AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 

Hope Collins ~ Les princesses ne sont pas toujours en détresse
No matter what we breed, we still are made of greed

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Hunter
I lost my shoe.
avatar

Hope Collins
Watch this madness burning out the way


Age : 26 ans
Job : Chasseuse
Situation : Célibataire
Localisation : Quelque part entre la Californie et New York
Feat. : Blake Lively
Copyright : Tellou et Tumblr
Otherself : /
Date d'inscription : 24/07/2018
Messages : 20
HunterI lost my shoe.
MessageSujet: Hope Collins ~ Les princesses ne sont pas toujours en détresse ⚝ Mar 24 Juil - 14:15
Hope Collins


ft. Blake Lively

ANECDOTE UNE Elle est la fille d’un Sénateur de l’état de New York, Elliott Collins, et d’Anna Collins, ancienne infirmière, femme au foyer depuis le début de l’ascension sociale de son mari. Hope a été élevée par une gouvernante, qui remplaçait ses parents régulièrement absents. Elle a fréquenté les établissements les plus huppés de la ville de New York, mais s’est révélé être une brillante élève avec la tête sur les épaules, peu obnubilée par le milieu qu’elle fréquentait.

ANECDOTE DEUX Hope est diplômée de la NYU School of Medicine, et terminait sa deuxième année de  Résidence en chirurgie, au Mount Sinaï Hospital, lorsque la guerre civile d’avril 2016 a explosé à NYC. Elle a passé cette période à soigner humains et êtres surnaturels sans faire la moindre distinction. Une vie est une vie. Sa mère a trouvé la mort pendant cette guerre civile, mais le chaos était tellement présent que Hope ne l’apprit pas tout de suite. Ce n’est qu’en tombant sur son corps lors d'un triage aux urgences qu’elle comprit. Son père était à Washington pour tenter de régler la crise. Mais ça... Elle ne s'en souvient pas vraiment.

ANECDOTE TROIS Elle a préféré faire médecine que devenir danseuse professionnelle, abandonnant ainsi son rêve de petite fille pour consacrer sa vie à faire le bien autour d’elle. Elle a suivi des cours de ballet depuis son plus jeune âge et était admise au concours d’entrée pour la prestigieuse School of American Ballet, mais a rebroussé chemin pour intégrer la NYU. Elle a également participé à des camps de tir à l’arc dans son enfance, et était plutôt douée. Tombée amoureuse du professeur de boxe de son meilleur ami d’enfance, elle s’est également consacrée à ce sport pendant ses premières années d’étude, développant certaines facultés. Elle était également mannequin à ses heures perdues.

ANECDOTE QUATRE Quelques fragments de souvenirs datant de l’époque de l’apocalypse lui reviennent parfois, en lien avec les rencontres qu’elle a faites ou la perte de sa mère, mais rien de concret. Des rêves fugaces, colorés et lointains, qui viennent parfois perturber son sommeil.

ANECDOTE CINQ Elle a retrouvé son meilleur ami après l’apocalypse, Ethan, devenu vampire pendant leur première année de fac, moment où il a totalement disparu des radars. Cela a renforcé son avis sur le droit à l’existence des créatures surnaturelles. Après que le G4 a refusé la mise en place de quota de libre-service pour les poches de sang et les cœurs, Hope en a détourné un petit nombre pour Ethan, régulièrement. Une vie est une vie.

ANECDOTE SIX Après l’inauguration de l’Institut, son père, farouchement opposé au surnaturel, l’a faite entrer à l’Institut, lui vendant la possibilité de s’occuper des créatures surnaturelles. En réalité, il souhaitait surtout avoir une personne à l’intérieur qui pourrait lui fournir des informations. Là, elle a retrouvé son petit ami depuis 5 ans, Chace, chercheur pour l’Institut. En janvier 2018, elle a fui l’Institut et sa vie sur la côte Est, à la recherche de sa grand-mère, Amanda Collins, résidant en Californie…


CARACTERE
Courageuse - Ambitieuse - Intelligente - Déterminée - Fière - Franche - Loyale - Perspicace - Têtue - Douce - Battante - Sérieuse - Réfléchie - Naïve - Goût de l'aventure - Observatrice - Passionnée - Energique - Extravertie - Réfléchie - Confiante - Séductrice - Excitée par l'inconnu - Bavarde - Joueuse - Indépendante - Croit qu'elle n'a pas besoin des hommes - Bonne humeur quasi-constante - Coeur brisé
Hope Collins, c'est ainsi que l'on m’appelait. Aujourd'hui, je suis simplement H' et si l'étiquette accrochée à ma chemise l'indique clairement, j'ai tout de même du mal à y croire. Je me souviens tout juste avoir eu mes 26 ans le 16 juin 1992. Quant au lieu de ma naissance ... Et bien, je dirais simplement NEW YORK, USA, de mémoire. Ils murmurent que je suis un(e) HUMAINE CELIBATAIRE et que j'exerce la profession de CHASSEUSE mais ont-ils seulement raison ? Tout se trouble dans ma tête.

Compétences, pouvoirs et / ou sortilèges
CORPS A CORPS Bon Grâce à l'agilité et la souplesse acquises lors de son passé de danseuse et ses cours de boxe, Hope arrive généralement à se sortir d'un bourbier dans lequel elle se sera fourrée. Mais ce n'est pas son domaine de prédilection.Elle préfère généralement rester à bonne distance des ennuis.

TIR A L'ARC Excellent Qui aurait cru que les camps de tir à l'arc pour les enfants de l'Upper East Side auxquels elle avait participé enfant lui seraient un jour utiles ? Pourtant, sa meilleure arme demeuraient bel et bien dans son arc et ses flèces, jamais loin d'elle lors d'une partie de chasse. Elle a appris à tailler des flèches et les adapter pour faire face à toutes les créatures possibles.

INFORMATIQUE Bon Ethan, son meilleur ami, était le geek de son collège et son lycée avant de devenir un vampire. Hope ne compte plus les heures passées dans son appartement à le regarder hacker différentes choses, et elle ne peut pas non plus oublier la façon dont il lui avait créé une fausse carte d'identité pour qu'ils puissent aller fêter son 16ème anniversaire dans un bar... Merci Ethan !

ARMES A FEU En cours d'apprentissage, encore médiocre C'est sa grand mère qui lui a mis son premier pistolet dans les mains, il y a à peine 6 mois de ça, mais Hope n'arrive pas à s'y résoudre. Elle sait viser, grâce au tir à l'arc, mais n'arrive pas à gérer la puissance des coups. Les armes à feu la rebutent de manière générale, alors difficile de se résoudre à en tenir une elle-même. Bien qu'elle doive reconnaître que c'est plus pratique qu'un arc et des flèches parfois...


Asylum

Connue sous le pseudonyme de TELLOU, j'ai présentement 23 pommes depuis le 16/03. Cependant, vous me reconnaîtrez peut-être sous le visage de PERSONNE. J'ai connu SH grâce à SOPHIA ♥️ et j'ai pris connaissance du règlement. La preuve, Gabe l'a volé pour s'en faire une écharpe. Par ailleurs, si je devais avoir des remarques sur ma présentation, je préférerais les avoir DIRECTEMENT SUR MA FICHE.

Au passage, je crédite TELLOU pour mon avatar, TUMBLR pour mes gifs & TUMBLR pour mon icon. Pour finir, il est savoir que j'ai regardé la série supernatural - jusqu'à la saison 13, épisode 17 ou 18 de SPN.

©️ HELLOPAINFUL; revisité par SHADOW




Hope Collins
« But I’m only human and I bleed when I fall down, I’m only human And I crash and I break down » ©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t1586-hope-collins-les-princesses-ne-sont-pas-toujours-en-detresse#19659
Hunter
I lost my shoe.
avatar

Hope Collins
Watch this madness burning out the way


Age : 26 ans
Job : Chasseuse
Situation : Célibataire
Localisation : Quelque part entre la Californie et New York
Feat. : Blake Lively
Copyright : Tellou et Tumblr
Otherself : /
Date d'inscription : 24/07/2018
Messages : 20
HunterI lost my shoe.
MessageSujet: Re: Hope Collins ~ Les princesses ne sont pas toujours en détresse ⚝ Mar 24 Juil - 14:16
Story of your life


Let your smile change the world, but don't let the world change your smile


17 janvier 2018
Dans un sursaut, Hope ouvrit les yeux et posa son regard clair sur le réveil, passant par-dessus la silhouette endormie de Chace et son bras posé en travers de sa poitrine. 4h30. Elle fixa le plafond, perdu dans les ténèbres, tout en essayant de reprendre une respiration normale.

Je m’appelle Hope Collins, j’ai 25 ans. Réel. Je travaille à l’Institut depuis quelques mois. Réel. J’étais étudiante en médecine, en résidence de chirurgie, à New York, et j’ai quitté ce poste temporairement pour faire face au nouveau monde dans lequel nous vivons. Réel. Le surnaturel existe. Réel.

Depuis qu’elle s’était réveillée ce matin d’août 2016, incapable de se souvenir des derniers mois, Hope se répétait inlassablement le même mantra, chaque fois qu’un cauchemar venait la réveiller au milieu de la nuit. Trop réels ces cauchemars. Une frontière entre le rêve et le souvenir trop ténue. Souvent elle mettait quelques minutes à reprendre pied et se souvenir d’où elle était. Ses cours de médecine lui avaient appris que l’amnésie n’était jamais anodine, et rarement bonne. Souvent une protection du cerveau contre des évènements choquants. Mais quels évènements ? Si cela ne l’avait jamais inquiétée d’être incapable de se souvenir de ce qu’elle avait mangé la veille, perdre de vue plusieurs mois de sa vie ne relevait pas de la même expérience. Et elle avait peur. Alors faire le point sur les certitudes qu’elle avait était devenu le seul moyen pour elle de garder les pieds sur terre dans cette folie.

Ethan est un vampire. Réel. Pendant leur première année de fac, 7 ans auparavant, il avait disparu du jour au lendemain, sans laisser de traces. Ils devaient se retrouver pour prendre le petit déjeuner ensemble, mais n’était jamais venu au rendez-vous. Elle lui avait laissé quantité de messages, avait saturé son répondeur, interrogé ses parents et même fait le tour des hôpitaux de la ville, mais impossible de mettre la main sur lui. Il s’était évanoui dans la nature, purement et simplement. C’était peu de temps après qu’elle se soit inscrite dans son club de boxe, et qu’elle lui ait confié avoir craqué sur Chace. Le temps avait passé, et elle avait fini par se convaincre qu’il était parti avec une fille. Elle l’avait imaginé s’être marié à Las Vegas sur un coup de tête et avoir quitté le pays. C’était plus sensé que penser qu’elle lui avait brisé le cœur en lui annonçant avoir eu un coup de foudre pour son prof de boxe, n’est-ce pas ?
Puis un jour de de février 2017, elle l’avait trouvé l’attendant au pied de son immeuble, comme si de rien n’était. Elle s’était emportée contre lui, et il avait fui. Mais le lendemain, il était de nouveau à son poste. Il leur avait fallu une bonne dizaine de jours pour réussir à faire le point sur la situation sans que les instincts de vampire d’Ethan ne prennent le dessus et qu’il n’ait envie de la croquer à son tour. Et elle avait accepté de l’aider, en allant à l’encontre du gouvernement, en lui fournissant du sang de l’hôpital, une fois par semaine.
Elle l’avait perdu de vue depuis qu’elle avait quitté New York, depuis qu’elle lui avait donné ce dernier lot de poches de sang. Allaient-ils se rendre compte que les vols s’étaient arrêtés depuis qu’elle avait quitté l’établissement ? Possible, mais elle espérait que non. Elle espérait surtout qu’Ethan s’en sortait sans elle. Il n’avait rien demandé, n’avait jamais voulu devenir un vampire, et il lui avait juré qu’il essayait de faire au mieux depuis qu’il commençait à se contrôler. Et elle le croyait. Il était son ami d’enfance, celui avec qui elle avait grandi dans la jungle qu’est l’Upper East Side, et elle devait l’aider. Vampire ou non. Il restait son ami. Son meilleur ami.


Ma mère est morte. Réel. C’était la seule certitude qu’elle avait au sujet du black-out de 2016. Lorsque le monde s’était réveillé amnésique, il n’y avait aucune trace d’Anna Collins. Et elle ne les aurait pas abandonnés pour partir ailleurs, elle aimait beaucoup trop sa vie de jet setteuse et son rôle de femme de Sénateur pour simplement disparaître dans la nature. Puis c’était le premier cauchemar vibrant de vérité qu’avait fait Hope, quelques semaines après. Jamais elle n’oublierait le teint cireux de sa mère, sur un brancard aux urgences, au milieu des autres blessés qui arrivaient par dizaines. Anna ne l'avait même pas reconnue lorsqu'elle avait tenté de lui parler, et était morte quelques minutes après. Lorsqu’elle s’était réveillée cette nuit-là, elle avait su. C’était un souvenir, et c’était réel. La belle Anna Collins n’était plus.

Ce loup garou que je viens de voir dans mon rêve, que j’étais en train de soigner, et l’humain qui se trouvait sur le brancard à côté… Réels ? Ou irréels ? Ils semblaient plus que vrais pourtant. Mais elle était incapable de trancher. Etait-ce un simple rêve ? Ou bien une réminiscence de cette période d’amnésie ? Ethan n’était-il pas la première créature à laquelle elle offrait son aide ? Hope sentit son cœur s’accélérer alors qu’une bouffée d’angoisse l’envahissait face à ce nouveau trou noir, et elle décida de repartir sur des choses plus simples. Pas à pas.

Chace m’a demandée en mariage lors du jour de l’an. Réel, comme en témoignait le diamant qui ornait désormais son annulaire gauche. Elle le revoyait s’agenouiller alors que tout le monde faisait le décompte autour d’eux, dans une euphorie de champagne, et elle se revoyait accepter. Chace avait 30 ans, également médecin. Ils se fréquentaient depuis 5 ans maintenant (dont une période dont ils n’avaient aucun souvenir évidemment), mais se connaissaient depuis plus longtemps que ça. Depuis ce jour pendant sa terminale, où elle était allée chercher Ethan à son cours de boxe. Et qu’elle avait rencontré le beau Chace, son coach, étudiant en médecine qui donnait des cours pour arrondir ses fins de mois. Un coup de foudre instantané. Lorsqu’elle avait renoncé à devenir danseuse, elle avait pris des cours avec lui, à la fois pour le plaisir des yeux, mais aussi pour se défouler pendant ses études. Il avait fini par l’inviter au restaurant, et ainsi avait commencé leur histoire d’amour. Elle était persuadée qu’il était l’homme de sa vie, et elle était prête à passer à la prochaine étape. Il travaillait également à l’Institut, comme chercheur.

Un goût amer lui emplit la bouche, et elle regarda longuement le visage de son fiancé, ses traits qu’elle connaissait par cœur et qu’elle adorait, qui semblaient incarner l’innocence même. Elle s’était sentie tellement en sécurité dans ses bras, il était son pilier. Toujours présent, et attentionné. Chace me cache quelque chose à l’Institut. Réel, elle en était certaine. Quelque chose de pas clair se tramais depuis plusieurs semaines. Lorsqu’il l’avait demandé en mariage, elle s’était dit que ce n’était que de la paranoïa et que c’était sûrement le stress de la demande qu’il lui avait transmis. Mais ses doutes étaient vite revenus, à peine quelques jours après. Elle espérait de tout son cœur qu’elle se trompait, mais son instinct lui disait que c’était réel. Et son instinct se trompait rarement… Elle caressa sa joue avec tendresse, et décida que ce soir elle en aurait le cœur net. Elle découvrirait ce qui le rendait si distant à chaque fois qu’ils mentionnaient l’Institut. Elle déposa un baiser au coin de ses lèvres et vint se blottir contre son torse puissant, profitant du peu d’insouciance et d’innocence qu’il lui restait. Car elle sentait que quelque chose allait changer entre eux. Son instinct ne se trompait jamais.

17 janvier 2018, 18 heures
Hope avait fini sa journée. Une nouvelle journée pleine d’examens de diverses créatures surnaturelles, d’examens sanguins et de tubes à essais avec divers prélèvements à analyser. La chirurgie lui manquait sérieusement. Le plaisir qu’elle ressentait lorsqu’elle s’occupait de ses patients, et qu’elle voyait l’émotion les envahir lorsqu’elle avait aidé le titulaire à exercer sa propre magie, très éloignée de celle que le monde connaissait désormais. Elle s’orientait vers la chirurgie plastique avant d’intégrer l’Institut. Une profession qui correspondait bien à la princesse blonde que les gens voyaient en elle. Mais Hope était loin de la bimbo blonde qu’on pouvait imaginer en la voyant. Elle avait un grand cœur, et voulait simplement aider les gens à gommer les marques de leur passé. Cicatrices, mal être… Chaque sourire était une bénédiction. Et c’étaient eux qui lui manquaient le plus aujourd’hui.
Son père, le Sénateur Elliott Collins, avait insisté pour qu’elle intègre l’Institut en tant que scientifique, et Hope savait qu’il avait largement fait jouer ses relations pour que Chace et elle y aient une place dorée. Et la curiosité de Hope avait largement été attisée par les mystères que ce nouveau monde leur offrait. Elle avait quitté son poste au Mount Sinaï Hospital à contre cœur et s’était vite lassée de ses nouveaux patients. Elle trouvait la façon dont on les traitait malsaine. Mais chaque fois qu’elle avait fait part de ses doutes à Chace ou son père, ils lui avaient répondu qu’il valait mieux profiter de cette position avantageuse. Et elle s’était tue. Parce que ce nouveau monde l’effrayait, au fond. Et que plus on en savait à son sujet, mieux c’était pour eux, pauvres humains dépourvus de capacités spéciales que d’autres espèces avaient.
Elle attendait dans le hall de l’Institut que Chace la rejoigne pour qu’ils rentrent ensemble chez eux. Comme tous les soirs, ou presque. Dernièrement, il était souvent retenu à l’Institut un peu plus tard que d’habitude, parfois il rentrait même après qu’elle se soit endormie. Et de ne pas le voir arriver attisait ses craintes, les mêmes qui l’avaient envahies cette nuit. Elle regarda une nouvelle fois son portable, à la recherche d’un texto de sa part qu’elle n’avait pas vu, mais toujours rien. Elle soupira, lorsqu’on l’attrapa par le bras. Le seul contact de sa peau contre la sienne déclencha une vague d’étincelle, et elle se retourna pour découvrir le visage de Chace. Peut-être que son instinct avait tort finalement… Il l’embrassa sur le front, avec un sourire.

« Désolé H’, je ne pourrai pas rentrer avec toi ce soir… J’ai une réunion imprévue, ça risque de s’éterniser un peu… Je t’appelle en sortant et on va au restaurant s’il n’est pas trop tard, ok ? Je t’aime. »

Et il s’éloigna. Elle n’avait même pas eu le temps de lui dire bonjour qu’il était déjà parti. Est-ce que toutes les femmes trahies se sentaient comme elle ? Elle ne pouvait pas croire qu’il y avait une autre femme dans sa vie. Parce qu’il ne pouvait y avoir que ça, n’est-ce pas ? Les prétendues réunions n’étaient pas ce qu’elles étaient, Hope en avait la certitude. Elle serra les poings, le diamant de sa bague de fiançailles s’enfonçant dans sa paume, et elle décida de le suivre. Pour en avoir le cœur net. Evaluer la concurrence. Une concurrence qui ne devrait même pas exister…

Restant à bonne distance de lui, tout en le gardant dans sa ligne de mire, elle le suivit dans les dédales de couloirs de l’Institut, jusqu’à son bureau, ou du moins la pièce dans laquelle il passait le plus clair de son temps à interroger les créatures qui venaient les voir. Il avait une conversation animée au téléphone, ce qui lui donnait un avantage, il ne faisait pas attention à ce qui l’entourait. Parlait-il avec la femme qu’il allait retrouver plutôt que rentrer chez eux ? Elle était restée trop loin de lui pour entendre quoi que ce soit jusque-là. Mais il avait laissé la porte du bureau entrouverte, le temps de trouver le papier qu’il cherchait, et Hope parvint à saisir quelques bribes de discussion.

« Non non… Non, ne vous inquiétez pas. Le vampire parlera ce soir. Je le connais bien, ne vous en faites pas, une vieille connaissance…… Non personne ne se doute de rien…. »

Hope recula, le souffle court. Un mauvais pressentiment l’envahissait, des choses qui tentaient de se mettre en place dans son esprit, une idée qui tentait de faire son chemin. Mais la sensation de vertige qui accompagnait ces révélations l’empêchait d’y voir clair. Chancelante, elle se détourna de la pièce et repartit en sens inverse, jusque chez elle. Il fallait qu’elle réfléchisse.


24 janvier 2018, Sonora, Californie
Après avoir fui l’Institut,  une semaine plus tôt, Hope était rentrée à leur appartement et avait fouillé dans les papiers de son fiancé, jusqu’à tomber sur son agenda. Sa course dans le froid mordant de ce mois de janvier avait fini par lui permettre d’aligner les deux idées qui la rebutaient. Elle ne connaissait qu’un seul vampire qui était une vieille connaissance de Chace : Ethan. Que faisait-il ici, dans le Colorado ? Et comment Chace avait-il croisé sa route ? Etait-il revenu pour elle, pour qu’elle l’aide de nouveau ? Et surtout… Qu’est-ce que Chace prévoyait de lui faire ? Elle avait feuilleté l’agenda de Chace, examinant chaque journée louche de ces dernières semaines. Et le même rendez-vous revenait toujours, y compris ce soir-là. Sans comprendre réellement ce qu’elle faisait, elle s’était mise à vider son armoire dans un sac de voyage, emportant avec elle la majorité des preuves de son existence dans cette vie dont elle ne voulait plus. Il se tramait des choses étranges et malsaines à l’Institut, elle le sentait. Des choses qui allaient à l’encontre de ses principes sûrement. Comment avait-elle pu travailler pour ces gens-là ? Mais surtout… Comment n’avait-elle pas pu voir qui était réellement l’homme qu’elle allait épouser ? Chace était-il réellement capable de torturer Ethan pour des informations ? Car c’était bien de cela qu’il s’agissait n’est-ce pas ? Puis elle avait repris ses recherches, en quête d’autres indices. Jusqu’à ce qu’elle se résigne à utiliser les enseignements d’Ethan et qu’elle cracke la messagerie de son fiancé. Et ce qu’elle vit ne fit que confirmer ses soupçons. Chace était rentré au moment où elle avait fermé son ordinateur, pour l’ajouter à ses bagages. Lorsqu’il la vit prête à partir, il tenta de lui parler, de l’attirer dans ses bras. Mais tout ce dont Hope se souvenait, c’était d’un tourbillon de cris, de larmes et de sa bague de fiançailles qu’elle lui avait jeté à la figure avant de claquer la porte derrière elle. Savait-il qu’elle avait découvert quelque chose ? Elle n’en savait rien, tout ce dont elle était sûre, c’était qu’elle devait mettre le plus de distance possible entre elle et lui.

Et là voilà, cinq jour plus tard, une adresse griffonnée sur un bout de papier, à déambuler dans les rues de Sonora, épuisée, à la recherche de la personne qui pourrait sûrement l’aider à trouver une justice dans ce monde. Ou du moins à le comprendre. Elle avait pris le premier train qui partait de la gare, et avait voyagé pendant trois jours, changeant sans cesse de direction. Sa destination finale était San Francisco, mais elle cherchait à brouiller les pistes. Dans la première ville où elle avait fait escale, elle s’était rendue dans une banque pour ouvrir un compte au nom d’Anna Peters, sa mère. Elles se ressemblaient suffisamment pour que le banquier n’y voie que du feu, et elle avait fait transférer l’ensemble de son propre compte en banque, bien rempli, dessus, avant que son père ne lui coupe les vivres. Car il était dans le coup lui aussi, n’est-ce pas ? Elle savait que le surnaturel l’insupportait, et c’était grâce à lui que Chace avait pu en arriver là. Elle avait regretté à ce moment-là de ne pas avoir conservé sa bague pour la revendre, afin d’avoir un peu plus d’avance. Mais la lancer à la figure de Chace avait été beaucoup plus salvateur pour elle. Puis elle avait repris son chemin. A San Francisco, elle avait mené ses recherches sur Amanda Collins, depuis sa chambre d’hôtel. Amanda était sa grand-mère paternelle, et elle n’avait que de vagues souvenirs d’elle. Elle revoyait une femme mince, à l’allure fière et décidée, qui lui comptait des histoires sur des anges, des démons, des vampires, des loups-garous, des êtres capables de changer d’apparence… Un monde qui lui paraissait fabuleux à l’époque, mais qui ne l’était peut-être pas tant que ça. Amanda semblait en savoir plus que ce qu’elle ne voulait bien le dire. Et Hope avait cessé de la voir lorsque son père avait coupé les ponts quand il était monté en grade politiquement parlant. Hope avait 8 ans. Mais elle savait qu’elle vivait en Californie, elle était déjà allée chez elle quand elle était enfant. Amanda pourrait peut-être l’aider.

Il lui avait fallu deux jours de recherches sur son ordinateur, à utiliser les techniques qu’Ethan lui avaient enseignées au lycée pour retrouver sa trace. Et son adresse. A Sonora, une petite ville à plusieurs heures de route de San Francisco. Il aurait sûrement fallu deux fois moins de temps à son ami pour arriver à la même conclusion, mais Hope était rouillée. Et surtout, Ethan n’était peut-être plus en mesure de lui venir en aide… Elle avait pris un bus, et était arrivée une dizaine d’heures plus tard à la gare routière de Sonora. Trainant son sac et portant son cœur brisé en bandoulière, serrant un bout de papier froissé dans sa main. Regrettant le confort de la vie qu’elle venait de quitter mais en recherche d’une justice. Il s’avéra qu’Amanda possédait un ranch à la sortie de la ville. Et lorsque Hope frappa à sa porte, personne ne répondit. Alors elle s’était laissée tomber sur les marches du perron, et s’était mise à pleurer de désespoir. Tout avait été vain.

« Attention Princesse, il y a des choses étranges qui rodent dans le coin, je resterais pas là si j’étais toi. »

Hope avait levé la tête de ses genoux, pour les poser sur la silhouette de ses souvenirs, apparemment encore un peu épargnée par les ravages du temps. La vieille femme avait froncé les sourcils lorsqu’elle avait vu son visage, et Hope avait esquissé un sourire. Elle n’osait pas imaginer à quoi elle pouvait bien ressembler, elle l’ancienne danseuse, qui posait pour des photographes quand elle avait envie de se faire un peu d’argent de poche. Mais cette vie était loin derrière elle maintenant, n’est-ce pas ?

« Salut, Granny… »

2 août 2018, Sonora
« Qu’est-ce que tu comptes faire maintenant, Princesse ? »

Hope lui tendit le revolver qu’elle tenait toujours à la main et regarda Amanda. Elle vivait avec elle depuis près de 8 mois maintenant, et était partie chasser à ses côtés à de nombreuses occasions. Enfin. Hope l’emmenait où il fallait, enquêtait un peu, Amanda lui apprenait ce qu’elle devait savoir pour mener à bien sa mission, et Hope se jetait dans la gueule du loup. Puis elles rentraient chez Amanda. Et puis, il y avait Eric Jones. Il était le fils des voisins d’Amanda, décédés vingt-cinq ans auparavant. Un polymorphe qu'elle avait mis trop de temps à identifier, de ce qu’elle racontait. Eric n’avait que six ans quand ses parents sont décédés, et Amanda avait décidé de l’adopter. Elle l’avait élevé comme son fils. Un fils à qui elle avait réussi à transmettre son savoir cette fois. Comme avec Hope, elle lui avait appris à se servir d’une arme à feu, ce qui était une réussite avec lui. Et elle lui avait appris à se battre, grâce à de vieilles connaissances qui habitaient en ville. Il les avait accompagnées, et avait tiré Hope de pas mal de problèmes. Mais elle s’améliorait.
Il avait fallu plusieurs jours à Amanda pour lui résumer sa vie. Mariée à un homme de lettres de la branche américaine, Amanda avait appris à ses côtés tout ce qu’il fallait savoir sur ce monde. Jusqu’à ce qu’il décède tragiquement entre les mains d’un Wendigo, quelques années après la dissolution des Hommes de Lettres. Amanda était enceinte d’Elliott à ce moment-là, et après la naissance de ce dernier elle avait repris la lutte. Elle avait tenté d’enseigner à Elliott ce qu’elle savait, mais il s’était toujours montré réfractaire à ce monde. Alors elle avait abandonné, et il était parti étudier dans une prestigieuse université de la côte Est. Puis elle, Hope, était arrivée, et Amanda avait essayé de faire comme avec Elliott. Et cette fois ça fonctionnait. La jeune Hope était plus réceptive, fascinée par les histoires sur les anges et les démons. Jusqu’à ce qu’Elliott lui demande de sortir définitivement de la vie de sa fille, et d’arrêter de lui conter ces balivernes. Ce qu’Amanda avait fait.
Elle n’avait aucun souvenir de l’apocalypse. Mais elle avait repris la chasse à son réveil. En cherchant une nouvelle justice. Maintenant que les créatures surnaturelles pouvaient vivre au grand jour, la plupart rentraient dans les rangs, et elle ne s’occupait plus que de ceux qui sortaient des sentiers battus ou s’en prenaient à des innocents. Jusqu’à ce que son cœur fasse des siennes et qu’elle en soit réduite à faire ses courses et prier pour qu’aucune créature ne vienne lui chercher des noises, laissant la place à Eric. A presque 80 ans, elle ne pouvait plus faire des folies de son corps comme avant. Elle tentait d’enseigner à Hope à se servir d’une arme à feu, mais c’était peine perdue.

« Je ne sais pas… Rester encore un peu dans le coin j’imagine. Puis il faudra bien que j’y retourne, n’est-ce pas ? »

Hope avait raconté, avec beaucoup de difficultés, les raisons qui l’avaient amenées ici. Son coeur brisé continuait de se manifester de temps à autres.

« J’aimerais reprendre ma résidence à San Francisco, ou Los Angeles. Mais… Le monde doit savoir, non ? Ce qu'il se passe. Les créatures doivent savoir ce qui les attend, ce à quoi elles s’exposent. Et il y en a d’autres qui méritent de se faire botter les fesses. »

Hope avait trouvé la forme de justice qu’elle cherchait auprès d’Amanda, et avait décidé d’adopter son mode de vie. Elle regarda par la fenêtre, et serra les poings. Elle prendrait sa revanche. Elle ne vit pas le regard de fierté qu’Amanda posait sur elle à ce moment là. Ni la douleur dans celui d'Eric, à l'idée qu'elle puisse partir.

Je m’appelle Hope Collins, j’ai 26 ans. Réel. J’étais étudiante en médecine, en résidence de chirurgie, à New York, et j’ai quitté ce poste temporairement pour faire face au nouveau monde dans lequel nous vivons. Réel. Le surnaturel existe. Réel. Je travaillais à l’Institut. Réel. Ethan est un vampire. Réel. Ma mère est morte. Réel. Tout comme Ethan, sûrement… J’ai quitté Chace. Réel. J’ai fui en Californie. Réel. Je suis une chasseuse… Réel.



©️ HELLOPAINFUL; revisité par SHADOW



Hope Collins
« But I’m only human and I bleed when I fall down, I’m only human And I crash and I break down » ©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t1586-hope-collins-les-princesses-ne-sont-pas-toujours-en-detresse#19659
Student Witch
Lost my spells book again.
avatar

Ciri Warren
Watch this madness burning out the way


Age : Apparence : 27 ans / réalité : 14 mds d'années.
Job : Actrice
Situation : Célibataire
Localisation : Avec Eli ou Yehuiah
Feat. : Robyn Rihanna Fenty
Copyright : Tumblr (gif)
Otherself : Je suis l'ancienne grigori Almadan'rel qui est désormais la daimon Ciri Warren. Je suis l'apprentie d'Elizabeth Rochester depuis un an et demi. Vous pourrez donc me trouver à ses côtés, sinon il y a des chances que vous me trouvez avec mon grand-frère Yehuiah ou sur un plateau de tournage... Parce que, oui, je suis une célébrité... Une actrice qui grandit dans le milieu du cinéma. Mon projet artistique, jouer avec Matt Damon. Dans le monde de la magie, vous devez me connaître, ou plutôt me connaître mon vaisseau Ciri Warren, c'est une Warren, les Warren ont suivi les Styne durant l'apocalypse. C'est bien sûr de l'histoire ancienne, mais les vieilles rancoeurs sont difficiles à oublier.
Date d'inscription : 16/02/2018
Messages : 87
Student WitchLost my spells book again.
MessageSujet: Re: Hope Collins ~ Les princesses ne sont pas toujours en détresse ⚝ Mar 24 Juil - 14:25
Bienvenue par ici et bon courage pour ta fiiiche :52:



ALMA
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hunter
I lost my shoe.
avatar

Revandel
Watch this madness burning out the way


Age : Quelques milliards d'années, 36 ans en apparence
Job : Chasseur & musicien dans un piano-bar
Situation : Célibataire
Localisation : Chicago
Feat. : Rami Malek
Copyright : © signature by COM
Otherself : Hevannah N. Lynch
Date d'inscription : 18/06/2017
Messages : 249
HunterI lost my shoe.
MessageSujet: Re: Hope Collins ~ Les princesses ne sont pas toujours en détresse ⚝ Mar 24 Juil - 14:31
Alors ce serait toi la fameuse amie de Sophia dont elle me parlait ?
Bienvenue sur le forum, princesse, j'espère que tu t'y sentiras bien ! :23:


L'oiseau en cage rêve des nuages

By COM


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t954-you-better-know-what-you-re-fighting-for-revandel http://solemnhour.forumactif.org/t977-carnet-de-route-de-revandel-daddy-knows-best
Militian
Not a sadistic killer, just maniac.
avatar

Allan Gallagher
Watch this madness burning out the way


Age : 35
Job : Militaire / Milicien
Situation : Veuf
Localisation : Anywhere we need me
Feat. : Matt Tuck
Copyright : Moi
Otherself : Kitty & Crowquette
Date d'inscription : 15/07/2018
Messages : 46
MilitianNot a sadistic killer, just maniac.
MessageSujet: Re: Hope Collins ~ Les princesses ne sont pas toujours en détresse ⚝ Mar 24 Juil - 15:44
Bienvenue belle blonde ! Trop de beauté sur ce forum misha
Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t1553-allan-o-revenge-is-what-i-believe-in http://solemnhour.forumactif.org/t1554-carnet-d-adresses-d-allan-gallagher
Congregation's Member
Dear Mother of Earth, why me ?
avatar

Elizabeth Rochester
Watch this madness burning out the way


Age : 245 ans
Job : Watcher de la Congrégation ; Regent de l'Osprey Coven (NOLA)
Situation : Veuve 3 fois, célibataire endurcie nourrissant de dangereux sentiments pour un chasseur.
Localisation : Nouvelle Orléans, bien qu'en vadrouille constante
Feat. : Helena Bonham Carter
Copyright : Brune (ava), TUMBLR (gifs), Pumpkyn (sign)
Otherself : Gabriel ◈ Yehuiah ◈ Annabelle J. Graham ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 565
Congregation's MemberDear Mother of Earth, why me ?
MessageSujet: Re: Hope Collins ~ Les princesses ne sont pas toujours en détresse ⚝ Mar 24 Juil - 17:40
:7: Welcome home beauty ! Blake mais quel beau choix :52:

Tu as désormais 7 jours pour finir ta fiche mais si tu as besoin d'un délai, si tu as des questions ou des remarques à nous faire, n'hésite pas à venir me mpotter ou mpotter Castiel ♥️

Je te laisse des cookies en attendant de lire la suite et je bisouille quiconque est responsable de ta présence ici en plus de lui filer du rhum :amour:


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t42-elizabeth-w-rochester-can-t-sleep-take-arsenic http://solemnhour.forumactif.org/t1566-carnet-d-adresses-d-elizabeth-rochester-i-wanted-to-go-home-to-be-where-you-are#19403
Civilian
Hate mondays.
avatar

Castiel
Watch this madness burning out the way

.
Age : Indéfini
Job : Représentant pour la marque Pepsi
Situation : Célibataire
Localisation : Sur Terre
Feat. : Misha Collins
Copyright : Tumblr pour les gifs et Rose noire pour l'avatar
Otherself : Jonas Sanders
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 901
CivilianHate mondays.
MessageSujet: Re: Hope Collins ~ Les princesses ne sont pas toujours en détresse ⚝ Mar 24 Juil - 19:25
Bienvenue parmi nous belle demoiselle :52:

Elizabeth ayant tout dit, il ne me reste qu'à te souhaiter bon courage pour la suite de ta fiche :14:




Employee of the month

Castiel Sturges




Récompenses:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t22-castiel-it-s-funnier-in-enochian http://solemnhour.forumactif.org/t798-carnet-d-adresse-de-castiel#9246
Hunter
I lost my shoe.
avatar

Abigail C. Becker
Watch this madness burning out the way


Age : 24 ans
Job : Chasseuse à mi-temps / actrice ratée
Situation : Célib' endurcie
Localisation : Chicago [nomade]
Feat. : Nicola Peltz
Copyright : Bazzart
Otherself : /
Date d'inscription : 28/04/2017
Messages : 266
HunterI lost my shoe.
MessageSujet: Re: Hope Collins ~ Les princesses ne sont pas toujours en détresse ⚝ Mer 25 Juil - 7:21
BIENVENUE.

Et bon courage pour le reste, blablabla.
:<3: sur toi.


©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t902-abby-one-for-the-road http://allwaswell.forumgratuit.lu
Hunter
I lost my shoe.
avatar

Sophia MacKintosh
Watch this madness burning out the way


Age : 34 ans
Job : chasseuse à temps plein
Situation : célibataire
Localisation : sur la route entre la caroline du nord et le dakota du sud
Feat. : olivia wilde
Copyright : mathou
Otherself : nope
Date d'inscription : 22/07/2018
Messages : 33
HunterI lost my shoe.
MessageSujet: Re: Hope Collins ~ Les princesses ne sont pas toujours en détresse ⚝ Mer 25 Juil - 17:56
Yeaaaaaaaaah, you did it, Sweetie :7:
Oui, Rev, c'est elle ! Et ça va être trop bien, on va bien s'amuser :100: pahaliah


i didn't do it
oh wait, that ? i did do it..


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t1582-she-wore-a-smile-like-a-loaded-gun-sophia#19515
Hunter
I lost my shoe.
avatar

Hope Collins
Watch this madness burning out the way


Age : 26 ans
Job : Chasseuse
Situation : Célibataire
Localisation : Quelque part entre la Californie et New York
Feat. : Blake Lively
Copyright : Tellou et Tumblr
Otherself : /
Date d'inscription : 24/07/2018
Messages : 20
HunterI lost my shoe.
MessageSujet: Re: Hope Collins ~ Les princesses ne sont pas toujours en détresse ⚝ Jeu 26 Juil - 14:06
Merci à tous pour ces gentils messages d'accueil, je vous aime déjà d'amour



Hope Collins
« But I’m only human and I bleed when I fall down, I’m only human And I crash and I break down » ©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t1586-hope-collins-les-princesses-ne-sont-pas-toujours-en-detresse#19659
Congregation's Member
Dear Mother of Earth, why me ?
avatar

Elizabeth Rochester
Watch this madness burning out the way


Age : 245 ans
Job : Watcher de la Congrégation ; Regent de l'Osprey Coven (NOLA)
Situation : Veuve 3 fois, célibataire endurcie nourrissant de dangereux sentiments pour un chasseur.
Localisation : Nouvelle Orléans, bien qu'en vadrouille constante
Feat. : Helena Bonham Carter
Copyright : Brune (ava), TUMBLR (gifs), Pumpkyn (sign)
Otherself : Gabriel ◈ Yehuiah ◈ Annabelle J. Graham ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 565
Congregation's MemberDear Mother of Earth, why me ?
MessageSujet: Re: Hope Collins ~ Les princesses ne sont pas toujours en détresse ⚝ Ven 27 Juil - 13:05
Coucou poucette :7: Navrée pour le retard, j’ai eu quelques soucis familiaux à régler à la dernière minute. :77:
Concernant ta présentation, que j’ai beaucoup aimé au passage, je voulais revoir certaines choses avec toi si possible, ayant en effet remarqué quelques incohérences (à toi de me dire si je chipote trop après ou pas). Je vais tenter de reprendre ça de façon chronologique - je préviens c'est long, mais faut pas prendre peur, j'ai tendance à me perdre dans mes explications



Anecdotes Il est à savoir que les auditions pour les écoles de danse sont à passer très tôt dans l’enfance - surtout si tu fais du ballet depuis longtemps, et les dossiers pour obtenir une bourse sont gérés chacun par l'établissement concerné. Ensuite, lorsque l’on parle de sport, il ne faut pas oublier de parler du degré d'implication dans l'apprentissage et du niveau atteint. A noter que les corps de danseurs prennent chers, il donc peu probable qu’elle ait pu prendre des cours de boxe / de tir à l’arc comme a elle pu le faire sans subir déjà les séquelles liés aux cours de ballets.

