap [ABANDON] Sam 7 Mai - 19:11


RP ABANDONNE

SUJET PRIVÉ : FT. Adèle C. Deveraux
# TYPE : temps présent
# DATE : 2 février 2016
# MOMENT DE LA JOURNÉE & TEMPS APPROXIMATIF : Temps couvert, du vent, la pluie menace. Aux alentours de midi

# PRÉSENCE DU MJ : non merci

# AUTRE : ne pas hésiter à me corriger si il y a un problème ♥
SHADOW


Like mom' always said : crapity crap crap

Adèle & Anna

Je suis dans la panade. Je suis dans la panade. Je suis dans la panade. Je suis dans la … Hrm. Focus Anna. Tu vas juste te faire décapiter en arrivant, à moins que ton frère n'ait décidé de t'épargner en se vengeant sur ta collection fabuleuse de théières … Mon Dieu, pitié, pas les théières !

Bonjour, il est présentement onze heures, je me suis réveillée il y a vingt minutes, je suis à la bourre, pas coiffée, je bataille avec mon collant récalcitrant au point de presque me casser la figure et … Et de toute façon ça ne sert à rien de paniquer et me dépêcher de la sorte, puisque j'ai raté mon avion en partance pour Chicago depuis déjà trois ou quatre bonnes heures. Voir … Cinq, d'ailleurs. Est-ce que cela a à voir avec l'étrange visite reçue cette nuit ? Sûrement. Ou pas. Je n'en sais rien. Toujours est-il que ça ne change rien à mon problème, je n'ai pas entendu mon portable sonner – pire il s'est déchargé entièrement durant la nuit alors qu'il me semblait bien l'avoir mis à brancher la veille – et donc … et bien Matthew va définitivement m'enterrer vivante, dans un caveau quelconque, sans même inscrire mon illustre prénom de poupée possédée dans la pierre. C'est triste.
Je me calme, soupirant, passant une main dans mes cheveux emmêlés. Réfléchis, réfléchis … Utilise sa petite tête de chasseuse expérimentée et femme de lettres. N'y avait-il point un autre vol aux alentours de 16h ? Cela me laissera au moins le temps de démêler les fils complexes des vérités apprises hier … Si seulement je ne m'en souvenais pas à moitié. Aah, maudit alcool. Car ce n'était pas la convention, qui s'était par ailleurs très bien passée, qui me posait à présent un problème. Non. C'était plutôt ce qui avait suivit : l'apparition d'un ange – flamboyant – dans ma petite vie, qui avait simplement chamboulé toute la donne que je possédais. Pourquoi avait-il fallut que je m'engage ainsi à ses cotés ? L'aventure. Les découvertes. Les momies. … Hrm. Oui. Aucune de ces raisons ne seraient correctes aux yeux de mon frère et il aurait raison à ce sujet, comme toujours. La curiosité est souvent une mauvaise chose, surtout lorsque cela me concerne.
Mais tandis que je me tortille pour remonter mon collant tout en me nouant le cerveau, voilà que mon téléphone sonne – j'ai eu l'intelligence de le mettre à charger depuis mon réveil, vous pensez-bien –, me faisant sursauter. Je regarde l'alarme me signalant un rendez-vous avec crainte, avant de froncer les sourcils quant au message qui s'affiche. « RDV Alex. » Enfin. Alexandre de son prénom, aka Xander. Si ce nom ne vous dit rien, je mets moi-même quelques minutes à le resituer – je n'étais pas encore bien réveillée à ma gouverne. Alex … Jésus Marie Joseph, Alex ! Je l'avais complètement oublié ! Clignant des yeux, j'éteins l'alarme avant d'inspirer par à coups. J'avais rendez-vous avec lui, à midi. Bien sûr … Alex !

Alexandre. C'était un ami chasseur français, sort of, avec qui j'avais commencé à entretenir un lien assez sympathique. Il était français et nous nous entendions bien – il devait arriver aujourd'hui aux USA, et lorsque j'avais appris pour la conférence, je lui avais dit de me retrouver à NYC … Avant de totalement oublier ce fait. Oh bon sang. Finalement, peut-être que le fait que je rate mon avion avait un point positif. J'étais passée à deux doigts de le planter là avec la personne qui l'accompagnait. Il ne me restait plus qu'à me rendre au point de rendez-vous à la hâte – un bouiboui discret dans le centre ville … Tant pis pour Matt', pas le temps de le rappeler. J'enfile le reste de mon tailleurs à la hâte – hé, ce sont les vêtements de la veille -, avant d'attraper mon sac et filer en quatrième vitesse. La chambre est déjà réglée, il ne me reste qu'à sauter dans le premier taxi que je trouverais … Car lorsqu'on ne sait pas conduire et que l'on a un sens de l'orientation est aussi affiné qu'un moustique piégé dans un morceau de résine, on fait avec ce qu'on a. Pourvu que je n'arrive pas en retard … Parce que vu les bouchons, le temps de trouver l'adresse, de s'y rendre et ensuite de chercher le petit groupe composées de deux personnes, ce n'est pas gagné gagné. Mince, je n'ai même pas eu le temps de me brosser les dents ! Heureusement que j'ai toujours des chewings gums avec moi. D'ailleurs je plonge le nez dans mon sac pour en chercher un, tout en continuant à marcher.
Tu aurais pourtant dû savoir, Anna, que c'est toujours lorsque tu ne fais pas attention qu'une tuile se passe … ou que tu rentres violemment dans quelqu'un.

Oh pardon, excusez-moi, je suis désolée. Vous allez bien ?



C'est tout ce que j'ai le temps de dire, avant de relever le nez, complètement confuse, un bras agrippant mon sac et l'autre la personne qui me fait face ... Et qui n'est autre qu'une délicieuse jeune fille.

DEV NERD GIRL




Indiana Girl
brave as a lioness, innocent as a lamb, adventurous as an escaped from mental hospital, clumsy as a person with Parkinson. She said "I manage, I manage, I manage" but she knows that the key to a happy life is to accept you're never in control.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t78-anna-j-graham-c-est-pas-moi-j-etais-occupee-a-trebucher-sur-mes-lacets#218 http://solemnhour.forumactif.org/t80-journal-de-bord-d-annabelle-j-graham
Invité
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Like mom' always said : crapity crap crap [ABANDON] Jeu 26 Mai - 17:56

Like mom' always said : crapity crap crap × ft. A&A
Nous venions d’atterrir. Xander me donne des coups de coudes, mais je dors toujours, il finit par me secouer et me sourit Allez princesse, faut qu'on y aille, râlant, je prend mon sac nonchalamment, je soupire, prend ma veste, la met, re soupire et arrange ma tignasse sur la tête avant de l'attacher dans un chignon en vrac. Passant ma main sur mon visage, je soupire une dernière fois, lâchant mes mains et suivit Xander, sortant de l'avion. Le soleil se cache sous de gros nuage gris voire noirs, je marche, traînant les pieds dans mes Doc, mon pantalon large traîne au sol ... il va prendre l'eau. Je suis Xander vers la sécurité, on la passe crème, bon ok, juste après qu'il parle avec les agents dans un anglais que je peine à comprendre, faut dire que je viens de me réveiller et que l'américain ... pour moi c'est un anglais qui mange constamment un burger quand il cause, c'est très compliqué. Je suis encore Xander, avec cette même nonchalance vers nos bagages, j'ouvre ma valise et sort ma veste de pluie, une écharpe et un chapeau pour pas prendre la flotte, et enfin, je ferme le tout. Je continue de suivre Xander, traînant ma grosse valise derrière moi, portant mon gros sac à dos Queshua. J'ai vraiment l'air d'une française ET d'un chameau ...

