Partagez | .
 

 Premier contact avec la proie du vice (Abi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
avatar

Age : antédiluvien
Métier : Prince et Général des enfers, Trafiquant d'art et propriétaires de clubs
Situation : Polygame
Localisation : Derrière mon bureau
Feat. : Cillian Murphy
Copyright : Moi même
Je suis aussi :
Personne d'autre
Date d'inscription : 08/10/2017
Messages : 70

Message Sujet: Re: Premier contact avec la proie du vice (Abi) Mar 17 Oct - 23:44



First Contact

ft. Abigail & Asmodeus

A ce « Bordel » libéré, je contiens un petit sourire de satisfaction, adorant pouvoir faire de tels effets sur des êtres humains comme inhumains. Bon, j’aurais aimé qu’elle vienne à me frapper, me crier dessus ou pire, cela aurait été comme un bonus mais elle semble plus civilisée que la moyenne de ceux de son espèce, cela malgré les apparences. Je peux voir d’ailleurs à sa réaction qu’un instant elle se sent confuse quand je lui fais comprendre que la devinette est une forme d’obligation liée à sa nature. Cela fait d’ailleurs si longtemps que cette règle est en place que je ne me souviens plus qui l’a posé, si c’est de moi, d’un autre, mais que voulez vous, avec le temps cela devient immuable, un peu comme d’autres règles d’autres créatures. D’ailleurs, je crois même qu’un des textes bibliques parlant de moi précise ce petit point, que je ne m’annonce pas mais ne nie point qui je suis quand on me demande si je m’appelle Asmodeus.

« Voyons, point besoin de demander pardon… Ce monde est complexe, empli de petites conditions. Moi même qui suit presque aussi vieux que les hommes, je ne sais point toutes les lois régissant notre univers. » Et je ne mens pas, si j’avais ce pouvoir je ne serais pas ici mais trouverait comment enfermer à jamais Père pour éviter un Apocalypse, j’arracherais la grâce de l’Archange Michael pour ce qu’il a fait à Sodome et Gomorrhe ainsi que pour toutes ces âmes qu’il a sacrifié sans chercher à les sauver. Bref, je tenais à préciser car je n’ai point besoin qu’elle s’excuse d’une façon ou d’une autre, à la limite je préfère qu’elle me dise simplement merde, ou que c’est de ma faute. Après tout nous sommes tous différents en ce monde, elle est méfiante, moi je suis énigmatique. Chacun son caractère. Un blanc s’installe, mais d’une très courte durée, sans m’inquiéter ou m’énerver, déjà que je suis d’une nature patiente, pouvant attendre des siècles avant de revoir quelqu’un de proche comme si c’était hier, elle ne m’aura surement pas à l’usure. En faite elle n’a pas une assez longue durée de vie pour réussir un tel tour.

J’hausse un sourcil quand elle me prévient de son humeur et attend la suite, la laissant user de son équipement étrange et surtout incompréhensible. Au moins, cette petite chose lui permet de me définir rapidement, ce qui montre que les technologies modernes deviennent des armes pour les chasseurs, bien plus évoluées que leurs vieux bouquins. « Oui, la tête d’un Buffle, d’un homme et d’un bélier… Les hommes d’antan étaient très originaux sur leur façon de nous imaginer. » Ah les vieux folklores, j’aurais tellement aimé pouvoir chevaucher un Dragon comme dans leurs écrits, cela aurait été surement bien plaisant, voir amusant, mais tellement impossible. Au moins maintenant elle ne va plus me confondre avec Belial et saura qui je suis, en tout cas de nom car les légendes ne sont que des légendes et ne disent pas tout. « Il faudrait vraiment que j’apprenne à comprendre vos technologies… Cela semble si facile entre tes doigts. ». Je pourrais lui proposer de nous balader pour continuer, de chasser pour apprendre à se connaître, ou simplement se rendre à une fête, mais je vais attendre qu’elle soit un peu plus fixée sur moi, que nous arrivons à nous mettre d’accord sur nos bases relationnelles.






Prix:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t1164-asmodeus-hooked-on-a-feeling http://solemnhour.forumactif.org/t1175-carnet-d-adresses-d-asmodeus-dieu-que-c-est-bon-non-chuck-pas-toi
avatar

Age : 24 ans
Métier : Chasseuse à mi-temps / actrice ratée
Situation : Célib' endurcie
Localisation : Chicago [nomade]
Feat. : Nicola Peltz
Copyright : Gué
Je suis aussi : /
Date d'inscription : 28/04/2017
Messages : 194

Message Sujet: Re: Premier contact avec la proie du vice (Abi) Mer 18 Oct - 20:12

"First contact"

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.

Les trois têtes était l'attribut qui m'avait marqué. Je ne pouvais pas poser de question plus efficace. S'il me répondait non, je demandais Belial. Si oui, Asmodée. Il s'avérait que la réponse était positif. Je ne tenais donc face à cette deuxième option. Ou peut-être était-ce un mensonge de plus. A présent, il m'était impossible de le croire quoi qu'il me dise. Cela allait bien au delà de la simple méfiance. Pourtant, je continuais à lui parler. C'était de l'inconscience pure et dure. Je devais terriblement m'ennuyer dans la vie, pour me risquer à une chose pareil. S'il disait vrai, je m'adressais à un démon super-star dans sa catégorie. Un caïd. Mais, il y avait bien 50% de chance pour qu'il s'agisse d'un énorme mensonge, après tout. Je n'avais aucune raison de me prendre la tête vis à vis de son soit-disant rang haut placé dans la hiérarchie démoniaque. Je préférais "aller avec le flow", comme dirait un Hipster.

— Ok Asmo. J'vais t'appeler Asmo. Son prénom complet était bien trop étrange à prononcer à voix haute. Qui plus est, une société de jeu de société portait le même. Un surnom s'imposait. T'es pas venu me voir uniquement pour un cours d'informatique, je suppose ? Soit dit en passant, je pourrais t'en donner un.

J'avais très souvent aidé ma mère et ma grand-mère à utiliser leurs ordinateurs et autres appareils technologiques. Cela ne me posait aucun problème de recommencer avec quelqu'un d'autre. Avec le temps et l'expérience, j'avais commencé à acquérir de bonnes compétences d'aide à l'apprentissage. Il suffisait de parler doucement, clairement, tout en utilisant un vocabulaire bien précis et compréhensible pour un novice. Je n'avais pas la fibre pédagogue mais, être douée pour donner des ordres directifs suffisait parfois. Mais là n'était pas la question. Son but premier n'était certainement pas d'apprendre à communiquer grâce aux émojis. Il devait y avoir une raison à sa présence. Et puis, pourquoi venir me voir moi? Je me risquais à l'interroger directement.

— Qu'est ce que tu m'veux, au juste?

made by LUMOS MAXIMA


©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t902-abby-one-for-the-road http://allwaswell.forumgratuit.lu
avatar

Age : antédiluvien
Métier : Prince et Général des enfers, Trafiquant d'art et propriétaires de clubs
Situation : Polygame
Localisation : Derrière mon bureau
Feat. : Cillian Murphy
Copyright : Moi même
Je suis aussi :
Personne d'autre
Date d'inscription : 08/10/2017
Messages : 70

Message Sujet: Re: Premier contact avec la proie du vice (Abi) Jeu 19 Oct - 0:51



First Contact

ft. Abigail & Asmodeus

Asmo… J’en avais reçu des noms de la part des hommes, déjà toutes les conjonctures possibles de mon nom, Asmoday, Asmodée, Asmodius, Asmodaios, Asmoth, Hasmoday, Asmobée, Aschmédaï, Asmadai, Chashmodai, Azmonden, … Puis des noms différents Aesma, Sidonay, Serpent, … Mais personne n’avait encore simplement tenté Asmo. Enfin, si cela lui permet d’adopter plus facilement le contact avec ma personne, soit, allons pour Asmo. Ce qui est bon signe, c’est que malgré son statut de Chasseuse, elle ne tente rien contre moi, elle ne cherche pas à me chasser ou quoi que ce soit d’agressif, mais mieux que cela, elle vient presque me proposer de me donner des cours sur la technologie moderne, montrant donc indirectement qu’elle n’est point indisposée à ma présence, ce qui est un atout à ne surtout pas négliger. Comme certains humains disent, se projeter c’est comme adopter. En tout cas, cette histoire prend une bonne tournure en cet instant.

« Va pour Asmo… Et je note pour la proposition, mais je crois qu’à partir d’un temps, ce genre de chose deviennent incompatible avec ma nature. Mais pourquoi pas. » Ou surtout avec nature… Si ancien il est naturel qu’à partir d’un moment suivre soit complexe, ayant vécu si longtemps dans des ères où même l’électricité était quelque chose d’inimaginable. Vous ne pouvez pas comprendre ce que c’est de voir le monde passer d’armes primitives, de véhicules animaliers, à ces armes à feu, les voitures, les avions et maintenant ça… Des ordinateurs à la limite, je sais encore les utiliser un minimum mais ceux de poches… Non faut pas abuser, cela devient presque encore plus difficile que de lancer des sortilèges ou pratiquer des rituels. Me connaissant, je risque de m’énerver dessus et de le broyer, le griller ou le bruler… Surtout avec le manque de maitrise de mes colères. Soudainement en y pensant je me mets à rire, amusé par cette scène qui passe par mon esprit. « En faite je ne suis point certain que tu aies la patience pour ce genre de chose. » C’est presque dit avec une lueur de défi, de challenge lancé. Après tout chaque excuse qui me permettra de la côtoyer est bonne à prendre non ?

J’affiche un sourire à sa question, venant droit au but, mais je ne sais point si il faut réellement dévoiler le fait que je compte laisser le vice se glisser en elle, ou si je dois juste parler de l’envie de jouer ? De côtoyer des mortels comme il m’est arrivé de faire. Bon, certains mythes sur ma présence auprès des humains n’est point flatteur, comme celui où j’ai massacré tous les promis d’une jeune femme, un par un, mais après tout si elle est comme je pense, elle ne s’intéressera pas vraiment aux histoires du passé. Je ressors une nouvelle cigarette de mon paquet situé dans la veste, cette fois ci d’un geste bien plus précis et fluide, surtout au moment de glisser ce tube à mes lèvres pour l’allumer. C’est vraiment quelque chose qui n’arrivera jamais à me quitter, n’ayant plus jamais lâché la cigarette depuis que je l’ai découverte. « Je suis persuadé que tu ne vas pas vouloir me croire. » Après tout, si un ange gardien se pointe pour venir dire qu’il est la pour une personne, tout le monde l’accepte, mais si c’est un démon de suite ils pensent à mal. Pourtant, ne vous fiez pas aux apparences, les anges n’ont rien de saints et les démons sont surement plus proches des hommes que ces emplumés. « Mais comme je t’ai dit, tu es particulière et bien différente des autres chasseurs. J’aime ça… » Quelques mots avant une nouvelle bouffée de fumée que je recrache vers les cieux. Ah oui, elle aime les réponses directes… « Je viens apprendre à te connaître. » Voilà, la c’est clair, net et précis, sans mensonge vu que c’est la première étape, mais au lieux de rester ici à ne rien faire, il serait peut-être temps de bouger non ?

« Donc, si au lieu de trainer contre ce mur… Nous allions chasser ? Ou trouver une animation quelconque pour profiter de cette nuit pleinement ? »







Prix:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t1164-asmodeus-hooked-on-a-feeling http://solemnhour.forumactif.org/t1175-carnet-d-adresses-d-asmodeus-dieu-que-c-est-bon-non-chuck-pas-toi
avatar

Age : 24 ans
Métier : Chasseuse à mi-temps / actrice ratée
Situation : Célib' endurcie
Localisation : Chicago [nomade]
Feat. : Nicola Peltz
Copyright : Gué
Je suis aussi : /
Date d'inscription : 28/04/2017
Messages : 194

Message Sujet: Re: Premier contact avec la proie du vice (Abi) Jeu 19 Oct - 20:43

"First contact"

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.


— En fait je ne suis point certain que tu aies la patience pour ce genre de chose.
— Pas besoin de patience. La détermination suffit parfois. Et moi, la détermination, j'en avais des tonnes. J'avais cette chose en moi qui me sommait de ne jamais abandonner. On appelait ça l'ego. Je refusais tout simplement les défaites, par pure fierté.  

Evidemment je n'allais pas le croire, quoi qu'il me réponde. Mais ça valait tout de même la peine de demander. C'était plus fort que moi, il fallait que je lui laisse le bénéfice du doute. Je me haïssais parfois. Tout serait tellement plus simple si j'étais capable de me fermer complètement aux autres. Cela m'éviterait les déceptions à répétition. Sa réponse était plutôt flatteuse, en un sens. Du moins, si on aimait l'idée de sortir du lot. Il me laissait entendre que j'étais assez spéciale pour qu'un putain de démon s’intéresse à moi. Ce n'était pas rien. J'avais bien conscience de ma personnalité atypique mais, il m'était difficile de croire que ce soit la raison de sa venue. Je n'étais qu'une petite humaine parmi tant d'autre. Une chasseuse déplorable, en plus de ça. Mon job était de tuer les créatures maléfiques, pas de sympathiser avec. Était-ce mon manque flagrant de confiance en moi qui m'empêchait d'y croire, ou mon narcissisme qui me poussait à espérer qu'il dise vrai? Peut-être un peu des deux. D'aussi loin que je me souvienne, je subissais toujours ce conflit intérieur. J'avais beau me trouver géniale, je restais convaincue que personne ne partageais cet avis.

— Donc, si au lieu de trainer contre ce mur… Nous allions chasser ? Ou trouver une animation quelconque pour profiter de cette nuit pleinement ? Cette proposition sonnait vaguement comme un rencard. Honnêtement. S'il ne s'était pas s'agit du très réputé Asmodée, j'aurais eu matière à me faire des films. Dans le cas présent, je m'attendais surtout à un plan machiavélique de sa part.
— Peu importe. J'te suis. Je décollais mon dos du mur, prête à bouger d'ici. Quitte à se jeter dans la gueule de loup, autant y aller à fond. Il avait certainement une idée derrière la tête, et je voulais savoir quoi. Le suivre était la meilleure des options. C'était aussi la meilleure des options pour se faire tuer. Mais comme dirait le bon vieux dicton : qui ne tente rien n'a rien.

made by LUMOS MAXIMA


©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t902-abby-one-for-the-road http://allwaswell.forumgratuit.lu
avatar

Age : antédiluvien
Métier : Prince et Général des enfers, Trafiquant d'art et propriétaires de clubs
Situation : Polygame
Localisation : Derrière mon bureau
Feat. : Cillian Murphy
Copyright : Moi même
Je suis aussi :
Personne d'autre
Date d'inscription : 08/10/2017
Messages : 70

Message Sujet: Re: Premier contact avec la proie du vice (Abi) Sam 21 Oct - 18:24



First Contact

ft. Abigail & Asmodeus

Détermination ou prétention ? Je ne sais point mais j’ai la sensation qu’elle n’est pas du genre à pouvoir accepter une forme de défaite et que si elle se lance dans ce challenge, ce serait pour réussir quoi qu’il en coute, sans abandonner ni se dévier du chemin. C’est une qualité tout comme un défaut qui reste parfaitement exploitable et que je note dans un coin de mon esprit. Une carte que je pourrai abattre à un moment sur ce tapis de jeu pour gagner quelques points ou prendre l’avantage si nécessaire. Tout se qu’offre un humain est toujours utilisable, pour cela surement que le droit des hommes leur conseil de garder le silence ou que tout ce qu’ils pourront dire sera retenu contre eux. Le moindre mot, le moindre geste, cela sait trahir une personnalité, donner des options nouvelles, dévoiler une faiblesse.

Maintenant dévoilé une part de vérité, j’attends de voir si elle l’accepte ou si d’autres questions pointent leur nez. Il faut dire que pourtant c’est simple, en tant que chasseuse elle est très différente du lot, n’a pas le coté extrémiste, semble accepter une présence que d’autres fuiraient ou tenteraient de détruire. Elle est une femme avec des charmes physiques évidents et pourtant elle n’est pas touchée par la tentation de la chair. Mais en plus, elle tente de cumuler une vie normale et celle de chasseuse. Franchement, son niveau de compétence ne m’intéresse pas, mais le mental qui fait cette femme m’intéresse au plus haut point, sortant totalement des normes humaines courantes. Et franchement, cela devient rare un humain qui est unique en son genre dans cette époque où ils cherchent tous à s’uniformiser, à ressembler au reste de la masse et suivre les préceptes généraux sans spécialement les apprécier mais juste parce que c’est ce que font les autres. C’est d’ailleurs pour tout cela que je me donne la peine de me pencher sur elle personnellement alors que la majorité des humains je ne fais que passer dans la masse pour inspirer certains vices et laisser faire l’effet de mode ou de troupeau.

Bien, vu qu’elle accepte de me suivre, autant alors en profiter et user de quelques unes de mes connaissances en ce monde de mortels pour lui offrir un peu d’animation. Surtout que cette ville possède quelque chose qui serait tout a fait dans ses cordes. « Nous ne sommes pas très loin de la demeure des Becker, si tu souhaites nous pouvons y aller avec mon véhicule, sauf si tu préfères en emprunter un autre ? » La maison des Becker, une maison hantée qui d’ailleurs avait déjà reçu la visite d’un Médium et d’un Exorciste dans le passé, mais cela n’avait point suffit à chasser les esprits qui hantaient ces lieux imprégnés par la mort ainsi que la violence. De quoi donner du travail à la Chasseuse et aussi de faire une belle preuve de ses talents. Après tout cette maison a connu le malheur il y a un peu plus d’un siècle est elle est hantée depuis, d’ailleurs un des anciens propriétaires a fait un succès en écrivant un livre sur ce qu’il a vécu là-dedans, True Hanting. Et puis il n’y aura personne pour nous déranger vu que cette maison est toujours à vendre.

Je fais donc quelques pas vers la rue, me tournant vers elle pour continuer en marche arrière, attendant sa décision sur le moyen de s’y rendre. Même si je pourrais déjà m’y trouver en un clin d’œil. « Je suis certain que cela nous permettra de nous mettre à l’aise et faire plus ample connaissance que de traquer de vieux esprits qui ont déjà fait bien du tord. Des esprits corrompus et fous. »






Prix:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t1164-asmodeus-hooked-on-a-feeling http://solemnhour.forumactif.org/t1175-carnet-d-adresses-d-asmodeus-dieu-que-c-est-bon-non-chuck-pas-toi
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Premier contact avec la proie du vice (Abi)

Revenir en haut Aller en bas
 

Premier contact avec la proie du vice (Abi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» S1E3 :Prise de contact avec la proie
» [Présent] - Premier contact [Pv : Tenshi]
» Premier contact ~ « affaire de faussaire »
» Havrias, le premier contact.
» Table Match : Ryback vs Cena

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: united states of america :: The Midwest :: Chicago-