AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 

« En journalisme, on appellerait ça un scoop [PV : Isaiah et William] »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Adam Holbrook ∞ Hunter
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t1461-carnet-d-adresse-d-adam-holbrook#18724 Sam 7 Avr - 13:42

Age : 18 ans

Métier : Apprenti dresseur Pokemon (bon en fait apprenti chasseur, mais il ne faut pas trop le dire alors....)

Situation : Célibataire

Localisation : .

Feat. : Tom Holland

Copyright : roar scream

Je suis aussi : Castiel - Jonas E. Sanders et Judikaël

Date d'inscription : 27/03/2018

Messages : 21

avatar
Hunter
Statut du rp

sujet  privé; ft. Isaiah Warren et William Collins

type ❖ Temps présent

date ❖ //

informations spatio-temporelles ❖ Début de soirée, la nuit vient tout juste de tomber. Le ciel est dégagé, les étoiles brillent.

intervention du MJ ❖ Non, merci

Autre ❖ Je prépare les dragées  

©️ HELLOPAINFUL; revisité par SHADOW



En journalisme on appellerait ça un scoop
Willah and Adam

Qu'est-ce qu'il se passait en ce moment ? Je savais bien que la situation actuelle, de manière générale,  était plutôt merdique, mais j'ignorais avec exactitude ce qu'il en était. Je n'avais pas encore vraiment pris le temps d'en parler avec Isa parce que je ne savais pas comment aborder le sujet avec lui. Nul doute qu'il n'apprécierait pas trop que je me mettes en danger inutilement, mais ce n'était pas mon intention, tout ce que je voulais moi c'était aider, si on devait se battre alors je voulais me battre à ses côtés.  Il en a tant fait pour moi et puis...je ne voudrais pas qu'il lui arrive quelque chose, il est la seule famille que j'ai à présent, alors je ferais tout pour qu'il reste en vie...en essayant si possible de garder la mienne au passage.  Notre réfrigérateur étant vide, j'étais allé faire quelques courses. Oh rien de très folichon, juste quelques pizzas et des boîtes de gateaux...le minimum vital quoi. Je n'étais pas un cordon bleu et Isa non plus, du coup les pizzas représentaient le repas idéal. Bon on ne se nourrissait pas que de ça non plus, il ne fallait pas exagérer, mais cela constituait tout de même l'essentiel de notre alimentation.

Sur le chemin du retour, j'avais fait un détour par la bibliothèque. Pourquoi ? Oh et bien je faisais quelques recherches sur internet parfois, mais c'est bien aussi de voir ce qu'on peut trouver dans des endroits où il y a des gens, ça peut être bien de se sociabiliser un peu, vous ne trouvez pas ? Bref, je n'avais pas vraiment trouvé ce que je cherchais. Ce n'était pas non plus une surprise puisque je ne savais pas du tout quoi chercher. Quand j'étais devant mon ordi, je tapais "activités surnaturelles" dans Google et j'avais quelques informations, il y avait aussi beaucoup de canular, mais rien de ce que je trouvais ne pouvait m'apporter de réponse claire. Je n'avais pas le choix, il fallait vraiment que j'en parle avec Isaiah, lui seul pourrait me répondre. Il devait bien avoir une meilleure idée que moi sur ce qui se produisait en ce moment. Je sentais une atmosphère lourde autour de nous et je n'en connaissais pas la raison, c'était surtout cela qui m'agaçait, je voulais savoir à quoi on devait s'attendre. J'ignorais si j'étais de taille à l'affronter, j'en avais même de gros doutes, mais au moins quand le jour viendra, je ne serais pas surpris.  Je finis donc par rentrer. J'avais averti Isa de ma présence à la bibliothèque bien sûr, inutile qu'il s'inquiète pour moi le temps de mon absence.

Une fois rentré, je m'avançais vers le petit réfrigérateur pour ranger mes courses.

- Je suis rentré ! J'ai acheté un peu à manger....commençait à faire faim.

Sans attendre de réponse, je m'installais devant mon ordinateur et consultais mes mails, des spams pour la plupart puis je me mis à parcourir le net, sans vraiment de but précis.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Isaiah Warren ∞ Hunter
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t1311-isaiah-warren-sweet-dreams-are-made-of-this http://solemnhour.forumactif.org/t1321-carnet-d-adresses-d-isaiah-warren http://rogers-graph.tumblr.com/ Sam 7 Avr - 14:56

Age : 35 ans.

Métier : Chasseur, spécialisé dans les vampires et esprits.

Situation : Fiancé à l'amour de sa vie, William Collins. Amoureux à en perdre la raison.

Localisation : Dans sa camionnette avec l'amour de sa vie, sur les routes.

Feat. : Sebastian Stan. ♥

Copyright : Vae Solis (ava) | lazare (signa)

Je suis aussi : Personne d'autre.

Date d'inscription : 16/12/2017

Messages : 161

avatar
Hunter


EN JOURNALISME (...)
Standing here like I'm supposed to say something, don't hold your breath, I never said I'd save you, honey. And I don't want your money, if I was you I'd run from me or rip me open, you'll see you're not the only one who's hopeless. Be sure to put your faith in something more, I'm just a boy and you're not as alone as you feel. We all got problems, don't we ? We all need heroes, don't we ? But rest assured there's not a single person here who's worthy. Hey, baby I'm not your superhuman and if that's what you want... I hate to let you down. I got your hopes up, now I got you hoping, but I'm gonna be the one that let you down. Oh, it's such a long and awful lonely fall, down from this pedestal that you keep putting me on.
Il y a cinq jours encore, il pensait devoir faire sa vie sans William, il pensait devoir se faire à l'idée de l'avoir définitivement perdu tout en étant poussé par Adam ; il faut le traquer et le retrouver. Puis finalement, William était venu à eux de lui-même, leur épargnant des mois de traque. Et il n'avait fallu qu'une soirée et nuit de retrouvailles pour passer d'un "je te hais tellement" à "je t'aime tellement" à "épouse moi". Il ne savait pas si Adam s'était rendu compte de tout ceci, ils n'avaient pas été les plus discrets qui soient lorsqu'ils étaient dans la cuisine - puisqu'il évitait toujours soigneusement son salon - puis ils s'étaient ensuite enfermés dans la chambre d'Isaiah pour être plus à l'aise face à tout ça, soit au deuxième étage de la grande maison des Warren. Cela ne s'était pas passé dans la joie, il avait même failli le tuer à nouveau avant que William ne lui demande de l'épouser. Des larmes, il y en avait eu, beaucoup. Après ces retrouvailles, Isaiah avait passé deux jours entier à somnoler et pour cause ; il l'avait mordu et les retrouvailles avaient été très, très, très intenses. Deux jours à s'en remettre. Il avait veillé à cacher la trace de la morsure, songeant inutile d'inquiéter Adam pour quelque chose qu'il gérait ; William était certes un vampire mais pas un monstre pour autant, en quelque sortes. C'était même lui qui avait insisté pour que William le morde, donc oui, il était persuadé qu'il gérait ça. Puis cette demande en mariage si spontanée, si spontanée que son oui . En fait, William ne l'avait pas demandé en mariage, quand il réfléchissait bien à cette soirée ; il lui avait imposé. Epouse moi. Quand il y repensait, il avait cette envie idiote de ronronner contre William, de se blottir contre lui. Lui autrefois si indépendant, désormais dépendant du vampire, de quoi faire rire.

Il avait annoncé ses fiançailles à Shoshana le lendemain de celle-ci, quand il comatait encore. Mais il lui avait surtout dit ce qui ressemblait à un "je suis fiancé merci bisou au revoir". Et lui avait raccroché au nez. Et avait éteint son portable pour ne le rallumer que le lendemain soir pour recevoir une mission, qu'il avait décidé de concrétiser le lendemain, encore. Sauf qu'il était parti de nuit et qu'ils étaient rentrés plus tôt que prévu sans accomplir la mission - pour cause, ils avaient eu une longue conversation, bouleversante qui avait sûrement changé Isaiah à jamais, ils étaient rentrés pour la nuit pour se reposer et étaient partis le lendemain. Et nous étions le lendemain, désormais, de ce jour de chasse. Un vrai bordel pour lui de resituer les jours, surtout depuis que William était de retour dans sa vie. Il fallait donc annoncer la nouvelle à Adam. Mais aussi qu'ils allaient bientôt bouger d'ici, si confortable puisse être la maison Warren, ils avaient des affaires à régler. Adam pouvait aussi choisir de rester ici s'il le souhaitait, ceci dit. Mais au moins le prévenir de ce qu'il se tramait dans cette baraque.

Il avait attendu qu'il revienne et quand il avait vu la voiture se garer dans l'allée, il avait commencé à se relever pour se diriger vers la porte. Inutile de dire que William et lui ne se lâchaient plus depuis leur retrouvailles, quand on passait un an loin de son âme soeur, ça faisait mal et il y avait beaucoup à rattraper, pour Isaiah, être dans une pièce à côté était déjà une épreuve en soi, donc... Bref, il descendait les escaliers.

Adam l'avait beaucoup aidé, à garder les pieds sur Terre au pire moment de sa vie. Il n'avait beau être qu'un gamin, un brin candide et trop naïf, il était important pour Isaiah. Sauf que depuis le retour de William, il avait d'autant plus changé. Isaiah avait toujours eu une hygiène douteuse, jugeant que se laver était une perte de temps, par exemple. Il avait fait deux trois efforts là-dessus sur la route avec Adam parce qu'ils étaient deux dans une camionnette et que si lui, son odeur ne le dérangeait pas, ça ne semblait pas être le cas de l'ado. Pourtant là, c'était tous les jours qu'il pensait à prendre une douche, ce qui aurait été normal pour n'importe qui était un exploit pour lui. De même qu'étonnamment, il se coiffait, là où il avait ces derniers mois, favorisé le fait de s'attacher les cheveux pour ne pas avoir à le faire. Il avait même pensé à s'occuper de sa barbe, qu'il avait rasé d'abord puis finalement, elle avait commencé à repousser. Soit. Et aussi, il pensait à manger. Pas à tous les repas mais il pensait quand même à manger ; autre exploit quand on le connaissait. Et enfin, pas des moindres, l'alcool. Grâce à Adam, il avait limité les cuites mais il ne les avait pas arrêté totalement non plus, les pires étaient surtout quand il laissait Adam à Shoshana donc en soi, il ne les avait pas toutes imposée à l'ado. Sauf que depuis le retour de William, il avait peu bu - il n'allait pas dire pas bu du tout, ce serait mentir, il avait bu un verre de whisky ou peut-être deux l'autre soir et il avait bu quelque bières aussi ; il lui faudrait beaucoup de temps pour totalement arrêter. Mais on était loin de ses cuites légendaires qui le faisait se réveiller dans un caniveau, une chaussure en moins.

