Partagez | .
 

 [Terminé] La loi de la rue [pv Jonas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar

Age : vieux
Métier : diable et bouc émissaire
Situation : à la recherche de mon vaisseau
Localisation : New York City
Feat. : mark pellegrino
Copyright : avatar rose noire et gifs mostunclean tumblr, signature merci Emy et le staff pour les teams!
Je suis aussi : Heather & Matthew
Date d'inscription : 02/03/2016
Messages : 415

Message Sujet: [Terminé] La loi de la rue [pv Jonas] Mar 8 Mar - 21:43


RP TERMINE

SUJET PRIVÉ : FT. Jonas E. Sanders
# TYPE : temps présent
   # DATE : 7 février
   # MOMENT DE LA JOURNÉE & TEMPS APPROXIMATIF : la nuit est tombée il y a peu, ciel clair nuages épars

   # PRÉSENCE DU MJ : je pense que ça ira, merci

   # AUTRE : si ça ne correspond pas à Lulu n'hésitez pas à le signaler
   
SHADOW


Le ciel étoilé est clair, à peine parsemé de quelques nuages et l'air frais du printemps me change des vapeurs infernales... Je suis sorti depuis quelques jours déjà. Je ne saurais dire combien, honnêtement je n'ai pas compté, et être dehors est tellement agréable que cela n'a pas d'importance. J'ai trouvé des vêtements moins tachés de sang et qui paraissent de saison, parce qu'un type en T-shirt en hiver ça attire l'attention... J'ai commencé à réunir des fonds pour rebâtir mon armée. Les mercenaires, qu'ils soient humains ou démons, ça s'achète. Et quelques remises de peine ou rêves de puissance les attirent aussi bien que l'argent attire un trader. Une belle preuve de plus s'il en est besoin, des défaillances de la race humaine et de ses dérivés. Parce que oui, je considère les démons comme des sous-produits des humains, un abcès qui n'attend qu'à ce qu'on le gratte pour en révéler toute la putréfaction. Mais c'est avec du fumier qu'on fait pousser les plus beaux légumes... Ils m'aideront à atteindre mon but. J'ai débusqué une rumeur annonciatrice de la présence d'un de ces sous-fifres dans le quartier que je foule de mes pas : le Bronx. Et en observant le décor, cela ne m'étonne pas le moins du monde que certains choisissent cet endroit comme nid à contrats. Qui ne vendrait pas son âme pour sortir d'ici ?! De vieux immeubles couverts de graffitis, des rues qui semblent avoir connu des jours meilleurs il y a bien longtemps, l'odeur des poubelles et de la misère humaine... Les types à la tête de la mafia locale et leurs fournisseurs sont les seuls à s'y plaire. Mais bon nombre d'entre eux ont sans doute obtenu le poste via un démon... Comme le boss qui a fait la première page des journaux il y a deux jours, par exemple. Il a gagné au tribunal, mais sur la photo, j'ai reconnu la trogne de l'un de mes fidèles en arrière plan... Il est temps que je me crée un entourage, pourquoi ne pas commencer par lui ?

Mon plan est simple : le plus rapide pour le retrouve est que l'on me mène à lui. Et pour ça, il me suffit de jouer les touristes perdus dans les mauvais quartiers. Je marche donc dans l'avenue, le cœur ouvert à l'inconnu... Le temps de me faire repérer, ce qui ne tarde pas. Au bout de quelques centaines de mètres deux types commencent à me filer. Pas vraiment discrets d'ailleurs. Je joue donc mon rôle de touriste, j'accélère mon pas comme si j'avais peur des deux humains et si je n'étais pas à l'aise. Il suivent, sans se douter de quoi que ce soit. Un lent sourire étire mes lèvres, que j'efface rapidement quand je les sens à portée de main. Ce serait dommage de ruiner ma couverture avant la fin du spectacle... Je me retourne pour leur faire face et continue mon manège. Un pas en arrière, puis un autre, une pointe de peur dans le regard, une main qui tremble, de quoi les attirer et les entraîner dans la ruelle adjacente pour un interrogatoire hors de vue des badauds. Pas dit que je ne m'amuserai pas après avoir obtenu d'eux les informations que je convoite. Tout dépendra de leur façon de répondre... Je m'adresse à eux d'une voix hésitante,

« Bonsoir... »

« T'es perdu ? T'as rien à faire là. Tu ne sais pas que tu te trouves sur notre territoire ?! » Membres d'un gang ; parfait ! J'espère qu'il s'agit du bon... Je recule encore d'un pas, en levant les mains. Le deuxième s'y met aussi, « Ouais. T'as rien à faire là. Va falloir payer maintenant. » Ils sortent leurs armes, avec l'aisance de types habitués, un couteau pour le grand balèze et un 9mm pour le petit au crâne rasé.  

« Mais je... Je n'ai pas d'argent...Je ne voulais pas... » Je passe mes mains sur les poches de ma veste en cuir pour montrer qu'elles sont vides. Je recule encore, nous sommes maintenant dans la ruelle, qui se termine par une impasse. Encore quelques mètres et nous ne serons plus visibles. Le plus difficile est de garder mon sérieux, mais j'y parviens, jouer la comédie est un de mes passe-temps préférés. Bande de crétins arrogants ! Encore un pas... Ils mourront une fois qu'ils ne me se seront plus utiles, je me sens d'humeur créative ce soir.

Malheureusement, au moment où je pense enfin être tranquille, une silhouette apparaît à l'entrée de la ruelle. Qu'est-ce qu'il vient faire là ce curieux ?! Juste quand on allait s'amuser ! Pas moyen d'être tranquille avec ces humains ! Avec un peu de chance, il est le chef de bande et m'aidera plus rapidement que mes agresseurs... Je continue à reculer, jusqu'à me trouver dos à un mur. Les deux brutes, alléchés par l'odeur de peur que je semble dégager n'ont pas remarqué l'arrivée du nouveau. Voyons voir ce qui va se passer. Surtout, ne pas sourire...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t124-lucifer-if-they-won-t-accept-i-m-right-i-ll-rub-their-nose-in-it-til-they-choke-on-the-truth http://solemnhour.forumactif.org/t127-journal-bord-de-lucifer
avatar

Age : 45 ans
Métier : Chasseur amateur...mais alors très amateur. Est serveur dans un bar pour pouvoir manger un peu
Situation : Le coeur fermé hermétiquement, il ne peut se permettre de faire prendre des risques à qui que ce soit en étant avec lui.
Localisation : San Francisco
Feat. : Jeremy Renner
Copyright : Poppeaea pour l'avatar ♥ et Tumblr pour les gifs
Je suis aussi : Castiel
Date d'inscription : 20/01/2016
Messages : 138

