Partagez | .
 

 [terminé] C'est à boire, à boireuuh, c'est à boire qu'il nous faut oh oh oh [PV : Lyov]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
.
Age : Indéfini
Métier : Ange
Situation : Célibataire
Localisation : Sur Terre
Feat. : Misha Collins
Copyright : Tumblr pour les gifs et merci à Asmodeus pour l'avatar ♥
Je suis aussi : Jonas Sanders
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 764

Message Sujet: [terminé] C'est à boire, à boireuuh, c'est à boire qu'il nous faut oh oh oh [PV : Lyov] Dim 3 Avr - 16:36


RP terminé

PRIVÉ : FT. LYOV A. WINSTON
# TYPE : Temps présent
# DATE : 02 Avril 2016
# MOMENT DE LA JOURNÉE & TEMPS APPROXIMATIF :
La soirée est bien entamée, il est environ 23 heures. Une petite pluie mouille les routes.

# PRÉSENCE DU MJ : Cela pourrait donner quelque chose d'amusant en effet, mais ce n'est pas obligatoire, en tout cas, je ne suis pas contre.

# AUTRE : Castiel est ivre...il faut que cela soit dit ^^L'action se déroule au bar où travail Lyov.
SHADOW


C'est à boire, à boireuuh, c'est à boire qu'il nous faut oh oh oh
Lyov Δ Castiel

On est dans la merde. Oui, bon je sais, je n'ai pas l'habitude d'être aussi vulgaire, mais je crois que je suis resté au contact des humains un peu trop longtemps et je prends tous leurs travers. La situation dans laquelle nous nous trouvons est loin d'être idéal et tous les humains qui se trouvent dans cet établissement sont à des lieux d'imaginer à quel point la situation est dramatique. D'abord, Dean est devenu un démon et il est au mieux avec Crowley, quelle horreur et je vous arrête tout de suite, n'allez pas imaginer que Dean et Crowley font...des choses avec leurs corps, si moi je n'ai pas pu avoir Dean, alors ce n'est certainement pas ce démon de pacotille qui l'aura. Quoi ? Non, je ne suis pas jaloux et puis de toute façon, je ramènerais Dean du bon côté, peu importe ce que ça pourrait me coûter, il est hors de question que je le laisse aux mains de ces créatures et puis je ne suis pas seul dans l'entreprise, Sam m'aidera, je ferais seulement en sorte qu'il ne soit pas trop exposé, ce Winchester attire les ennuis comme un véritable aimant, encore pire que son frère je crois.

Pour l'heure, je regardais le verre qui était devant moi et qui était méchamment vide. J'avisais un serveur.

- Hey...pstt....s'il vous plaît...Je pourrais avoir encore euh...enfin ce truc-là ? Merci.

Oui j'étais ivre, je le savais, mais je m'en moquais, j'ai le droit de me détendre de temps en temps, non ? C'est une question rhétorique, il est inutile que vous y apportez une réponse quelconque. "Hey Gaby !" Je tourne si vivement ma tête que ma nuque craque un peu. Gaby...oui, bon je sais, ce n'est pas celui que je connais, c'en est loin même et puis, de toute façon, cela ne risque pas d'être lui puisque mon frère est mort...et pour de bon cette fois-ci. Pendant un instant, je songeais à Gabriel, que dirait-il s'il me voyait dans cet état ? Il ne serait pas content c'est certain, déçu aussi sans doute. A cette idée, une pointe brûlante transperça mon coeur, mais de toute façon, il n'est plus là pour me le dire, alors inutile d'y penser. Je lève les yeux au plafond comme quand je parle à mon frère, puis je rebaisse les yeux, réalisant que j'aurais un peu fou si on me voyait parler tout seul.Je sirote le verre que le type m'avait apporté. Un autre type, différent celui-là, qui travaillait là aussi, se trouvait derrière le comptoir. Je fronçais les sourcils, je le sentais particulier, je ne savais pas en quoi, mais j'avais l'impression qu'il était plus qu'un simple humain. Il attisait ma curiosité.

- Hey...salut. Dis...Je peux t'offrir un verre ? Ce n'est pas interdit d’offrir à boire aux serveurs ? Si ? Parce que moi j'aimerai bien boire un autre verre, mais cela m'ennui de le boire seul.

Non, je ne le draguais pas, je voulais juste en apprendre un peu plus sur lui, savoir pourquoi il semblait différent des humains. Il sentait le chien, sans doute avait-il un chenil chez lui, je ne sais pas.

© GASMASK



At the end, I would be by you side
No matter where you are


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t22-castiel-it-s-funnier-in-enochian http://solemnhour.forumactif.org/t798-carnet-d-adresse-de-castiel#9246
avatar

Age : 38
Métier : Alpha de sa meute, en reconversion. Ex Barman. Ex-boxeur de rue. Egalement médecin à ses heures et conteur pour enfants.
Situation : Célibataire
Localisation : En vadrouille.
Feat. : Matthias Schoenaerts
Copyright : TUMBLR (gif), Asmodeus (ava), Shadow (signature)
Je suis aussi : Gabriel ◈ Yehuiah ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Annabelle J. Graham ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 20/01/2016
Messages : 206

Message Sujet: Re: [terminé] C'est à boire, à boireuuh, c'est à boire qu'il nous faut oh oh oh [PV : Lyov] Sam 23 Avr - 10:14


Tous les chemins mènent au Rhum

Ft. Castiel;
J'ai un ange bourré au comptoir ...

Je m'étire doucement, derrière mon comptoir. Il est 22h30, nous fermons dans deux heures trente, il y a encore de quoi faire. C'est une chance que le bar soit plein d'ailleurs, alors que c'est la final d'un match – je ne sais plus lequel – ce soir. Dans un coin où un écran géant le rediffuse en directe, l'on peut voir les passionnés tous agglutinés avec une bière. Si Ivy était ici elle roulerait des yeux avant de me demander des chips, et Lowell aurait certainement la truffe dans les olives. Mike serait certainement en train de pioncer dans un canapé, sous sa forme de chien, et je ne ferais rien pour le virer – il est ici chez lui après tout. Comme toute la meute au complet. A la base, cet endroit devenu peu à peu convivial reste tout de même notre garde manger. Si vous saviez le nombre de connards qui viennent se faire servir … Combien d'entre eux ne sont jamais rentrés ? Bah, ils ne manqueront à personne. De sûr ce n'est pas moi qui vais les bouffer – je laisse ça aux autres. Moi je ne suis que la devanture, le sourire aimable et l'oeil vif qui repère les problèmes. Le service après vente et la restauration rapide, c'est derrière – et tant qu'ils nettoient les viscères derrière eux, je ne remarque rien.
Enfin. Je regarde ma clientèle – assez calme ce soir, pas de trou du cul au menu -, balayant la salle du regard, jusqu’à tomber sur … Le petit nouveau. Je ne l'ai jamais vu, mais il ne me faut pas trois heures pour vous certifier qu'il est aussi ivre que déprimé. Pour ne pas dire dépressif. Certaines personnes sont ainsi, elles ont l'alcool mauvais ou triste, et ce petit gars là – plutôt mignon d'ailleurs – semble en être. Un serveur passe à coté de lui et il l'invective – je tends l'oreille pour me tenir près, fronçant les sourcils. Bon sang. Il m'a fait la carte à lui tout seul, pas étonnant qu'il ne se souvienne plus de ce qu'il m'a pris. Un bon brandy, le meilleur à vrai dire, mais vu l'état du type, je n'ai pas envie qu'il gâche sa vie en avalant cette petite merveille cul sec. J'entends déjà Ivy grogner dans ma tête un « sers-lui un sex on the bitch, vu l'état du type, il a besoin de rêver ! » mais, non. Je vais lui servir un petit coktail qui va le remonter, sans lui faire vomir ensuite ses tripes sur le plancher ciré. J'attrape la bouteille de whisky que je lance en l'air avant de la rattraper, jonglant un peu avec comme à mon habitude. Le temps que je le serveur revienne, la commande est déjà prête en réalité, et je la pose sur son plateau tandis qu'il repart aussi sec, sur un sourire équivoque de ma part. Il n'y a personne au comptoir pour le moment, ils ont tous leurs verres remplis quand ils ne sont pas déjà imbibés … Si seulement je pouvais bouger moi-même je serais aller le servir en personne.

Oui, je suis une bonne pâte. Trop gentil. Et alors ? Je sais reconnaître les cas désespérés qui mérite un peu d'aide, voilà tout. Et puis vu la taille de sa commande, je pourrais me le permettre – je suis bon pour être livré dans deux jours si il continue à ce rythme. A se demander comment il fait pour tenir … Sauf qu'il n'est pas humain, ce qui répond à ma question d'or et déjà. Hm ? Oh s'il vous plaît. Je suis un chien. Je sens lorsque quelque chose est humain ou pas. Il a peut-être des odeurs d'êtres sur lui, mais lui-même diffuse une flagrance différence, plus douce, plus … je ne sais pas comment vous l'expliquer. Divine ? Il y a un arrière goût de soleil et de miel, de façon très ténu – cela a même tendance à disparaître si l'on n'y prends pas garde, noyé dans les parfums forts du bois et du cuir. Un peu d’essence aussi. Il doit pas mal bouger en voiture, en conclusion.
Passons. Je reprends mes observations, remarquant à la façon dont il se tire quand un prénom est appelé qu'il se nomme ainsi ou bien qu'il connaît quelqu'un portant cette étiquette. Gaby. Gabriel ? Une femme ou un homme ? Ah les humains et leur tendance à donner des prénoms androgynes à leurs gosses. Quoi que vu l'allure du mec, je l'imagine plus gay qu'hétéro, m'enfin je peux me tromper. Soudainement, tandis que je reprends mon travail – astiquer les verres avec un torchon propre – je sens un regard sur moi, curieux. Allons bon. Est-ce que je vais passer ma soirée à faire le suricate ? Je lève les yeux pour fixer cette personne, et qu'elle n'est pas ma surprise lorsque je constate qu'il s'agit de ce type complètement ivre ! Je lui adresse un petit sourire, tandis qu'il m'invective maladroitement. Qu'est-ce que je disais , ivre, mignon et pas méchant. Paumé, ça certainement.

« Théoriquement, si. Mais qui le verrait ? »
je hausse les épaules, souriant un peu plus franchement, l'encourageant. « Il va falloir que tu viennes au comptoir en revanche, car le barman que je suis ne peut pas bouger d'ici. » Je lui désigne une chaise de comptoir en face de moi, avant de me servir une téquila et la poser sur le comptoir, avant de sortir des petits bols de chips et des cacahuètes. « Qu'est-ce que je te sers ? Le même verre ou quelque chose de différent ? Tu as presque tout testé je crois bien. » Manière comme une autre de lui dire de faire attention. J'aimerais éviter qu'il crève de sa déprime – pas pour ma réputation, elle n'est plus à refaire, juste pour lui. La vie a beau être une salope par moment – excusez-moi pour ce terme - … Elle reste belle à vivre. « Qui as-tu perdu pour te mettre dans un état pareil ? » je murmure, pour moi-même, tandis que je reprends l'astication de mes verres sans le quitter des yeux.
(c) SHADOW



Do you remember ?
Some folk we never forget, Some kind we never forgive. Haven’t seen the back of us yet, We’ll fight as long as we live
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t118-andrew-m-winston-wait-for-me-to-come-home http://solemnhour.forumactif.org/t947-carnet-d-adresses-de-lyov-winston#11721
avatar
.
Age : Indéfini
Métier : Ange
Situation : Célibataire
Localisation : Sur Terre
Feat. : Misha Collins
Copyright : Tumblr pour les gifs et merci à Asmodeus pour l'avatar ♥
Je suis aussi : Jonas Sanders
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 764

Message Sujet: Re: [terminé] C'est à boire, à boireuuh, c'est à boire qu'il nous faut oh oh oh [PV : Lyov] Jeu 5 Mai - 17:15

C'est à boire, à boireuuh, c'est à boire qu'il nous faut oh oh oh
Lyov Δ Castiel

Castiel, ce n'est pas bien de s'ennivrer, non ce n'est pas bien, je le sais pertinemment et pourtant cela ne m'empêche pas de le faire. Je ne suis pas un ivrogne ceci dit, je n'ai pas fait cela souvent, dans toute mon existence, j'ai dû m'enivrer deux fois, c'est peu quand on considère l'âge que j'ai. Quoi qu'il en soit, je ne ressentais plus vraiment le goût des boissons que j'avalais, la seule chose que je ressentais c'était la brûlure dans ma gorge lorsque j'avalais ce qu'il y avait dans mon verre et c'est tout ce dont j'avais besoin en ce moment. Rah j'ai horreur de me sentir minable comme ça. Probablement que demain je passerais ma journée à me sentir complètement humilié par mon comportement de ce soir, mais pour l'instant, ce n'est pas le cas. Le serveur que j'avais appelé fini par m'amener ma commande. Un sourire ravit se dessina sur mes lèvres tandis que je prenais le verre et que je commençais à le porter à mes lèvres.

- Ouah, ça c'est du service express, merci petit. A la tienne.

J'avalais quelques rasades du liquide alcoolisé. Petit...c'est clair que malgré les apparences le type était plus jeune que moi, mais si l'on nous regardait l'un à côté de l'autre, on pourrait penser qu'on a le même âge. Jimmy était encore jeune quand j'ai investi son corps. Maintenant je suis le seul résident de son enveloppe corporelle et ce n'est pas plus mal, parce que je doute qu'il aurait réussi à supporter tout ce par quoi je suis passé. Mon but n'était pas de le faire souffrir, je n'ai jamais voulu cela. Après avoir fini mon verre, j'avais interpellé le type derrière son comptoir. J'avais sourit à sa réponse et m'étais approché et installé au comptoir.

- Ouais, c'est vrai, qui le verra.

Je regardais le fond de mon verre puis levais les yeux vers le barman. Ce ne serait pas raisonnable de reprendre un verre, surtout qu'il avait raison, j'avais testé toute la carte. Non, je devais me calmer...ou peut-être plus tard.

- Euh....t'as pas un truc qui soit alcoolisé, mais pas trop ? Tu sais, juste assez pour que je sente la brûlure du liquide dans le fond de ma gorge ?

D'aucun diront "si tu veux cramer, va en Enfer"...à ceux-là je répondrais "merci, mais j'y suis déjà allé et pas envie d'y retourner." Le barman me posa une question qui me fit grimacer. En temps normal, j'aurais éludé la question, seulement voilà, je n'étais pas vraiment dans un état normal.

- Qu'est-ce que j'ai perdu ? Beaucoup de choses...enfin de personnes. D'abord y a mon frère Gaby...enfin Gabriel. Tu vois, Gaby il m'a élevé, je l'adorais...mon Père, je ne l'ai jamais vu alors Gaby c'était un peu tout ça tu vois, il était mon père, mon frère...enfin il m'a appris tout ce que je sais et un jour, pouf....on l'a tous cru mort, alors tu imagines comme j'étais triste...mais en fait, il se faisait juste passer pour mort...oui notre famille est un peu compliquée, enfin bref, quand je l'ai revu  après beaucoup de...d'années, j'étais heureux à un point que tu ne peux pas imaginer, enfin je retrouvais mon frère...Oh bien sûr je lui en ai voulu d'être parti, mais je l'aime tellement que je ne pouvais pas lui en vouloir longtemps, seulement à peine je l'ai retrouvé....il disparaît à nouveau...mais pour de bon cette fois-ci...il s'est....il s'est fait tuer par un autre de mes frères...il a fait ça pour nous protéger....Ensuite il y a Balthy....Balthazar, mon meilleur ami, un autre frère....oui, j'ai une famille immense...bref, Balthazar, c'est de ma faute, je l'ai trahi et je m'en veux putain....tu ne peux pas savoir à quel point....s'il voulait se venger...je le laisserais faire sans problème, mais pour ça il faudrait qu'il puisse le faire.....et enfin...il y a Dean....ahaha sacré Dean, j'en ai fait des trucs pour lui, je suis allé le sauver de la perdition, j'ai tourné le dos à certains de mes frères et soeurs qui étaient contre lui et maintenant....c'est quoi son remerciement ? Ce crétin est devenu un démon...mais un vrai hein, avec les yeux noirs et tout le toutim....non, mais franchement je te jures....et il pense que je vais le laisser devenir la pu...le pantin de Crowley sans rien faire ? Alors là il se fourre le doigt dans l'oeil le coco...je le sauverais de lui-même....peu importe ce que ça me coûtera, même si je dois y laisser la vie, je le sauverais.

J'avalais une gorgée de la boisson que le barman m'avait de nouveau servi puis je le regardais avec insistance.

- Tu aimes bien les chiens toi...je me trompes ?

Je me levais au-dessus du comptoir pour m'approcher de lui, comme si j'allais lui dire un secret.

- Hey....je vais t'avouer un truc...je sais que t'es pas humain....par contre, je ne sais pas ce que t'es....mais rassures-toi, ça nous fait un point en commun...moi non plus je ne suis pas humain...mais chuuuut hein ?

Je me réinstallais ensuite, manquant de tomber du tabouret, puis sur un rire, je repris une autre gorgée.

