Partagez | .
 

 [Terminé] The common point between the Archangel and the Archaelogist is the Ark[pv Annabelle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar

Age : vieux
Métier : diable et bouc émissaire
Situation : à la recherche de mon vaisseau
Localisation : New York City
Feat. : mark pellegrino
Copyright : avatar rose noire et gifs mostunclean tumblr, signature merci Emy et le staff pour les teams!
Je suis aussi : Heather & Matthew
Date d'inscription : 02/03/2016
Messages : 458

Message Sujet: Re: [Terminé] The common point between the Archangel and the Archaelogist is the Ark[pv Annabelle] Ven 1 Avr - 15:04

Je découvre petit à petit l'humaine qui me fait face, pour m'apercevoir qu'elle cache bien des surprises. Elle semble assez malléable pour que j'en fasse ce que je veux. Et en derniers recours, je sais que je pourrai toujours la saouler si l'éliminer ou la damner est impossible. Pour qu'elle taise ainsi le sujet de l'alcool, les cuites doivent être remarquables chez elle. A essayer une fois ma mission accomplie... Je laisse donc poliment le sujet de côté ; je peux être un gentleman quand je le veux, et détourne la conversation vers sa carrière et ses préférences en matière de chantier de fouilles. Pas le sujet de discussion le plus passionnant du monde ; mais qui je le sais, me fera plus rapidement entrer dans ses bonnes grâces que de lui parler du dernier I-Phone sorti ou de la taille du sexe du rhinocéros blanc... Je vole un petit four sur le plateau devant nous, choisissant au hasard parmi la multitude. Hum. Fourré au saumon. Pas mauvais. Pourrait être meilleur. L'avantage d'être un ange c'est que même avec du poisson pas frais on ne risque pas l'intoxication alimentaire. Par contre, on peut déceler avec plus de précision que les humains les goûts et saveurs. Et face à un cuistot moyen, ben la moyenne des plats est immangeable.

Anna m'apprend qu'elle préfère l’Égypte comme destination de fouilles. Pourquoi pas. C'est vrai que quand on dit « archéologue » on pense de suite à ceux qui ont déterré Toutankhamon qui n'en avait pas demandé autant. Je me demande d'ailleurs si je ne pourrais pas relever son spectre un jour où je m'ennuie. Je le guiderais à la poursuite d'étudiants en archéologie et relancerais l'histoire des pharaons maudits. Ça pourrait être divertissant. Je joue distraitement avec la bouteille qu'elle m'a donnée. Il semblerait que miss sans nom de famille soit aussi pleine d'espoir que naïve et compatissante. J'ai du mal à faire le lien entre écriture ancienne et paix sur terre, surtout que la majeure partie des anciens écrits parlent déjà de guerre, mais cela est limpide pour Anna. Comment peut-on être si optimiste ?!

« S 'il y avait plus d'humains qui pensent comme toi sur terre, il y aurait certainement moins de guerres. » Mais ni elle ni moi n'y changerait rien, et c'est très bien comme ça. Plus vite ils s’entre-tueront tous, plus vite j'aurai la paix. Si vis pacem para bellum comme le disait presque Végèce...

Je lui demande ensuite si tous les humains sont au courant de la chute des anges et de sa source et d'où elle tient son information. Elle a l'air triste et murmure. Ou bien, elle cache quelque chose et ne veut pas l'avouer ? Je finirai par le découvrir. Je hoche la tête,

« C'est mieux si cela ne se sait pas. Les hommes ont déjà beaucoup de mal à ne pas perdre la foi, si en plus on leur annonce que même les anges ont été mis à la porte du Paradis, ils ne risquent pas de s'améliorer. » Encore que... Cela leur prouverait qu'il y a un paradis. Mais non, ils sont trop cons pour en profiter. Il va falloir que je mette un terme à cette mascarade de discussion. Être si gentil si longtemps, je vais finir par me transformer en miel et fondre sur place... Beurk !

Le papier avec ma question en énochien vient sur la table, dommage qu'elle ne comprenne pas, elle manque une bonne blague. Elle a l'air triste de ne pas pouvoir apprendre et aussi contente de savoir qu'il existe quelque chose de plus grand qu'elle, de divin. Franchement, les humains, c'est tordu. Et pas tordu dans le bon sens du terme, comme Gabriel et son ornithorynque... Dommage que j'ai eu à le tuer, il me manque cet abruti. Nous aurions pu être deux à rire de la situation, une fois que tout sera fini. Et la voilà qui refuse poliment que je lui apprenne la langue divine ! Elle est bizarre cette fille. Elle aime les vieilles écritures, y a pas plus vieux que les mots devant elle et elle refuse d'apprendre à les lire ! C'est désespérant ! Mais pas autant que sa réplique. Si elle continue comme ça je vais finir par ne plus supporter tant de douceur et de gentillesse... Comme le disait Blix le gobelin dans le film Legend, « elle est si douce que je pourrais manger son cerveau en confiture. » Surtout quand elle me regarde avec ce regard-là. On croirait une biche prise dans les phares d'une voiture. J'ai la nausée à la vue de tant de compassion.

Par contre, en ce qui concerne la suite de ses propos sur Dieu et sa dernière création en date, je suis assez d'accord. Est-ce qu'il s'ennuyait ? Ou plutôt, qu'est-ce qu'il avait fumé ?! Étrangement, sa vision des choses est plutôt semblable à la mienne, si ce n'est qu'elle n'envisagerait sans doute pas de supprimer sa race... Mais d'autres y pensent à sa place. Face à de tels propos, je ne peux qu'afficher un air grave,avec une pointe de tristesse dans les yeux et un léger sourire de reconnaissance quand elle m'avoue que les anges sont meilleurs que les hommes. Si elle savait ! Pour peu, cela me donnerait envie de lui donner la vérité.

« C'est vrai que vous nous donnez du boulot. Et oui, il existe des anges psychologues, même s'ils ne sont pas spécialement débordés. » Disons qu'il existe des anges reprogrammateurs pour ceux qui partent en vrille, on ne peut pas dire que la thérapie soit agréable, cela ne se bouscule pas au portillon. Écouter un ange parler de ses déboires pendant des heures, ça ne sert pas à grand chose.

Je passe une main dans mes cheveux, afin de les ébouriffer un peu. Je suis plus beau ainsi, ça me donne un air de bad boy qui me va à ravir. Du moins, c'est mon avis. Elle est gentille ! Demander du libre arbitre pour les anges ! Comme si nous en voulions ! Tout ce que nous aimerions, c'est retrouver notre Père et dans mon cas Son respect et Son amour.

« Ne t'en fais pas pour les anges, on se débrouille depuis longtemps. Ce n'est pas une petite chute qui va nous empêcher de nous relever. » Et cette chute va me permettre de m'allier une bonne part des anciens partisans de Michael, en prime. Une fois qu'ils auront vu à quoi ressemblent vraiment les humains de près, les anges n'auront plus qu'une envie : se débarrasser d'eux et rentrer à la maison.

J'en viens à lui parler de la mission que je pense lui confier – sous ma supervision, bien sûr. Pour le coup, elle ne s'attendait pas à une telle découverte ! J'aurais peut-être dû modérer mes propos, elle semble effrayée. Je tends ma main par dessus la table pour prendre la sienne dans une poignée de main rassurante. Ainsi, je ne mérite pas d'avoir été enfermé... Eh bien, finalement, je ne suis peut-être pas si mal tombé, j'aurais pu avoir affaire à un fanatique borné qui dit que le diable, c'est mal... Je lui sourit doucement et m'adresse à elle d'une voix rassurante,

« Calme-toi. Respire. Si la crypte avait été pillé on m'aurait mis au courant. Nous avons donc encore un peu de temps devant nous. Et tant que je serai à proximité aucun démon ne pourra te faire du mal. » Aucun n'osera, surtout. « Lucifer sera en colère, mais ça lui passera. Il ne te fera pas de mal. Tu es mortelle, faible, sans super pouvoirs à part celui de voir les anges, mais regarde-moi. J'ai une force herculéenne, des ailes impressionnantes, des tas d'autres dons, et je suis incapable de pénétrer dans cette crypte, alors que toi, tu le peux. » Et combien cela m'enrage-t-il!

Je la laisse reprendre sa main et digérer ces sages paroles alors que j'enfourne un petit fur avant de poser ma question suivante. Et donc, elle est une chasseuse en plus d'archéologue... Et elle a de la famille dont elle est proche. Zut ! Voilà qui ne va pas me faciliter la tâche. Sauf s'il est aussi bête et naïf qu'elle...

« Ton frère est un archéologue avec des dons aussi ? Tu connais d'autres personnes susceptibles de m'aider ? Des chasseurs, éventuellement, des personnes qui ne me prendront pas pour fou ou ne se comporteront pas comme des poules quand le renard est dans le poulailler à l'annonce de cette nouvelle ? » Des chasseurs seraient plus à même de ne pas flipper au mauvais moment... Et peut-être qu'ainsi je pourrai localiser Big Sammy et m'en revêtir... Si j'y parviens, la crypte ne m'en sera que plus utile.  

Elle me demande ensuite ce que je compte faire. Un petit coup d'eau e je lui réponds,

« Je vais m'arranger pour que tu fasses partie de l'équipe envoyée pour les recherches et accélérer la création de l'expédition. Je te préviendrai dès que j'aurai une date. » Quelques dons aux universités et musées suffiront à avancer la date, trouver l'argent n'est pas un problème. « De ton côté, si tu entends parler de manœuvres louches, ou si le comportement de l'un des chercheurs te semble suspect, signale-le moi. Ne prends pas de risque inutile. » Ce serait bête que je perde l'humaine malléable qui me fait face et est prête à me servir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t124-lucifer-if-they-won-t-accept-i-m-right-i-ll-rub-their-nose-in-it-til-they-choke-on-the-truth http://solemnhour.forumactif.org/t127-journal-bord-de-lucifer
avatar

Age : 36 ans
Métier : Chasseuse, Femme de Lettre, Archéologue
Situation : Mariée à sa collection de théières
Localisation : Paumée dans un trou, encore.
Feat. : Rachel Weisz
Copyright : Kanderlust (ava); bibi ♥ & TUMBLR (gifs), Alaska (signature)
Je suis aussi : Gabriel ◈ Yehuiah ◈ Brooke Milligan ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 11/01/2016
Messages : 319

Message Sujet: Re: [Terminé] The common point between the Archangel and the Archaelogist is the Ark[pv Annabelle] Dim 3 Avr - 23:15

The common point between the Archangel and the Archaelogist is the Ark

Anna & Lucifer

Je suis foutue. Je n'en étais pas sûre à 100 % auparavant, mais plus le temps filait, plus j'étais consciente de me faire avoir. D'une part, parce que les petits fours continuaient à me faire immanquablement de l'oeil. D'autre part … parce que je voulais en être. Sincèrement. Je commençais à m'affoler à l'idée de découvrir une grotte – j'étais déjà hyperactive lorsqu'il s'agissait d'un simple trou de poteau, alors une planque d'ange vous pensez bien que … Mais je n'étais pas seule dans l'histoire. Okay Anna, fais marcher tes neurones (ou ce qu'il en reste). Un seul véritable problème se dressait à présent, et il commençait par la lettre M, pour finir par atthew. Bon en fait, c'était un mensonge. Il y avait aussi le problème de comment trouver le pognon pour aller sur le site – déjà que j'avais parfois du mal à payer nos factures, il serait fou de tenter pareil voyage. Mais … Mais il ne s'agissait plus que de nous, mais de l'humanité tout entière. Bien sûr, il me hurlerait dessus. Il crisserait des dents, il serrerait des poings, il me traiterait d'inconsciente et il aurait raison … Mais il me laisserait faire. Parce que Matthew savait, au fond de lui-même, que j'avais raison. Et parce qu'il était l'homme qu'il était, parce qu'il était mon frère, il me laisserait partir … Malgré le fait qu'il exècre cette décision.

J'écoute sa réponse distraitement, d'accord avec lui sur le point de l'optimisme humain. Le mien est déjà assez bas, même si, et bien, je le cache. Parce qu'il faut rester positif, coûte que coûte. Nous avons évité l'Apocalypse après tout ! Je me demande bien pour quel camp il était … Mais il ne faut pas que je lui pose la question. Après tout, ils étaient tous pour à l'époque. Du moins d'après les brides que je pouvais bien entendre … Focus Anna. Et détourne donc tes yeux de ces maudits petits fours une fois pour toute, tu vaux mieux que ça – ta ligne te remerciera plus tard, tu verras.
La conversation se poursuit et, si je manque son sourire reconnaissant et ses yeux tristes, je ne loupe pas ses propos qui me font rougir d'embarras. J'espère vraiment que l'un de ces frères n'a jamais eu à s'occuper de mon cas, car depuis le temps si il n'a pas perdu patience, il a du se suicider. Je souris à la suite de ces propos. Il a raison, naturellement. Ce sont des soldats après tout – ils se relèvent et continuent à se battre pour Dieu, comme les êtres humains se relèvent encore malgré tout ce qui peut bien nous tomber sur le coin du nez. La vie continue, il faut faire de même … Nous avons au moins ça de semblable. Et puis après la pluie, le beau temps n'est-il pas toujours au rendez-vous ?

Merci.

Je susurre. Pour ces paroles rassurantes et pour son geste – bien que je ne sois pas habituée au contact physique. Je le regarde à nouveau, remarquant ses cheveux ébouriffé en un simple clignement de paupières, me concentrant sur ces sages paroles.

En fait … Je me fiche bien qu'ils me torturent – c'est leur job après tout. Je ne supporte juste pas ... leur vue. Ils sont … Eurk.

Je secoue la tête de dégoût, contenant à peine une grimace. Il n'y a pas de mot pour décrire ça – même le terme « monstrueux » est faible. Je dois avouer que j'envie mon frère sur ce point d'ailleurs. Sincèrement.

Donc vous avez … Un avantage. C'est au moins ça ...

Je cogite. Quelle chance réelle avons-nous ? Je ne pense pas pouvoir réussir à le dire, et je ne lui poserais pas plus la question. En revanche, un détail soulève mon intérêt soudain, et je reprends ma main doucement avant de me recaler au fond de ma chaise pour l'observer. L'observer lui, tel qu'il est, créature épurée et plus lumineuse encore que la lumière du phare d'Alexandrie.

C'est vrai que vous êtes … magnifique. Enfin. Je n'ai jamais vu quelque chose … un être … aussi beau … et lumineux … Même si vous m'avez l'air un peu … Amoché. D'ailleurs ... je ne vois pas vos ailes.


Je caresse la lumière qui l'entoure du regard, avant de rougir et me reprendre, m'inquiétant sur ce dernier point. Contre quoi a t-il pu se battre pour être dans un état pareil ? Oh, ce n'est pas critique mais … Enfin c'est étrange. C'est sûrement pour cela qu'il ne peut pas entrer dans la crypte, plus que les sortilèges. D'ailleurs à propos de ses ailes, combien peut-il en avoir ? Est-ce que mon pouvoir est défaillant pour que je ne puisse pas ne serait-ce que les apercevoir ? Respire Anna, ce phénomène étrange a sûrement une explication logique et rationnelle.

Mon frère a … certains dons, oui. Mais il n'est pas archéologue, bien qu'il aime l'histoire.

Je souris tendrement à l'évocation de Matthew, préférant pourtant taire ses capacités spécifiques. Il n'est pas le genre à aimer en parler, et puis … Et puis Nick a beau être un ange … Je ne veux pas trop mêler Matt à ça. Il a d'autres soucis à gérer, notamment la team de chasseurs dont il est à la tête.

Il y aurait peut-être une ou deux personnes, éventuellement. Des collègues avec qui j'ai pu travailler … Mais la majorité ne crois pas aux anges, et l'autre majorité s'en méfie.

Je fronce les sourcils. J'avoue comprendre à moitié les raisons. Mais je ne partage pas cette idée de confondre les anges avec les créatures que l'on chasse habituellement. Je cligne des yeux à son idée, me sentant à la fois excitée et mal à l'aise : si je suis habituée à mentir lorsque je chasse en me faisant passer pour un agent du FBI, j'exècre le faire lorsqu'il s'agit de mon boulot. Mais encore une fois, il ne s'agit pas de moi donc …

Est-ce que … Je dois vous laisser mon numéro de téléphone ou quelque chose comme ça ?

Je fronce les sourcils, peu sûre. Il va falloir que je rentre à la maison malgré tout, ne serait-ce que pour me préparer pour l'expédition. J'étais censée partir que quelques jours, et non pas rester à NYC des semaines entières, et je dois de toute façon prendre certains trucs indispensables dans ma valise. Des vêtements de conséquences, déjà, quelques bouquins et ... de quoi me défendre. D'ailleurs, je sens mon portable vibrer dans ma poche - cela doit certainement être mon frère qui me demande où je suis, ce que je fiche et si je vais bien (éventuellement).

Il … Il va falloir que j'y aille. Comment puis-je vous contacter ?

Je penche la tête intriguée, désolée aussi car j'aimerais poursuivre cette conversation ou en apprendre plus sur lui, mais ... Je me sens un peu comme cendrillon qui tenterait de braver l'interdiction de minuit, tandis que je repasse mentalement cette rencontre dans ma tête. Merde. Enfin de compte, je crois qu'il bel et bien me falloir un verre pour accepter tout ce qui vient de se produire. Un verre de cognac. Fort. Acre. Peut-être vais-je le boire seule, à l'hôtel. Non, c'est sûr en fait. Définitivement, je vais le boire seule. Je ne rentre que demain par le premier avion, mais me connaissant je vais déjà commencer à bosser sur cette expédition de mon coté, en commençant un début de recherches précaires avec toute la paperasse que j'ai pu dénicher. Et puis, il est encore tôt. Avec un peu de chance, la bibliothèque est encore ouverte ... Néanmoins, une question me taraude. Va t-il pouvoir me retrouver facilement ? Je ne suis pas sûre, mais c'est une créature céleste après tout. Tant qu'il ne débarque pas pendant que je suis sous la douche ou pendant que je nettoie mes théières (ce serait très embarrassant) ... Tout se passera bien.

Je .. A la prochaine, je suppose ?

Parce que cela m'étonnerait grandement que je le revois avant un moment. Après tout, quel ange descendrait dans un hôtel alors que ces êtres ne dorment pas ?

DEV NERD GIRL




#Revabelle
I don't want a lot for Christmas, There is just one thing I need; I don't care about the presents Underneath the Christmas tree ! I just want you for my own More than you could ever know. Make my wish come true, oh : All I want for Christmas is you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t78-anna-j-graham-c-est-pas-moi-j-etais-occupee-a-trebucher-sur-mes-lacets#218 http://solemnhour.forumactif.org/t80-journal-de-bord-d-annabelle-j-graham
avatar

Age : vieux
Métier : diable et bouc émissaire
Situation : à la recherche de mon vaisseau
Localisation : New York City
Feat. : mark pellegrino
Copyright : avatar rose noire et gifs mostunclean tumblr, signature merci Emy et le staff pour les teams!
Je suis aussi : Heather & Matthew
Date d'inscription : 02/03/2016
Messages : 458

Message Sujet: Re: [Terminé] The common point between the Archangel and the Archaelogist is the Ark[pv Annabelle] Mer 6 Avr - 23:31

Elle est ravissante quand elle sourit cette demoiselle Si ce genre de chose m'intéressait. Mais pervertir quelqu'un comme elle serait trop de boulot. Et j'ai d'autres chats à fouetter avant de pouvoir me prélasser. Chose que je ne ferai certainement pas sur Terre d'ailleurs. Elle est vraiment trop chou... On v-devrait envoyer des photos d'elle sur les chaînes d'e-mail à la place de photos de chatons, elle ferait le même effet : « oooooowwwww trop mignon ! » Et si je continue, à ce rythme-là, on pourra y ajouter ma trogne et ça fera le même effet. Ce que je peux être gentil quand je veux... C'en est presque embarrassant. Qu'est ce qu'il ne faut pas faire pour obtenir ce qu'on veut. J'en viens même à proposer de la protéger de démons. Il faut vraiment que je retrouve le benjamin des Winchester, et que je me refasse une beauté. Ensuite, ils riront moins les empêcheurs de tourner en rond. Elle semble émue et étonnée par mes paroles. Bah quoi ?! Je sais dire ce qu'il faut pour m'attirer les faveurs des foules, c'est tout. Mais quand je lui signale qu'aucun démon ne risque de l'approcher tant que je suis là, elle me surprend. Pas peur de se faire torturer ?! Ce doit être parce que cela ne lui est jamais arrivé ! La vie est faite d'expériences... Je verrai plus tard si je peux la laisser dans les mains d'un démon de confiance pour un petit stage en matière de torture... Et on lui bandera les yeux pour ne pas qu'elle puisse voir son bourreau. Comme ça elle sera contente.

Et donc la demoiselle voit également les démons et ils sont eurk. Bon à savoir. Sa grimace en dit long sur son horreur et me fait tordre mes lèvres en un sourire de dégoût.

« Oui, les démons ne sont pas la plus belle des choses qui marche sur cette terre... Un jour il faudra que les anges s'occupent véritablement de leur cas. » Mais comme cela se passera au moment de la nouvelle Apocalypse,mieux vaut ne pas l'ébruiter... La petite archéologue est maline, elle pourrait comprendre plus que ce que je ne lui dis. Même si elle est naïve au point de se demander comment elle a fait pour survivre jusqu'à notre rencontre. Elle a peut-être vraiment un gardien ? Mais alors il a mal choisi son moment pour faire une pause café, il devrait être là à ses cotés en cet instant. Ou alors il a la trouille et est parti... Mais elle l'aurait su si elle avait un gardien, puisqu'elle voit les anges. Ou bien il se tient à distance, mais je devrais être en mesure de le sentir. Je pourrais me faire passer pour son ange gardien, mais ce serait trop de boulot et elle me poserait des questions auxquelles je ne veux pas répondre. Et puis elle a raison, c'est un truc à devenir suicidaire.

Anna semble douter de nos chances de réussite. Logique je suppose. Le doute fait partie intégrante des humains, je ne le sais que trop bien. Vivement la fin de la mission que je puisse me débarrasser  de cette demoiselle. Elle semble se ressaisir, peut-être se rend-t-elle compte qu'il est inutile de douter en ma présence. Ou bien que cela ne sert à rien tant que nous n'avons pas été empêchés de la mener à bien. Je lui lâche la main alors qu'elle se redresse et m'observe plus directement qu'elle n'a osé le faire jusqu'alors. Je lui adresse un doux sourire en penchant la tête légèrement sur le côté, comme pour lui demander ce qui se passe. Je pourrais tirer la langue, mais il parait que ce n'est pas très poli. Et la voilà qui me sort que j'ai l'air amoché ! Duh ! Entre Michael et un retour en Cage, il y a de quoi, non ?! Je soupire, fatigué.

« Je ne suis pas au mieux de ma forme, c'est vrai. Mais contrairement à certains de mes frères j'ai eu la chance de survivre à la Chute.» Merci Papa pour ça... Et là, je suis ironique. Il me voulait vivant pour que je puisse regretter de lui avoir désobéit. Oh la miséricorde de Dieu... Ceux qui y croient l'auront dans le baba, je vous le dis. «Quant à mes ailes, je préfère ne pas les montrer en public, cela risquerait de faire peur à ces gentils messieurs, et j'ai besoin d'eux pour financer notre expédition. Cela la ficherait mal qu'un d'entre eux se prenne une crise cardiaque maintenant. »  

Je lui demande ensuite si elle connaît des personnes susceptibles de m'aider dans ma quête, comme son frère par exemple. Quels dons peut-il donc avoir ? Toute la famille est-elle aussi étrange ? La question mérite d'être approfondie, mais en douceur, Anna ne semble pas prête à dévoiler ses secrets de famille aussi aisément. Je n'aurai donc pas son frère dans l'équipe d'archéologues, s'il ne l'est pas de formation. Bien que les diplômes, cela s'invente aussi. Je lance la bouteille d'eau en l'air et la rattrape en un geste machinal, cela m'aide à me concentrer. Elle sera probablement la seule de l'équipe à connaître le but de notre expédition. Est-ce un bien ou un mal ? Cela me donnera du secret, mais ôtera des bras (ou des boucliers humains, plutôt) utiles en cas de confrontation. Encore que les anges ne font pas beaucoup attention aux victimes collatérales... Il faudra que j'agisse prudemment. J'acquiesce donc d'un air compréhensif.

« Tu me diras si tu parviens à en convaincre certains d'aider. »  

Je lui demande ensuite de me servir de taupe parmi les chercheurs (et les chasseurs) et de m'avertir en cas de besoin. Me donner son numéro de téléphone !? Elle est mignonne ! Je la retrouverai bien sans ça ! Elle semble pressée de s'en aller, excitée par l'expédition et nerveuse face au danger. J'espère ne pas avoir parié sur le mauvais cheval et la retrouver qui fait demi tour au plus mauvais moment. Bah, si elle refuse d'entrer de gré dans la crypte, je l'y obligerai. Je sais être convaincant.

« Ne t'en fais pas. Je saurai te retrouver. Je te recontacterai rapidement. » Je possède un objet à elle et je lui ai même serré la main. Elle ne le sait pas encore, mais elle ne pourra plus se cacher de moi. Je souris à cette idée. Je la retrouverai vite. Très vite. Les rêves sont la porte la plus directe vers les désirs et les angoisses des hommes. Il n'existe que peu de meilleure façon de les manipuler que de modeler leurs songes... « Sois prudente, surtout. »

Je lui tends la main en un geste d'au-revoir plus commun que le baisemain de notre rencontre, avant de quitter la table pour me mêler aux huiles et deans présents dans l'assemblée. Je range le crayon qu'elle m'a donné hors de vue afin d'avoir l'air un brin plus crédible. Maintenant, faire avancer la date du projet !

♪♫♪♫♪♫♪♫♪♫♪♫

La soirée est bien avancée quand je quitte la salle de réunion. J'ai fait du bon boulot et bientôt je serai à nouveau en possession du contenu de la crypte. Je souris tout seul à cette idée et chantonne « Singing in the rain » en marchant, alors que la pluie se met à tomber doucement sur les grattes-ciel new-yorkais. Peu de gens le savent, mais Gene Kelly a tout appris de moi... Via un démon des croisements, c'est vrai. Mais on me doit les démons, c'est donc grâce à moi aussi qu'il chantait si bien. Me demande s'il hurle avec une si belle voix sous les tortures des démons ? Je décide d'aller me promener un peu et m'arrête pour m'asseoir sur le banc d'un parc. Il est temps de retrouver ma petite archéologue et de voir à quoi elle pense... Si quelqu'un pouvait voir mon sourire à ce instant, il reculerait de peur, fusse-t-il le plus aguerri des truands.

Je me concentre sur Anna et me tiens juste à portée de ses songes, observant avant d'entrer en scène. J'aime les entrées dramatiques, il me faut attendre le moment idéal pour qu'elle me remarque. Ou simplement le moment où elle s'y attendra le moins...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t124-lucifer-if-they-won-t-accept-i-m-right-i-ll-rub-their-nose-in-it-til-they-choke-on-the-truth http://solemnhour.forumactif.org/t127-journal-bord-de-lucifer
avatar

Age : 36 ans
Métier : Chasseuse, Femme de Lettre, Archéologue
Situation : Mariée à sa collection de théières
Localisation : Paumée dans un trou, encore.
Feat. : Rachel Weisz
Copyright : Kanderlust (ava); bibi ♥ & TUMBLR (gifs), Alaska (signature)
Je suis aussi : Gabriel ◈ Yehuiah ◈ Brooke Milligan ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 11/01/2016
Messages : 319

Message Sujet: Re: [Terminé] The common point between the Archangel and the Archaelogist is the Ark[pv Annabelle] Dim 17 Avr - 13:21

The common point between the Archangel and the Archaelogist is the Ark

Anna & Lucifer

Je termine mon cocktail sans alcool en regardant la scène, éclairée par les reflets des miroirs multicolores, riant presque en voyant ces superbes égyptiennes se déhancher en petites tenues et m'inviter du regard à venir les rejoindre. Pas moyen et elles le savent, je suis tellement maladroite que je serais fichue de casser les louboutins qu'elles portent … Dommage, murmure ma conscience enfantine. Ma vie reste sauve, lui réplique le coté adulte, pour une fois sortie de sa pile immonde de livres sur l'Egypte antique.

Vous devriez y aller mademoiselle. Vous amuser vous ferait du bien.

Je sors de ma léthargie pour tourner la tête et fixer le barman, fort chic avec toutes ses parures et ses bagues en or et en pierrailles, malgré les bandelettes d'un jaune crasseux qui ressortent de-ci de-là et la forte odeur d'Armani qu'il dégage (sans compter sur son léger air dépressif).

Merci Ramsès, mais je préfère regarder. Il n'y a personne pour jouer au billard aujourd'hui ?

Le grand roi soupire d'un air tragique, signe que non, et je me prends à avoir pitié de lui tout d'un coup. Il faut dire qu'il a tout de même fondé la XIXème dynastie, et le voilà désormais à réduit à me servir un verre ou deux lorsque je viens. En réalité, son cadavre momifié (et intact !) repose à présent au Musée de Luxor comme la momie d''Ahmôsis Ier.. C'est pourtant lui que je vois souvent, simplement car c'est par cet antique specimen (très mal connu par ailleurs) qu'a commencé ma fascination pour l'Egypte. Il faudrait que je vois si son fils Sethi Ier ne peut pas lui rendre visite – bien qu'entre le Musée du Caire et celui de Louxor il y a ait un peu plus de 700km de distance. Peut-être que de voir un visage connu lui ferait plaisir, allez savoir. C'est ça ou changer un peu les lieux de façon à ce que cela ressemble un peu plus à Thèbes ; mais si la seconde solution est adoptée, elle se fera lorsque j'aurais un peu plus de temps. Non parce que je dors entre deux et cinq heures par nuit, comprenez – lorsque je m'accorde du sommeil tout du moins – et ce n'est pas en un labs de temps aussi court que je peux rebâtir une architecture aussi complexe. Il faudra peut-être que je songe à changer le nom du bar où je me trouve d'ailleurs – non parce qu'organiser une fête dans le temple de Rê (ou Râ) à Héliopolis ... Incroyable comme ces petits cachets que je prends pour dormir peuvent me faire partir loin dans le pays des rêves !

I feel so untouched and I want you so much, that I just can't resist you … It's not enough to say that I miss you !

Je souris en reposant le verre, fredonnant la chanson qui passe par l'antique radio des années 70 rouge délavée, présente derrière Ramses. Mon frère serait là, il m’entraînerait sûrement sur la piste, mais comme il est souvent absent de mes rêves c'est un problème qui se règle. D'autant plus que je ne danserais pas vêtue de cette longue robe en lin plissée d'époque - qui par ailleurs commence sous ma poitrine et n'est retenue que par deux larges bretelles qui cachent mes seins. Définitivement, je ne danserais pas dans cette tenue.

Je m'étire paresseusement, avant de quitter le bar du temple pour me diriger vers les colonnes monstrueuses. Je caresse du regard les peintures murales couvertes de hiéroglyphes avant de changer de pièce par une petite entrée creusée dans la pierre : entrée s'enfonçant dans le sol et éclairée de torches.
Pour autant aucune peur, je me contente d'avancer. Ce n'est pas là un rêve à la Indiana Jones avec des pièges partout dans le but de trouver une fichue arche – non. C'est mon monde, du moins celui d'un de mes nombreux rêves, remplit d'incohérences qui y ont pourtant leur place. Ramsès aurait fait un très bon barman à notre époque, je n'ai aucun doute à ce sujet. J'entre finalement à tâtons dans une nouvelle pièce, emplit de parchemins classés et rangés dans les murs aménagés qui encadrent un service à thé chinois de la IIIème dynastie, sans accorder ne serait-ce qu'un regard au tombeau situé en son milieu. Je me remémore, aux tréfonds de mon inconscience, des paroles étranges, proclamées par un être de lumière tout aussi étonnant. Était-ce un rêve ? Sûrement. J'ai tendance à rêver éveillée après tout. Je me souvenais avoir quitté l'être dans une sorte d'état second, d'être rentrée à l’hôtel directement pour réserver un billet d'avion et prendre mon ordinateur avant de filer à la bibliothèque. J'avais ensuite travaillé sur ces ruines récemment découvertes, récoltant des infos et les rentrant dans mon latop, sortant à l'heure de la fermeture du lieu saint, avant d'appeler mon frère. Je me souvenais avoir laissé un message vocal sur son téléphone – oui j'allais bien, non je n'étais pas morte, oui je rentrais demain, oui c'était intéressant, oui il risquait de me hurler dessus plus que d'habitude, tout simplement parce que … On verrait les détails demain – puis de finalement rentrer à l'hôtel pour me préparer un thé. Noir, corsé, sans sucre, infusé trois minutes trente seconde. Hé. On est anglais, où on ne l'est pas. Ensuite … j'avais repris mes recherches infructueuses via mon ordi … Avant de prendre un cachet blanc à vingt deux heures. Le temps qu'il fasse effet (car je luttais sans cesse contre le sommeil) quarante minutes étaient passées … si ce n'est plus, et l'eau tambourinaient à la petite fenêtre de la chambre.
Bien. Journée follement intéressante. Ce que je fichais dans la salle des archives de mon inconscience ? Simple visionnage de souvenirs – c'est toujours ce que je faisais avant de m'endormir pour de bon : ressasser la journée passée pour tenter de comprendre des détails qui auraient pu m'échapper. Le problème – parce qu'il y en avait un, à présent – était que le papyrus du jour … n'était pas à sa place. Fronçant les sourcils je quittais donc la salle des archives pour revenir dans cette espèce de pièce branchée – mélange d'une salle de trône de l’Égypte antique et d'un bar américain des années cinquante, où chantait désormais le célèbre chanteur grec Lou Bega – son Mambo n°5.

Ramsès, tu n'aurais pas, par hasard, vu mon ... Ça part exemple !


Je me fige net, clignant des yeux, manquant de me pincer le bras pour voir si je contrôle encore mon rêve. Non ... Si ? ... Non ... Oh mon dieu. Si je m'étais attendue à ça !

DEV NERD GIRL





Hors RP:
 



#Revabelle
I don't want a lot for Christmas, There is just one thing I need; I don't care about the presents Underneath the Christmas tree ! I just want you for my own More than you could ever know. Make my wish come true, oh : All I want for Christmas is you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t78-anna-j-graham-c-est-pas-moi-j-etais-occupee-a-trebucher-sur-mes-lacets#218 http://solemnhour.forumactif.org/t80-journal-de-bord-d-annabelle-j-graham
avatar

Age : vieux
Métier : diable et bouc émissaire
Situation : à la recherche de mon vaisseau
Localisation : New York City
Feat. : mark pellegrino
Copyright : avatar rose noire et gifs mostunclean tumblr, signature merci Emy et le staff pour les teams!
Je suis aussi : Heather & Matthew
Date d'inscription : 02/03/2016
Messages : 458

Message Sujet: Re: [Terminé] The common point between the Archangel and the Archaelogist is the Ark[pv Annabelle] Lun 18 Avr - 21:37

J'ai tôt fait de retrouver ma douce colombe qui semble-t-il a fini par sombrer dans les bras de Morphée et a rejoint un endroit pour le moins... surprenant. Ainsi la miss rêve vraiment de l’Égypte antique... A quelques détails près. Sa vision de rêve est particulièrement tordue, mélange d'Ancienne Egypte, d'Indiana Jones et de bar, un mélange savant et ma foi plus amusant que ce que j'ai déjà pu expérimenter dans le crâne d'autres humains. On peut dire qu'elle a de l'imagination. Et le sens du rythme. Quoi que, je ne me vois pas danser avec ce genre de chaussures. Même en rêve, c'est sans alcool, on dirait ! Non, j'attends donc encore un peu, la voyant quitter la pièce pour rejoindre un autre endroit, via un souterrain digne du plus sombre et secret des donjons piégés. Et si je modifiais quelques détails ? Pour voir sa réaction. Tiens, au hasard, un rouleau de papyrus, celui qui est le moins poussiéreux...

Je la précède dans la salle de concert-bar-temple (bordel aussi, peut-être, à voir leurs chaussures?) et me prépare à l'accueillir comme il se doit. Je vous l'ai dit, j'aime faire mes petites entrées, et cette salle m'a donné une idée géniale. Je fais rapidement apparaître un livreur armé d'un diable (bah quoi?!) et de la reproduction en or massif du sarcophage de Toutankhamon, debout dessus. Le livreur porte la livrée de UPS, pour leurs services de livraison rapides, et trimbale aussi le bloque-note avec le récépissé du bon de livraison, prêt à être signé. Je me cache dans le sarcophage, le rouleau de papyrus en main. Il ne me reste plus qu'à attendre qu'Anna me remarque. Ce qui ne manque pas, puisque le livreur boutonneux interrompt Lou Bega pour hurler à qui veut l'entendre qu'il a une livraison spéciale pour une certaine Anna, serait-elle là et pourrait-elle signer le bon de livraison il est pressé ?!

Dès qu'elle s'approche, le livreur disparaît, emportant son matériel de transport, laissant le sarcophage seul trôner au milieu de la piste de danse. Quand l'attention de tous (et spécialement celui de la tisseuse de rêve) est dirigée vers moi, j'ouvre la boîte en or massif décorée de pierreries, laissant échapper des volutes de fumée au passage. Je porte bien sûr la tenue de circonstance, pagne et ceinture colorée, bracelets et collier d'or et de turquoise, de corail et d'ambre, de rubis et d'émeraude, et recouvrant ma tête et mes épaules, le masque funéraire du roi. Je respire bruyamment, ce qui confère à la vision une singulière ressemblance avec la scène durant laquelle Darth Vador sort de son vaisseau, caché derrière son masque. Le rouleau subtilisé se trouve dans une de mes mains, un sceptre dans l'autre. J'attends quelque secondes pour mon petit effet, puis avance de quelques pas et ôte le masque funéraire. « Pffiou, ça tient chaud ce truc ! »

Je pose le masque sur une table et sourit à l'archéologue avant de lui tendre le papyrus et de refermer sa main dessus.

« Je pense que ceci t'appartient... »  Je ne peux que me féliciter de sa surprise. « Je t'avais dit que je pourrais te retrouver. » Eh non, ma belle, tu ne peux plus te cacher... « Joli endroit que tu possèdes là. Il manque quelques tentures par ci par là mais sinon la déco est originale. Et tu devrais remplacer les baffles de la sono par d'autres plus grands. Quoi que... Non, on perdrait en place pour danser ! » Elle semble avoir un peu de mal à comprendre à à réagir, le choc, sans doute. Je pose une main dans le creux de ses reins et l'accompagne vers le bar, où nous prenons place sur de hauts tabourets. Je m'adresse au tenancier,  non pas Roger le tavernier, mais si je ne me trompe pas Ramsès lui-même. Elle a tout de même des rêves de grandeur la petite, pour se faire servir par un roi... Ou psychanalyser par lui plutôt d'après e que j'ai vu et entendu. Ils buvaient quoi les anciens quand ils avaient des émotions à faire passer ? Boarf, peu importe, on n'a pas inventé mieux que la vodka pour ça.

« Deux vodkas doubles ! Et des chips au bacon. » J'avale la mienne avec un soupir de plaisir et de soulagement, ne plus devoir porter ce masque fait du bien. Pour peu me serait pris pour l'homme au masque de fer avec ce truc sur le crâne. J'attends pour voir si elle va céder à la tentation ou pas. « Voilà, ce sera plus discret et confortable pour causer ici. »  En espérant qu'elle soit d'humeur. Sinon, tant pis, elle devra me supporter. Et je sais être insupportable quand on me contrarie. Je grignote quelques chips. « Pas eu trop de souci pour trouver le sommeil ? Tu rêves souvent de cet endroit ? Et pourquoi Ramsès? Tu pourrais avoir n'importe quel autre roi, pourquoi lui? » Les détails avaient l'air d'avoir été longuement travaillés, et cela lui semblait familier... Jusqu'à ce que j'y fasse mon entrée, du moins.

Un brin de causette pour détendre l'atmosphère avant d'entamer les choses sérieuses, par là, je veux dire causer de mon entreprise. Quel endroit est plus secret que les rêves personnels d'un humain ?! Et si quelqu'un veut nous espionner elle ou moi nous en rendrons compte. C'est parfait !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t124-lucifer-if-they-won-t-accept-i-m-right-i-ll-rub-their-nose-in-it-til-they-choke-on-the-truth http://solemnhour.forumactif.org/t127-journal-bord-de-lucifer
avatar

Age : 36 ans
Métier : Chasseuse, Femme de Lettre, Archéologue
Situation : Mariée à sa collection de théières
Localisation : Paumée dans un trou, encore.
Feat. : Rachel Weisz
Copyright : Kanderlust (ava); bibi ♥ & TUMBLR (gifs), Alaska (signature)
Je suis aussi : Gabriel ◈ Yehuiah ◈ Brooke Milligan ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 11/01/2016
Messages : 319

Message Sujet: Re: [Terminé] The common point between the Archangel and the Archaelogist is the Ark[pv Annabelle] Sam 23 Avr - 9:38

The common point between the Archangel and the Archaelogist is the Ark

Anna & Lucifer

J'avais déjà eu des rêves étranges, pour ne pas dire complètement inimaginables. Mais alors ça … ça je ne l'avais jamais fait encore. Qu'est-ce qui ne tournait pas rond dans mon cerveau ? Peut-être qu'en ce moment je devais certainement faire de l'apnée – dans la réalité je veux dire. Cela expliquerait mon hallucination présente – j'ai pourtant bien conscience que tout ceci n'est qu'un rêve bon sang, et pourtant … pourtant ! -, hallu provoquée par le cerveau en manque d'oxygène. Mince. En fait si ça se trouve, je suis en train de mourir et je ne m'en rends pas compte … Ah, ça serait la meilleure celle-là !  
Bref. Je bug donc, digne d'un ordi ayant windows 2003, complètement ahurie et stupéfaite devant l'inconnu mystérieux qui me fait face en beuglant. Un … Un fichu livreur … Avec le sarcophage (ou sa reproduction du moins) de Toutankhamon. En … Il est en or ? … Mais … Mais ! Je jette un regard à Ramses, qui semble aussi interloqué que moi, et qui astique un verre nerveusement. Est-ce que je cours un quelconque danger ?

Je suis là. C'est une blague ? Je n'ai jamais commandé Toutankhamon et je n'ai pas de quoi payer ...


Je fronce les sourcils. Non. Le seul truc que j'ai commandé dernièrement, c'est des petites culottes et le dernier Jane Austen qui me manquait. A moins que mon cerveau ne soit plus tordu que ce que je pensais … je me vois mal découvrir un sarcophage emplit de sous vêtements à l'effigie des pharaons.  Enfin … Ramses tremble un peu, semble t-il, mais il faut bien que quelqu'un prenne son courage à deux mains pour aller signer ce fichu bon. Le problème – parce que oui, encore un – c'est que si tôt que je me suis assez approchée, le livreur se tire. Mais ! Mais enfin !

Mais ! Je n'ai pas encore signé !


Ca m'embête plutôt, imaginez que le pauvre type ait plusieurs rêves à visiter ainsi ! Si il lui manque une signature à la fin, il se fera sûrement taper sur les doigts … Mince. J'ai été trop lente ? Lou Bega a arrêté de chanter toujours, laissant les néons rythmer seuls l'ambiance, passant sur le sarcophage et lui donnant un air aussi disco qu'inquiétant. Mais qu'est-ce que je vais bien pouvoir en faire ? Je fronce les sourcils, m'approchant encore un peu pour regarder si les motifs correspondent bel et bien à l'original, quand soudainement le sarcophage s'ouvre, avec volutes de fumées qui me font tousser, sur … Oh mon dieu.

En fait, je ne rêve pas. Non. Je dois vraiment être dans un bar, et je dois être complètement pétée. Quoi, c'est possible ! Il suffit que je sois somnambule, vous savez ? Non parce qu'un truc pareil, je manque de me casser la figure. Toutankhamon – quoi que plus grand que dans mes souvenirs – se tient devant moi, avec tout l'attirail qui lui sied et surtout … mon rouleau. Bein ça alors ! Je regarde Ramsès, qui semble tirer la tronche – horrifié – avant de reporter mon regard sur la créature qui souffle comme Dark Vador. En fait, avec les volutes de fumées qui se dispersent, il pourrait tout aussi bien être un alien  débarquant d'une autre planète / dimension, et qui n'a trouvé que ça pour se planquer. Après tout les lycanthropes existent, pourquoi pas les aliens ? Bon, par contre il s'est trompé de siècle. Est-ce qu'il a des tentacules sous le masque ? Et un nez ? Non parce qu'un alien à la Voldemort, non merci. Je vais pour lui demander poliment d'ailleurs, mais celui-ci me devance et enlève son masque après avoir avancé de quelques pas – tandis que moi je reculais, pas folle.
Est-ce qu'il veut me tuer ? Sa voix, d'abord confuse à mon esprit, est mis en lumière dès que je vois apparaître son visage. Et quel visage !

.. N … Nick ?


Je cligne des yeux, histoire d'être sûre, avant de me pincer le bras. Aie. … Ah bah oui, c'est lui. Mais … Mais qu'est-ce qu'il fiche ici ? Avec mon rouleau en plus ?

C'est un masque en or massif, bien sûr que ça tient chaud. Tu vas bien ?


Je demande tout de même un brin inquiète – autant pour ma santé mentale que pour la sienne : je n'aurais jamais tenue enfermée dans un sarcophage, même trente secondes. Claustrophobie quand tu nous tiens. Il me tend ensuite le rouleau, que je regarde, perplexe. Est-ce que c'est le bon ? Bah de toute façon il n'est plus à jour, autant le brûler. J'acquiesce tout de même à sa réponse, encore sous le choc de ma découverte, avant de prendre timidement mon bien et le coincer dans ma tunique, contre ma hanche. Puisque c'est un rêve, il tiendra.

Je t'avais dit que je pourrais te retrouver.


Il reprend et je mets quelques secondes avant de percuter. Effectivement, c'est ce qu'il m'avait dit avant que l'on se quitte … Mais je ne pensais pas que l'on se verra si vite ! J'inspire doucement, me remettant peu à peu de la surprise, encore un peu confuse.

Effectivement …


Je souris enfin lorsqu'il me compliment sur l'endroit. Ah, je fais ce que je peux! Je rit doucement à la fin de sa tirade enjouée – étrangement, il semble plus détendu et jovial que tout à l'heure, mais peut-être est-ce que nous sommes dans un rêve, allez savoir.

Je ne danse pas, mais j'étudierais la question ...


Je vais même pour rajouter quelque chose, mais voilà qu'il m'embarque vers Ramsès – Ramsès qui tire la tronche – sa main au creux de mes reins. Mais qu'est-ce que ? Tout va trop vite, et me voilà désormais perchée sur un tabouret, un verre devant moi dont le liquide, incolore semble dire « bois-moi » - j'ai loupé la commande, je n'ai entendu que l'histoire des chips. Nick, lui semble s'amuser comme un petit fou, tandis que mon cerveau semble vraiment manquer d'oxygène – je vous le dis, je dois être en train de suffoquer dans la réalité. Si ça se trouve, il ne me reste vraiment que quelques secondes à vivre, matérialisées en rêves par Nick. Etrange pourtant, je n'aurais jamais cru que je verrais un ange avant de crever – d'ailleurs son aura lumineuse a presque disparue ici, ce qui me permet de le regarder sans loucher. Sans me poser de questions, je prends le verre pour en boire une gorgée, avant de le reposer et regarder Nick. Hu hu. Il est mignon quand même.

Discret pour ?


Je cligne des yeux. Quoi qu'il baragouine ? Il est trop mystérieux. Je l'écoute faire la conversation, me bombarder de questions pour être exacte, Ramsès disparaissant derrière son comptoir après avoir déposé un grand saladier remplit de chips au bacon sur le comptoir. Ouuuh, j'ai la tête qui tourne, c'est drôle.

Hmmmmm … Parce que je l'aime beaucoup, toujours quand je ne cauchemarde pas, comme d'habitude et c'est lui qui m'a fait aimer l'Egypte.


Je pose mes mains sur le comptoir, la gorge soudain sèche. J'espère avoir répondu dans l'ordre … Elle est bonne cette boisson. Quoi qu'il a dit que c'était déjà ? Pas du sprite, c'est certain.

Toi, ta journée ? Enfin soirée. Les chercheurs étaient cools ? Ils sont tellement chiants et coincés quand ils veulent, pire que des petits vieux arthritiques.


J'attrape ma boisson pour en boire une gorgée, tout sourire. Il fait chaud ici tout de même … Pourquoi n'ai-je pas installée la climatisation ? Baah. Suffit de rajouter un peu de banquise dans le coin là-bas, avec descente de neige et esquimaux pêchant le saumon. Oui du saumon. Ou de la truite. Oh ouiiii ! De la truite ! C'est bon ça. J'attrape le saladier de chips pour en prendre une grosse poignée et me l'avaler, tandis qu'un ours polaire me fixe sans comprendre ce qu'il fout là.

Je suis contente parce qu'ici tu brilles moins. Je peux te regarder sans être éblouie.


Je lance tout à trac entre deux bouchées de chips – c'est bon ça ! - reportant mon attention sur lui. Mmh. Il devrait se laisser pousser un peu la barbe, version de trois jours … Mince, avec des lunettes il serait carrément sexy. Dommage qu'il soit pas humain … Mais qu'est-ce que ça peut faire après tout ? Je vais crever alors dans tous les cas … La vie humaine est courte, autant en profiter, non ? Je me rapproche un peu de lui, mine de rien, croisant les jambes sous ma tenue légère, avant de hocher la tête doucement – ma tête louuuuurde.

J'espère que cette fois y'aura pas de zombies.


Na. Parce qu'entre nous, c'est vraiment moche, les zombies.

DEV NERD GIRL




tu l'as cherché:
 



#Revabelle
I don't want a lot for Christmas, There is just one thing I need; I don't care about the presents Underneath the Christmas tree ! I just want you for my own More than you could ever know. Make my wish come true, oh : All I want for Christmas is you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t78-anna-j-graham-c-est-pas-moi-j-etais-occupee-a-trebucher-sur-mes-lacets#218 http://solemnhour.forumactif.org/t80-journal-de-bord-d-annabelle-j-graham
avatar

Age : vieux
Métier : diable et bouc émissaire
Situation : à la recherche de mon vaisseau
Localisation : New York City
Feat. : mark pellegrino
Copyright : avatar rose noire et gifs mostunclean tumblr, signature merci Emy et le staff pour les teams!
Je suis aussi : Heather & Matthew
Date d'inscription : 02/03/2016
Messages : 458

Message Sujet: Re: [Terminé] The common point between the Archangel and the Archaelogist is the Ark[pv Annabelle] Dim 1 Mai - 23:14

Une chose est certaine : la demoiselle reste assez rationnelle et maîtresse de ses rêves – d'habitude. Du moins, elle fait des efforts pour ce faire. De quoi se payer Toutankhamon ?! C'est sûr que ce ne doit pas être donné... Heureusement, je suis d'humeur généreuse ce soir ! Elle finit par se décider à approcher et je peux enfin faire ma sortie. Parce que oui, l'intérieur d'un sarcophage, c'est un brin étouffant comme ambiance. Mais il faut savoir souffrir pour ménager ses effets. Je me demande quelle tête elle va faire en découvrant ma trogne sous le masque. L'attente est longue... Très longue, mais j'ai fini par apprendre la patience. M'enfin, c'est long quand même. Je finis par l'entendre s'approcher, le moment est enfin venu de faire mon apparition. Je souris par avance. Bien qu'avec le masque funéraire sur la tête, c'est plutôt figé comme sourire...

Je finis par sortir de ma boîte, dans un nuage de fumée impressionnant et prévu à cet effet. La surprise ne manque pas, surtout quand j'enlève ce masque en or massif qui pèse une tonne et empêcherait n'importe qui de respirer. Peut-être que c'était pour être certain que le roi restait mort qu'on lui mettant ça sur la tête... Un peu comme on pète les doigts au pape et qu'on tape sur sa tête avec un marteau d'argent... Nan mais c'est sur, là, maintenant, il est bien mort ! Je ne me suis pas renseigné mais je me demande combien on en a assassiné comme ça, sous prétexte qu'ils étaient morts alors qu'ils piquaient juste un petit roupillon... Mais revenons à nos moutons, ou plutôt à ce trésor de mode peu confortable. Une fois ôté, je peux enfin contempler pleinement l'effet de ma petite blague. Je crois lui avoir fait peur. Ce serait dommage qu'elle fasse un arrêt cardiaque en rêve... Cela pourrait avoir des répercussions sur son vivant.

« Eh oui, c'est bien moi !!!! » Elle se pince le bras et semble douter de ce qu'elle rêve. Un comble tout de même ! Elle s'inquiète pour moi, c'est mignon ! Comme si étouffer un peu suffirait à me tuer... C'est mal me connaître, mais c'est vrai qu'elle ne me connaît pas non plus.

« Je vais bien, merci. » Je lui tends le rouleau que j'avais subtilisé plus tôt et m'assure qu'elle ne le lâchera pas – enfermé comme il l'avait été et protégé par des pièges, elle devait y tenir. Je continue avec des banalités et l’entraîne vers le bar et Ramsès, qui a l'air d'avoir perdu quelques couleur et pris quelques années aussi. Je ne pense pas qu'il aimait me voir là, ni qu'il s'y attendait. C'est vrai qu'après tout, cela fait un bail que je n'ai plus foulé la terre...  

Charmeur, je lui demande, quand elle m'annonce ne pas danser, « Et pourquoi non ? Danser n'est pas compliqué, il suffit de fermer les yeux et de suivre la musique... »

Je ne lui laisse pas le temps de réfléchir et lui fait servir une vodka double. Elle avait dit plus tôt ne pas boire et je suis curieux de voir ce qui se passe quand c'est le cas. Et ici, l'endroit est sans danger aussi bien pour elle que pour moi. Enfin... Surtout pour moi, il est vrai. Et puis, il faut toujours céder à la tentation, n'est-ce pas ? Elle ne résiste pas longtemps d'ailleurs, j'ai à peine le temps de boire mon apéritif qu'elle a déjà levé son verre. Je grignote les chips, avant de lui révéler le but véritable de ma visite. Quoi que l'on puisse en penser, non, je ne me balade pas dans la tête des gens juste pour le plaisir... Enfin, si parfois... Mais pas cette nuit.

L'alcool lui fait rapidement de l'effet elle semble perdre un peu de son brillant esprit de déduction dès quelques gorgées... Discret pour... Bah voyons... La mission bien sûr ! Oh oui, très sensible à la boisson !

« Discret pour discuter des fouilles que je t'ai proposées. Ici je suis sûr qu'aucun démon ou un de ses sbires n'est à l'écoute. » S'il me faut tout lui expliquer cela s'annonce très long.

Je lui demande pourquoi elle s'est choisie Ramsès en barman. Après tout, elle aurait aussi bien pu choisir un autre pharaon que celui-là. Et celui-là, il ne m'aime pas. Qu'est-ce que j'ai pu lui faire à ce con ? C'est tout de même pas moi qui ai envoyé les sept plaies sur son pays, non ! Et puis, il était même pas né à l'époque... Ou alors c'est parce qu'un ange ose s'affubler des fripes d'un roi ? Avec ce genre de type, va savoir !

Sa réponse est logique et m'en apprend un peu plus sur elle : elle fait donc fréquemment des cauchemars. Pourquoi donc ?! Et bien sûr c'est une source de faiblesse à exploiter. Combien serait-elle prête à donner pour dormir en paix ?

La boisson l'a fort bien détendue et lui a délié la langue, on dirait. Au moins elle n'essaie plus d'être polie ou bien pensante. Changement apprécié et rafraîchissant.

« ça s'est bien passé. Ils vont avancer la date de la mission, nous ne devrons pas attendre des années avant d'aller visiter Mehrgarh. Tout ce dont ils avaient besoin c'était d'être rassurés sur le fait que cet endroit leur rapportera richesse et renommée. » La soirée avait été longue, morne et ennuyeuse, à part pour le fait d'en apprendre plus sur certain d'entre eux et de rassembler des éléments qui me permettraient de les utiliser plus tard à mon gré... Avoir une maîtresse, c'est mal, et l'avouer à un inconnu, c'est très imprudent... Surtout quand on est marié sans contrat...

Anna boit une nouvelle gorgée de vodka, et en tournant la tête vers un point froid de la pièce, me rend compte qu'elle vient d'inviter la banquise à la fête. La boisson lui donne des vapeurs ? Elle n'a rien oublié, ni les esquimaux, ni le poisson et encore moins l'ours polaire... Je secoue la tête doucement... Tout ça est bien compliqué alors qu'il lui suffisait d'imaginer une unité d'air conditionné et un ventilateur pour régler le problème... Mais tant qu'à faire, j'ajoute deux pingouins à la scène. Et un bonhomme de neige qui prend les traits de Bouli jouant avec Bibifoc pour compléter le tableau.
Anna voue qu'elle a mal les yeux quand elle me voit dans le monde réel. Ah bon ? Je brille moins ? Eh bien, c'est toujours bon à savoir. Même si elle est la première personne que je rencontre qui possède cette capacité de voir anges et démons sous leur vrais visages.

« Les rêves sont plus faciles à modifier que la réalité. »

Elle va finir par me bouffer tous mes chips ! J'appelle Ramsès pour un refill, avant que le plat ne soit entièrement vide. Elle me regarde intensément, plus longuement qu'elle n'a osé le faire dans la salle de conférence. Oh, non, elle ne tient vraiment pas l'alcool ! Ce qui veut dire que je vais pouvoir en faire ce que je désire.

Et en plus elle rêve de zombies !  Dans un rêve de momies, pas étonnant...


« Ne t'en fais pas, tant que je suis près de toi, il ne peut rien t'arriver. » Je suis sympa quand je veux, n'est-ce pas ?! Bon, c'est surtout que j'ai besoin de la donzelle pour m'ouvrir cette satanée porte, mais bon... C'est toujours drôle de jouer les gentils avant d'être vraiment méchant. Le regard de désespoir quand ils comprennent qu'ils se sont fait berner, ce moment est quelque chose d'unique et de savoureux.

« Tu aimes la vodka ? » Si elle est sage, je peux même peut-être lui apprendre à danser... Mais dans cet état, pas certain de ce qu'elle retienne de ce dont je veux l'entretenir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t124-lucifer-if-they-won-t-accept-i-m-right-i-ll-rub-their-nose-in-it-til-they-choke-on-the-truth http://solemnhour.forumactif.org/t127-journal-bord-de-lucifer
avatar

Age : 36 ans
Métier : Chasseuse, Femme de Lettre, Archéologue
Situation : Mariée à sa collection de théières
Localisation : Paumée dans un trou, encore.
Feat. : Rachel Weisz
Copyright : Kanderlust (ava); bibi ♥ & TUMBLR (gifs), Alaska (signature)
Je suis aussi : Gabriel ◈ Yehuiah ◈ Brooke Milligan ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 11/01/2016
Messages : 319

Message Sujet: Re: [Terminé] The common point between the Archangel and the Archaelogist is the Ark[pv Annabelle] Sam 7 Mai - 15:54

The common point between the Archangel and the Archaelogist is the Ark

Anna & Lucifer

iIl a une belle voix, pour un ange. Non parce que certains ont une voix niaisarde qui fait mal aux tympans – ils ne sont pas tous dotés d'une voix digne d'enfants de choeurs. Une belle voix. Une belle gueule. Mhm. Ca cache forcément quelque chose. Je le regarde par le biais du fond de mon verre. Drôle la tête déformée que ça lui fait …

Nan. J'dois pas danser, j'suis une catastrophe. J'ai manqué de tuer quelqu'un avec des talons la dernière fois.


Je lui ai écrasé les pieds, et il s'est pris mon verre dans la tronche avec l'alcool qu'il y avait dedans. C'était drôle, il était à coté de la sono, ça a tout fait péter. Paf ! Plus de son, les lumières explosées … Ah ça pour un bal de promo amusant, ça l'était ! C'était y'a quoi ? Presque vingt ans nan ? Bah, qu'est-ce qu'on s'en fiche. Anna ne danse pas, c'est tout, c'est une règle de sécurité signée avec mon abruti de frère qui finira chauve avant ses quarante ans. Ah ah ! Matthieu chauve ...

Discret pour discuter des fouilles que je t'ai proposées. Ici je suis sûr qu'aucun démon ou un de ses sbires n'est à l'écoute.


Des fouilles ? Quelles fouilles ? … Aaaaaaah ! Le truc paumé en Europe ? Ouais ouais … Ouais. En même temps on est que deux Sherlock, que veux-tu qu'il se passe ? Enfin trois. Mais Ramsès est une très gentille momie civilisée. Et il se parfume en plus. Du Chanel.

T'es recha … Recherché?


Je demande tout à trac. Non parce qu'avec sa façon de se comporter, en fait, on pourrait croire qu'il l'est. Peut-être qu'il joue à cache cache avec d'autres. Faudra que je lui demande les règles du jeu, je suis très douée pour le cache-cache. Tant qu'il n'y a pas de ballons, tout ira bien. Enfin bref. Il continue sur sa lancée, en parlant de la mission. La mission … On a unnom pour ça ? Ca fait agent secret … Oh je sais, je vais être une James-Bond-Girl ! Je suis sûre que j'ai la carrure. Bon, il me manque un peu de poitrine, et les talons aiguilles on les envoie dans le lambris, n'empêche que. Anna la James-Bond-Girl … Ca en jette quand même.

C'est triste qu'il n'y ait pas de momies.


Je renifle, reprenant une gorgée de mon verre. Les momies c'est tellement mignons. C'est tout poussiéreux, tout sec, et c'est mort, mais c'est mignon. J'aurais presque envie leur faire un câlin quand je les vois. Vous imaginez ? Endormies là depuis si longtemps ! Les pauvres, elles doivent être en manque d'affection, comme Ramsès.

Mais tu as menti, non ?

Je tilte soudainement, relevant le nez pour le fixer, outrée.

Parce que des trésors, il n'y en a pas ! Je croyais que les anges ne mentaient jamais.

Je fronce les sourcils et ma moue s'accentue  - c'est compliqué, son histoire. Enfin au moins je sais qu'il dit la vérité sur ce qu'il est – vu qu'il brille comme une boule de disco, c'est à se demander comment les gens font pour passer à coté sans rien remarqué. Enfin, faut que je retourne chez l'ophtalmo de toute façon. Ma vue baisse en ce moment. La preuve, j'ai fait venir une banquise, mais j'avais pas invité de pingouins et pas de bonhomme de neige non plus. Je reste a bug devant ces ajouts, interloquée, avant de rajouter un sapin de noël et deux rennes. Voilà. Comme ça le bonhomme se sentira moins seul … Mais du coup j'ai trop froid.

Les rêves sont plus faciles à modifier que la réalité.


Je me retourne à nouveau vers lui et je souris - ça, c'est bien vrai - avant de remercier Ramsès tandis qu'il rapporte des chips. C'est bon ces machins … J'en reprends, tiens. Jusqu'à éclater de rire à sa phrase, parce que ça ressemble à ce qu'un mec balance quand il drague une fille. Pauvre type qui brille à ailettes.

Je parierais pas là-dessus.

Faut mieux pas ! Ca attire la malchance. Je souris de toutes mes dents, comme si je venais d'accepter un défi. Il tiendra pas une semaine. Tout ange qu'il est, je lui donne une journée pour péter un plomb, et je ne lui en voudrais pas. Je regarde ensuite mon verre quand il me pose à la question, réfléchissant sur la réponse. Oui. Non. J'en sais rien. Ca brûle un peu la gorge, mais ça réchauffe, alors ...


C'est de la patate. C'est bon la patate. Surtout au four, avec de la crème fraîche et du gruyère.

J'acquiesce grandement à mon verdict scientifique, avant de tendre mon verre à Ramsès qui me fixe d'un air désapprobateur mais qui obéit tout de même. C'est marrant comme il se prend pour ma conscience parfois … Peut-être que c'est ce qu'il est cependant. Le moi intérieur raisonnable mais qui reste aventureux. La preuve, il ne m'a pas remplit le verre entièrement, une au quart, signe de sa grande prudence extrême ! Oh qu'il est mignon.

Et toi, tu aimes ?

Je demande, curieuse, comme une enfant, avant de boire la boisson cul ec et reposer le verre sur le bar d'un geste déterminé.

Ca ne te manque pas, en un sens de ne ressentir pas ce genre de besoins ? Manger, dormir … Rêver ? Je t'admire autant que ça m'attriste.

Je suis bien placée pour savoir, étant mélancolique depuis que je ne rêve plus assez. La nuit je veux dire. La journée, je suis tellement la tête dans les nuages que je ne remarque pas les poteaux qui poussent sur le trottoir entre les arbres. Enfin. Reprenant peu à peu mon sérieux, je m'étire pour me recaler sur mon siège, rattrapant une poignée de chips que j'examine soigneusement avant de les manger.

'fin bref. De quoi voulais tu me parler en urgence, Monsieur l'agent secret qui brille ? Pas de monstres, j'espère ...

Non parce qu'on a pas toute la nuit non plus, comme l'indique le réveil matin rétro présent incrusté dans le miroir, à coté des vieux vinyles. D'ici peu de temps, je me réveillerais peut-être en hurlant sans doute dans mon oreiller, comme à chaque fois que je m'endors avant une horaire précise, et je ne serais plus en mesure de me rendormir. Ou alors, dans le cas contraire, je ne me réveillerais pas du tout et je louperais l'avion, ce qui serait le drame galactique car mon frère me dépècerait vive. Bon, il perdrait pas vraiment au change … Outre sa sœur et coéquipière de choc. Au moins il pourrait adopter tous les chiens qu'il veut, mais il faudra qu'il se trouve une personne avec qui chasser les fantômes. Ce qui serait trop de paperasse pour pas grand-chose.

DEV NERD GIRL




#Revabelle
I don't want a lot for Christmas, There is just one thing I need; I don't care about the presents Underneath the Christmas tree ! I just want you for my own More than you could ever know. Make my wish come true, oh : All I want for Christmas is you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t78-anna-j-graham-c-est-pas-moi-j-etais-occupee-a-trebucher-sur-mes-lacets#218 http://solemnhour.forumactif.org/t80-journal-de-bord-d-annabelle-j-graham
avatar

Age : vieux
Métier : diable et bouc émissaire
Situation : à la recherche de mon vaisseau
Localisation : New York City
Feat. : mark pellegrino
Copyright : avatar rose noire et gifs mostunclean tumblr, signature merci Emy et le staff pour les teams!
Je suis aussi : Heather & Matthew
Date d'inscription : 02/03/2016
Messages : 458

Message Sujet: Re: [Terminé] The common point between the Archangel and the Archaelogist is the Ark[pv Annabelle] Sam 21 Mai - 7:00

Anna est méfiante, gagner sa confiance n'est pas chose aisée, même au royaume des rêves. Je me demande ce que cela cache. Elle est bien trop discrète pour être honnête. Elle a tout sauf avoué avoir  eu vent des événements occultes passés, je peux donc en déduire qu'elle fait partie des initiés. A savoir si elle ne fait qu'étudier, comme le font les archéologues ou si elle participe aussi... Il faut absolument que j'en apprenne plus sur elle... Et autre chose que sa capacité à assassiner du monde à coups de chaussures. Quo que cela puisse se montrer utile à certains moments.
Alors elle est maladroite à ce point-là !? Tuer avec un talon aiguille ça s'est déjà vu... Mais généralement en visant l’œil. Ou avec un talon pointu préalablement trempé dans du poison... Ou encore... Mais je m'égare. Pas autant qu'Anna, à la voir contempler le fond de son verre, mais tout de même. Ce qui me fait penser que je peux reprendre à boire, moi aussi. Ce n'est pas parce qu'on est un ange qu'on n'a pas le droit de goûter aux bonnes choses, même sans avoir besoin de manger ou boire... C'est d'ailleurs à ça que servent les pâtisseries.

Et là, elle me demande si je suis recherché ! Son cerveau fonctionne d'une façon étrange. Il a l'air de mieux marcher quand elle a bu un verre, sans doute parce qu'elle ne s'embarrasse plus de logique. La logique peut se révéler gênante quand on a affaire à des anges ou même des surnats en général. Je hausse les épaules, pas inquiet pour un sou. Je m'accoude au bar et contemple mon verre avec la tête d'un alcolo en manque qui voit que son verre ne contient plus qu'une gorgée d'alcool.

« Bien sûr que je suis recherché ! On veut m'empêcher d'ouvrir la crypte, et si ça veut dire m'éliminer ou m'enfermer avant que je n'en ai eu l'occasion, pourquoi pas. » Tellement vrai d'ailleurs. Sauf que personne n'oserait s'attaquer à moi sans un bel arsenal. Pour l'instant, je peux survivre sur ma réputation. Le temps de récupérer le cadet Winchester et de pouvoir relancer l'Apocalypse, comme il se doit. Et cette fois Michael et la race humaine auront moins de chance. Je ne me laisserai plus distraire aussi facilement. « Tu sais qu'il existe des prisons au paradis ? Pour les anges qui ne satisfont pas aux exigences locales... »

Elle me demande s'il y aura des momies dans la crypte. Pas encore, mais peut-être y laisserai-je la sienne une fois la mission accomplie ? Elle semble tant aimer cela...

« Pas de momie à ma connaissance, non. On ne peut pas gagner à tous les coups. » Faudra que je me renseigne sur cette fascination malsaine pour les bandelettes, ça doit cacher quelque chose. Fan de bondage ?

Puis elle se tourne vers moi, pour affirmer que je lui ai menti. Ah bon ?! Quand donc ?! Elle continue sur sa lancée. Je tourne le dos au bar et pose mes coudes sur le zinc. Je lui jette un regard en coin sourire au lèvres. Je n'ai pas prononcé le mot trésor, mais Indiana Girl doit le croire...

« Parce que pour toi une cache antédiluvienne recelant des choses encore plus anciennes n'est pas un trésor ?! » Les numismates sont moins difficiles qu'elle ! Pour eux, une pièce de monnaie à elle seule constitue déjà un trésor ! « Les anges pourraient mentir aussi bien que n'importe qui si l'envie leur en prenait. Simplement, ce n'est pas utile. Les mensonges ont la sale manie de se retourner contre celui qui les profère. » Je pointe un doigt en direction du plafond, levant les yeux dans la même direction, « En plus, le parjure est plutôt mal vu là-Haut, »

Elle ne semble pas me croire capable de la protéger... Si j'en ai envie, j'en suis capable... L'important dans la vie c'est la motivation !

« A ton aise. » Je ne veux pas entrer dans une conversation que je risquerais de regretter plus tard... L'heure n'est pas encore venue pour elle d'apprendre qui je suis. Même si son amnésie suite à une trop forte consommation d'alcool puisse être une façon d'aborder le sujet sans qu'il y ait de conséquences... Après tout, ce n'est qu'un rêve, n'est-ce pas ?! Ah, d'ailleurs ! Je fais apparaître un cure dents et un bol rempli d'olives, ça m'occupera. Je commence à mâchouiller une olive et le bout de bois qui l'accompagne. Un vrai cow-boy !

Anna aime la tartiflette... Elle aurait froid ?! Je commence à me dire que la faire boire n'était pas la plus grandiose de mes idées. Ma curiosité me perdra. Mais ça c'est loin d'être nouveau. Et moi, je peux me permettre de reprendre un verre pour masquer un soupir. Je me demande si je ne vais pas rapidement regretter ma décision de l'engager comme pigeon du jour. Pigeon, elle en mérite le titre. Je n'aurais pas cru qu'elle en avait le cerveau, même si sa façon de trébucher contre ma chaise aurait dû me mettre la puce à l'oreille. Il va sans doute me falloir trouver un remplaçant, et décider que faire de celle-ci.
« Pas mauvais... Surtout en Sibérie en hiver, dans un kolkhoz... »

Mais ce n'est pas le sujet de la conversation le plus intéressant...

« Pourquoi ça me manquerait ?! Moi au moins je ne risque pas de mourir parce que j'ai faim ou sommeil. » Puis bon, il parait que ce qu'on ne connaît pas ne peut pas nous manquer. Mais faudrait être fou pour vouloir être humain ! « Et puis si je le veux, je peux faire un tour dans les rêves des autres... » Je joue avec mon cure-dents, façon cow-boy, le faisant tourner dans ma bouche. « Souvent c'est instructif... »

Par contre qu'une créature comme elle puisse avoir pitié de moi a le don de me mettre en rogne. Comme si j'avais besoin de sa pitié !

Enfin, elle finit par aborder le sujet qui 'intéresse : ma quête. « Des monstres ?! A part les démons probables qui sont sur ma piste, et ceux qu'on trouve habituellement dans le désert, serpents, et autres, non. » Je fais apparaitre un coin cosy pour discuter, dans un angle de la pièce, à l'abri des oreilles indiscrètes de Ramsès. Ce type finira par m'énerver à veiller sur Anna de cette façon. Banquette de velours rouge, lumière tamisée, table en bois ciré, et deux mugs de thé chaud, accompagnés d'un pot de lait et d'un sucrier, avant de nous téléporter là-bas. « Ici nous serons mieux assis.  Disposes-tu d'armes contre les démons ? Ou les anges ? Dois-je me méfier de toi, ou bien est-ce que tu me fais confiance ? »

Elle doit me faire entièrement confiance pou que mon plan fonctionne. Elle doit être honnête avec moi. Peut-être que je pourrais faire de même avec elle ? Dans une certaine limite, bien sûr.

« On va passer un marché. Je réponds franchement à tes questions si tu réponds honnêtement aux miennes, d'accord ?! Je commence : depuis combien de temps chasses-tu les monstres et quel est le pire que tu aies eu à combattre ? »

Pas sûr qu'elle fasse ce boulot depuis longtemps, mais il me sera utile de le savoir et de savoir si c'est une étudiante ou une chasseur...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t124-lucifer-if-they-won-t-accept-i-m-right-i-ll-rub-their-nose-in-it-til-they-choke-on-the-truth http://solemnhour.forumactif.org/t127-journal-bord-de-lucifer
avatar

Age : 36 ans
Métier : Chasseuse, Femme de Lettre, Archéologue
Situation : Mariée à sa collection de théières
Localisation : Paumée dans un trou, encore.
Feat. : Rachel Weisz
Copyright : Kanderlust (ava); bibi ♥ & TUMBLR (gifs), Alaska (signature)
Je suis aussi : Gabriel ◈ Yehuiah ◈ Brooke Milligan ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 11/01/2016
Messages : 319

Message Sujet: Re: [Terminé] The common point between the Archangel and the Archaelogist is the Ark[pv Annabelle] Dim 29 Mai - 15:13

The common point between the Archangel and the Archaelogist is the Ark

Anna & Lucifer

Je reprends une poignée de chips avec détermination – j'ai plus faim que prévu. Ma vue s'embrouille un peu, et ma tête commence à me lancer – peut-être la fatigue. Ce ne serait pas étonnant du tout. Je regarde Ramsès, un peu perdue, avant de lui demander si je peux avoir de la tarte aux pommes. Il est doué pour ça : cuisiner les tartes aux pommes. Parfois, il m'arrive d'en manger un morceau en zieutant mon papyrus du jour. Le problème est que ce dernier ne sert plus à rien, à présent.

C'est étrange tout de même, que tes frères ne t'aident pas plus que cela. Enfin, pas qu'un ange ait besoin de protection puisque techniquement les démons c'est votre quatre heures, à vous autres.

Je fais la moue, avant de remercier Ramsès qui m'apporte ma tarte, dans une jolie assiette décorée de palmettes.

Tu en veux un morceau ? Elle est bonne.

J'essaie de me reconcentrer ensuite sur ses mots, qui se mélangent un peu dans ma tête. Ca et le fait que les pingouins soient très distrayants, je l'avoue.

Une prison pour ange ? Sérieusement ?

J'écarquille les yeux, pour le fixer.

Mais c'est pire que l'armée, chez toi ! Ils ne vont tout de même t'enfermer alors que tu tentes de faire ton job, si ? Je ne vous comprends décidément pas.

Je secoue la tête, avant de manger un morceau de tarte en regardant les pingouins. Tant pis pour les momies, je me dis tristement. Quelque part, cela ferait de la concurrence à Ramsès, et il a déjà suffisamment à faire comme ça.

Cela en est un, si.

Je souris, avant de rire joyeusement.

Mais pas pour moi. Je veux dire, je suis fan de mythologie en règle générale, je l'avoue. Mais il y a trésor et trésor. Mon frère adorerait. Moi … Et bien, ta cachette possède des objets que je ne comprendrais pas. Parce que … Et bien … Tu es un ange. Certaines connaissances doivent rester en votre possession. Trop dangereux et inutile pour nous, les insectes.

J'agite la main dans le vague, avant de recroiser son regard. Dingue comme ses yeux brillent d'ailleurs. Ca lui va bien. Je me demande pourquoi il a pris cette apparence humaine là, qui a tendance à à dévaloriser sa beauté naturelle. Enfin, c'est un ange. Un ange restera forcément plus .. beau … qu'un être humain. Enfin je me comprends.

Je vois. Mais si tu ne mens pas, il n'y a aucune raison pour qu'on t'enferme en prison. C'est comment là haut ? Je suppose que c'est trop d'infos pour que je puisse me le représenter.

Je ris, avant de hausser les épaules. Ouh ça tangue. J'agrippe doucement le comptoir, avant d'attraper un autre petit morceau de tarte. Toujours aussi bonne, Ramsès ! D'ailleurs je suis ivre, je crois, parce que voilà qu'un bol d'olive débarque sans que je ne l'y ait convié. A moins, bien sûr, que ce soit Marcel … Euh, Nick, qui l'ait fait apparaître par magie. C'est quand même pratique d'être un ange.

Je ne connais pas la Sibérie. Pas dit que ça me plaise.

Je soupire.

Vrai que quand on ne connaît pas, ça ne manque pas. Mais c'est pas ennuyant à la longue ? Je veux dire, tu sais tout, ou presque. Outre jouer les stalkers dans les rêves des autres, à quoi passes-tu tes journées ?

Je penche la tête, terminant ma tarte, avant de faire déguerpir l'hiver, le bonhomme de neige et ma banquise. Je commence vraiment à avoir froid.

Enfin. Je ne veux pas te mettre en colère ou quoi que ce soit. Je suis juste curieuse. Je ne suis qu'une humaine, après tout - c'est un de mes défauts.

D'ailleurs, j'aurais du me taire pour la suite. Au mot démon je deviens livide, et je me casse littéralement la tronche de ma chaise – heureusement j'atterris miraculeusement dans une banquette moelleuse – merci Nick. Le temps de me remettre, cligner des yeux et me rendre compte que je n'aurais pas de bleus sur les fesses, je me calme … Et surtout dévisage le mug de thé avec envie.  

Merci pour ça.

Je chuchote, avant de m'emparer de la tasse avec gratitude. Et en plus c'est du vrai … Ah ! Incroyable. Je prends le temps d’humeur l'odeur, avant de goûter le délicieux breuvage. Inutile de rajouter du lait, et un sucre serait le comble de l'hérésie. Il est parfait. Cela m'aide à reprendre mes esprits, le mal de crâne s'éloignant au fur et à mesure que les secondes passent. Ramsès lui-même, semble avoir pris congé pour le moment – mais je sais qu'il n'est pas bien loin.

Une arme contre les démons ?

Je le dévisage, avant de grimacer.

Non, outre mes connaissances sur le sujet. Et le fait que je les vois, comme je te vois toi. Ils sont …

un frisson de peur pure et de dégoût profond me parcourt, au point ou j'en lâche presque ma tasse de thé. Presque. Mes doigts se crispent sur la anse, et je la repose sur la table avant de faire des dégâts.

Ils me fichent une trouille de tous les diables.

Je soupire, tentant de reprendre la maîtrise de mes nerfs, avant de le regarder.

Je ne sais pas. Trop d'informations. Mais tu es un ange, n'est-ce pas ? Cependant, vous avez voulu lancer l'Apocalypse, ce qui reste mitigé. D'après toi, suis-je digne de confiance ?

Je le fixe droit dans les yeux, avant de reprendre ma tasse.

Si tu voulais me faire du mal, tu l'aurais déjà fait, non ? Je suppose que je te fais confiance, partant de ce principe. Je ne t'ai pas menti jusque là, et bien que je pourrais, je n'aime pas ça.

Je hausse les épaules, avant de fixer ma tasse à ses paroles, puis soupirer.

Depuis … Longtemps. Je n'ai pas de date précise à te donner. Mes parents ont été tué par certains d'entre eux, Matt a plus de souvenirs que moi à ce sujet. Je ne voulais pas devenir chasseuse au départ. Et puis, par la force des choses … Te donner une date, se serait mentir. Cependant, je déteste toujours autant chasser et tuer. Je ne le fais que pour sauver des vies, à vrai dire. Pour moi … Et bien, les monstres sont comme nous. Nous n'avons pas choisit d'être ce que nous sommes à la base, nous décidons seulement de quoi faire du package offert. Certains monstres ne désirent pas tuer, et ne font qu'obéir à des pulsions. D'autres, au contraire, adorent ça et le font par pur plaisir. Humains, monstres … Nous ne sommes pas si différent, de mon point de vue. On se vaut. Même si …

Je joue avec ma tasse, doucement, avant de soupirer. Je me demande ce qu'il pourra penser de ça. En attendant je grimace pour ce qui va suivre … même si il faut que cela sorte.

Je n'ai pas combattu d'anges. Mais je suppose que vous seriez les pires, si il me fallait me battre contre vous. Dans le sens où, les démons sont des âmes torturées – ils étaient autrefois des hommes. Mettre fin à l'existence d'un être en souffrance n'est pas un problème. Mais devoir affronter un être angélique et pur … Les membres de ta race sont les êtres les plus puissants et les plus merveilleux que j'ai pu rencontrer – sans compter sur le fait que vous êtes le pilier de l'ordre qui constitue ce monde. Et en cela, vous êtes bien plus effrayants que le reste … Et donc tu représentes le pire. Désolée.

Je souris, sincèrement, avant de terminer mon thé, puis reprendre sur cette question qui me taraude depuis un moment maintenant :

Et toi, Nick. Comment considères-tu les humains, honnêtement ? Sommes dignes d'êtres sauvés, d'après toi ? Est-ce que tu nous donnerais une chance supplémentaire de faire nos preuves ou bien dois-je me sentir en danger ?

Je penche la tête, sérieuse, avant de soupirer, de nouveau sur terre.

Même si, quelque soit ta réponse, je t'aiderais.


DEV NERD GIRL




#Revabelle
I don't want a lot for Christmas, There is just one thing I need; I don't care about the presents Underneath the Christmas tree ! I just want you for my own More than you could ever know. Make my wish come true, oh : All I want for Christmas is you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t78-anna-j-graham-c-est-pas-moi-j-etais-occupee-a-trebucher-sur-mes-lacets#218 http://solemnhour.forumactif.org/t80-journal-de-bord-d-annabelle-j-graham
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: [Terminé] The common point between the Archangel and the Archaelogist is the Ark[pv Annabelle]

Revenir en haut Aller en bas
 

[Terminé] The common point between the Archangel and the Archaelogist is the Ark[pv Annabelle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Dieu a dit : tu ne tueras point. [Livre 1 - Terminé]
» « Soleil, feu et pensées n’ont point de fin. » [Livre 1 - Terminé]
» N'accuse point la mer à ton second naufrage. (terminé)
» Autre point de vue de John Maxwell pour la defense d'Haiti
» Le reflet du passé [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: Rps-