Message Sujet: Re: [Terminé] La loi de la rue [pv Jonas] Mar 15 Mar - 13:24


La loi de la rue

Lucifer & Jonas

Aujourd'hui j'étais à New-York. Oui, avec mon boulot de chasseur, je devais souvent voyager à travers les Etats-Unis. Cela ne me dérangeait pas le moins du monde, au contraire, j'aimais beaucoup ça. Je n'étais pas là pour faire du tourisme bien sûr, mais cela ne m'empêchait pas d'en profiter un peu quand même. J'avais obtenu une information comme quoi un démon de seconde zone sévissait dans le coin. La personne qui m'avait rencardé m'avait même dit de ne pas y aller. Mon esprit de contradiction m'avait hurlé que je devais m'y rendre. Etant donné ma présence en ces lieux, vous vous doutez bien qui j'ai écouté.

Je marchais tranquillement dans la rue après avoir passé deux heures dans un café. Je n'avais rien appris d'intéressant, je m'apprêtais donc à rentrer à mon hôtel lorsque, passant à côté d'une ruelle, des voix se firent entendre. Je me rapprochais et analysais rapidement la situation. Il ne s'agissait pas d'une conversation banale, un type allait se faire agresser. J'eus une pensée émue pour l'ange chargé de me surveiller, enfin j'aimais croire à cette idée, j'aimais croire que Dieu se préoccupait assez de ma personne pour assigner un de ses nombreux enfants à ma protection, alors ne brisez pas mes espoirs. Bref, j'eus une pensée pour lui, genre "désolé mon pote, mais je ne peux juste pas passer mon chemin sans rien faire." Les deux "agresseurs" ne semblaient pas encore m'avoir vu. J'avançais donc dans la ruelle, mains dans les poches, dans une attitude clairement désinvolte.


- Hey ! Vous voulez de l'aide ?


Les deux types se retournèrent vers moi tandis que je continuais à fixer la victime. Un des gars s'adressa à moi.

- Ça ne te concerne pas. Dégages avant qu'on change d'avis.


- Ouais, enfin en même temps, ce n'est pas à vous que je parlais. Est-ce que tout va bien ?


Avais-je de nouveau demandé à la victime. Le type qui m'avait parlé continua sur sa lancée.

- Bon, puisque tu ne m'as pas écouté...on va s'occuper de toi.

Je daignais enfin lui accorder un regard, quelque peu moqueur d'ailleurs.


- Qui ? Vous deux ? C'te bonne blague. J'ai vu des choses qui te feraient dresser les cheveux sur la tête...enfin si tu avais des cheveux. Alors ce n'est pas deux guignols comme vous qui allez m'effrayer.


Oui, bon, je sais, j'étais un peu crétin en ce moment, mais je n'y peux rien, ce n'était pas de la vantardise ou quoi que ce soit, mais j'applique une nouvelle façon de faire, je me dis que si j'affiche un air assuré, limite arrogant, peut-être que ça découragera les gens de se battre avec moi...jusqu'à maintenant, ce n'était pas très probant. D'ailleurs, là non plus ça ne marcha pas. Les deux types me sautèrent dessus en même temps.


- Merde...d'habitude j'adore les plaquages virils....mais là vous abusez les gars.


Je réussi à me sortir de leurs griffes et regardais autour de moi. J'allais devoir improviser vu que mon arc était resté avec mes flèches dans ma chambre d'hôtel. Je trouvais un bout de tuyau en ferraille et bondis habilement jusqu'à lui. Je m'en saisi et me tournais vers les agresseurs. Maintenant, je faisais dos à la victime, je constituais un barrage entre l'homme contre le mur et les deux types.


- Maintenant je suis prêt.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t103-once-upon-a-time-tu-ne-peux-pas-dire-il-etait-une-fois-comme-tout-le-monde-jonas http://solemnhour.forumactif.org/t105-journal-de-bord-de-jonas-e-sanders
avatar

Age : vieux
Métier : diable et bouc émissaire
Situation : à la recherche de mon vaisseau
Localisation : New York City
Feat. : mark pellegrino
Copyright : avatar rose noire et gifs mostunclean tumblr, signature merci Emy et le staff pour les teams!
Je suis aussi : Heather & Matthew
Date d'inscription : 02/03/2016
Messages : 415

Message Sujet: Re: [Terminé] La loi de la rue [pv Jonas] Sam 19 Mar - 21:57

Je m'apprête à commencer mon interrogatoire quand un homme passe devant ma ruelle et décide qu'il est d'humeur curieuse. Je lève les yeux u ciel. Pourquoi faut-il que ces larves décident de s'entraider au pire moment ? Ou bien c'est le gène de l'instinct de survie qui est défaillant sur ce spécimen précis ? Une chose est certaine, ce n'est pas le chef de la bande, juste un pigeon de plus. Je reste immobile, comme un idiot le ferait en cas de sauvetage inopiné. Les deux malabars n'ont pas l'air de comprendre qu'à deux contre deux, la bagarre s'annonce plus rude. En même temps, ni moi ni le nouveau ne sommes très impressionnants. Même s'il joue les crâneurs. A voir si c'est un maître du kung fu déguisé en clodo ou non...

Le voilà qui s'avance comme si de rien n'était. Soit il est très fort, soit il est complètement idiot. L'avenir me donnera sans doute la réponse. Le voilà qui me demande si j'ai besoin d'aide. Super ! Un bon Samaritain qui tombe au plus mauvais moment. Pourquoi maintenant ?! Je l'interroge d'une voix hésitante, en restant dans mon rôle.

« Euh. Tu fais quoi là ? Tu vois pas que ces mecs sont armés ? » Pointer l'évident du doigt afin d'être sûr que même avec un instinct de survie aussi défaillant que celui du panda géant, il ait l'occasion de comprendre qu'il vaut mieux pour lui se trouver ailleurs en ce moment. Autrement dit : barre-toi vite !

Mais il ne comprend rien et quand mes deux informateurs se retournent vers lui, il continue à les ignorer, jusqu'au moment où les brutes se jettent sur lui. Ça j'aurais pu lui prédire ! Il se fait plaquer au sol et immobiliser un court instant avant de s'échapper, de rouler et de se relever une arme en main. Enfin, arme... Un vieux bout de ferraille, mais on peut dire arme quand même. Et il est agile. Reste à espérer pour lui qu'il ne mourra pas du tétanos. Encore que ce ne sera pas une grosse perte. Je me demande ce qu'il a dans le bide, ce jeunot... Je m'adresse aux deux brutes qui s'approchent à nouveau.

« Pardonnez-lui les mecs, il ne sait pas ce qu'il fait... » Hilarant ! Dur de ne pas sourire, mais bon... Ils n'ont pas l'air enchanté que je me soit trouvé un Batman sans cape pour me protéger. Que faire ? Continuer à jouer les idiots ou bien abattre mes cartes et ces idiots par la même occasion ? Ou bien, je laisse filer et observe un bon film de kung fu. Dommage que je n'ai pas de chips sur moi... Du coup, je vais être obligé de participer ! Je m'écarte de l'homme à la batte de baseball en métal histoire de ne pas me ramasser un coup quand il fera un swing ou que sa batte se fera envoyer en arrière par une balle de revolver.

« T'es pas obligé de m'aider. » Même s'il est trop tard pour lui. Il n'aurait pas dû entrer dans la ruelle et les défier. Dommage pour eux, s'attaquer à un général de l'armée céleste, même en disgrâce, c'est pas une bonne affaire. J'attends donc que le premier type, celui au couteau se rapproche de mon protecteur pour foncer sur le deuxième qui tire et vise assez mal. Deux balles perdues et un nid de rats effrayés plus tard plus tard, je finis par être assez proche pour briser le poignet du type qui lâche son arme. Je la récupère et l'envoie valser dans une poubelle. Il n'en aura plus besoin. Je n'utilise pas toute ma force, le but est de rester humain, ou presque. Undercover on vous a dit. Dommage que l'autre débile soit apparu, les choses auraient été tellement plus simples sans lui. Un balayage plus tard, le costaud se retrouve sur le dos et je m'amuse à lui coller un genou dans l'estomac- ça lui apprendra à manger trop gras- en lui attrapant la gorge. Je commence à serrer un peu, beaucoup, à la folie, et quand il a atteint une jolie couleur violette, j'attends encore un peu, jusqu'à ce qu'il soit évanoui. Je me relève ensuite pour voir comment l'autre s'en est sorti. Je suppose que c'est le cas, puisque je n'ai pas reçu de coup de couteau dans le dos pendant que j'étais occupé. Si seulement je pouvais être certain qu'ils appartiennent à la bonne bande... Je ferais passer le message. Mais il y a plusieurs façons de faire passer un message... Et battre des caïds sur leur territoire fait déjà passer quelque chose. Je lève les yeux vers la fenêtre d'un immeuble voisin, où une silhouette disparait rapidement de vue. Le message sera transmis, je pourrais le rendre encore plus clair en tuant ces deux-là, voire même les trois, mais dans ce cas, le démon serait averti trop rapidement sans savoir qui cherche à le contacter. Et ça me desservirait. Il pourrait lui prendre des envies de coups bas. C'est lâche les démons. Et si je demande à celui-là de reprendre le combat, il n'ira pas forcément de plein gré après avoir goûté à la belle vie ces dernières années. Il faut donc que je le surprenne ou que je l'affaiblisse, que je lui ôte tout ce qui l'occupe actuellement pour qu'il ait du temps à me consacrer. Et qu'il pige que s'il ne le fait pas, il subira un mauvais sort... Et puis, il reste Superman, ici présent. Je me demande ce qui lui a pris et où il a appris à se battre. Si ça se trouve, c'est un chasseur... Ou un idiot qui a pris quelques cours d'arts martiaux... Du pareil au même. Je m'approche de l'inconnu,

« Tout vas bien ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t124-lucifer-if-they-won-t-accept-i-m-right-i-ll-rub-their-nose-in-it-til-they-choke-on-the-truth http://solemnhour.forumactif.org/t127-journal-bord-de-lucifer
avatar

Age : 45 ans
Métier : Chasseur amateur...mais alors très amateur. Est serveur dans un bar pour pouvoir manger un peu
Situation : Le coeur fermé hermétiquement, il ne peut se permettre de faire prendre des risques à qui que ce soit en étant avec lui.
Localisation : San Francisco
Feat. : Jeremy Renner
Copyright : Poppeaea pour l'avatar ♥ et Tumblr pour les gifs
Je suis aussi : Castiel
Date d'inscription : 20/01/2016
Messages : 138

Message Sujet: Re: [Terminé] La loi de la rue [pv Jonas] Dim 3 Avr - 13:40


La loi de la rue

Lucifer & Jonas

Je n'avais pas un instinct de survie très développé, c'est un fait. Aller dans cette ruelle, au secours de ce type n'était pas forcément la meilleure idée du siècle, mais je ne pouvais pas passer mon chemin et faire comme si de rien était, alors j'étais entré dans cette ruelle, j'avais interpellé ces types, demandé à la victime s'il allait bien. Je n'avais pas obtenu de réponse sur ce point, mais considérant le fait qu'il se tenait sur ses deux jambes alors on pouvait dire que oui, il allait bien. Ensuite le type s'inquiéta pour moi. Bien sûr que j'avais vu que les deux autres étaient armés, mais ce n'est pas cela qui allait m'arrêter. Je haussais les épaules.


- Oui, merci, j'ai vu...mais bon, ce n'est pas bien grave.


Naturellement, les deux types n'ont pas aimé être ignoré, je m'en doutais, tout comme je m'étais attendu à ce qu'ils me sautent dessus comme ils ont fait, j'ai néanmoins réussi à m'extraire. Oui, je suis peut-être maladroit et tout ce que vous voulez, mais je sais quand même me battre un minimum. La phrase que prononça la victime me fit rire malgré moi. Sérieusement, il y avait comme un air de déjà vu, normalement c'était Jésus qui disait ça depuis sa croix en parlant de ceux qui étaient agglutinés autour de sa croix et se partageaient sa tunique...enfin quelque chose comme ça. Je ne pu m'empêcher de répliquer quelques mots à l'adresse de la victime en esquissant un petit sourire amusé.


- Hey blasphémateur, normalement c'est Jésus qui dit ça et en plus il s'adresse à son Père quand il le fait.


Oui, ayant été élevé au sein d'un couple extrêmement catholique, je connais la Bible sur le bout des doigts et j'avoue en lire quelques passages de temps en temps. Je sais que ce n'était pas vraiment le moment de faire preuve d'humour, mais je n'y pouvais rien, j'étais comme ça. Je ne savais pas vraiment ce que ce combat allait donner, mais je comptais encore sur ma bonne étoile, ou sur mon ange gardien, enfin vous le baptisez comme vous voulez, pour rester en vie après ce soir. Pour la deuxième fois de la soirée, je haussais les épaules à la déclaration de la "victime".


- Je le sais bien que je ne suis pas obligé, mais je ne me voyais pas passer à côté, avoir assisté à ce que j'ai assisté, sans lever le petit doigt pour t'aider.


Et naturellement le combat reprend de plus belle, avec une différence notable cependant, la victime a décidé de ne plus être une victime et commença à se défendre, il semblait plutôt bien se débrouiller d'ailleurs. Tout à fait entre nous, ça m'arrangeait, parce que le type au couteau semblait s'être pris de passion pour moi et j'aurai eu du mal à venir à bout de lui si son copain s'en était pris à moi également. Heureusement, ce ne fut pas le cas et je réussi à me débarrasser de mon assaillant. Lorsque ce fut fait, je revins auprès du blondinet. J'eus un sourire amusé.


- Ouais, enfin normalement c'est moi qui dois te demander ça. Pas de casse ?


Je tendais ma main devant moi pour me présenter.


- Au fait, je suis Jonas Sanders et ne t'en fais pas va, j'en ai vu d'autres.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t103-once-upon-a-time-tu-ne-peux-pas-dire-il-etait-une-fois-comme-tout-le-monde-jonas http://solemnhour.forumactif.org/t105-journal-de-bord-de-jonas-e-sanders
avatar

Age : vieux
Métier : diable et bouc émissaire
Situation : à la recherche de mon vaisseau
Localisation : New York City
Feat. : mark pellegrino
Copyright : avatar rose noire et gifs mostunclean tumblr, signature merci Emy et le staff pour les teams!
Je suis aussi : Heather & Matthew
Date d'inscription : 02/03/2016
Messages : 415

Message Sujet: Re: [Terminé] La loi de la rue [pv Jonas] Sam 9 Avr - 12:01

Je vais enfin pouvoir me défouler tranquillement et obtenir les informations qui me font défaut. Mais non ! Il y a un passant qui ne fait pas que passer et s'arrête pour m'aider. Je lui signale, mine de rien que mes agresseurs sont armés et il me répond quoi, le touriste ?! Que c'est « pas bien grave ?! » Ce mec est cinglé ! Ou suicidaire. Auquel cas il aurait pu choisir une autre allée pour passer de vie à trépas. Il s'avance calmement, sans se soucier de rien. Et moi, je me demande ce qui va suivre. Un film de karaté ? Je prends un air étonné,

« T'es sûr ? » Les mecs ressemblent plus à des anciens marines qu'à des enfants de chœur… Et le passant n'est pas vraiment taillé comme un Hercule. Ils sont armés. Et mon sauveur du moment est humain, rien de plus. Les humains ! Pffffff. Non, mieux vaut ne pas y penser. Mon but du jour est un démon, pas m'occuper de singes incapables de quoi que ce soit d'autre que de recourir à la force ; comme c'est le cas ici. Et si je donnais une bonne leçon aux costauds… Ils sont certainement un meilleur challenge que l'idiot du village, là. Mais je suis gentil. Je préviens même les méchants truands qu'ils vont avoir des problèmes.Et quelle réponse me donne le nouvel arrivé?! Que je suis un blasphémateur ! Moi ! C'est un comble !

Il ose me traiter de blasphémateur ! S'il savait, il ravalerait ses paroles ! « Toi, t'as pas lu les écrits apocryphes... » Je lui réponds sur le même ton amusé, sourire ironique au coin des lèvres. Jésus n'était pas aussi blanc que les marques de poudre à lessiver peuvent le laisser penser. Il a même tué des enfants et c'est relaté  dans certains textes, bien sûr enterrés par l'Eglise. Si j'avais eu un quelconque respect pour le prétendu fils de Dieu… J'ai plus foi en les écrits du philosophe grec Thomas qu'en la Sainte Bible aseptisée et rognée de tous les textes intéressants qu'on nous sert ces derniers temps. Et c'est pas Papa qui va lui sauver les miches à cet idiot. Pour preuve, l'apocalypse sera bientôt de retour, revue et améliorée. Et cet idiot n'y survivra pas. En plus, vu comme il se bat, il a peut-être déjà tué des gens. Il viendra droit en enfer ce couillon. Et là, je lui ferai un grand coucou et veillerai à ce qu'on lui réserve un accueil de roi...

Le combat commence et je finis par me décider à l'aider.  De toute façon, j'ai perdu ma journée, autant me défouler. Et parfois rien ne vaut une bonne bagarre bien sanglante pour remonter le moral à un dépressif. Enfin, vous je ne sais pas, mais moi ça me fait du bien. Je m'attaque donc au plus gros morceau, celui qui possède une arme à feu. Je m'amuse un peu avec lui, veillant à ce que nous soyons repérés par la populace locale et que la rumeur parvienne aux oreilles des leaders. Et si cela ne suffit pas, j'en tuerai une quinzaine, ça les fera réfléchir. Faut bien s'amuser, parfois. Je rêve du moment où je n'aurai plus à me cacher. Jouer à cache-cache, un temps, c'est drôle, mais à la longue ça devient ennuyeux. Mon bon samaritain finit par venir à bout de son adversaire. Pas trop tôt, pour peu j'aurais dû attendre. Il revient vers moi et me demande si je vais bien. Je lui répond par une grimace, affligé de voir ce que j'ai fait subir à ce pauvre homme allongé par terre… Ah ! Je me marre ! Mais ça mon sauveur n'en sait rien.

« Pas de casse. » Je l'observe de haut en bas « Toi non plus, on dirait. »

Il me tend sa main, et je la prends dans la mienne dans une poignée de main virile. Les situations de ce genre demandent des poignées de main fermes. « Nick Smith. » Smith est le nom de famille le plus courant du pays, cela me garantira un certain anonymat, même si j'utilise le vrai prénom de ce véhicule. Après tout, inutile de décliner mon identité complète avec affiliation et descendance, n'est-ce pas ?! Toujours mélanger une part de vrai au faux, voilà ma recette pour la réussite. « Tu es batteur dans une équipe de baseball ou bien maréchal ferrant ? Tu manies plutôt bien la ferraille. » Je lui rends sa main et mets les miennes en poche, m'appuyant contre une façade, comme si nous avions tout le temps du monde pour taper la discute. Après tout, le but n'est pas vraiment d'être discret n'est-ce pas ?

« Qu'est-ce qui t'amène dans ce quartier ? Tu n'as pas l'air d'être du coin. » Pas plus que moi, d'ailleurs...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t124-lucifer-if-they-won-t-accept-i-m-right-i-ll-rub-their-nose-in-it-til-they-choke-on-the-truth http://solemnhour.forumactif.org/t127-journal-bord-de-lucifer
avatar

Age : 45 ans
Métier : Chasseur amateur...mais alors très amateur. Est serveur dans un bar pour pouvoir manger un peu
Situation : Le coeur fermé hermétiquement, il ne peut se permettre de faire prendre des risques à qui que ce soit en étant avec lui.
Localisation : San Francisco
Feat. : Jeremy Renner
Copyright : Poppeaea pour l'avatar ♥ et Tumblr pour les gifs
Je suis aussi : Castiel
Date d'inscription : 20/01/2016
Messages : 138

Message Sujet: Re: [Terminé] La loi de la rue [pv Jonas] Jeu 5 Mai - 15:21


La loi de la rue

Lucifer & Jonas

Oui, je tiens à la vie. Je sais qu'en me voyant ce n'est pas ce qu'on se dit parce que j'agis vraiment en dépit de toute idée de sécurité, mais je suis comme ça, je suis assez impulsif. Je souris en songeant à ce que pourrait me dire Grégory s'il me voyait dans cette ruelle, m'apprêtant à mener ce combat contre deux types plus armés que moi et probablement plus combatif aussi. Je le verrais bien me dire un truc du style "Jonas, tu te dis maladroit, mais sérieux mec, tu cherches les emmerdes aussi, personne ne t'a demandé de venir aider ce type". Ouais, peut-être qu'il me dirait quelque chose comme ça, je ne sais pas, quoi qu'il en soit, j'étais là et je n'avais pas l'intention d'en partir, pas avant que cet homme ne soit "sain et sauf" selon la formule consacré. Le type que je suis venu aider se souciait de moi, c'est gentil, mais d'ordinaire ce n'est pas ainsi que ça se passe. Je hochais vigoureusement la tête en souriant.


- Mais ouais, je t'assures, ne t'en fais pas.


Bon Jonas, ce n'est pas vraiment le moment de taper la discut', ce n'est pas l'heure du thé et des petits gâteaux, peut-être plus tard, mais pour l'instant il est l'heure de se battre. Je n'avais pas pu m'empêcher de sortir une petite boutade lorsque j'ai entendu le type dire " Pardonnez-lui les mecs, il ne sait pas ce qu'il fait", ça m'a fait penser à Monsieur "vite un clou, je glisse", autrement nommé Jésus. Quoi ? Certes je crois en Dieu, mais je n'ai jamais dit que j'étais un fan de son rejeton. Enfin bref, j'avais donc balancé ma petite boutade et le type m'avait répondu sur le même ton. J'eus un petit sourire amusé.


- Non, en effet, je l'avoue, mais je ne suis pas contre, ça peut être intéressant, on m'a dit que la Bible était plutôt édulcorée concernant les faits et gestes du Sieur de Nazareth.


Le type dont je m'occupais se rappela à mon bon souvenir en me décochant un coup dans les côtes, je repris donc le combat, je le savais bien que je n'étais pas dans un salon de thé, mais quand même on est pas des bêtes, on peut parler un peu quand même, non ?  Heureusement, le combat, même s'il faut assez remuant, se termina assez rapidement, le gars que j'étais venu sauver, enfin en principe, se battait bien, je pense qu'il n'aurait même pas eu besoin de moi, mais au moins, j'aurais la conscience tranquille.


- En effet, je suis intact.


Puis nous nous sommes serré la main et il se présenta enfin. Il s'appelait Nick Smith. Plutôt banal comme nom, il a de la chance, moi j'ai horreur de mon prénom, enfin le deuxième ça va à peu près, mais le premier...enfin bref. Je lui adressais un sourire sincère.


- Enchanté Nick.


Bah quoi, c'est vrai, j'aime bien connaître le nom des gens avec qui je parle. Je ne pus m'empêcher de rire lorsqu'il proposa quelques "métiers" que je serais susceptible de faire. Je secouais négativement la tête.


- Absolument pas. Merci pour le compliment, mais je ne suis qu'un simple serveur de bar. Et disons que j'ai été un peu contraint d'apprendre à me battre, même si le résultat est loin d'être très probant, j'apprends toujours. Toi par contre, tu te bats bien. Je me suis même demandé ce que je foutais là finalement, tu aurais pu te charger d'eux tout seul, mais en même temps, lorsque je suis arrivé, ce n'était pas écrit sur ton front.


Je n'allais pas lui dire que j'étais un chasseur, d'abord parce que je doute qu'il me croit et en plus, s'il le croyait, il m'imaginerait certainement en train de chasser l'élan ou l'ours ou même pourquoi pas l'écureuil. Alors je préférais mentir un peu, après tout, je n'étais pas à ça près.


- Et bien disons que je mène une petite enquête personnelle et en effet je ne suis pas d'ici, je suis originaire de San Fransisco. Mais et toi ? Tu es d'ici ?


Je sais, ce n'est pas beau de mentir, ma mère dirait qu'avec un comportement pareil j'irais tout droit en Enfer, et bien si c'est ce qui m'attends à ma mort, tant pis. Qui sait, peut-être que j'y rencontrerais Lucifer s'il est libéré de sa cage entre-temps, il parait qu'il est d'une beauté à couper le souffle...il y aurait au moins un point positif. Remarque, s'il est comme le type en face de moi, je veux bien y aller tout de suite moi. Bref, je divague.


- Au fait, tu as un peu de temps devant toi ? Tu serais d'accord d'aller prendre un verre quelque part ? Ce serait mieux pour parler, tu ne crois pas ?





Hunting is my life
It's too dangerous for me to fall in love




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t103-once-upon-a-time-tu-ne-peux-pas-dire-il-etait-une-fois-comme-tout-le-monde-jonas http://solemnhour.forumactif.org/t105-journal-de-bord-de-jonas-e-sanders
avatar

Age : vieux
Métier : diable et bouc émissaire
Situation : à la recherche de mon vaisseau
Localisation : New York City
Feat. : mark pellegrino
Copyright : avatar rose noire et gifs mostunclean tumblr, signature merci Emy et le staff pour les teams!
Je suis aussi : Heather & Matthew
Date d'inscription : 02/03/2016
Messages : 415

Message Sujet: Re: [Terminé] La loi de la rue [pv Jonas] Lun 23 Mai - 21:29

Je suis vraiment tombé sur un drôle de personnage ! Pour commencer, il veut aider son prochain, ensuite, il est croyant et monte au créneau pour défendre Jésus et enfin, et pas étonnant, il n'est pas d'ici et n'a rien à y faire. Mais qu'est-ce que j'ai fait au Bon Dieu pour mériter ça ?! Ah... Oui, pardon. Je me souviens maintenant. Enfin. Ma besogne terminée et celle de mon comparse également, il me demande comment je vais. Plutôt bien, à part pour le fait que j'ai perdu l'occasion de causer à celui pour qui j'étais là au départ... Lui non plus n'est pas blessé, c'est fort dommage, ça lui aurait appris qu'on n'aide pas n'importe qui n'importe quand.

