AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 

« [Abandonné] Hurt me please, I need it [PV : Anarazel] »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Judikaël ∞ Black Eyed Demon
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t1284-judikael-trouver-le-plaisir-dans-la-douleur http://solemnhour.forumactif.org/t1294-carnet-d-adresse-de-judikael#16698 Ven 8 Déc - 13:36

Age : Indéterminé, désolé mais il n'a pas envie de le donner

Métier : Serviteur de Bélial

Situation : Célibataire, n'a pas envie de s'encombrer de qui que ce soit

Localisation : Là où tu n'es pas visiblement sinon tu ne poserais pas la question

Feat. : Harry Shum Jr

Copyright : Avatar réalisé par creamy et gif pris sur Tumblr

Je suis aussi : Castiel, Jonas E. Sanders

Date d'inscription : 30/11/2017

Messages : 72

avatar
Black Eyed Demon
Statut du rp

sujet  privé; ft. Anarazel

type ❖ Temps présent

date ❖ /

informations spatio-temporelles ❖ Nous sommes en Enfer, donc l'espace-temps est relativement imprécis

intervention du MJ ❖ Non merci

Autre ❖ Fini pour Jud les journaux intimes  

©️ HELLOPAINFUL; revisité par SHADOW







Hurt me please, i need it

Anarazel feat Judikaël

Aujourd'hui, c'était relâche pour moi. Bélial était occupé toute la journée et ne m'avait pas assigné d'ordre précis autres que ceux que j'ai habituellement comme par exemple "Laisse traîner tes oreilles un peu partout et rapporte-moi ce que tu as entendu de plus intéressant". J'étais tellement heureux maintenant, j'étais en Enfer, libre de faire ce que je voulais...enfin dans une moindre mesure. Je n'aurais jamais imaginé qu'être au service d'un démon comme Bélial pourrait être aussi plaisant.Il faut croire que j'étais fait pour obéir. Je ne peux pas aller très souvent sur la Terre, Bélial préfère que je reste ici, mais parfois, il m'accorde le droit d'aller à la surface, il sait que j'ai besoin de voir ma soeur Astarté de temps en temps, j'en profite également pour voir des chats, des vrais. J'en ai dans ma chambre, mais ils sont soit empaillés, soit ce sont des statues. La plupart sont des cadeaux de ma soeur, mais j'en ai ramené aussi certains de mes différentes excursions sur la Terre.

Pour l'heure, j'étais dans mes "appartements" et je parcourais des yeux pour la énième fois cette semaine une page du journal de mon moi "humain"...et j'avais envie de vomir. Par l'Enfer, comment un type peut-il être aussi niais ? Dire que c'était moi. Heureusement, la torture est passée par là. C'est tellement bon, c'est...bof, inutile que j'essaye de vous dire ce que l'on ressent, pour pleinement apprécier, il faut le vivre soi-même.  Je froissais rageusement la page que j'avais dans les mains. Il s'agissait de celle où cet abruti racontait comment il se sentait après la mort de sa jumelle. Inutile de vous dire que ce passage ne me plaît pas du tout. Je me lève de mon siège et rassemble toutes les pages de ce torchon que j'ai à ma disposition. J'avais décidé que c'en était assez, cela faisait trop longtemps que je l'avais en ma possession, je n'en peux plus de voir ces lignes, elles me rendent malade. Je place le tas au centre de ma chambre, je l'arrose d'essence et, à l'aide d'un briquet, je fais tout flamber. Je regarde les flammes consumer le papier. Je ne peux m'empêcher de plonger ma main dans les flammes. Je ferme les yeux et serre les dents sous la douleur ressentie. Je retire ensuite ma main, le papier finissant de brûler.

Le journal n'était plus qu'un tas de cendres, pourtant les mots demeuraient toujours dans mon esprit et je ne pouvais laisser cela continuer, il me fallait me changer les idées. Je sorti vivement des appartements et, tandis que je marchais sans trop faire attention, je rentrais en plein dans quelqu'un. Grognant, je relevais la tête pour m'adoucir à la vue de la personne que je venais de "tamponner". Tel un chat quémandant à manger, je m'approchais doucement de lui, passant un bras autour de ses épaules.

- Anarazel...justement la personne que je souhaitais voir. Comment ça va ? Désolé hein, mais j'étais un peu énervé et du coup, je ne regardais pas où j'allais. Dis-moi...tu es occupé là ? Ou bien tu peux me consacrer quelques instants ?

Anarazel était le démon qui m'avait torturé à mon arrivée en Enfer. J'ai encore en tête les souvenirs de ce qu'il me faisait et c'était justement ce dont j'avais besoin actuellement, j'avais besoin de souffrir, j'avais besoin d'avoir mal pour rayer de ma tête les mots écoeurants que mon moi "humain" avait écrit sur le torchon que je venais de brûler.

- Parce que tu vois...j'aurais une petite faveur à te demander.

BesidetheCrocodile
Revenir en haut Aller en bas
Invité ∞ Invité
Lun 11 Déc - 12:28
avatar



Hurt me please, i need it

Anarazel feat Judikaël

Mon temps partagé entre Enfer et terre, entre mes obligations et occupations officielles et ce qui ne doit pas se voir, l'espionnage pour Crowley. Mais aussi cette mission de retrouver la crypte de l'Archange déchu aka Lucifer aka Monsieur je vais tout détruire. Je n'aime pas l'humanité pour ce qu'elle est mais parce qu'elle me donne une source permanente de divertissement sans oublier qu'ils font partie intégrante de ce que je suis, ce que je fais. Donc oui je me méfie de ce qu'il compte faire maintenant qu'il est de retour, bien que je ne vais pas le crier sur les toits bien évidemment. Je suis un démon, je ne suis pas suicidaire.

Enfin bref aujourd'hui je reviens en Enfer après avoir visité un nouvel emplacement possible pour ce fameux endroit. Quelque chose me dit que je vais avoir du mal à démêler le vrai du faux dans les informations que je peux réunir. Et un autre petit quelque chose me dit que Crowley ne va pas patienter indéfiniment. Ce qui fait que je ne suis pas de la meilleure humeur possible comme les humains disent j'en dépècerais bien vivants quelques chatons. Je progresse en Enfer pour me rendre dans ma partie, rejoindre mes Hellhounds, Orion marchant à un pas derrière moi comme à son habitude. Lui qui me suit pratiquement partout où que je puisses aller. Perdu dans mes plans et donc mes pensées, je l'entends grogner juste avant de me faire percuter par quelqu'un.

Ah non pas quelqu'un mais un de mes anciens cobayes, Judikaël, je me souviens que tordre son âme et le transformer en démon avait été particulièrement amusant. Il était tellement pleurnichard en arrivant dans mes mains avant de prendre plaisir à ce que je lui faisais subir.

- Judikaël, ça faisait longtemps.
Je ne l'ai effectivement pas vu depuis longtemps, il faut dire que nos chemins ont vite repris des directions différentes. Le laissant parler pour qu'il en arrive au fait puisque soit disant il souhaitait me voir. Ah. Une faveur, ben voyons. "Arrête d'être aussi mielleux et viens-en à ce que tu veux." Est-ce qu'il croit vraiment que se comporter ainsi avec moi va m'adoucir ou autre absurdité de ce genre ?

BesidetheCrocodile
Revenir en haut Aller en bas
Judikaël ∞ Black Eyed Demon
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t1284-judikael-trouver-le-plaisir-dans-la-douleur http://solemnhour.forumactif.org/t1294-carnet-d-adresse-de-judikael#16698 Lun 18 Déc - 23:34

Age : Indéterminé, désolé mais il n'a pas envie de le donner

Métier : Serviteur de Bélial

Situation : Célibataire, n'a pas envie de s'encombrer de qui que ce soit

Localisation : Là où tu n'es pas visiblement sinon tu ne poserais pas la question

Feat. : Harry Shum Jr

Copyright : Avatar réalisé par creamy et gif pris sur Tumblr

Je suis aussi : Castiel, Jonas E. Sanders

Date d'inscription : 30/11/2017

Messages : 72

avatar
Black Eyed Demon



Hurt me please, i need it

Anarazel feat Judikaël

Anarazel, Anarazel, Anarazel...un sourire amusé se dessina sur mes lèvres lorsqu'il me demanda d'arrêter d'être aussi mielleux. Oui, je suis provocateur, mais je ne suis qu'un gamin pour les démons après tout et vous savez ce qu'on dit, il faut bien que jeunesse se passe. Plus sérieusement, il ne faut pas vous fier à mon comportement actuel avec lui, je fais le fanfaron là, mais Anarazel est quelqu'un que je respecte énormément. C'est grâce à lui que j'ai découvert à quel point se faire torturer était délicieux, il manie les instruments avec une dextérité peu commune. Voilà pourquoi il était celui que je recherchais, je savais qu'il pourrait me faire oublier ces mots écoeurants que j'avais lu dans le journal de ma version humaine, ces mots, ces tournures de phrases qui avaient brûlé ma rétine. Oui, il fallait que je m'ôte cela de la tête.

Pourtant, je n'ai pas toujours pensé cela, lorsque je suis arrivé dans les mains d'Anarazel, je voulais être n'importe où ailleurs, mais je n'ai pas vraiment eu le choix, après tout, je m'étais suicidé, alors ma place était en Enfer, les premières années furent atroces, je m'en souviens parfaitement et puis, peu à peu, la douleur a laissé place au plaisir, je finissais par en demander encore plus, plus de coups, plus de douleur, plus de souffrance, j'en gémissais presque...quoi que non, je peux enlever le "presque" et c'est cette sensation que j'ai envie de retrouver, et je sais que me retrouver de nouveau entre les mains d'Anarazel me permettrait d'y parvenir.

- C'est vrai que ça fait longtemps, mais bon tu sais ce que c'est, on est tellement occupé et temps file si vite.

Je lisse une mèche de ses cheveux derrière son oreille, mon sourire toujours sur le visage.

- Tu as raison, être mielleux ne mène à rien, mais tu sais comment je suis, il faut toujours que je provoque. J'ai donc besoin de toi.

Je jetais un regard rapide au toutou d'Anarazel que je saluais distraitement puis me tournais de nouveau vers Ana.

- Figures-toi que je suis tombé il y a peu sur quelques pages du journal que tenait...enfin, mon "moi humain"...Je les ai lues ces pages et...j'ai eu envie de vomir.

Je fronçais les sourcils, arborant un visage glacial, je ressentais une sourde colère, comment avais-je pu être si niais ? Je soufflais pour me calmer puis affichais à nouveau un visage agréable.

- Et donc c'est là où tu interviens. J'ai absolument besoin de me changer les idées, j'ai besoin de m'ôter de la tête ces mots écoeurants que j'ai pu lire, ces pleurnicheries pathétiques qui noircissaient ce papier.

Je plantais un regard décidé dans les yeux d'Anarazel.

- Je te demande ça comme un service...torture-moi à nouveau s'il te plaît.

BesidetheCrocodile
Revenir en haut Aller en bas
Invité ∞ Invité
Ven 22 Déc - 13:51
avatar



Hurt me please, i need it

Anarazel feat Judikaël

Ce genre de comportement m'agace au plus haut point. Je sais bien que nous sommes des démons et que Judikaël est encore jeune mais ce n'est pas une raison. Est-ce que j'ai été comme ça moi ? Non certainement pas. Marcus ne l'aurait pas toléré de toute manière, savoir demander quelque chose à quelqu'un est un art qu'il faut savoir maîtriser. Je me demande s'il est ainsi devant Belial. Oui c'est le genre de choses que je sais, ceux vers qui vont mes anciens cobayes, une fois que j'en ai terminé de les torturer et qu'ils sont prêts. Enfin c'est vrai que ça arrive de moins en moins que je reprenne mes outils mais ça reste malgré tout quelque chose de fermement ancré en moi, quelque chose que j'aime faire à tout jamais. Mais pour le moment, je lui demande ce qu'il me veut ainsi et d'aller droit au but.

Sans compter que son quelques instant me laisse presque perplexe, je sens venir la grosse demande ou faveur pour reprendre ses mots. Le temps file si vite, mouais si on veut, ce n'est pas comme si on avait pas l'éternité devant nous. Tant qu'on ne croise pas la route d'un de ces abrutis de chasseur. Je suis à deux doigt d'enclencher le mode blasé en le voyant faire.

- Oui ça tu me l'as dit.

Et à mes pieds, il y en a un qui apprécie pas des masses qu'on me touche comme ça et Orion gronde légèrement, vu la taille de mon monstre, mieux vaut se méfier, je ne sais pas si j'aurais envie de le retenir si Judikaël poursuit ainsi. Ah enfin il commence à arriver au sujet. Son lui humain ? Un journal ? Sérieusement ? Apparemment oui il est sérieux le démon.

- Heureusement...

Il m'aurait dit qu'il avait aimé lire de telles choses, je pense que je l'aurais massacré là sur place et en moins de temps qu'il ne faut pour en dire. Tiens, encore une différence entre nous, je n'ai jamais été comme ça en étant humain, j'étais voué à l'Enfer dès ma naissance. Et puis j'attends la suite. Ah. Il est bien gentil mais ça me rapporte quoi à moi cette histoire ? Pas que l'idée de reprendre mes outils me déplaît hein comme je l'ai déjà dit mais m'en servir sur une âme déjà démoniaque, je n'en vois pas l'utilité.

- Et c'est moi que tu viens voir et pas Belial ? Oui il y a baleine sous gravillon là quand même. "Si jamais je te dis oui, ça ne sera pas gratuit alors ça me rapportera quoi ?"

BesidetheCrocodile
Revenir en haut Aller en bas
Judikaël ∞ Black Eyed Demon
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t1284-judikael-trouver-le-plaisir-dans-la-douleur http://solemnhour.forumactif.org/t1294-carnet-d-adresse-de-judikael#16698 Sam 6 Jan - 21:29

Age : Indéterminé, désolé mais il n'a pas envie de le donner

Métier : Serviteur de Bélial

Situation : Célibataire, n'a pas envie de s'encombrer de qui que ce soit

Localisation : Là où tu n'es pas visiblement sinon tu ne poserais pas la question

Feat. : Harry Shum Jr

Copyright : Avatar réalisé par creamy et gif pris sur Tumblr

Je suis aussi : Castiel, Jonas E. Sanders

Date d'inscription : 30/11/2017

Messages : 72

avatar
Black Eyed Demon



Hurt me please, i need it

Anarazel feat Judikaël

Je sais, je sais, cela pouvait être énervant d'avoir quelqu'un de mielleux face à vous, et d'ordinaire, j'en jouais beaucoup, parce que j'étais à des années lumière de cela, seulement je savais devant qui je me trouvais, je savais quand je devais arrêter et quand je pouvais continuer encore un peu et là, clairement le moment était venu pour que je reprenne un comportement normal. Et tandis que je pensais cela, le grognement du toutou d'Anarazel se fit entendre, comme pour me dire "méfiance tu vas trop loin". Bien sûr que cette bestiole me faisait peur même si je ne le montrais pas, ce n'était pas un caniche, c'était un Chien de l'Enfer et je n'avais clairement pas envie d'avoir cette bestiole à mes trousses. Ainsi, après son grognement, je m'étais un peu écarté d'Anarazel, laissant une distance respectable entre nous. Je lui ai donc dit ce que j'avais trouvé, ce pathétique journal où mon moi humain s'épanchait sur la "tristesse que lui apportait la vie", et bien après sur la douleur qu'il a ressenti en perdant sa soeur. Non, mais sérieusement, ce type n'était qu'une merde pathétique, heureusement qu'il s'est foutu en l'air, ça a permis d'effacer l'erreur qu'il était et de la corriger. D'ailleurs en parlant de correction, j'aimerai bien qu'Anarazel m'en donne une.

- Ouais, je sais, je pense comme toi, mais il n'empêche que ces foutus mots je n'arrive pas à les oublier, ça me fait comme un mauvais goût dans la bouche, c'était écœurant.

La question qu'Anarazel me posa ensuite ne me surpris pas le moins du monde, il est vrai que j'aurais pu demander ce service à Bélial, il me l'aurait rendu, sans aucun doute, et puis il maniait les instruments avec une telle dextérité que je gémissais de plaisir à chaque fois qu'il lui arrivait de me torturer. Donc oui, j'aurais pu lui demander, mais  j'avais envie que ce soit Anarazel. Pourquoi ? Et bien parce que c'est grâce à lui que tout a commencé pour moi, c'est entre ses mains que j'ai été façonné et que j'ai appris à aimer la torture.  Je plongeais mon regard dans le sien.

-  C'est vrai, tu as raison de te demander cela, c'est vrai que j'aurais pu aller voir Bélial, mais ce fut toi et non lui qui me tortura en premier et qui m'amena à aimer cela, c'est pour ça que j'aimerai que ce soit toi. Si tu me rends ce service, en échange tu pourras me demander de faire ce que tu veux pour toi.

Oui, il pourra me demander ce qu'il veut...sauf de trahir Bélial ou ma soeur, mais à part ça, aucun problème.

BesidetheCrocodile
Revenir en haut Aller en bas
Invité ∞ Invité
Mer 10 Jan - 15:38
avatar



Hurt me please, i need it

Anarazel feat Judikaël

Je ne peux que sourire en coin en le voyant reculer, un sourire un brin -ou beaucoup- sadique parce que je sais que malgré l'air que Judikaël peut afficher, il a peur d'Orion. Qui n'en aurait pas peur d'ailleurs, les Hellhounds ne sont pas que des outils pour aller récolter les âmes, ils sont bien pires que ça et un démon ne fait pas long feu devant feu. Sans oublier que je n'ai pas un petit modèle, Orion est digne de Cerbère -le chien de Poppaea- et si je me fie à ce qu'il se dit, de la femelle de Lucifer. J'ai de quoi être fier de moi avec lui et de savoir que oui il impressionne sans doute encore plus que d'autres. Même Crowley n'en a pas un comme lui. Bref, Judikaël se recule et la suite s'enchaîne d'elle même.

Parler de lui humain, sérieusement, vu la tronche de son âme quand il est arrivé en Enfer, je veux bien croire à quel point c'était dégoûtant. Et bien plus que ça encore.

- Pathétique tu veux dire.

Il y a quand même un point qui m'intrigue -on va dire- dans l'histoire et il me faut l'éclaircir.

- Et comment tu as eu ces écrits entre les mains ? Tu ne les aurais pas un peu cherché par hasard ?

Manquerait plus que toute son éducation démoniaque soit à refaire, tiens...Même si dans les faits, ce n'est plus de mon ressort. C'est aussi cela qui me fait lui parler de Belial par la suite, non parce que c'est louche tout ça. Oh ça ne me dérangerait pas du tout de savoir quelque chose que Belial ignore, ça pourrait même être une bonne chose, quelque chose pouvant me servir. Mais d'abord des explications. Hum. Est-ce que Judikaël pense qu'en essayant de me flatter, je dirais oui plus facilement ? C'est mal me connaître. Je suis comme beaucoup de démons, mon orgueil peut atteindre des plafonds mais je ne suis pas aussi facilement manipulable par cela.

- Tout ce que je veux vraiment ?

Oui je me méfie malgré tout de cette notion de tout, déjà que je ne suis pas encore convaincu par ce qu'il me dit. Disons que je pèse le pour et le contre des deux et je ne peux nier qu'avoir un démon, même un œil noir, qui me soit redevable, à qui je peux demander ce que je veux est tentante.

BesidetheCrocodile
Revenir en haut Aller en bas
Judikaël ∞ Black Eyed Demon
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t1284-judikael-trouver-le-plaisir-dans-la-douleur http://solemnhour.forumactif.org/t1294-carnet-d-adresse-de-judikael#16698 Sam 13 Jan - 1:57

Age : Indéterminé, désolé mais il n'a pas envie de le donner

Métier : Serviteur de Bélial

Situation : Célibataire, n'a pas envie de s'encombrer de qui que ce soit

Localisation : Là où tu n'es pas visiblement sinon tu ne poserais pas la question

Feat. : Harry Shum Jr

Copyright : Avatar réalisé par creamy et gif pris sur Tumblr

Je suis aussi : Castiel, Jonas E. Sanders

Date d'inscription : 30/11/2017

Messages : 72

avatar
Black Eyed Demon



Hurt me please, i need it

Anarazel feat Judikaël

Rien que de penser à cette période où j'étais humain, j'en ai des boutons. Mes souvenirs sont inexistants et c'est une bonne chose, mais à cause de ce journal que j'ai retrouvé, j'ai une vague idée de ce que pouvait être la vie de mon moi humain et ça me rend malade.  Alors naturellement je suis d'accord avec ce que dit Anarazel puisque j'ai pensé la même chose. Cétait clairement pathétique, je crois que si j'avais ma version humaine en face de moi, je l'aurais frappé jusqu'à ce que mort s'en suive. enfin bref. Je n'ajoutais rien de plus à ce commentaire. Oui, c'était pathétique, inutile d'en dire plus.

Je fronçais les sourcils à la question d'Anarazel. Etait-il réellement sérieux ? Me faisait-il une plaisanterie ? Oui, ce devait être cela, il plaisantait. Non, mais franchement, dis-moi, par tous les démons de l'enfer pourquoi j'aurais recherché ce carnet ? D'abord, je ne me rapellais même plus que j'en avais tenu un. Ensuite, quand bien même je m'en serais rappelé, il est bien évident que je ne l'aurais pas recherché sauf peut-être pour le brûler, mais dans ce cas je ne me serais même pas donné la peine de l'ouvrir.

- Chercher ce torchon ? Non, mais tu te fiches de moi ! Je l'ai retrouvé alors que Bélial m'avait autorisé à regagner la surface, c'était peu de temps après que je sois passé entre ses mains, lorsqu'il m'avait libéré de la salle dans laquelle on s'était enfermé pendant deux mois. Il m'avait permis de passer deux jours humains sur terre. Je suis donc allé sans perdre un instant, seulement je ne savais pas vraiment où j'avais atterri. La maison où je me trouvais était en piteux  état et ne me disait rien. De toute façon, j'avais oublié qui j'avais été et je n'avais pas du tout envie de m'en souvenir. Le hasard a voulu que je me retrouve dans la dernière maison que mon moi humain avait habité avant de se foutre en l'air, acte qui, soit dit en passant, était le plus intelligent qu'il a fait de toute sa misérable vie.  Bref, j'étais dans cette baraque et en la fouillant, j'ai trouvé ce carnet. J'avais autre chose à foutre que lire un machin pareil. Je l'ai donc mis dans ma veste et je n'y ai plus pensé. Quand je suis rentré à la maison, je l'ai collé dans un tiroir dans ma chambre et je n'y ai plus pensé. C'est tout à l'heure que je me suis souvenu de son existence et que j'ai voulu savoir ce qui était écrit dedans...maintenant que je le sais, je me dis que j'aurais mieux fait de ne pas l'ouvrir.

Je regardais Anarazel. Je ne pensais pas que j'aurais autant d'explication, de justification à fournir. Il ne semblait pas des masses intéressé par ce que je lui proposais. Moi qui avais pensé lui faire plaisir, mais bon, il semblerait que je me sois trompé. Quoi ? Oui, je ne suis pas patient, mais je n'ai jamais dit que je l'étais.

- Oui tout...enfin sauf bien sûr si cela va en contradiction avec les souhaits, ordres  et désirs de Bélial.

Oui, ne t'y trompes pas Anarazel, même si je te devrais un service, Bélial sera toujours mon maître, ma loyauté et ma dévotion n'iront qu'à lui et personne d'autre.

- L'avantage quand on est un démon, c'est qu'on a le temps. Ce n'est pas une offre limité. Si tu accèdes à ma requête maintenant et que tu me demandes le paiement de ma "dette" que dans quinze, vingt, cent, deux cent ans, ce sera toujours valable.

BesidetheCrocodile
Revenir en haut Aller en bas
Invité ∞ Invité
Lun 15 Jan - 15:27
avatar



Hurt me please, i need it

Anarazel feat Judikaël

Les souvenirs de ma vie humaine, je m'en passerais volontiers et encore que j'en ai que très peu, juste assez pour savoir ce que l'Enfer je l'ai bien cherché. Que je ne regrette rien du tout, au contraire même. Alors forcément je me dois de savoir comment il a pu avoir ce carnet entre les mains, c'est louche quand même cette histoire. Surtout que les yeux noirs vont moins facilement et souvent sur terre que ceux d'un rang supérieur. Du coup j'écoute ses explications attentivement et le début ne me surprend pas du tout, bon c'est pas si mal que ça pour l'instant. Relevant un sourcil quand il m'indique où il est arrivé sur terre, tu parles d'une coïncidence et si Belial l'avait fait exprès de l'envoyer là comme ça ? Ce qui serait fort possible après tout, même si on a peu ou pas de souvenirs de nos nous d'avant, des fois une impression peut rester. Enfin de toute manière ça ne me regarde pas vraiment mais cela m'y fait penser quand il me dit avoir embarqué ce carnet, que peut-être sans le savoir, il a été attiré par lui.

- Je confirme que tu aurais mieux fait oui.

Mais bon au moins je peux constater que Judikaël ne nous fait pas un...je sais même pas comment définir cela, une humanoïte aiguë, allez j'invente des mots mais bon. Me retrouvant à lever les yeux au ciel à ce qu'il me dit ensuite, retenant de justesse un « tu vas jouer les toutous à Belial longtemps ? », après tout qu'est-ce que j'en ai à foutre. Certains démons ne sont faits que pour suivre aveuglement un autre.

- Oh mais je ne le sais que trop bien que ceci, tu ne m'apprends rien. Je pense que tu n'as pas que besoin d'oublier ces choses d'humains mais aussi... D'un mouvement ample, je me rapproche de lui et glisse ma main droite dans sa nuque, venant lui susurrer à l'oreille. "de te souvenir de qui je suis, ce que je sais faire et ce que tu me dois."

Je recule mon visage juste assez pour pouvoir lui faire face, mes lèvres à quelques centimètres des siennes et d'une voix affirmée.

- Tu sais comment je scelle un contrat.

Parce qu'après tout, il s'agit d'une sorte de contrat entre lui et moi, une manière de dire qu'aucun de nous deux ne pourra plus reculer. Moi à reprendre mes outils pour le torturer et lui à me devoir un service.

BesidetheCrocodile
Revenir en haut Aller en bas
Judikaël ∞ Black Eyed Demon
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t1284-judikael-trouver-le-plaisir-dans-la-douleur http://solemnhour.forumactif.org/t1294-carnet-d-adresse-de-judikael#16698 Dim 11 Fév - 17:11

Age : Indéterminé, désolé mais il n'a pas envie de le donner

Métier : Serviteur de Bélial

Situation : Célibataire, n'a pas envie de s'encombrer de qui que ce soit

Localisation : Là où tu n'es pas visiblement sinon tu ne poserais pas la question

Feat. : Harry Shum Jr

Copyright : Avatar réalisé par creamy et gif pris sur Tumblr

Je suis aussi : Castiel, Jonas E. Sanders

Date d'inscription : 30/11/2017

Messages : 72

avatar
Black Eyed Demon



Hurt me please, i need it

Anarazel feat Judikaël

L'amnésie qui me frappait à propos de ma vie humaine était réellement bienfaitrice, de ce que j'avais pu en lire à travers les pages de ce foutu cahier, ma version humaine n'était qu'une merde sans aucun amour propre, toujours à pleurnicher, bon sang, si je l'avais en face de moi, il me ferait vomir des lombrics, j'en suis persuadé. Je crois que je le torturerai moi-même par simple plaisir de la chose.  Quoi qu'il en soit, lorsque Anarazel confirma le fait que j'aurais mieux fait de ne pas ouvrir le cahier, je ne pus que faire une petite grimace avant d'approuver.

- Oui, bah tu sais ce qu'on dit, ce qui est fait, est fait.

Il est bien évident que j'avais envie de tout sauf de redevenir cet humain pathétique. Je savais très bien que pour certains je passais pour le toutou de Bélial, je suis même persuadé que Anarazel pense cela, mais sincèrement, leur avis sur moi m'importe peu. Oui, je vénère Bélial et cela n'est pas prêt de changer, peu importe ce qu'on pourrait penser de moi, il a une emprise sur moi que je ne m'explique pas, mais que je ne regrette pas le moins du monde. Anarazel vient ensuite glisser sa main dans son cou et me murmurer quelques mots à l'oreille. Je ferme les yeux, pour un peu je ronronnerai d'anticipation face à ce qui m'attendais.

- Oh, mais je ne l'oublie pas, ne t'en fais pas pour cela.

Puis ses lèvres se trouvent vraiment très proches des miennes. Ouvrant les yeux, plongeant mon regard dans le sien, j'esquisse un petit sourire.

- Bien sûr que je le sais.

Joignant le geste à la parole, je comble la distance qui sépare nos lèvres et je l'embrasse, scellant ainsi ce fameux "pacte". J'allais passer entre ses mains pour qu'il me fasse oublier ces phrases  atroces que j'ai lu, cette attitude merdique qu'avait eu ma version humaine et, en échange, je lui rendrai le service qu'il voudrait, lorsqu'il en aura besoin.

BesidetheCrocodile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

« [Abandonné] Hurt me please, I need it [PV : Anarazel] »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» PACHA petit lhassa apso 9 ans abandonné (62)
» Rufus, caniche abricot de 4 ans, abandonné 2 fois ! (dép56)
» BENJI Shih tzu abandonné à 10 ans (02)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: in the further :: Archives :: Rps & Rps Loterie-