Pour ce qui est de ses études. Il est à savoir que pour faire infirmière tu n’es pas obligée de faire médecine, tu rentres directement en école d'infirmière. Je suis pas extrêmement calée sur comment ça se passe aux USA mais c'est deux cursus différents de sûr et certain.
Ensuite, les études liées à la médecines sont longues et fastidieuses. Le fait qu’elle puisse faire du mannequinat à coté est plus qu’improbable pour ne pas dire impossible, surtout vu ses autres sportives (qui sont déjà limite en trop si tu fais l’emploi du temps de ton personnage). Pour avoir des amis en médecine, ils n’ont littéralement plus de vie la journée et se défoulent en général en allant faire la fête le soir car c’est là le seul moyen pour relâcher réellement la pression (en gros ils bouffent des cours matin, midi et soir et le week-end compris ). Le fait que Chase soit prof de boxe et étudiant de médecine est donc également improbable à ma connaissance :hm: (après je suis pas dieu le père, si ça se trouve c'est possible, hein, c'est juste que moi ça me parait too much. Si ça se trouve j'ai tout faux et dans ce cas méa culpa).
De plus, il reste à noter que les hôpitaux sont souvent en mauvais état pendant les guerres. Elle n’a donc probablement pas pu finir ses classes d'infirmière, ni même de médecine : en plein milieu d'une guerre, il n’y a aucun suivi étudiant possible- et encore moins durant l'apocalypse, on va pas se mentir.
Ce qui nous amène au dernier point concernant cette partie : la rencontre avec sa mère. De base, les infirmiers n’ont généralement pas - outre service spécifique – accès à la morgue. Vu le bazar général, elle a pu tomber sur le cadavre de sa mère, oui, mais pas à la morgue – sur un brancard de fortune ou un lit pourquoi pas. Mais à la morgue, ça suppose que l'hôpital tournait encore et que les services étaient fonctionnels et encore suffisamment organisés pour pouvoir gérer les allées et venues des gens (vivants ou morts). NYC ayant déjà été victime d’une grosse guerre civile en avril 2016, la 3e mondiale étant déclarée en juin / juillet de la même année par la suite, ce n’est malheureusement pas une idée viable (intéressante oui, mais pas possible).

Dernier point des anecdotes : les races. Concernant Ethan, je tiens juste à faire un petit point ici pour rappeler que les nouveaux vampires se contrôlent peu, voire pas du tout. Il a donc certainement tenté d’attaquer la demoiselle a plusieurs reprises, malgré lui, l’instinct prenant le dessus – de quoi foutre un sacré choc à ton personnage (la pauvre puppy).
Attention aussi, les lycanthropes, race ayant mutée en walker depuis le 26 août 2016, ne se transformaient qu’à la pleine lune et étaient le genre incontrôlables sous leur forme de monstre. Donc à moins que le type qu’elle soignait à l’époque lui ait avoué ce qu’il était (chose relativement peu probable) elle n’aurait pas pu savoir sa race. A noter aussi : partir du 26 août 2016, les lycanthropes et autres garous, skinwalkers et kitsunes voient leurs gènes muter et deviennent des walkers : ce sont des humains capables de se transformer en mammifères terrestres comme bon leur semble mais ils deviennent des garous incontrôlables à la pleine lune.


Histoire
La façon dont elle découvre que l’Institut fait des trafiques me chiffonne, dans le sens où c’est une aile réservée aux grandes pontes ou à ceux ayant un accès spécifique. C’est une zone ultra sécurisée dans l’idée, avec caméras, des rondes régulières, et tu n’es pas seul dans les couloirs et les labos. De ce fait, si une fuite arrive – ce qui n’est pas à l’ordre du jour – des recherches sont menées pour connaître les coupables / les espions – qui se font exécuter ou deviennent des expériences eux-mêmes. En soit c’est donc un miracle que ta demoiselle ait pu savoir ce qui s’y tramait et s’en soit sortie sans se faire traquer et avoir. Par contre le petit ami a pu laisser traîner un papier à la maison, et ton personnage tombe dessus ce qui éveille ses soupçons. Si son fiancé découvre ce fait, il peut tenter de se débarrasser d’elle (sinon c’est lui qui y passe) mais, comprenant la situation, elle peut disparaître (c’est un plan B comme un autre après).


Avant dernière chose : La famille. La grand-mère ayant ~80 balais, je la vois mal entraîner sa petite fille comme elle le fait à son âge elle-même – la chasse reste quand même un brin dangereux, ça serait plus sécurisant d’emmener une autre personne plus aguerrie avec elles (histoire de pas subir un accident ou se faire bouffer sans que granny puisse faire quelque que chose )
Enfin, vu le background de ton personnage, je trouve étrange que son père n’envoie pas quelqu’un la chercher chez sa grand-mère directement, surtout vue sa position. Je serais le paternel, je ferais tout ce que je peux pour ramener ma gamine, surtout qu’elle sait un truc qu’elle ne devrait pas savoir, avant de la neutraliser.  :hm: Après c’est peut-être moi, à toi de me le dire ♥️



Pour résumer :
tu as beaucoup d’idées et l’on voit que tu as creusé ton perso (ce qui est génial) mais pour le coup tout ça fait un peu « too much », Le reste, y’a aucun problème – j’adule littéralement le fait que le père soit un connard et que l’ex en soit un aussi.
Ceci étant dit, je suis encore une fois désolée pour le pavé. N’hésite vraiment pas à répondre à ce message ou à passer par mp si tu préfères. Je sais que c’est souvent décourageant de lire que quelque chose ne va dans une fiche (le nombre de fois où j’ai modifié les miennes, j’en parle pas ), mais garde en tête que moi comme Cassou restons à ta disposition pour t’aider si tu bloques sur un point. Des gaufres pour toi en attendant :<3:


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t42-elizabeth-w-rochester-can-t-sleep-take-arsenic http://solemnhour.forumactif.org/t1566-carnet-d-adresses-d-elizabeth-rochester-i-wanted-to-go-home-to-be-where-you-are#19403
Hunter
I lost my shoe.
avatar

Hope Collins
Watch this madness burning out the way


Age : 26 ans
Job : Chasseuse
Situation : Célibataire
Localisation : Quelque part entre la Californie et New York
Feat. : Blake Lively
Copyright : Tellou et Tumblr
Otherself : /
Date d'inscription : 24/07/2018
Messages : 20
HunterI lost my shoe.
MessageSujet: Re: Hope Collins ~ Les princesses ne sont pas toujours en détresse ⚝ Ven 27 Juil - 15:17
Coucou !

Ne t'en fais pas pour le pavé, je reconnais que je me suis pas mal laissée emporter par l'inspiration, et j'avais moi-même du mal à déblayer tout ça :) Et je pense qu'il y a beaucoup d'imprécisions de ma part aussi, désolée !

Alors points par points (parce que même si je suis globalement d'accord avec ce que tu dis, il y a quand même des points sur lesquels je me suis renseignée et qui restent cohérents ;)

Pour les écoles de danse, tu peux passer des auditions n'importe quand en externe, sur des dates d'auditions. C'est à dire après avoir suivi un entraînement dans des écoles externes à celle du ballet, par exemple, si on juge que tu as un niveau suffisant. Et donc pas forcément dès son plus jeune âge (ça ça aurait été pour entrer au conservatoire, mais en gros l'american ballet school offre une formation pour prétendre au concours d'entrée à l'American Ballet Theatre ou d'autres compagnies). Après effectivement, elle peut aussi ne pas avoir été reçue, si il n'y a que ça je peux le changer ce n'est pas un problème :) De plus les danseurs ne font généralement pas que danser, beaucoup de leur programme d'entraînement ne dépend pas que de la danse en général, pour renforcer leur musculation ou quoi. Ca après c'est un souci de chronologie mal détaillé dans ma fiche. Je la voyais commencer la boxe au début de la fac, un moment où elle aurait arrêté la danse (pour ça qu'elle peut aussi ne pas être reçue et en réaction avoir arrêté :hm:) et le tir à l'arc je voyais ça sur des camps de 1 mois l'été, ce qui est également compatible puisque la plupart des écoles de danse prennent quand même des vacances :)

Pour les études, je ne crois pas avoir parlé d'infirmière... Je vérifierai mais elle est étudiante en médecine, ça c'est sûr. Elle a passé son diplôme et est entrée en résidence (parce qu'en gros il te faut une formation supplémentaire en plus de ton diplôme pour pouvoir exercer) et le nombre d'années de résidence est variable selon la spécialité que tu choisis.
Ensuite, je suis moi même étudiante en médecine, et je sais à quel point les études sont prenantes, mais tu as le temps de faire des choses à côté (même beaucoup plus qu'on ne le croie) et heureusement ! Pour ça que ça ne me semble pas irréalisable, plein de gens autour de moi faisant ces choses là (travaillent/donnent des cours/passent d'autres diplômes/font beaucoup de sport) et s'en sortent très bien, ce n'est qu'une question d'organisation (hormis les années de concours évidemment, mais ça reste un peu différent aux USA par rapport à ici). En partant du postulat qu'elle a arrêté la danse ou en tout cas n'en conserverait qu'une heure ou deux dans la semaine, elle peut très bien s'être mise à la boxe sur une ou deux heures et continuer à étudier à côté. Alors certes, elle ne peut pas avoir une vie sociale très développée mais globalement elle a toutes ses soirées de libres et ses week-end, donc elle peut les occuper sans forcément bosser H24 ! Et pour le mannequinat je voyais ça comme une activité ponctuelle. Quand tu as des contacts dans ce milieu là c'est faisable normalement, ils peuvent faire appel à toi quand ils ont besoin, et tu as le temps ou pas :)

Je ne la voyais pas comme ayant terminé ses études de toute façon, je me disais bien que tout était mis en stand by pendant la guerre. Et donc la progression dans ses études est arrêtée depuis 2016. Mais justement, en temps de guerre je pense qu'on accepte toute personne dans les rangs, surtout si elle est capable d'aider. C'est à dire qu'elle est quand même Docteur en Médecine (le diplôme prend 4 ans là bas je crois), elle n'a juste pas de spécialité, et effectivement sa Résidence s'est interrompue. Pour ça également qu'elle a un accès à la morgue. Mais si il faut changer, je peux changer, ça n'est absolument pas un soucis ! Elle peut très bien être tombée sur elle dans la rue ou lors d'un triage de corps.

