AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 

Way Down We Go [PV]
No matter what we breed, we still are made of greed

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hunter
I lost my shoe.
avatar

Sophia MacKintosh
Watch this madness burning out the way


Age : 34 ans
Job : chasseuse à temps plein
Situation : célibataire
Localisation : sur la route entre la caroline du nord et le dakota du sud
Feat. : olivia wilde
Copyright : mathou
Otherself : nope
Date d'inscription : 22/07/2018
Messages : 46
HunterI lost my shoe.
MessageSujet: Way Down We Go [PV] ⚝ Jeu 23 Aoû - 18:40
Sujet  privé

ft. Hope Collins

type temps présent

date 23 août 2018

informations spatio-temporelles soirée douce, ciel dégagé, dans un petit bar miteux de Chicago

intervention du MJ S'il le MJ le souhaite, il y a du whisky  

Autre

©️ HELLOPAINFUL; revisité par SHADOW


Way Down We Go

ft. Hope Collins


Sophia n’était pas une femme compliquée. Elle n’était pas maniaque pour un sou, trouvait d’ailleurs un certain charme dans les endroits poussiéreux, et n’était donc guère angoissé par le bar qu’elle avait choisi. Elle n’était pas à Chicago depuis très longtemps, mais avait repéré l’endroit depuis le premier jour où elle avait – enfin ! – débarquée en ville. La route avait été longue, d’autant plus que la vieille voiture de son père s’était révélée, et bien vieille et quelques peu rouillée. L’anglaise n’avait eut d’autre choix que de s’arrêter à maintes reprises pour remettre son héritage roulant sur le bon chemin. Malheureusement, si elle avait un certain amour pour les voitures, elle n’avait pas passé assez de temps avec son paternel pour être capable de les réparer elle-même. Elle était donc devenue piétonne temporaire le jour même ou elle avait mis les pieds dans cette jolie ville, aux mille mystères. Elle s’était donc arrangée pour trouver un motel près du centre-ville, et se déplaçait avec les moyens du bord, le temps que son véhicule soit de nouveau prêt à rouler. En attendant, l’ancienne femme de lettre s’occupait. Elle avait traqué un vampire récemment, et, fort de cette nouvelle victoire, se laissait aller à une petite soirée tranquille. Son chien couché à ses pieds – elle avait dû battre des cils pour que le maître des lieux l’accepte dans son établissement ! – Sophia vidait donc des verres divers depuis le début de sa soirée. Elle avait complètement perdu la notion de temps, et se retrouva rapidement mise à la porte.  Et loin d’être inquiété par ce geste, grisé par l’alcool et protégé par son malinois, l’anglaise repris la route de son hôtel. Le serveur avait raison, elle avait bien trop bu. Elle buvait toujours trop, de toute manière. Cela lui permettait d’oublier, de noyer ces moitiés de souvenirs, ces flashs qui lui revenaient parfois, ces voix, familières, qui résonnaient son esprit et ce sang, qui coulait sans jamais s’arrêter. Boire lui permettait d’oublier qu’elle n’avait plus personne, qu’elle était seule.

Et seule, elle l’était aussi la journée, mais la lumière et la vie urbaine lui permettait de penser à autre chose. Et cette journée, qui n’avait pas très bien commencé - #gueuledebois – Sophia la passa à explorer plus encore la ville de Chicago. Ses bars, ses restaurants, ses petites allées glauques et angoissantes qui n’effrayait en rien la chasseuse. Tout y passait. Sophia découvrait, s’émerveillait de certaines choses – notamment du marchand de glace à qui elle acheta de quoi se rafraîchir quelques instants – d’autres visions ne lui étaient guère plaisantes. Mais Sophia ne s’arrêtait – généralement – pas sur ces premières impressions, et son esprit passait rapidement à autre chose. Aussi termina-t-elle sa journée de bien meilleure humeur que la veille. Et sa soirée était toute prévue. Il était temps qu’elle retrouve de quoi chasser, dans une ville comme celle-ci, elle devait forcément avoir de quoi faire. L’anglaise retrouva alors le chemin du bar de la veille, utilisa tous ses charmes pour que son chien puisse rester à ses côtés, et s’installa à une table d’où elle parvient à cracker le WiFI d’un logement avoisinant. Les recherches allaient pouvoir commencer. Accompagnée d’un chien aux ronflements bruyants, d’une bouteille de whisky et d’une connexion internet qui surpassait ses attentes, Sophia se mis en recherche d’une affaire. Elle était si absorbé par l’écran de son ordinateur, qu’elle ne remarqua pas que le bar se remplissait de plus en plus, et que certaines personnes ne semblaient pas y être à leur place.

©️ HELLOPAINFUL; revisité par SHADOW


i didn't do it
oh wait, that ? i did do it..


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t1582-she-wore-a-smile-like-a-loaded-gun-sophia#19515
 

Way Down We Go [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: united states of america :: The Midwest :: Chicago-
Sauter vers: