Partagez | .
 

 [Terminé] Tentative de corruption [PV : Grégory "Gabriel" Richardson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
.
Age : 45 ans
Métier : Chasseur amateur...mais alors très amateur. Est serveur dans un bar pour pouvoir manger un peu
Situation : Le coeur fermé hermétiquement, il ne peut se permettre de faire prendre des risques à qui que ce soit en étant avec lui.
Localisation : San Francisco
Feat. : Jeremy Renner
Copyright : Bichon pour l'avatar ♥ et Tumblr pour les gifs
Je suis aussi : Castiel et Judikaël
Date d'inscription : 20/01/2016
Messages : 171

Message Sujet: [Terminé] Tentative de corruption [PV : Grégory "Gabriel" Richardson] Mar 26 Jan - 20:07


RP Terminé

SUJET PRIVÉ : FT. GABRIEL (aka Gregory Richardson)
# TYPE : Temps présent
# DATE : 25 Janvier 2016
# MOMENT DE LA JOURNÉE & TEMPS APPROXIMATIF : Début d'après-midi. Il fait gris, mais il n'a pas plu et il n'y a pas non plus eu de neige.

# PRÉSENCE DU MJ :  Non merci

# AUTRE :  Je fais bien la cuisine  :huhu:
SHADOW



Tentative de corruption

Gregory & Jonas

Aujourd'hui j'avais décrété que j'étais en repos. Oui, bon d'accord, je l'étais vraiment à mon boulot, mais, en théorie ma deuxième "activité" ne connaît pas de jours fériés, ni de congés et je ne vous parle même pas des journées de récup'. Vous devez certainement vous demander quelle peut être cette activité qui me mange autant de temps. C'est simple, je suis un chasseur, ceci étant, mes proies ce ne sont pas les bambis et autres lapinous, ce sont plutôt des démons, des vampires, ce genre de bestioles. Oui ça existe et si vous ne me croyez pas et bien tant pis pour vous. Tout ça pour dire que je ne suis pas vraiment le meilleur dans ma profession, c'est le moins que l'on puisse dire, je ferais même parti des pires chasseurs. Je n'y peux rien, je suis d'une exceptionnelle maladresse, mais c'est ainsi depuis que je suis gosse. Vous savez, lorsque vous entrez dans un endroit où il ne faut pas faire du bruit par exemple ? Et bien je suis celui qui fait encore plus de bruit en faisant attention à ne pas en faire que s'il en faisait. Enfin bref, je n'abandonnerai pas. Pourtant, je m'entraîne...seul, mais quand même. Oui bon au début j'ai eu des entraîneurs, mais j'en ai découragé trois. Alors ensuite je me suis dit que ce serait mieux que je me débrouille seul. Et c'est ce que j'ai fait. Voilà pourquoi je me demande encore comment cela se fait-il que je sois encore en vie ? C'est vrai, je n'ai pas souvenir d'avoir réussi beaucoup des missions que j'avais trouvé...enfin tout du moins pas directement. Le démon ou la créature était toujours éliminé, mais je n'ai pas vraiment de souvenir précis quant à la raison exacte de sa mort.

Quoi qu'il en soit, hier j'ai été blessé un peu plus que d'habitude et pour que ma jambe se remette complètement, j'avais décidé de prendre un peu de repos, alors aujourd'hui et demain, pas de chasse pour moi. Pour l'heure, j'étais devant mon four et je surveillais la cuisson de ma préparation. Plus que dix minutes et mes cookies seront tout chauds. Oh rassurez-vous, ils ne sont pas pour moi, je n'aime pas ça de toute manière. Non, j'ai l'intention de les offrir à quelqu'un. En attendant, je range un peu les notes que j'ai prise sur le démon que je pourchassais depuis quelques jours et qui a été supprimé hier donc. La minuterie de mon four sonna, signe que mes cookies étaient prêts. Je les sortais du four et j'attendais un peu qu'ils refroidissent puis je les posais dans un Tupperware que je rangeais dans un sac en papier kraft.

Une fois que tout fut prêt, il était quatorze heures. Parfait. Je me mis donc en route avec mon "cadeau". Direction "Casa Erotica" Quoi ? Un magasin de bricolage ? Euh pas vraiment non..quoi que, en cherchant bien...bref, ce n'est pas une boutique pour les enfants par exemple croyez-moi. Oui bon une boutique de bricolage non plus n'est pas un endroit pour les enfants, mais...oh et puis vous avez internet, vous savez vous en servir, alors tapez le nom de la boutique sur Google et vous trouverez ce que c'est. J'étais ce qu'on pourrait appeler un habitué de cet endroit et je connaissais assez bien le patron, Gregory Richardson, un type sympa et qui avait un péché mignon...son estomac. Comme j'avais quelque chose à lui demander, je lui avais fait des cookies. J'espère qu'il les aimera.

J'entre donc dans sa boutique et le vois derrière son comptoir. Je m'avance tout sourire.

- Salut Gregory. Tiens, j'avais fait quelques petits gâteaux et comme il m'en restait un peu, je me suis dit que ça te ferais plaisir d'y goûter.


Non, je m'insurge, ce n'est pas de la corruption, certes j'avais quelque chose à lui demander, mais ce n'était pas pour ça que je lui donnais ces cookies voyons. Vous me prêtez vraiment des intentions très viles.

- Alors, ça marche bien les affaires en ce moment ?


Je soulève un peu mon pied, imitant ainsi le héron, je boitais quand j'avançais, alors je faisais en sorte de ne pas trop m'appuyer sur ma jambe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t103-once-upon-a-time-tu-ne-peux-pas-dire-il-etait-une-fois-comme-tout-le-monde-jonas http://solemnhour.forumactif.org/t105-journal-de-bord-de-jonas-e-sanders
avatar

Age : Très vieux
Métier : Messager de Dieu décédé (officiel), Créateur des sexshops Casa Erotica à SF (officieux).
Situation : Célibataire & Père de Platypus Ier du nom (1er ornithorinque ayant existé rendu immortel)
Localisation : Basé à San Francisco. NYC depuis mi février.
Feat. : Richard Speight Jr.
Copyright : (avatar) Shadow & TUMBLR / Asmodeus (gifs)
Je suis aussi : Yehuiah ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Annabelle J. Graham ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 781

Message Sujet: Re: [Terminé] Tentative de corruption [PV : Grégory "Gabriel" Richardson] Mer 3 Fév - 21:37

ft. Jonas E. SandersTentative de corruptionAujourd'hui, j'avais décrété que j'étais en repos. Oui, parfaitement. En repos. … Quoi, cela vous choque ? Bon d'accord ; je suis un archange en cavale donc vous devez vous dire que je le suis forcément. Au risque de vous étonner ... ce n'est pas le cas. Ce n'est pas parce que je suis un planqué – rescapé – coq mouillé – traître (sort of) que j'ai pour autant démissionné de mes hautes, prestigieuses et chiantes fonctions (quoi que j'exagère un peu … Mais vraiment peu). En effet, je continue encore et toujours de protéger les humains à ma façon – comme avant que les Winchester ne viennent foutre la couverture numéro une en l'air. Le problème c'est que le costume de Loki a été grillé. La planque du Paradis n'en parlons pas – merci Métatron – et je me demande encore une fois pourquoi mes frères ne le zigouillaient pas. Personnellement je l'aurais fait, mais vous me connaissez trop bien maintenant pour savoir que … hé. On ne se refait pas, pas vrai ?
Bien. Journée de repos donc. Si Papa me voyait – et croyez-moi lorsque je vous dis qu'il a les yeux partout, même lorsque vous êtes aux chiottes avec un magazine Playboy : il sait, et pire encore il prend son pied à vous observer, et surtout à zieuter le bouquin -  il me botterait sûrement les fesses. A moins qu'il ne soit parti à la recherche d'un nouveau spectacle à aller voir, ce qui se pouvait tout aussi bien. Bref. Une journée tranquille, en théorie. Ce que je fais dans ce cas là ? Oh simple. Je m'amuse, que voulez-vous que je fasse d'autre ? Bon, soit, c'est un mensonge. En réalité je cherche secrètement mes deux frangins, à distance par contre, puisque je suis censé être … Enfin vous savez. Et si Lulu est toujours un trou du cul, je crois que Michaël n'a pas vraiment apprécié son petit séjour dans la Cage – d'après ce que j'ai entendu, il se serait mal arrangé, le genre constipé autiste.
Enfin. En attendant d'avoir des nouvelles, branché secrètement sur la radio des anges, j'attends derrière mon comptoir lustré, une part de pizza à la main, du Britney chantant dans les baffles. Pas que j'aime particulièrement son style, mais elle remue bien, et la majorité des clients aiment bien ses chansons un peu « hot ». Mais après tout dans un sex shop quoi de plus normal ?

Quatorze trente sonnent, et l'endroit est presque aussi désert que la vie sentimentale de Castiel – si on ne compte pas un certain chasseur, mais lui n'a pas voix au chapitre pour le moment. Je zieute certains habitués, pas forcément des pervers, concentrés sur mon large choix de DvDs : « ElephantMan – l'homme qui trompe énormément », « Savage Garden », « les Oies Blanches du Paradis », « Dans la Remise » ou encore « La petite maison dans la prairie » sont tous de très bons choix. Même si pour ma part je préfère « Kielbasa » ou encore « Maman rentrera tard ce soir », mais ce n'est encore que mon avis. Un coup de sonnette me tire de ma léthargie angélique, et un sourire s'incruste dans mes pensées lorsque je reconnais l'odeur mon plus vieux et fidèle habitué, transporté par une alléchante odeur de cookies – bon, ok , je l'ai senti approcher de loin. Par Papa et sa Sainte barbe ! Je me retourne, imitant l'air d'un humain agréablement surpris, me pourléchant les babines d'avance – si tous mes fans pouvaient me faire ce genre de cadeaux tous les jours, je serais un archange heureux – Père soit loué que je ne grossis pas.
« Quelques petits gateaux ? Combien peux-tu donc en ingérer ? » Je souris avant de lever les bras au ciel en remuant les sourcils – quel parfait jeu d'acteur ! « Salut Jonas. Les affaires sont calmes mais j'ai bon espoir que ça reparte assez vite. Quoi de neuf chez toi ? » Je penche la tête, - bien sûr que les affaires vont repartir – me concentrant sur lui et ses boitillements ridicules. J'en viens même à sortir de derrière mon comptoir pour venir à sa rencontre, l'accueillant tranquillement comme je le fais lorsqu'il s'agit de sa personne - il ne manquerait plus que les cookies tombent ! Non, sérieusement. J'apprécie cet humain, et le voir aussi fragile me mine quelque peu malgré tout.
« Tu t'es encore cassé la figure quelque part ? Il n'a pourtant pas gelé cette nuit. » Incroyable comme il peut être maladroit ! Sérieusement, il est encore plus maladroit que Dean n'est accro à la mal-bouffe. Honnêtement, je pense déjà savoir à quoi son mal est dû – après tout je suis d'un naturel curieux, surtout lorsqu'il s'agit de personnes que j'apprécie. Cependant j'évite de trop épier ce gamin-ci, puisque lui-même est déjà à la garde d'un de mes petits frères – un de ceux qui sont inconnus au bataillon et, heureusement pour moi, un qui ne me recherche pas. Si jamais vous vous demandez comme je sais tout ça, c'est bien simple : à l'odeur. Enfin bref. Je vais lui administrer une petite tape amicale dans le dos en dosant ma force au minimum syndical, avant de prendre la préparation délicieuse dans les bras pour l'amener jusqu"à mon piédestal en bois. « Que me vaut l'honneur de ta visite, mon gars ? Tu es déjà en rade de porno? » Ce n'est pas comme si j'en manquais de toute façon. Un regard malicieux et un sourire, et me voilà de retour derrière mon comptoir, penché en avant comme une vieille commère en attente de potins – car oui, je suis parfaitement conscient que les cookies ne sont qu'une putain d'excuse pour m'amadouer, même si je dois avouer que ça marche plutôt bien. Enfin. Le moment fatidique des tristes révélations arrive ! Allez Jonas, ais des couilles et raconte tout à tonton Gabe si tu veux que je réalise à tes désirs les plus fous.
© 2981 12289 0, remanié par SHADOW






Let's ship it ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t77-gabriel-you-can-t-take-the-trick-out-the-trickster http://solemnhour.forumactif.org/t799-carnet-d-adresses-de-gabriel-luci-i-m-home
avatar
.
Age : 45 ans
Métier : Chasseur amateur...mais alors très amateur. Est serveur dans un bar pour pouvoir manger un peu
Situation : Le coeur fermé hermétiquement, il ne peut se permettre de faire prendre des risques à qui que ce soit en étant avec lui.
Localisation : San Francisco
Feat. : Jeremy Renner
Copyright : Bichon pour l'avatar ♥ et Tumblr pour les gifs
Je suis aussi : Castiel et Judikaël
Date d'inscription : 20/01/2016
Messages : 171

Message Sujet: Re: [Terminé] Tentative de corruption [PV : Grégory "Gabriel" Richardson] Lun 8 Fév - 13:35


Tentative de corruption

Gregory & Jonas

J'aimais vraiment Grégory, c'était le genre de gars qui ne se prenait pas la tête, le type avec qui tu pouvais parler de tout, oui, il était vraiment cool. Il gérait sa boutique depuis un moment maintenant, à dire vrai, je ne pense pas que ce magasin ait eu d'autres gérants...en même temps, pour diriger un sex-shop il faut le vouloir. Quoi ? J'ai dit "sex-shop" moi ? Oh ça m'étonnerait, ce n'est pas mon genre. j'ai dit "échoppe", vous avez mal compris, c'est tout. J'ai bien conscience de faire un peu pitié à boiter de la sorte, si j'étais un cheval sur un champ de course, il y a longtemps qu'on m'aurait tué et envoyé à l'abattoir. Lorsque Grégory s'étonna de la quantité de gâteaux, j'eus un petit sourire amusé. Je ne pouvais décemment pas lui dire que je n'en avais pas mangé un seul et que lorsque je m'étais levé ce matin et que j'avais eu l'idée de faire des cookies, c'était juste pour lui, non, je ne pouvais clairement pas lui dire cela, déjà qu'il doit certainement se douter que ce "cadeau" cache quelque chose. Oh ce n'est rien de très grave je vous rassure, mais plus j'y pense et plus je me demande s'il ne va pas se moquer de moi quand je lui aurais dit ce pourquoi je suis venu ici. Arf de toute façon on verra bien, au pire je pourrais faire passer ça pour une plaisanterie.


- Ah tu serais surpris, crois-moi.


Grégory me demanda ensuite comment ça allait de mon côté. Etant donné qu'il n'était pas au courant pour mon autre activité, je ne pouvais malheureusement pas lui en parler, c'est dommage, j'aimerais bien de temps en temps pouvoir parler de ce "métier" de chasseur avec quelqu'un d'autre. Tous ceux que j'ai pu côtoyer jusqu'à présent ne veulent plus me voir près d'eux parce que je suis un "danger public". Oh je ne leur donne pas tord, il n'empêche que ce n'est pas tous les jours amusant de chasser seul. Je me suis retrouvé face à des démons que vous n'imagineriez même pas dans vos cauchemars les plus atroces.


- Oui, j'en suis persuadé aussi. Après tout, ton secteur d'activité est un de ceux qui ne risque pas de connaître la crise, un peu comme celui des pompes funèbres. Quoi que personnellement je préfères de beaucoup venir ici que d'aller dans leurs boutiques. Quant à moi...et bien tu sais, c'est la routine, toujours les mêmes poivrots à servir. Tiens, l'autre jour un curé a débarqué dans l'établissement. Je croyais qu'il venait pour nous dire que ce n'était pas bien, que c'était un lieu de perdition...enfin tu sais le refrain qu'ils sortent assez souvent...figures-toi qu'il s'est assit au comptoir et n'en a pas décollé jusqu'à la fermeture. Sachant qu'il est arrivé vers quatorze heures et qu'on ferme souvent vers minuit. Il n'a pas cessé de consommer de la bière...à la fin de la soirée il a demandé un verre de lait pour calmer les aigreurs d'estomac....enfin quand il a demandé ça il n'était plus très frais.


J'avais été assez surpris de voir cet "homme de Dieu" se saouler jusqu'à en perdre la raison. Il disait que Dieu les avait abandonné qu'ils allaient tous mourir. Je ne sais pas vraiment de qui il parlait, mais étant donné l'état d'ébriété relativement avancé dans lequel il était, je ne savais pas trop si je pouvais prendre ses paroles pour argent comptant ou pas. Grégory me donna une petite tape dans le dos et j'eus un petit sourire ironique face à sa réflexion. Oh rassurez-vous, je n'étais pas vexé, d'abord parce qu'il en fallait bien plus que cela et puis je savais bien que Grégory était du genre taquin.


- Ahaha c'est malin. Non, mais les escaliers ne m'aiment pas que veux-tu. J'ai beau les prendre gentiment, tu auras toujours un gamin qui me dépassera en fonçant et qui me fera tomber. Du coup j'en ai pour deux ou trois jours de repos maintenant.


Oui, les escaliers c'est une excuse qui marche à merveille quand on habite dans un appartement, parce que je ne me vois pas dire à Grégory "Oh ça ? Ce n'est rien, c'est juste un démon qui a voulu jouer aux osselets avec mon genou. J'ai été rafistolé un peu rapidement du coup il faut que j'attende que ça se remette correctement" Non, clairement pas la chose à dire. Tandis que Grégory prenait les cookies que j'avais fait pour lui et repassait derrière son comptoir, je le regardais et pris un air faussement triste.


- Oh parce que j'ai besoin d'avoir une raison pour venir te voir maintenant ?


Puis esquissant un sourire, je poursuivis


- Plus sérieusement, non je ne suis pas encore en manque de porno, j'ai encore deux DVD que je t'ai emprunté la semaine dernière, mais je n'ai pas eu le temps de les regarder. Si je suis venu, c'est parce que je voulais te demander quelque chose, tu vas sans doute trouver ça stupide, mais c'est pas grave, je me lance. Pourquoi tu ne ferais pas une sorte de...je ne sais pas moi, une carte de fidélité et au bout d'un certain nombre de passages, ton client aurait une récompense, du genre un objet que tu as du mal à écouler ou bien quelque chose dont tu veux te débarrasser. Enfin un truc comme ça quoi.


Bah quoi ? Toutes les grandes enseignes de distribution proposent des cartes de fidélité et sincèrement la plupart du temps les récompenses obtenues sont minimes par rapport à l'argent dépensé, parfois vous dépensez en tout près de cinq cent dollars et vous avez cinquante cents en récompense. Bon c'est un peu exagéré, mais pas tant que cela finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t103-once-upon-a-time-tu-ne-peux-pas-dire-il-etait-une-fois-comme-tout-le-monde-jonas http://solemnhour.forumactif.org/t105-journal-de-bord-de-jonas-e-sanders
avatar

Age : Très vieux
Métier : Messager de Dieu décédé (officiel), Créateur des sexshops Casa Erotica à SF (officieux).
Situation : Célibataire & Père de Platypus Ier du nom (1er ornithorinque ayant existé rendu immortel)
Localisation : Basé à San Francisco. NYC depuis mi février.
Feat. : Richard Speight Jr.
Copyright : (avatar) Shadow & TUMBLR / Asmodeus (gifs)
Je suis aussi : Yehuiah ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Annabelle J. Graham ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 781

Message Sujet: Re: [Terminé] Tentative de corruption [PV : Grégory "Gabriel" Richardson] Mar 9 Fév - 22:58

ft. Jonas E. SandersTentative de corruption

Tout avait commencé par cette simple réplique. «  Ah tu serais surpris, crois-moi. » Et bien, n'en sois pas si sûr, petit homme. Tu parlais tout de même à un archange, même si, soit, tu n'étais pas au courant. C'est bien pour ça que je m'étais retenu de lever les yeux au ciel – il fallait jouer le rôle à fond, jusqu'au bout. C'est comme ça qu'une pièce de théâtre marche, non ? Même si, je vous l'accorde, il y avait parfois des imprévus. Mais passons. Je l'avais écouté doctement, un cookie déjà à moitié fourré dans ma bouche – hey, sugar honey, je n'y pouvais rien, j'y étais accro.
« J'espère bien ! Mon sex-chop est tout de même bien plus accueillant que la morgue – tu as vu mon dernier ballon gonflable ? Je crois que c'est Britney » Je l'avais coupé, tranquillement, foutant des miettes un peu partout. Quoi ? C'est des cookies, bon sang, ce genre de trucs à tendance à être friable très facilement. « Même les nones ne résisteraient pas. » avais-je fièrement repris en haussant les sourcils de façon suggestive - tenter les vierges du paternel avait toujours été et était encore un petit plaisir personnel, juste pour rire. Quoi ? Oh je vous en prie ! Je ne suis pas le diable non plus. Juste que, vous savez, les conneries que racontaient les humains sur Lui, tout ça. Comme si Il était aussi chaste et pur que ses fils … Quoi que. Regardez-moi, ça vous donnera une large idée – il m'avait tout de même laissé implanter le porno dans leur conscience, ça voulait tout dire. Enfin, en parlant de nones et de curés …
« Sérieusement, de la bière ? Avec tout le vin réservé au diocèse qu'il pourrait s'enfiler ? Bon sang, y'a qu'un cureton pour être aussi con. » J'avais secoué la tête, dépité. Je dis ça mais j'étais parfaitement conscient que le corps que j'occupe depuis un temps sans âge en était un, de curé. Si il était encore là, cela l'aurait bien fait rire, d'ailleurs. La cohabitation me manquait, par moment, j'ose l'avouer. « … Un curé ivre dans un bar … Elle est belle l'éducation catholique ! Enfin c'est pas comme si Dieu en avait quelque chose à foutre ... » Ose dire le contraire, Papa. Je suis même certain que si tu as regardé le show à la télé, tu n'en as pas perdu une miette. Je te vois déjà relever tes lunettes et te masser les paupières, avant de soupirer lourdement. « Mais qu'elle idée ai-je eu lorsque je t'ai donné la vie ? » dois-tu te demander, mi fier, mi exaspéré. Franchement, je pense que tu devais t'ennuyer ferme – il ne manquait que moi pour que la fratrie soit parfaite.

Bref. Tout ça pour dire que j'avais secoué la tête d'un air navré – un véritable air navré même –, avant de froncer les sourcils. « Enfin. On sait pourquoi il en est arrivé là, le bonhomme ? Il a peut-être pêché … Mais dans ce cas là, il aurait mieux fait de venir me voir, là il aurait eu de quoi demander pardon. » Ce que je pouvais être con quand je m'y mettais. N'y voyez aucun manque de respect ici – le sourire chafouin étais de retour sur mes lèvres après tout. Par la suite, la tape amicale dans le dos, mes fesses de retour au comptoir … j'avais haussais un sourcil navré et intrigué. Navré car ce môme était pire que Cas' petit : si mon frère avait tendance à très mal négocier ses virages au point de finir mal en point, apparemment Jonas connaissait l'équivalence sur Terre. La différence ? Cas' avait grandit depuis. « Soyons réalistes, Jonas. Ni les escaliers, ni les coins ne t'aiment. Pas plus que la plaque électrique ou les objets tranchants. Franchement, c'est à se demander comment tu fais pour ne pas casser des verres à ton boulot – tu as peut-être un ange gardien finalement, qui sait ? » J'avais osé lancer ça, comme ça, provoquant quelque peu – tu joues avec le feu, Gabriel, m'avait chuchoté ma conscience professionnelle.
« Plus sérieusement, je te trouvais fatigué dernièrement. Donc que tu sois en repos me rassure – il ne te reste qu'à rentrer commander un pizza, te planquer sous un plaid et mater du porno. » Quoi ? Je ne perds jamais le nord. D'ailleurs, je venais de finir mon premier cookie, et j'en prenais un second avant que l'Apocalypse ne recommence – sérieusement, ils était meilleurs que les miens. Merde. Comment faisait-il ça ? Papa, lui aurais-tu accordé le don de savoir cuisiner les cookies à la perfection ? Définitivement, j'étais heureux d'être un ange pour pouvoir me goinfrer sans prendre un kilo. Par la suite j'avais sourit à sa question – à d'autres, gamin. Même si ma compagnie était souvent recherchée, moi j'avais tendance à fuir toute forme de lien social à partir du moment où cela devenait trop sérieux. Evidemment que tu as une bonne raison pour venir me voir. Et ne vas pas me dire que tu as fait tous ces cookies juste parce que tu t'es dis que tu avais de la farine à écouler, je ne te croirais pas, même si pour le coup cette mystérieuse raison m'intriguait autant qu'elle …

Et nous y étions. Comment dire … Je m'attendais à beaucoup de choses de la part de ce gosse. Une proposition de plan à trois en dernier choix sur la liste, pour tout avouer. Mais ça ? Papa, non. Voilà où j'en étais maintenant. Lui, stoïque, hésitant, et moi, coincé derrière mon bar à le fixer comme un ahuri, clignant des yeux comme un abruti, pas sûr d'avoir bien compris – je ne sais pas si je devais m'estimer satisfait, soulagé ou déçu.
Sérieusement ? Une carte de fidélité ? Pourquoi diable n'y avais-je pas pensé plus tôt ?
« … Je crois que tu es trop intelligent pour mon propre bien. » Pauvre, mais tout ce que j'étais capable de sortir sur le moment, avant de caresser ma barbe et mon menton d'un air songeur. « Mais filer des objets que j'ai du mal à écouler se serait se foutre de la gueule du monde. Non. Il faut quelque chose de plus … Voyons. Un avantage en nature ? Il va me falloir un partenariat avec les strip-teaseuses du coin. Pourquoi pas un bon de réduction sur quelques objets de la boutique ? » Je penche la tête, soudain dans la confidence « … Chercherais-tu à avoir un cadeau gratuit, Jonas ? Parce que tu sais que je peux aussi organiser des anniversaires surprises ... » Il faut juste pouvoir se les payer.

© 2981 12289 0, remanié par SHADOW






Let's ship it ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t77-gabriel-you-can-t-take-the-trick-out-the-trickster http://solemnhour.forumactif.org/t799-carnet-d-adresses-de-gabriel-luci-i-m-home
avatar
.
Age : 45 ans
Métier : Chasseur amateur...mais alors très amateur. Est serveur dans un bar pour pouvoir manger un peu
Situation : Le coeur fermé hermétiquement, il ne peut se permettre de faire prendre des risques à qui que ce soit en étant avec lui.
Localisation : San Francisco
Feat. : Jeremy Renner
Copyright : Bichon pour l'avatar ♥ et Tumblr pour les gifs
Je suis aussi : Castiel et Judikaël
Date d'inscription : 20/01/2016
Messages : 171

Message Sujet: Re: [Terminé] Tentative de corruption [PV : Grégory "Gabriel" Richardson] Dim 21 Fév - 16:18


Tentative de corruption

Gregory & Jonas

Grégory semblait apprécier mes cookies et j'en étais heureux. A dire vrai, je ne savais pas réellement quel goût ils pouvaient avoir puisque je n'en mangeais pas, mais j'en avais déjà fait goûter à quelques amis à moi et ils avaient trouvé mes gâteaux très bons. Je regardais le ballon gonflable que me désignait Grégory...Britney....qui est Britney ? Ah oui....la chanteuse là....enfin chanteuse, c'est un bien grand mot. Quoi qu'il en soit, les courbes féminines ne m'intéressaient pas vraiment et la musique de cette fille non plus, donc je n'étais pas le mieux placé pour juger de la qualité de ce ballon, mais je pense que pour les gens qui l'aiment ou même pour les clients lambda de Grégory, cela pouvait être attirant. J'eus un petit rire amusé à sa remarque sur les bonnes soeurs.


- Ah bah c'est sûr et puis, de toute façon, on ne fait pas la même chose dans ta boutique que dans une morgue...à moins bien sûr d'être complètement barré. Concernant ton nouveau ballon gonflable, il est très bien, mais tu ne m'en voudras pas si je te dis que ce serait plutôt sa version masculine qui me ferait de l'effet et puis les chansons de la demoiselle ne sont pas vraiment ce que j'écoute comme musique.


Ensuite j'avais expliqué à Grégory ce qu'il s'était passé l'autre jour dans le bar où je travaillais, ce curé qui était venu se saouler pour oublier son chagrin dont j'ignorais complètement la cause. Je ne dis pas que voir ce curé dans cet état m'avait choqué, il ne faut pas exagérer, mais j'avoue qu'un bar n'était pas vraiment le genre d'endroit où on s'attendait à voir un curé ou alors ce serait pour dire aux clients de l'établissement que la damnation les attendrait ou quelque chose de ce genre. Ma propre damnation...bah en fait je pense que je suis un peu immunisé contre cela justement. C'est vrai, si j'étais damné je n'échapperais pas aussi souvent que cela à la mort, étant donné ma maladresse plus que maladive, il y a longtemps que j'aurai été envoyé ad-patrès. Sincèrement, moi qui n'était pas vraiment très croyant à la base, je fini par penser que Dieu existe, ou qu'Il a au moins demandé à un de ses anges de veiller sur moi. Pourquoi l'a-t-Il fait ? Je l'ignore, sans doute a-t-il eu pitié de sa création qui, même si elle était ratée, restait tout de même sympathique à ses yeux. Quoi qu'il en soit, il faudrait qu'un jour je pense à Le remercier pour me garder en vie. Je regarde Grégory en haussant un sourcil et en ayant un sourire en coin amusé.


- Tu sembles bien renseigné sur ce vin de messe dis-moi...as-tu été curé dans une autre vie ? Plus sérieusement, j'ai entendu dire que c'était du jus de raisin avec de la flotte, alors ais un peu pitié de lui.


Je ne pus retenir un rire face à la déclaration de Grégory.


- On dirait plutôt le début d'une blague pourrie "bon alors c'est l'histoire d'un curé tellement triste qu'il va se pitancher dans un bar..." Typiquement le genre de blague à l'écoute de laquelle tu t'endors avant même qu'elle soit terminée. Sincèrement...tu crois vraiment que ce curé avait raison ? Que Dieu se moque complètement du devenir de Sa création ? Attention hein, je ne suis pas bigot, mais étant donné que je suis encore en vie malgré ma maladresse légendaire, j'aime à croire que quelqu'un là-haut se soucie de mon sort d'une manière ou d'une autre. Je sais, cela peut sembler présomptueux, mais crois-moi quand je parle de maladresse, c'est vraiment autre chose qu'une banale chute dans les escaliers.


J'haussais les épaules lorsque Grégory me demanda ce qui avait poussé le curé à être si désespéré et eus un petit sourire à la fin de sa phrase.


- Honnêtement, je n'en ai aucune idée, je ne suis pas resté lui tenir le crachoir, je sais juste qu'il disait exactement ce que tu as dit tout à l'heure, que Dieu n'en avait plus rien à faire, qu'il nous avait abandonné, qu'on allait tous mourir....ce qui est complètement con de se bourrer la tronche pour ça parce que dès que nous naissons on est condamné à mort, donc si tout le monde se mettait à boire pour cela, il n'y aurait plus personne de clair sur terre. Qui sait, peut-être qu'il est déjà venu dans ta boutique et que c'est pour ça qu'il se sentait si désespéré, il ne pensait pas qu'il pourrait encore avoir une vie sexuelle.


J'eus une petite grimace lorsque Grégory fit la liste de mes ennemis. Oui, c'est vrai que je me cognais souvent. Enfin c'était toujours les excuses que je donnais, c'est facile de prétendre qu'on s'est cogné quelque part plutôt que de donner la vraie raison de mes blessures.


- Oh tu sais, au travail c'est pareil, je suis sûr que si je ne plaisais pas au patron, il y a longtemps que j'aurai été viré, mais j'ai remarqué que je lui faisais de l'effet, alors même s'il est loin d'être à mon goût, je fais passer ma maladresse en lui faisant un regard désolé, tu sais genre le chat potté. Je sais, ce n'est pas terrible comme méthode et je n'en suis pas fier, mais il faut bien que je mange....Bon sang, pourquoi je me sens pute tout à coup ? Concernant l'ange gardien...comme je te l'ai dit tout à l'heure, c'est ce que je pense aussi, j'aimerai bien le rencontrer tiens, qu'on rigole un peu quand il fera la liste de ce qu'il a dû faire pour me sauver les miches. Le pauvre, je dois lui donner beaucoup de boulot.


J'eus un sourire amusé à la phrase de Grégory, mais je fus également touché de savoir qu'il s'était inquiété pour moi.


- Ne t'en fais pas, c'est prévu. J'ai encore des DVD que je t'ai emprunté et que je n'ai pas encore vu.


Ensuite j'avais fait ma proposition à Grégory et je craignais qu'il n'aime pas, après tout cela pouvait sembler étrange d'avoir une carte de fidélité dans un sex-shop, mais mes craintes se révélèrent infondées lorsque Grégory sembla apprécier l'idée.


- Ah bon, tu trouves ? On ne me l'a pas dit souvent, c'est gentil. C'est vrai, tu as raison pour les cadeaux, mais tu sais, je n'étais pas certain que tu aimes l'idée, alors me suis dit que si tu n'aimais pas, je pourrais toujours dire que c'était une blague.


J'eus un petit rire et secouais négativement la tête.


- Non, je n'ai pas besoin de cadeau, mais merci. Concernant tes soirées, je ne suis pas encore assez riche pour me les payer...oui, je me suis renseigné...et pas de commentaire s'il te plaît.


Je saisi un sex-toy dans les mains puis le levais devant mon visage pour le montrer à Grégory


- Sérieusement, tu peux me dire qui a servi de modèle pour ce gode-ceinture ? C'est pas humain d'être pourvu comme ça.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t103-once-upon-a-time-tu-ne-peux-pas-dire-il-etait-une-fois-comme-tout-le-monde-jonas http://solemnhour.forumactif.org/t105-journal-de-bord-de-jonas-e-sanders
avatar

Age : Très vieux
Métier : Messager de Dieu décédé (officiel), Créateur des sexshops Casa Erotica à SF (officieux).
Situation : Célibataire & Père de Platypus Ier du nom (1er ornithorinque ayant existé rendu immortel)
Localisation : Basé à San Francisco. NYC depuis mi février.
Feat. : Richard Speight Jr.
Copyright : (avatar) Shadow & TUMBLR / Asmodeus (gifs)
Je suis aussi : Yehuiah ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Annabelle J. Graham ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 781

Message Sujet: Re: [Terminé] Tentative de corruption [PV : Grégory "Gabriel" Richardson] Sam 27 Fév - 18:07

ft. Jonas E. SandersTentative de corruptionC'est définitif, j'appréciais ce gosse. Aucune de ses remarques n'étaient à jeter, elles auraient toutes très bien finir cultes dans un film. La preuve avec Britney et ses airbags. Je lance un regard pervers à Jonas, avec un sourire en coin avant de hausser mes sourcils avec application. La version masculine, hein ?
« … Tu préfères George Clooney à poil avec sa tasse de café nespresso ou Johnny Depp dans son costume de forban des sept mers ? » Je préfère demander, on a tous nos préférences, et entre l'élégance senteur lavande et la fourberie au goût de sel et de sueur il n'y a qu'une bouteille d'alcool de décalage. Je me reprends ensuite, avant de sourire. « J'écoute un peu de tout – la musique est décidément une œuvre de Dieu – mais si tu as quelques artistes à me proposer, je suis preneur. Concernant le vin de messe … Et bien, ça se pourrait ? » Sourire chafouin – ne pas lui dire, ne pas lui dire. « Du jus de raisin ? Nan. En fait c'est un fond de bouteille dilué dans de la flotte. Il faut quand même bien qu'ils picolent un peu, ces pauvres gens, pour supporter l'abstinence et les robes qui grattent. Et ne me demande pas d'où je tire ça, mais tout ce que je peux te dire, c'est que c'est la vérité vraie. » Aussi vrai que je me nomme Gabriel – j'ai trop longtemps observé ces êtres pour ne pas m'en souvenir. Si vous saviez ce qu'ils peuvent picoler dès que les fidèles ont le dos tourné ! Bien sûr, il existe les bons samaritains. Mais les trois quarts restent quand même de sacrés grands pochtrons, en l'honneur, bien entendu, du Seigneur et Père de Jésus. A se demander comment Papa les recrute. Ah, non, j'oubliais. C'est eux qui viennent tous seuls, même pas besoin de se taper le sale boulot. Épatant, pas vrai ?
Par la suite, je reste songeur à sa question. Elle est très bonne, et bon nombre de nous avons pu nous la poser – je veux dire, il est vrai qu'il joue les grands absents, et si il n'y avait pas eu les Winchester … Bah. Autre détail à régler, plus tard.

« Je le vois plutôt comme un grand observateur. Le style à vouloir créer du neuf, et puis regarder comment ça se démerde tout seul par la suite. Je suis certain qu'il est aussi minutieux que versatile, en prime d'être le genre frustré coincé. » Je hausse les épaules – Papa, je sais que tu m'écoutes en ce moment, et je sais aussi que lorsque tu me remettras la main dessus, mes plumes vont finir froissées. Mais hé, qu'est-ce que j'y peux ? Ce n'est, encore une fois, que l'exacte vérité vraie. Mais je sais aussi que les humains t'importent encore – après tout, tu n'aurais pas ramené Cas' et les Winchester plus de fois qu'il n'en faut compter si tel n'était pas le cas. « … Mais de là à s'en ficher … J'en sais rien. Je ne pense pas. Mais après tout sa Grande Absence est la base même de son culte, alors … Ça n'empêche en rien les miracles d'arriver. Maintenant reste à connaître les motifs de ton prêtre pour balancer pareilles paroles. Mais à mon avis, si la justice divine se bouge le train, il se pourrait qu'il s'en prenne une pour oser bafouer ainsi le nom du Père. » Je pourrais même lui rendre visite sous peu, par pure curiosité. Je pourrais. Mais je ne le ferais pas. C'est ton problème, Papa.
« Es-tu en train de me dire que tu es passé sous le bureau de ton patron pour avoir ton poste ? » Je cligne des yeux, choqué, avant de ricaner à ses propos. Jonas, se prostituer pour avoir ce qu'il veut ? Tout bonnement ridicule. « Fais gaffe, c'est peut-être un vieux pervers – j'espère qu'il augmente ton salaire, au moins, ce cochon. Tu devrais me l'amener, tiens, je suis sûr qu'il trouverait de quoi nourrir ses fantasmes ici. » Et je me ferais un plaisir, si son âme est effectivement noire, de les laisser prendre vie … pour lui prendre la sienne. Ah, qu'il est bon d'être un archange ! Puis je soupire à sa proposition. Rencontrer son ange gardien … Mhm. Si ce n'était pas Valtiel, je hurlerais non. Mais bon, je ne suis pas censé être au courant, tout ça, rediffusion.
« … Ma foi. Tu pourrais être surpris. Ou déçu. Tu devrais peut-être l'appeler le soir avant de dormir et lui laisser des trucs à bouffer, tu sais, dans un assiette ? Un peu comme les gosses avec le Père Noël. Quoi que c'est pas dit qu'il apprécie la nourriture humaine. Un bonnet de laine peut-être ? Si il reste toute la journée à te fixer, il doit avoir froid à force.  Quoi que … Si tu passes ta vie à frôler la mort, il doit passer la sienne à courir dans tous les sens. Il devrait te remercier, au moins il n'a pas le temps de s'ennuyer ! » Je lance, comme ça, mine de rien, sur le ton sérieux de la conversation … Quoi ? Oui, je suis un enfoiré. Mais un enfoiré shiney qui vole, je vous prie. Et oui, présentement, je me tords de rire, même si cela ne se voit pas. J'étais sérieux malgré tout. Valtiel avec un bonnet ? Je veux définitivement voir ça, mais en attendant, et bien … Je m'accoude de nouveau à mon comptoir, à coté de la baisse enregistreuse, écoutant Jonas d'un air entendu, un cookie à nouveau dans la bouche – je vais finir le plat ce soir, c'est mort.

« C'est une idée géniale. Tu devrais vraiment avoir plus confiance en toi, gamin. Je t'assure, tu y gagnerais en prestance – tu finirais même avec un fan club, si ça se trouve. » Je souris, sérieux - regarde-moi ! Je suis fier comme un paon, je me pavane, et ils m'aiment tellement qu'il a fallut un ravalement de façade pour que je puisse m'enfuir. J'arque un sourcil intrigué à sa phrase suivante avant de lâcher un petit rire – ainsi donc il se renseigne ? Intéressant -, rire qui redouble presque lorsqu'il prend un sextoy entre ses mains. Merde, gamin, tu me tends un perche trop grande, là. Je reprends mon calme, avant de hausser les épaules, mine de rien. Osera, osera pas ? « Ca, trop gros ? Moi qui pensait avoir un pénis de taille normale ... Ceci dit, personne ne s'est jamais plein jusqu'à présent. Il n'y a qu'à entendre les « oh my God ! » que les gens poussent quand ce petit machin se met à vibrer - une merveille, Mozart lui-même n'aurait pas pu créer plus belle symphonie d'accords. Enfin. Merci, je suppose ? » Je lance, avec un petit sourire pervers de – pourquoi, tu veux l'essayer ?
Papa, c'est définitif. Je suis, bel et bien, un superbe enfoiré.

© 2981 12289 0, remanié par SHADOW






Let's ship it ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t77-gabriel-you-can-t-take-the-trick-out-the-trickster http://solemnhour.forumactif.org/t799-carnet-d-adresses-de-gabriel-luci-i-m-home
avatar
.
Age : 45 ans
Métier : Chasseur amateur...mais alors très amateur. Est serveur dans un bar pour pouvoir manger un peu
Situation : Le coeur fermé hermétiquement, il ne peut se permettre de faire prendre des risques à qui que ce soit en étant avec lui.
Localisation : San Francisco
Feat. : Jeremy Renner
Copyright : Bichon pour l'avatar ♥ et Tumblr pour les gifs
Je suis aussi : Castiel et Judikaël
Date d'inscription : 20/01/2016
Messages : 171

Message Sujet: Re: [Terminé] Tentative de corruption [PV : Grégory "Gabriel" Richardson] Sam 5 Mar - 16:25


Tentative de corruption

Gregory & Jonas

Je n'aimais pas les femmes, c'était un fait. Oh attention, je ne suis pas un misogyne, mais disons, pour rectifier le tir, que je ne suis pas attiré par les courbes féminines, cela ne m'empêche pas de trouver une femme belle, mais elle ne m'attire pas. Par contre j'aime beaucoup parler avec elles, elles sont intelligentes, fines, ont un bon esprit d'analyse et, naturellement, comme chez les hommes il y a des exceptions à la règle. J'eus un sourire amusé à la question de Grégory.


- Et bien je t'avoue que je préfère l'élégance et la classe de Georges Clooney, je ne dirais pas non à un café avec lui...qu'il soit nu ou pas.



Oui, j'aimais l'élégance masculine, un type en costard me faisait beaucoup plus craquer qu'un quidam baroudeur, je l'étais assez comme ça, inutile d'en trouver un autre pour faire une paire. Du point de vue de la musique, j'avais des goûts relativement éclectiques, même si je me reconnaissais une préférence pour la musique rock. Quoi qu'il en soit, Miss Spears ne faisait clairement pas parti des chanteuses que j'affectionnais. Cela n'avait rien à voir avec le fait qu'elle ait une vie privée des plus tumultueuses, tout simplement parce que sincèrement, je me moque complètement de la vie privée de ces personnes et puis les chanteurs de rock ne sont pas en reste niveau scandale, non c'est simplement sa musique que je n'aime pas, cela ne s'explique pas, c'est ainsi, c'est tout.


- Oh en fait je suis assez versé dans le rock tu vois, alors...et bien je ne sais pas, si ça te tentes, je pourrais te filer quelques CD pour que tu te fasses une idée. C'est du rock un peu particulier, disons que ce que j'écoute n'a jamais été diffusé sur les ondes et ne le sera probablement jamais. Après, pour le vin de messe, je n'aurais jamais à en boire, donc à la limite peu importe ce que ça peut être, mais cela pourrait expliquer certaines choses en effet et promis, je ne te demanderais pas comment tu sais tout ça, d'ailleurs, je crois que parfois, il ne vaut mieux pas savoir.


Dieu...existait-il ? Ou pas ? C'était là un des plus grands mystères de l'univers. Si vous demandiez à mes parents si Dieu existe, ils vous répondraient que oui, sans aucune hésitation et en plus, ils vous sermonneraient pour avoir osé en douter. Mes parents sont catholiques au dernier degré. Ils m'ont élevé dans la religion catholique, alors Dieu, les anges, les archanges, tout ça je connais presque sur le bout des doigts, Lucifer, la trahison, enfin bref, mais j'avoue sans honte que j'ai un peu dénigré le passage concernant le vin de messe. Ensuite, à l'adolescence, j'ai rejeté tout cela, sans doute parce que mes camarades m'appelaient "Bouli" à cause de mon surpoids, et puis c'est connu, lorsqu'un problème arrive, au lieu d'y faire face, vous avez un coupable tout trouvé...Dieu. Cependant, depuis que je suis chasseur, je recommence à croire en lui, je sais cela peut sembler idiot, surtout qu'il est toujours aussi invisible qu'avant, mais je porte un autre regard sur le monde et puis rien que le fait que je sois encore en vie est une preuve flagrante. Je réfléchissais aux paroles que Grégory venait de prononcer.


- Humm....et bien je pense que ce prêtre a tout intérêt à faire pénitence ou bien à se confesser s'il veut obtenir une absolution, parce que je ne suis pas certain en effet que le Créateur soit très content de se faire insulter de la sorte. Je sais que Dieu n'est qu'amour, mais quand même, il y a des limites. Tu sais, je viens d'une famille catholique au possible, professe la moindre parole désagréable à l'encontre de Dieu ou de n'importe quel habitant du Paradis devant ma mère et elle te récure la bouche avec du savon. Quand j'étais ado, j'ai eu une période rebelle où je rejetais tout ce qu'on m'avait inculqué, la religion également, j'ai même fini par ne plus croire en Dieu. Le point culminant de mon refus de croyance, c'était il y a quelques années, quand mon compagnon est mort dans mes bras. Depuis, j'ai eu tout le temps de réfléchir, d'y penser...on ne peut pas blâmer Dieu pour tous les malheurs qui nous tombent dessus, c'est vrai que parfois la vie est injuste, mais ce sont les épreuves que l'on traverse et la manière dont on y fait face qui font de nous ce que nous sommes...peu importe qui nous envoie ces épreuves, il ne faut pas rejeter la faute sur Dieu, il faut assumer, faire face et continuer d'avancer. C'est pour ça que je suis d'accord avec toi quand tu dis qu'il aime à regarder comment peut se débrouiller sa "création", mais je ne pense pas qu'il s'en fiche, je crois que le sort de l'homme lui importe tout de même un petit peu, mais il estime qu'ils peuvent encore se débrouiller sans lui. J'ai justement un peu peur qu'il accorde à l'homme une confiance un peu trop grande en ses capacités. Et aujourd'hui, malgré tout ce que j'ai traversé, je crois de nouveau en lui.


Je venais de réaliser, à la fin de mes paroles, que j'avais dit à Grégory ce que je n'avais jamais dit à qui que ce soit, je lui avais parlé rapidement de mon compagnon. Certes je ne l'avais pas nommé, mais personne jusqu'à aujourd'hui, ne savait que j'ai vécu la mort d'un proche. Je sais que je ne suis pas le seul dans ce cas et peut-être même que Grégory a connu la même situation, mais cela me fait bizarre d'en avoir parlé pour la première fois depuis toutes ces années. Je me sentais bien avec Grégory, je me sentais en confiance. Je pris un air offusqué.


- Sous le bureau ? Quelle horreur, non. Dessus, c'est mieux.


J'eus un un sourire en coin. Non, je n'étais clairement pas du genre à écarter les cuisses pour garder un job, mais il est vrai que j'avais remarqué que mon boss n'était pas insensible à mes charmes...malheureusement pour lui...ce n'était pas réciproque.


- Oh pitié, je viens d'avoir une image mentale de mon boss dans ta boutique et crois-moi...ce n'est pas le genre de client que tu souhaiterais avoir. Concernant la paie, elle est correcte, rassures-toi.


J'écoutais ensuite Grégory réagir à mon idée de rencontrer mon ange gardien. J'avais oublié le coup des gâteaux à laisser dans une assiette. Je ne pus m'empêcher de rire lorsqu'il me parla de bonnet de laine.


- J'y penserais, mais le bonnet de laine, ça va être difficile...d'abord je ne sais pas tricoter et puis je n'en aurais pas le temps. Il ne faut pas que j'en achète un, parce que si je veux le rencontrer, il faut que je fasse l'effort de faire quelque chose pour le lui offrir. Je pense que je vais quand même tenter les gâteaux...seulement, je lui ferais des cupcakes...tout le monde aime les cupcakes et puis, s'il ne les aime pas, c'est l'intention qui compte, non ?


Les cookies étaient réservés pour Grégory, un point c'est tout. J'eus un petit sourire timide, sentant mes joues se colorer en un léger rouge.


- Oui, je sais, le manque de confiance en soi a toujours été un de mes plus grands problème. Et pour le fan-club....je m'occupe déjà du tien, je ne peux pas en avoir un à moi, ce n'est pas possible, je n'aurais pas de temps à leur consacrer.


Naturellement, mes derniers mots étaient de la plaisanterie, même si Grégory aurait très bien pu avoir un fan club, je veux dire, ce serait quelque chose qui ne me choquerait pas si je venais à l'apprendre. Par contre, lorsque je compris où il voulait en venir, à savoir qu'il avait servi de modèle pour le "truc" que je tenais entre les mains, ma première réaction fut d'ouvrir la bouche, de la refermer, puis de l'ouvrir à nouveau et enfin de la refermer.


- Tu...tu veux dire que....que tu...enfin c'est toi qui....Nooooon....tu me fais marcher là, hein ?


J'attendais une confirmation de sa part, mais elle n'avait pas l'air de venir.


- Je veux une preuve.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t103-once-upon-a-time-tu-ne-peux-pas-dire-il-etait-une-fois-comme-tout-le-monde-jonas http://solemnhour.forumactif.org/t105-journal-de-bord-de-jonas-e-sanders
avatar

Age : Très vieux
Métier : Messager de Dieu décédé (officiel), Créateur des sexshops Casa Erotica à SF (officieux).
Situation : Célibataire & Père de Platypus Ier du nom (1er ornithorinque ayant existé rendu immortel)
Localisation : Basé à San Francisco. NYC depuis mi février.
Feat. : Richard Speight Jr.
Copyright : (avatar) Shadow & TUMBLR / Asmodeus (gifs)
Je suis aussi : Yehuiah ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Annabelle J. Graham ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 781

Message Sujet: Re: [Terminé] Tentative de corruption [PV : Grégory "Gabriel" Richardson] Dim 20 Mar - 13:45

ft. Jonas E. SandersTentative de corruptionJe me débrouillerais pour que ce môme atteigne le Paradis à sa mort. Pas moyen de faire autrement, il est tellement drôle ! Je suis certain que Papa adorerait. Mimi beaucoup moins par contre, mais on s'en tape. Je note, en attendant, qu'il préfère George Clooney – je dois avouer préférer l'autre moi, m'enfin, encore une fois, chacun ses goûts. Je ne proposerais pas Brad, par contre Léonard a un beau potentiel – je ne parle bien évidemment pas de Titanic, il n'était qu'un puceau à l'époque le petit, mais plutôt de ces derniers. Il est comme un bon whisky : plus il vieillit, plus il prend de la bouteille, meilleur c'est.
« Oh et bien, si jamais je le croise, je verrais ce que je peux faire » Je lance, tout sourire. A vrai dire, je pourrais très bien lui faire vivre son fantasme … Mais se serait comme tricher. Non. Je me contenterais, pour lui faire plaisir, et venir squatter un de ces rêves et d'y rajouter des suggestions de nespresso et George tout nu. Quoi ? On a qu'une vie, autant en profiter. Je l'écoute ensuite divaguer sur ses goûts musicaux, hochant la tête pour le rock. J'étais vraiment curieux de voir ça. « Tu connais l'adresse, apportes ça quand tu peux. En échange, je t'en filerais un ou deux à moi, tu me diras ce que tu en penses. » Monter un groupe de musique ne m'a jamais attiré, mais j'avoue m'être laissé tenté une ou deux fois, je l'admets. J'ai enregistré un tube d'ailleurs, que je garde jalousement – il n'y a qu'un seul CD après tout, et la seule copie existante est dans ma chambre, au Paradis. Je souris à ces sages diatribes ensuite – non, en effet. Parfois la curiosité est un vilain défaut, et dans les cas, je ne répondrais pas, préférant m'attarder sur le sujet de Papa et sa Sainteté.
En y réfléchissant, même nos frères doutaient de son existence. Mais Michaël était trop droit pour monter un bobard pareil, Lucifer n'aurait rien eu a gagner, et comme je m'étais tiré et que Raph était mort … Non. En un sens tout cela ne confirmait-il pas la preuve qu'une trace de lui résidait quelque part ? En s'y attardant de plus près, il n'y avait que son absence qui expliquait le merdier actuel. Mais je comprenais la réticence humaine. Après tout, tout ce qui est vrai au Ciel le sera sur la Terre, à quelques exceptions près, de ce fait si même les nôtres doutaient … Quoi de plus normal que les bipèdes en fasse autant ?

« Pour tout dire, je pense qu'il est habitué à se faire insulter. » Il a d'ailleurs du en entendre des vertes et des pas mûres. « Mais ce n'est pas une raison, c'est vrai. » Pour ce qui est de Papa n'est qu'amour en revanche … Cela restait à vérifier. Oui, en un sens. Mais c'était toujours bien plus compliqué que cela, et démêler les fils de ses pensées était un véritable casse-tête. Je continue d'écouter Jonas en finissant mon cookie, sa vie en accéléré me rappelant celle de mes frères en un sens. Il y avait là tout ce que nous avions pu vivre : un monde au départ parfait, puis le début des ennuis avec humiliation, jalousie, colère … déni et souffrance. Je grimace lorsque son compagnon est mort, compatissant comme pas deux, comprenant fort bien. Pour m'être amouraché une ou deux fois – ma relation avec Kali était bien la plus forte que j'avais pu avoir dans ma vie et je regrettais encore son absence – je savais ce que cela faisait. La peur de tout perdre et la voir se réaliser. J'avais également perdu mes frères en un sens, mais je n'allais certes pas m'attarder là-dessus. Tout du moins, la suite de son discours m'arracha une œillade admirative. Ce gosse avait fait beaucoup de chemin pour en arriver à ce point : il était bien plus mature que certains de mes frères, qui étaient pourtant bien plus vieux que lui. Etre combatif à ce point me rappelait l’opiniâtreté de Michaël son éternelle croyance que Papa finirait par revenir au bercail … Et bien que je l'espérais également secrètement, j'étais bien moins sûr que lui à ce sujet.

« Tu as vraiment réfléchis à la question, n'est-ce pas ? » Je penche la tête, avant de soupirer. « J'espère qu'il entend ce que tu dis de là où il se planque. Mais c'est admirable de croire en lui à nouveau. L'humanité est définitivement pleine de surprise. » Un éclat doré dans mes prunelles, un sourire doux – pour ne pas dire angélique – sur les lèvres … Allons reprends-toi Gabe, tu ne vas quand même pas pleurer pour ce genre de choses ! Heureusement, il répond à ma précédente boutade en se prenant au jeu, et j'éclate de rire, un rire tonitruant et vrai, un rire que mes frères adoraient autrefois entendre. Sur le bureau, en voilà une excellente idée ! Je dois bien avoir une cassette à ce sujet.
« Plus sérieusement, si il t'ennuie de trop ou si il a un geste déplacé, fais signe. J'ai toujour sde bonnes idées pour rendre la monnaie de sa pièce à quelqu'un. » Je lui lance un sourire goguenard et un brin peu rassurant, mais il doit savoir que je ne m'en prendrais pas à lui dans tous les cas. J'aime bien trop ce petit pour ça.
« Si il n'aime pas les cupcake, c'est un ingrat. Sincèrement, tu devrais te reconvertir en pâtissier, tes gâteaux sont toujours une vraie tuerie. Je ne sais pas comment tu fais mais toujours est-il que je n'en ai jamais mangé d'aussi bon. Et crois-moi à ce sujet, je m'y connais, en cuisine. » Parce que c'est l'un des plaisir d'être sur terre et que m'engouffrer des petits plats est toujours un plaisir. Et puis, entre nous, si il ouvre un boutique pareille, je prends un abonnement à vie et je le paye en porno. Nous y gagnerons tous les deux.

« J'ai un fanclub, moi ? » Sa tirade me sort de mes réflexions de gâteaux, intrigué. Sincèrement ? J'arque un sourcil curieux, avant de m'accouder à mon comptoir. Je ne l'aurais pas cru, tiens. Bien sûr en tant qu'archange, je suis surtout connu pour cette connerie avec Marie. En réalité, j'étais déjà planqué sur Terre à cette époque. C'était un tour de Michaël pour essayer de tenir les rangs, mais ce fut le fail considérable. Sérieusement, j'avais autre chose à foutre que d'annoncer à cette bonne femme qu'elle était en cloque du Saint Esprit. D'une part parce que c'est absolument faux, Papa n'aurais jamais fait une chose pareille, et d'autre part … Et bien si je me mets à venir emmerder tous les humains qui s'envoient en l'air, on a pas fini. Bon. Je ne nie pas que Jésus a été réssucité. C'est encore là une œuvre de Michaël qui s'est fait passé pour Papa, rien de très extravagant. Depuis, ce petit chieur est au Paradis avec une place bien privilégiée, et il se gave de churros et de bière à en devenir obèse devant la télé – je vous assure, il est aussi sale que pervers, à mater en boucle les programmes de fitness. Rien à voir avec le maigrichon mignon et fidèle qu'il était à l'époque, et quand on le voit comme ça, on comprends pourquoi Marie Magdala se met dans tous ses états.
Enfin bref. Pour en revenir à nos moutons … Je manque de mourir de rire à sa réaction. Ah ça pour être géniale et instantanée, je pourrais carrément le prendre en photo. Si il voyait sa tête ! Ah ah ah ! Se foutre de lui est un vrai régal, même si il y a tout de même une part de vérité dans ces conneries. Je hausse les épaules en réponse, avec un regard malicieux, avant de ricaner à sa demande. Une preuve, hein ? Trop facile.
« Quoi, tu veux que je me désape dans mon propre magasin ? Allons, Jonas. Je vends certes du porno mais je ne fais pas dans l’exhibitionnisme, même pour toi. » Croira, croira-pas ? Je lui laisse le soin de décidé, en attendant, fier de moi, je reprends un cookie, tout en observant le gode qu'il tient dans ses mains avec un petit sourire ravi.

© 2981 12289 0, remanié par SHADOW






Let's ship it ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t77-gabriel-you-can-t-take-the-trick-out-the-trickster http://solemnhour.forumactif.org/t799-carnet-d-adresses-de-gabriel-luci-i-m-home
avatar
.
Age : 45 ans
Métier : Chasseur amateur...mais alors très amateur. Est serveur dans un bar pour pouvoir manger un peu
Situation : Le coeur fermé hermétiquement, il ne peut se permettre de faire prendre des risques à qui que ce soit en étant avec lui.
Localisation : San Francisco
Feat. : Jeremy Renner
Copyright : Bichon pour l'avatar ♥ et Tumblr pour les gifs
Je suis aussi : Castiel et Judikaël
Date d'inscription : 20/01/2016
Messages : 171

Message Sujet: Re: [Terminé] Tentative de corruption [PV : Grégory "Gabriel" Richardson] Dim 3 Avr - 15:33


Tentative de corruption

Gregory & Jonas

Mes parents ne me connaissent pas vraiment, ils ne savent pas que je suis gay. Ne pensez pas que j'ai peur d'eux ou quoi que ce soit, c'est juste que, ils sont réellement très porté sur la religion et s'ils savaient que leur fils unique préfère les hommes, alors je pense qu'ils feraient tout pour sortir ce "vice" de mon corps et sincèrement, je n'ai pas envie d'avoir à les détester parce qu'ils ne m'accepteraient pas comme je suis. Du coup, ne me voyant jamais avec une fille, l'hypothèse qui court le plus, c'est que je veux devenir curé. Ils ne savent pas à quel point ils sont éloignés de la vérité, mais bon, je préfère les laisser croire ça et voir la fierté dans leurs yeux quand ils en parlent plutôt que de voir du dégoût si jamais ils savaient vraiment quel était mon secret. Je lançais un sourire goguenard à Grégory.


- Cool, essaye juste de le retenir dans ta boutique le temps que j'arrive et je saurais m'occuper du reste.



Le rock était vraiment ma musique préféré, mais j'aimais écouter d'autres styles également, aussi j'étais très curieux de savoir quel genre de musique pouvait bien écouter Grégory, voilà pourquoi lorsqu'il me proposa un échange entre nos CD je hochais positivement la tête.


- Ouais, super, je suis assez curieux de savoir ce que tu écoutes comme musique. Je ne sais pas pourquoi, mais je t'imagine écouter de la musique classique, tu sais un truc très lyrique, ou alors une musique pleine de trompettes..je ne sais pas encore.



Bon pour les trompettes, j'exagérais un peu, mais je le voyais bien écouter quelque chose qui remuait beaucoup. Enfin je n'aurai la réponse à cette épineuse question que lorsqu'il m'aura prêté un CD qu'il écoute souvent. Ensuite, la discussion prit une tournure un peu moins désinvolte, un peu plus spirituelle. Voilà aussi ce que j'aimais avec Grégory, on pouvait parler de tout, de choses légères, comme de choses très sérieuses.

Est-ce que j'avais réfléchi à la question de l'existence de Dieu ? Oui, bien sûr, comment n'aurais-je pas pu le faire ? Je l'ai moi-même insulté, je l'ai traité de différend noms d'oiseaux tous très exotiques après la mort de mon compagnon et puis, lorsque j'ai réalisé que malgré toutes mes boulettes au combat, malgré toutes mes imprudences, j'étais toujours en vie, je me suis dit que Dieu y était pour quelque chose, cela ne pouvait être que lui, par l'intermédiaire d'un de ces enfants bien sûr. Le jour où j'ai réalisé cela, je suis littéralement tombé à genoux à l'endroit où j'étais, ce qui m'a fait un peu mal d'ailleurs puisque je suis tombé sur des cailloux et j'ai demandé au Créateur de pardonner les mauvaises paroles que j'avais pu avoir à son encontre, je lui ai promis que j'allais faire de mon mieux pour protéger mes semblables et me battre contre les démons qui salissaient son nom. Je ne sais pas s'il a entendu ma diatribe ou bien s'il y a prêté la moindre attention étant donné le nombre de paroles qu'il doit entendre, mais je l'espère, sincèrement. J'eus un petit sourire gêné.


- Oui, c'est le moins que l'on puisse dire, j'y ai réfléchi. Tu sais, à l'époque où mon compagnon est mort, j'ai employé plusieurs noms d'oiseaux très exotiques pour parler de Dieu, je l'ai insulté et crois-moi si aujourd'hui, je n'en suis pas fier, mais le jour où j'ai réalisé que finalement il n'était pas responsable de tous les malheurs qui nous frappait, je Lui ai demandé pardon, sincèrement...Je ne sais pas s'il m'a entendu, mais je l'espère vraiment.
J'esquissais un sourire.
Je l'espère aussi Grégory, j'espère toujours qu'il m'écoute lorsque je lui parle, même si je me doute qu'il a autre chose à faire que de s'arrêter sur chaque humain qui lui parle.



Je regardais Grégory rire de ma bêtise, un sourire amusé affiché sur le visage. Je hochais la tête, un peu curieux quelque part de savoir ce qu'il pourrait faire si jamais mon boss avait quelques gestes déplacés.


- Promis, si jamais ça arrive, je te le dirais pour que tu puisses voler à mon secours tel un preux chevalier...sans son cheval...ou son armure.



Je haussais un sourcil.


- Une pâtisserie ? Greg, sérieusement, tu veux ma mort ? Je suis tellement maladroit que je pourrais très bien finir dans le four à gâteaux...ou alors devenir la décoration de mes propres gâteaux. Quel horreur, mes pauvres clients, tu te rends compte ?



La vérité, c'était que j'étais touché par les compliments de Grégory. Lorsqu'il me demanda s'il avait un fan-club, j'éclatais de rire.


- Sincèrement, je n'en ai aucune idée, mais ça se pourrait très bien tu sais, je ne serais pas étonné si tu en avais un.



Mes yeux vont du God à Grégory et de Grégory au God. Je repose l'engin sur son étagère puis hausse les épaules.


- Ouais, c'est bien ce que je pensais, ce sont des conneries, tu le dis toi-même, tu n'es pas exhibitionniste, et faire un moulage de son...bref, c'est de l’exhibition pure et simple.





Hunting is my life
It's too dangerous for me to fall in love



Teams:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t103-once-upon-a-time-tu-ne-peux-pas-dire-il-etait-une-fois-comme-tout-le-monde-jonas http://solemnhour.forumactif.org/t105-journal-de-bord-de-jonas-e-sanders
avatar

Age : Très vieux
Métier : Messager de Dieu décédé (officiel), Créateur des sexshops Casa Erotica à SF (officieux).
Situation : Célibataire & Père de Platypus Ier du nom (1er ornithorinque ayant existé rendu immortel)
Localisation : Basé à San Francisco. NYC depuis mi février.
Feat. : Richard Speight Jr.
Copyright : (avatar) Shadow & TUMBLR / Asmodeus (gifs)
Je suis aussi : Yehuiah ◈ Elizabeth W. Rochester ◈ Annabelle J. Graham ◈ Lyov A. Winston ◈ Bailey Johnson
Date d'inscription : 14/12/2015
Messages : 781

Message Sujet: Re: [Terminé] Tentative de corruption [PV : Grégory "Gabriel" Richardson] Mar 12 Avr - 19:28

ft. Jonas E. SandersTentative de corruptionJe souris en m'engouffrant un énième cookie – fuck mon régime. La conversation prend pendant ce temps une tournure intéressante, dans le sens où … Et bien ma foi, c'est bien la première et véritable fois que je discute avec ce petit – de choses intimes je veux dire. Bon, je n'irais pas jusqu'à lui dire qui je suis réellement – pas fou – ni qu'il a un petit cul sexy. Quoi que. Ouais, si, la dernière partie je pourrais bien. Mais pas tout de suite, c'était un coup à me le traumatiser un peu plus. J'étouffe un rire lorsqu'il suggère mes goûts musicaux . Ah si il savait.
« Je suis comme toi pour la musique, j'écoute de tout : country, classique, rock, salsa cubaine, pop … Un peu de métal de temps à autre, même si je préfère le hard rock. Mais effectivement tu vises dans le mil pour le lyrisme et les musiques rythmées. Ces dernières me donnent d'ailleurs tant envie de danser que je vais souvent exercer mes talents dans quelques clubs.  »
Quoi ? Il n'y a aucune honte à savoir danser le tango comme un dieu – si vous me permettez ces propos. J'ai d'ailleurs d'excellents souvenirs de moi et Kali en train de danser, même si je l'avoue, cela finissait souvent à l'horizontal.
« D'ailleurs c'est amusant que tu en parles, parce que la trompette est mon instrument préféré. »
Oui je sais, les clichés ont la vie dure. Pourquoi croyez-vous que papa m'ait filé un cor ? C'est le dessin d'une trompette en réalité. Une sorte clairon, voyez-vous, en plus mystique. Qu'est-ce que j'ai pu le faire chier avec mes trompettes. Mais je me reconcentre bien vite sur mon hôte, qui a par ailleurs un sourire gêné. Je hausse un sourcil intrigué en ce qui me concerne – ai-je une fois mis dans le mille ? Je l'écoute donc avant de me mortifier légèrement lorsqu'il parle de son compagnon – merde, je pense. Me voilà à vouloir le prendre dans mes bras pour un câlin, mais je reste silencieux à la place, me contentant de le fixer … Me contentant de contempler la beauté de l'âme humaine lorsqu'elle se tord de chagrin.
« Je suis certain que non seulement il t'a entendu mais qu'il te pardonne. Et je dirais même que ton homme est très certainement au Paradis en ce moment. Avec un peu de chance, si vous êtes des âmes sœurs, vous vous retrouverez lorsque ta fin viendra. » Je souris doucement, compatissant – je ne feins pas pour une fois. Je me retiens même de lui frotter le dos pour tout dire. Pour la suite par contre, mon sourire se fait grand – après cette peine, il nous faut nous dérider correctement – aimes-tu la téquila gamin ? J'ai presque envie de t'en offrir un verre. « Tu ne devrais pas sous estimer mon manque d'armure et de cheval. Ce n'est pas l'attirail qui fait la force d'un ar … Arh. Désolé. Je disais donc, d'un homme. » D'un homme. Homme. Pas archange ! Merde, Gabriel, tu déconnes sérieusement. Je tousse, faisant semblant que quelque chose se soit coincé dans ma gorge – j'ai intérêt d'être convainquant. Ceci dit puisqu'il fait chaud, il se pourrait très bien que ma gorge soit sèche … Oui c'est cela. Faisons ça comme ça. Gorge sèche. Parfait.

« Tu parles, tes clients seraient ravis et moi le premier, si tes gâteaux restent excellents. Et oui, tu es maladroit, mais c'est peut-être … Je ne sais pas. Inconscient ? Peut-être qu'en fait tu es plus adroit que le commun des mortels, va savoir. » Sa maladresse pourrait être même un don du ciel, si l'on y réfléchit de plus près. Enfin, après reste à savoir si cela est dû a une dette karmique ou non – mais sérieusement vu ce type, j'en doute. « En plus ça nourrirait mon fanclub … Non non, c'est décidé, tu vas quitter ton rôle de barman serveur et devenir un brillant pâtissier. Je veux une carte de fidélité avec un platypus dessus. » Puis, tout sourire, je le regarde avant de pencher la tête « Si c'était vrai, tu ferais quoi ? Qu'es-tu prêt à mettre en jeu pour connaître la vérité, dis-moi ? Qu'est-ce que j'y gagne là-dedans ? » Je lui ressors mon très cher sourire chafouin, attendant sa réponse avec impatience. Ce ne serait pas vraiment de l’exhibitionnisme après tout, puisque personne ne serait au courant sauf moi. Moi, le photographe, celui qui a fait le moulage et, bien sûr, cette grande bringue à présent. Hm. A y réfléchir de plus près, je devrais peut-être lancer ma propre gamme … Je l’appellerais le petit Gabriel, juste pour rire (il n'aurait de petit que le nom), et j'en enverrais un essai à Kali. Il n'y aurait qu'elle pour véritablement me dire si cet engin fonctionne correctement … Mais ce serait peut-être alors tenter le Diable – sans mauvais jeux de mots, bien évidemment.

© 2981 12289 0, remanié par SHADOW






Let's ship it ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t77-gabriel-you-can-t-take-the-trick-out-the-trickster http://solemnhour.forumactif.org/t799-carnet-d-adresses-de-gabriel-luci-i-m-home
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: [Terminé] Tentative de corruption [PV : Grégory "Gabriel" Richardson]

Revenir en haut Aller en bas
 

[Terminé] Tentative de corruption [PV : Grégory "Gabriel" Richardson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Dossier Corruption 2:L'ONU et l'argent vole par JC Duvalier
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Comment mener la lutte contre la corruption en Haïti ?
» Lutte a la corruption: vote des lois souhaite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: Rps-