Partagez | .
 

 C'est l'histoire d'un ange et d'un démon qui entrent dans un bar et... what ? | ft. Revandel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Age : Bientôt les 2 000 ans.
Métier : Reine des Croisements, maîtresse des espions en Enfer. Espionne de Lucifer et de Crowley.
Situation : Elle a un harem des plus improbables. Elle s'amuse plus particulièrement avec un certain Lyov Winston et le fort connu Belial.
Localisation : Elle se déplace à volonté entre terre et enfer.
Feat. : Eva Green.
Copyright : Swan (avatar) | hela. (signature) | tumblr (gifs)
Je suis aussi :
Date d'inscription : 26/05/2017
Messages : 159

Message Sujet: C'est l'histoire d'un ange et d'un démon qui entrent dans un bar et... what ? | ft. Revandel Mer 27 Sep - 18:10

Statut du rp

sujet privé; ft. Revandel

type ❖ actuel.

date ❖ Mai 2016.

informations spatio-temporelles ❖ Il est 21h, il fait déjà noir à cause d'un orage. Le rp se passe, pour l'instant, dans un bar chic.

intervention du MJ ❖ rien à signaler jean-pierre.

Autre ❖ c'est mon dernier mot jean pierre.

©️ HELLOPAINFUL; revisité par SHADOW


Ange & Démone
Revandel et Poppaea
L'apocalypse avait ce quelque chose d'éreintant. Fatiguant. Gavant, même. Elle n'avait pas toujours la tête à ça et les querelles des plus grands l'ennuyait sérieusement. Elle avait surtout hâte qu'ils en finissent, qu'ils s'entre-tuent pour que des personnes plus responsables prennent leur suite. Elle pouvait participer à cela, à ce qu'ils s'entre-tuent. Elle pouvait faire passer quelque mots supplémentaire, pouvait utiliser quelque larbins pour faire passer des messages. Cela avait toujours son utilité d'avoir une oreille quelque part. Surtout pour faire encore plus de bordel qu'il n'y en avait déjà.

Poppaea avait fait un effort ce jour là. Un effort pour s'adapter à la mode des humains. La coiffure, le maquillage, la robe habillée plutôt que ses sempiternels vêtements en cuir. Porter une robe avait quand même un certain confort, l'impression de se retrouver comme il y a presque 2000 ans, les jambes libres, les bras libres. Mais elle portait habituellement peu de robe. Elle s'était simplement adaptée au lieu chic qu'elle convoitait : une musique d'ambiance, des lumières tamisées, du bourbon qui n'aurait pas le goût que ceux qu'on trouverait dans un bar quelconque. Elle s'assimilait parfaitement en ces lieux et s'était même rendu jusqu'au bar.

Assise, ayant commandée sa boisson à la femme plutôt charmante devant elle, elle finissait par tourner la tête pour regarder les personnes autour d'elle. Un sourire sur ses lèvres peintes en rouge vif - le rouge était sa couleur préférée parmi toutes - elle demandait à la demoiselle d'offrir un verre de sa part à un homme. C'était surtout par pur amusement qu'elle le faisait, voilà des mois qu'elle croisait cet ange, cela en était devenu comique. Chaque fois, ils avaient ce regard, l'air de dire "encore toi ?" pour finalement se croiser et ne pas s'entre-tuer, chaque fois trop las de leur travail pour le continuer dans ces moments. Cela en était devenu comique, à force, de se croiser toujours dans ces pires moments de la journée, quand la fatigue était trop présente pour se décider à faire quoi que ce soit. Poppaea avait, à force, fini par en rire et se dire que s'il avait voulu la tuer, il l'aurait fait il y a longtemps maintenant au lieu d'attendre, les anges étaient tous de braves petits soldats. Pour maintenant, elle ne craignait aucunement qu'il lui plante un couteau dans le dos. Et parce qu'elle avait envie de s'amuser ce soir là, elle lui offrait un verre en le regardant, la barmaid lui offrant ce verre qui n'était autre que... une limonade à la grenadine avec une paille. Elle retenait autant qu'elle le pouvait son fou rire quand le verre lui était servie, elle le regardait même avec insistance pour voir la réaction qu'il aurait. C'était un moyen comme un autre de briser la glace.
hela. ♕ avatar de coco câline (rami) & avengedinchains (eva) ♕ 502 mots.




Moult amour:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t937-poppaea-you-can-breathe-you-can-blink-you-can-cry-hell-you-are-all-going-to-be-doing-that http://solemnhour.forumactif.org/t943-carnet-d-adresses-de-poppaea-i-m-not-in-danger-i-am-the-danger
avatar

Age : Quelques milliards d'années
Métier : Séraphin, soldat divin
Situation : Célibataire
Localisation : Les Cieux
Feat. : Rami Malek
Copyright : © signature by anaëlle
Je suis aussi : Personne
Date d'inscription : 18/06/2017
Messages : 165

Message Sujet: Re: C'est l'histoire d'un ange et d'un démon qui entrent dans un bar et... what ? | ft. Revandel Jeu 2 Nov - 16:10

Oops, i did it again !clickPoppaea & Revandel« C'est l'histoire d'un ange et d'un démon qui entrent dans un bar et... what ? »Une fois de plus, il vérifia qu'il ne subsistait plus aucune tâche de sang sur son vieux blouson d'aviateur, qui n'était, en vérité, ni plus ni moins que la veste fétiche de son hôte, à laquelle il tenait plus qu'il n'aurait pu le concevoir quelques années auparavant. C'était bien la seule pièce déviante de sa tenue, qui produisait un drôle d'effet, assorti à une chemise blanche, une veste de costume noire, un pantalon et des chaussures tout aussi sobres et professionnels, bien loin des sweats à capuche, des jeans délavés et des baskets qu'affectionnait Osman. A vrai dire, Revandel se serait volontiers glissé dans une vieille pair de baskets, s'il n'avait décidé de sortir. Sortir, oui, comme certains humains le faisaient après une longue journée de travail.
Depuis que le projet d'Apocalypse était remis sur les rails, les missions s’enchaînaient à un rythme effréné. Les démons étaient plus actifs que jamais, plus agressifs, plus dérangeants pour le paradis. Ils ne cessaient de chahuter dans tous les sens, se rendant plus méprisables encore que de coutume, si cela était possible. A échelle humaine, Revandel venait de passer cinq jours à réduire en charpie de la vermine des enfers, sans s'arrêter, tant et si bien qu'au bout du compte, il n'y avait plus une parcelle de son visage qui laissa voir la couleur de sa peau. Il avait dû astiquer sa lame angélique pendant des heures pour qu'elle retrouve tout son brillant, et que l'univers lui en soit témoin, il avait mis du cœur à l'ouvrage.
A présent qu'il se sentait présentable, et qu'il était certain de ne plus provoquer les hurlements hystériques d'aucune vieille dame - chose qui, à son grand agacement, lui était arrivée plus tôt dans la journée, alors qu'il venait d'étriper une énième entité aux yeux noirs -, il pouvait se permettre de se reposer. C'était curieux, la fatigue physique était une chose inconnue des anges, pourtant, il se sentait comme... une pile électrique vide. Il avait sacrifié une grande partie de son énergie céleste dans ses combats, sa grâce en avait perçu le contre-choc. Revandel aurait pu retourner au paradis, y reprendre des forces à son aise, mais pour une raison qu'il ne s'expliquait pas, cela n'était pas la première idée qui lui était venue à l'esprit. Il pensait... aller voir Anna - après tout, pourquoi pas ? -  mais il s'était rappelé qu'elle devait voir une amie ce soir-là, et il ne tenait pas à la déranger sans raison valable. Que faire, alors ? Dans un éclair de lucidité, il s'était souvenu de l'époque où les portes du paradis étaient encore fermées. Il avait alors été obligé de s'adapter à la vie humaine pour mieux tromper la vigilance des factions d'anges qui auraient voulu le recruter. Étrange expérience. Fort du savoir de son véhicule, le séraphin avait enchaîné - quand il ne s'improvisait pas dresseur de chien de traîneaux au Canada - les emplois de musicien dans les piano-bars, ne sachant trop si ce genre d'endroit lui plaisait à cause de Osman ou bien si cela venait de lui. Un peu des deux, sans doute.
Les épaules voûtées, le pas traînant, Revandel tâcha de ne pas s'écrouler sur son siège. La musique, familière, avait quelque-chose de foncièrement reposant. La lumière tamisée, l'ambiance feutrée, tout lui évoquait des souvenirs qui n'étaient pas les siens. Osman était parfaitement dans son élément et le séraphin se sentait déjà quelque peu revigoré. Il se concentra sur la mélodie du piano, songeant qu'il n'aurait eu aucun mal à reprendre ce morceau. Il y avait longtemps que Revandel n'avait pu profiter d'un tel moment de calme. Oh, certes, il aurait bien dû se douter que cela ne pouvait pas durer. Une jeune serveuse s'approcha de lui, avec un verre de grenadine à la main. Diabolo grenadine, précisa t-elle d'une voix chantante. Le séraphin s'en étonna, n'ayant encore rien commandé. D'ailleurs il n'aurait jamais demandé de... limonade à la grenadine. La serveuse lui désigna la commanditaire du fameux verre, arrachant à Revandel un soupir affligé. Tout s'expliquait. Il remercia poliment la serveuse, attrapa sa grenadine d'une main et rejoint à sa table sa "généreuse" admiratrice du soir. C'était une femme, seule, aux longs cheveux noirs, vêtue d'une robe de soirée qui seyait parfaitement à sa silhouette tout en courbes. Ses lèvres rouges étaient étirés en un large sourire, ses grands yeux bleu glacé le fixaient d'un air bien trop diverti à son goût. Ce n'était que façade que tout ça. Le regard rougeoyant, l'odeur de souffre, voilà à quoi ressemblait en réalité la démone Poppaea. Il ne s'étonnait même plus de la trouver sur son chemin. Invariablement, leurs routes ne cessaient de se croiser, encore et encore. Une démone des croisements, en fût-elle la reine proclamée, Revandel pouvait très bien le gérer. Pour autant, il ne se sentait pas en état de la combattre, et comme il était devenu habituel entre eux de procéder, elle n'était pas non plus dans l'optique de le blesser.

