Partagez | .
 

 [Terminé] The common point between the Archangel and the Archaelogist is the Ark[pv Annabelle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
avatar

Age : vieux
Métier : diable et bouc émissaire
Situation : à la recherche de mon vaisseau
Localisation : New York City
Feat. : mark pellegrino
Copyright : avatar rose noire et gifs mostunclean tumblr, signature merci Emy et le staff pour les teams!
Je suis aussi : Heather & Matthew
Date d'inscription : 02/03/2016
Messages : 416

Message Sujet: Re: [Terminé] The common point between the Archangel and the Archaelogist is the Ark[pv Annabelle] Mar 31 Mai - 0:00

Elle fait un sacré complexe d'infériorité, cette fille ! Elle est fort modeste, ce qui lui sied plutôt bien, étant donné sa position sur la chaîne alimentaire, mais qui est assez fatigant à entendre rabâché à longueur de soirée... Bien sûr qu'elle est un moustique tout juste bon à se faire écrabouiller... Une fois qu'elle aura récupéré ce qui m'intéresse. Là elle est juste une gentille fille qui est vraiment trop gentille et si elle continue comme ça, je vais finir par perdre patience et lui en coller une, juste pour me défouler. Ceux qu disent que la violence ne résout rien n'ont jamais donné de baffe assez costaude pour tuer la source de leurs ennuis.

Elle reprend une poignée de chips, apparemment boire lui donne faim en plus de lui faire perdre tous sens commun. Je hausse les épaules à sa remarque concernant le peu d'aide reçue par le Paradis.

« Mes frères ont d'autres missions et même s'ils étaient à mes côtés, ils ne pourraient pas plus entrer dans la crypte que moi. » Et puis, je suis assez grand pour m'en sortir seul quand bien même je serais toujours en odeur de sainteté... « Sans compter que certains ont l'esprit bien plus fermé que moi. »

La jolie archéologue me propose ensuite un morceau de tarte... C'est gentil. Encore. Faut vraiment qu'elle arrête.

« Non, merci. Je préfère le salé. »
Je me ressers d'ailleurs de chips au passage.

J'aborde le sujet des prisons angéliques, pour voir sa réaction et l'informer que tout n'est pas que nuages blancs et angelots jouant de la harpe en buvant du pastis pendant que d'autres jouent une partie de pétanque...

« Honnêtement, depuis que Dieu s'est tiré avec armes et bagages, c'est un peu le bordel en Haut. Théoriquement, les archanges sont en charge de tout, mais ils se font aussi rares que Papa ces derniers temps. J'espère pouvoir les rassembler sous une même bannière une fois en possession du contenu de la crypte. S'ils ont un but commun, mes frères oublieront peut-être leurs querelles internes. » Relancer l'apocalypse aura à coup sûr cet effet. Worse case scenario, il y aura deux camps, les pros, et ceux qui sont tombés amoureux de l'Humanité. Que je finirai par convaincre en leur pointant du doigt la Bible et Saint Jean qui nous dit que Papa reviendra quand on aura sonné les trompettes... Et sinon, tant pis pour eux.

Je grignote quelques chips tout en étudiant la progression de l'alcool dans le sang et le cerveau de l'archéologue. C'est sûr, il n'en faut pas beaucoup pour tout contaminer. Son manque de curiosité est affligeant. Mais cela me sera utile une fois qu'il faudra ressortir le contenu de la crypte et me le remettre. Par contre, je ne pourrai rien faire d'elle une fois la mission accomplie. Je doute qu'elle garde le silence, elle semble très proche de son frère, et peut-être d'autres chasseurs. Le pouvoir ne l'intéresse pas, pas plus que la connaissance. Il faut que je trouve ce qui l'intéresse à part sauver le monde. Parce qu'au final, ce n'est pas vraiment mon but, même si mes paroles pourraient le laisser penser.

Je lui demande si la crypte ne représente pas un trésor à ses yeux. Nouvelle crise de modestie... Vraiment, je vais avoir quelques difficultés à la supporter jusqu'au bout ! Je joue avec un chips, avant de l'écraser en mille morceau entre mes doigts. Je rêve de faire la même chose avec sa gorge. Elle vient de me couper l'appétit. Et elle me regarde un peu trop intensément pour être confortable. Peut-être qu'elle se rince l’œil pendant qu'elle le peut, parce qu'éveillée je brille trop pour sa rétine ?

« Là haut ? Je pense que la façon de le voir est différente selon qu'on est une âme humaine ou un ange ; pour nous, c'est un monde semblable à la Terre, mais en mieux, à l'image d'une forêt primordiale que l'on comparerait à Central Park ; tout est plus  clair, plus... Tu as lu Platon ? Son histoire de grotte et d'ombres ? Le Paradis c'est un peu le monde extérieur dans sa fable, plus lumineux, tangible et coloré. Ce n'est pas facile à décrire quand on ne l'a pas vu. Vous y trouvez ce que vous désirez le plus au monde, à condition bien sûr de l'avoir mérité. » Mais c'était tellement mieux avant que les humains débarquent et ne se mettent à polluer l'endroit... Un grand ménage de printemps s'impose.

Elle manque de tomber de son perchoir. Elle n'a vraiment pas une bonne constitution ! Je fais apparaitre un bol d'olives pour pouvoir jouer avec les cure-dents. Ca fait toujours une petite impression, et ça 'occupe pendant que je dois supporter la donzelle. Certains pourraient croire que j'ai des tics nerveux, qu'il faut que je bouge sans cesse, mais c'est simplement un moyen d'évacuer la tension à un moment où ce ne serait pas opportun d'exploser la tête de mon vis-à-vis.

Au vu de sa réaction à l'apparition de pingouins sur la banquise, pas sûr en effet que la Sibérie lui convienne. Quoi qu'en été il y fasse relativement chaud. Et voilà, elle s'excuse encore de poser des questions ! Pffff. Incorrigible ! Elle n'a même pas la curiosité suffisante pour poser clairement ses questions. Je joue avec le cure-dents, le lançant en l'air pour le rattraper avec des gestes dignes d'un prestidigitateur,

« Je passe mes journées à tenter de changer le destin de cette planète. A protéger la création de mon Père de la corruption... En plus de stalker les rêves des jolies archéologues que je croise lors de conférences... » Le premier être corrompu étant bien sûr l'humain... Le démon n'est que l'image grossie à la loupe des défauts de l'âme humaine.

Elle me demande alors si des monstres pourraient nous barrer le chemin. Des monstres, non. Des anges, oui. Mais les anges ne sont pas des monstres, bien sûr. La nouvelle a l'air de la choquer, et je la transfère dans un endroit plus confortable et où elle risque moins de tomber de son tabouret.

Elle apprécie le thé que j'ai fait apparaître. Moi je n'espère qu'une chose : qu'elle dessoûle en partie. Le thé l'y aidera, les rêves ont ça de pratique qu'un thé peut avoir n'importe quel effet désiré et toujours avoir bon goût malgré tout. J'en profite pour lui demander si elle possède des armes utiles dans les combats à venir. Mais non, bien sûr. Ils ne servent vraiment à rien ces humains ! Une chose est sûre, elle ne risque pas de s'allier aux démons. Et ça je pourrai l'utiliser lors de nos recherches. Envoyer un démon à gauche ou à droite pour la diriger vers le bon endroit à l'image d'un chien de berger...

Elle ne me fait pas entièrement confiance, malheureusement. Mais c'est honnête à elle de me le dire. Je lui rend son regard, les yeux dans les yeux,

« Je pense que je peux te faire confiance et aussi que tu es trop naïve et pure pour ton propre bien. Je me demande d'ailleurs comment tu as fait pour survivre jusqu'à présent. Tu dois avoir de la chance. » Il faudra que je me renseigne sur la possible présence d'un ange gardien à ses côtés. Si c'est le cas, il est trop lâche pour oser s'approcher de sa charge en ma présence. Il faudra juste qu'il ne la contacte pas lorsque je suis éloigné.  

Je hoche la tête lorsqu'elle remarque que j'aurais pu lui faire du mal si je l'avais voulu. « Je ne suis pas là pour ça. Et j'ai promis de veiller sur toi. » Du moins, tant que la mission n'est pas accomplie, ou que je n'ai pas trouvé de remplaçant plus apte. Après...

Elle m'explique ensuite comment elle en est arrivée où elle en est. Et une fois de plus sa mansuétude et sa bonté d'âme son déplorables. J'en viendrais à avoir envie de lui révéler mon identité pour voir si son discours sur les monstres change ou non. Pas sûr au vu de ce qu'elle avait affirmé plus tôt. Mais je sais qu'alors, elle ne m'aiderait plus pour ouvrir la crypte. Même si elle se mettrait sans doute à prier pour le salut de mon âme... Je m'enfonce dans la banquette et croise les bras, un léger sourire aux lèvres, alors qu'elle hésite et joue avec sa tasse avant de continuer, et d'annoncer que les anges sont les pires créations de l'univers. Je me mets à rire ouvertement cette fois.

« Je suis le pire que tu aies à affronter ?! Heureusement que je suis de ton côté alors ! » Je me calme rapidement alors qu'elle me pose ses questions. Juste retour de bâton, puisque c'est moi qui l'ai proposé. Je me cale sur la banquette, étends mes jambes et me frotte le menton d'un geste pensif, en mâchouillant mon cure-dents. « Honnêtement ? » Je fais une pause pour réfléchir à mes mots. Je ne compte pas lui mentir, et cela va demander quelques loopholes habiles. « Dieu nous a demandé de nous prosterner devant vous. Et on ne dit pas non à Dieu. Cela m'est très longtemps resté en travers de la gorge, et j'ai toujours du mal à le digérer par moments. Mais Il doit avoir ses raisons, même s'il n'a pas jugé bon de les partager avec nous. Après tout, le libre arbitre n'a pas été prévu pour les anges. Nous sommes un peu obligés de croire. » Et d'obéir. « J'ai longtemps observé les humains, et certains font preuve de nombreuses qualités, malgré leurs défauts. » Les qualités ne rachèteront jamais les défauts, mais bon, ... J'ajoute sur un ton plein d'humour et sourire aux lèvres, « Je ne compte pas t'anéantir dans la minute, si c'est cela ta question. » Je reprends d'une voix douce, mais ferme, plus sérieux et en la fixant dans les yeux,  « J'ai une mission à accomplir, et elle passe par ta protection. Tu n'as rien à craindre de moi. » Dans l'immédiat. Quand je prends ce ton là, on me donnerait le Bon Dieu sans confession, le même que j'ai utilisé pour convaincre Eve que croquer dans le fruit défendu était une bonne idée...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t124-lucifer-if-they-won-t-accept-i-m-right-i-ll-rub-their-nose-in-it-til-they-choke-on-the-truth http://solemnhour.forumactif.org/t127-journal-bord-de-lucifer
avatar

Age : 36 ans
Métier : Chasseuse, Femme de Lettre, Archéologue
Situation : Mariée à sa collection de théières
Localisation : Paumée dans un trou, encore.
Feat. : Rachel Weisz
Copyright : TUMBLR (gifs), cranberry (avatar), Alaska (signature)
Je suis aussi : Gabriel ◈ Yehuiah ◈ Brooke Milligan ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 11/01/2016
Messages : 204

Message Sujet: Re: [Terminé] The common point between the Archangel and the Archaelogist is the Ark[pv Annabelle] Sam 18 Juin - 20:12

The common point between the Archangel and the Archaelogist is the Ark

Anna & Lucifer

Je reprends pu à peu mes esprits. Le fait de manger, sans aucun doute, même si maintenant je sens la fatigue me bercer peu à peu. Non, je m'insurge, il me faut rester éveiller. Du moins, ne serait-ce qu'encore un peu. Je note malgré tout de prendre désormais avec moi un ou deux paquets de chips. On ne sait jamais, si je recroise Nick par « hasard ». Quoi que vu comment il a écrasé les dernières … Des olives peut-être ? Bon sang, pourquoi n'y a t-il pas un bouquin à ce sujet ? Sur « comment faire plaisir aux anges » - bien sûr outre en leur fichant la paix. Enfin. Des olives … Ou des tucs. Des gâteaux apéros de toute sorte ? Il pourrait apprécier, peut-être. Mmh. Allons Anna ; reviens sur terre. D'ailleurs, me voilà désormais à repenser à mon frère avec tout ce qui a été échangé. Que dirait-il de tout ça ? Je suis certaine qu'il serait aussi choqué que je peux l'être, ce qui me donne d'autant plus envie d'aider l'ange.

Je ne sais pas si je mérite de voir ça un jour, après mûre réflexion.

Je lance à vois basse, songeuse, en parlant du paradis. Après tout, j'ai déjà tué. Des monstres, soit. Mais cela reste la même chose. Enfin tant pi, je suppose. Cela ne me manquera pas vraiment. Pour le reste – son compliment entre autre, je fais la sourde. Si je rosis, c'est l'alcool, car je reste concentrée sur les options que j'ai tout en buvant mon thé, sourcils froncés. Pour ce qui est de la chance, c'est ce que répète mon frère en boucle. Mais je ne pense pas avoir d'ange gardien, je l'aurais repéré ou entendu avant. D'ailleurs, je grimace. Le pauvre, si j'en ai un, je dois lui donner bien du soucis. Enfin passons, je hoche doucement la tête à la suite de ses propos pour éviter une rediffusion.

Et bien, ça me semble logique non ?

Je ne sais plus, sur le coup, il m'embrouille. Enfin, il aurait pu se mettre en colère, et ce n'est pas le cas. Heureusement pour moi, en ce sens. Pour la suite de la conversation … Et bien j'avoue avoir du mal à suivre de plus en plus. Le thé chaud me réconforte, je sens mes yeux papillonner. Ramsès doit certainement être en train de fermer le bar – d'ailleurs les couleurs ternissent, preuve que je m'enfonce plus profondément dans mon inconscient.

Merci d'être honnête.

Je marmonne, avant de reposer ma soucoupe vide. Reste éveillée, j'ai dit !

Et de me garder saine et sauve pour le moment.

Je rajoute, avec un petit sourire amusé, bien que rentrant ma tête dans les épaules après son regard qui damnerait un saint. Pourquoi utilise t-il ce ton là, d'ailleurs ? Essaie t-il de m'extorquer des infos supplémentaires ? Tu t'emballes Anna. Ou alors c'est la fatigue. Oui c'est ça, je divague encore. D'ailleurs, si je n'avais pas posé ma tasse avant, je l'aurais lâchée, car mon corps est devenu tout flagada. Oui, parfaitement. Flagada. Mou, flasque, une flaque sans consistance. En un mot pathétique. Je sens mes joues rougir d'ailleurs, et je ne sais fichtrement point pourquoi. Enfin. Ne pas s'attarder là-dessus. Inspirer. Expirer. Se redresser et se lever de la banquette paraît une bonne idée.

Mhm. Je vais contacter mon frère, à propos de tout ça - il saura quoi faire. Il a plus de contacts que moi dans le monde de chasse, donc … Je ne lui dirais que pas tu es un ange, mais te tiens au courant. Comme tu vas avoir beaucoup à faire, je t'appellerais pour te donner des nouvelles.


Comme ça je ne te dérangerais pas tous les quatre matins. Astucieux, non ? Mince. Il est quelle heure maintenant ?

As-tu … un téléphone, ou quelque chose comme ça ?

Je baille, posant ma main devant ma bouche, tout en me disant que je ne le vois absolument m'envoyer des e-mails pour savoir où j'en suis. Quoi que ça me ferait rire. Enfin pas que je le pense incapable d'utiliser la technologie, juste que … Je ne sais pas. Ca me paraît trop … Enfin ça ne colle pas au tableau. Je lève le nez pour voir Ramsès me faire signe – il devient tout flou, le bougre, et la place où nous nous situons se transforme soudainement en chambre – la chambre de mon hôtel pour être précise, tandis que le bar disparaît derrière une porte. D'ailleurs, a y regarder de plus près, me voilà désormais en chemise de nuit, tandis qu'un chat noir ronronne contre mes pieds nus. Je lui souris sans plus me poser de questions, attrapant le félin pour lui faire un câlin – cette petite teigne qui me griffe pour s'accrocher au tissus semble royalement ignorer Nick et je fronce les sourcils, tandis qu'au cou de l'animal brille une médaille avec son nom marqué dessus. Lucifer, qui l'eut cru ? Enfin. Pourquoi pas après tout, ce n'est qu'un rêve.

Je crois que je suis en train de m'endormir.

Je regarde Nick, coupable. Les choses ont de moins en moins de sens – par exemple, c'est l'océan derrière la fenêtre. Mhm. Ramsès à raison, je devrais éteindre les lumières à mon tour. D'ailleurs, j'ai une chance sur deux que je me souvienne de cette discussion demain matin – car bien qu'elle fut enrichissante, aucun événement « marquant » ne s'y est produit. Enfin. Outre la visite étrange d'un être lumineux, s'entend. Je fixe Nick pour le coup, sans lâcher le chat qui ronronne désormais alors que je m'assois le plus naturellement du monde sur le lit moelleux.

Mhm. A la prochaine, je suppose ?

Navrée. Je ne suis pas douée pour les adieux et autres de ce genre. Conclure, a bien y réfléchir, c'est plus le truc de mon frère ... Moi, ce que je préfère, c'est ouvrir une conversation ou une relation. Hmm. Oui. Ouvrir. Olives. Chips. Ange. Ramsès. Crypte. A bientôt, Nick.

DEV NERD GIRL




Indiana Girl
brave as a lioness, innocent as a lamb, adventurous as an escaped from mental hospital, clumsy as a person with Parkinson. She said "I manage, I manage, I manage" but she knows that the key to a happy life is to accept you're never in control.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t78-anna-j-graham-c-est-pas-moi-j-etais-occupee-a-trebucher-sur-mes-lacets#218 http://solemnhour.forumactif.org/t80-journal-de-bord-d-annabelle-j-graham
avatar

Age : vieux
Métier : diable et bouc émissaire
Situation : à la recherche de mon vaisseau
Localisation : New York City
Feat. : mark pellegrino
Copyright : avatar rose noire et gifs mostunclean tumblr, signature merci Emy et le staff pour les teams!
Je suis aussi : Heather & Matthew
Date d'inscription : 02/03/2016
Messages : 416

Message Sujet: Re: [Terminé] The common point between the Archangel and the Archaelogist is the Ark[pv Annabelle] Jeu 23 Juin - 4:42

Plus de nourriture et moins d'alcool semble agréer avec Anna. En effet, elle tient très mal la boisson. Quoi que ses questions restent malgré tout judicieuses. Je devrai rester prudent si je veux la guider là où je veux sans devoir la détruire suite à une mauvaise phrase… Personne ne doit pour l'instant être averti de mon retour, si ce n'est mes alliés. Et ils se comptent sur les doigts de la main.

Dans l'intervalle, je réponds aux questions d'Anna. Une question par réponse, c'était le deal. Par contre, la question du Paradis est tellement banale et courante que c'en est presque lassant… Elle murmure ne pas penser en être digne... Elle est si naïve que je ne doute pas qu'elle visite l'endroit un jour. Papa est tellement permissif… Envers ses singes dernier modèle, en tous cas. Envers ses premiers enfants, c'est une toute autre histoire !

« Pourquoi tu ne le mériterais pas ? Avec le pardon et tout le toutim, tu n'as pas de mauvais sang à te faire à ce sujet. Ton âme n'est pas assez noire pour être envoyée aux Enfers. Si c'était le cas, je l'aurais senti. »


Anna commence à fatiguer. Je suppose que dans le monde réel, la nuit est presque écoulée. Elle a besoin de sommeil si je veux qu 'elle reste opérationnelle. C'est un peu dommage, les rêves sont un bon moyen d'information au sujet des humains. Leur subconscient est capable de choses qu'ils seraient incapables de faire éveillés.

« Merci d'être honnête. Et de me garder saine et sauve pour le moment. » Je hausse les épaules. Je n'ai rien à gagner à lui mentir. Même si je lui cache bien des choses… « Y a pas de quoi. » Qu 'elle ne se fasse aucun souci, dès que j'en ai fini avec cette cache, elle sera reléguée au rang d'humain moyen. C'est à dire de consommable. J'ai déjà hâte que ce soit le cas. Mais il me faut encore faire preuve d'un peu de patience. Je suis hors de la cage, l'attente sera plus douce. Et cette fois, je ne laisserai pas passer ma chance !

Je lui souris doucement, alors qu'elle peine à se lever et m'annonce qu'elle va contacter son frère et son réseau de chasseurs. Bien. Dans peu de temps, j'aurai en main toutes les cartes nécessaires pour avancer dans mes plans : une guide et une clé pour ma crypte, un véhicule pas très volontaire, mais qui y sera contraint, des chasseurs travaillant pour moi sans le savoir… Ne me manquera plus qu'une armée et je serai prêt. Et j'ai déjà quelques idées pour m'en procurer une...  

Anna me demande si je possède un téléphone ou non. Ah. Tiens. Non. Il me faudra m'en trouver un.  En attendant, je lui donne un numéro, je m'arrangerai pour que ce soit le bon.

« 212-666-5790. Tu t'en souviendras? Si je ne réponds pas, visualise-moi dans ta tête et penses-y très fort. » Ca fonctionnerait mieux si elle avait mon nom sur les lèvres, mais on va éviter dans l'immédiat. « J'ai aussi une adresse e-mail si tu préfères les écrits. angelsaredicks@yahoo.com » Cette adresse-là, je suis sûr que mes frères n'y penseront pas. Et c'est moins suspect qu'apocalypse666 ou lucisbackintown…

Anna sombre un peu plus dans le sommeil et le bar devient une chambre alors qu'elle troque sa robe égyptienne pour une chemise de nuit.Il va être temps pour moi de m’éclipser… Un chat noir apparaît et vient se frotter contre ses jambes. Lucifer ?! Ramsès a beau avoir disparu, il joue toujours les gardiens semble-t-il. Je la regarde s'asseoir sur le lit, et l'aide à s'installer sous les couvertures, alors que le chat prend place sur l'oreiller. Je me penche pour déposer un baiser sur son front. « Dors en paix. Je veille sur toi. » Aucun cauchemar ne viendra troubler son sommeil cette nuit, je m'en assurerai. Je souris au chat un sourire complice avant de rejoindre la réalité et la nuit. Je me mets à rire sans pouvoir m'arrêter, si bien que le couple de couche-tard que je croise me regarde étrangement. Je les ignore et continue mon chemin. J'ai beaucoup à faire.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t124-lucifer-if-they-won-t-accept-i-m-right-i-ll-rub-their-nose-in-it-til-they-choke-on-the-truth http://solemnhour.forumactif.org/t127-journal-bord-de-lucifer
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: [Terminé] The common point between the Archangel and the Archaelogist is the Ark[pv Annabelle]

Revenir en haut Aller en bas
 

[Terminé] The common point between the Archangel and the Archaelogist is the Ark[pv Annabelle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Dieu a dit : tu ne tueras point. [Livre 1 - Terminé]
» « Soleil, feu et pensées n’ont point de fin. » [Livre 1 - Terminé]
» N'accuse point la mer à ton second naufrage. (terminé)
» Autre point de vue de John Maxwell pour la defense d'Haiti
» Le reflet du passé [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: Rps-