Pour les races, c'est moi. En gros même s'il a été transformé pendant ou juste avant l'apocalypse, avec le reset il retrouve ses instincts initiaux ? Sinon ils ont pu se perdre de vue peu après le lycée, il a été transformé il y a donc environ 5 ans et il s'est rapproché d'elle quand il a appris qu'elle bossait à l'hôpital et qu'il cherchait du sang. Est-ce qu'il parviendrai à se contrôler après ce laps de temps ? J'ai du mal à apprécier ce genre de choses j'avoue haha Mais si ça vous va, moi ça me va comme ça aussi ! Sinon je reprendrai cette partie pas de soucis. Après justement, c'est aussi dans un rêve, la réalité a pu être mélangée. Elle connaît l'existence des loups-garous (qui existaient encore avant le 26 août 2016, non ?) et son subconscient les lui montre pour juste les associer au fait qu'elle ne faisait pas de distinction entre les créatures surnaturelles et les humains, et que chaque vie compte à son sens.

Pour l'histoire de l'institut effectivement c'était assez flou comment ça pouvait se passer, donc soit ça passait soit ça cassait !  J'aime bien ton plan B, je modifierai ça comme ça !

Pour la grand mère, je la voyais surtout comme un espèce de guide ou prof. Genre qui reste dans l'ombre en lui donnant des conseils. Elle lui enseigne comment tirer assise à côté d'elle dans une chaise longue : "Attention au coup qui va partir", "Tiens ton pistolet comme ça", etc.. Et elle reste à l'hôtel pendant que Hope choppe des informations pendant les missions "Ha, ça ressemble à un vampire. Il te faut une flèche comme ça" ou "Tiens, c'est bizarre, de ce que tu me décris on dirait un truc comme ça." Après si vous préférez je peux rajouter un intermédiaire, y a pas de soucis, mon imagination fertile arrivera bien à créer un nouveau personnage !

Enfin pour ce qu'il en est de son père, j'aime à croire que Chace (malgré le fait que ce soit un sacré connard :51: ), tient réellement à Hope et l'aimait sincèrement. Et qu'il préférerait la protéger, puisqu'il serait loin de croire qu'elle pourrait vouloir entrer en guerre contre eux. Il imagine qu'elle est partie se calmer dans un coin et qu'elle reviendra à la raison. Il est un peu plus vieux qu'elle, il pourrait voir sa fuite comme de l'immaturité. Il aurait donc dit au père de Hope qu'elle l'avait quitté, sans donner d'informations supplémentaires sur les raisons de cette décision. Surtout si elle est en danger pour connaître ces infos là, et parce que c'est un gros macho qui ne peut pas croire qu'elle lui en veuille réellement, il la couvrira de ce côté là (parce qu'elle est sensée rester dans son coin et ne pas faire de vagues, même s'il la connaît bien il la voit comme une petite princesse gosse de riche qui a envie d'apprendre la boxe pour sortir avec son prof et chopper des bleus pour faire la grande). Mais je peux effacer l'histoire de la lettre, ça ne me pose pas de soucis non plus !

Je crois que je n'ai rien oublié, et j'espère que les explications fournies vous permettront d'y voir un peu plus clair ! Maintenant, je peux bien évidemment modifier des choses à la lumière de ces informations supplémentaires, vous n'avez qu'à me dire :)

Merci en tout cas :love: (Et désolée pour mon pavé à moi aussi hahaha)



Hope Collins
« But I’m only human and I bleed when I fall down, I’m only human And I crash and I break down » ©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t1586-hope-collins-les-princesses-ne-sont-pas-toujours-en-detresse#19659
Congregation's Member
Dear Mother of Earth, why me ?
avatar

Elizabeth Rochester
Watch this madness burning out the way


Age : 245 ans
Job : Watcher de la Congrégation ; Regent de l'Osprey Coven (NOLA)
Situation : Veuve 3 fois, célibataire endurcie nourrissant de dangereux sentiments pour un chasseur.
Localisation : Nouvelle Orléans, bien qu'en vadrouille constante
Feat. : Helena Bonham Carter
Copyright : Brune (ava), TUMBLR (gifs), Pumpkyn (sign)
Otherself : Gabriel ◈ Yehuiah ◈ Annabelle J. Graham ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 565
Congregation's MemberDear Mother of Earth, why me ?
MessageSujet: Re: Hope Collins ~ Les princesses ne sont pas toujours en détresse ⚝ Ven 27 Juil - 23:04
Re coucou (3 ans plus tard, pardon, IRL oblige )

Alors du coup. Je sais ce que c'est que de s'emballer, t'inquiète XD (c'est bien au contraire, et comme dit plus haut j'ai beaucoup aimé ta présa, justement parce que, hell, y'avait de super bonnes idées). Point par point, je vais reprendre pareil (mais en plus court cette fois ).



Pour le sport en général : j'ai appris des trucs, merci :52: Du coup c'est comme tu veux. Vu les précisions que tu m'as apportée là je te fais confiance, y'a aucun soucis.

Pour les activités / mannequinat : tout pareil, y'a pas de sushis ♥️ Ca doit dépendre des gens et de comment ils gèrent leurs activités je suppose. Mais ça roule pour le coup.

Pour la morgue and co, oui effectivement, ils prennent en général tous ceux qui peuvent aider. Je ne te cache pas cependant que le fait qu'elle ait accès à la morgue me dérange quand même pas mal (ça me perturbe car habituellement il y'a des accès qui nécessitent un badges, ces badges étant attribués en fonction du service où l'on se trouve) donc si elle a vu le corps de ta mère, cela aurait été ouvert pour qu'elle puisse l'identifier - hors en période apocalyptique / de guerre, well. On a pas le temps pour ça malheureusement Doncsitupouvaishcangerça,ceseraitjusteparfait :77:

Pour les races, y'a pas de mal XDD On a beaucoup de choses à prendre en compte donc les cafouillages arrivent, même pour nous. Pour reprendre tout ça, un vampire contrôle correctement ses pouvoirs à partir de deux ans, ses pulsions liées au sang à partir d'une vingtaine d'années (il est alors considéré comme étant adulte). Pour te copier / coller ce qui est dans le récap des races : les plus récemment transformés sont toujours confus et désorientés, en particulier car il leur faut ajuster leurs sens sur-développés et leurs yeux à la sensibilité de la lumière. Ils sont caractérisés par un désir de sang frais qui les entraîne souvent dans une tuerie frénétique (liée à leur force physique). Par la suite la soif se calme et ils partent à la recherche de leur créateur, qu'ils acceptent théoriquement comme leader.
Du coup si tu pars sur une base de 5 ans pour sa transformation, il peut tout à fait sentir la faim arriver / sentir ses crocs commencer à sortir, et donc se carapater en vitesse (ça évite les traumas, c'est bien )

Pour le coté rêve-réalité, c'est l'une des choses que j'ai adoré dans ta fiche. C'est peu commun comme style d'écriture, mais damn ça rend super bien. Pour te répondre, oui, auparavant les Lycanthropes étaient donc une race à part entière - et donc, pas de soucis non plus pour ce coté là.

Pour l'Institut, je vais faire les modifications nécessaire pour que ce soit plus clair. Pardon pour le coup, c'est ma faute si cela ne l'était pas - et merci donc pour avoir pointé ce point à revoir du doigt !

Pour la granny - je l'aime cette madame, je l'imaginais comme ça aussi. C'est surtout que si une merde arrive (les aléas de la chasse), comme Hope est encore novice, ça peut déraper très vite. Donc c'est vrai que ce serait plus sécurisant pour elle d'avoir une autre personne en plus lorsqu'elle chasse, maintenant si tu veux laisser comme ça y'a pas de problèmes, on dira juste qu'elle a eu de la chance (c'est plus un point que je voulais notifier qu'un point à changer). A toi de voir selon ta préférence du coup.

