Partagez | .
 

 Dean Winchester ○ On the road so far...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar

Age : Ça n'a plus d'importance.
Métier : Chevalier de l'Enfer
Situation : Célibataire.
Localisation : Juste derrière toi.
Feat. : Jensen Ackles.
Copyright : Eilyam.
Je suis aussi : La serpillière à gros boobs (Poppaea).

Date d'inscription : 03/10/2017
Messages : 95

Message Sujet: Dean Winchester ○ On the road so far... Mar 3 Oct - 23:24

Dean Winchester


ft. Jensen Ackles

Il possède la marque de Caïn sur le bras. Il a une Impala à laquelle il tient comme à la prunelle de ses yeux. Il est mort plusieurs fois, a déjà été en Enfer pendant ce qui lui semblait être 40 ans et en est revenu. Son meilleur ami est un ange. C'est un combattant, un guerrier, un soldat, il se sent plus à l'aise à tuer qu'à réfléchir. Il mourra sûrement d'une cirrhose, il descend une bouteille de whisky comme personne. Il est le véritable véhicule de Michaël. Il possède la Première Lame.

ANECDOTE UNE ❖ Dean est comme né deux fois. Une fois par sa mère et la seconde fois à la mort de celle-ci. Il est passé d'un enfant calme qui mangeait des sandwichs à un garçon toujours sur la route à devoir veiller sur son petit frère Sam. ANECDOTE DEUX ❖ Il est très rancunier, il peut offrir sa confiance mais si celle-ci est trahie une fois, il ne pardonnera pas... Sauf pour Sam et Castiel. Castiel qu'il considère comme un frère, d'ailleurs. ANECDOTE TROIS ❖ Il se considère comme être né pour tuer, ni plus ni moins. La justice il n'y en a pas, à moins qu'on la rende soi-même.  ANECDOTE QUATRE ❖ Il ne s'est jamais réellement imposé de limite, s'il veut picoler, il picole, s'il veut manger gras, il mange gras, s'il veut une femme dans son lit, il va à la chasse à la donzelle. Et comme il a toujours vécu avec ces idées de ne rien s'imposer comme limite, être un démon ne l'a pas particulièrement changé. Il est juste plus sanguinaire, cette soif constante de tuer, c'était bien la seule chose qu'il réprimait. Et qu'il ne réprime désormais plus, il se sent même plus fort et motivé que jamais pour tuer toutes les créatures qui bougent. ANECDOTE CINQ ❖ Il possède la Première Lame, qui est liée à la marque de Caïn. Cette lame est extrêmement puissante et crainte puisqu'il est dit qu'elle peut tout tuer ; démons comme anges. ANECDOTE SIX ❖ Fidèle à ses principes, il n'a pas peur de vous dire droit dans les yeux que vous êtes un con - même si vous êtes la créature la plus puissante qui soit -, il n'a pas peur de la mort, il est fidèle à ses valeurs et rien ne saurait le détourner de son chemin une fois lancé. Il a ses idées, il y tient même si tout le monde s'acharne à lui faire croire qu'il a tort. ANECDOTE SEPT ❖ Il laisserait facilement croire qu'il n'a peur de rien, pas peur de la mort, pas peur de perdre, pas peur du sacrifice ni de la douleur. Mais il a des choses qui le font flipper, notamment perdre ses plus proches comme Sam et Castiel. Il ne se le pardonnerait pas. Ils sont sa famille et serait prêt à tout pour ne pas les perdre. C'est sûrement son sens de la famille qui le perdra, encore et encore. Les démons et les anges le savent tous et en jouent. Il est prêt à se sacrifier dans la plus atroce des souffrances, pour sa famille.

CARACTERE
bougon + râleur + séducteur + courageux + franc + tête-de-con + loyal + vulgaire + humour douteux + douteux en règle général + instable + caractériel + bourrin + tape avant de poser les questions + irréfléchis + sens moral douteux + prêt à tout pour sa famille + son courage frôle la folie et le suicide la plupart du temps + confiant en ses capacités et celles de ses proches + rancunier + nostalgique + bagarreur + alcoolique + penchant prononcé pour la malbouffe + la luxure et la gourmandise sont presque ses meilleures amies + fidèle à ses principes.
Hello Darling ! Ici Dean Winchester, aka Squirrel. J'arbore fièrement mes 36 années depuis le 24 Janvier 1979. Si tu fouillais mon dossier entièrement, tu saurais que je suis un démon aux yeux noirs mais surtout Chevalier de l'Enfer né à Laurence, Kansas, et que je suis présentement une personne célibataire ayant une préférence pour les femmes. J'exerce présentement le métier de ex-chasseur en tout genre, maintenant au service de Crowley si on peut dire, quelque contrats par ci par là, mais qui sait ? Il se pourrait que ça change.

pouvoirs

SUPER-FORCEavancée Dean possède une force accrue en plus d'être infatigable. C'est sûrement un de ses actuel pouvoir les plus utilisés puisqu'il passe son temps à jouer des poings.