© GASMASK



At the end, I would be by you side
No matter where you are


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t22-castiel-it-s-funnier-in-enochian http://solemnhour.forumactif.org/t798-carnet-d-adresse-de-castiel#9246
avatar

Age : 38
Métier : Alpha de sa meute, en reconversion. Ex Barman. Ex-boxeur de rue. Egalement médecin à ses heures et conteur pour enfants.
Situation : Célibataire
Localisation : En vadrouille.
Feat. : Matthias Schoenaerts
Copyright : TUMBLR (gif), Asmodeus (ava), Shadow (signature)
Je suis aussi : Gabriel ◈ Yehuiah ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Annabelle J. Graham ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 20/01/2016
Messages : 206

Message Sujet: Re: [terminé] C'est à boire, à boireuuh, c'est à boire qu'il nous faut oh oh oh [PV : Lyov] Sam 28 Mai - 23:44


Tous les chemins mènent au Rhum

Ft. Castiel;
J'ai un ange bourré au comptoir ...

Je le regarde s'approcher, notant qu'il tangue un brin. Mmh, définitivement pas humain, c'est certain. Je souris à sa phrase première, acquiesçant doucement à ce verdict vieux comme le monde. Ma mère avait tendance à dire la même chose, il me semble bien. Enfin, cela remonte à loin à présent, et cela fait un bail qu'elle n'est plus de ce monde … par ma faute. Je hausse un sourcil à sa demande ne revanche. Un truc qui soit alcoolisé mais pas trop … Pour qu'il me demande ça, il a du comprendre qu'il fallait freiner, mais il souhaite pourtant continuer à se bourrer la trogne. Cherche t-il a échapper à une sorte de souffrance intérieur ? Enfin. Je penche la tête, avant de poser un long verre sur le comptoir. « J'ai un coktail assez doux, à base de vodka si tu veux. » Au point où l'on en est, autant continuer le tutoiement. De toute façon, qui vouvoie un barman ici, outre les nouveaux et les jeunes filles bien élevées ? La majorité me nomment patron, et cela me fait toujours rire.
Cela étant dit, j'attrape la bouteille de vodka qui trône derrière le comptoir, et j'en verse une bonne rasade dans mon shaker, avant d'y ajouter d'autres jus de fruits. Je secoue énergiquement, jonglant à nouveau avec l'instrument de délice, puis verse son contenu dans le verre. Je rajoute une rondelle d'orange, une paille et tend l'extra frais et fruit à mon ami du soir sans sommation. Il m'intrigue, pour le coup. Même si mon instinct est toujours sur ses gardes lorsque je sens une personne inhumaine ici, tant qu'il n'y a pas de problèmes, je ne montre pas les crocs. Je pose le shaker devant moi avant de tendre la main vers mon propre verre et boire une gorgée, mon autre main déposant des petits bols de cacahuètes et chips devant mon client. Inhumain ou non, lorsque l'on boit il faut aussi manger – ou grignoter tout du moins.

Pour la suite, je m'attendais plutôt à ce qu'il me rembarre, vu sa grimace. Je ne suis pas du genre à me mêler de ce qui ne me regarde pas mais, au risque de me répéter … Je le lui dois bien. Et puis quelque chose me dit qu'il a besoin de se confier, ne serait-qu'un peu. Quel risque prendrait-il de toutes façon ? Il a affaire avec un chien, tout le monde sait que les clebs sont les bestioles les plus fidèles et loyales. D'autant plus que je ne suis pas un caniche ou un chihuahua, cancanner n'est pas mon style de vie.
Je l'écoute donc, oreilles droites et tendues. Ainsi donc, Gaby était son frère. Je pense pouvoir comprendre plus ou moins ce qu'il ressent, même si sa famille est compliquée. « Je pense pouvoir comprendre. Je n'ai jamais connu mon père. » je commence, doucement. « Ma mère était tout ce que j'avais, à l'époque, et à l'heure actuelle, je ne me souviens même plus de son visage ou même sa voix. » Je soupire, doucement. Tout ce qui me reste d'elle est cette vie, et son médaillon, que je porte fièrement sans jamais l'enlever. Inutile de lui dire que je l'ai tué, à ce stade. Ce genre de chose, on ne peut jamais réellement l'avouer, l'assumer. Tout du moins, elle est mon seul regret. Si j'avais pu me contrôler … Mais on ne refait le monde avec des si et des mais. Maman est morte, je suis son assassin, aujourd'hui quels choix me restent-ils ? Continuer à avancer, me forcer à me souvenir. Tel est le prix de ma faute, mon crime … Tel est le prix de mon enfer. « Si tu regrettes, pourquoi ne pas lui dire ? » Je penche la tête. « Ma mère … Je suis responsable de sa mort. Elle …  Elle allait à l'église, tous les dimanches. J'ai mis du temps mais … J'ai fini par aller sur sa tombe et m'excuser de ne pas avoir été un bon fils. J'ai pleuré sur la pierre, j'ai demandé pardon. Bien sûr, il n'y avait que le ciel pour me répondre mais,  ma foi … C'est là le prix que payent les vivants. Rester et continuer à nous battre, à vivre. Pour nous, mais pour ceux qui sont morts aussi. Tu devrais peut-être aller à l'église et prier … Ou si tu n'es pas croyant, demander pardon suffira, je pense. Si tu t'en veux tant que ça, il n'y a que ça à faire – je ne pense pas que ton frère serait heureux de voir renoncer si facilement. Accepter de t'en prendre une se serait … le trahir une seconde fois, tu ne crois pas ? » Je souris doucement, avant de reprendre une gorgée de ma boisson. J'ai le coeur lourd rien que de parler de ce genre de choses – je suis sacrément émotif, bien que je n'aime pas le montrer en public. Allons Lyov. Tu es loin d'avoir fini ta bonne action de la soirée. Si j'ai grimacé sur la partie démon avant de me tendre comme un arc et me figer pour le reste … Et bien je sais que ce type est sérieux. Cependant, j'aimerais lui dire que ce ne sont que des foutaises, que cela n'existe pas,qu'il ment. Pas pour moi ou pour le rabaisser, juste parce que cet endroit grouille d'humain et que je n'ai pas envie que cela dégénère. Ca, et le fait que si il sait ce que je suis … Cela mettra la meute en danger – chose que je ne peux pas me permettre.
« Tu es une personne loyale. N'oublie pas ça. Tu auras besoin de toute ta force et ta conviction pour réussir ta mission. » Je réplique pourtant mine de rien, après avoir repris ma posture originelle – celle d'un jeune barman détendu, bien que désormais sur ses gardes. Si je ne peux pas l'aider pour son démon – car j'évite de me frotter à plus fort que moi, j'ai déjà assez de la meute à gérer -, cela ne veut pas dire que je ne compatis pas. Un fin sourire étire ensuite mes lèvres, laissant mes dents visibles quelques secondes, avant que je ne me redresse fièrement derrière mon comptoir. « Si je n'aimais pas les chiens, cet endroit ne serait pas connu pour être un paradis pour toutous. Quel est ton animal préféré par ailleurs ? En revanche, pour le reste … Ce ne sont ni mes affaires, ni les tiennes.»
(c) SHADOW



Do you remember ?
Some folk we never forget, Some kind we never forgive. Haven’t seen the back of us yet, We’ll fight as long as we live
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t118-andrew-m-winston-wait-for-me-to-come-home http://solemnhour.forumactif.org/t947-carnet-d-adresses-de-lyov-winston#11721
avatar
.
Age : Indéfini
Métier : Ange
Situation : Célibataire
Localisation : Sur Terre
Feat. : Misha Collins
Copyright : Tumblr pour les gifs et merci à Asmodeus pour l'avatar ♥
Je suis aussi : Jonas Sanders
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 764

Message Sujet: Re: [terminé] C'est à boire, à boireuuh, c'est à boire qu'il nous faut oh oh oh [PV : Lyov] Sam 23 Juil - 17:30

C'est à boire, à boireuuh, c'est à boire qu'il nous faut oh oh oh
Lyov Δ Castiel

Je savais que je ne devais pas boire, bien sûr j'en étais conscient, mais à l'heure actuelle, je m'en moquais un peu. J'avais l'impression de rater tout ce que j'entreprenais ces derniers temps. Je sais bien que mes pouvoirs n'étaient plus vraiment ce qu'ils étaient. Oh bien sûr je peux toujours régler son compte à un démon, aussi cheaté soit-il, mais il y a certains de mes pouvoirs que je n'utilise pas trop parce qu'ils puisent la totalité de mon énergie. Ajoutez à cela le fait que j'ai perdu tout ceux qui avaient de l'importance pour moi et vous comprendrez aisément mon état. Oui, tous les gens auquel je tenais ne sont plus près de moi : Gabriel, mon frère bien-aimé : mort, Balthazar, mon frère, mon meilleur ami : mort par ma faute et Dean, l'humain qui m'a appris ce qu'il fallait savoir sur ceux de son espèce, mon premier ami mortel : devenu un démon. Sérieusement, vous ne trouvez pas qu'il y a de quoi boire pour oublier ? Je poussais un petit soupire discret et souris au serveur lorsqu'il me proposa un cocktail un peu plus léger à base de rhum.

- Volontiers, merci.

Accoudé sur le comptoir, mon menton posé au creux de ma main, je le regardais préparer sa boisson. Ses gestes étaient sûrs et c'était assez amusant à voir. Il fallait de la dextérité pour faire ça. L'être humain m'a toujours fasciné, même à l'époque où j'étais un soldat de Dieu qui ne ressentait aucune émotion, qui ne réfléchissait pas par lui-même. Je saisi le verre lorsque le serveur me l'envoya puis lançais un regard morne sur les cacahuètes et les chips qu'il me donna en accompagnement. Je n'en avais pas vraiment besoin puisque je ne mangeais pas, néanmoins, pour le remercier je pris quelques cacahuètes et deux ou trois chips. Ensuite j'écoutais le serveur me parler de son père qu'il n'avait jamais connu, tiens, voilà un point en commun et de sa mère, qui est morte. Je n'en ai jamais eu, donc je ne peux pas savoir ce que c'est, mais j'imagine bien sa douleur en effet, elle doit être similaire à celle que j'ai ressenti le jour où j'ai sû la véritable mort de Gabriel.

- Oh...c'est triste, je suis désolé pour toi. Moi je me souviens encore du visage et de la voix de mon frère, donc mon chagrin est peut-être moins fort que le tien, je l'ignore.

Quoi ? Désolé, mais je n'ai jamais été très doué pour réconforter les gens, je n'y peux rien. J'avalais quelques gorgées de ma boisson et manquais de m'étouffer lorsqu'il évoqua le fait que je n'étais pas croyant. Bien sûr, il ne savait pas qui j'étais, comment pourrait-il le savoir d'ailleurs ? Je croyais encore en mon Père bien sûr, mais cela ne m'a pas empêché de me rebeller contre l'ordre établi. J'eus un petit sourire ironique.

- C'est malheureusement un peu plus compliqué que cela. Le jour où je demanderai pardon à Balthazar, ce sera face à face, il est hors de question que je passe par un intermédiaire, quel qu'il soit, je subirai tout ce qu'il voudra pour qu'il consente à me pardonner. Balthazar n'est pas méchant et je ne pense pas qu'il me frappera, mais il est plutôt du genre taquin et crois-moi, il ne se gênera pas pour me rappeler ce que je lui ai fait sans jamais se lasser. Quant à savoir si je suis croyant, et bien si je ne l'étais pas, cela reviendrait à renier celui que je suis. Oui je suis croyant, mais pas de la manière dont les humains l'entendent. Ainsi que je le disais...c'est compliqué.

Je fini ma boisson tandis qu'il me disait que j'étais quelqu'un de loyal et que j'allais avoir besoin de ma force et de ma conviction pour réussir ma mission. J'eus un petit rire amusé.

- Ouais, Gaby dirait que j'aurai besoin d'un bon coup de pied au derrière, mais il a toujours eu un langage très imagé et puis l'idée est la même, non ?

Quels étaient mes animaux préférés ? Euh...aucun ? Non, sincèrement je n'avais rien contre les animaux, mais d'ordinaire ils ne m'aimaient pas beaucoup. Je n'arrivais pas à reconnaître quelle créature était le type face à moi, mais peu importe, il n'était pas une menace donc inutile de s'inquiéter. Je haussais les épaules.

- Je n'ai pas d'animal préféré. Je n'ai rien contre eux, mais en général ils ne m'aiment pas beaucoup. Une fois j'ai voulu interroger un chat et il ne m'a jamais répondu. Au fait, moi c'est Castiel.

Oui, j'en avais marre de désigner ce type par "le serveur" dans ma tête, il fallait que je sache son nom.

© GASMASK



At the end, I would be by you side
No matter where you are


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t22-castiel-it-s-funnier-in-enochian http://solemnhour.forumactif.org/t798-carnet-d-adresse-de-castiel#9246
avatar

Age : 38
Métier : Alpha de sa meute, en reconversion. Ex Barman. Ex-boxeur de rue. Egalement médecin à ses heures et conteur pour enfants.
Situation : Célibataire
Localisation : En vadrouille.
Feat. : Matthias Schoenaerts
Copyright : TUMBLR (gif), Asmodeus (ava), Shadow (signature)
Je suis aussi : Gabriel ◈ Yehuiah ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Annabelle J. Graham ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 20/01/2016
Messages : 206

Message Sujet: Re: [terminé] C'est à boire, à boireuuh, c'est à boire qu'il nous faut oh oh oh [PV : Lyov] Mar 30 Aoû - 12:36


Tous les chemins mènent au Rhum

Ft. Castiel;
J'ai un ange bourré au comptoir ...

Je le regarde, sans rien dire de plus. Ce gars n’a pas vraiment besoin d’un ange gardien pour le moment, plutôt d’une oreille attentive. Le problème est que je reste en service et qu’il n’est pas le seul type à qui je dois faire attention. C’est ainsi que je me redresse en voyant une personne s’approcher avec hésitation du bar, inconnu qui me fait signe qu’il reprendra la même chose. Hochant la tête en silence, je lui ressers une peinte de bière blonde – ce qui est bien lorsque l’on est un chien est que l’on repère ce genre de choses à l’odeur – avant de reporter mon attention sur mon cas social du soir. Il n’est pas méchant, dans le fond. Plutôt au fond du trou. Mais qui n’a jamais connu ça de sa vie ?
« Je ne pense pas que l’on puisse comparer ni même échelonner la douleur. C’est trop intime pour pouvoir être décrit avec de justes mots. Mais merci. » J’attrape une chips entre mes doigts pour la porter à mes lèvres, l’accompagnant – je vois bien qu’il rechigne à manger et qu’il grignote surtout pour me faire plaisir. C’est toujours ça. Le fait qu’il manque de s’étouffer me fait sursauter, en revanche, et me voilà à lui tapoter le dos avec inquiétude. Oh. Reste avec moi. Je fronce en revanche les sourcils à sa diatribe ensuite, m’approchant de lui de façon à ce que lui seul puisse entendre. « Je serais toi, je n’évoquerais pas ta … Non humanité en publique de façon si désinvolte. Sauf si tu veux te faire dévisager et manquer de te faire tuer ensuite. » Je crois qu’avec tout ça, j’ai moi-même besoin d’un verre. Je me recule pour aller m’attraper ma bouteille de vodka et un verre, et me voilà à m’en servir une bonne rasade, que je bois cul sec, avant de me resservir – bien moins cependant. Je tiens ça de ma mère, la levée de coude facile. Les gênes russes doivent grandement aider.
Je ne dis rien pour la suite, me contentant d’écouter sagement, oreilles dressées, attentif. Je regarde les gens se lever les uns après les autres, et les habitués me donnent un signe de tête que je leur rends de la main avec un micro-sourire : ils savent que je suis en mission et sont assez adorables pour ne pas venir me déranger outre mesure. Les deux serveurs eux-mêmes prennent la tangente sans me concerter du regard – ils savent que j’aime faire la fermeture seul, rare moment où, comme à l’ouverture, je peux baisser ma garde.
« Les chats ont généralement un sale caractère. » Je reprends, souriant quelque peu, me disant qu’Ivy a dû en être un dans une vie antérieure. Et que si elle m’entendait penser ça, elle me ferait la peau. Je sors ensuite de derrière mon comptoir pour aller ramasser les verres laissés à l’abandon de par moi-même, tandis que les derniers clients se tirent. « Idée saugrenue que d’en interroger un. Ils répondent rarement. » Je hoche la tête avant de m’étirer un peu, faisant rouler mes muscles. En soit je n’ai rien contre les chats. J’en connais un ou deux avec qui je m’entends passablement bien, même si parfois cela peut-être tendue. Je n’ai jamais compris cette sombre histoire de rivalité entre nos races et pour tout dire, je m’en moque. Je repasse derrière le comptoir avec mes verres vides, et j’augmente un peu le son de la radio – 4 Non blondes chantent avec entrain What’s up. Je penche la tête lorsque j’entends son prénom, réfléchissant à la consonance. Castiel. Voilà qui, effectivement ne sonne pas humain … Plus .. Angéli … Attendez. Quoi ? Arrêt sur image. « Lyov. » Je réponds, franchement, choqué. Est-ce que Dieu me fait une farce en m’envoyant l’un de ses gamins ? Je cligne des yeux avant de secouer la tête. Pourquoi pas après tout. Les sorcières existent bien et les démons aussi. Voilà qui me donnera une raison de plus d’aller prier à l’église dimanche. « Lyov Winston. Mais Lyov suffira. » Je me reprends, avant de le fixer, intrigué pour le coup. Mais ce ne sont pas mes affaires. Un ange … Nom de Dieu. Cela explique pour l’alcool et les problèmes sociaux dans tous les cas. Et bien. Qui a dit qu’une bonne action devait être facile à mener ? « La prochaine fois, essaie les oiseaux. Ou les chiens. Tu en as un devant toi, après tout. » Petit smirk, discret. Voyons ce qu’il fera de cette information. « Le bar va fermer, en revanche. Si tu veux continuer à boire, je vais juste te demander de lever tes pieds, je vais passer le balai. »