Salut gamin.

Il avait descendu les escaliers et s'était avancé vers la cuisine.

T'as cinq minutes ? Faut qu'on parle.

Le fameux "faut qu'on parle" qui pouvait annoncer tout et n'importe quoi et surtout, foutre une sacré pression. Il le savait et s'en amusait aussi.
code by bat'phanie


AND THIS LOVE CAME BACK TO ME
I thought love was only true in fairy tales, meant for someone else but not for me. Love was out to get me, that's the way it seemed. Disappointment haunted all of my dreams. Then I saw his face, now I'm a believer ; not a trace, of doubt in my mind. I'm in love, and I'm a believer I couldn't leave him if I tried.


Revenir en haut Aller en bas
William Collins ∞ Vampire
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t1328-william-collins-only-love-can-break-down-the-wall-someday http://solemnhour.forumactif.org/t1333-carnet-d-adresses-de-william Sam 7 Avr - 15:48

Age : 650

Métier : Galeriste

Situation : Fiancé à l'homme de sa vie, Isaiah Warren. Amoureux au delà de tous les mots.

Localisation : Boston officiellement. Sur les routes souvent, jamais très loin d'Isaiah.

Feat. : Chris Evans

Copyright : dandelion

Je suis aussi : Melody Grant

Date d'inscription : 18/12/2017

Messages : 154

avatar
Vampire


EN JOURNALISME (...)
Retrouver Isaiah pleinement, il y a encore 5 jours, William pensait cela impossible, pensait qu'il était condamné à jamais à vivre sans son âme sœur. Vivre sans l'unique amour de sa vie, entre la longueur de sa vie et le fait que de par sa nature il était incapable de retomber amoureux, on vous laisse imaginer l'enfer sur terre que ça pouvait être. Puis finalement ces retrouvailles sportives dans tous les sens du terme, intenses et violentes avec une accalmie au milieu ; Adam. Isaiah l'avait envoyé chercher des pizzas et en revenant, ça avait été un moment de calme, tout relatif mais de calme quand même. Le vampire restant à regarder Isaiah et Adam manger et échanger brièvement, restant en retrait mais présent quand même, sans pour autant parler avec le gamin.

Avant qu'ils ne repartent en roue libre une fois seuls dans la chambre d'Isaiah et même pour William cela a été plus qu'épuisant, mentalement et même physiquement contre toute attente. Enfin cela n'a pas duré longtemps avec son chasseur qui l'a presque obligé à le mordre, le sang frais tout ça, forcément le lendemain il pétait le feu le vampire. Restant malgré tout en place pendant deux jours, passant plus de temps au lit avec Isaiah affalé sur lui que debout. Il était juste allé chercher les affaires dans sa voiture à la nuit tombée, prévenant vaguement Adam. Le re-prévenant quand finalement le temps s'était couvert dans l'après-midi, disant à Adam qu'il devait aller en ville. Deux courses à faire,  avant de revenir à la maison des Warren pour trouver un Isaiah prêt à partir en chasse.

Chasse qu'ils avaient dû repousser un peu, encore une fois cela a été violent et intense entre eux dans la camionnette du chasseur. Isaiah qui s'est ouvert tout autant que William a pu le faire. Une demande un peu plus formelle de l'épouser et son chasseur qui lui redit oui, William pouvant ainsi lui passer un anneau au doigt. Avant d'avoir la surprise que son homme en fasse autant. Oui, bien sûr que oui. Et on passera tout le reste qui les a obligé à reporter un peu cette chasse.

Et là, revenus de la chasse, est-ce étonnant de les voir collés l'un à l'autre, ne se quittant plus.Non, pas du tout, une année entière de séparation à combler comme on peut. Mais surtout avoir un Isaiah un peu différent, plus ouvert qu'il dirait le vampire, plus ouvert avec lui quand ils sont seuls, marchant un peu moins sur des œufs avec son fiancé. Le vampire n'en parlerait pas mais c'était dingue les quelques différences sur Isaiah, elles étaient même énormes quand on le connaissait bien. Ce qui « réchauffait » le plus le cœur de William, c'est sans nul doute de voir son fiancé s'abstenir de boire, pas totalement mais au moins ne plus se mettre dans des états pas possible.

Pour autant, William n'a pas encore pu réellement rencontrer Adam et lui parler, il a accepté le gamin directement, l'englobant dans leur « eux » mais sa priorité reste Isaiah. Son fiancé qui se lève et se dirige vers les escaliers au retour du gamin, est-ce surprenant que le vampire ne traîne pas pour le suivre ? Non, hors de question qu'il puisse lâcher Isaiah même pour lui ne pas être dans la même pièce que son chasseur c'est plus que compliqué. Cela s'atténuera sans doute plus tard mais oui pour le moment c'est ainsi. William se retient de rire en entendant Isaiah alors qu'il est encore hors de vue, au contraire, il prend un visage très sérieux et quand il arrive dans la cuisine.

- En effet il faut qu'on parle.


Ah cette fameuse phrase que personne n'aime entendre mais eh c'était trop tentant pour le vampire d'en rajouter une couche. Lançant à peine un regard à Isaiah pour ne pas risquer d'éclater de rire devant sa connerie.

- Salut Adam.

Pauvre gamin qui ne connaît pas encore William enfin pas plus loin que ce qu'Isaiah a pu lui dire sur le vampire.
code by bat'phanie



Oh let me see your beauty when the witnesses are gone. Oh let me feel you moving like they do in Babylon. Oh show me slowly what I only know the limits of. Dance me to the wedding now, dance me on and on. And dance me very tenderly and dance me very long. We're both of us beneath our love, and both of us above. And dance me to the end of love. And dance me to the end of time.


Revenir en haut Aller en bas
Adam Holbrook ∞ Hunter
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t1461-carnet-d-adresse-d-adam-holbrook#18724 Sam 7 Avr - 21:41

Age : 18 ans

Métier : Apprenti dresseur Pokemon (bon en fait apprenti chasseur, mais il ne faut pas trop le dire alors....)

Situation : Célibataire

Localisation : .

Feat. : Tom Holland

Copyright : roar scream

Je suis aussi : Castiel - Jonas E. Sanders et Judikaël

Date d'inscription : 27/03/2018

Messages : 21

avatar
Hunter
En journalisme on appellerait ça un scoop
Willah and Adam

Je tapais sur mon clavier, recherchant des infos sur un futur film, des secrets de tournage, juste histoire de comprendre les choses, j'ai toujours aimé cela, j'aime savoir le "pourquoi du comment" comme on dit. Un stylo bic coincé dans la bouche, je m'adosse à mon siège, les bras derrière la tête, je me plonge dans mes pensées. Qui aurait cru il y a quelques mois que j'aurais une vie comme celle-là un jour ?  La maison où je vivais tenait plus du manoir que d'une maison ordinaire. Naturellement, j'aurais préféré habiter dans une maison comme ça dans d'autres circonstances, j'aurais bien aimé y vivre avec mes parents par exemple, mais....Mes parents, j'y pense encore parfois et c'est normal, leur mort est très récente, mais cela ne servirait à rien de continuer à broyer du noir et à se morfondre. Bien sûr que j'ai été choqué quand j'ai su pour eux, bien sûr que j'ai mis du temps avant de retrouver le sommeil, me réveillant en pleine nuit en hurlant parce que j'avais l'impression que mes parents étaient au pied de mon lit, le visage et le corps ensanglantés. Seulement je me devais d'aller de l'avant, ils n'auraient pas voulu que je m'enfonce et puis de toute façon, ce n'était pas mon tempérament. A la mort de mes parents, un type me fila les coordonnées d'un autre en me disant que je devais l'appeler, qu'il saurait quoi faire. Je n'avais pas perdu de temps pour contacter cet homme...et c'est ainsi que je fis la connaissance d'Isaiah.

Au début, ce ne fut pas simple avec lui. Oh il n'était pas méchant, pas du tout, c'est juste que...comment dire les discussions étaient très courtes, sachant qu'il n'y avait principalement que moi qui parlais, c'était assez déroutant. Aujourd'hui il n'est pas devenu plus bavard, mais j'y suis habitué. Pourtant un jour, il se confia à moi. J'en fus agréablement surpris, surtout étant donné le sujet de la confidence, il me parla de quelqu'un de très important pour lui, quelqu'un qu'il avait aimé comme un fou : William Collins. Cela me toucha que Isa me fasse assez confiance pour m'en parler. Je lui avais même conseillé d'aller le chercher son William, c'était un vampire, bon, et alors ? Certes leur histoire d'amour aurait des similitudes avec Roméo et Juliette, mais ce n'était pas pour ça que ça se finirait de la même manière, cela pourrait très bien se finir dans la joie et l'allégresse. Je suis plutôt quelqu'un d'optimiste, peut-être un poil naïf, mais bref, j'avais réussi à convaincre Isa et, alors qu'on s'apprêtait à partir à la recherche de William, ce dernier vint à nous, donc plus besoin d'aller le chercher. Cool. Ensuite et bien...les deux amoureux avaient rattrapé le temps perdu. Ils ne se quittaient plus. J'étais heureux pour Isa, William lui manquait énormément. Je ne pourrais pas vous dire ce que je pense vraiment de William, parce que je ne le connais pas réellement, je n'ai jamais eu l'occasion de lui parler vraiment, mais tout ce que je vois, c'est que Isa en est dingue et que c'est réciproque, du coup, moi ça me va.  Je sais ce que vous allez me dire "oui mais William est un vampire et c'est un vampire qui a tué tes parents". Je le sais bien, merci, mais il ne faut pas non plus être stupide, les vampires pacifiques, ça existe et puis je fais confiance à Isa, il est comme un père pour moi à présent, je me fie totalement à son jugement.  Et puis, il y a autre chose qui fait que je pense que William est une bonne personne. Grâce à lui, Isa prend une douche tous les jours. Je vous jure, c'est génial, non parce que je ne sais pas si vous vous rendez compte, mais avant l'odeur de fennec qui émanait de lui....c'était affreux. Il se douchait de temps en temps quand même, s'étant rendu compte que ce n'était pas supportable pour moi, mais là depuis qu'il est retourné avec William, il se douche tout les jours et fait attention à son aspect extérieur, il prend soin de lui quoi et c'est vraiment génial et aussi...il boit beaucoup moins. C'est cela plus que tout le reste qui est le mieux.