Il ne manque pas de se présenter, sa maman  l'a bien élevé, ce petit !  Je lui rends la pareille, ou presque et lui demande ce qu'il fait dans la vie. Ni maréchal ferrant ni joueur de baseball, mais barman. Il rit de mes propositions de boulot, je me demande ce qu'il faut faire pour qu'il arrête d'être optimiste, gentil et de bonne humeur... Sans doute pas grand chose. Je serait prêt à parier qu'il a des ennuis avec sa petite copine, s'il en a une. Il ne se baladerait pas seul dans les mauvais quartiers, sinon. Et il n'est pas entièrement franc avec moi, je peux le sentir. Que cache-t-il ? Je hausse les épaules quand il affirme que je sais me battre correctement.

« J'ai fait l'armée, dans mon jeune temps. » Littéralement "fait" l'armée... L'armée céleste, mais ça reste du militaire... « Depuis j'ai un peu pris du bide... » dis-je en faisant saillir mon abdomen pour preuve de mes dires. « Mais les réflexes sont restés on dirait. »

Je lui demande ensuite ce qu'il vient faire dans le Bronx, un quartier pas très fréquentable pour les gens qui ne sont pas du coin. Et même parfois pour ceux du coin, preuve en est les deux zigotos que nous laissons derrière nous. Il me réponds assez vaguement, dommage j'aurais bien voulu savoir a raison précise de sa visite. La curiosité est un de mes défauts. Surtout quand je n'ai rien de mieux à faire, c'est vrai.

« Je ne suis pas du coin non plus. Je suis ici pour affaires. » Et ça, c'est vague à souhait. Mais on questionne rarement les affaires d'un businessman. Encore que celui-ci est assez crétin pour le faire, puisqu'il est assez fou pour se jeter au secours du premier venu. Il a raté sa vocation de pompier.

Il me demande ensuite pour aller boire un verre. Okay. D'habitude, le type qui invite c'est plutôt celui qui s'est fait aider que l'autre, mais pourquoi pas. J'ai manqué mon rendez-vous, de toute façon. Je hausse les épaules en souriant,

« Ce serait malpoli de refuser. Tu viens de risquer ta peau pour sauver la mienne. Tu connais un endroit ? » Une chose est sûre, nous allons nous éloigner de quelques rues de cette allée. Si je veux pouvoir boire un verre sans être dérangé mieux vaut mettre de la distance entre moi et les sbires de mon objectif du jour.

Nous marchons quelque temps jusqu'à passer devant un bar un peu plus accueillant que les devantures précédentes aux vitres taguées et où il est pratiquement impossible de voir ce qui se passe à l'intérieur. Le but n'est pas de déclencher une deuxième bagarre. Du moins pas tant que je ne sais pas à qui appartient ce boui-boui ci. Il faudra que je me renseigne. En chemin, je lui demande,

« Alors comme ça tu as été enfant de chœur dans ta jeunesse ? Et maintenant tu es détective? »
Simple question, je me fiche de savoir s'il jouait à faire péter des pétards pirates dans le jardin de ses voisins ou s'il était un gentil garçon qui ira au paradis s'il ne fait pas de connerie avant de mourir ; je me demande simplement pourquoi il a osé me traiter de blasphémateur. Pas le genre d'insulte qu'on entend d'habitude. Quand on ne se trouve pas au Paradis, je veux dire. Parce que là-bas, c'est un crime de lèse majesté. Et on ne rigole pas avec ça, j'en sais quelque chose.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t124-lucifer-if-they-won-t-accept-i-m-right-i-ll-rub-their-nose-in-it-til-they-choke-on-the-truth http://solemnhour.forumactif.org/t127-journal-bord-de-lucifer
avatar

Age : 45 ans
Métier : Chasseur amateur...mais alors très amateur. Est serveur dans un bar pour pouvoir manger un peu
Situation : Le coeur fermé hermétiquement, il ne peut se permettre de faire prendre des risques à qui que ce soit en étant avec lui.
Localisation : San Francisco
Feat. : Jeremy Renner
Copyright : Poppeaea pour l'avatar ♥ et Tumblr pour les gifs
Je suis aussi : Castiel
Date d'inscription : 20/01/2016
Messages : 138

Message Sujet: Re: [Terminé] La loi de la rue [pv Jonas] Sam 23 Juil - 14:00


La loi de la rue

Lucifer & Jonas

Je n'avais pas absolument aucune idée de l'identité de la personne que je venais d'aider. Enfin si, je savais qu'il s'appelait Nick Smith puisqu'il venait de me le dire, mais je ne savais rien de lui et c'était normal, puisque avant ce soir, je ne l'avais jamais vu de ma vie. Ce n'est pas parce que je ne connaissais pas quelqu'un que j'allais prendre le risque de le laisser se faire tuer, voilà pourquoi j'étais intervenu. Finalement, il s'est avéré que Nick aurait très bien pu s'occuper des deux types tout seul. Enfin peu importe, maintenant c'était fait et puis ma soirée menaçait d'être pénible, là au moins elle se poursuivait beaucoup mieux qu'elle n'avait commencé. J'eus un petit rire quand il fit sortir son ventre pour appuyer ses dires.


- Oh ça va, il y a pire. Maintenant que tu me dis que tu as fait l'armée, je comprends pourquoi tu étais si combatif. Un soldat reste toujours un soldat...même s'il a pris du bide.


Ensuite nous nous sommes mutuellement renseignés sur la présence de l'autre en ces lieux. J'étais resté évasif sur mes raisons et il en avait visiblement fait de même. S'il pensait que j'allais insister pour savoir quelles étaient ses "affaires", il se trompait lourdement. J'arrivais à peu près à sentir quand un sujet était plutôt tabou. Je me contentais de hocher la tête.


- Je vois. Et bien j'espère pour toi que tu réussiras à les régler tes affaires.


Pris d'une impulsion subite, j'avais invité Nick à prendre un verre. Je m'étais dit que s'il acceptait, je l'emmènerais au bar où j'ai passé une bonne partie de ma soirée, d'abord parce que je n'en connaissais pas d'autre et puis il était plutôt sympa. Il était en tout cas plus avenant que tous ceux que j'avais vu jusqu'à présent, dont les devantures étaient sales et le personnel semblait peu avenant.


- Je le pense aussi. Et bien écoute je te propose d'aller là où j'étais tout à l'heure, l'endroit était plutôt sympa. Ce n'est pas loin, c'est à trois rues d'ici.


Sur ces entrefaites, nous nous sommes mis en route. Nick me demanda ensuite si j'étais un enfant de coeur devenu détective. C'est vrai que ça aurait pu être une explication, mais ce n'était pas ça. Je secouais négativement la tête, un petit sourire amusé sur mes lèvres.


- Absolument pas. Si je suis aussi calé sur la religion, c'est parce que mes parents sont très catholiques, ils m'ont inculqué des principes religieux tout au long de mon enfance et de mon adolescence. Ils pouvaient dire ce qu'ils voulaient, quand j'étais ado, j'ai eu ma période rebelle, mais je me suis calmé en grandissant. Pour te donner une idée de la façon de penser de mes parents...pour eux l'homosexualité n'existe pas, ou alors c'est une maladie, un défaut dans la matrice comme on dit. Du coup, je ne leur ai jamais dit que je préférais les hommes, ils pensent simplement que je suis devenu curé puisque je n'ai jamais ramené de fille à la maison quand j'étais plus jeune. Et mon apprentissage du combat et bien...j'ai vécu un drame personnel et c'est pour me venger que j'ai voulu apprendre des techniques de combats...techniques qui, comme tu as pu le constater, ne sont pas vraiment au point.


Nous arrivions enfin devant l'établissement. Je laisse Nick entrer et prendre place puis je m'installe avec lui.


- Alors ? Tu bois quoi ?





Hunting is my life
It's too dangerous for me to fall in love




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t103-once-upon-a-time-tu-ne-peux-pas-dire-il-etait-une-fois-comme-tout-le-monde-jonas http://solemnhour.forumactif.org/t105-journal-de-bord-de-jonas-e-sanders
avatar

Age : vieux
Métier : diable et bouc émissaire
Situation : à la recherche de mon vaisseau
Localisation : New York City
Feat. : mark pellegrino
Copyright : avatar rose noire et gifs mostunclean tumblr, signature merci Emy et le staff pour les teams!
Je suis aussi : Heather & Matthew
Date d'inscription : 02/03/2016
Messages : 415

Message Sujet: Re: [Terminé] La loi de la rue [pv Jonas] Jeu 4 Aoû - 13:43

« Je suppose que c'est comme pour le vélo, on ne perd pas certains réflexes... »

Pas un grand curieux, ce cher monsieur Sanders... Et s'il ne pose pas de question sur mes affaires, je peux supposer qu'il n'a pas envie que je lui en pose sur les siennes, n'est-ce pas ? Un peu frustrant, je dois l'avouer...

Je hoche la tête en signe de reconnaissance (bah quoi, je sais être poli quand je veux ; moi au moins, je sais réagir et m'adapter à cette société de primates, au contraire de bon nombre de mes frères et sœurs) Jonas me propose si gentiment de boire un verre que je ne peux refuser. Mon rendez-vous est manqué, du moins jusqu'à ce qu'on nous retrouve, je fais confiance aux yeux de mon contact pour cela, le quartier leur appartient. En attendant, je peux m'occuper autrement et en apprendre plus au sujet de ce trop bon Samaritain. Il me propose le bar qu'il vient de quitter...

« Je te suis. » Et je surveille nos arrières aussi, parce que je ne ferais pas confiance aux oreilles et à l'instinct de ce singe si ma vie en dépendait. Fort heureusement ce n'est pas le cas. Nous marchons donc tranquillement jusqu'à la porte dudit établissement. La chose polie à faire, quand on se balade de nuit dans les rues mal famée : parler de tout et de rien pour oublier ses peurs. (Je suis très doué en psychologie, vous ne le saviez pas? A force d'étudier ces singes glabres, on apprend quelques trucs qui fonctionnent pour les faire marcher dans la direction voulue, vous savez...) Je lui demande donc s'il a été enfant de chœur, ce qui semble l'amuser...

Tiens donc... Un détective qui se fait passer pour un curé... Voilà qui me fait penser à cette bande dessinée de Tome et Gazotti, Soda. Un flic du nom de David Solomon qui fait croire à sa mère qu'il est curé parce qu'elle est fragile du cœur et a perdu son mari policier et ne supporterait pas que son fils fasse le même métier... Amusant. Je me demande si comme dans la BD il change de tenue dans l'ascenseur pour arriver en soutane au domicile parental... Et j'apprends aussi qu'il est homosexuel. Les mœurs ont bien évolué pour oser ainsi l'annoncer à un parfait inconnu... Encore que ce soit sans doute plus facile de e dire aux étrangers, on se fiche de leur jugement, au contraire de celui de nos proches. Pas que j'ai quelque chose à faire de cela, mais bon... Voilà une faiblesse à exploiter. Rhôôô et en plus, il avoue vouloir se venger suite à « un drame personnel »... C'est mal la vengeance ! Ne sait-il pas qu'il ira droit en enfer ? Que Jésus a dit de tendre l'autre joue ? (Parce que c'était une vraie poule mouillée en fait, mais bon, j'ai toujours eu une préférence pour l'Ancien Testament... Au moins Père savait se faire respecter, alors.)

Je cache un sourire qui pourrait paraître malvenu, on ne se moque pas du malheur des autres parait-il.

« Je suis désolé pour toi. » Le drame doit être récent s'il n'a pas plus de technique que cela. Ou bien, c'est une tanche en combat, mais un cul bordé de nouilles. C'est une autre possibilité. « Pourquoi vouloir te venger ? Tu ne penses pas que cela t'apportera autre chose que des ennuis ? » Oui, moi, j'ose poser cette question. Parce que voyez-vous, l'apocalypse, au contraire de ce que bon nombre de personnes semblent penser n'est pas une question de revanche, c'est une façon  de démontrer que j'ai raison. Un mathématicien fait la preuve par a + b. Moi je fais la démonstration par humain + péché et destruction... Et au final mes frères seront eux aussi convaincus, ceux qui ne le sont pas encore... Et après avoir admiré un peu l’œuvre de mon cher Paternel, je peux vous assurer qu'il n'en reste pas beaucoup...

Nous finissons par arriver devant un bar acceptable, et je guide Jonas vers une table du fond de la salle. Oui, j'aime aller au fond des choses. Mais c'est aussi et surtout parce qu'ainsi quand les copains aux deux gangsters débarqueront, s'ils osent le faire, nous aurons le temps de les voir arriver. Et je n'ai pas besoin d'être proche de la porte, ce serait faire preuve de couardise. Qu'ai-je à redouter de ces larves ? Rien. Autant leur faire savoir.

« Une vodka sera parfaite. » Je m'installe sur mon siège en me demandant si ce gars est vraiment trop gentil ou bien s'il essaie de me séduire... Ce serait à moi de lui payer à boire puisque c'est lui qui m'a « sauvé »... Et il aurait bien besoin de quelques cours de self-défense... « Si tu veux, je peux t'apprendre quelques prises en remerciement pour ton aide. »

Et une fois qu'il aura un peu plus confiance en moi, je compte bien découvrir quel  été ce « drame personnel ». C'est toujours amusant ce genre d'histoire. Et surtout, voilà quelque chose à exploiter. J'aurai besoin d'une armée de démons d'ici la prochaine apocalypse, et si je parviens à lui faire perdre son âme, eh bien, ce sera un soldat de plus... Je n'ai rien de mieux à faire en attendant le prochain mouvement de mon contact.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t124-lucifer-if-they-won-t-accept-i-m-right-i-ll-rub-their-nose-in-it-til-they-choke-on-the-truth http://solemnhour.forumactif.org/t127-journal-bord-de-lucifer
avatar

Age : 45 ans
Métier : Chasseur amateur...mais alors très amateur. Est serveur dans un bar pour pouvoir manger un peu
Situation : Le coeur fermé hermétiquement, il ne peut se permettre de faire prendre des risques à qui que ce soit en étant avec lui.
Localisation : San Francisco
Feat. : Jeremy Renner
Copyright : Poppeaea pour l'avatar ♥ et Tumblr pour les gifs
Je suis aussi : Castiel
Date d'inscription : 20/01/2016
Messages : 138

Message Sujet: Re: [Terminé] La loi de la rue [pv Jonas] Sam 17 Sep - 13:23


La loi de la rue

Lucifer & Jonas


- Sans aucun doute, mais il faut tout de même se méfier avec le vélo, c'est un peu "casse gueule" parfois, non ?


Ce que je voulais dire par cette phrase tout en subtilité, c'était qu'il ne fallait pas se reposer sur ses acquis, il ne fallait pas croire qu'une chose était vraiment maîtrisé parce qu'on l'avait effectué une, deux ou trois fois, voir même plus. L'entraînement était vraiment très important. Remarquez, j'avais beau m'entraîner, je n'en demeurais pas moins un véritable boulet. J'en étais conscient et c'était ça le pire dans l'histoire, mais je n'y pouvais rien, j'avais beau essayer de m'améliorer, rien de ce que je faisais ne fonctionnais et puis, j'avais tenté de prendre des cours auprès de chasseurs plus expérimentés que moi, mais ils ne résistaient jamais très longtemps et mettaient rapidement fin à notre collaboration, du coup si je voulais progresser, j'avais plutôt intérêt à m'entraîner de mon côté, alors c'est ce que je faisais en prenant part à toute sorte de combats. Parfois je me mettais vraiment en danger, mais de toute façon...je n'ai plus rien à perdre.

Je n'étais pas d'un naturel curieux, et je sentais bien quand il valait mieux éviter certains sujets, voilà pourquoi je n'avais pas poussé mon interrogatoire de Nick plus loin, c'était à lui de me parler de sa vie s'il en avait envie et s'il ne le voulait pas, je n'allais pas le forcer. Alors que nous faisions route vers l'établissement que j'avais quitté il y a peu, Nick me demanda ce que je faisais, il pensait que j'étais un enfant de choeur ou quelque chose comme ça. Je l'ai donc rapidement démenti, j'ai évoqué le drame personnel que j'avais vécu, mais sans entrer dans les détails. J'esquissais un petit sourire lorsqu'il me dit qu'il était désolé pour moi.


- Merci.


Ensuite, il me demanda la raison de ma vengence. Mon visage se ferma l'espace d'un instant tandis que je repensais à la nuit qui m'avait pris l'homme de ma vie, au démon qui s'en était emparé. Ce ne fut qu'un bref instant parce que Nick n'était pas là à l'époque, il n'avait donc pas à subir le contre-coup de ma colère que je n'arrivais toujours pas à évacuer. Je haussais donc les épaules, arborant un air un peu plus amical.


- Oui, sans aucun doute, je vais au-devant de grands ennuis en voulant me venger de la sorte et je sais bien que la loi du Talion n'est pas vraiment apprécié par le Créateur, mais quand je pense à ce qui s'est passé, la colère qui s'empare de moi est tellement grande que je me dois de faire quelque chose, je ne peux pas laisser ma vie reprendre son cours normal, c'est au-dessus de mes forces. Lorsque mon heure viendra, je serais prêt à assumer les conséquences de cette guerilla personnelle auprès de Dieu, mais pour le moment...De toute façon, je n'ai plus rien à perdre.


Un voile de tristesse passa dans mon regard en pensant à Erik, je sais très bien qu'il n'aimerait pas ce que je suis devenu, ce que je suis en train de faire, mais il sait que quand j'ai décidé quelque chose, il est très difficile de me faire changer d'avis. Nous entrons enfin dans le bar et Nick m'emmène dans le fond de l'établissement. Lorsque le barman arrive, Nick se commande une Vodka.


- Pour moi ce sera un Diabolo cassis, merci.


Le barman retourna donc derrière son bar et je reportais mon attention sur Nick au moment où il me proposait de m'apprendre quelques prises. Je lui souris.


- Ce serait avec grand plaisir, mais je t'avertis, ceux qui ont voulu m'apprendre quelque chose ont rapidement perdu patience...j'espère que ce ne sera pas ton cas.




Hunting is my life
It's too dangerous for me to fall in love




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t103-once-upon-a-time-tu-ne-peux-pas-dire-il-etait-une-fois-comme-tout-le-monde-jonas http://solemnhour.forumactif.org/t105-journal-de-bord-de-jonas-e-sanders
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: [Terminé] La loi de la rue [pv Jonas]

Revenir en haut Aller en bas
 

[Terminé] La loi de la rue [pv Jonas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» DivizyonDepite lavalas Jonas Kofi trete pwochen gouv. Michelle P. Lwi ZAGO LORAY
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: Rps-