Nous entrons dans un taxi, qui nous emmena plus loin. Je sors mon portable et navigue sur le net. Xander me regarde et me parle ...en anglais « euh ... tu peux parler en français s'il te plait ? Mon cerveau peine à capter pour l'instant » lui lance je avec détresse, Xander tenta d'insister, je comprenais qu'il voulait me dire qu'il faudra que je m'habitue, je grogne, agacée et fronce mes sourcils, il céda, sous mon regard reconnaissant. Nous discutons rapidement d'un motel à choper pour pouvoir poser nos affaires, avant de retrouver une certaine Annabelle Graham. J'hausse les épaules,ouais peut être je connais pas donc bon, je vais devoir suivre, hein ? Xander me décrivit la femme que nous allons voir, brune, cheveux court, les yeux pétillants et bleus, il me montra même une photo d'elle, elle avait l'air jeune cependant, je souris « Hein hein .... une copine chasseuse hein ? Ouais bien sûr » lui lâche je en arquant mon sourcil gauche, avec un air moqueur. Juste après m'avoir donné un coup à l'épaule, le taxi nous déposa près d'un motel. Xander le paya et nous sortons après avoir remercié le chauffeur.

Nous marchons vers le motel et Xander décida, tout seul, de prendre la clé de la chambre et de voir avec moi pour les modalités de payement, je soupire et râle, quel casse pied ! Je discute avec le réceptionniste quand tout à coup ... un hurlement et un bruit sourd. Mon coeur bondit, lâchant mes affaires, je cours à l'étage et me précipite vers notre chambre. C'est alors que je vois avec effroi Xander au sol ... dans une marre de sang. Mort. Mon corps se raidit et j'eus la chair de poule, mais il fallait que je bouge ... bon sang, tout est allé trop vite ! Ni une ni deux, je récupère son sac à dos perso, là il avait tout ce qui était paperasserie, je cours vers l'escalier, j'ai l'impression d'être suivis, ou alors c'est mon imagination. Bref, j'arrive vers le gérant qui me regarde abasourdi, ne comprenant rien de mon état « Call the police ... hum ... my friend ... he is ... dead ... I have to find a friend, I'm sorry, I have to go » j'essayais d'assemblée mes phrases, mais entre l'allemand, le russe, le japonais, le grec, le latin c'est compliqué, surtout avec ce que je venais de voir, je prend mes affaires et sors comme une folle du motel. Mon coeur se brise, je ne comprend pas, je dois trouver cette amie, je dois me pose,r réfléchir et ... revenir ... mon Dieu ... non Xander ! C'est insensé !

C'est dans ma précipitation que je fonce, tête baissée, et me prend une personne en pleine poitrine, le souffle court, je tombe à la renverse, et par le poids de mon sac, qui m’amortie la chute. Je cherche ma respiration, et finis par me relever sans mon sac, jvais vraiment crever et finir dans le guide des morts les plus stupides ! Je me lève doucement et arrange ma tête comme je peux, tremblante et toujours dans tous mes états. La femme me demande, dans un anglais parfait - mon Dieu merci je la comprend! -  si je vais bien « Oui je vais bien ... je ....Oh mon dieu Annabelle !!!! Merci Seigneur ! » hurle je remplie d'espoir en prenant la jeune femme dans mes bras ! Avant de la lâcher ... oui parce que de son point de vue c'est un peu bizarre ! « Oh désolée ... je ... je suis Adèle Devereaux, la binôme de Xander ... enfin était parce que ... tout est allé si vite, nous sommes arrivés seulement maintenant, nous sommes juste là dans ce motel au coin de la rue mais .... oh mon Dieu ... » je m'affole, je ne veux pas pleurer, je secoue des mains et tente de me calmer sous cette pluie qui défait mon chignon lâche.Je soupire, contrôle mes larmes et fais face à cette femme, avec une mine anéantie « Alexandre est mort. Il s'est fait tué par je ne sais pas quoi, je n'ai pas pu voir ce qui l'a tué, mais ce n'est pas humain. Il est juste allé ... dans la chambre, je devais juste voir les modalités, on venait d'arriver c'est passé si vite ... je sais pas ... je suis désolée » lui dis je, laissant quelques larmes tomber avant de les enlever d'un revers de main, je suis toute trempée maintenant, mais je m'en fiche complètement. Mon mentor mais aussi grand ami ... est mort et je me sens coupable de ne pas avoir pu faire quoi que se soit



code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Age : 36 ans
Métier : Chasseuse, Femme de Lettre, Archéologue
Situation : Mariée à sa collection de théières
Localisation : Paumée dans un trou, encore.
Feat. : Rachel Weisz
Copyright : TUMBLR (gifs), cranberry (avatar), Alaska (signature)
Je suis aussi : Gabriel ◈ Yehuiah ◈ Brooke Milligan ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 11/01/2016
Messages : 204

Message Sujet: Re: Like mom' always said : crapity crap crap [ABANDON] Lun 30 Mai - 10:32

Like mom' always said : crapity crap crap

Adèle & Anna

Je suis un peu sonnée, mais encore sur mes pieds. A première vue, rien de cassé … Mais est-ce que la personne en face de moi peut en dire autant ? La demoiselle – car c'est une jeune femme que j'ai bousculé, bien plus jeune que moi qui plus est – est tombée à la renverse. Elle semble chargée comme un mulet – est-elle en vacance ? Peut-être partait-elle en camping, à moins que ce ne soit une étrangère. New York est après tout l'une des premières destinations touristiques des USA – ce que je déplore, en bonne archéologue que je suis. Inquiète pour la miss, je m'approche d'elle pour lui tendre la main, la mine soucieuse. Il serait dommage que ma maladresse lui ait causé du tord, surtout si elle en vacances – ô mon dieu, surtout si elle est en vacances ! Cependant elle se relève seule – je n'ai pas été assez rapide. Je lui tends alors du produit désinfectant que je sors de mon sac, pour ses mains, avant de remarquer qu'elle semble sous le choc. Yeux affolés, corps tremblant … Aurait-elle vu le diable ? Le choc a été rude, mais pas au point de la faire pleurer … A moins qu'elle ne se soit cassée quelque chose ? Oh par les dieux, pitié, pas ça ! Je la vois déjà la conduire à l'hôpital. Quelle irresponsable tu es, Annabelle Graham !

Oui je vais bien ... je ....Oh mon dieu Annabelle !!!! Merci Seigneur !


… Hu ? Pardon ? Si la première partie de sa phrase me soulage d'un poids considérable – Anna la boulette n'a peut-être pas tant frappé que cela cette fois-ci -, la seconde me fige sur place et me fait sacrément sursauter – parce qu'elle hurle et me prend dans ses bras dans la seconde qui suit. Hm. J'ai parlé trop vite, semblerait-il. Comment cette enfant connaîtrait mon prénom ? Je la dévisage avec étonnement, sans bouger, cherchant dans ma mémoire où j'aurais pu la croiser … Mais rien ne me vient.

Hrm. Oui ?

Je cligne des yeux, tandis qu'elle même semble se remettre et s'expliquer. Je me reprends moi-même, l'écoutant, ouvrant grand les yeux lorsqu'elle m'avoue son identité. Xander ? Oh my god. Mais … Nous avions rendez-vous à … Ne me dites pas que je suis en retard ? Je commence à chercher des yeux cette grande bringue, avant que mon sang ne se glace à son ton. Je reporte mes yeux sur elle, qui s'affole. Je me baisse pour être à son niveau – elle est plus petite que moi – posant mes mains sur ses épaules pour l'aider à se calmer.

Que se passe t-il ?

Je souffle, en anglais – langue qu'elle maîtrise parfaitement, malgré un léger accent que je devine français - , avant d'inspirer à sa réponse. Alex. Mort. Si je reste interdite le temps que la nouvelle s'incruste dans mon cerveau, il ne me faut que quelques secondes de plus pour attraper la jeunette dans mes bras et la serrer contre moi de façon protectrice.