Lorsque j'avais annoncé mon retour, j'avais simplement dit que j'étais là, mais je n'attendais pas de réponse précise. Je levais néanmoins le regard vers Isa et lui sourit pour répondre à sa salutation.

-  Salut Isaiah, je ne savais pas si il y avait quelqu'un.

"Il faut qu'on parle" ? Aïe, je n'aime pas du tout quand ça commence comme ça. Je hochais la tête.

- Euh...ouais si tu veux.

Je restais tout de même un instant interdit, me demandant de quoi il voulait bien me parler et William arriva sur ses entrefaites, répétant la même chose, "il faut qu'on parle"..Avais-je le droit de paniquer ou pas ? Je me tournais vers eux.

- Salut William. Alors euh....je ne sais pas de quoi vous voulez parler, mais c'est pas moi, je vous jure je n'ai rien fait. En fait ce bibelot il était déjà un peu ébrêché alors.

Je penchais la tête sur le côté, réalisant ce que je venais de dire.

- Euh enfin....moi aussi j'aimerai vous parler de quelque chose, quelque chose de sérieux et d'important, mais allez-y les premiers.

Un petit sourire sur le visage, je les regardais tour à tour, attendant anxieusement que l'un des deux se décide à parler. J'en profiterai ensuite pour leur demander quelle était la situation exacte dans laquelle on se trouvait, William aussi devait savoir des choses, non ?
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Isaiah Warren ∞ Hunter
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t1311-isaiah-warren-sweet-dreams-are-made-of-this http://solemnhour.forumactif.org/t1321-carnet-d-adresses-d-isaiah-warren http://rogers-graph.tumblr.com/ Ven 20 Avr - 10:18

Age : 35 ans.

Métier : Chasseur, spécialisé dans les vampires et esprits.

Situation : Fiancé à l'amour de sa vie, William Collins. Amoureux à en perdre la raison.

Localisation : Dans sa camionnette avec l'amour de sa vie, sur les routes.

Feat. : Sebastian Stan. ♥

Copyright : Vae Solis (ava) | lazare (signa)

Je suis aussi : Personne d'autre.

Date d'inscription : 16/12/2017

Messages : 161

avatar
Hunter


EN JOURNALISME (...)
Standing here like I'm supposed to say something, don't hold your breath, I never said I'd save you, honey. And I don't want your money, if I was you I'd run from me or rip me open, you'll see you're not the only one who's hopeless. Be sure to put your faith in something more, I'm just a boy and you're not as alone as you feel. We all got problems, don't we ? We all need heroes, don't we ? But rest assured there's not a single person here who's worthy. Hey, baby I'm not your superhuman and if that's what you want... I hate to let you down. I got your hopes up, now I got you hoping, but I'm gonna be the one that let you down. Oh, it's such a long and awful lonely fall, down from this pedestal that you keep putting me on.
S'il ne le disait pas, Isaiah espérait que les deux s'entendraient bien. Il avait besoin que les deux s'entendent bien, besoin que le courant passe tout en se disant que les caractères étaient très opposés ; la trop grande maturité du vampire - tu m'étonnes après 650 balais - et l'immaturité du jeune chasseur. Il préférait voir comment les choses se passeraient avant de s'en mêler mais il gardait cette petite crainte en les observant et faisait comme si de rien était. Puis il lançait cette boutade au gamin, le stressant "faut qu'on parle" qui ferait paniquer n'importe qui, alors qu'il n'y avait pas grand chose à dire, pourtant. Et en plus son homme suivait ses conneries, eh beh, s'il n'y en avait pas un pour rattraper l'autre ils n'iraient pas bien loin. Il lui lançait juste un regard complice et amusé. Isaiah, amusé, ça faisait bien longtemps que ça n'était pas arrivé.

Isaiah attachait ses cheveux, une habitude qu'il commençait à prendre, certes c'était un chignon maladroit mais il préférait ça à avoir ses cheveux dans les yeux. Il allait s'asseoir sur un des tabouret du comptoir de la cuisine et il venait tapoter le tabouret face au sien pour indiquer à Adam viens par là comme un père aurait sûrement pu le faire à son fils pour lui parler de certaines choses de la vie. Il avait juste entraîné son fiancé avec lui, si dépendant de son homme qu'il ne voulait pas lui laisser la moindre occasion de lui échapper. Il fallait juste qu'il se mette une bonne fois pour toute le concept d'âme soeur dans la tête mais il y avait encore beaucoup de travail à faire sur lui avant d'y parvenir. Et là ? Là le gamin leur parlait d'un bibelot qu'il aurait cassé ? Ah. Euh. D'accord. Il ferait ça plus souvent si c'était pour avoir des aveux, tiens, le gamin était si ... facile à faire ployer, ça le fascinait à chaque fois. Il allait vraiment devoir l'aider à s'endurcir s'il voulait survivre en chasse.

Comme t'as pu le constater, William est de retour. On a eu besoin de quelque jours entre nous pour faire le point, pour parler, remettre les pendules à l'heure.

Son accent allemand le trahissait toujours, il s'entendait même après 25 ans à vivre aux Etats-Unis. Il pouvait paraître incroyablement sérieux à cause de cet accent, parfois même trop grave pour ce que c'était. Même si pour le coup, là, ça l'amusait davantage. Il était d'humeur légère, ce qui était tellement rare qu'il pensait qu'il faudrait le noter dans le calendrier. Bon. Par où commencer ? Faire monter la pression encore un peu ? Non, ça demandait trop d'effort pour Isaiah, il ne fallait pas trop lui en demander non plus.

William est de retour, pour de bon. Il va faire la route avec nous désormais. Evidemment, t'as toujours le choix de partir sur la route avec Shana si ça t'emmerde trop de rester avec nous. William a des affaires à régler à Boston, du coup on va y aller avec lui.

Oubliait-il de parler des fiançailles ? Oui, il oubliait. Pourtant c'était un des plus grand sujet de conversation qu'ils devaient avoir mais il avait oublié. Il cherchait juste la main de William pour la prendre dans la sienne, lui qui autrefois n'était pas tactile, détestait qu'on l'approche et surtout qu'on le touche, il venait cette fois à se montrer très tactile et chercher lui-même le contact. Ah, oui. C'est en voyant l'anneau au doigt de William que ça lui percutait.

Ah et, euhm, on va...

S'il ne s'arrêtait pas en plein milieu de phrase ça n'aurait pas été si drôle, non ? On va, on va, on va quoi ? Lui-même avait besoin de percuter sur ce qui allait suivre, c'était encore comme un rêve lointain pour lui, un "ok on va le faire" sans qu'il n'y ait rien de prévu pour passer à l'acte. Il était un poil gêné à vrai dire, d'annoncer ça au gamin comme ça, un peu brutalement.

On s'est fiancés.

Il fallait juste qu'il voit comment le gamin allait encaisser ça. Si lui en était à la fois fier et heureux, l'avis d'Adam comptait malgré tout.

Mais t'inquiète, gamin, ça change rien. On peut toujours partir chasser, on continue tout ça, y'a pas de raison que ça s'arrête.

Ils prendraient juste une pause pour leur noces et voilà tout, pas vrai ? Sa vie c'était la chasse, il n'allait pas passer d'un chasseur sanguinaire à un bureaucrate à la con juste parce qu'on lui avait passé la bague au doigt. Oui. A voir comment Adam réagirait.
code by bat'phanie


AND THIS LOVE CAME BACK TO ME
I thought love was only true in fairy tales, meant for someone else but not for me. Love was out to get me, that's the way it seemed. Disappointment haunted all of my dreams. Then I saw his face, now I'm a believer ; not a trace, of doubt in my mind. I'm in love, and I'm a believer I couldn't leave him if I tried.


Revenir en haut Aller en bas
William Collins ∞ Vampire
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t1328-william-collins-only-love-can-break-down-the-wall-someday http://solemnhour.forumactif.org/t1333-carnet-d-adresses-de-william Sam 21 Avr - 2:41

Age : 650

Métier : Galeriste

Situation : Fiancé à l'homme de sa vie, Isaiah Warren. Amoureux au delà de tous les mots.

Localisation : Boston officiellement. Sur les routes souvent, jamais très loin d'Isaiah.

Feat. : Chris Evans

Copyright : dandelion

Je suis aussi : Melody Grant

Date d'inscription : 18/12/2017

Messages : 154

avatar
Vampire


EN JOURNALISME (...)
Son court regard vers Isaiah a suffit pour que William remarque son air amusé et complice et bon sang que c'est agréable de le voir ainsi, détendu et plus ouvert sur ce qu'il se passe. Certes son fiancé lui a promis de changer alors que le vampire ne lui demandait rien ou du moins juste de ne plus se foutre dans des états pas possible en picolant. Mais oui c'est plus qu'agréable ainsi, cela les change tous les deux tellement de ce qu'il s'est passé jusque là, sans oublier que le vampire voit le moindre petit changement, le moindre petit effort de la part de son homme. Toujours plus amoureux, on pourrait dire. Et avec des idées pas très catholiques lui passant en tête en voyant Isaiah s'attacher les cheveux, eh, ce n'est pas de sa faute s'il le trouve incroyablement sexy ainsi. Au moins William arrive à garder son sérieux avant de se laisser entraîner par son chasseur qui n'en aurait pourtant pas eu besoin, aussi collant l'un que l'autre. Trop de non-dit entre eux au fil du temps et une année de séparation à rattraper, ça laisse des traces, forcément, même si maintenant ils savent au moins où ils en sont vraiment. Le vampire se calant non loin d'Isaiah une fois qu'il est assis sur ce tabouret, restant debout sans que ça ne le dérange tout en étant amusé de le voir faire avec le tabouret d'à côté.

Un bibelot ? Ah ben pourquoi pas, mais William ne voit pas de quoi il peut parler, en même temps le vampire ne s'est pas amusé à visiter chaque pièce de la maison. Et encore moins le salon, son fiancé lui ayant interdit d'y mettre un pied, ce qui est plus que compréhensible alors que William connaît l'histoire d'Isaiah et de cette maison. Tout comme il a fini par apprendre pour les parents d'Adam, ce qui devrait le rendre nerveux d'ailleurs de faire face au môme alors qu'un des « siens » les a tués. Sauf que le vampire n'est pas nerveux, il est même détendu, laissant juste Isaiah parler puisque c'est lui qui sert d'autorité pour le gamin et qu'ils se connaissent bien. Son retour pour de bon, c'est le moins qu'il puisse dire, ce qu'il a à faire sur Boston et bien, il regarde Adam voir s'il a des questions, des demandes de précisions.

William n'aurait pas poussé jusqu'au contact entre eux, surtout pour pas mettre Adam mal à l'aise, juste à rester pratiquement collé à son homme mais il se laissait pourtant volontiers prendre la main. Continuant de laisser Isaiah dire ce qu'il a à dire..ou pas, il l'entend se bloquer, le vampire resserre doucement ses doigts sur ceux de son fiancé, comme un « ça va aller amour ». Glissant même sa main libre dans son dos, le lui frottant doucement, en signe de soutien, ne comprenant pas pourquoi Isaiah bloque ainsi. C'est aussi être toujours autant ébahi de la tendresse qui est venue entre eux tout naturellement sans qu'ils ne forcent à rien du tout. Et enfin, Isaiah laisse tomber l'information, William aurait pu répliquer une de ses conneries du style « Je pense que nos bagues se remarquent pourtant », mais non, il ne dit rien. Tout comme il ne dit rien tout court, laissant son homme parler, du moins pas avant la dernière phrase d'Isaiah.

- Je confirme, ça ne change rien du tout et rien ne va s'arrêter.

Sa voix est affirmée dans ce qu'il vient de dire, sent-il qu'Isaiah n'est pas très rassuré là dessus ou qu'il se pose la question ? Peut-être un peu, c'est moins flagrant de son côté mais William fait aussi des efforts histoire de mieux sentir les choses, pour que son fiancé n'ait pas à parler lui qui n'aime pas ça et qu'ils se comprennent malgré tout. Essayer de combler le fossé entre le chasseur qui dit tout par son regard et ses attitudes et le vampire qui lui a besoin de mots pour tout comprendre.

Bon d'accord, le vampire a déjà songé à lui faire un peu lever le pied, qu'Isaiah puisse voir qu'il y a une vie en dehors de la chasse. Mais, William sait pertinemment que son homme ne pourra jamais s'arrêter, ne pourra jamais s'en passer, il l'a trop vu faire pour savoir qu'il en a besoin. Sauf que ce n'est pas un sujet dont il peut parler, ce sont des choses qu'il peut faire et mettre en place petit à petit au fil du temps.
code by bat'phanie



Oh let me see your beauty when the witnesses are gone. Oh let me feel you moving like they do in Babylon. Oh show me slowly what I only know the limits of. Dance me to the wedding now, dance me on and on. And dance me very tenderly and dance me very long. We're both of us beneath our love, and both of us above. And dance me to the end of love. And dance me to the end of time.


Revenir en haut Aller en bas
Adam Holbrook ∞ Hunter
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t1461-carnet-d-adresse-d-adam-holbrook#18724 Sam 21 Avr - 10:13

Age : 18 ans

Métier : Apprenti dresseur Pokemon (bon en fait apprenti chasseur, mais il ne faut pas trop le dire alors....)

Situation : Célibataire

Localisation : .

Feat. : Tom Holland

Copyright : roar scream

Je suis aussi : Castiel - Jonas E. Sanders et Judikaël

Date d'inscription : 27/03/2018

Messages : 21

avatar
Hunter
En journalisme on appellerait ça un scoop
Willah and Adam

Quand quelqu'un vient vers vous en disant "Il faut qu'on parle", ce n'est jamais très rassurant et quand ils sont deux à le faire, alors là vous pouvez commencer à paniquer. Sous la pression, je deviens nerveux et je parle à tort et à travers, enfin plus que d'habitude quoi. Je suis d'un naturel très bavard, mais si vous me collez la pression, je pourrais vous dire des choses que j'ai faite, mais que je souhaitais vous dissimuler. Comme pour ce bibelot que j'avais malencontreusement cassé. Bon je me doutais que ce n'était pas pour ça qu'ils étaient venu...tous les deux. S'il s'était agit de cela, Isa seul aurait amplement suffit à me dissuader de recommencer. Oh je n'en ai pas l'intention bien sûr, c'est arrivé comme ça, parce que j'ai eu un geste un peu brusque et....Et voilà que je repartais dans mes divagations.  Isa me désigna le tabouret face à lui et je m'y installais, plongeant mon regard dans le sien, l'incitant silencieusement à parler. Je jetais de temps en temps un oeil à William pour lui montrer qu'ils avaient tous les deux ma pleine et entière attention. Puis Isa commença à parler. J'esquissais un sourire amusé à la première phrase qu'il prononça.

- Oui, j'ai cru voir ça, qu'on était un de plus à la maison. Et c'est normal que vous ayez dû mettre les choses à plat, avec ce qu'il s'est passé entre vous et....désolé, continue.

Isa n'était pas quelqu'un de très bavard, il valait mieux que je le laisse poursuivre. C'est donc ce que je fis. Un petit pincement au coeur se fit sentir lorsque Isa m'annonça que William ferait route avec nous, non pas que je ne le voulais pas, mais je craignais que je sois laissé derrière. C'est dans un moment comme ça que je me félicitais de ne pas avoir interrompu Isaiah, parce qu'il enchaîna en me faisant comprendre que le fait que je reste avec eux ou pas dépendait uniquement de moi. Je me détendis alors, autorisant le sourire à revenir sur mes lèvres qui s'étaient un peu pincées d'appréhension. Comprenez-moi bien, j'adore la soeur de Isa, mais...je me sens beaucoup plus proche de lui que d'elle, je ne saurais l'expliquer, mais c'était ainsi.

- Non, ça ne m'emmerde pas...enfin je veux dire, je veux rester avec vous deux...ça va être cool je suis sûr.

Je voyais bien qu'Isa n'avait pas encore dit tout ce qu'il avait à dire. Je continuais donc de le fixer, remarquant sans peine qu'il avait pris la main de William dans la sienne. Cela ne me rassurait pas plus que ça. Si il avait besoin du soutien de William pour me parler, c'est que ça devait être terrible ce qu'il allait me dire. Je le vis hésiter et finalement...me lâcher la "bombe". Fiancés ? Je les regardais alternativement, mon cerveau enregistrant l'information, puis ce ne fut qu'à ce moment que je remarquais les bagues qui ornaient leurs doigts respectifs. Je me repris rapidement, imaginant aisément que Isa attendait ma réaction. J'entendais William me confirmer que cela ne changerait rien, qu'on continuerait la chasse. Mon sourire s'agrandit.

-  Wouah c'est....enfin c'est génial...inattendu, mais génial.

Je plongeais un regard tendre dans celui de mon père de coeur.

- Tu sais, après l'énergie que j'ai dépensé à te convaincre d'aller chercher William, il est bien évident que ce genre de nouvelle pouvait me plaire. On pourrait trouver que c'est un peu rapide, mais pas quand on connaît votre histoire, enfin ce que tu m'en as raconté et puis, je suis bien placé pour savoir que la vie est courte et qu'on a pas forcément le temps de faire ce qu'on voudrait faire.

Un air malicieux s'empara de moi.

- Shana devra quand même me supporter un peu...Parce que je ne me vois pas partager votre voyage de noces.

Le sérieux revint sur mon visage et je regardais William.

- On ne se connait pas vraiment toi et moi...en fait, on ne se connaît pas du tout, mais je voulais juste te dire que ce n'est pas parce que mes parents ont été tués par des vampires que je vais forcément avoir un avis négatif sur toi, il ne faut pas généraliser. Votre amour l'un pour l'autre crève les yeux et puis c'est bien que Isa ait quelqu'un pour veiller sur lui, ça me rassure de savoir qu'il n'est pas seul quand j'irais parfois chasser avec Shana. Alors avant de pouvoir dire que toi et moi on s'apprécie, je te propose qu'on apprenne à se connaître avant...t'en penses quoi ?

Et parce que je suis ce que je suis, que quand mon seuil émotionnel est atteint, je ne peux m'empêcher de balancer une connerie pour alléger un peu le tout, je les regardais tous les deux.

- Et pour le mariage....vous préférez des dragées avec du chocolat ou bien avec une amande à l'intérieur ?
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

« En journalisme, on appellerait ça un scoop [PV : Isaiah et William] »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Club Journalisme
» SCOOP/LE NOUVEAU CEP
» Scoop! Le budget de la Marine: un scandale!!!
» Le scoop de demain de Paris Match !
» SCOOP SUR KAISA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: united states of america :: The Northeast-