(c) SHADOW



Do you remember ?
Some folk we never forget, Some kind we never forgive. Haven’t seen the back of us yet, We’ll fight as long as we live
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t118-andrew-m-winston-wait-for-me-to-come-home http://solemnhour.forumactif.org/t947-carnet-d-adresses-de-lyov-winston#11721
avatar
.
Age : Indéfini
Métier : Ange
Situation : Célibataire
Localisation : Sur Terre
Feat. : Misha Collins
Copyright : Tumblr pour les gifs et merci à Asmodeus pour l'avatar ♥
Je suis aussi : Jonas Sanders
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 764

Message Sujet: Re: [terminé] C'est à boire, à boireuuh, c'est à boire qu'il nous faut oh oh oh [PV : Lyov] Ven 16 Sep - 20:09

C'est à boire, à boireuuh, c'est à boire qu'il nous faut oh oh oh
Lyov Δ Castiel

J'étais là, à vider mon sac à ce gars qui avait probablement autre chose de mieux à faire dans l'immédiat que d'écouter un ange bourré raconter ses malheurs. Quoi qu'on en dise, l'être humain est bon. Oh bien sûr ils ne le sont pas tous, il y a des exceptions, mais prenez par exemple la profession de cet homme, je suis certain que je ne dois pas être le seul de ses clients à lui parler ainsi de ma vie, je ne dois pas être le seul qu'il écoute attentivement. Il faut vraiment de la patience pour écouter quelqu'un qu'on ne connaît pas gémir sa tristesse. J'esquissais un petit sourire quand il m'avoua que la douleur n'était pas quelque chose que l'on pouvait quantifier et il n'avait pas tord, loin de là, sans compter qu'il y a plusieurs sortes de douleurs, il y a la douleur physique, mais je pense que celle qui fait le plus mal, c'est celle que personne ne voit, c'est la douleur morale. Celle-là ne doit pas être montré, ou alors très rarement, juste histoire que l'on voit que vous êtes tout de même doué d'émotions et que vous n'êtes pas un être froid et insensible. Je dois avouer que, dans ma vie d'avant, je n'aurais jamais souffert à ce point. Le vide laissé par la mort de Gabriel m'aurait fait mal bien sûr, mais je l'aurai comblé en travaillant deux fois plus, je n'aurais jamais tué Balthazar et le fait que Dean passe du "mauvais côté" m'aurait seulement affecté comme une mission raté vous affecte. Pourtant, malgré le fait que ressentir les émotions humaines me fait parfois mal, je ne regrette rien de ce que j'ai fait, non, je ne regrette pas ma situation actuelle, je peux agir comme bon me semble, je peux penser par moi-même sans suivre bêtement les ordres et ça c'est vraiment bien.

- Oui, vous avez complètement raison. Et...je vous en prie.

J'avais manqué de m'étouffer avec une chips, déjà que je ne suis pas très "dégourdi" quand je suis sobre, alors imaginez quand j'ai quelques verres de trop. Le barman me tapa dans le dos pour m'aider et me donna un petit conseil. Je hochais la tête, un petit sourire sur le coin de mes lèvres.

- Merci, mais ne vous en faites pas pour ça, quand bien même on m'entendrait, on prendrait mes paroles pour les divagation d'un humain un peu trop...imbibé. Je peux très bien me dissimuler aux yeux des autres.

Oui, c'est là l'une de mes capacités. Je l'utilise peu en ce moment parce que ça me pompe pas mal d'énergie et mes pouvoirs ne sont plus ce qu'ils étaient, mais disons qu'en cas d'urgence, je pourrais toujours y recourir, le temps de me mettre en lieu sûr. J'haussais les épaules.

- Ce n'est pas la première "idée saugrenue" que j'ai eu et ce ne sera certainement pas la dernière, vous pouvez être certain.

Je ne prêtais pas vraiment attention aux allées et venues des clients, j'étais plutôt concentré sur mon verre, si bien que je n'avais pas vu que le bar s'était vidé peu à peu. La musique qui passait n'était pas désagréable, je relevais la tête de mon verre pour voir, l'espace d'un instant, la surprise se peindre sur les traits de mon interlocuteur. Il a sans doute deviné que j'étais un ange, c'est vrai que "Castiel" n'est pas un prénom très répandu, même chez les "créatures surnaturelles". Un petit air amusé s'inscrivit sur mon visage.

- Et bien...Lyov, tu sembles surpris...je me trompe ?

Je l'écoutais ensuite me conseiller d'essayer les oiseaux ou les chiens la prochaine fois, il ajouta qu'il en était un. Voilà donc la créature qu'il était, un porteur de peau. Oh Castiel, il y a longtemps que tu n'es pas allé à l'école. Je lui répondis avec un petit sourire.

- Dans ce cas, j'irais voir un chien la prochaine fois...ils ont un certain talent pour parler aux gens.

Je fini ensuite mon verre et descendis du tabouret.

- Non, je vais plutôt te laisser. Tu as du travail et...moi aussi de toute manière, je me suis assez mis minable comme ça, il est temps que je me bouge. Enfin, quoi qu'il en soit, merci pour la discussion, c'était bien.

Dans un bruissement d'ailes, je m'éclipsais de l'endroit, non sans avoir laissé assez d'argent sur le comptoir pour mes consommations, et un petit pourboire, pour l'écoute. Oui, j'avais du travail et il était temps que je m'y remette, Dean Winchester devait revenir dans le droit chemin c'était cela le plus important.
.

© GASMASK



At the end, I would be by you side
No matter where you are


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t22-castiel-it-s-funnier-in-enochian http://solemnhour.forumactif.org/t798-carnet-d-adresse-de-castiel#9246
avatar

Age : 38
Métier : Alpha de sa meute, en reconversion. Ex Barman. Ex-boxeur de rue. Egalement médecin à ses heures et conteur pour enfants.
Situation : Célibataire
Localisation : En vadrouille.
Feat. : Matthias Schoenaerts
Copyright : TUMBLR (gif), Asmodeus (ava), Shadow (signature)
Je suis aussi : Gabriel ◈ Yehuiah ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Annabelle J. Graham ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 20/01/2016
Messages : 206

Message Sujet: Re: [terminé] C'est à boire, à boireuuh, c'est à boire qu'il nous faut oh oh oh [PV : Lyov] Lun 17 Oct - 2:55


Tous les chemins mènent au Rhum

Ft. Castiel;
J'ai un ange bourré au comptoir ...
Plus j’y pense, plus je pense savoir ce dont ce type à besoin. Tout du moins, ce n’est là qu’une théorie. Enfin, il est déjà à moitié ivre, et bien qu’habituellement je sois contre l’enivrement pour ce genre de situations de crise …. Il est vrai que cela peut aider à se sentir bien sur le coup. Cependant je ne sais pas comment il pourra réagir au « réveil », et ce bien qu’il ait l’air potentiellement « bien » à présent – dans le sens non malade et passablement conscient de ce qu’il débite. D’ailleurs je note ce qu’il me dit dans un coin de ma tête – après tout, c’est la première fois que je rencontre un ange, je n’y entends rien sur leurs fonctionnements et capacités. Il n’a pas tord d’ailleurs sur le fait que tout le monde le prendrait pour un fou. Cependant ce bar a eu son lot de phénomènes étranges et j’aimerais en rajouter une couche. Bien que je sache reconnaître des chasseurs à l’odeur, j’aimerais éviter d’en voir débarquer ici – je détesterais avoir à les mordre, au mieux, ou à les tuer au pire. Ce genre d’hommes sont comme les acariens, on a beau passer l’aspirateur, il en revient toujours un ou deux, mieux armés que précédemment. J’en soupirerais presque. Enfin bref. Il est donc capable de se dissimuler ? Et bien j’espère qu’il n’est pas pervers sur les bords – même si il n’a pas l’air d’être ce genre de personnes. Mais encore une fois que puis-je en savoir ? Je ne suis pas un ange, juste un homme, doublé d’un miteux cabot. D’ailleurs, si il peut se dissimuler … C’est à ce se demander ce qu’il fiche ici.

« Hm. Faites tout de même … Attention à vous. » Je murmure, hochant la tête à nouveau à ce qu’il me dit, faisant attention mine de rien à ceux qui l’entourent alors qu’il prononce ces mots. Tout se sait vite, ici. Même si le secret le mieux gardé reste le fait que le barman et proprio est un monstre. De quoi me faire sourire. Et me faire hausser les épaules à sa question. Surpris ? Bien sûr. Qui ne le serais-je pas ? Réponse aussi évidente que la question. Pour autant, par la suite, un véritable sourire vint éclairer mes traits et mes yeux s’emplissent de malice. Je m’incline comme un acteur de théâtre à son compliment, enlevant de ma tête un chapeau imaginaire – car ce genre de paroles sont sincères, surtout de la bouche d’un enfant de Dieu. « Merci. Je suppose qu’ils font ce qu’ils peuvent. » Même si parfois ce n’est pas suffisant, le fait de savoir que j’ai pu lui être utile prouve que je n’ai pas perdu ma journée. Pour la suite en revanche, je ne m’y attendais pas du tout. Je pensais, naïvement, pouvoir lui parler un peu plus, mais je suppose que les anges sont comme les oiseaux. Vous pensez en apprivoiser un, un minimum et ils se barrent à tire d’ailes dès que vous les approchez de trop. « Pas de quoi. Reviens quand tu veux, je suppose. » Je fixe stupidement la place où l’ange se trouvait encore une fraction de seconde auparavant, parlant tout seul, ne sachant pas si il m’entendra de là où il se trouve. Ne sachant pas non plus si il me fixe encore où si … Je soupire avant de relever le nez et fixer mon bar, devenu trop silencieux à mon goût. « Ce fut une étrange soirée. Et une sacrée rencontre. » Il ne me reste plus qu’à repartir derrière mon comptoir pour prendre mon balais et laisser Alan Doyle chanter avec son groupe, animant pour les dernières minutes mon antre mythique le temps de tout lessiver, puis éteindre les lumières et partir me coucher, subitement épuisé mais également excité par cette rencontre totalement folle. Qui sait. Peut-être que demain je rencontrerais un démon ?

(c) SHADOW



Do you remember ?
Some folk we never forget, Some kind we never forgive. Haven’t seen the back of us yet, We’ll fight as long as we live
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t118-andrew-m-winston-wait-for-me-to-come-home http://solemnhour.forumactif.org/t947-carnet-d-adresses-de-lyov-winston#11721
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: [terminé] C'est à boire, à boireuuh, c'est à boire qu'il nous faut oh oh oh [PV : Lyov]

Revenir en haut Aller en bas
 

[terminé] C'est à boire, à boireuuh, c'est à boire qu'il nous faut oh oh oh [PV : Lyov]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» C'est à boire qu'il nous faut
» Il ne faut pas boire de sang.
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Manger et boire restent un luxe pour la grande majorite!
» Boire ou tricher, il faut choisir [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: Rps-