« Vraiment, Poppaea ? De la grenadine ? »

Sa voix était lasse, laissant paraître toute son irritation. Les rencontres avec la démone tombaient toujours aux moments les plus inopportuns. Qui plus est, il fallait toujours qu'elle en rajoute une couche. Revandel connaissait assez ce genre d'endroits pour savoir qu'on n'y offrait pas de grenadine, pas lorsque la carte des alcools s'étalait sur quatre pages. Il soutenait le regard de la démone, sans ciller. C'était nouveau, les yeux clairs, il n'y était pas habitué, pas chez elle. Il lui avait fallu un instant pour réaliser que c'était bien elle.

« A quoi est dû ton changement de véhicule ? »

Demande sans détours, par simple curiosité. Cela n'avait rien d’étonnant, en y pensant à deux fois. Les démons faisaient peu cas de l'état de leurs véhicules, ses frères avaient toujours fait preuve de beaucoup plus de précaution.
©️ 2981 12289 0


he dreams of paradise

       

When he was just a boy, he expected the world. But it flew away from his reach, so he ran away in his sleep. In the night, the stormy night, he closed his eyes. In the night, the stormy night, away he flies. signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://solemnhour.forumactif.org/t954-you-better-know-what-you-re-fighting-for-revandel http://solemnhour.forumactif.org/t977-carnet-de-route-de-revandel-daddy-knows-best
 

C'est l'histoire d'un ange et d'un démon qui entrent dans un bar et... what ? | ft. Revandel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La longue histoire d'un Ange...
» Baalzébuth, Ange Déchu du Séraphin
» L'histoire d'un ange déchu [Noble mage déchu-Brigand]
» QUI CONNAIT MIEUX L'HISTOIRE DE LA SOUPE DU 1 JANVIER??????
» KOTOR 1 ou KOTOR 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Solemn Hour :: united states of america :: The Midwest-