AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 

« Le hasard fait bien les choses (Chuck) »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité ∞ Invité
Lun 15 Jan - 14:04
avatar
Statut du rp

privé; feat Chuck

type ❖ présent

date ❖ début janvier 2018

informations spatio-temporelles ❖ nous sommes dans un bar, il pleut, il n'y a pas beaucoup de monde

intervention du MJ ❖ le MJ c'est Dieu donc Chuck What a Face mais sinon non x"D

Autre ❖ des éléments à rajouter; un dernier mot Frederik ?

©️ HELLOPAINFUL; revisité par SHADOW
Revenir en haut Aller en bas
Invité ∞ Invité
Lun 15 Jan - 14:18
avatar

Le harsard fait bien les choses

Omb & Chuck
Il va falloir que je parte je crois. Cela fait quelques mois que je suis à la Nouvelle Orléans et j'ai déjà envie de partir. Pourtant je suis bien, j'ai mes habitudes, mes manies, tout semble parfait. Mais je sais pas, j'ai envie de bouger. Installée dans le canapé de mon appartement, je regarde le plafond. La dernière fois que je suis sortie, c'était pour voir Charlie dans un festival médiéval. J'étais dans une belle robe, tout s'était très ben déroulé, nous avons bu, ris, aucuns nuages à l'horizon. Mais je dois dire que mes phobies m'handicapent énormément la vie et je n'arrive pas vraiment à vivre ou à profiter. Je grommelle et soupire avant de me lever, faut que je bouge. Être enfermée dans un appartement c'est bien, mais trop, c'est pas bon non plus. Je trépigne, j'ai pas envie de sortir, et s'il m'arrivait quelque chose ?  Je tourne en rond, trépigne, encore, et finis par me diriger, d'un pas las, vers la salle de bain. Une douche chaude, ça me donnera du courage, enfin, j'espère. Je tarde pas mal dans la douche, parce qu'elle est bonne et j'adore quand elle est bouillante. Je finis par sortir, à petit pas, pas envie de me casser la figure, je me brosse les dents, nettoie la buée de la glace avec ma main et finit par faire ce que tout le monde fait, enfin la plupart des personnes civilisées hein : se rincer la bouche, se sécher et s'habiller.

Portant désormais un t-shirt, une chemise à carreau et un jean large, style patte d'eph' pour les vieux des années 60 (de nos jours on appelle ça "bootcut" ... lol), je chausse mes pieds dans des baskets et décide d'un pas assuré que je sortirais ! Bon avec un pc pour écrire, ça me fera du bien d'être dehors pour écrire, avec une veste ... et c'est chose faite ! YOUPI ! Bon ok je vais au bar juste en bas de chez moi, mais c'est déjà bien ! Bon, il fait juste moche, il pleut, ya pas beaucoup de monde, c'est calme et silencieux, mais c'est cool. Je commande une bière au bar et prend ma pinte. Je regarde autour de moi pour voir s'il y a de la place, ignorant les regards bizarres, serrant mon sac en bandoulière, mon regard se pose sur ... oh ... mais je le connais lui !  « Chuck ? » lance je après m'être avancée vers lui « hum ... Ombelline, je ... fin' ... on s'est rencontré ya un an je crois ou je sais plus, j'ai pas trop la notion du temps, mais c'était dans un événement sur ton livre qui traite sur le surnaturel, on a parlé assez rapidement » lance je parlant rapidement et maladroitement, j'avais l'air cruche sérieux « je peux ... m'installer avec toi ? Sauf si t'attends quelqu'un » demande je poliment en piquant un fard ... oui les "humains" j'ai pas trop l'habitude de côtoyer cette espèce, moi c'est le vide, moi-même et encore le vide ... et mes bouquins ... et mon livre ... AH et les réseaux sociaux, mais irl c'est chaud

made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Invité ∞ Invité
Ven 26 Jan - 23:23
avatar
Être Dieu, c’est comme jouer à un jeu vidéo sans avoir aucune chance de mourir, connaissant toute l’intrigue à l’avance, et en plus sans n’avoir aucune difficulté à avancer dans les niveaux. D’aucuns pourraient dire que cela n’a aucun intérêt. Ils se tromperaient naturellement. D’abord parce qu’il y avait un intérêt à la toute puissance et à la perfection, elles se suffisaient à elles même.
Ensuite, parce que Chuck n’était pas là pour jouer, techniquement, il était là pour guider, orienter, enseigner. Paradoxal pour un Dieu qui ne régnait pas sur l’univers qu’il avait crée n’est-ce pas ?
Et bien lecteur, relis tes Evangiles. Que fit le Christ lorsque la foule voulut le faire Roi d’Israël afin de libérer la terre promise des romains par la force ? « Ce n’est pas la voie » dit-il avant de fuir la foule.
Chacun le cherchait activement pour tenter de stopper cette apocalypse par la puissance dont il disposait. De son bras puissant, on voulait qu’il fît tomber sur ceux qui prétendaient mettre fin à l’humanité terrestre comme la foule avait prétendu donner au Christ une Couronne pour libérer un Etat quand celui-ci était venu libérer leurs âmes éternelles.

Toujours, le même contresens, la même erreur, la même absence de Vision. En Vérité je vous le dis, face aux cons, même Dieu ne peut rien. Et comme il vivait cette expérience de l’incompréhension de toute éternité, il avait décidé, une fois encore, de toute éternité, de s’accorder tout de même une rencontre sympathique. Ombline Duprè. Naturellement, cette dernière ne pouvait pas savoir que Chuck l’avait créé de A à Z, depuis le début de l’univers, comme chacune de ses créations, il en avait une idée précise. Chaque petit défaut masquant les qualités les plus nobles était pesé, calculée, et donnait lieu à une série de choix, qui constituait la vie de l’humain.

Rien de ce qui n’était humain ne lui était étranger. Il savait leur vie, et leur mort. Le début, la fin, la suite. Chuck l’avait effectivement rencontré un an auparavant lors d’une conférence qu’il donnait dans une convention de fan. En fait, le fait de vivre hors du temps lui permettait de vivre simultanément tous les événements de toutes les vies qu’il avait croisées.
Elle était toujours aussi flippée. Pourtant, la Nouvelle Orléans n’était pas New York. Il y avait ici comme une ambiance un peu rance, lente, empoisonnée. Cette ville très portée sur l’occulte grouillait de monstres, de sorcières, de tout. Un « tout » porté sur des superstitions et des traditions qu’il récompensait au temps où il punissait encore, par un bonne claque divine à base de plaies et de cataclysmes. Mais ça, c’était avant.

Habillé très « casu » il portait un simple jean, un T-Shirt blanc, et une veste. Assis à une table, il dégustait tranquillement des travers de porc à la Louisianne. C’était épicé, mais le grand verre de limonade artisanal qu’il tenait à côté de son assiette l’aidait à faire passer le goût du piment.
Qu’est-ce qu’elle parlait vite… Qu’est-ce qu’elle semblait totalement flippée… Dieu la considérait dans toute son insignifiance humaine, et pourtant, son amour divin ne se voyait toujours pas borné. Bon, le tutoiement failli lui couter d’être changée en statue de sel, mais il lui pardonna, elle ne savait pas ce qu’elle faisait.

Elle se proposa à sa compagnie. Bon, il n’allait pas lui répondre « je t’attendais ici à cette place exacte depuis la création de l’univers car c’est ainsi que mon plan divin est fait » la connaissant, elle serait morte d’une crise cardiaque. Il feignit de ne pas trop se souvenir d’elle. Restons crédible, une folle pleine de tic et de toc à une convention de fan, à moins de vouloir se la taper, on ne s’en souvient pas.


-Ah euh, et bien, non, je n’attends personne en particulier. Je t’en prie, assied toi.

Puis, laissant se dessiner un sourire sur son visage, il dit, chaleureux.

-Alors comme ça, tu as lu mes livres ? Tu veux boire quelque chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité ∞ Invité
Lun 5 Fév - 14:28
avatar

Le harsard fait bien les choses

Omb & Chuck
Je me sentais sacrément nouille, je n'ai pas l'habitude avec les humains quel qu’ils soient, sauf peut être Sam Winchester, mais lui ce n'est pas pareil, c'est un adorable ours en peluche, une licorne rempli d'empathie et de bienveillance. Il est adorable et je me sens en sécurité avec lui. En face de Chuck, un grand auteur de livre traitant sur le surnaturel, je lui demande, assez maladroitement je l'accorde, de m'installer avec lui. Il est en train de manger, ce qui n'a pas d'effet de me faire ouvrir l'appétit, bien au contraire, j'ai déjà mangé quelques instant plus tôt. J'aime savoir ce que je mange, ce qu'il y a réellement dans mon assiette avant de manger.

Chuck me permit alors de m'installer, je souris et en fit tout autant. J'accroche mon ordinateur, installé dans un sac, sur la chaise. J'essaye de me détendre au sourire de Chuck il a l'air tellement adorable, après je ne sas pas peut être qu'en réalité c'est qu'un con, mais bon on verra bien hein, on va s'essayer à ... zut comment on dit ça encore ... ah oui ! On va essayer d'être "sociable" ... c'est compliqué pour une personne comme moi, mais je pense que c'est faisable non?
« Euh ... non merci j'ai ... déjà ma bière » ds je en montrant ma pinte de Grim' parait que même si j'ai pas réellement vécu en France, pas des masses en sommes, je suis une véritable frenchy qui prends des bières avec un fort taux d'alcoolmie. Ici, la plupart des bières ne sont pas très fortes, enfin, ça dépend desquels. Bref. Je déglutie « Oui, j'ai lu une bonne majorité, tu as un très bon coup de crayon, c'est assez intéressant comme tu décris les personnages, les lieux, on s'y croirait presque » surtout quand il parlait un moment de Sam et Dean ... assez perturbant ...

Je bois une gorgée de ma bière et finis par enlever ma veste, dévoilant un haut simple mais qui me met en valeur, commençant par les épaules « Je suis désolée si je parais bizarre, c'est que j'ai pas l'habitude de sortir et puis je compte déménager. Mais je suis ravie de te voir » faut que j'arrête d'être nerveuse. Je racle ma gorge et bois une autre gorgée. Faut que j'arrive à me détendre, j'ai énormément de mal. Bon Omb' évite les crises de panique, tu as déjà été super courageuse d'être arrivée jusque là, donc tu te calmes ok ? Tu respires doucement et tu continue de parler des livres de Chuck, c'est u bon sjet de conversation ça, pas comme la météo, on s'en fiche de la météo ...

made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

« Le hasard fait bien les choses (Chuck) »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La nature fait bien les choses 〘PV Dentô Shinji 〙
» Le hasard fait bien les choses...| Conrad
» [RP] Le hasard fait bien les choses...
» Le hasard fait bien les choses ! [Ludmila Parker]
» Le hasard fait bien les choses,. ( PV Shord , Mission de rang B)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: in the further :: Archives :: Rps & Rps Loterie-