Ca va aller.

Je murmure, en français, à son oreille, ignorant la pluie qui nous dégringole dessus. Je regarde les alentours, voir si des passants intrigués par notre manège se sont arrêtés pour nous écouter – mais les new-yorkais continuent leur route, sans se soucier du monde extérieur. Parfait.

Viens avec moi.

Je reprends, en français avant de lui prendre la main doucement.

On va aller discuter de ça au chaud, d'accord ?

Je replace une de ces mèches folles derrière son oreille, doucement, avant de la lâcher doucement, une fois sûre qu'elle tient sur ses jambes. J'attrape sa valise, sans lâcher sa main, avant de reprendre la direction de mon hôtel. Le réceptionniste ne va rien comprendre, mais je n'en ai cure pour le moment – cet enfant à besoin de moi. Xander est mort, et bien que je ne le connaissais pas tant que ça … Il reste l'un des nôtres, et sa mort est déplorable – d'autant plus que je m'en sens responsable.
Je conduis la miss dans mon hôtel, donc, avant d'aller voir le réceptionniste pour lui dire que je reprends la chambre pour quelques jours – mettons trois. Je tends ma carte bleue en échange de la clé, et une fois le montant payé, j'amène Adèle vers l’ascenseur, ignorant le regard intrigué du réceptionniste. Il va peut-être me prendre pour une kidnappeuse, pour le moment ce n'est pas mon problème. Arrivée à l'étage, je traîne la valise et vais pour déverrouiller la porte, invitant Adèle à entrer.

Fais comme chez toi, d'accord ? Est-ce que tu veux quelque chose à boire ? Un thé ?

J'ai décidé de lui parler français pour la mettre plus en confiance et la rassurer – pour le moment du moins. Je referme la porte derrière elle, avant de filer mettre de l'eau à chauffer – car j'ai toujours du thé dans mon sac. Je ne serais pas une bonne anglaise dans le cas contraire.

Je te propose un truc. Tu es trempée donc, tu vas aller prendre une douche chaude, et ensuite tu me raconteras ce qui s'est passé, d'accord ? En attendant, je vais appeler mon frère, et l'hôtel où vous étiez.


Ma voix, douce, tranche avec l'urgence qui coule dans mes veines. Je lui offre un sourire aussi calme que possible, avant de la reprendre dans mes bras ensuite.

Je suis désolée.

Mais je peux te promettre que l'on retrouvera le coupable, aussi certaine que mon nom de famille est Graham.

DEV NERD GIRL




Indiana Girl
brave as a lioness, innocent as a lamb, adventurous as an escaped from mental hospital, clumsy as a person with Parkinson. She said "I manage, I manage, I manage" but she knows that the key to a happy life is to accept you're never in control.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t78-anna-j-graham-c-est-pas-moi-j-etais-occupee-a-trebucher-sur-mes-lacets#218 http://solemnhour.forumactif.org/t80-journal-de-bord-d-annabelle-j-graham
avatar

Age : Inconnu
Métier : Platypus de compagine
Situation : Mère (Célibataire) de tous les platypus
Localisation : Heaven, chambre de Gabriel
Feat. : Platypus
Copyright : Shadow & TUMBLR
Je suis aussi : //
Date d'inscription : 10/11/2015
Messages : 537

Message Sujet: Re: Like mom' always said : crapity crap crap [ABANDON] Sam 16 Juil - 16:51

RP ABANDONNE - j'archive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Like mom' always said : crapity crap crap [ABANDON]

Revenir en haut Aller en bas
 

Like mom' always said : crapity crap crap [ABANDON]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» you're full of crap ▲ Cheryl
» SALSA CROISEE BICHON ABANDON 3 ANS LA LOUVIERE BELGIQUE
» URGENT ABANDON SHI-TZU 8 ANS LA LOUVIERE BELGIQUE
» crap Ϫ blurring the lines between real and the fake (finished)
» (+) Who has two thumbs and doesn’t give a crap ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: Rps-