INVULNERABILITE / IMMUNITE RENFORCEE / SUPER STAMINAavancé Aucune arme conventionnelle ne peut le blesser. Ni couteau, ni dague, ni flingue basique. Ca picotera tout au plus. Il ne peut pas non plus tomber malade. Il ne ressent pas de besoin spécifique comme manger, boire, ça ne l'empêche pas de le faire pour se faire plaisir mais il n'en n'a pas véritablement besoin. Il n'a plus besoin non plus de dormir ce qui l'avantage dans sa quête.

PERCEPTION SURNATURELLEavancé Il peut voir ce qui est invisible pour les humains. Chiens de l'enfer, vrais visages des démons, vrais visages des anges, les fantômes et toutes ces merdes. Ce qui l'aide davantage pour la chasse.

REGENERATIONmoyen Une blessure n'est plus aussi grave maintenant puisqu'il peut se régénérer. Ce qui inclue aussi que lorsqu'il se bat, cela peut durer très longtemps puisqu'il est déjà dur de le blesser, et s'il est blessé, il peut vite enchaîner.

POSSESSIONprésent mais inutilisé Il ne peut pas utiliser ce don à proprement parler à cause de la marque qu'il a. Toute fois il a pu garder son propre corps et le réutiliser.

BIOKINESIEmoyen-faible Il ne l'a pas encore trop utilisé. Mais avec la biokinésie, il peut contrôler l'anatomie de son adversaire. Un cancer au foie, du sang qui coule, l'explosion d'une rate. Il ne s'est pas trop entraîné là-dessus puisqu'il favorise le corps-à-corps.

EXORCISME TACTILEmoyen-faible Il possède ce pouvoir de base mais ne s'en sert que peu puisqu'il préfère jusqu'ici tuer à exorciser, Dean est colérique et a encore besoin d'apprendre à maîtriser sa colère.

TERRAKINESIEmoyen-faible Il peut créer des tremblements de terre, séparer un terrain en deux. Il ne maîtrise pas encore totalement ce talent non plus mais apprend peu à peu, qui sait, ça peut être utile un jour.

TELEPORTATIONmoyen Il peut apparaître et disparaître à volonté, sur terre ou en enfer. Cela facilite son travail, faut-il encore qu'il sache où il veut aller exactement. Il ne maîtrise pas totalement ce don et il y a encore du travail à faire. Pour l'heure, il s'agit surtout de réussir à rejoindre Crowley.




Asylum

Connue sous le pseudonyme de hela., j'ai présentement 22 ans :'( pommes depuis le 29/01 What a Face (z'avez intérêt à me le souhaiter). Cependant, vous me reconnaîtrez peut-être sous le visage de Poppaea. J'ai connu SH grâce à PRD, ça a pas changé :3 et j'ai pris connaissance du règlement. La preuve gabe est fasciné par les avatars et le gif on en parle pas. Par ailleurs, si je devais avoir des remarques sur ma présentation, je préférerais les avoir PAR MP.

Au passage, je crédite moi-même pour mon avatar, tumblr pour mes gifs & moi-même pour mon icon. Pour finir, il est savoir que je me suis arrêté(e) à la saison 12 de SPN.

© HELLOPAINFUL; revisité par SHADOW


carry on my wayward son
Once I rose above the noise and confusion just to get a glimpse beyond this illusion I was soaring ever higher, but I flew too high. Though my eyes could see I still was a blind man, Though my mind could think I still was a mad man, I hear the voices when I'm dreaming, I can hear them say ; Carry on my wayward son, there'll be peace when you are done.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t1152-dean-winchester-on-the-road-so-far
avatar

Age : Ça n'a plus d'importance.
Métier : Chevalier de l'Enfer
Situation : Célibataire.
Localisation : Juste derrière toi.
Feat. : Jensen Ackles.
Copyright : Eilyam.
Je suis aussi : La serpillière à gros boobs (Poppaea).

Date d'inscription : 03/10/2017
Messages : 95

Message Sujet: Re: Dean Winchester ○ On the road so far... Mar 3 Oct - 23:25

Story of your life


Vengeance from the grave, kills the people he once saved. Nobody wants him, they just turn their heads, nobody helps him, now he has his revenge.


Prologue : Carry on my wayward son

Debout face au corps ensanglanté, Dean s'essuyait les mains avec sa chemise déjà tâchée de sang. Un peu plus, un peu moins, quelle différence ? Ce n'était jamais qu'un bout de tissu à la con. Le corps face à lui était désormais sans vie, c'était ainsi qu'il préférait les créatures en règle générale, sans vie. Le démon face à lui était mort dans son véhicule et il estimait que cela valait mieux ainsi. Mais on l'avait retrouvé, il fallait dire qu'il ne cachait pas ses marques comme il aurait pu ou du le faire non plus. Un larbin de Crowley.

- Je... euh... Le roi veut te..vous... voir.

Dean exécrait ces larbins, ils n'avaient rien dans le pantalon.

- Et bien il attendra.
- Il a dit qu'il savait que vous diriez ça ... Alors il m'a dit de vous dire que c'était urgent.
- Mais qu'est-ce que j'en ai à foutre, hm ?
- Il a aussi dis que vous diriez ça alors... Il m'a dit de vous dire qu'il avait des informations pour vous.

Il y avait de fortes chances pour que le larbin mente, ou que Crowley ait de fausses informations à lui transmettre juste pour le ramener à lui. Il courait aussi le risque de louper de véritables informations. Dean n'était cependant plus ce petit garçon naïf qui découvrait la vie à Lawrence, Kansas. Il n'était plus cet homme non plus qui courait après les filles quand il n'avait pas de fantôme à chasser, de vampire à décapiter, cet homme qui s'amusait à défier l'autorité car il était convaincu de faire ce qu'il fallait faire, ce qui était juste, cet homme qui se moquait des conventions sociales, qui se moquait de tout tant que son frère était vivant et sauf, tant que ses missions étaient remplies. Il était désormais ce démon qui avait du sang sur les mains et qui n'en n'avait jamais assez, ce démon qui avait une soif de sang qu'il n'arrivait jamais à étancher. Alors Crowley pouvait bien l'appeler, si Dean n'était pas encore assez satisfait de sa journée, il ne rentrerait pas, il n'était pas ce toutou docile qu'on aimerait qu'il soit. Cela n'avait jamais changé de lorsqu'il était encore humain. A vrai dire, bien des choses n'avaient pas changés. Il avait juste appris, humain, à contrôler ses pulsions meurtrières, lui qui était déjà si impulsif. Mais il ne réprimait plus aucune pulsion meurtrière maintenant. Alors s'il estimait qu'il n'avait pas assez travaillé, assez détruit ce qu'il avait à détruire, il ne rentrerait pas.

- Je viendrai quand j'en aurais envie. Maintenant dégage, si tu veux pas finir comme ce connard. J'te laisse une chance. Une.

Le démon avait dégluti et n'avait pas insisté, partant à la fin de sa phrase.


CHAPITRE 1 : Sweet dreams are made of this

Dean est né par une belle nuit d'hiver. Il n'y avait pas grand chose à dire sur l'enfance de Dean. Quatre premières années paisible, dans une famille qui à première vue semblait banale et calme, sans histoires, la typique petite famille américaine. Dean était un garçon plein de vie mais qui aimait surtout passionnément sa mère et les tartes qu'elle lui faisait après l'école. Il était même heureux quand on lui annonçait qu'il aurait un petit frère : super, un copain avec qui jouer.

La naissance de Sam marquait, de façon assez cruelle, la fin d'une vie pour Dean. D'abord un petit bébé qui pleurait tout le temps, ô, on s'y faisait, Dean était assez patient. Non, ce n'était pas cela qui marquait la fin de cette enfance si paisible, celle d'un bambin normal. Ce fût quand plusieurs mois après, John Winchester le réveillait pour lui mettre Sam dans les bras et les faire fuir de la maison. Pars, si vite que tu peux. Ses mots le marqueront à vie.

Une part de lui mourait ce jour là. Il n'y aurait plus de maman, il n'y aurait plus de goûté avec des sandwichs confiture de fraise - beurre de cacahuètes. Il n'y aurait plus que les routes, l'Impala de son père. Oh, leur père faisait du mieux qu'il pouvait malgré son désespoir, le mieux qu'il pouvait pour s'occuper de ses fils. Mais disons que malgré ce mieux, ce n'était guère l'enfance qu'un petit garçon aurait du avoir.

John Winchester semblait savoir ce qu'il se passait et il aura mieux plusieurs années à bien vouloir expliquer à son aîné ce qu'il se passait. Pas d'enfance à jouer aux petites voitures, pas d'enfance à jouer aux billes. Mais une enfance à savoir regarder sous son lit s'il n'y avait rien, regarder dans le placard du motel qu'il n'y avait rien. Parfois, John les déposait dans le peu de famille qu'ils avaient, d'autres fois chez ses amis mais la route était toujours plus longue et Dean, qui n'avait rien pourtant d'un érudit, savait fort bien que cela voulait dire qu'il n'y aurait pas de retour en arrière. Mais il étudiait quand même, son père veillait au moins à mettre ses fils à l'école pour leur apprendre les bases.

CHAPITRE 2 : On the road so far

Mais les bases de l'éducation, Dean n'aurait que cela. Il ne serait jamais diplômé, jamais un grand étudiant. Il apprenait entre deux livres à tirer avec un pistolet, avec un fusil et même une arbalète. Il n'avait pas le choix au fil des années, il devait aussi veiller sur Sam. Sam qui, à ses yeux, n'était qu'un bébé, même à 8 ans, il restait un gamin. Ce gamin qu'il aimait emmerder entre les couloirs des écoles où ils allaient, ce gamin qu'il laissait parfois seul pour aller gambader dans les rues pendant que leur père les laissait au motel. Dean qui essayait de retrouver un semblant de vie, faire ses quatre cents coups comme n'importe quel gamin aurait du le faire. Mais il ne serait jamais, ni son frère, n'importe quel gamin. La route était longue, fatigante. Son père lui paraissait toujours plus pris par la mission qu'il s'était donné. Toujours plus fou, toujours plus obnubilé par le chagrin menaçant de le consumer.

Dean ne comprit réellement qu'il ne serait jamais un gamin comme les autres lorsque son père les laissait dans un certain motel la nuit, pour une mission nocturne. Ses missions se passaient souvent la nuit mais celle-ci s'annonçait dur, s'il en croyait son père. Et son père lui avait ordonné de surveiller Sam, de ne pas partir, sous aucun prétexte. Mais quand on est un gamin, dès que le père a le dos tourné, on court vers l'interdit. Et il s'en mordra éternellement les doigts puisqu'il faillit perdre Sam ce soir là. Son père était arrivé juste à temps pour protéger Sam et ce sentiment d'échec encore peu familier à Dean l'énervait autant qu'il le frustrait. Non, il ne serait jamais un gamin comme les autres, qu'il le veuille ou non. Les montres étaient réels, il le savait. Les dangers aussi et il devait l'apprendre, si dur ce soit.

Dean ne fera jamais le deuil de sa mère. Cette fin était cruelle, tant pour lui, que pour son frère, que pour leur père. C'était cruel de retirer une mère à deux bambins et une épouse à un homme amoureux. Il prétendra l'avoir fait mais ce sera faux. Il n'y avait plus un sentiment d'abandon durant l'adolescence, mais d'arrachement. Un manque cruel. Manque qu'il tentera de combler à l'adolescence, en développant un talent pour la séduction. Cela ne se faisait pas du jour au lendemain mais Dean était persévérant et savait toujours quoi dire. Il n'a pas loupé aux quelque claques au départ, à cause de sa maladresse, ni aux regards bizarres mais comme il ne restait jamais au même endroit, il pouvait tout se permettre sans craindre du lendemain et des "on dit". Il charmera donc les femmes à l'adolescence, en connaîtra même plusieurs, quand son jeune frère, lui, plongeait toujours plus dans les livres. Dean aimait cette nouvelle liberté, flirter. C'était amusant. C'était autre chose que la chasse et apprendre à tirer avec un flingue.

CHAPITRE 3 : We are the predators, the hunters

Puis Dean devint un jeune homme cynique. Un frère qui se détachait du groupe pour préférer les études - ce à quoi un chasseur ne pouvait en général pas aspirer mais que lui se permettait de faire. Avec les années, la relation entre Sam et John s'était dégradée et Dean se retrouvait entre les deux à toujours essayer d'être conciliant ; qui avait dit que Dean était le rebelle de la famille, déjà ? Ils l'étaient tous à leur manières. Sam ne voulait pas suivre les traces de son père et son frère, il voulait se donner une chance dans la vie, la chance d'être plus qu'un chasseur sur les routes. Dean eut du mal à le comprendre, après tout, ce qu'ils faisaient était bon, c'était juste, c'était la seule voie à emprunter. Visiblement pas pour Sam.

La mort, Dean la côtoyait de près depuis des années. John l'emmenait d'abord chasser le gibier, songeant sûrement que les animaux seraient une première approche de la mort, un premier moyen pour voir ce qu'était retirer une vie. Dean n'aimait pas la chasse au gibier pour autant, les animaux n'avaient rien fait de particuliers, il n'y avait pas cette nécessité de tuer pour survivre. C'était pratique à apprendre, une cible mouvante mais... Il n'y avait pas la même adrénaline, rien. Puis il suivait son père à la chasse. Puis il avait ses premières propres chasses. Toujours étape par étape. Dean avait ça dans le sang, il fallait être fou pour en douter. Il suivait les traces de son père, du moins, c'était ce qu'il croyait. Car jamais ils ne parlèrent de leur mère, alors jamais, ces années là, il ne sut que c'était sa mère et la famille Campbell, les chasseurs, les tueurs.

Les années de chasse renforçaient son cynisme. Renforçaient son caractère déjà fort prononcé. Bientôt, il n'eût d'autre choix que retourner chercher Sam à l'université et les choses sérieuses démarraient là. La chérie de Sam - déjà que le petit avait réussi à en trouver une - au plafond, comme leur mère. Leur père qui avait disparu. Les choses avaient dégénérés réellement à partir de là. A moins que ce soit à la mort de leur mère. Qui sait ? Ca a dégénéré tant de fois à partir de la mort de leur mère. Mais tout ceci n'était jamais qu'un engrenage.

Les missions s'enchaînèrent le temps de retrouver leur père. Wendigo, esprits, démons, dieux païens. Cela s'enchaînaient. Puis ils en apprirent plus sur les démons au cours de leur aventure, sans se douter réellement encore de tout ce que cela incluait. Les prières, l'eau bénite. Ils pensaient là que c'était compliqué, s'ils savaient ce qui les attendait encore. Sam et ses visions ensuite. Les choses dégénéraient toujours plus. Sa relation avec Sam n'avait pas été au beau fixe depuis l'adolescence de celui-ci mais être sur la route ensemble constamment n'aidait pas non plus. Ils tournaient en rond, cela finissait toujours par exploser.

Il n'y aurait pas assez d'une vie pour expliquer tout ce qu'il s'est passé. La mort de leur père a été un choc, encore un. Son père était l'une des dernière chose qui le rattachait au passé, qui l'aidait à être... humain. Mais Dean avait beaucoup appris de son père, assez pour faire perdurer son exemple et chasser toujours plus de créature. Son père avait fait ce que lui-même aurait fait, se sacrifier pour sa famille. Dean répétera souvent son exemple d'ailleurs, s'offrant aux démons pour sauver son frère.

Il mourra donc comme son père, se sacrifiant pour sauver la vie de Sam. Et pendant ce qui lui apparaissait être 40 ans, Dean sera envoyé en enfer. Torturé par Alastair, un maître en la matière disait-on. Alastair s'était donné à coeur joie, espérant le faire craquer, là où son père n'avait encore jamais craqué. Et il le fit, sans se rendre compte des conséquences que cela allait avoir par la suite, que craquer.

Mais il n'eût pas le temps d'imaginer les conséquences, puisqu'on le ramenait... sur terre.

CHAPITRE 4 : I'm gonna fight 'em all. A seven nation army couldn't hold me back, they're gonna rip it off

Son séjour en Enfer et son retour sur Terre n'auront pas aider Dean à grandir, devenir un homme plus avisé et sage, au contraire, cela en fit un homme marqué par la douleur. Il relativisait, certes, sur certains de ses problèmes sur terre mais les flash, la douleur, ça ne s'effaçait pas comme ça. Il avait juste une marque sur le bras, une trace de main tandis qu'il refoulait le sol.

Son retour, peu y croyait. Bobby Singer, la seule figure paternelle qu'il lui restait, lui jetait de l'eau bénite en pleine face. L'argent ne faisait pas non plus effet. Tout ce qu'il essayait, était voué à l'échec. C'était bien Dean qui était de retour. Changé, torturé, prétendant juste n'avoir aucun souvenir de l'enfer. Mais c'était bien lui. Il revoyait aussi Sam, après quelque temps. Quatre années, c'était le temps de sa disparition, quatre années.

Pourquoi l'avait-on ramené ? Il ne jugeait pas avoir quelque chose d'important, d'avoir quelque chose qui méritait qu'on le sauve, qu'on le ramène sur Terre. Il fallait juste des réponses à ses questions, qu'on lui explique ce qu'il pouvait bien faire là.

Ce fût une de leur amie voyante qui leur expliquaient qui l'avait sorti. Ou du moins, qui essayait d'entrer en contact avec cette personne. Un ange, disait-on, Dean eut du mal à le croire ; sérieusement ? Un ange ? Depuis quand ça existe ces merdes ? Un dénommé Castiel qui finissait même pas brûler les yeux de leur amie.

Mais les choses dégénéraient, une fois encore. Les anges qui débarquaient. Du gros n'importe quoi ; ils étaient là depuis le début mais n'avaient jamais rien foutus ? Bordel. C'était pas sensé être leur mission ou une connerie du genre de débarrasser la Terre des démons et autres merdes ? Alors pourquoi intervenir seulement maintenant ?

Ah, oui. Des sceaux, qu'ils disaient. Des putain de sceaux, des démons toujours plus puissants. Un vrai merdier. On comptait sur eux pour qu'ils empêchent une Lilith et ses sbires d'ouvrir tous les sceaux, sans même leur dire où et comment. Les anges qui lui avaient apparus dans les livres comme des sauveurs, lui apparaissaient bien vite comme des trous du cul de première. Des enfoirés condescendants, qui ne valaient pas mieux que les démons, à vrai dire.

L'enfer l'avait rendu plus cynique que jamais, plus terre à terre aussi. Du ciel ou de l'enfer, tous étaient des ennemis potentiels, il ne fallait faire confiance à personne sinon soi. Mais un ange le surprenait, ce Castiel. A mesure du temps, à mesure des péripéties, l'ange ne lui apparaissait pas être qu'un trou du cul avec des ailes. Mais c'était plus fort que lui, il le rembarrait constamment. La vie c'est ainsi, c'est pas comme vous le croyez au paradis. La vie c'est aussi l'imprévu, c'est aussi savoir improvisé avec les événements qui arrivent, c'est aussi savoir désobéir aux ordres si on sait que ces ordres sont bidons et qu'il vaut mieux faire autrement, comme notre instinct nous le dit. Face à cette réaction de l'ange, il y voyait presque un espoir. Un espoir que les anges ne soient pas tous des robots programmés, incapable de conscience propre.

Avec les mois, Castiel est devenu quelqu'un de plus... normal. Un vrai boulet, amusant parfois, déprimant la plupart du temps face à tant d'idiotie, mais il est devenu un membre important. Il ouvrait les yeux sur le monde, Dean le voyait bien.

Ce qu'il ne voyait pas, c'était la répétition qu'était devenue sa vie, comme une boucle infernale. Les engueulades avec Sammy, les chasses, les pertes toujours plus grandes, les créatures toujours plus fortes. C'était un cercle sans fin. Chaque fois qu'ils pensaient avoir menés quelque chose à bien, cela partait en couille pour une raison x ou y et quelque chose de pire s'amenait. Lilith, Lucifer, Eve, toutes ces conneries ne faisaient que s'enchaîner. C'était éreintant. A se demander ce qu'était devenu leur vie, s'ils verraient un jour le bout de tout ceci, si ça avait même un quelconque intérêt puisqu'il y avait toujours pire. Pourtant malgré tout, il continuait à se battre. Il n'abandonnait pas. On voulait leur peau, il l'avait intégré, le ciel, l'enfer, ok, c'était compris.

Plusieurs choses avaient marqués sa vie ces dernières années de chasse. Apprendre que tout ceci avait été orchestré, que rien n'était du au hasard. Leur parents avaient été poussés l'un vers l'autre, pour les faire, eux. Apprendre qu'ils n'étaient pas n'importe qui, mais juste deux êtres destinés à être les vêtements de Lucifer et Michaël, deux frères en conflit constant. Il n'avait pas envie de l'être, de leur faire ce cadeau. Il voulait garder sa vie en main, peu importe les conséquences. Il n'aurait jamais dis oui à Michaël, son frère à l'inverse aura dit oui à Lucifer en pensant l'arrêter. Ca, ça avait marqué sa vie.

Castiel avait marqué sa vie aussi, se révélant ne pas être qu'un trou du cul ailé mais aussi un ami, un meilleur ami, un frère d'arme. Sa famille. Toujours là, même si Dean était bien trop fier pour le reconnaître, l'avouer, comme si tout était évident. Castiel perdant les pédales, cela aussi aura marqué sa vie.

Il préfère regarder devant lui, ne pas penser à tout ce qui a marqué sa vie mais cela fait pourtant parti de lui. Les événements qui se répètent, ses morts qui se répètent, ses possibles morts aussi. Toujours ce retour sur Terre même si bien des démons et des anges voudraient sa peau. Rien ne l'aurait, sinon peut-être une cirrhose au foie. Mais ce serait une mort qu'il aurait choisi. Toujours plus d'ennemis, si improbable parfois qu'une vie à ne chasser que le fantôme ou le vampire lui manquent et lui paraissaient facile en comparé. Parmi ces événements, devenir lui-même un vampire lui paraissait hallucinant. Des choses qu'ils n'auraient pas cru possible mais qui étaient arrivés à sa première mort, comme si sa mort avait été un nouveau gros déclencheur et que son retour avait empiré les choses.

Mais même après tous ces événements, il tient bon. Pour sa famille. Même lorsqu'il est à bout de souffle, il préfère que les autres pensent qu'il tient bon, quitte à passer le reste de la soirée à boire pour oublier les atrocités vues et commises. Boire, toujours plus, se détruire avec de l'alcool bon marché. Mais tant que le travail est fait, ça importe peu, non ? C'est ce qu'il se dit. Il cherche toujours à comprendre pourquoi on le ramène, pourquoi on ne le laisse pas souffler en paix. Parfois il a ces pensées sombres : assez, laissez moi partir, laissez moi souffler, je me suis battu plus que n'importe qui, laissez moi partir. Mais le soldat qu'il était devenu, sa dernière heure n'avait pas encore sonnée. Et les monstres pouvaient être toujours plus grands, toujours plus forts, l'enfer pouvait bien sortir ses chiens, ses démons, ses chevaliers, son roi et son créateur, sa véritable mort n'était pas encore venue, le soldat se battait toujours. Parfois à genoux quelque instants, celui de souffler mais il se relevait et se relèverait toujours. Parce que s'il ne le faisait pas, qui le ferait ?

CHAPITRE 5 : I still don't know how I even survive

Comment vous dire que ce réveil, cet énième réveille après une énième mort, n'avait rien de prévu ? Revenir une fois, c'est déjà pas prévu. Mais deux, trois. Et puis là, encore. Cela en devenait simplement ridicule, à croire qu'il avait un laisser-passer. Mais cette fois était différente des autres, puisqu'il était revenu avec un petit quelque chose en plus, voir deux. Des yeux noirs, une marque. Comme chargé d'une mission non pas divine mais venu d'en bas. Porter une marque.

Dean était comme assoiffé de sang. Il avait beau essayé de contrôler ses pulsions, il n'y arrivait pas. C'était là la dernière chose qu'il réprimait humain et désormais démon, il ne réprimait plus rien. Bientôt, la Première Lame deviendrait une prolongation de son bras. Trouver Caïn, c'était là sa mission principale, quitte à massacrer du monde sur sa route pour le retrouver. Qu'il reprenne sa merde ou qu'il meurt.

Dean s'est donc mis à ignorer famille, amis, tout ceux qu'il avait, qui lui étaient chers. Sam, Castiel, Charlie, principalement. C'était de toute façon mieux pour eux, ils ne devaient pas voir ce qu'il était devenu. Et Dean était ainsi plus libre de ses mouvements pour achever sa mission, peu lui importe les difficultés sur son chemin. Il avait toujours bien appris à cacher ses traces, les masquer, mais les morts qu'il laissait sur son passage ne laissaient personne dans l'ignorance.

Quant à ses possibles amis restant, de son ancienne vie, il ne reste plus que Crowley, si on peut appeler ça un ami. Il est vrai que le roi de l'enfer lui est souvent venu en aide mais Dean ne l'a jamais vraiment senti, comme s'il avait quelque chose en tête, comme si Crowley ne faisait jamais rien sans arrière pensée. Mais maintenant démon, Dean avouerait qu'il passe de bons moments avec le roi de l'Enfer, il comprend mieux sa vision des choses même s'il n'est pas son principal soutien. Maintenant, Crowley n'a plus aucun moyen de le contrôler ou manipuler, Dean reste plus fort que lui, surtout avec sa lame, de ça, il est convaincu, comme il est convaincu que Crowley le sait lui aussi. Il n'a pas pour ambition de tuer Crowley pour autant, il ne faudrait juste pas trop le titiller. Et puis, ils passent de bons moments, ils rigolent bien. Mais rigoler ensemble n'équivaut pas à ployer le genou devant lui.

©️ HELLOPAINFUL; revisité par SHADOW
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t1152-dean-winchester-on-the-road-so-far
avatar

Age : Très vieux
Métier : Messager de Dieu décédé (officiel), Créateur des sexshops Casa Erotica à SF (officieux).
Situation : Célibataire & Père de Platypus Ier du nom (1er ornithorinque ayant existé rendu immortel)
Localisation : Basé à San Francisco. NYC depuis mi février.
Feat. : Richard Speight Jr.
Copyright : (avatar) Shadow & TUMBLR / Asmodeus (gifs)
Je suis aussi : Yehuiah ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Annabelle J. Graham ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 750

Message Sujet: Re: Dean Winchester ○ On the road so far... Mar 3 Oct - 23:29

TOI. JE T'AIME. MA VIE MES FEELS OKAY ? JE MEURS VOILA.

(Hrm. Tu connais déjà la maison mais au cas où tu as une semaine pour finir ta fichette ♥️ Comme d'hab, besoin d'une tarte, d'une bière, des questions ou autre n'hésite pas à venir nous voir :amour:


LOVE SUR TOI ET A TRES VITE !)






Let's ship it ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t77-gabriel-you-can-t-take-the-trick-out-the-trickster http://solemnhour.forumactif.org/t799-carnet-d-adresses-de-gabriel-luci-i-m-home
avatar

Age : 35 ans
Métier : Officier de police au CPD
Situation : Célibataire
Localisation : Chicago, IL
Feat. : Max Riemelt
Copyright : ©balaclava (av), ©alas (sign)
Je suis aussi : Ciaran
Date d'inscription : 19/05/2017
Messages : 491

Message Sujet: Re: Dean Winchester ○ On the road so far... Mar 3 Oct - 23:43

poppy qui dean ? le rêve réalisé What a Face amuse-toi bien avec lui surtout !


I hope I can sleep straight through madness
but I can't even tell when I'm sleeping anymore

…d'odieux mensonges sont prononcés en #8A7799

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t922-youri-sojka http://solemnhour.forumactif.org/t925-carnet-d-adresses-de-youri-sojka-may-god-have-mercy-upon-my-enemies-cause-i-won-t
avatar

Age : Ca ne se compte plus.
Métier : Espionne de Michael et militante écologiste
Situation : ...Mariée à son devoir ?
Localisation : partout et n'importe où
Feat. : Imogen Poots
Copyright : avengedinchains
Je suis aussi : Charlie
Date d'inscription : 01/10/2017
Messages : 62

Message Sujet: Re: Dean Winchester ○ On the road so far... Mar 3 Oct - 23:50

OUUUUUUUUUUUUUUUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII :42:
Moi j'ai qu'un truc à dire :


Et la Cha dans ma tête veux retrouver son Dean humain

:01:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Age : Ça n'a plus d'importance.
Métier : Chevalier de l'Enfer
Situation : Célibataire.
Localisation : Juste derrière toi.
Feat. : Jensen Ackles.
Copyright : Eilyam.
Je suis aussi : La serpillière à gros boobs (Poppaea).

Date d'inscription : 03/10/2017
Messages : 95

Message Sujet: Re: Dean Winchester ○ On the road so far... Mar 3 Oct - 23:55

SO MUCH FEELS LES GARS. :7: :7: :7: ! MERCI

J'espère faire honneur à Dean en tout cas :7: ! Au plaisir de finir cette fiche et venir vous emmerder avec :7:

Melahel > Même pas la petite soeur vient me voir direct, bravo

(Les démons, c'est la vie, ok )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t1152-dean-winchester-on-the-road-so-far
avatar

Age : 30 ans
Métier : Chasseuse, hackeuse et femme de lettres
Situation : Libre comme l'air
Localisation : En vadrouille
Feat. : Felicia Day
Copyright : dandelion
Je suis aussi : Mélahel
Date d'inscription : 04/07/2017
Messages : 351

Message Sujet: Re: Dean Winchester ○ On the road so far... Mer 4 Oct - 0:00

@Dean Winchester a écrit:


Melahel > Même pas la petite soeur vient me voir direct, bravo

(Les démons, c'est la vie, ok )



(nonnon,jefloodpas)


wish you were here
We're just two lost souls swimming in a fish bowl, year after year, running over the same old ground. What have we found? The same old fears.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t976-charlie-what-s-up-bitches#12041 http://solemnhour.forumactif.org/t984-carnet-d-adresses-de-charlie-bradbury-people-are-strange
avatar

Age : Plus d'un siècle
Métier : Démone à plein temps
Situation : Célibataire
Localisation : /
Feat. : Rachel Miner
Copyright : Nonapbf - Myself
Je suis aussi : La Morrigan.
Date d'inscription : 04/07/2017
Messages : 146

Message Sujet: Re: Dean Winchester ○ On the road so far... Mer 4 Oct - 6:38

BIBOUUUUUUUUU !

Merci de prendre Dean, ça manquait de démons dans le coin :ahah: ( Même si Dean c'est pas un vrai démon parce qu'il est pas super méchant :boude: )
Hâte de te corrompre encore plus, et de lire ton histoire même si elle est mythique


Chaque jour, ils prient pour le salut des âmes de leurs morts, en oubliant volontairement de prier pour ceux qui en avaient le plus besoin.

   (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t975-she-s-the-giggle-at-a-funeral-meg-masters http://solemnhour.forumactif.org/t989-carnet-d-adresses-de-meg-masters?highlight=Meg+Masters%2A
avatar
.
Age : Indéfini
Métier : Ange
Situation : Célibataire
Localisation : Sur Terre
Feat. : Misha Collins
Copyright : Tumblr pour les gifs et merci à Bichon pour l'avatar ♥
Je suis aussi : Jonas Sanders
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 787

Message Sujet: Re: Dean Winchester ○ On the road so far... Mer 4 Oct - 6:54

Deanouchou :7: :7: :7: :7: :7: my love perverti moi :21: ....euh...euh non c’est pas ça *toussote*
Re bienvenue :01: :01:

( What a Face )



At the end, I would be by you side
No matter where you are


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t22-castiel-it-s-funnier-in-enochian http://solemnhour.forumactif.org/t798-carnet-d-adresse-de-castiel#9246
avatar

Age : 30
Métier : Serveuse dans un restaurant
Situation : Célibataire
Localisation : Anciennement N-Y maintenant sur les routes
Feat. : Marie Avgeropoulos
Copyright : Me et tumblr, code signature : Dean
Je suis aussi : Michaël & Anarazel
Date d'inscription : 06/03/2017
Messages : 138

Message Sujet: Re: Dean Winchester ○ On the road so far... Mer 4 Oct - 8:41

Re-bienvenue par ici puis Dean quoi

Cassou tu m'as choquée


 


L'homme est l'espèce la plus insensée, il vénère un Dieu invisible et massacre une Nature visible...Sans savoir que cette Nature qu'il massacre est ce Dieu invisible qu'il vénère !





Pass':
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t852-carnet-d-adresses-de-isobel-sinclair
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Dean Winchester ○ On the road so far...

Revenir en haut Aller en bas
 

Dean Winchester ○ On the road so far...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Mellindra Road, à votre service !
» Dean Moriarty
» TNA Victory Road 2004 [MU] :
» Monday Night Raw # 32 - ROAD TO WRESTLEMANIA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: come a get a life :: avant de prendre la route :: Ils parcourent la Terre-