Enfin pour Chace : j'espère bien qu'il l'aimait ! (sinon je vais être frustrée et je vais vouloir taper ce vilain monsieur, hm hm). Un peu de romance dans le drama ça fait toujours du bien et c'est ça qui rajoute du cachet supplémentaire au perso :amour: Là c'est surtout la lettre du papa qui me faisait bizarre vue la description que tu en faisais :hm: (mais après c'est du détail donc en soit ce n'est pas important, c'est juste moi qui souhaite comprendre le personnage parce qu'il poutre. comment ça je suis chiante ? Pardon ). Si tu veux garder la lettre libre à toi pour le coup.



Voilà. Donc tu n'as rien oublié, tes explications étaient merveilleuses (merci pour ça) et j'aime toujours autant les pavés donc pas de problème. Modifie juste pour la morgue, Ethan avec ses 5 ans d'expériences vampiriques et la façon dont elle découvre que l'Institut déconne sévère et ça sera bon (sauf si tu veux modifier plus of course) et je te mets ta couleur :52:


PS : mon futur compte est - théoriquement - le dirlo de l'institut donc je veux des liens en avance.
PS² : les connards c'est le bien What a Face

A très vite :amour:




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t42-elizabeth-w-rochester-can-t-sleep-take-arsenic http://solemnhour.forumactif.org/t1566-carnet-d-adresses-d-elizabeth-rochester-i-wanted-to-go-home-to-be-where-you-are#19403
Hunter
I lost my shoe.
avatar

Hope Collins
Watch this madness burning out the way


Age : 26 ans
Job : Chasseuse
Situation : Célibataire
Localisation : Quelque part entre la Californie et New York
Feat. : Blake Lively
Copyright : Tellou et Tumblr
Otherself : /
Date d'inscription : 24/07/2018
Messages : 20
HunterI lost my shoe.
MessageSujet: Re: Hope Collins ~ Les princesses ne sont pas toujours en détresse ⚝ Sam 28 Juil - 1:04
Et voilà, les modifications sont faites, en espérant ne pas en avoir oublié ! Je les ai mises en rouge, pour que vous puissiez vous y retrouver plus facilement, sans avoir à tout vous retaper

Mais en gros :
- Hope est tombée sur sa mère, un corps parmi tant d'autres amenés à l'hôpital, et elle est décédée quelques minutes après.

- Ethan est devenu un vampire il y a environ 7 ans, et il lui a fallu du temps pour pouvoir fréquenter Hope à nouveau, le temps de solliciter son aide, tout en restant à bonne distance à chaque fois.

- Elle découvre les agissements de Chace en surprenant une conversation téléphonique, dans laquelle il parle indirectement d'Ethan. Puis elle cracke son ordinateur et notamment sa messagerie, où elle trouve des informations compromettantes qui lui permettent de comprendre qu'il mène des expériences sur Ethan. Elle se doute que ça a un lien avec l'Institut mais ne sait pas si c'est un cas isolé (une sorte de vendetta personnelle couverte par l'organisation) ou si c'est généralisé à tout l'établissement. En tout cas, elle lui balance sa bague de fiançailles à la figure (j'aime cette image :19:) et claque la porte quand il rentre. Je pense qu'elle ne lui a pas précisément dit ce qu'elle a découvert, parce qu'elle sent que ça se retournerait contre elle. Puis comme ça il ne peut pas dire grand chose au père de Hope non plus. Elle lui aura simplement demandé comment il avait retrouvé Ethan et pourquoi il voulait s'en prendre à lui. Il aura compris qu'elle avait découvert quelque chose, et la couvrira pour la protéger (ça rattrape le fait que ça soit un connard ♥️)

- J'ai retiré l'histoire de la lettre du père de Hope. Nous dirons simplement que lui et Chace l'ont harcelée de coups de téléphone jusqu'à son arrivée à San Francisco, où elle aura balancé le portable depuis le Golden Gate Bridge pour qu'ils ne puissent pas la localiser, avant d'en acheter un nouveau (#vacances)

- J'ai rajouté le personnage de Eric Jones, qui les a accompagnées chasser Amanda et elle. J'aimais bien l'idée de l'intermédiaire en fin de compte. Et il rattrape les autres mecs que Hope fréquentait. Enfin quelqu'un de bien (comment ça, tous les hommes ne sont pas des connards ? :19:) Puis comme ça ça fait un PV en plus

Et voilà, n'hésitez pas à me dire si j'ai oublié des choses ou si des trucs ne sont toujours pas clairs/cohérents ! Merci pour toutes les informations au passage, et ne t'en fais pas pour le laps de temps : l'IRL avant tout ;)

PS : Je veuuuuuuuux des liens avec ton futur compte ! En connards, ils se comprendront :51:



Hope Collins
« But I’m only human and I bleed when I fall down, I’m only human And I crash and I break down » ©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t1586-hope-collins-les-princesses-ne-sont-pas-toujours-en-detresse#19659
Congregation's Member
Dear Mother of Earth, why me ?
avatar

Elizabeth Rochester
Watch this madness burning out the way


Age : 245 ans
Job : Watcher de la Congrégation ; Regent de l'Osprey Coven (NOLA)
Situation : Veuve 3 fois, célibataire endurcie nourrissant de dangereux sentiments pour un chasseur.
Localisation : Nouvelle Orléans, bien qu'en vadrouille constante
Feat. : Helena Bonham Carter
Copyright : Brune (ava), TUMBLR (gifs), Pumpkyn (sign)
Otherself : Gabriel ◈ Yehuiah ◈ Annabelle J. Graham ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 565
Congregation's MemberDear Mother of Earth, why me ?
MessageSujet: Re: Hope Collins ~ Les princesses ne sont pas toujours en détresse ⚝ Sam 28 Juil - 1:47
Hell yeah, you're in !


Chuck said yes

C'est beau, c'est frais, moi j'dis que Hope devrait se fiancer plus souvent, c'est drôle de balancer sa bague de fiançailles à la figure du promis. What a Face
FELICITATIONS !
(Nom de Chuck !)
Tu es désormais validé(e)  :52: :43:  :7:  :42:  Tu peux dès à présent ...
» poster et demander des rps à gogo (parce qu'on sait tous que tu n'attends que ça),
» aller créer ta fiche de liens et aller stalker celles des autres (et on stalkera sûrement la tienne),
» flooder à outrance (parce que flooder c'est bien).


N'hésite pas à ...
» contacter le staff au moindre problème (on ne mord que les dimanches jusqu'en fin de matinée, aka 15h le temps de se réveiller),
» venir nous voir de temps à autre sur la CB (parce qu'on lance des gaufres avec de la bière ou du café  :beer: ).


Pense enfin à ...
» mettre ton profil à jour (si si, on insiste),
» passer de temps à autre nous laisser un petit mot sur PRD (juste pour savoir si tu nous aimes ou pas)
» t'amuser (parce que sinon autant aller mater Dirty Dancing ou le Roi Lion et chanter Time of my life et C'est l'histoire de ma vie devant la télé, sous un plaid, avec une tasse de chocolat chaud).
sushi1 weed  

(nous promettons qu'aucun mouton multicolore, sushis ou moose violet n'a été réellement maltraité - ce qui n'est pas le cas des herbes de cuisine que nous avons passablement fumé en rédigeant ce poste. On t'aime quand même ceci-dit.)


AUTRES LIENS UTILES
(si tu es perdu-e)

» coin administration du personnage pour créer ou te recenser dans un clan / une meute / un nid, zieuter les défis rp et mettre le bazar.

» créer ton journal de bord pour permettre à ton personnage d'évoluer hors rp.

» créer un scenario ou un pré-lien si jamais cela te tente.

» suivre le plan si jamais tu es perdu, tu trouveras (mes blessures et mes faiblesses) le saint GPS, aka plan du forum.

©️ HELLOPAINFUL; revisité par SHADOW


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t42-elizabeth-w-rochester-can-t-sleep-take-arsenic http://solemnhour.forumactif.org/t1566-carnet-d-adresses-d-elizabeth-rochester-i-wanted-to-go-home-to-be-where-you-are#19403

Contenu sponsorisé
Watch this madness burning out the way

MessageSujet: Re: Hope Collins ~ Les princesses ne sont pas toujours en détresse ⚝
Revenir en haut Aller en bas
 

Hope Collins ~ Les princesses ne sont pas toujours en détresse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: Starbucks Coffee :: Avant de prendre la route :: Ils rôdent parmi nous-
Sauter vers: