AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 

INTRIGUE n*2 - Pain and panic [SF]
No matter what we breed, we still are made of greed

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Civilian
Hate mondays.
avatar

Yehuiah
Watch this madness burning out the way


Age : Très très vieux ; physiquement 34 ans
Job : Détective privé sous le pseudonyme d'Alfred Blueberry
Situation : Célibataire
Localisation : Chicago
Feat. : Harry Lloyd
Copyright : Sugar Slaughter (ava); TUMBLR
Otherself : Gabriel ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Annabelle J. Graham ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 209
CivilianHate mondays.
MessageSujet: Re: INTRIGUE n*2 - Pain and panic [SF] ⚝ Jeu 1 Mar - 18:53


Pain and Panic
smells like hell
Quelque chose n'est pas net, définitivement - mon instinct est plus que jamais sur mes gardes. Gardant mon attention sur le môme, je reste malgré tout à l'affut, grognant silencieusement lorsque je ne parviens pas à repérer mes proies. C'est tout de même un comble. Est-ce si difficile que cela de ne point perdre un enfant de vue ? Même un aveugle y arriverait. Je tente malgré tout de conserver mon sourire rassurant pour l'enfant, hochant la tête à ses mots.

« Je suis certain que non. »

A moins que ce ne soit de sa faute, ses parents seront certainement heureux de le revoir. Cela m'étonnerait qu'un humain soit assez stupide pour abandonner sa propre progéniture dans un marché - mais une fois encore on croisait tellement de choses étranges parmi l'humanité. Soupirant sans que l'enfant ne s'en rende compte, j'écoute par la suite son descriptif avec un air concerné. Des cheveux oranges ? Rousse donc. Avec des tâches de rousseur. Bien. Nous avancions au moins à quelque chose. Et un petit moustachu mal rasé ressemblant à un mouton. Parfait. Je vais pour attraper le gamin et le mettre sur mes épaules, mais un rire retentit subitement et je serre machinalement l'enfant contre moi tandis qu'il se blottit contre ma personne. Etrange rire qui plus est. Fronçant les sourcils, je fixe la miniature humaine avant d'oser sourire.

« Tu ne crains rien, tout ira bien. »

Le prenant par la main, je me dirige finalement vers le stand à saucisses avant d'interpeler le vendeur. Lui expliquant le problème, je me tourne finalement vers l'enfant avec un sourire.

« Ne bouge pas d'ici. Je reviens. »

Confiant l'enfant au vendeur, il me reste plus qu'à matérialiser de quoi passer une annonce au mégaphone. Mais quelque chose me dit que le rire de tout à l'heure n'est pas étranger à tout cela. Inspirant, je m'en vais donc à sa rencontre, scannant la foule. Si ce n'est que ma paranoïa habituelle, j'aurais tôt fait de retourner vers le gamin. Mais si mon instinct est exact, j'ai bien fait de le laisser où il se trouve.
CODAGE DE OH MY RPG



[choix 2]



We are problems that want to be solved. We are children that need to be loved. We were willing, we came when you called ! And now, tell me ... What about us ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t41-yehuiah-do-what-you-have-to-do-not-waht-you-want-to-do#69 http://solemnhour.forumactif.org/t1564-carnet-d-adresses-de-yehuiah-we-were-the-kings-and-queens-of-promise
Animator Account
I need coffee.
avatar

Chuck Shurley
Watch this madness burning out the way


Age : Fossile
Job : Dieu créateur
Situation : Père célibataire
Localisation : Inconnue
Feat. : Rob Benedict
Copyright : Rogers & Tumblr
Otherself : /
Date d'inscription : 03/09/2017
Messages : 214
Animator AccountI need coffee.
MessageSujet: Re: INTRIGUE n*2 - Pain and panic [SF] ⚝ Ven 2 Mar - 10:57
Intrigue n°2


I went to the market



Samedi 7 Mai 2016; 10 heures - San Francisco.

Peut-être t'intéresses-tu aux plumes qui te tombent sous le nez, tel un indice supplémentaire, ou peut-être pas. Après tout, de nombreux oiseaux volent dans le ciel, il ne serait pas étonnant à ce que l'un des volatiles en aient perdu une ou deux en plein vol. Que tu écoutes ou non le groupe de parleurs qui se montent la tête, quelque chose attire désormais ton regard - du moins, ton ouïe. Le rire. Le rire retentit de nouveau et sonne complètement faux, cassant la rythmique qui règne en ses lieux. Mais ce n'est pas tant le rire qui pourrait te déranger. Si tu te concentres - ce dont tu n'auras aucun mal par ailleurs - tu percevra une odeur nauséabonde que tu aurais sans doute préféré ne pas croiser. Un mélange de rouille et de fer mêlé - terre sèche, aride, que tu n'as aucun mal à comprendre. Du souffre. Des effluves de souffre dansent autour de toi subitement, comme si l'Enfer s'était ouverte en une fraction de seconde. Démons. Au pluriel, oui. Mais que fichent donc l'engeance du diable en ce lieu ? Ne sont-ils point suicidaires ? Qu'importe après tout. Et alors que les questions peuvent te perdre, c'est une silhouette qui te frôle finalement, apparaissant devant toi, sourire candide sur les lèvres.

Pour @michaël, il s'agit d'une femme ayant la trentaine - enceinte à ce qu'il parait.
Pour @CHuck Shurley, il s'agit là de Becky. Parfaitement oui. Becky.
Pour @Yehuiah, c'est l'enfant que tu as laissé - le pauvre gosse que tu as quitté il y'a moins de deux minutes à peine.
Pour @Castiel, il s'agit ni plus ni moins de Dean.

Hallucines-tu ? L'odeur ne semble pas te tromper pourtant. La silouhette te fixe toujours, ses yeux devenant plus noirs que la nuit, avant qu'elle ne s'échappe soudain, toutes en direction de la même ruelle, regardant derrière elle pour voir si tu la suis. Le feras-tu ? Sauveras-tu ces pauvres âmes innocentes ? Peut-être, au contraire, prends-tu conscience que tu n'es pas seuls. Peut-être, alors, retrouves-tu tes frères, ta famille - quelle drôle d'assemblée, quelles retrouvailles épiques, à moins que tu ne fasses comme si tu ne les connaissais pas, finalement. A toi de voir si tu fonces dans le tas où non - cela pourrait-être un piège après tout. Et si cette histoire de vol n'était finalement qu'un vulgaire prétexte ? A moins que tu ne décides, justement, que cette affaire sois plus importante à démêler que de vulgaires démons ...


INFOS

» Si les différents choix effectués précédemment te permettaient de rassembler des indices de ton coté, te voici désormais dans le même bateau que tes camarades - youpi !

» Comme d'habitude tu as désormais une semaine (jusqu'au jeudi 8 mars) pour poster autant de réponses que tu le souhaites.

» Si tu es l'un des petits heureux possédant un bon spécifique, n'oublie pas de me l'envoyer par mp si tu souhaites l'utiliser.



©️ HELLOPAINFUL; revisité par SHADOW


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civilian
Hate mondays.
avatar

Yehuiah
Watch this madness burning out the way


Age : Très très vieux ; physiquement 34 ans
Job : Détective privé sous le pseudonyme d'Alfred Blueberry
Situation : Célibataire
Localisation : Chicago
Feat. : Harry Lloyd
Copyright : Sugar Slaughter (ava); TUMBLR
Otherself : Gabriel ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Annabelle J. Graham ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 209
CivilianHate mondays.
MessageSujet: Re: INTRIGUE n*2 - Pain and panic [SF] ⚝ Jeu 8 Mar - 12:14


Pain and Panic
smells like hell
Ai-je eu raison, ai-je eu tord ? Je ne saurais plus le dire. Tandis que je me fraye un passage parmi les badauds et autres habitués, mères hurleuses et petits vieux ragaillardis par la fraîche brise, c'est net que je m'arrête en sentant l'odeur nauséabonde du souffre - fragrance que je n'avais point senti depuis plus longtemps encore que je ne saurais compter. Est-ce cela réel ? Tentant de trouver la localisation exacte, je me retourne soudain, conscient d'une présence inamicale dans mon dos.
Ai-je eu raison, ai-je eu tord ? Mes yeux s'écarquillent quelque peu en voyant le jeune gamin d'il y a peu, campé fièrement sur ses jambes, une allure monstrueuse lui seyant guère. Comment cela a t'il pu ? Mes provisions tombent à terre tandis que la rage en moi éclabousse mon visage habituellement impénétrable, ma grâce se manifestant finalement - de quoi attirer l'attention de @Castiel et @Michaël. On ne s'en prend pas aux enfants - je peux presque sentir son débat interne. Comment se remettre d'un possession si jeune ?

« Que veux-tu, démon ? »

Je lance, avançant d'un pas. Il faut être suicidaire pour vouloir mettre un ange en colère, d'autant plus quand l'archange lui-même est présent. Mais à peine ai-je eu le temps de poser la question qu'il disparait, avalé par la foule, courant, rieur. Etait-ce là un piège depuis le départ ? Ne le sachant, je tourne la tête vers mes frères, hésitant à aller vers eux. L'odeur de souffre ne s'allège point, et c'est finalement après une seconde d'hésitation que je m'élance à la poursuite du môme, tentant de démêler les différentes odeurs de souffres que je trouve pour suivre le bon filon. Je suis censé ne plus être du coté de Michaël après tout, aller vers lui serait ternir pour de bon ma couverture - il faudrait pour cela que je tente de l'assassiner en public mais sans arme cela reste quelque peu compliqué. L'affaire du vol attendra bien quelques minutes de plus.

CODAGE DE OH MY RPG



We are problems that want to be solved. We are children that need to be loved. We were willing, we came when you called ! And now, tell me ... What about us ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t41-yehuiah-do-what-you-have-to-do-not-waht-you-want-to-do#69 http://solemnhour.forumactif.org/t1564-carnet-d-adresses-de-yehuiah-we-were-the-kings-and-queens-of-promise
Civilian
Hate mondays.
avatar

Castiel
Watch this madness burning out the way

.
Age : Indéfini
Job : Représentant pour la marque Pepsi
Situation : Célibataire
Localisation : Sur Terre
Feat. : Misha Collins
Copyright : Tumblr pour les gifs et Rose noire pour l'avatar
Otherself : Jonas Sanders - Silas Hawkins
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 908
CivilianHate mondays.
MessageSujet: Re: INTRIGUE n*2 - Pain and panic [SF] ⚝ Jeu 8 Mar - 21:38

Ft. du monde

INTRIGUE n°2 - Pain and panic


Décidé que j'étais à trouver la source de ce rire, je ne pu cependant empêcher mon nez de son froncer tandis qu'une odeur nauséabonde emplit soudainement mes narines.  Le souffre, les démons. Que venaient-ils faire ici ? Je l'ignorais, était-ce un piège cette histoire de vol ? Tant de questions. Dans ma course effrénée, je m'arrêtais néanmoins, jetant un regard en arrière sur Michaël. Etait-ce vraiment judicieux de le laisser seul ainsi ? Certes il savait se défendre...enfin en temps normal, mais là, son pouvoir avait quelque peu diminué, même s'il était encore capable de m'écraser littéralement. Pendant ce "débat intérieur", je ressenti une puissance supérieure à la mienne et ce n'était pas Michaël. Je prononçais un nom, ayant reconnu cette grâce que j'avais senti il y avait quelques temps.

- Yehuiah

Ainsi donc, le Grigori était là également. Je me tournais, m'apprêtant à rebrousser chemin pour rejoindre Michaël lorsqu'un démon surgit devant moi...et pas n'importe lequel démon.

- Dean.

Oh Papa, ce n'est pas possible, pas lui. Pourquoi maintenant ? Yehuiah semblait aux prises avec son propre démon et Michaël aussi. Qu'est-ce que cela signifiait ? Je plantais mon regard dans celui de Dean. Il avait toujours ce même air arrogant affiché sur le visage. Il était le reflet de mon échec, je ne pouvais l'accepter, il devait revenir avec nous. Je savais que je ne pouvais pas le libérer en tentant d'enlever la marque de Caïn, cela risquerait de déclencher quelque chose de plus terrible encore que Dean-démon. Je fronçais les sourcils.

- Ne pense pas que parce que c'est toi, je ne pourrais pas me battre.

Oui, j'étais près à en découdre avec lui, Dean humain était mon ami, le démon ne l'était pas.  Je jetais un dernier regard en direction de Michaël puis me concentrais à nouveau sur Dean..
AVENGEDINCHAINS




Employee of the month

Castiel Sturges




Récompenses:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t22-castiel-it-s-funnier-in-enochian http://solemnhour.forumactif.org/t798-carnet-d-adresse-de-castiel#9246
Animator Account
I need coffee.
avatar

Chuck Shurley
Watch this madness burning out the way


Age : Fossile
Job : Dieu créateur
Situation : Père célibataire
Localisation : Inconnue
Feat. : Rob Benedict
Copyright : Rogers & Tumblr
Otherself : /
Date d'inscription : 03/09/2017
Messages : 214
Animator AccountI need coffee.
MessageSujet: Re: INTRIGUE n*2 - Pain and panic [SF] ⚝ Ven 9 Mar - 10:01
Intrigue n°2


I went to the market



Samedi 7 Mai 2016; 10 heures - San Francisco.

Comme c'est mignon. Les retrouvailles auraient de quoi en faire sourire plus d'un, rappelant là les premiers temps, les premiers mots, les premières diaboliques frasques de Lucifer lorsque les Hommes commençaient à se déchirer pour des broutilles. Pour autant tout être présent semble être plus concentré sur sa proie respective (ou plutôt son bourreau qui sait ?), toi compris d'ailleurs, que sur ces retrouvailles festives autour d'une presque tarte aux pommes. Que feras-tu de cette fumée noirâtre cristallisée dis-moi ? Tu ne peux guère t'en débarrasser à la vue de toute la populace humaine, tu te fais déjà bien assez remarquer comme cela.

Ainsi, @Yehuiah décide de suivre l'enfant possédé. Son âme pleure, hurle sous la violence de la possession, son innocence bafouée, craquelée, brisée se tordant sans comprendre ce qu'il se passe réellement - le démon lui, ricane, s'amusant fortement. Il virevolte, petit cabri plus rapide qu'il n'y parait, sans jamais s'arrêter réellement, finissant simplement par rejoindre une ruelle à l'écart du marché - le démon ayant pris possession de Becky faisant de même sans qu'on ne la remarque - à moins que @Chuck Shurley ne l'arrête avant qu'elle n'aille rejoindre le guet-apens, qui sait. Car c'est un piège. Evidemment. Le Grigori continuera-t'il de se jeter ainsi dans la gueule du loup pour sauver les apparences ?

Ainsi, @Castiel préfère affronter directement le sien. Dean lâche échapper un léger rire par ailleurs, croisant les bras sur sa poitrine en réponse avant de fixer l'angelot, un rictus amusé et défiant sur les lèvres - de quoi donner envie de le frapper un peu plus que d'habitude. « Et que comptes-tu faire au milieu de cette foule ? Je pourrais te tuer que personne ne ferait rien pour m'en empêcher. Ne joue pas avec ma patience, Cass'. » Pas aujourd'hui, semble t'il dire. Il s'avance d'ailleurs d'un pas pour prouver ses dires, bousculant presque au passage un passant sans en avoir cure - et tout cela pour venir contrer son ami au plus près. « De nous deux nous savons parfaitement qui gagnera. » Reprend t'il avant de sourire, puis lui murmurer de nouveau quelques mots, un sourire bien plus étiré sur ses lèvres satisfaites. « Crowley en est mort, après tout. »

Ainsi, @Michaël est au prise avec le sien. Sourire satisfait aux lèvres, elle campe, une main caressant lascivement son ventre arrondit, semblant éprouver bien du plaisir à tourmenter l'archange. « Tout ceci est définitivement trop facile » déclare t-elle, ses yeux sans pupilles luisant quelque peu, le provoquant certainement. « Ca en serait presque insultant ... » Elle marmonne, secouant la tête bien que prenant garde au moindre mouvement de l'emplumé, finissant toutefois par reprendre d'une voix plus forte. Les gens autour n'y comprendront rien, et à vrai dire elle n'en a cure. « Je viens porter un message en ce glorieux jour. Le roi benêt n'est plus et Dagon la flamboyante, fille de @Lucifer, a pris sa place, préparant les Enfers pour le retour de son père bien aimé. » Certaine qu'elle a ainsi capturé l'attention de l'archange, son sourire que l'on aurait autrefois traduit de candide s'agrandit pour se faire carnassier. « Lorsqu'il aura repris ses fonctions, vous ne pourrez rien contre lui ... A moins que je ne vous offre une alternative. »

Coups d'éclats, mensonges, vérités, qui croire ? Que faire ? Et si tout cela est vrai, que feras-tu ? Laisseras-tu la colère te gagner quitte à perturber les innocentes âmes humaines flottantes dans ce marché, ou resteras-tu de marbre ? Un drame couve pourtant. Tu le sais. Le sens. Est-il seulement encore temps de l'arrêter ?


INFOS

» Si les différents choix effectués précédemment te permettaient de rassembler des indices de ton coté, te voici désormais dans le même bateau que tes camarades - youpi !

» Comme d'habitude tu as désormais une semaine (jusqu'au jeudi 15 mars inclut) pour poster autant de réponses que tu le souhaites.

» Si tu es l'un des petits heureux possédant un bon spécifique, n'oublie pas de me l'envoyer par mp si tu souhaites l'utiliser.



©️ HELLOPAINFUL; revisité par SHADOW
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité
Watch this madness burning out the way

MessageSujet: Re: INTRIGUE n*2 - Pain and panic [SF] ⚝ Mer 14 Mar - 22:08

Ft. des gens et autres, perhaps

INTRIGUE n*2 - Pain and panic


Le Premier né commence lentement mais sûrement à en avoir assez de la situation, déjà ses humains qui sont bon à rien, bien que ça ne soit pas une nouveauté, ça l'agace de le constater une nouvelle fois. Que Castiel se soit pointé, n'arrange rien du tout à l'affaire et le coup final est sans nul doute de sentir la grâce de Yehuiah d'un coup. Mais que fait le Grigori par ici ? À croire que ça va finir en réunion d'anges. Ah oui, c'est vrai, les démons. L'Archange les a bien sentis mais inutile de dire qu'il s'en fiche alors même que l'un d'eux se plante devant lui. Un ou une. C'est du pareil au même pour Michaël. S'il était humain sans doute qu'il hausserait un sourcil aux paroles qu'il entend mais non, aucune réaction particulière.

Au moins écoute t-il les babillages du démon même si c'est d'une oreille distraire. Parce que dans les faits, il n'en a rien à faire de ce qu'il se passe en Enfer, persuadé que s'il voulait s'en mêler ce lieu serait anéanti en cinq minutes. Regardant plutôt autour de lui que la démone.

- Oui, oui c'est ça.

Les paroles d'un démon ne risquent pas d'atteindre le Premier Né même si le dit démon parle des frasques de son très cher petit frère. Démon qui n'est rien pour lui, ainsi ne se donne t-il même pas la peine de détruire cette chose alors qu'il le pourrait d'un claquement de doigt. Non, à la place, Michaël se contente de s'envoler ailleurs, déployant ses ailes dans son dos pour ce faire, même si pour les personnes présente cela donnera l'impression d'une téléportation. L'Archange n'a strictement rien à attendre de tout ceci alors en effet, il se téléporte ailleurs.

[Sorti de l'intrigue]
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Animator Account
I need coffee.
avatar

Chuck Shurley
Watch this madness burning out the way


Age : Fossile
Job : Dieu créateur
Situation : Père célibataire
Localisation : Inconnue
Feat. : Rob Benedict
Copyright : Rogers & Tumblr
Otherself : /
Date d'inscription : 03/09/2017
Messages : 214
Animator AccountI need coffee.
MessageSujet: Re: INTRIGUE n*2 - Pain and panic [SF] ⚝ Jeu 22 Mar - 9:38
Intrigue n°2


I went to the market



Samedi 7 Mai 2016; 10 heures - San Francisco.

L'heure de l'avènement est venu, semble t'il, et tu ne peux plus rien faire pour le moment. L'enfant a bel et bien amené Yehuiah dans un traquenard et il est trop tard pour reculer. Là, au fond de la ruelle, l'enfant s'arrête net soudain, se retournant pour fixer le Grigori avec un petit sourire, avant de poser sa main sur le mur où a été fraîchement peint un le sigile de bannissement des anges avec le sang de becky, expulsant ainsi Yehuiah loin de la scène dans une lumière aveuglante - il se crashera telle une comète plus loin et en ressortira affaiblit, à la merci de qui acceptera bien de le cueillir. Il ne pouvait guère accepter qu'il interfère après tout.

Dean, de son coté, recule finalement; sourire aux lèvres de voir ainsi Castiel aux prises avec ses pensées, ravi de le chambouler autant. « Bien ce qui me semblait » murmure t’il avant de reprendre. « Arrête de vouloir me sauver, je n'en ai pas envie. » Rien n'est plus vrai d'ailleurs. Reculant encore, il ne détourne pas la tête lorsqu'une lumière intense éclaire la ruelle, de quoi effrayer des passants - signe qu'il est temps pour lui de se retirer. « Si tu veux vraiment m'être utile, arrête les magouilles de Lucifer. » Ainsi Castiel perd t-il de nouveau l'ex-chasseur - ce dernier se téléportant sur ces derniers mots. Peut-être que Castiel comprendra qu'il ne s'agissait pas du vrai Dean. Ou peut-être qu'aveuglé par ses émotions, ne fera t-il point encore le rapprochement.

De son coté, la femme enceinte ne s'attendait clairement point à ce détestable retournement de situation. Elle qui pensait avoir droit à une mâchoire contractée, un regard assassin, une moue indignée ... Mais voilà que le premier né disparaît tout bonnement. A-t'il eu peur ? Un rire étranglé écorche ses lèvres, son plan tombant manifestement à l'eau, la présence angélique ayant tout simplement ... disparue. Vraiment ? Cela complique les choses. Il semble que les emplumés ne l'aideront pas à reprendre le trône. Bien sûr, quand Marcus lui avait demandé de passer un message, elle s'était attendue à bien des réactions ... Mais elle ne pensait pas à tomber sur le Premier né et encore moins à ce qu'il prenne la fuite. Il faudra trouver autre chose. Lucifer a peut-être raison de reprendre le Trône finalement. Soupirant, elle finit cependant par se volatiliser, laissant l'agitation du marché se régler seul. Ce n'était qu'un simple histoire de vol après tout.




INFOS

» L'intrigue est désormais terminée ! Tu es libre de poster un dernier post si tu le souhaites - bien que cela ne soit pas obligatoire. Nous te remercions pour ta participation ; sache que le résumé sera posté sous peu dans la chronologie du forum.



©️ HELLOPAINFUL; revisité par SHADOW
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
Watch this madness burning out the way

MessageSujet: Re: INTRIGUE n*2 - Pain and panic [SF] ⚝
Revenir en haut Aller en bas
 

INTRIGUE n*2 - Pain and panic [SF]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: Other places, other eras :: Back to the past-
Sauter vers: